Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 03.05/06.L.Introspection enfumée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alexander Conowell

avatar

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

MessageSujet: 03.05/06.L.Introspection enfumée   Mer 30 Oct - 9:37

Appuyé d'une épaule sur le chambranle de la porte arrière du hangar, Alexander profitait d'une certaine tranquillité qui ne lui était pas désagréable. Le retour des cours n'avait pas été une partie de plaisir. Non pas que le contenu de ces derniers lui soient pénibles. Après tout, son école privée de Wellington était réputée comme ayant un bon niveau, alors ce n'était pas une école publique locale qui lui ferait bien peur. Le soucis, c'était davantage la population de jeunes qui errait et gesticulait dans les couloir de l'établissement, brayant dans un brouhaha permanent pour se faire entendre par son voisin, riant bêtement aux blagues d'un autre, ou appelant un camarade qu'il avait une flemme certaine à rattraper. Et il n'était même pas question des cent lieux auxquels il se sentait distant d'eux du point de vue des centres d'intérêt.

Bien sûr, tous n'étaient pas à jeter. Mais lui qui appréciait de manière significative le calme et les discussions dans l'intimité relative d'un comité restreint se retrouvait à devoir faire face à des dizaines de créatures bruyantes à longueur de journée, même en cours. Déjà qu'il avait les mêmes dans sa chambre... Ici se posait encore un problème qu'il connaissait bien mais qu'il n'avait heureusement pas rencontré à Graymalkin : l'intégration difficile. Alexander se sentait particulièrement éloigné mentalement de ses camarades de classe. D'une part il était étrangé, ne connaissant pas nécessairement tous les rites de l'école américaine. Ils n'avaient pas la même longueur de journée, les mêmes formats de cours, le même fonctionnement du travail personnel... Mais c'était secondaire, il s'adapterait. La langue aussi n'était plus un problème depuis bien longtemps. La barrière rencontrée pendant ses premières années de cours en Nouvelle-Zélande avaient été gommée par l'usage intensif de l'anglais. Il n'y avait rien de plus pénible que de ne pas comprendre ce qu'on nous racontait. C'était frustrant, désagréable, long et on ne se sentait jamais plus bête que quand on demandait de répéter plusieurs fois avec des variations de mots pour saisir un simple sens de phrase.

Non. Le soucis qu'il rencontrait était la distance entre ce qu'il avait vécu avec les autres étudiants. Que certains soient mutants affichés ou non, ça ne les rapprochait pas grandement. Lui-même ne s'était pas présenté en tant que tel. Ce n'était pas quelque chose qui le définissait dans le fond. C'était quelque part un signe particulier, mais le présenter en tant que tel ne ferait que renforcer ce décalage. On ne se présentait d'ailleurs pas plus en fonction de sa religion, de ses opinions politiques, de son orientation sexuelle ou de ses maladies. Alors se présenter en tant que mutant, c'était impensable. Et plus objectivement, il esquivait peut être aussi le rejet d'éventuels anti-mutants par pure prudence.

Mais plus que l'aspect génétique, c'était l'aspect du vécu. Celui des traumatismes divers, celui de ceux qui triment et qui souffrent.  Celui qui donne un rictus de colère quand on voit quelqu'un de parfaitement heureux se plaindre à longueur de temps de choses sans gravité, juste pour faire comme si certaines choses allaient mal et se lier à d'autres personnes plus ou moins dans le même cas. Une sorte d'acte social dans le fond, que de gémir sans jamais apprécier réellement ce qui allait bien. C'étaient ces fameux "First World Problems" qui faisaient tant sourire parfois quand on réalisait à quel point ils étaient vérifiés et futiles.

Outre ces problèmes tout adolescents lui procurant assez d'anxiété par l'isolement qu'il ressentait lui rappelant de sombres heures de sa vie, l'asiatique subissait encore et toujours les questionnements vis à vis de ses parents biologiques. Il était question le jour de l'attaque de se rendre justement en Nouvelle-Zélande pour questionner ses parents adoptifs à ce sujet, mais les Csatars avaient contrarié ses plans. Et là où le garçon s'était convaincu tout seul auparavant de faire le premier pas pour en savoir plus, il se retrouvait à nouveau en proie au doute. Il devait à nouveau choisir et aller de l'avant. Peu assuré, il hésitait à nouveau. Avec le retour des cours, il s'était laissé mettre des bâtons dans les roues. Un voyage de plusieurs jours serait difficile à faire à présent. Et pendant ce mois, il avait laissé filer le temps plus ou moins consciemment. Par lâcheté probablement, il avait préféré se dire qu'il se reposait et qu'il avait d'autres priorités, notamment avec la reconstruction de Graymalkin. Et maintenant qu'il ne pouvait plus, le choix disparaissait. Il avait une vraie bonne raison.

Malgré tout, Alex doutait. Maintenant que le voyage s'éloignait, il regrettait amèrement de s'être défilé, bien loin du courage dont il avait déjà fait preuve auparavant. A croire que combattre des terroristes était bien moins compliqué que partir à la conquête de son passé. Dans le fond, l'un comme l'autre pourrait modifier de façon significative sa vie. Autant que de rejoindre les Xmen l'avait fait. Dans ce dernier cas, c'était une ambition cachée qui l'animait, un objectif qui se dessinait lentement dans son esprit au fil des jours. Il lui suffisait pour le moment de rester en vie, ce qui était assez naturel comme réflexe. Retourner à l'autre bout du monde pour voir ses parents adoptifs néanmoins le mettait particulièrement mal à l'aise.

Alors il était là, dans ce hangar sordide, une clope un peu spéciale au bec, savourant sa solitude qu'il était difficile de trouver où qu'il soit actuellement. Régulièrement il soufflait la fumée à l'odeur particulière par l'ouverture légère de la porte, évacuant les senteurs probablement reconnaissables par les connaisseurs. Au moins il se détendait. Mais c'était une faiblesse qu'il ne voulait certainement pas montrer à qui que ce soit, et certainement pas aux plus jeunes. Malheureusement avec un Breton téléporteur, il était difficile de s'isoler dans la chambre et de fumer à la fenêtre. Malo n'était pas stupide, il comprendrait vite ce qu'il se passait en le surprenant. S'éloigner au fin fond de la forêt du parc était aussi particulièrement désagréable dès qu'il pouvait avoir envie d'en allumer une. Autant aujourd'hui le temps était clément, autant la pluie et le froid pouvaient être désagréables et gâcher ce plaisir coupable. Alors le hangar était encore la meilleure solution, en espérant ne pas l'embaumer.

La cigarette roulée entre les doigts, Alexander expira la fumée en soupirant alors qu'il pensait à ce qui le tourmentait. Il ferma les yeux une seconde en apposant sa tête contre le chambranle et se dit que parfois, il resterait bien au lit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vadim Leskov

avatar

Messages : 390
Taille : 1m52
Poids : 41 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Caïd des Récrés
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Introspection enfumée   Mer 30 Oct - 21:01

Un mois, déjà! Quand Vadim et Boris avaient inventé l'excuse bidon d'une année scolaire à l'étranger, le petit russe n'avait pas imaginé que cela serait le cas! A en croire la tête d'ampoule édentée, l'école des x-men était un endroit pour les jeunes mutants, une sorte de grande faculté mais façon Monster and Cie. Et bien, c'était plutôt l'auberge espagnole. Une sorte de grande auberge de jeunesse pour mutants désorientés. Plutôt sociable, l'ado avait très vite fait connaissance avec ses nouveaux camarades... Et de leur Directrice Lily Rose, qu'il appelait Baba Yaga, affectueusement bien sur. Elle n'avait pas tardé à le placer dans un collège avec Malo, comme n'importe quels ados! Un bon point pour les collèges-lycées américains, les filles étaient plus que sexy. Le mauvais points, le directeur et ses pions dignes d'un service du KGB.
 
Une petite clope discrète bien méritée, derrière le gymnase, en compagnie d'une camarade de classe qui lui donnait un "cours de langue" à réchauffer un iceberg, et il s'était retrouvé dans le bureau du dirlo. Le vieux crouton lui avait fait la totale : prêchi-prêcha sur les méfaits du tabac et de l'alcool, rappel des lois américaines sur l'âge légale de consommation des deux, et confiscation de son paquet de clope! Les USA, Pays de la liberté, mon œil! Evidement, le glazovite avait joué la pauvre brebis égarée sur le mauvais chemin! Promis, on ne l'y reprendrait plus!
 
Pas vu... pas pris...
 
Depuis, le petit russe s'était improvisé contrebandier façon mafia russe. Trouver quelques jeunes américains prêts  à accepter d'acheter bière et clopes pour un gamin qui en paraissait 12 à tout casser, ca pouvait paraitre difficile. Mais entre un billet donner en rab' et quelques menu-services rendus, il arrivait à se ravitailler avec quelques réguliers à la morale moins vertueuses.
 
Ne restait donc qu'à trouver une ou deux planques tranquilles dans Greymalkin pour exécuter son délit. Les chambres? Impossible avec Alexander. Le parc? Trop de passage! Non... Il fallait un endroit facile d'accès, aéré, peu utilisé. En se baladant dans Greymalkin, le môme avait trouvé le moyen de joindre l'utile et l'agréable. Il adorait bricoler et faire de la mécanique. L'atelier et le hangar étaient des coins peu utilisés! Et en plus, le petit contrebandier pouvait ravitailler ses planques par la porte arrière, ni vu, ni connu. Vadim avait passé pas mal d'heures à  s'amuser à démonter et remonter certaines pièces d'outillage ou de vieux véhicules dans le hangar, la clope au bec pendant une soudure ou un meulage, une binouze dans la boite à outil proche. Il avait même trouvé un bleu de travail deux fois trop grand dans un placard! Bref, c'était son coin à lui...
 
Très imaginatif, le petit blond rebelle avait dissimulé les objets interdits à sa consommation dans certaines planques éparpillées et bien choisies, y compris derrières certaines plaques de ventilation. Bref, pour le coup, il faisait figure de petit super-vilain! Vadim aurait put garder son petit secret pour lui mais, après quelques prêts gratuits et généreux de magazines par les deux autres blonds du trio infernal de la chambre 3, il avait accepté de filer quelques clopes au singe bleu et proposé une ou deux bières au français. Et l'asiatique de la chambre leur avait fait la même morale plus blanche que blanche que le directeur du collège. Sur le coup, Vadim était resté stoïque, se demandant si le jeune majeur n'était pas une sorte de pion infiltré, avant de décréter que "saint Alexandre" ne serait pas mis au courant de ses futurs arrivages de denrées secrètes.  
 
Et cela tombait plutôt bien, car, justement, il avait put se ravitailler en bière après son cours d'english de l'aprés-midi. C'est donc un Vadim furtif qui c'était glissé à l'arrière des bâtiments de greymalkin, tel le robin des bois des alcooliques anonymes, direction la porte arrière du hangar. Le gamin s'était rapproché de la porte, avec un pack dans chaque main, à pas de loup, avant de remarquer une odeur suspecte et des petits panaches de fumées s'échappant de l'entrebâillement. Quelqu'un fumait ses clopes dans SON COIN! Mais... non, l'odeur était différente. La même que celle des cigarette à rouler de son grand frère Ivan. Il devait découvrir qui était l'inconnu qui empiété sur son coin fumeur!
 
Posant doucement ses packs au sol, l'ado russe finit de traverser le derniers metre avant la porte et l'ouvrit en grand pour se retrouver nez-à-nez avec.....Alexander!? Dur à dire de qui fut le plus supris des deux. Mais les yeux ronds d'étonnement de Vadim se transformèrent en une expression bien plus entendue au sourire prédateur. Au fond du regard bleu du gamin, l'asiatique pouvait lire comme des lettres en néons hollywoodiens : "TU... ES... GRILLÉ!"
 
Il garda sa position deux secondes, gravant la scène dans sa mémoire pour la prochaine leçon de morale qu'Alexander lui ferait, puis tourna les talons et récupéra ses deux packs de bière avec un air goguenard et satisfait. Il passa, sans se gêner et sans un mot, à coté de son camarade de chambre et installa les bières sur un établi proche, sans se donner la peine de les planquer. Il le ferait plus tard, quand Alexender serait parti. Et puis, Vadim attendait quelqu'un d'autre qui ne devait plus tarder à arriver.
 
Détachant une bouteille, il proposa une binouze au fumeur d'herbe : "Toi pas boirre non plus, hein?", ironisa-t-il avec son accent russe. Il posa son sac de cours prés de l'établi, décapsula une bouteille avec son briquet et but quelques gorgées de la sienne avant d'aller chercher son bleu de travail trop grand. Chantonnant en russe dans un coin pendant qu'il se changeait, il avait une clope au bec en revenant à l'établi. "Ca êtrre meilleurr heurre de jourrnée ici... Pas école... Fairre mécanique... cigarrette... bièrre... bon camarrades.", expliqua-t-il en commençant à démonter et nettoyer une vieille tronçonneuse qui devait surement servir à l'entretien du parc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Conowell

avatar

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Introspection enfumée   Jeu 31 Oct - 21:47

Tout occupé à ses pensées, Alexander rêvassait aux choses qu'il avait à faire lorsque soudainement, la porte entrouverte fut vivement tirée. Totalement dévoilé, l'asiatique n'eut qu'un fugace moment pour espérer que celui qui allait découvrir l'honteux secret qui ternirait sa réputation ne serait pas un grand bavard. Et la réponse tomba comme un couperet. Vadim. Le gamin qu'il tentait régulièrement dans la journée de faire arrêter de fumer et de boire alors qu'il n'était âgé que de treize ans.

Les deux jeunes s'observèrent estomaqués par la découverte de l'un et de l'autre. C'était peut être l'une des pires personnes sur qui il pouvait tomber en réalité. Il perdait soudainement toute crédibilité lorsqu'il lui faisait des reproches sur son attitude. Toute ? Non ! Car il restait une différence majeur. L'âge.

Rapidement, Alex éteignit sa cigarette particulière pour ne pas offrir davantage de vision de lui-même qu'il considérait dégradante. La glissant soigneusement dans une petite boite avant de mettre cette dernière dans sa poche, il observa en silence Vadim qui semblait ravi de la découverte qu'il venait de faire. Peut être espérait-il le faire chanter avec ce moyen de pression ? Ou tout simplement le seul échange qui serait demandé serait de pouvoir fumer tranquillement sans que l'asiatique ne tente de le faire arrêter.

Aucun mot n'avait été échangé, et le jeune Russe ramenait un pack de bières posé à un mètre de la porte. Sans aucune gêne, il passa devant Dreams et déposa le tout dans le hangar, là où il semblait vouloir travailler. Il allait falloir négocier. D'un pas lent et mesuré, Alexander rejoignit Vadim après avoir soigneusement refermé la porte. Ce dernier se permit même d'ironiser la découverte qu'il venait de faire en lui proposant une bouteille qu'il venait de défaire du lot.

- " Je ne bois pas de ce genre d'alcool. " informa-t-il le Russe qui était particulièrement sûr de lui.

Silencieusement, Alex observa l'autre jeune boire quelques gorgée de sa bière, en réfléchissant à un moyen d'aborder le sujet de manière à être certain que l'information ne se diffuserait pas. Mais rien qu'une personne au courant, c'en était déjà une de trop. Il écouta la déclaration de Vadim selon laquelle c'était l'instant de la journée qu'il préférait. Là dessus, il le rejoignit au moins sur un point : il était agréable de ne pas être en cours. Sans y aller par quatre chemins, l'asiatique lança :

- " Je te serai reconnaissant de garder ce que tu viens de voir pour toi. Je ne tiens pas à ce qu'on le sache. Et contrairement à toi, je n'en fume qu'une tous les deux jours. Et je suis de trois ans ton aîné. Ne l'oublie pas. "

Il était hors de question de se voir menacer par quelqu'un d'aussi jeune que Vadim. Et Alexander avait beau avoir tenté de l'intégrer au mieux en le laissant rejoindre sa chambre, il ne savait de quoi était capable le blond pour acheter sa liberté. Dans le fond, il en faisait déjà à sa tête, alors révéler ce nouveau secret lui serait probablement inutile. Mais le Néo-Zélandais était clairement en position de faiblesse.

Dreams croisa les bras, le visage fermé, et observa la tronçonneuse être ouverte par le petit Russe. Aimait-il à ce point la mécanique ? Rapidement, l'idée que tout le monde puisse savoir pour lui fit son chemin dans son esprit. Si Eden avait le surnom de sainte, lui devait à priori l'avoir également. Dans le fond, il aurait apprécié ce sobriquet. Il était une forme de preuve selon laquelle le garçon était de confiance tant pour les autres élèves que pour le corps enseignant. Il n'était pas nécessairement celui avec qui on riait le plus, mais au moins quelqu'un à qui on pouvait parler sans honte.

Le garçon ne prétendait pas être parfait, et il n'était pas à exclure que les gens devaient bien l'imaginer. En revanche il songea déjà à la réputation qu'il prendrait si ce ragot se généralisait. Il passerait pour un faux-cul à faire semblant d'être bien sous tous rapports. Soudainement, le garçon réalisa que son réflexe aurait dû être d'endormir en une fraction de seconde la personne qui ouvrait la porte. Celle-ci n'aurait pas eu le temps de mémoriser ce qu'elle venait de voir. Lui aurait eu le temps de ranger rapidement sa cigarette et de prétendre que l'autre s'était assommé avec une porte ouverte trop violemment.

Mais il était trop tard, et en cet instant, Alexander regretta de ne pas avoir le pouvoir de revenir dans le temps....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malo Le Pouhibec

avatar

Messages : 1924
Taille : 1m52
Poids : 39 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Terreur des Préaux
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Introspection enfumée   Ven 1 Nov - 16:39

La vie avait repris son cours, bon an, mal an. En dépit de l'obligation de retourner à l'école, les choses n'étaient pas si mal que ça. Avoir retrouvé Lily-Rose avait largement rassuré le jeune Malo qui n'aimait pas trop se retrouver livré à lui-même comme cela avait pu être le cas lors de leur excursion commune extra-galactique. Bien sûr, la liberté avait du bon mais, à l'âge du garçon, une autorité supérieure était nécessaire pour le maintenir sur de bons rails et ce n'était pas le tas de boulons qui leur avait servi de nourrice sur Khane qui aurait pu jouer ce rôle durablement.

Aussi, Malo avait-il été soulagé de voir la vieille "directrice" devenir, certes affaiblie et un peu plus gâteuse qu'au début, mais au moins, elle était présente. Elle avait bien eu quelques idées bizarres, comme envoyer les plus jeunes à l'école. Comme si apprendre les tables de trigonométrie pouvait être d'une quelconque utilité pour affronter des monstres soucieux de les vider de leur sang (ou de leur liquide séminal si on s'en tenait aux derniers événements). L'entraînement dans la salle des dangers aurait dû suffire pour faire d'eux des vrais héros mais voilà, Lily-Rose en avait décidé autrement. La remise en état de cette salle n'était même pas encore inscrit à l'ordre des travaux à réaliser...

Par contre, la remise en état de Graymalkin avançait bien, chacun ayant, de grès ou de force, mis la main à la pâte pour rénover le bâtiment et le parc et, après un mois de ce régime, la routine avait repris ses droits : école le matin pour les plus jeunes et retour à la propriété l'après-midi pour s'exercer avec les moyens du bord.

Avec le départ de Blancpoil, un petit nouveau, Vadim, avait rejoint Dakota, Alex et Malo dans la chambre. Rapidement, une certaine complicité s'était instaurée entre les trois plus jeunes, souvent au détriment de leur aîné dont le sérieux et les leçons de morale étaient parfois pesants.

Des goûts similaires pour la lecture, le même attrait de l'interdit, tous les ingrédients étaient rassembler pour que le jeune Russe parviennent à encanailler ses camarades, qui ne demandaient d'ailleurs qu'à se laisser convaincre. Tout ça, bien sûr, se faisait dans le dos de l'Asiatique qui n'aurait pas manqué de s'en offusquer s'il avait été mis au courant.

Bref, pour Malo, tout aurait été pour le mieux si Clara n'avait pas été si distante. Le gamin n'arrivait pas à comprendre pourquoi sa camarade s'était un peu éloigné de lui. Pourtant, il gardait encore le souvenir de son apparition dans la salle de contrôle sur Khane, juste avant leur fuite par le portail, et n'aurait demandé qu'à rafraîchir un peu sa mémoire. Les magazines de Dakota, bien que très stimulants, le mettaient quand même plutôt mal à l'aise...

Aujourd'hui avait commencé comme une journée de cours normale. Départ pour l'école avec Vadim, écoute plus ou moins attentive de professeurs insipides et retour à Graymalkin avec la volonté de passer quelques instants tranquilles dans le "repaire" avant de rejoindre les autres.

En effet, le jeune Russe, avec toute l'ingéniosité héritée de son atavisme slave, avait aménagé une planque à l'arrière du hangar. Dans cet endroit discret, les trois blondinets de la chambre 3 se retrouvaient parfois pour des activités innocentes. Vider quelques bières pour Malo et Vadim et griller quelques clopes pour Dakota et Vadim, le tout en comparant les mérites anatomiques des "demoiselles" illustrant les revues culturelles.

Après un crochet dans la chambre où il avait espéré trouver Dakota (la téléportation a vraiment du bon pour se déplacer rapidement), Malo était revenu, bredouille, au hangar. Fidèle à son habitude, il ne prenait pas la peine de passer par la porte lorsqu'il se rendait quelque part (il n'y avait qu'à l'école où il s'efforçait de se comporter normalement) et se matérialisa brusquement au milieu du bâtiment.

Merde, mais il y avait un intrus dans leur refuge ! Et la personne étrangère qui se trouvait là était celle qu'il aurait préféré éviter. Que foutait donc Alex ici ? Il n'avait pas pu faire autrement que de remarquer les packs de bières que Vadim avait avec lui. D'ailleurs, ce dernier ne faisait rien pour les dissimuler, semblant même narguer son aîné...

Pas très fier, Malo fit une petite grimace. Il allait être bon pour un nouveau sermon sur les méfaits de l'alcool à son âge et sur l'utilité du travail scolaire.

"Euh, salut Alex, tu... Tu fais quoi, ici ?", bafouilla-t-il avant de plisser le nez de façon comique en reniflant deux trois fois. "Mais, ça sent quoi ici ? C'est bizarre..."

En effet, une odeur doucereuse que le jeune Breton n'arrivait pas à identifier flottait dans l'air...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://departement-cherub.forumgratuit.org/
Vadim Leskov

avatar

Messages : 390
Taille : 1m52
Poids : 41 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Caïd des Récrés
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Introspection enfumée   Lun 4 Nov - 1:16

Vadim s'attendait au refus de son camarade de chambre un peu coincé. Il posa la bouteille sur l'établi, pour Malo et Dakota, plus tard. Ses jeunes mains s'activaient sur la tronçonneuse avec précaution, nettoyant les filtres,  vérifiant le tendeur et l'état des lames. Le glazovite n'avait pas une grande expérience en mécanique en dehors du bricolage sur des deux roues et le dépannage de quelques outils de jardin. Mais, depuis qu'il avait découvert l'atelier et le hangar, le gamin s'était comme pris d'affection et de curiosité pour toutes les choses qui y trainaient. Chaque soir, il déterminait sur quelle machine il allait travailler le lendemain, faisant des recherches sur l'ordinateur du CDI du collège. C'était fou toutes les petites vidéos didactiques trouvables sur internet! A la pause de midi, le russe avait fait sa petite recherche sur l'entretien des tronçonneuses. Il était temps de passer à la pratique sur celles qu'il avait trouvé à Gremlakin!
 
Vadim laissa mariner Dreams et écouta d'une oreille ce que l'adolescent lui demandait. Il ne fallait pas être une lumière pour sentir le mélange d'embarras et de panique teinté d'un brin de colère dans ces 4 petites phrases. L'ado tiqua sur la dernière et haussa les épaules.
 
Il allait répondre quand Malo apparut d'un coup! Son copain arrivait seul, sans le singe bleu. Évidement, le jeune français ne paru pas ravi de se retrouver face au pince-sans-rire de la chambrée. Et quand il releva l'odeur suspecte, Vadim retourna simplement à sa tronçonneuse, sans se démonter d'un poil.
 
"Toi êtrre plus vieux... oui... Et? Ca quoi changer? Toi fairre comme toi envie... comme nous... Toi ni meilleurr ni plus mauvais...", expliqua-t-il de sa voie juvénile et monocorde de slave. Il attrapa une lime dans une boite proche et vérifia qu'elle convenait pour l'aiguisage des dents de la lame.
 
"Plus grrands dirre plus petit eux pas avoirr droit fairre chose... Mais eux faire parreil... ou pirre." Par geste lent et régulier, Zero-G commença son travail d'affutage des dents de la tronçonneuse. Le petit russe avait un respect pour les plus âgés tout relatif. Il n'était pas dans l'âge ingrat et rebelle pour rien. Le jeune ado n'attendait pas que les gens autour de lui soient parfait, en particulier les plus grands. Et il avait été élevé dans une culture avec beaucoup moins de faux-semblant, beaucoup plus crue et directe, presque fataliste.
 
"Moi pas rraconter ce que toi fairre... Ca affairre de toi. Toi fairre parreil..." La phrase fut lâchée comme si le sujet était clos pour le garçon. Il ferma un œil pour vérifier qu'il s'y prenait bien avec sa lime. D'un calme froid à la russe, doublé d'une cruelle franchise typique des jeunes adolescents, Vadim avait joué un coup double. D'un coté, il donnait à Malo l'impression de répondre à un Alexander qui l'aurait encore pris en flagrant délit de tabagisme et consommation de bière. Et de l'autre, il signifiait au jeune adulte qu'il garderait son si précieux secret pour lui. Mais le fait de répondre en présence de Malo, même de manière évasive,  mettait Alexander au pied du mur, dans un donnant-donnant imposé. Zéro-G n'inventerait pas d'explication bidon pour sauver la face de Dreams si il se faisait attraper par un autre résident. Faisant une petite pause, il attrapa sa bière et en but quelques gorgée de plus, reprenant directement sa cigarette juste après pour en tirer une bonne bouffée, couvrant légèrement l'odeur de résine, peut-être volontairement.
 
"Malo? Toi avoirr vu Dakota?", demanda-t-il en se tournant vers son pote, tout en offrant quelques secondes de répit à Alexander.


Dernière édition par Vadim Leskov le Lun 4 Nov - 10:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Conowell

avatar

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Introspection enfumée   Lun 4 Nov - 8:43

Un nouveau protagoniste arriva dans le hangar et sans surprise, c'était Malo. Alex tourna la tête vers lui et remarqua bien sa gêne. Pour ça au moins, l'asiatique semblait avoir réussi à faire rentrer ses remontrances dans le crâne du Breton. Il savait qu'il faisait (ou allait faire) quelque chose qu'il ne devait pas. A moins qu'il n'en ait strictement rien à faire et craigne juste de se faire (encore) houspiller. Finalement, il ne manquait plus qu'un dernier loustic pour terminer le trio de pseudo-rebelles.

Vadim ne manqua d'ailleurs pas de continuer la conversation, ignorant sciemment la question sur l'étrange odeur. Celle-ci devait de toute façon être particulièrement légère avec la hauteur du bâtiment et dont la moitié de la fumée source était passée à l'extérieure. Alex ne répondit quant à lui à aucune des deux questions du garçon. Ignorer les raisons de la présence de son aîné lui laisserait peut être songer anxieusement à une descente de la police dans un repaire de malfrats.  Et le faire se sentir en insécurité pour fumer ou boire, ce n'était assurément pas une mauvaise chose.

Le Russe partait du principe que chacun faisait ce qu'il voulait. Là dessus, ils étaient d'accord à quelques nuances près. Mais le blond ne semblait pas comprendre de quel droit les plus âgés donnaient des interdictions aux plus jeunes.

- " Fumer quand les poumons sont en plein développement est particulièrement dangereux pour ton avenir car la croissance est gênée. Le faire quand on est plus âgé est moins grave parce que les poumons sont terminés. Je te préviens une dernière fois. Si tu veux avoir des problèmes pour respirer dans dix ans, il faut continuer à fumer comme tu le fais. "

Alexander n'en démordrait pas pour essayer de faire rentrer cette idée dans la tête de Vadim. Mais c'était la dernière fois qu'il le lui disait. Il aurait de toute façon fait son possible. Un regard lourd de jugement de l'asiatique se posa sur Malo, indiquant qu'il était tout autant concerné que son camarade et qu'il décevrait son premier ami en se laissant aller à ce petit jeu. Le Russe était peut être ce qu'on pouvait appeler une mauvaise fréquentation, au moins du côté de ses activités parallèles. Restait à espérer que le Breton serait assez malin pour ne pas tomber dans ce genre de penchants trop tôt.

- " Pour l'alcool, faites ce que vous voulez tant que ça reste de la bière. Mais attention, vous allez prendre du ventre avec. Ca ne plait pas beaucoup aux filles d'avoir de la brioche. Comme de puer le tabac d'ailleurs. " acheva-t-il pour enfoncer un ultime clou, au moins dans l'esprit de Malo.

Tournant les talons, l'asiatique préféra laisser la marmaille se sentir "adulte" pendant les minutes ou heures à venir. Il n'avait clairement pas sa place ici, tout comme il se sentait de moins en moins chez lui dans sa propre chambre. Autant y faire un minimum sa loi était plutôt simple avec les précédents colocataires, autant depuis qu'un loup avait été remplacé par un garçon, c'était une autre paire de manches, surtout quand ce dernier aimait défier l'autorité.

D'ailleurs, la sainte trinité des hormones allait bientôt être réunie. Vadim cherchait déjà Dakota, probablement pour lui proposer de fumer à son tour... Désespéré, Alexander passer le pas de la porte.

Arrow cuisine

_________________


Dernière édition par Alexander Conowell le Sam 9 Nov - 20:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malo Le Pouhibec

avatar

Messages : 1924
Taille : 1m52
Poids : 39 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Terreur des Préaux
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Introspection enfumée   Mer 6 Nov - 16:10

Embarrassé, Malo hésitait sur la conduite à tenir. La réprobation affichée par Alex le touchait plus qu'il ne voulait l'admettre mais, d'un autre côté, il n'était plus un bébé et se considérait comme parfaitement capable de prendre les décisions tout seul. Vadim lui avait ouvert les portes d'un univers de liberté et d'autonomie que le garçon avait bien envie d’emprunter même s'il sentait bien que ces chemins de facilité pouvaient rapidement se transformer en sentiers boueux.

"Ehhh...", protesta-t-il malgré tout. "J'fume pas, moi ! D'abord, c'est raide dégueulasse..."

Mais, prudent, le jeune Breton s'était bien gardé de faire la moindre allusion à la bière. De toute façon, c'était génétique. Là d'où il venait, les enfants étaient élevés au chouchen dans le biberon et chacun sait que les crêpes ne peuvent se manger qu'accompagnées d'une bolée de cidre. Alors, boire une canette de bière de temps en temps ne pouvait certainement pas prêter à conséquence...

Après avoir prononcé quelques paroles énigmatiques, clope au bec, Vadim semblait considérer l'incident clos et se concentrait de nouveau sur son travail manuel. Perplexe, le regard de Malo allait du jeune Russe à Alex. Qu'avait voulu dire le petit Slave en promettant son silence sur les activités de leur aîné ?

"J'ai pas trouvé Dakota.", répondit-il machinalement en s'avançant pour prendre une bière. "De toute façon, il sait très bien qu'on se retrouve ici après les cours et il va nous rejoindre..."

Après un léger coup d'oeil vers Alex, mi-gêné, mi-provocateur, le Breton prit le briquet et hésita un instant avant de l'utiliser pour décapsuler la bouteille.

"Allez...", essaya-t-il de se justifier au moment où son ami se dirigeait vers la sortie. "C'est pas méchant c'qu'on fait... On a bien le droit, non..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://departement-cherub.forumgratuit.org/
Vadim Leskov

avatar

Messages : 390
Taille : 1m52
Poids : 41 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Caïd des Récrés
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Introspection enfumée   Sam 9 Nov - 22:49

Patiemment et sans à-coup, Vadim commença à limer les dents usées de la tronçonneuse. Il laissa Alexander avoir le dernier mot avec son prêchi-prêcha de jeune vieux. Mais la tentative de culpabiliser Malo lui tapait sur les nerfs.  Cela ressemblait d'avantage à une malédiction d'imprécateur qu'aux bons conseils d'un ami. Genre : "Si vous ne m'obéissez pas, vous serez tous maudit de stérilité sur 37 générations! " Le genre d'attitude qu'ont les parents quand leurs refusent d'aller au lit. Ils n'étaient plus des gosses! Ce n'était pas tant le fond qui l'agaçait que la forme.
 
Quand la porte de sortie claqua, Zero-G exhala une grosse bouffée de fumée. Peu de chance que l'asiatique revienne leur casser les pieds pendant leur petit moment de détente entre collégiens. Finissant sa cigarette, il écrasa le mégot contre le dessous de l'établi et le rangea dans une petite boite en fer prévue pour cela. Pas de trace, pas de délit.
 
Le gamin maigrelet fit une pause dans son travail et se retourna vers son pote français avec un sourire goguenard, sa bouteille de bière à la main. "Lui avoirr rraison... Bièrre de frrançais fairre toi grros ventrre! Pas bièrre rrusse!" Même si Vadim avait quelques mois de plus que le jeune breton, il était clairement une crevette à coté, aussi bien en hauteur qu'en largeur. Il porta le goulot à ses lèvres et but une bonne gorgée avant de lâcher un bot rot. Son regard bleu se fixa droit dans celui de Malo avec ce léger sourire qui le faisait paraitre plus âgé que ses artères. "Ca bien que toi pas fumer...", lâcha-t-il de son ton slave et franc.
 
Le gamin finit sa binouze d'une traite et posa la bouteille vide à coté de la tronçonneuse. Sa petite main attrapa le pack de bière, se préparant à aller cacher son butin. Dakota ne buvait jamais, et ce qui était fait n'était plus à faire. Reprenant son air jovial, il jeta un regard en coin à Malo avec un sourire requin. "Toi crroire que magazine de Dakota êtrre mauvais pourr santé aussi? Devoirr demander à Alex aussi!", plaisanta-t-il en pouffant de rire. Et il parti ranger les bouteilles dans une de ses planque, attendant l'arrivée du plus jeune des trois terreurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Introspection enfumée   Lun 11 Nov - 20:00

Arrow La Rhum Antique (Qui est en train devenir un quartier général de mutant de Graymalkin Razz)

Après un petit tour dans les airs, la succube décida finalement de revenir à Graymalkin. Elle n'avait rien de bien mieux à faire de toute manière. Elle survola sans grande discrétion le parc où quelques élèves étaient en train de s'amuser à s'entraîner et se dirigea directement vers le hangar pour éviter que l'on l'embête avec divers sujet comme où elle était, ce qu'elle faisait, pourquoi elle ne revenait pas en marchant et ect...

Elle croisa Alexander en chemin, qui avait l'air visiblement furibond. L'australienne continua son chemin et tomba sur Vadim et Malo. Elle déglutit en repensant soudainement à Clara qui passait du bon temps avec Pedro puisque c'est elle visiblement qui le voulait. Le jeune russe était en train de fumer tandis que le petit breton buvait de la bière. Sachant pertinemment que ce n'était pas à elle de leur faire la leçon, elle sortit à son tour sa pipe et constata qu'elle avait oublié son briquet dans le bar.


"Bon, vous êtes un peu jeune pour ça, mais bon. Excuse moi Vadim, t'aurai pas du feu ?"

Elle se relâcha quelque peu, se demandant si elle doit dire à Malo ou pas que l'objet de son affection ne voyait aucun problème au fait de se coller à quelqu'un d'autre... surtout quand ce quelqu'un la drague tout le temps sans se gêner le moins du monde.

"Vous savez juste quels problèmes de santé vous risquez au moins ? Chacun son poison, mais faut au moins avoir l'intelligence de savoir de quel manière il nous tuera."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malo Le Pouhibec

avatar

Messages : 1924
Taille : 1m52
Poids : 39 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Terreur des Préaux
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Introspection enfumée   Mer 13 Nov - 15:49

Gêné au fond de lui, Malo avait vu Alex partir sans rajouter un mot mais à l'attitude de son ami, le Breton sentait bien toute sa réprobation. Mais alors, pourquoi était-il parti de la sorte ? Sans chercher à sermonner encore une fois le gamin en faisant peser sur ses jeunes épaules tout le poids d'une culpabilité excessive.

Perplexe, Malo jeta un coup d'œil vers Vadim qui continuait ses activités, l'air imperturbable, ayant visiblement déjà classé l'incident "Alex". Breizh admirait le jeune Slave pour son humeur égale, à mi-chemin entre cynisme et fatalisme, que rien ne semblait pouvoir émouvoir. Que s'était-il raconté entre les deux garçons avant l'arrivée du téléporteur ? Le Russe ne paraissant pas vouloir revenir sur le sujet et l'Asiatique ayant quitté rapidement les lieux, il ne restait plus à Malo qu'à se perdre en suppositions toutes plus improbables les unes que les autres.

Haussant les épaules d'un air résigné, le Breton porta le goulot de la bouteille de bière à ses lèvres et en but une gorgée, histoire de se donner une contenance. Bon, Dakota n'allait certainement pas tarder et les activités "normales" pourraient reprendre… Pour limiter la perdre de temps, Malo, sans lâcher sa canette de bière, alla déplacer quelques cartons pour y chercher les revues "culturelles" (sans trop savoir ce que l'aspect "turelle" avait à voir la dedans…) qui servaient de support à l'apprentissage d'une certaine forme de connaissance pour les trois benjamins des X-men.

Au moment où il mettait la main sur ces magazine, l'arrivée de Jane provoqua un début de panique qu'il s'efforça de régler discrètement. Dos tourné à la porte, il remit l'objet de son instruction à sa place et, faisant face à la "menace", il s'assit négligemment sur le carton, espérant que la brusque rougeur de ses joues ne soit pas trop visible dans l'obscurité du hangar.

"Eh, salut Jane !", lança Malo d'une voix qu'il espérait enjouée. "Qu'est-ce qui nous vaut le plaisir de ta visite ?"

Vite, une nouvelle gorgée de bière pour se donner une contenance…

"Bah.", poursuivit-il, désinvolte et un brin cynique à la mention du poison qui risquait de les tuer. "Je pense qu'une binouze, ou même une clope, est bien moins nocive qu'une journée passée sur Vakhtos, Om ou encore Khane… Sans parler de Jotnar ou de Meredith…"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://departement-cherub.forumgratuit.org/
Vadim Leskov

avatar

Messages : 390
Taille : 1m52
Poids : 41 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Caïd des Récrés
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Introspection enfumée   Sam 16 Nov - 16:42

Juste à temps! Vadim avait à peine eut le temps de ranger les bières dans leurs caches et de revenir avec une deuxième clope aux lèvres. Il n'avait pas encore allumé sa sucette à cancer et la gardait juste entre ses lèvres pendant qu'il retournait à ses occupations manuelles sur la tronçonneuse. Le russe ne fumait que deux cigarettes en moyenne par jour. Il en aurait bien fumé une au réveil et une le soir mais fumer les deux le soir après le collège était juste plus pratique et discret. Enfin, il le croyait.
 
Parce que là, ce soir, le hangar était un vrai moulin. Entre Alex le saint et Jane la démone, le trio d'ado allait devoir trouver un autre coin tranquille. La succube avait sorti sa propre pipe tout en commençant la traditionnelle leçon de morale sur la santé. Faites ce que je dis, pas ce que je fais... Les grands quoi.
 
Le blondinet sortit machinalement son briquet et le tendit à Jane, et fronça les sourcils à la voix de Malo. Le temps que deux neurones se touchent et Vadim comprit sur quoi le français était assis. Il dut se mordre la lèvre inférieur pour ne pas rire aux joues rouges du pauvre breton. A regarder la scène, un jeune adolescent aux idées bouillantes en face d'une succube, démone de la luxure par excellence, il y avait de quoi se marrer!
 
"Tiens... Toi vouloirr bièrre, Jane?", demanda-t-il comme si la jeune femme rouge était invité à un petit apéro tout à fait normal. L'air de rien, le regard bleu du glazovite se portait à sa hauteur, c'est à dire, niveau poitrine. Dur de regarder une belle femme dans les yeux avec 40cm de différence de taille. A bientôt quatorze ans, il pouvait apprécier la plastique de la demoiselle à sa juste valeur! Et il avait soudainement un peu chaud dans son bleu de travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dakota Evans

avatar

Messages : 323
Taille : 1m48
Poids : 39kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Geek en peluche
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Introspection enfumée   Mer 27 Nov - 23:06

Dakota arriva bougon dans le hangar. Il avait rapporté rapido ses affaires dans sa chambre, ressassant que tout le monde tenterait jusqu'au bout de l'emmerder autant qu'il était donné de pouvoir le faire. Alors quand il débarqua dans le hangar pour aller rigoler avec ses potes, et qu'un grand, ou en l'occurence UNE grande était en train de squatter leur cachette, le môme se dit que décidément, ils se passaient tous le mot pour les lui briser. " Salut. Qu'est ce qu'elle fait là ? " demanda-t-il tout de go d'un mouvement de tête la désignant. Il n'avait aucune envie de prendre des pincettes.

Après tout, c'était comme ça qu'on traitait les indésirables. Le blond était à peu prêt sûr qu'elle irait les réprimander sur la fumette et les magazines pornos. Surtout qu'elle leur grattait une boisson ! Etait-elle la source d'un vil marchandage ? A tous les coups elle les avait menacé de prévenir la vieille si elle ne pouvait pas se servir ! Dakota jeta un regard vers Vadim et Malo et s'approcha un peu du Russe, curieux de comprendre ce qu'il faisait à cette tronçonneuse. " Tu fais quoi ? " Peut être qu'ils joueraient avec après. Ca ne devait pas être aussi dangereux qu'on le disait après tout. Les adultes exagéraient tout, c'était bien connu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malo Le Pouhibec

avatar

Messages : 1924
Taille : 1m52
Poids : 39 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Terreur des Préaux
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Introspection enfumée   Sam 30 Nov - 16:40

Toujours "tranquillement" assis sur le carton, Malo avait hâte de voir la situation revenir à la normale, du moins à ce que le jeune adolescent considérait comme étant normal, à savoir pouvoir enfin se retrouver "entre eux" dans leur repaire secret, en l'absence de tout "grand" venu leur faire la morale. À croire qu'ils s'étaient tous donner le mot pour venir les interrompre. C'est que les benjamins des X-men avaient des outils à affûter en vue du chantier prévu...

Et voila que Dakota arrivait enfin. Décidément, il était toujours en retard celui-là... À se demander quelle activité pouvait être plus importante que de venir retrouver ses potes. Alors qu'il avait la belle vie à se prélasser tranquillement à Graymalkin pendant que Vadim et Malo étaient contraints d'user leur fond de culotte sur les banc de l'école, le blondinet ne paraissait pas avoir conscience de la chance qu'il avait.

Bon maintenant que le trio était réuni, il y avait toujours une intruse dans le hangar. Le jeune Breton se surprit à prier très fort (et silencieusement) pour voir la démone s'éloigner et leur laisser le champ libre pour perfectionner leur habileté manuelle. Il faut croire qu'il y avait un bon dieu pour les adolescents en situation de stress hormonal car Jane saisit brutalement la bière que lui proposait aimablement Vadim et s'éloignait de quelques pas sans dire le moindre mot.

Tout en la suivant des yeux, Malo se demandait quand même quelle mouche avait bien pu piquer la jeune femme. Pourtant, rien dans l'attitude du jeune Russe ne semblait de nature à provoquer une telle réaction. Il devait surement s'agir, une fois de plus, de cette variation cyclique de l'humeur qui touchait périodiquement le sexe féminin, chose inexplicable et incompréhensible pour les jeunes garçons...

Malheureusement, si la démone s'était bien éloignée de quelques mètres, elle ne semblait pas encore décidée à quitter les lieux. Il allait falloir attendre encore un peu avant de pouvoir passer à des activités plus sérieuses.

"Vadim a réussi à remettre en état la tronçonneuse.", répondit-il devant les interrogations du plus jeune membre du trio. "On va pouvoir aller dégager les branches qui nous gênent. Après, y'aura plus qu'à fixer un plancher et on s'attaquera aux murs."

Ce n'était plus qu'une question d'heures pour que le gros arbre qu'ils avaient repéré au fond du parc puisse servir de support à la cabane qu'ils se proposaient d'installer dans ses branches. Le hangar devenant un peu trop fréquenté pour leur goût, les gamins allaient bientôt pouvoir aménager une nouvelle cachette à l'abri de laquelle tous les mauvais coups seraient permis...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://departement-cherub.forumgratuit.org/
Vadim Leskov

avatar

Messages : 390
Taille : 1m52
Poids : 41 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Caïd des Récrés
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Introspection enfumée   Lun 2 Déc - 18:52

Grillé! La plantureuse démone avait sans doute remarqué le regard du jeune russe qui, à défaut d'être yeux dans les yeux, se portait droit devant lui, à sa hauteur. Mais bon, dur de regarder ailleurs quand ils sont presque sous votre nez! Jane avait pris la bouteille tendue d'un air sec et s'était éloignée sans un merci pour la siroter plus loin, là où le taux de testostérone était à un niveau plus vivable.
 
Dakota arriva enfin! A la question sur la présence de la jeune femme rouge, Vadim haussa les épaules. "Je pas savoir... Elle venirr ici... dirre nous fairre attention pourr fumer boirre...nous devoirr etrre rresponsable... blablabla..." Le plus âgé du trio avait dit cela sur un ton neutre, entre le je-m'en-foutisme et l'ironie, vu que la sermonneuse buvait une bière à coté d'eux. Il détourna son attention de l'intruse pour revenir à son affutage de dents métalliques. Malo venait de répondre à sa place sur ce qu'il faisait.
 
Quelques jours après la rentrée au collège, Vadim avait trouvé le hangar et l'atelier comme première planque. Mais cela ne l'avait pas vraiment satisfait. L'idée de la cabane lui était venue dans le parc, en observant de loin Tonga. Cela avait pris du temps et en prendrait surement encore, mais Malo et lui avaient trouvé des plans et explication sur la fabrication des cabanes dans les arbres. Merci internet et le CDI du collège! Pas une de ses choses miteuses fait de bout de branches qui servait de repère aux gosses, non! Une vrai cabane, en dur!
 
Ils leur manquaient encore du matériel, mais le projet avançait. L'ainé de la bande avait remis en état de quoi élaguer et tronçonner, et avait mis de coté vis, outils et cordes. Malo avait repéré plusieurs endroits convenable, et les gamins s’étaient décidés pour un duo de grands chênes bien robustes au fond du parc. Et, enfin, le petit groupe avait commencé la récupération de palettes pour en récupérer les planches. Dans quelques mois ou semaines, les benjamins des x-men auraient leur coin à eux!
 
La pensée fit sourire le mini-slave, qui attrapa un petit cahier dans un des tiroirs de l'établi. Il contenait les photocopies de plans et d'explications sur la construction de leur futur repère, ainsi que quelques schémas propres et annotés. Et à voir les flèches, les traits à la règles et les calculs de longueurs, Vadim aimait les maths et la physique. A l'opposé de l'image de petit voyou qu'il affichait, c'était un élève studieux. "Nous commencer  couper brranches ici... prréparrer le chêne et finir planches de palettes..." Il jeta un regard heureux à son pote : "Toi vouloirr aider avec trronçonneuse?" Un Dakota/Eko avec une arme de film d'horreur, tout se passerait bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dakota Evans

avatar

Messages : 323
Taille : 1m48
Poids : 39kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Geek en peluche
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Introspection enfumée   Mar 3 Déc - 23:12

Dakota écouta la réponse de Vadim concernant la présence de Jane. Elle s'était juste ramenée pour leur faire la morale. " Casse-couille quoi." se contenta de répondre le blond en levant les yeux au ciel. Foutue habitude qu'avec les plus grands de se venger sur les plus petits pour les emmerder comme on les avait emmerdé avant.

Bon en tout cas, la tronçonneuse était enfin réparée et le blond était prêt à jouer le rôle de l'inspecteur des travaux terminés pour le bien de leur groupe. Leur repaire allait bientôt pouvoir être démarré et au moins là-bas, personne ne pourrait venir les enquiquiner en prônant un hasard indécent en guise de raison. Être dans leur future cabane, ce serait une déclaration de guerre ouverte et Dakota ne se gênerait pas pour pourrir la vie de celui ou de celle qui briserait l'interdiction de passage.

D'ailleurs, en parlant de ça. " Faudra établir les règles pour l'accès ! Et puis préparer une gros panneau avec une tête de mort pour qu'on vienne pour nous faire chier. Parce qu'ici apparamment, c'est trop "tout public". " fit-il remarquer avec un regard vers la démone qui en disait long sur l'intrusion. L'instant suivant, Vadim lui proposait de se servir de la tronçonneuse. Le regard de môme émerveillé devant une telle offre illumina son visage et immédiatement, le petit mutant accepta d'un geste de la tête agrémenté d'un "Carrément !" ravi. Il aurait pu se servir des griffes quand il était transformé, mais il n'était pas encore très à l'aise à l'idée de se servir de sa mutation. Il avait beau la contrôler un peu mieux, ce n'était pour autant qu'il aimait Eko après tout ! "Malo, va chercher le bois dehors en te téléportant !" ordonna le nouveau chef autoproclamé du groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malo Le Pouhibec

avatar

Messages : 1924
Taille : 1m52
Poids : 39 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Terreur des Préaux
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Introspection enfumée   Lun 9 Déc - 17:40

En futur tyran, seul maître incontesté des lieux, Dakota commençait déjà à définir les conditions d'accès à leur prochain quartier général, lieux de perdition où le trio infernal pourrait fomenter les pires bêtises loin de tout regard indiscret. Approuvant d'un signe de tête, Malo surenchérit :

"Ouai et on prévoira une échelle qu'on pourra remonter pour faire comme un pont-levis et empêcher les autres de venir. Il faudra aussi installer une table et des chaises pour pouvoir s'installer pour boire un coup. Et aussi un coffre avec un cadenas pour enfermer notre trésor." Pour le moment, il y avait au moins les magazines culturels à mettre à l'abri mais ça ne se limiterait pas à ça. "Et aussi un matelas si on fait venir une copine, mais là faudra prévoir un signal pour pas être dérangé. Et aussi..."

Tout à son excitation, Malo avait haussé le ton sans vraiment y faire attention. Lorsqu'il le réalisa, il se tut brusquement en lançant un regard gêné vers Jane qui sirotait toujours sa canette de bière à quelques mètres d'eux. La démone avait-elle entendu ces dernières paroles ? Rien dans son attitude ne le laissait supposer mais, dans le doute, le Breton préféra changer de sujet.

"Euh oui, il faudra bien tout aménager, quoi.", poursuivit-il en baissant la voix. "On commence par rassembler du bois alors ? Ou on va plutôt dégager l'arbre principal pour préparer la plate-forme ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://departement-cherub.forumgratuit.org/
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Introspection enfumée   Mar 10 Déc - 19:35

La démone laissa courir les paroles du petit con, mais était particulièrement amusée par les réactions timides de Malo en leur présence. Ces trois jeunes gens ne voulaient en faites qu'un véritable jardin secret où se retrouver ensemble pour partager les prochaines meilleures années de leur vie. Enfin... en théorie, mais c'est ce qui se tramait. Autant dire que leur chance de réussir à couper seuls les branches d'un des arbres du parc est voué à l'échec avec Danger qui risquerait fort de prévenir quelqu'un. Rien que pour l'idée et même si Vadim s'est permis un regard déplacé et que Dakota était un insupportable petit con.

Se sentant finalement d'humeur plus conciliante mais n'étant pas stupide pour autant, la succube commença à déployer ses phéromones de satisfaction pour relaxer les jeunes gens avant de se rapprocher doucement quand Malo s'est tu. Elle lui souri pour lui montrer qu'elle ne le jugeait pas avant de finir sa bouteille.


"Vous permettez que je vous donne un coup de main ?"

Elle posa sa bouteille tout en redoublant ses phéromones. Invisibles petites choses... mais pourtant si utile pour dissiper toute hostilité.

"Parce qu'une chose est sûre, ici, vous ne serez pas tranquille bien longtemps, c'est même chanceux que vous ne vous êtes pas fait prendre pour le moment. Il vous faut un vrai endroit rien qu'à vous. Pas mal de gens viennent ici je pense."

Il vaut mieux aussi ne pas les laisser jouer avec la tronçonneuse, surtout avec un peu de bière dans le sang, Jane ne savait pas quel effet cela donnait aux adolescents de leur âge, mais elle préfère ne pas tester l'expérience. Lorenzo a eu bien assez de travail comme ça et risque bien de ne plus être capable de soigner des amputations.

"Oh, et désolé, je ne voulais pas vous faire de sermon, j'étais juste énervée à propos d'un truc. Par contre, mon aide sera pas gratuite. Je demande du respect en échange. Je serai pas votre boniche, clair ? Oh, et Vadim. Faut qu'on parle. Tu veux ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vadim Leskov

avatar

Messages : 390
Taille : 1m52
Poids : 41 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Caïd des Récrés
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Introspection enfumée   Mer 11 Déc - 22:05

C'est fou comme Vadim enrichissait son vocabulaire en parlant avec Dakota. Le petit américain parlait vite, avec un accent bien made in USA, et pas avec le vocabulaire de base appris en cours de langue dans les collèges russes. Et le jeune glazovite aimait bien la gouaille de son pote. Il ne comprenait pas toujours tout, loin de là, mais bon.  Il demanderait un résumé des consignes dakotienne à Malo, plus tard, comme d'hab'.
 
Le petit français était bien plus facile à comprendre : il parlait plus lentement et prenait le temps de lui expliquer quand un mot anglais coinçait vraiment. Vadim regarda son plan, imaginant très bien où placer une échelle enroulable et pris un crayon à papier dans sa boite à outil pour rajouter les idées du groupe, en russe évidement.
 
Quand la succube proposa subitement son aide, Zero-G eut un regard étonné et interrogateur. Et, curieusement, ses quelques réserves s'évanouirent  subitement sous l'effet du pouvoir de la dame. "Si toi vouloirr aider... Je êtrre d'accorrd...", lacha-t-il, content de recevoir un coup de main pour les aider dans leur plan.  Il regarda tour à tour ses deux compères, attendant une réponse de leur part, avant de ranger cahier et crayon.
 
L'adolescent slave se retourna vers la charmante jeune fille quand celle-ci lui proposa de parler à part. Toujours sous l'effet des phéromones, il afficha un sourire amical et fit un oui de la tête. "D'accord!" Le garçon essuya ses mains graisseuse sur son bleu de travail et se dirigea vers la porte arrière du hangar, toute proche. Ses mains enfuit dans les poches, jouant avec le briquet entre ses doigts, il attendit que Jane le rejoigne et la laissa parler. C'était toujours plus simple de laisser les filles commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dakota Evans

avatar

Messages : 323
Taille : 1m48
Poids : 39kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Geek en peluche
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Introspection enfumée   Mar 17 Déc - 23:22

Dakota et Malo semblaient être sur la même longueur d'onde. Le Breton proposait une échelle en guise de pont levis pour éviter de recevoir des visites surprises. Bon, c'était un peu en oubliant que vu le type d'individus qu'ils côtoyaient, une simple échelle ne devait pas nécessairement les déranger. Entre Malo qui pouvait se téléporter ou MBarou qui pouvait voler, le blond n'avait pas envie de passer tout le monde en revue, mais y avait quand même moyen qu'on continue à les ennuyer quand ils voulaient s'isoler pour faire des trucs.

Le truc, c'est que le Français commençait à parler de choses un peu secrètes genre le cadenas pour le coffre secret. Sauf qu'il oubliait que l'autre intrus était encore là et pouvait tout écouter. Heureusement, il sembla comprendre quand il parlait de ramener des copines en haut. " Nan, en haut c'est qu'à nous. On amène personne ! Y'a pas de raison ! " trancha-t-il avant que le moindre débat ne se lance. Jane se ramenait alors l'air de rien, un sourire dangereux au visage. Les gens n'étaient jamais gentils par nature, il le savait bien.

Et soudainement, elle leur proposa de les aider ! Il le savait ! Soudainement très satisfait de parvenir à détecter quand on essayer de l'embrouiller, Dakota lança " Nan moi je veux pas !" mais déjà Vadim semblait se laisser berner ! " Nan mais vas y, si elle nous aide elle va demander quelque chose en échange, c'est mort ! C'est nous qu'on le fait et pis c'est tout ! " essaya-t-il d'argumenter maladroitement. Le pire était bien qu'elle essayait de les amadouer en jouant les gentilles ! Genre ! Pardon de ci, je serai gentille là, etc ! Et puis quoi encore ? Dès qu'elle pourrait, elle essayerait de prendre parti de la situation, Dakota en mettrait sa main à couper !

Ouai voilà ! Elle demandait un truc en échange ! Du respect. " Mais on te respecte vas-y, fais pas chier... " lança le blond avec un sourire content de lui. Là il était sûr qu'elle allait finir par les lâcher au moins. Ne pas être leur boniche quoi. Genre c'est elle qui faisait genre elle voulait bosser, et après elle se plaignait déjà d'aider. NORMAL ! C'était bien une fille tiens ! Toujours à se plaindre ! Dakota l'avait bien senti que ça allait juste foutre la merde cette histoire. Heureusement qu'il était là pour interférer avec les plans de la démone !

D'un mauvais oeil, le blond observa partir Vadim avec Jane pour discuter. Elle allait lui proposer un deal pour les doubler ? " Putain, ils nous font quoi là. Ils vont s'allier pour faire un truc ? Tu vas voir ils veulent nous écarter et garder la baraque que pour eux, ou ça va être un truc à partager avec Jane, genre le droit de passage à la cabane. Elle va tout foutre en l'air, j'suis sûr ! " souffla le gamin à Malo, certain de ce qu'il racontait. Méfiant, il continua à observer du coin de l'oeil le duo qui allait discuter. La situation était finalement assez satisfaisante. Maintenant qu'il dévoilait les plans de Jane, il serait encore plus adulé par ses camarades. Tout bénéf !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malo Le Pouhibec

avatar

Messages : 1924
Taille : 1m52
Poids : 39 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Terreur des Préaux
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Introspection enfumée   Mer 18 Déc - 17:37

Bizarrement, l'inquiétude et la méfiance que ressentait Malo à l'encontre de Jane s'envolèrent brusquement lorsque la jeune femme s'avança vers eux. Comment avait-il pu se méfier d'une personne aussi sympathique et prompte à rendre service ? Bien sûr que le trio infernal avait besoin d'une aide désintéressée comme celle proposée par la démone…

Décidemment, Dakota était vraiment encore un gamin en dépit de son rôle de fournisseur officiel de revues "culturelles". La preuve, il n'avait rien compris à la proposition d'aménagement de la cabane faite par le Breton. Un matelas, c'était quand même vachement pratique, et bien plus confortable que le plancher en bois, pour s'allonger dessus et faire un peu d'exercice… Le blondinet ne devait pas être encore gagné par les tentations de la puberté et préférait nettement les activités "entre hommes" – cela lui passerait avec l'âge et la pilosité – aussi récusa-t-il, de façon spontanée, l'idée de faire venir un étranger, féminin qui plus est, dans leur repaire secret.

Alors que Malo, sous l'influence des phéromones, sentait sa confiance envers Jane augmenter, Dakota manifestait toujours autant de réticence, chose incompréhensible pour ses deux complices, totalement sous le charme.

"Allons, Dakota…", tenta de tempérer le jeune téléporteur. "Jane est hyper cool quand même et elle va nous filer un coup de main."

Regardant la tronçonneuse qui se trouvait encore sur l'établi, le Breton dégotta un bidon d'essence planqué sur une étagère et entreprit de faire le plein du petit réservoir.

"Bon, je crois que tout est bon pour intervenir…", déclara-t-il alors que Vadim s'éloignait avec la succube. "Je vais partir devant en reconnaissance, rejoignez-moi dès que vous êtes prêts."

Saisissant l'arme potentielle (évitant peut-être un massacre en soustrayant temporairement un tel engin des mains de Dakota), Breizh se concentra rapidement et disparut du regard de ses camarades.

Arrow Parc

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://departement-cherub.forumgratuit.org/
Dakota Evans

avatar

Messages : 323
Taille : 1m48
Poids : 39kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Geek en peluche
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Introspection enfumée   Lun 20 Jan - 23:30

Dakota jeta un regard noir à Malo. Il se laissait embobiner comme personne lui ! Pas étonnant qu'il se fasse avoir par Clara, à jouer au petit chien. Foi de mutant, lui ne comptait pas se faire manipuler. Par principe, dès qu'on était gentil avec lui, y'avait matière à se demander pourquoi. Personne ne l'était jamais vraiment, et s'il n'y avait pas de raison visible, c'était soit pour calmer une culpabilité naissante de laisser un gamin dans sa merde, soit la raison apparaîtrait plus tard.

Seulement onze ans et demi, et le petit blond pouvait se féliciter d'avoir tout compris à la vie ! C'est qu'il était un vieux routard de toutes ces choses là maintenant ! Observant Malo disparaître d'un œil dédaigneux, il lança goguenard à Vadim "Vas-y, lui mets pas la langue hein ! Jamais au premier rendez-vous ! ". Le ton était donné. Dakota ne voulait pas voir de filles près de sa cabane ! Maintenant il était temps d'aller voir où en était Malo. Tout devait être presque prêt dehors depuis tout ce temps (facile une heure !).

Arrow Vers le jardin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malo Le Pouhibec

avatar

Messages : 1924
Taille : 1m52
Poids : 39 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Terreur des Préaux
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Introspection enfumée   Jeu 13 Fév - 15:57

Parc  Arrow 

Surgissant du néant, deux jeunes garçons firent soudain leur apparition à l'entrée du hangar que Malo avait quitté quelques minutes plus tôt. Dakota avait disparu mais Vadim semblait toujours être en grande conversation avec Jane. Qu'est-ce que la démone pouvait bien avoir à raconter pour accaparer ainsi leur camarade ? En tout cas, fort de sa récente expérience, le jeune Breton était maintenant tout à fait en phase avec le petit lémurien : "Aucune fille ne s'approcherait de leur cabane...".

Avec un petit sourire, Breizh soutint Christopher quelques secondes, le temps pour ce dernier de récupérer son équilibre après sa première expérience de voyage instantanée.

"Ah oui, au fait, je peux me téléporter.", commenta-t-il pour faire écho à la description du pouvoir amorcée par le Sud-africain. "C'est vachement pratique quand on est à la bourre..."

Montrant, d'un vaste geste du bras, ce qui était jusqu'à présent leur refuge, le garçon poursuivit.

"Ici, c'est notre repère secret, enfin c'était...", expliqua-t-il en lançant un regard noir à Jane. "Mais, t'inquiète, on va bientôt en construire un, encore plus beau... Du moins si j'arrive à récupérer rapidement la tronçonneuse..."

Finalement, la démone se décidait à s'éloigner, libérant enfin le pauvre Vadim pour qu'il puisse se consacrer à un sujet bien plus intéressant. Hélant le jeune Russe, Malo l'invita à venir les rejoindre.

"Eh, Vadim ! Rapplique !", hurla-t-il avec sa discrétion habituelle. "J'te présente Christopher. Il vient d'arriver en ligne directe d'Afrique..."

Au moins, cette exubérance affichée permettait à Malo d'oublier momentanément la "trahison" dont il venait d'être victime. Il n'allait quand même pas se mettre à chialer "comme une fille" pour ça. De toute façon, c'était certain, Clara ne méritait pas ça. De toute façon, elle ne l'emporterait pas en Paradis... Un Breton, ce n'est pas rancunier mais ça a une très bonne mémoire...


[HRP]Afin de "libérer" Vadim qui attend une réponse depuis 2 mois, j'ai considéré que Jane partait à la fin de la discussion. Libre à vous de faire éventuellement une fanfic sur ce que vous vous êtes dits à cette occasion (dès que Jane pourra revenir de façon régulière sur le forum).
The show must go on...[/HRP]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://departement-cherub.forumgratuit.org/
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Introspection enfumée   Ven 14 Fév - 10:16

La succube avait beaucoup de choses à dire à Vadim, c'est juste qu'elle ne savait pas par quoi commencer. Mais qu'importe, autant en profiter pour fumer un peu. Elle prit bien son temps pour inspirer et envoyer la fumée au parfum de tabac (sans saloperie dedans) en l'air tout en détendant ses ailes comme pour les étirer. Elle profita ensuite que ni Malo ni Dakora ne furent présent pour parler distinctement mais sans hausser la voix. Avec grand calme.

"J'ai beaucoup apprécié ton initiative sur Khane. A ton âge, de la responsabilité, c'est rare. Des actions réfléchis, encore plus. Je pense que tu sera un très bon membre de notre groupe, et comme t'es débrouillard, je pense que je pourrai t'enseigner deux ou trois trucs. Des trucs pour faire mal à tes adversaires."

Elle s'autorisa un sourire pour lui montrer la confiance qu'elle place en lui, puis se rapprocha avant de se mettre à sa hauteur en s'asseyant.

"Je voulais surtout te parler de Malo."

Son sourire avait disparu pour être remplacé par une mine revenu sérieuse, quoi qu'un peu triste et préoccupé.

"J'ai appris quelque chose qui le minera de beaucoup quand il le saura. C'est pas trop à moi de tout te balancer, quand il le saura, il te le dira certainement je penses. Je sais pas si Dakota l'aidera, mais en tout cas, il aura besoin de ton soutien."

Le retour brusque du Breton, ne la fit certes pas sursauter, mais la surpris tout de même. Elle baissa le ton de sa voix pour terminer, s'autorisant de nouveau un sourire.

"Deux conseils pour terminer :
Evitez de charcuter l'arbre où Tonga crèche...
Et trouvez vous une meilleure cachette pour vos... biens. N'importe qui peut tomber dessus.


Elle laissa alors le jeune russe à ses occupations en accordant un bref salut au nouvel arrivant avant de sortir du hangar.

 Arrow Ailleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Introspection enfumée   Lun 17 Fév - 22:36

Arrow Le parc

Se retrouvant d'un seul coup dans un autre lieu qu'il n'avait jamais vu, Christopher se retînt de tomber grâce à Malo. A croire qu'il avait l'habitude de faire des voyages de ce genre.

**La prochaine fois, je lui refile un clone...**

Il vit ensuite une autre femme bizarre, à croire qu'il n'y avait que ça, et un autre mec dans le coin. Lorsque Malo parla de planque secrète, il se demanda où il était vraiment.

-Si c'est un repère secret, on est plus à Graymalkin ?

Il sentait qu'il allait encore devoir intégrer pas mal de truc avant de comprendre comment tout ça fonctionnait par ici.
Revenir en haut Aller en bas
Vadim Leskov

avatar

Messages : 390
Taille : 1m52
Poids : 41 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Caïd des Récrés
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Introspection enfumée   Ven 21 Fév - 22:30

Malo avait pris la poudre d'escampette avec sa tronçonneuse remise en état, sans prendre aucune protection. Vadim aurait bien voulu lui expliquer comment s'en servir mais... Le français ou le Lémurien ne prenaient jamais le temps, de vraies boule de nerfs. D'ailleurs, Dakota piqua une de ses habituelles et inexplicables crises de nerf avant de prendre la porte. Le jeune russe s'était habitué au coté mythomane, jureur et sanguin du plus jeune de la bande : une sorte diable de Tasmanie tout bleu. Malo était plus calme, sauf quand Clara était dans les parages.
 
Mais pour le moment, toute son attention était focalisée sur la belle jeune femme, aux ailes à demi-déployées, face à lui.  Il écouta attentivement Jane, assez surpris par les compliments et la confiance qu'elle lui donnait.  "Merrci...", dit-il simplement, un peu gêné.
 
Quand la démone suggéra que quelque chose allait miner Malo, Vadim eut un froncement de sourcil. Jane restait vague et mystérieuse. Il ne comprenait pas trop pourquoi elle ne lui disait pas les choses clairement, mais bon... De toute façon, si son pote avait des soucis, il était là!
 
Enfin , il ne put retenir un pouffement de rire sur les derniers conseils de la succube. Pour l'arbre, au pire, ils en trouveraient un autre dans le parc. Quant à ses cachettes, tant que personne ne piquait leurs affaires, il s'en fichait. Encore que... Les revues de Dakota pouvaient choquer ou attirer des résidents. Malo et Dakota étaient accro à ce genre de magazines, mais Vadim trouvait cela bof bof. Ses hormones le travaillaient, mais quitte à se faire plaisir, une bonne vidéo était autrement plus dynamique que des photos, voire son imagination lui suffisait. Et puis, il y avait toujours cette espèce de dégout une fois la chose terminée. A se demander même pourquoi il avait maté ce genre de truc... Alors que draguer et sortir avec une vraie fille, c'était autrement plus sympa!
 
"D'accorrd... Nous essayer fairre attention... A plus tarrd, Jane!", souffla-t-il avec un sourire goguenard.
 
La succube s'éloigna et la douce voix de Malo retentit dans tout le hangar. Le frenchy était revenu avec quelqu'un d'autre. Heureusement que c'était leur rendez-vous secret... Il s'avança, mains dans les poches,  vers les deux compères en lâchant un soupire.  "Salut, Chrristopherr... Je suis Vadim. Bienvenue!", dit il amicalement en offrant une poignée de main noire de cambouis au jeune africain. Pas vraiment besoin de dire qu'il lui-même était russe. Bizarrement les gens le devinaient facilement. "Toi venirr dans chambrre de nous aussi?", demanda-t-il, pensant que c'était la raison pour laquelle le téléporteur avait ramener l'ado directement ici. Et puis, si un garçon de leur âge pouvait remplacer Alex, ce n'était pas plus mal!
 
Vadim marqua une petite pause avant de tourner son regard bleu glace vers le breton, posant une question lapidaire : "Malo... Où êtrre trronçonneuse?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Introspection enfumée   

Revenir en haut Aller en bas
 
03.05/06.L.Introspection enfumée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'enfumé - Les techniques de Komei
» Introspection et autres études sur l'appareil cérébral. [Stanislas Vaugieux]
» La Forêt enfumée [FB Privé Urkeuse-Kerran]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Graymalkin Industries :: Sous-sols :: Hangar-
Sauter vers: