Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Neith_Harlow

avatar

Messages : 2426
Taille : 1m72
Poids : 70 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Sur répondeur
Nota Bene:

MessageSujet: 01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre   Ven 5 Nov - 16:09

En ce 1er février, vu les informations rapportées par ses deux vadrouilleurs de collègues, une réunion s'était imposée avec l'ensemble de la communauté du Old School.

Lily-Rose avait donc fait passer le message, et s'était rendue le matin à l'heure dite de la réunion, fixée à 10h. Elle s'installa contre un mur au papier peint défraichi, sur la chaise aux accoudoirs en velours élimé qu'elle affectionnait malgré le manque de confort au niveau du siège.

Elle laissa aux élèves l'initiative d'arranger les fauteuils et la salle comme ils voudraient. Elle portait une tenue sobre et sombre : chemise et gilet fin, ainsi qu'un pantalon de tailleur.

Songeuse et la mine sombre elle attendit que tout le monde arrive, saluant simplement ceux qu'elle n'avait pas déjà croisé. Elle prit la parole lorsque tout le monde fut à peu près installé et attentif.

"Bonjour à tous ... Comme vous le savez, nous avons découvert qu'une opération d'envergure va être lancée par les Pères Fondateurs à San Francisco, sur la côte Pacifique. En Californie."

Précisa-t-elle pour les nombreux non américains de la salle.

"Ils croient qu'un ordinateur très puissant, le Cerebra, utilisable par des télépathes pour localiser des mutants dans le monde entier, se trouve dans une ancienne base des X-Men, sur l'astéroïde M. C'est une île au large de San Francisco baptisée Utopia. Ils y envoient un groupe pour s'emparer de cet ordinateur."

Elle prit une bonne inspiration et croisa ses bras sur son ventre.

"Il y a de fortes chances pour que nos ennemis se trompent : Cerebra se trouve toujours à San Francisco mais dans l'ancienne demeure des X-Men, Graymalkin Industries. Actuellement en ruines. Nous avions envisagé l'idée de nous y rendre tôt ou tard pour une petite inspection ... Il semble que les événements nous pressent dans ce sens."

Elle adressa un bref coup d'œil à Emily et Walentyn avant de revenir sur les élèves.

"C'est peut-être une occasion en or pour nous ... tant pour mettre la main sur cet ordinateur que pour mettre en difficulté les Pères Fondateurs."

Elle poussa un nouveau soupir pour marquer la tâche difficile et sérieuse que cela représente.

"Il faut qu'on en débatte et qu'on prenne des décisions. Qu'en pensez-vous ? Qui est prêt à tenter quelque chose, et, quoi ?"

Elle avait bien sûr quelques idées mais elle ne voulait aucunement influencer les élèves sur ce chapitre. Des vies mutantes, les leurs, allaient être en jeu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre   Dim 7 Nov - 19:19

Une réunion avec tous les élèves et les trois professeurs a été organisée. Faisant partie de la première catégorie - bien que d'être appelée "élève" la perturbe légèrement...elle n'est pas là pour apprendre mais bien parce qu'elle agit avec eux pour ses objectifs à plus long terme- elle se retrouve donc dans la même pièce que tous les autres, assistant par "obligation" à la réunion.

Habillée de son seul bermuda, ses griffures encore visibles, elle reste en retrait dans un des coins de la pièce. De là elle peut mieux voir et observer. Pourtant, elle écoute ce que dit Lily-Rose avec une attention toute particulière malgré le fait qu'elle scrute avec insistance chacun des visages des personnes présentes dans la pièce. Il ne faut pas qu'elle perde la moindre information transmise par la directrice, cela l'aidera à mieux percevoir les motivations profondes de la femme.

La raison de leur attroupement n'est autre que l'existence d'un certain "Cérébra" qui aide à la localisation des mutants. Elle comprend sans aucune peine la nécessité de récupérer cet objet avant les Pères Fondateurs. Ne serait-ce que pour leur sécurité propre. Qu'ils découvrent qu'un immeuble protège une vingtaine de mutants dans la ville ne serait surement pas pour leur plaire. Sans compter que tous les mutants pourraient être traqués sans fin. Dans l'absolu, cet état de fait ne la dérangerait pas énormément. Après tout le danger force les gens à faire des choix et à ne plus se voiler la face sur ce qu'il se passe. Mais les gens de l'old school ne verraient pas les choses comme elle. Déjà parce que Mme la directrice a décidé qu'il fallait le récupérer. Soit. Elle n'agirait pas contre cette volonté, si il le fallait, elle aiderait: après tout ils étaient "alliés". Et puis ne pas être traquée lui laisserait du temps pour agir, plus que dans le cas inverse en tout cas.

"Comment savez vous où se trouve Cérébra?"

Il y a cette question qui la trouble: qu'elle ai des infos sur les pères fondateurs la perturbe moins, mais qu'elle sache quelque chose que tout le monde ignore...Et puis il y a une remarque qui la perturbe: les pères fondateurs ont assez d'argent pour organiser l'envoi d'une navette sur un astéroïde...pour récupérer quelque chose qui n'y est pas.

"Et comment les Pères fondateurs "savent"-ils qu'elle est sur l'astéroïde?"

La femme leur demande ce qu'ils veulent faire. Comme si ils avaient vraiment le choix en fait: aller récupérer le machin, c'est tout ce qu'ils pourront faire. Elle laisse les autres faire des "propositions" là-dessus. A n'en pas douter, les idées seront innovantes et réfléchies. Elle fit claquer sa langue: le petit théâtre va pouvoir commencer. L'issue est déjà connue, la seule question qu'elle peut se poser est: Qui des acteurs de cette pièce va donner la première réplique?
Revenir en haut Aller en bas
Damian Allaway

avatar

Messages : 1525
Taille : 1m80
Poids : 78

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Roméo
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre   Dim 7 Nov - 20:55

10 heures... Grande réunion improvisée pour tous les membres du old shool. Quelque chose d'envergure devait se préparer. Il n'avait pas trop eu l'occasion de vraiment s'expliquer sur les raisons qui faisaient qu'il voulait conserver les armes des flics sur lui. Vu qu'il était le seul à s'être fait tirer dessus, dans cet institut à part peut être Walentyn, il avait eu peur que ses camarades féminines pâtissent de trop de crédulité, en faisant confiance de manière trop précoce à une mutante inconnue.

Damian s'était habillé à la cool, Jean-baskets-chemise, le tout dans une teinte de bleu. Ca avait au moins le mérite d'être accordé avec la couleur de ses iris.

Voici donc la nouvelle. Les pères fondateurs veulent lancer une opération d'envergure pour récupérer un ordinateur très puissant qui assurerait leur suprématie sur le reste du monde. Apparemment ce joyaux serait sur un astéroide anciennement baptisé Astéroïde M, qui serait échoué sur une ile du nom de Utopia.

Hum comment savait elle que Cerebra n'était pas là?... Flesh dégaina le premier la question qui tue...


"Bon en passant outre la connaissance de l'endroit exact, vu que vous avez l'air sûre de vous. Est ce que cette mission de reconnaissance présente des risques ou des particularités? En tout cas la discrétion et la précision ça me connait... Donc j'en suis... Surtout si en plus ça peut calmer les vieux schnocks...

Mais bon avant d'en débattre plus longtemps, je rejoins Flesh, il serait bon d'avoir des précisions sur ce que vous savez et ce qu'on risque à s'en approcher?..."




_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paulmuabdib.deviantart.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre   Mar 9 Nov - 1:05

Aldo avait passé une courte nuit. Beaucoup trop courte. On l'avait presque tiré du lit pour qu'il soit à l'heure à la réunion, et encore n'avait-il pas vraiment pris le temps de manger. Il avait bourré ses poches de petits pains mous afin de se caler l'estomac. Il n'était certainement pas le premier à entrer dans la salle, et il vit parmi la population de l'école une femme assez âgée qui prenait une posture de personne importante - ce devait être la directrice, celle / celui qui lui avait montré sa chambre la veille. Il ne l'avait encore jamais vraiment vue sous sa véritable apparence... était-ce celle-ci ?

Il attrapa une chaise et se rangea, comme les autres, de manière à écouter les prises de parole. Il prit garde cependant à se placer en second rang, pour pouvoir manger tranquillement, et parce qu'il pressentait qu'il n'allait pas vraiment participer à cette réunion, seulement faire acte de présence. On lui avait certes expliqué dans les grandes lignes tout ce que l'école pouvait concentrer comme enjeux, mais il était encore fichtrement incapable de comprendre ce qu'étaient ces "pères fondateurs", pourquoi ils étaient méchants et surtout, en quoi cela le concernait, lui.

Justement, la directrice prit la parole. Elle parlait d'île, d'ordinateur et de décision. Aldo ne s'y connaissait ni en l'un ni en l'autre et il avait horreur du troisième. Il se désintéressa bien vite de la discussion pour mâcher consciencieusement son petit pain, remarquant avec bonheur qu'il semblait fourré d'une pâte chocolatée. C'était bon. Un parfait petit-déjeuner.

L'épouvantail prit la parole également. Il - elle, avait-on expliqué à Aldo - se contenta de lâcher deux phrases, deux questions, deux inquisitions, même. Puis ce fut à Damian d'entrer dans la conversation, il développa un peu plus son point de vue : "let's go baby" était probablement son mantra préféré. Bien qu'ils soient camarades de chambrée, ils n'avaient pas eu l'occasion de vraiment discuter la veille, Aldo n'avait donc qu'une idée très vague du type de personne que Damian pouvait être. Mais au moins, il semblait parfaitement normal.

Il y avait dans tout ça beaucoup de trop de sérieux, et Aldo se sentait contaminer par le mal du lieu : ses sourcils, imperceptiblement, se fronçaient, pour lui donner l'air de quelqu'un qui réfléchit, qui s'interroge, qui s'inquiète. Il prenait presque la pose, lèvres pincées, esprit fermé, jusqu'à ce qu'un sursaut le ramène dans le droit chemin. Alors, penché vers son voisin le plus proche, il lui chuchota en lui tendant l'un des pains fourrés qu'il avait ramené :

"Hé pssst. T'en veux ? C'est de la bonne..."

[réponds qui veut de la brioche !]
Revenir en haut Aller en bas
Emily Wong

avatar

Messages : 1344
Taille : 1m62
Poids : 50

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Tête en l'air
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre   Mar 9 Nov - 7:32

Emily était tout de blanc vêtue en ce jour de réunion. Pantalon droit, pull léger à col en V, chaussures à talons censées gommer la différence de taille avec ses collègues et fleur ornementant sa coiffure très simple, tout était immaculé. Les voyages qu'elle avait du entreprendre l'avaient contrainte à privilégier le noir moins salissant et moins sensible aux aléas climatiques, et quelques retards dans les machines à laver avaient dégarni sa garde-robe des vêtements sombres, d'où son choix diamétralement opposé aujourd'hui. Elle s'était installée à la droite de Lily-Rose, le dos contre le mur, et tenait dans sa main droite quelques feuille de papier portant sa propre écriture. Elle se sentait d'attaque.

Elle profita du discours d'introduction de la directrice pour relire ses notes. Fatiguée d'avoir toujours deux coups de retard sur ses congénères, elle les avait rédigées avant de s'endormir, afin de ne pas être prise au dépourvue par la curiosité des élèves. Elle parcourut de nouveau le bilan de la réunion de la veille, ce qui lui ramena quelques goûts en mémoire, celui du gin en particulier, et leva enfin les yeux à la première question. Elle n'avait fait qu'entrevoir la personne qui la posait, mais il était assez difficile d'oublier son visage, et même Emily se souvenait qu'elle répondait au nom de Flesh. Damian répéta ses interrofations, et afin de se donner du courage et de prouver à tous, et surtout à ses collègues, qu'elle n'était pas à la ramasse, elle prit sur elle de répondre.

- Alors...
elle chercha durant quelques secondes sur la première page, puis la retourna pour lire au verso. Les Pères Fondateurs pensent que l'ordinateur se trouve sur l'astéroïde car il s'agit de la dernière base officiellement occupée par les X-Men avant leur disparition.

Elle changea de page avant de poursuivre.

- Ils supposent donc que le Cérébra s'y trouve toujours, mais Lily-Rose dispose d'une source sûre...
elle fit une légère pause...enfin, plus ou moins sûre, qui lui a affirmé que l'ordinateur avait été réinstallé à San Francisco suivant les évènements du début du siècle.

Elle tourna les yeux vers la directrice pour l'inviter à expliciter elle-même ce point de détail qui avait son importance. Mieux valait une information de première-main, d'autant que cela répondrait également à la question de Damian sur la dangerosité de l'opération. Elle ajouta toutefois :

- Les Pères Fondateurs disposent de moyens de déplacement extrêmement efficaces. Ils peuvent donc apparaître à tout moment et rendre périlleuse une quelconque mission de routine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre   Mer 10 Nov - 11:55

Keith avait intégré il y a peu l'école suite au événement qu'il avait vécu et sur l'invitation reçu, Il avait encore du mal à comprendre sa place ici, en quoi il serai utile. Mme rose venait d'inviter tout le monde à une réunion ce matin, il était habillé d'un jean clair, avec une chemise avec des boutons rose et un petit gilet noir.

Il n'arriva pas le premier, il fut mémé surpris par un des mutant qui avait un visage assez particulier, mais il avait déjà eu la possibilité de le rencontré, Keith s'excusa de son retard d'un signe de tête avec un grand sourire, il avait encore du mal à reconnaitre Mme Rose l'ayant rencontré dans d'autre circonstance et avec une autre plastique.

Il se mit prêt de la seul femme dans la salle qui avait de prendre des notes, lui même avait pris un bloque note pas tant pour prendre des notes mais plus dans le fait que si il s'ennuyait il pouvait dessiner afin de s'occuper.

La réunion parler de la recherche d'une machine le Cérebra qui permettrai de localiser tout les mutants, Keith ne voyait pas l'impact que pourrai avoir une tels découverte. Ne voulant pas restait sans réponse il attendit un moment de calme pour poser timidement sa question.

"Heu.... Bonjour...Bon je sais déjà que ma question est bête mais...Hormis nous localiser est ce qu'il pourrai plus avec, surtout que si ça marche par télépathie un autre télépathe pourrai contrer l'effet non..."

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre   Jeu 11 Nov - 15:23

Le jeune coréen affichait une mine des plus sombres lors de cette réunion extraordinaire qui avait le mérite de réunir l'ensemble de la communauté naissante en un même lieu.
Cette mine était du au fait que leur première mission avait été un fiasco sans nom même si aucun membre de l'équipe n'avait été physiquement blessé et surtout au fait que désormais son costume était une horreur sans nom.
Le coréen avait tant bien que mal tenté de nettoyer ses vêtements mais en vain... La cendre était bien trop incrusté dans les fibres du costume.
Et le pire il devrait encore garder ses oripeaux pendant quelques temps...

Assez rapidement les pensées coquettes furent chassées de l'esprit du coréen par la prise de parole de Lily-Rose qui expliqua en des termes explicites et implicites d'un enjeu majeur à venir : a savoir la récupération d'un artefact datant de plus d'un siècle: le Cérébra.

Assez rapidement certains des élèves prirent la parole afin d'en savoir un peu plus sur ce fameux Cérébra et ses capacités.

Adossé contre un des murs défraichis de la salle, le Coréen se contenta de lancer d'un ton monotone.

'Qu'importe ce que fait ce Cérébra en dehors de pouvoir détecter des mutants ce qui est déjà bien trop dangereux : il faut le détruire.
'


Clair, net, précis sa pensée ne laissait aucun doute quand au intention du Coréen.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre   Jeu 11 Nov - 18:29

Dans la salle de réunion, Gustave fut surpris de voir plusieurs nouvelles têtes. Les recruteurs ne chômaient pas, ils avaient visiblement mis à profit le peu de temps qui s'était écoulé depuis son arrivée au Old School, contrairement au boucher qui se sentait en vacances.
Il s'était donc assis nonchalamment dans le fond de la pièce, une casquette "I love Chicago" vissée sur le crane, le jogging du parfait touriste au corps, et une part de brioche (gentiment offerte par un nouveau, qui lui parut immédiatement sympathique) à la main.

La réunion portait sur les premières actions concrètes à mener contre les Pères Fondateurs, ces infâmes terroristes dont il avait entre-temps appris les agissement - bon sang mais elle est fourré au chocolat cette brioches ?! c'est magnifique ! après la réunion faut que je lui demande de quelle boulangerie ça vient - et leur mainmise sur la maison blanche, l'armée