Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Dortoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Dortoir   Mar 23 Aoû - 8:27

Dégueulasse ! Répugnant ! Abjecte ! Infâme ! Vomitif ! Sale ! Nauséeux ! Disgracieux ! Déplaisant ! Alexander n’était plus qu’une sorte de nuisance visuelle dont la pudibonderie s’avérait tout aussi insultante que charogneuse. Toute faim l’avait abandonné pour ne laisser qu’une sorte d’arrière-goût bilieux. À ses côtés, Timour paraissait se débattre avec une fumée poisseuse de tabac rance, dont la seule contribution se résumait à l’exhibition d’une pipe digne du personnage de Conan Doyle.

« Je n’ai jamais rien vu de plus laid. » Déclara-t-il à l’adresse d’Alexander avec une figure de mépris sans équivoque.

Même sa chemise était d’un mauvais goût atroce ! Arkin comprenait les priorités matérielles et pratiques d’une condition inférieure, mais lorsqu’on possédait quelque moyen, et il avait cru comprendre que c’était le cas d’Alexander, on ne pouvait décemment pas s’accoutrer avec une telle nonchalance.

« Vraiment, les difformes ne devraient pas être les seuls à s’enterrer dans les égouts. Un peu de générosité, cesse d’imposer ton corps à d’autres, personne n’a envie de voir ça. »

Diable ! Il en perdait son latin ! On devrait l’enfermer dans un cirque, ou mettre fin à ses souffrances et l’abattre d’une balle en pleine tête. Oui, si seulement il avait eu un flingue… Parce que, le toucher, ça non !

« Il ressemble à Joseph Merrick… En pire. Non, Timour ? »

Un regard s’attarda sur le martien, et visiblement le corps gris et rachitique était un ravissement pour ses yeux. La comparaison lui paraissait alors évidente.
Revenir en haut Aller en bas
Timour Abdullaev

avatar

Messages : 764
Taille : 1m66
Poids : 47 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Ennemi public n°1
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Dortoir   Mar 23 Aoû - 20:47

"Jo ... seph Merri ?" S'étrangla encore Timour, les yeux pleins de larmes. Il toussa une bonne fois en se frappant la poitrine du poing pour évacuer les derniers lambeaux de fumée. Il avait envie de vomir.

".. C'est un Morlock ?"

Il leva les yeux sur Arkin et rencontra son regard appuyé. L'Anglais était normal, et d'après son discours assez peu amène pour Alex, le pouvoir avait marché. Rage en avait pour quelques minutes de bile à déverser sur sa "proie".

Quelque part, l'empathe fut très soulagé de ce succès car sa dernière expérience avec Damian n'avait rien donné. Comme si son influence n'avait plus prise sur le mutant chanceux. Lui n'avait pas eu de soucis. La preuve il avait ramené à Timour sa balle de baseball des décombres du Old School.

L'empathe alla rendre la pipe à William, sans regret.

"J'aime pas trop. Je préfère la clope."


Il essuya ses grands yeux et s'assit sur le lit de camp abandonné par Dreams pour calmer les remous de son ventre et de ses poumons. Il s'adressa à Alexander en le voyant se rhabiller.

"Pourquoi tu ne fais pas confiance à Chimère ? Tu penses que t'as pas besoin de lui ?"
Demanda-t-il d'un ton curieux et d'une voix affaiblie par la nausée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org/blogosphere-f37/privetimour-abd
Alexander Conowell

avatar

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Dortoir   Jeu 25 Aoû - 0:18

Alexander arqua un sourcil devant le retournement de situation à son égard. Gregory se mettait à insulter copieusement l'esthétique de l'asiatique. Ce dernier observa une seconde Timour avant de faire le lien. Il valait mieux que le fauve le voit comme quelque chose de dégoûtant que comme un steak sur pattes, même si la dernière comparaison n'était pas flatteuse.

- " Joseph Merrick est plus connu sous le surnom d'Elephant Man. Il avait une déformation complète du corps. " informa-t-il l'alien.

Timour alla s'asseoir et Alexander termina de refermer sa chemise. Il était plus sage d'éviter de tenter Gregory de le dévorer physiquement ou des yeux. Le garçon avait cru comprendre au travers des paroles de son camarade et du regard porté que sa sexualité était peut être double. Le petit être s'interrogeait encore pour ce qu'on pouvait penser de Walentyn. Alex se demanda s'il n'avait pas été clair auparavant mais préféra répéter, encore. La patience était souvent nécessaire...

- " Je n'ai pas dit que je ne lui faisais pas confiance. J'ai parlé de lui parce qu'il était absent simplement. Et je ne crée pas mes relations en fonction de l'apport direct que les gens peuvent me fournir. J'aimerai juste définitivement connaître le fin mot de toute cette histoire. Où est-il, où est Emily, comment va-t-elle, qui a vendu la mèche aux Pères Fondateurs, qu'est ce que nous allons faire face à cette situation, où allons-nous nous loger, que va-t-on entreprendre contre les Pères Fondateurs... Et que va nous raconter Lily-Rose ce soir... "

L'asiatique commença à croiser les bras, jusqu'à sentir que le mouvement lui étirait le dos. Il se ravisa rapidement dès que les picotements se rappelèrent à lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Dortoir   Ven 26 Aoû - 1:54

Les traits lardonnés se résorbèrent progressivement ; la tête, lustrée auparavant de pupilles inertes, s’anima d’un regard qui, à défaut de lui inspirer une humanité, cessa de représenter de farouches œillades monstrueuses. Alexander n’en était pas moins laid, mais sa plastique redevenait intelligible, explicable, même, par l’arbitraire cruauté de la nature. Gregory se décolla du mur, s’assit sur l’un des lits et gonfla ses poumons d’une bonne bouffée d’air. Diable ! Une telle asymétrie du visage devrait se corriger à la naissance, s’éteindre au biais d’un bistouri avide de silicone et avare de charité ; pouvait-on, décemment, laisser une pauvre âme supporter l’immonde nonchalance génétique ? Mieux valait être né Morlock qu’Alexander.

« Pas étonnant que tu aies saisi la référence. Probablement un aïeul. »

La méchanceté s’extirpait des lèvres de Gregory sans aucun consentement, elle se prononçait d’elle-même, portée par une hygiène d’esthète qui ne supportait pas de contempler pareille laideur. Il souhaitait rebondir sur la discussion, parler des choses qui importent, mettre au point une stratégie pour ne pas laisser Lily-Rose décider seule de la marche à suivre. Il rassembla ses esprits, s’efforça de se convaincre que l’influence de Timour était responsable de sa nausée, et parvint, non sans afficher une puissante grimace d’écœurement, à rebondir sur les propos du Japonais.

« Toutes ces interrogations prouvent le mauvais leadership de Lily-Rose, et si tu veux connaître sa version des faits, il te suffit d’imaginer la défense la plus mielleuse qui existe. Ce dont on a besoin, c’est d’une hiérarchie cohérente et crédible. Même si je me fourvoie concernant la bonne femme, dont l’A.D.N ovulatoire doit se trouver incrustée sur le sarcophage d’une quelconque momie égyptienne, ses décisions sont trop contestées pour qu’elles se montrent efficaces. Aussi, je vous invite à réfléchir à une façon de lui damer le pion, parce que si Walentyn et l’autre ne reviennent pas, elle sera la seule décisionnaire de notre futur. »

Gregory frotta ses yeux de ses deux poings, et reporta son attention sur les deux fumeurs de pipe.

« J’ai plus faim... » Commença-t-il simplement avant de reprendre : « Chimère n’est pas là, faut faire avec. Et il le prenait juste pour exemple, le plus ridicule, j’en conviens, afin d’éliminer la plus grande évidence. »

Ce n’est pas avec des arguments raisonnables qu’on parvient à lui faire oublier une injure faite à son idole. Le Timour, ça s’apprend ! Et c’est vachement plus dur que le chinois.
Revenir en haut Aller en bas
Timour Abdullaev

avatar

Messages : 764
Taille : 1m66
Poids : 47 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Ennemi public n°1
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Dortoir   Ven 26 Aoû - 19:21

"C'est bon monsieur je-sais-tout ! Je parlais à Arkin."

Répondit aussi vertement que son teint le petit alien à l'information du Néo-Zélandais. Il y avait de l'électricité dans l'atmosphère, une drôle d'ambiance tendue. Timour écouta avec une mauvaise grâce proportionnelle à sa nausée les ré-explications de Dreams sur son comportement absolument inexcusable. Il était bon et agréable d'entendre Arkin se moquer de lui de manière aussi méchante ! L'Azéri allait répliquer à son tour avec son propre fiel maison, mais Gregory engagea un développement. Pourquoi diable évoquait-il une momie ? Parlait-il de Flesh ? Ah non, sûrement de la directrice.

"Elle décidera de rien, moi vous pouvez rêver que je reste avec vous si elle ne veut pas retrouver Chimère !"

Il croisa ses bras fins et coula sur Alexander un regard défiant, emprunt de répugnance. Puis il revint sur Arkin, subitement. Quoi, qu'avait-il proféré à son tour ?? Il prenait la défense de Dreams ! Ce faux-frère ! Timour fronça les sourcils et lança des éclairs à l'Anglais.

"Vous avez rien compris au concept de la taupe ou quoi ? Une taupe c'est celle qui est avec nous et qui nous pourrit de l'intérieur ! Et puis vous êtes vraiment des charognes d'accuser Walentyn parce qu'il était absent ! Dans ce cas pourquoi vous accusez pas plutôt Swift ? Hein ? Elle a pu faire exprès de se faire choper, rien que pour nous planter un couteau entre les omoplates et que Chimère se jette dans le piège pour lui faire le baiser de la mort ! Bordel !"

L'idée que Walentyn soit mort, d'une étreinte sensuelle empoisonnée en allant secourir sa belle taupe ... c'était écœurant. Timour imita la même grimace que le fauve. Tu parles d'équipiers !! Ces mecs étaient des vraies plaies purulentes oui ! Si Chimère savait ça, il les lobotomiserait en moins de deux et il nous soulagerait fichtrement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org/blogosphere-f37/privetimour-abd
Alexander Conowell

avatar

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Dortoir   Ven 26 Aoû - 21:54

Alexander roula des yeux face à la mauvaise humeur évidente de Timour. Avoir osé laisser entendre la moindre petite critique à propos de son cher Walentyn semblait avoir mit l'Azéri dans tout ses états avec des réactions disproportionnées. De son côté, Gregory continuait à l'insulter copieusement sur son apparence, avant de finalement repartir sur le sujet du moment qui fâchait : LR.

- " Si elle reste la seule maître à bord, nous serons plusieurs à partir probablement. Et comme toi Timour, je pense que je disparaitrai, à moins que nous agissions enfin. "

Le retournement de situation dans lequel le fauve admettait que ce n'était qu'un exemple de parler du mafieux comme taupe sembla exaspérer Timour de nouveau. Définitivement, mettre le mot "Walentyn" dans une phrase sans un seul compliment mettait le petit mutant d'une humeur massacrante.

- " J'accuse Swift autant que je t'accuse toi ou que j'accuse Gregory. Je respecte Walentyn et je suis certain qu'il est celui le plus taillé à nous guider pour atteindre nos objectifs, et de loin. J'espère qu'il sera rapidement de retour. Quant à songer au fait qu'il lui soit arrivé quelque chose volontairement par la faute d'Emily... "

Le Néo-Zélandais préféra ne pas y penser et balaya l'idée d'un mouvement de tête, emprunt d'un malaise certain. Chimère était de loin le meilleur guide. Ils ne devaient pas le perdre. Si Emily les avait trahit volontairement... jusqu'à se faire emporter de son plein gré en réalité, ils se seraient tous fait avoir. Mais sans informations complémentaires, ils étaient encore dans le flou le plus total.

Observant ses camarades, Alexander ferma les derniers boutons de sa chemise et se dirigea vers la porte.

- " Sur ce. Je vais aller visiter ces égouts tout équipés... Je n'en ai pas encore eu l'occasion. A plus tard. "

Timour serait probablement heureux de le voir partir étant donné la façon dont il était tendu quand on parlait de son mentor. Alex, lui était surtout fatigué. Les nuits étaient chaotiques quand le moindre mouvement sur le matelas était douloureux. Et dormir dans le train avec Derrek n'avait pas été pas des plus reposant...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Dortoir   Dim 28 Aoû - 21:52

Timour continuait de s’éreinter l’esprit contre les soi-disant détracteurs de Walentyn. Il était inutile d’essayer de l’adoucir, ou de le raisonner, ses certitudes figées ne tolèreraient pas une rétractation de dernière minute. Quant à Alexander, il décida de s’évincer, la compagnie des deux bizarres devaient certainement l’ennuyer. Gregory préféra demeurer silencieux, laissant les deux autres s’empêtrer dans une joute verbale tandis qu’il se curait l’auriculaire droit de saletés assidument cumulées.

« À plus tard. » Conclut-il simplement à la demande de congé du jeune Japonais.

Il détourna son regard sur la silhouette grise et, se contentant d’un hochement d’épaules, il répondit à la provocation de Timour.

« Je n’accusais pas Walentyn, et ne me prête plus jamais des idées qui ne sont pas les miennes. Je t’aime bien Timour, mais tu perds un peu trop vite tout sens de discernement. L’autre esquisse ratée de la nature n’a rien en commun avec moi. »

Gregory souffla un bon coup. Il appréciait le p’tit gars, sa compagnie le divertissait et ses théories farfelues ne cessaient jamais de l’étonner d’incohérence. Mais, s’il fallait lui remettre les idées en place, il ne se gênerait pas, dut-il lui apprendre la modération à travers la violence. La pédagogie, il laissait ça aux eunuques émasculés, sans crainte du pléonasme, et basait ses théories éducatives sur le modèle spartiate.

« Je dois la vie à Chimère. Et tu me dois la tienne, ça devrait suffire à clarifier tes idées folles. »

Un mot de plus, il devrait le forcer à la tempérance.
Revenir en haut Aller en bas
Timour Abdullaev

avatar

Messages : 764
Taille : 1m66
Poids : 47 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Ennemi public n°1
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Dortoir   Ven 2 Sep - 19:26

Le camarade Alexander acheva de se rhabiller tout en continuant sa théorie sur le doute perpétuel. Timour serra les poings et l'accompagna jusqu'à la sortie par un regard suspicieux. Était-il fidèle à Walentyn ou non ? Impossible de le déduire de ses paroles ! Dreams lui donnait l'impression d'une anguille qui parvient à se tordre dans tous les sens pour reprendre sans effort sa position initiale.

L'empathe remâchait le dégoût qui avait contaminé son âme, mais les effets allaient s'estompant. Il tressaillit néanmoins devant la défense d'Arkin. Il lui devait la vie ! Mouais, si Arkin considérait que chaque fois qu'il décidait de ne pas tuer quelqu'un, cette personne lui devait la vie, c'était un peu facile. Et puis il y avait d'autres gens qui pouvaient réclamer la vie de l'empathe comme dette : Eden par exemple. Cupidon se souvenait toutefois que Rage pouvait être terriblement persuasif, avec ses crocs et sa manière de les planter dans la jugulaire. Mieux valait ne pas le contrarier. L'histoire de la dette finirait par passer à l'as.

"T'as raison il a aucun point commun avec toi ! Toi tu te laisses pas cogner sans rien dire par exemple ! Moi ce qui me fout en rogne avec Dreams c'est qu'il dit jamais rien clairement pour qu'on puisse jamais le critiquer. C'est pas Monsieur je-sais-tout, c'est Monsieur t'as-mal-compris-ce-que-j'ai-dit-je-dis-pareil-que-toi ! En fait c'est qu'un gros caméléon de la pensée ! J'aime pas ça, ça ressemble trop à la directrice qui elle aussi a toujours raison, si tu remarques !"

Babilla Timour pour égarer Arkin du sujet qui l'avait fâché. Il observa quelques instants minuscules William qui considérait en silence sa pipe avec cette grimace d'incompréhension. Puis Timour revint sur Gregory, estimant hâtivement qu'il avait digéré son courroux. Il s'approcha de lui pour l'observer en contre-plongée.

"Au fait tu te sens mieux ? Faudrait qu'on ait un code secret pour les moments où tu te sens mal. Tu connais le jeu du Kem's ? C'est super comme jeu il faut se faire des signes secrets quand on a toutes les cartes pareilles, et le type de la même équipe doit le deviner et crier Kem's avant que les autres de l'autre équipe ne voient le signe et disent Contre-Kem's !! Le signe doit être en même temps discret mais pas trop pour que l'équipier puisse le voir tu comprends ? Alors ça peut être un mot ou un son aussi c'est clair mais là Roxie peut nous repérer par exemple, donc le mieux c'est d'avoir deux codes, un visuel et une parole. Bon je lance une idée vraiment au pif tu penses quoi de ce signe visuel :"

Il écarta ses coudes et ferma un poing pour le claquer contre la paume de l'autre main. Il refit le geste en clignant de ses grands yeux tout en scrutant son grand ami. Bien sûr son cerveau carburait déjà pour trouver d'autres idées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org/blogosphere-f37/privetimour-abd
Vesna Jovanovic

avatar

Messages : 736
Taille : 1m68
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: A de(ux) bons arguments
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Dortoir   Lun 5 Sep - 18:08

Arrow Réfectoire

Vesna entra juste au moment où Timour effectuait sa mimique de macho, laquelle donnait l'impression qu'il allait castagner Arkin. Quel excellente idée! La Russe avait toujours un compte à régler avec le lanceur de nachos/Vomito et si ces deux gars devaient se bagarrer, Vesna n'hésiterait pas à se ranger du coté de l'Azéri.

"Salut Timour!" Lança amicalement l'ancienne stripteaseuse après avoir ôté la cigarette de ses lèvres. Quand à lui, Vesna le foudroya du regard et se contenta d'un glacial "Arkin." avant de passer devant lui sans un mot de plus. Le souvenir de la soirée cinéma était toujours aussi vif dans l'esprit de Vesna et l'indifférence avait fait place à une rancœur tenace. Tôt ou tard, tout se payait.

Dans un coin de la pièce se tenait un jeune homme avec une pipe à la main. La Russe trouvait la combinaison fort singulière d'autant plus qu'il n'avait pas l'air très à l'aise avec sa bouffarde. Sûrement s'agissait-il ici, d'un jeu typiquement masculin où ces messieurs s’essayaient à la pipe à grand renfort de démonstrations viriles... Les X-Boys ne devaient jamais s'ennuyer! Songea l'ancienne stripteaseuse avec sarcasme."Et William, je crois... Le gars du vortex!" Remit-elle avec un sourire."Merci en tout cas!" Après tout, sans lui, elle et ses camarades auraient très bien pu y rester et des remerciements étaient bien naturels.

S'installant sur le canapé convertible, elle s'y étendit tout du long et replaça sa cigarette entre ses lèvres. Elle tira une longue, très longue taffe avant d'expirer la fumée avec une lenteur délibérée.

"Tu me dois toujours une paire d’escarpins noirs de chez Kafka, Arkin." Annonça la Russe de but en blanc. Elle avait encore à l'esprit l'image de ses chaussures ; marquées à jamais par "l'empreinte" très personnelle de Gregory. Et même si ses escarpins se trouvaient désormais ensevelis, il n'en restait pas moins qu'avant l'attaque des Pères Fondateurs, ils étaient inutilisables. Il était donc juste que "Mr.Je ne tiens pas l'alcool" rembourse ses chaussures.

Vesna pencha son regard vers ses pieds où une vulgaire paire de baskets avaient remplacé ses élégantes chaussures noires. C'était bien là, les seules chaussures que Roxie avait pu lui ramener des décombres et une nouvelle paire ne serait pas de refus. Une nouvelle garde-robe aussi bien entendu mais pour le moment, le chemisier noir et le slim déteint dénichés par Roxie étaient tout à fait corrects. Seulement, ils contrastaient avec les grossières baskets et plus encore que d'habitude, la Russe ne tenait pas à croiser son reflet dans un miroir.

Fixant un moment les grands yeux noirs de l'Azéri, Vesna songea qu'elle n'avait peut-être pas choisi le meilleur endroit pour se reposer. Timour était un espèce de télépathe/empathe, en bref un manipulateur psychique. Typiquement le genre de personne à surveiller si l'on ne voulait pas se faire trifouiller le cerveau à son insu, et somnoler n'était certainement pas le meilleur moyen pour s'en prémunir. Soupçonneuse, Vesna garda les yeux grands ouverts avant de faire tomber la cendre de sa cigarette dans son cendrier portatif qu'elle avait eu la bonne idée d'acheter hier.

_________________


Dernière édition par Vesna Jovanovic le Mar 6 Sep - 18:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org/t379-publicvesna-jovanovic-coup
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Dortoir   Mar 6 Sep - 16:25

Arrow Cuisine Arrow Labo

Peu de temps après l'arrivée de Vesna, un pas lourdeau et caoutchouteux se fit entendre dans le dortoir. Rubber se dandinait là dans toute sa splendeur adipeuse, et semblait rechercher quelque chose ou quelqu'un.

Il se rapprocha du petit groupe en repérant Vesna sur le canapé.

"Hé, euh... Toi, la fille !" fit-il, légèrement essoufflé. "Je peux te parler ?" demanda-t-il nerveusement en se tortillant les doigts, qu'il semblait avoir extrêmement - trop - souples, comme on tire sur des gants mappa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Dortoir   Mer 7 Sep - 16:00

Timour raccompagna Alexander jusqu’à la sortie du dortoir, il préférait probablement s’assurer de son départ avant de reprendre les discussions théoriques sur la possible malignité de Lily-Rose. Au grand soulagement d’Arkin, l’Azéri détourna ses accusations fallacieuses sur le caractère amovible du déserteur. Quelque part, l’amitié du p’tit gars était importante. Gregory souffrait de la compagnie des hommes, il les trouvait fades, prévisibles, et imprégnés de cette bonne volonté philanthropique qui caractérise les soldats assoiffés d’une autorité tolérante et relative. Un troupeau de moutons dont l’uniformité repose sur l’ambition folle de porter du lycra tout en broutant les herbes prétendument intoxiquées, supposément délétères, et affirmativement condamnées par l’index fébrile d’une bergère schizophrène. Timour contestait, et ses motivations puériles dégageaient une odeur de sagesse caractéristique de la folie.

Pour preuve, il lui proposa d’élaborer un signe distinctif en cas d’excès d’hormones carnassières. Pourquoi pas ? Arkin se surprit à imiter le geste de son camarade et à approuver son idée avec un haussement d’épaules indifférent.

« Mouais, c’est pas mal comme idée… Mais si tu pouvais te contenter de m’apaiser plutôt que de me provoquer un dégoût de tous les diables, je t’en serai reconnaissant. » Conclut-il lorsque Vesna fit son entrée.

La jeune fille le salua froidement. Intérieurement, Arkin admit que ses derniers messages sur le blog de Vesna étaient virulents et agressifs, mais il s’agissait d’un débat virtuel, rien ne pouvait justifier une telle agressivité dans le monde extérieur. Toujours assis sur son lit, il la regarda saluer le nouveau avant de s’installer sur la chaise longue, une cigarette à la bouche. La bougresse exigeait un remboursement, comme une vulgaire créancière asséchées de ses maigres deniers.

« Une androphobe reconvertie en usurière… Tu t’élèves socialement ! Tu auras tes chaussures dès que je mettrai la main sur quelque argent, et tu pourras te pavaner avec toute ta grâce matérialiste sans jamais convenir que, sans moi, ta petite dulcinée dormirait entre les bras délicieux d’une culbuteuse décérébrée. »

Son odorat lui fit frissonner l’épiderme. Un Morlock ! Une sorte de grassouillette conique et gélatineuse qui exigeait une entrevue avec Vesna. L’Anglais, après avoir éclaté de rire, déclara d’une voix hautaine et moqueuse, qui imitait très approximativement celle du mutant :

« Hé, euh… Toi, la face de phallus ! Tu n’as aucune chance avec elle, même si tu disposes d’une belle et abondante poitrine, elle préfère la pelouse. »

De tout son cœur, il espérait l’énerver, et il n’hésiterait pas à l’amputer de son air lourdaud et maladroit.
Revenir en haut Aller en bas
Timour Abdullaev

avatar

Messages : 764
Taille : 1m66
Poids : 47 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Ennemi public n°1
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Dortoir   Sam 10 Sep - 18:32

Lorsque Timour vit débarquer Vesna, il cessa son geste mais il était trop tard. La Russe l'avait vu et cela resterait gravé dans sa rétine ! Quel manque de bol ! Bon, au moins Arkin aimait le concept, et puis Vesna ignorait à quoi correspondait le signe donc ce n'était pas si grave.

"Salut Xéna la dompteuse des nuages ! Tu nous remets du chauffage ?" Chantonna-t-il avec emphase pour dissiper tout soupçon sur le caractère sérieux de sa conversation avec Gregory.

L'empathe s'étonna du ton glacial que la dompteuse employait avec son fougueux camarade. Hop il ouvrit ses écoutilles empathiques et lut un sentiment de rancœur tenace dans l'esprit de la demoiselle.

Curieux, Timour suivit la double conversation : verbale et émotionnelle qui débutait entre la Russe et l'Anglais. Il pilota son petit derrière jusqu'à l'accoudoir du canapé convertible de Vesna et se hissa dessus. Il observa la jeune fumeuse et sa tenue. Elle avait trouvé des fringues pas trop nazes.

"Toi aussi t'a que des baskets miteuses à te mettre aux pieds !"

Inséra Timour en tendant ses jambes pour montrer ses chaussures à scratchs. Il était content de se trouver un point commun physique avec Vesna la danseuse de charme.

L'empathe resta tout muet et innocent devant la scène qui se joua. L'entrée essoufflée de Rubber, le mutant spongieux, et les réparties cinglantes et trébuchantes d'Arkin. Bon sang, il s'était passé un truc entre eux, l'autre soir ! Timour ne savait où donner de la tête. N'y tenant plus, il jeta :

"Une culbuteuse ? Sa dulcinée ? De qui vous parlez bordel ??"

Demanda-t-il avidement en tendant la tête de l'un à l'autre. Rubber avait-il également une révélation ?? Timour sonda son cœur et ceux des deux autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org/blogosphere-f37/privetimour-abd
Vesna Jovanovic

avatar

Messages : 736
Taille : 1m68
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: A de(ux) bons arguments
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Dortoir   Dim 11 Sep - 20:38

"Pas de problème!" Lança Vesna à la demande de l'Azéri. La température de la pièce se réchauffa aussitôt assurant un bon 24 degrés.

Quant à la réponse d'Arkin, elle ne se fit pas attendre et malgré les insultes, l'essentiel était là: Gregory repaierait ses chaussures. C'était bien le plus important aux yeux de Vesna, le reste et notamment l'estime du jeune Anglais lui était totalement indifférente. Quant à l'allusion à Roxie et Eva, la Russe n'en croyait pas ses oreilles. Comment pouvait-il prétendre avoir fait quoi que ce soit pour éviter un rapprochement entre les deux jeunes femmes? Il n'avait rien fait! Même son vomi avait été mal ciblé, Arkin aurait du vomir sur les chaussures d'Eva et non sur celles de Vesna! Des chaussures pleines de vomi n'était pas le meilleur accoutrement pour flirter et bien au contraire, Roxie se serait rapproché d'Eva que la Russe l'aurait comprise. Gregory, loin d'avoir empêché le flirt entre Eva et Roxie, l'avait favorisé et il osait prétendre le contraire! Vesna rageait intérieurement mais l'expression de son visage restait sereine. Pas la peine de lui faire plaisir et puis elle avait quitté le réfectoire pour du calme, pas pour une joute verbale si chère à Arkin, l'homme cordiale de son blog.

"Oui des baskets et en plus elles prennent l'eau... C'est pas l'idéal pour les égouts..." Répondit Vesna à l'intention de Timour.

Rubber entra alors et Vesna poussa intérieurement un soupir. Elle ne l'appréciait pas vraiment et était venue ici dans le but -entre autre- de le fuir. Il avait l'air nerveux. Mauvais signe. Il l'interpellait. Mauvais signe numéro 2. La Russe se releva et s'assit sur le canapé.

"Vesna, c'est mon prénom..." Confia-t-elle légèrement agacée. Elle n'eut pas le temps de développer que déjà Arkin s'en mêlait, injuriant Rubber sur son physique. Il en profita en outre pour invectiver la Russe qui sentit son self-control se fissurer. Il y avait des limites à sa retenue et la demande d'explications de Timour ne fit que l'énerver encore plus. Et puis, comment Arkin pouvait-il affirmer une chose qu'elle seule était en mesure de savoir? Après tout, elle aussi pouvait aimer un mec, il n'en savait rien! Seulement, peut-être n'existait-il pas l'homme fait pour Vesna. Mais pour qui se prenait ce petit merdeux! S'insurgea mentalement la Russe en jetant sa cigarette à moitié consumée dans son cendrier.

Incapable de rester passive plus longtemps, elle se leva du canapé et fila sur Rage. Au dernier moment, elle s'arrêta, gardant son visage à quelques centimètres de celui de l'Anglais qu'elle détailla avec mépris. Elle n'avait pas peur et n'avait jamais eu peur des hommes même pas des grosses brutes. Au fond, ils étaient tous pareils. Et puis, elle était tellement énervée qu'elle ne pouvait ressentir autre chose que sa colère.

"Tu fais vraiment pitié Arkin. Tu me reproches d'être manichéenne sur mon blog, mais t'es exactement pareil. Pour toi les Morlocks c'est tous des merdeux. J'trouve que tu devrais t'attaquer à des gens qui le méritent vraiment. Faut vraiment pas avoir de couilles pour s'en prendre aux physiques des personnes. Mais après tout j'en ai rien à foutre, ça les concerne. En revanche..." Elle attrapa brusquement l'entrejambe de Gregory à pleine main, coinçant le jeune homme contre le mur."...la prochaine fois que tu m'insultes ou que tu balances des trucs qui me plaisent pas sur ma gueule... Je-te-les-arrache! Tu m'entends!" Aboya Vesna. La pression qu'exerçait la jeune femme sur les parties intimes de l'Anglais se raffermit comme pour confirmer ses propos. Puis après une seconde tendue, elle retira sa main."De toute façon, ça ne devrait pas te manquer..." Conclut-elle avec sarcasme.

Elle inspira largement et s'éloigna de Gregory avant de se tourner vers Timour.

"Arkin parlait de ma vie privée Timour... " Lâcha-t-elle en insistant sur le "privée"."Je me fiche qu'on en parle mais il affirme sans savoir. Il me manque de respect" Et Vesna entendait bien se faire respecter, il ne fallait pas se faire bouffer. C'était comme ça dans les rues moscovites et dans la vie, c'était pareil.

Elle pivota ensuite vers le mutant rose, retrouvant peu à peu son calme.

"Qu'est-ce que tu m'veux Rubber?"

Elle l'invita dans un coin de la pièce pour assurer une conversation tranquille au mutant rose. Encore un peu essoufflée, elle guettait la réaction de Rage, prête à en découdre s'il le fallait...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org/t379-publicvesna-jovanovic-coup
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Dortoir   Mer 14 Sep - 20:31

Devant l'agression de Gregory, l'irascible Rubber fronça les proéminences imberbes qui lui servaient de sourcils. Une vague de colère mêlée de frustration déferla sur lui, et sur Timour. Ce dernier pouvait sentir le poids de toutes les vexations qu'avait pu connaître le Morlock depuis l'apparition de sa mutation. La haine qu'il avait emmagasinée si longtemps contre ceux qui s'étaient moqués de lui se concentrait sur la seule personne de Gregory. Il était également révolté d'être ainsi insulté gratuitement.

"Et toi t'es qu'un... T'es qu'un..." balbutia le Morlock après un bref coup d'oeil vexé à sa poitrine charnue.

Heureusement, Vesna vint prendre sa défense d'une main "secourable", du moins le croyait-il, puisqu'il n'avait pas assisté au début de leur conversation. Il arbora une mine satisfaite devant la position inconfortable du Britannique. Il en profita même pour commenter :

"T'as de la chance d'avoir affaire à elle, plutôt qu'à moi, ah ça oui !"

Puis de rajouter, non sans perfidie, accompagnée d'un regard porcin :

"Quand je pense que même Fang t'a mis la patée..."

Il se tourna alors de nouveau vers Vesna.

"Ah oui, c'est ça, Vesna... Tu peux venir deux minutes ?"
dit-il en s'éloignant de Gregory, Timour et William pour gagner un recoin de la pièce un peu plus intime.

"Tu vois, je me demandais si t'avais pas... disons des informations fraîches sur votre prof disparue. Parce que moi, j'ai misé dans la cagnotte, tu vois, et je me disais que si tu m'aidais, ben on pourrait partager le magot... Bien sûr, faut pas en parler aux filles hein, surtout Joke. La dernière fois que Joke m'en a voulu, elle..."


Il s'interrompit soudainement, à la fois gêné et effrayé du sort que lui avait apparemment réservé la mystérieuse Morlock nommée Joke.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Dortoir   Ven 16 Sep - 1:34

Et il se tenait là, enfermé dans une cellule insalubre, en compagnie de personnes détestables, si l’on omettait Timour, ce jeune homme qui se détourna malgré lui de la raison, trouvant, dans la folie, le confort d’une lucidité éponge ; il agressait tour à tour Vesna, belle amazone en quête d’une chair braillarde et rebelle dont la poitrine, encore entière, à l’inverse de ses ancêtres féministes, tardait à dévoiler sa complète protubérance ; tour à tour Rubber, que l’on ne pouvait expliquer que par la nonchalance Divine qui décréta, après six jours de besognes, le dimanche oisif.

La voilà… Elle s’approche… Il n’a pas le temps de répondre à Timour, et ne le souhaite pas. Les secrets se gardent, dit-on, pour mieux conserver l’ascendant sur ceux qui cherchent à les taire. Il sent la pression d’une main doctorale écraser le prépuce fantôme occis à la naissance. Une madeleine de Proust, en sorte, qui à défaut de mendier un temps conservé pur, se rabat sur la douleur bambine procurée par une science teintée d’hygiène.

Puis vinrent les menaces. Gregory se taisait, le visage couvert de sueur, la crainte d’une émasculation prochaine lui interdisant la réplique. Mais l’avait-elle sentie ? Ce n’était pas tant l’humiliation. Pas même la palpation habile d'une main réticente à la marotte. Il ne l’expliquait pas, mais la chose était indéniable, boursouflée d’une vigueur qui la dépassait, tant par son audace que par sa soudaineté.

Lorsqu’elle relâcha son emprise, il mima la contorsion et se traîna doucement au sol. Les attaques tardives du balourd caoutchouteux lui semblaient sans importances. Ne venait-il pas de trouver un orgueil ? De la chance, oui, il en avait ! Rubber disait vrai, et si les écoutilles empathiques de Timour étaient demeurées ouvertes, clairement pouvait-il lire - chez son ami - l’empreinte de son homonyme.

« Non… » Murmura-t-il en jouant la douleur pour masquer la couardise.
Revenir en haut Aller en bas
Timour Abdullaev

avatar

Messages : 764
Taille : 1m66
Poids : 47 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Ennemi public n°1
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Dortoir   Ven 16 Sep - 11:31

Timour n'eut guère le loisir de savourer la chaleur agréable miraculeusement apparue, car l'atmosphère émotionnelle se chargea brutalement, et en sens inverse du climat. Timour reçut tellement de décharges de fureur dans ses antennes qu'il eut du mal à distinguer les émetteurs. Il se souvint d'un agacement larvé chez Vesna, suivi de franche révolte, puis les gestes de la furie s'accordèrent avec ses émotions, au grand péril d'Arkin. Cupidon bondit sur ses deux baskets à scratch et resta bouche bée.

La rage offensive de Vesna fit place à un vrai tunnel de fureur pure en provenance du mutant rose en étoile. Le genre de colère qui sortait des tripes et d'une très longue macération dans les tréfonds de son âme. Timour chancela et reposa ses fesses sur le canapé convertible.

Il ne pouvait que partager toute cette haine canalisée sur l'Anglais. Voyant Vesna s'en prendre à lui, Timour entendit des clameurs dans sa grosse tête d'alien, encourageant la mutante et exigeant la mise à mort sanglante et indécente du coupable, du vile et insultant railleur. Timour ferma les poings et serra les dents. Quel putain de salaud cet Arkin ... comment osait-il se la ramener alors qu'on l'accueillait chez nous ! Si seulement Fang avait pu le mettre en pièces, la vraie justice aurait triomphé. Ce genre de mutant mérite ce sort. Il ne mérite que des coups, des claques et encore des claques. Et comment pouvait-il, ce fumier, dévoiler les sentiments intimes de son ami ? Alors que bon sang il n'en avait aucune idée ! Il se basait sur des préjugés détestables, propres à sa race humanoïde et surtout masculine ... c'était un con en puissance, un nuisible pour toutes les femmes et tous les difformes, une engeance porteuse d'aigreur et de ségrégation.

Étourdi par la conjugaison des sentiments haineux, Timour s'approcha de son infortuné compagnon détestable pendant que les deux autres calmaient avec les moyens du bord leurs pulsions furieuses. Il ressentit chez Gregory une autre forme de rage sourde mais tout aussi puissante. Ou moins ? Difficile de le dire tant l'empathe était submergé.

"Ark ..."

Cupidon refréna l'envie de lui décocher une série de coups de pieds et de poing, et se hâta de toucher la cheville du supplicié pour diminuer chez lui toute émotion négative jusqu'au niveau zéro du calme plat. Il en avait également besoin !

"... Ça va ?" Articula-t-il d'une voix forcée, étrangère à la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org/blogosphere-f37/privetimour-abd
Vesna Jovanovic

avatar

Messages : 736
Taille : 1m68
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: A de(ux) bons arguments
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Dortoir   Ven 16 Sep - 21:16

Écoutant d'une oreille distraite la requête de Rubber, Vesna ne cessait de jeter des coups d’œil à Gregory qui s'était effondré au sol, mimant la douleur. La Russe n'avait pas eu l'impression d'avoir appuyé bien fort et trouvait la réaction d'Arkin disproportionnée et en décalage totale avec l'image qu'elle s'était faite du jeune homme. Mais après tout, si porter atteinte à ses bijoux de famille avait l'avantage de lui rabaisser son caquet peut-être que Vesna n'hésiterait pas à s'en resservir à l'avenir! Elle observa Timour se penché vers Gregory en se demandant bien ce qu'il pouvait ressentir des émotions du jeune Anglais. L'humiliation, sans aucun doute, songea la Moscovite non sans un sourire.

Après que Rubber se soit à son tour défoulé sur Arkin, il en vint rapidement à sa demande et Vesna ne sut pas quelle réaction adopter. L'insistance de Rubber l'agaçait. N'avait-il pas comprit que personne ne voulait de son pari? Il le faisait exprès ou quoi! C'était ça! Il la provoquait! Plus subtilement qu'Arkin mais c'était bien le but. Alors certes, elle ne connaissait pas Emily, certes elle ne s'était pas montré ouvertement opposée au pari des Morlocks mais elle pensait que son départ avait été suffisamment explicite pour ne pas avoir à s'expliquer clairement sur le sujet. Mais manifestement pour Rubber, c'était trop subtile. Pour une fois, Arkin n'avait peut-être pas eu tort à son sujet.

Quelques secondes s'écoulèrent avant que Vesna ne puisse répondre et ces premières furent salutaires à sa réflexion tout comme à son contrôle de soi. Finalement, elle en arriva rapidement à la conclusion qu'elle pourrait peut-être trouver son intérêt dans cette histoire. Elle se remémora le fameux magot et trouvait que la paire de jumelle ou encore le téléphone portable pourraient lui être utiles. Sans compter que ce dernier pouvait très bien receler quelques trésors cachés, tout comme la clé USB. En bref, Vesna avait tout à y gagner et rien à y perdre et ce n'était pas une susceptibilité mal placée ou même des principes moraux bien arrêtés qui l'empêcheraient de participer contre toute attente à ce pari. Après tout, il ne faisait de mal à personne tant que cela n'arrivait pas aux oreilles de la concernée...

Maintenant, le tout était de savoir si oui ou non sa professeur référente avait vendu la mèche. Le manque d'informations de Vesna n'était pas un problème, elle pouvait mentir. Il restait néanmoins la question de l'objet à miser. Elle n'avait rien à part ce qu'elle portait et elle se voyait mal miser ses sous-vêtements pour que Rubber ou autre les remporte et fasse Dieu sait quoi avec! Mais de toute façon il avait l'air de vouloir ponter pour elle et cela l'arrangeait bien.

"Bon okay Rubber, j'te file un coup de main. Si mon aide t'apporte la "victoire" de ce pari, je remporte le portable, les jumelles et la clé USB. Tout le reste sera à toi... Quant à garder notre arrangement pour moi, il n'y a pas de problèmes, je ne parlerai jamais de mon implication dans ce pari. Cela restera entre nous et donc évidemment, en aucun cas tu ne devras informer les autres -X-men ou Morlocks- de ma participation. Ce marché te convient-il?"

Le regard froid de Vesna fixait celui du mutant rose comme si cet échange pouvait sceller leur accord et les inciter tout deux à respecter leurs engagements.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org/t379-publicvesna-jovanovic-coup
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Dortoir   Mer 21 Sep - 16:19

Rubber écouta la réponse de Vesna avec appréhension. Il semblait partagé et continuait de se tortiller les doigts.

"Hmm... C'était surtout les jumelles qui m'intéressaient, d'après Fang, elles sont gé... Enfin, non, il s'en débarrassait, elles sont nulles ! Tu devrais choisir autre chose. Pourquoi pas les bijoux ? Il y a plusieurs bagues très jolies..." s'enlisa Rubber.

"Donc tu es au courant de quelque chose ?" reprit-il, non sans excitation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Dortoir   Dim 25 Sep - 14:07

Arkin prétextait une douleur insurmontable pour demeurer au sol, couché sur le ventre, afin que l’on ne puisse pas soupçonner cet intérêt primaire qu’il ressentait à l’égard de Vesna. Timour seul cherchait à l’aider, et il ne pouvait décemment pas l’envoyer paître sans éveiller les soupçons de son amazone. Dire qu’il venait de se trouver un orgueil ! Elle était différente, indéniablement.

Cette chevelure nacrée d’une nuit sans lune dansait sous ses yeux embrumés d’amour. Il y distinguait toute la féminité puissante d’une femme orgueilleuse. Les mèches d’encre retombaient doucement sur ces épaules frêles et puissantes où, à la transversale d’une contemplation passionnelle, le corps harmonieux se dessinait entièrement. Quel étrange contraste d’ailleurs, que cette silhouette béatifiée confrontant le grotesque qui promène sa broutille. La walkyrie emportait à grand galop son honneur, laissant derrière elle un dilemme écartelé sous le poids d’un attrait si puissant, si soudain aussi, qu’il en venait à douter de sa simple existence. Pouvait-il affronter cette inclinaison difforme qui aliénait aujourd’hui son regard ? Et cette sérénité nouvelle qui s’emparait de lui, était-ce un sentiment que l’on pouvait contester sans froisser les lois de la divine Vénus ? Malgré l’humiliation, il ne ressentait aucune émotion négative, juste ce léger pincement au cœur qui se martelait contre une braguette faisant l’office d’un chaste rempart autrefois lézardé.

« Ça va… » Lâcha-t-il à Timour tandis qu’il se relevait péniblement en s’appuyant sur ses deux mains.

Très vite, il s’assura de faire redescendre son tee-shirt, dernier prélude exigé par la pudeur avant d’aller s’asseoir, l’air de rien, sur le lit qui lui servait de siège.

« Ça m’apprendra à parler trop fort, on finit par assourdir les autres. »

Ses prunelles parvinrent à se détacher de Vesna pour s’intéresser à Timour. Il souhaitait préserver ainsi l’illusion d’une simple défaite et brouiller les pistes que les esgourdes empathiques de l’Azéri auraient pu flairer.

« Quelle attaque de mégère, quand on y pense, je ne peux décemment pas lui foutre mon poing dans la poitrine pour égaliser le score, non ? On me taxerait de cruauté quand ça ne serait que justice, elle m’énerve. »

Maigre mensonge, pensa-t-il, car il ressentait une sorte de calme intérieur où les émotions négatives n’existaient pas. Incapable d’expliquer cette attitude pacifiste, il souhaitait préserver les apparences en mimant une fulmination de rage qu’il contiendrait bon gré mal gré. En vérité, une confrontation corporelle, même violente, serait la bienvenue dans la satisfaction perverse qui régissait maintenant son univers archaïque. Il voulait la posséder, et que le Diable l’entende, il la possèderait !
Revenir en haut Aller en bas
Timour Abdullaev

avatar

Messages : 764
Taille : 1m66
Poids : 47 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Ennemi public n°1
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Dortoir   Sam 1 Oct - 11:11

Timour conçut un grand soulagement de l'apaisement de toutes les noires émotions d'Arkin. Enfin le calme ! C'était comme de se retrouver au bord d'une autoroute après une discussion animée avec Décibel, le calme !

Observant l'Anglais se mouvoir sur le sol, et remettre son tee-shirt en bonne place, l'empathe envia ce beau corps masculin bien constitué pendant un instant. Heureusement, son grand regard opaque tomba également sur la silhouette de Rubber, ce qui le réconforta. L'Azéri au moins avait un nombril, ce qui n'était peut-être même pas le cas de l'homme chewing-gum ...

Suivant Gregory dans son déplacement jusqu'à un siège, Timour ne s'étonna pas de sa "bonne humeur", vu que toute trace de malaise avait été dissipée dans son cœur. Quand même, l'empathe se sentait touché par la douleur que la Russe avait infligée à l'entre-jambe du fier camarade. Il tira un peu le tissu de son pantalon sur sa cuisse.

"Non, il vaut mieux pas. C'est une coriace cette gonzesse. Et fais gaffe, si tu te la mets à dos, y'a Roxie encore derrière."

Répondit-il sur le ton du murmure, évidemment pour que les deux autres comploteurs n'entendent pas. Il y avait encore cette histoire de "dulcinée" à éclaircir, mine de rien ...

Timour hésita à dire à Arkin que c'est lui qui avait calmé sa tempête interne. Le fauve aurait apprécié l'honnêteté, mais pas le fait d'avoir été manipulé. Il avait été assez clair sur ce point ! Autant s'écarter prudemment du sujet et de l'idée.

"Mais c'est clair qu'elles abusent avec notre point faible !"

Se rebella-t-il avant de se lever. Étrange, Arkin n'avait aucune trace de colère en lui, pour encore quelques minutes, et pourtant il évoquait son état d'énervement et adoptait une attitude exaspérée. Sa fierté était peut-être telle que son corps continuait à mimer l'impétuosité contenue plutôt que d'admettre son absence ?

Hypothèse très probable, pour un habitué de la colère qu'était le fauve. C'était un réflexe animal chez lui, après tout. Ou bien ... le radar de Timour n'était pas assez fin pour percevoir l'émotion que l'homme dissimulait sous le rideau. Un peu affligeant. Mais l'Azéri se consola : il manquait de précision pour détecter certaines pulsions émotionnelles, mais pour les sentiments durables et ancrés, on ne pouvait rien lui cacher. L'empathe cligna des yeux.

"Laisse béton ! La vengeance est un plat qui se mange froid t'sais ! Même si c'est clairement pas ton style, je veux dire, je te traite pas de charognard hein !"

Dit-il avec un rire goguenard qu'il tentait d'emprunter à Walentyn. Il adressa une bourrade du poing, à l'épaule de son comparse avant de se dandiner vers la sortie.

"Bon qui veut faire quelques balles rapides ? Hawkeye m'a ramené ma balle de baseball, j'vous signale !"

Et déjà il partait gaiement. Même si dans son for intérieur il songea aussi aux vidéos précieuses des anciens X-Men. Quel gâchis ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org/blogosphere-f37/privetimour-abd
Vesna Jovanovic

avatar

Messages : 736
Taille : 1m68
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: A de(ux) bons arguments
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Dortoir   Dim 2 Oct - 19:08

Bon après tout, Vesna se fichait des jumelles, la clé usb et le portable étaient plus intéressants.

"Nan mais tu m'as vu Rubber! Je ne porte pas de bijoux, enfin rarement. C'est le genre de fanfreluches parfaitement inutiles. Alors j'te laisse les jumelles et tout ce que tu veux mais par contre, la clé usb et le portable ils sont pour moi. C'est à prendre ou à laisser." Conclut Vesna qui prenait une mine impatiente."Et ouais, j'ai des infos et je pense qu'elles sont véridiques. Mais avant de te les révéler, nous devons conclure ce marché. Il ne s'agirait pas de me dire une fois mes infos révélées qu'elles ne te sont d'aucune utilité quelles que soient leurs natures. Donc, tu promets de me donner ce que je veux si tu gagnes avec l'aide de mes infos, de toute façon si tu me fais un coup fourré, je t'assure que j'te le ferai regretter..." Vesna mima un peu le geste qu'avait fait Timour à son entrée, sauf qu'elle se contenta de faire craquer ses phalanges en croisant ses doigts. "Alors voilà, tout le monde pense ici qu'Emily n'a rien balancé sur la position de notre QG et j'ai fouillé le portable de Lily-Rose ce matin et j'ai trouvé un message d'Emily dedans et manifestement il indiquait qu'elle n'avait rien révélé..."Mentit honteusement Vesna qui impulsivement trouvait une info bidon, mais qui si elle se défendait bien pourrait convenir à Rubber. Quant à savoir si elle avait visé juste, Vesna l'ignorait totalement et préférait croire tout simplement à l'innocence de sa professeur plutôt que de la voir comme une balance.

Une fois le scoop lâché, Vesna observait avec attention Arkin et Timour qui discutaient entre eux. Elle n'osait imaginer la colère d'Arkin et sans doute l'Azéri devait-il être en train de le calmer. Dans le cas contraire, Vesna serait certainement déjà couchée au sol avec Gregory sur elle, prêt à la mordre. D'ailleurs, cette attitude relativement passive du gars en souffrance ne ressemblait pas à Arkin où à l'image que c'en était fait Vesna. C'était quelqu'un de fier et d'impulsif, il aurait dû aspirer à venger son honneur par une insulte bien placée ou même en s'attaquant à elle mais pas en restant allongé au sol à se tenir l'entre-jambe. D'autant plus que la Russe savait et connaissait suffisamment l'appareil génital masculin pour savoir que sa pression n'avait pas dû lui faire (bien) mal. Alors à moins qu'il n'ait un quelconque problème à cet endroit, cette douleur était injustifiée. En clair, il y avait un truc pas net dans son comportement.

Timour proposa brusquement de se faire quelques passes de baseball et s'engageait déjà vers la sortie.

"Une autre fois peut-être..." Répondit Vesna, un peu fatiguée. Elle était surtout certaine qu'Arkin irait jouer à la baballe avec son pote et elle ne voulait pas se retrouver avec lui, du moins pas pour le moment. Toutefois, la perspective de rester seule avec Rubber dans les dortoirs n'était guère plaisante non plus mais il fallait bien qu'elle sache s'il avait gobé son info.

"J'vais rester ici... dormir un peu..." Déclara la jeune femme en retrouvant sa place sur le canapé. Elle s'y allongea de nouveau, prête à développer son mensonge avec Rubber.

Arrow Saut temporel

_________________


Dernière édition par Vesna Jovanovic le Mer 5 Oct - 9:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org/t379-publicvesna-jovanovic-coup
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Dortoir   Mar 4 Oct - 9:26

Son regard pouvait-il seulement se détacher de Vesna ? Existait-il une vision aussi sublime que ces cheveux ondulants de fierté ? Une fierté sauvage, indépendante, semblable à celle des amazones antiques que l’on trouve dans l’ancienne mythologie. Depuis le départ de Timour, il était difficile de mimer un intérêt soudain pour ce plafond lézardé et humide qui couvrait la chambre des Morlocks. Oh, il y en avait des choses à voir ! Une fissure ici, une excroissance de rouille là-bas, et même une ou deux moisissures qui venaient enrichir cette architecture gothique représentative des latrines d’une époque pourprée de goût. Mais invariablement ses pupilles avides redescendaient de ces dignes hauteurs pour s’abaisser à la contemplation de son hypnotique convoitise.

Elle conversait encore avec cette étrange physionomie que Dieu, cruel tel qu’on le connaît, octroya d’une parole aussi stupide que grotesque. Oh, il n’était pas jaloux, il connaissait l’inaccessibilité de Vesna à son sexe, mais d’être ainsi le témoin d’une conversation qu’il estimait négligeable l’alambiquait d’impatience. La douleur avait presque disparu de la zone sensible, et déjà le feu d’une passion soudaine l’envahissait. Il s’allongea sur le lit, contraignant une nouvelle fois son regard au plafond, et d’une main fébrile décala une mèche de cheveux venue caresser son visage.

Il élaborait déjà, au creux de son crâne, un vaste plan de séduction. Baudelaire ne marcherait pas ! Elle connaissait sa stratégie, et dès lors il en fallait une nouvelle. Il pensa à une situation de danger où il viendrait, tel un chevalier de roman, la secourir des griffes implacables d’un despotisme féroce. Mais tout cela relevait du fantasme, et il faudrait commencer plus simplement, par quelques paroles innocentes qui mettraient en valeur sa grande intelligence, pour laquelle il entretenait une estime déplacée et injustifiable.

Gregory ferma ses paupières comme on abaisse le voile d'une violente réalité ; naïvement, il souhaitait la rejoindre dans ce songe d'exil où elle partit s'abriter.

Arrow San Francisco
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Dortoir   Mer 5 Oct - 9:19

Rubber eut une moue contrite quand Vesna refusa les bijoux.

"Euh... Mais bien sûr, désolé !" s'exclama-t-il, à la fois penaud et dubitatif devant la réponse de la jeune femme.

Et s'il semblait croire qu'une fille devait forcément aimer les bagues fantaisie, une chose était sûre : il semblait vraiment tenir à ne pas mettre en péril leur petit arrangement.

"D'accord, tu gardes la clé USB et le portable. De toute façon, j'aurais eu personne à appeler..."
répondit-il, apparemment ravi malgré le tragique de sa dernière déclaration.

Il écouta alors avec avidité les révélations de Vesna.

"Je savais que tu en saurais plus que le joueur de pipeau de la cuisine ! Tu as carrément eu l'info à la source..." répondit alors Rubber en se frottant les mains de joie, ce qui provoqua un couinement.

"C'est parfait ! Ca va rabaisser le caquet de Joke, ça, hé hé hé..."
fit-il, rêveur. "Bon, je vais confirmer ma mise. Tu auras tes machines quand Opale se sera renseignée pour nous." assura un Rubber aux anges, avant de trottiner vers la sortie.

Arrow Ailleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Dortoir   Mer 5 Oct - 9:23

Citation :
Lily-Rose gagne 1 point de réputation
Gregory gagne 1 point de réputation
Alexander gagne 1 point de réputation
Vesna gagne 1 point de réputation
Timour gagne 1 point de réputation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Dortoir   

Revenir en haut Aller en bas
 
01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Dortoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» 01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Dortoir
» 01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Réfectoire
» 01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Laboratoire
» 01.02/08.L.Repaire des Morlocks - Salle de détente
» L.Repaire des Morlocks

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Terre 616 :: Amérique :: Chicago :: Bas-fonds-
Sauter vers: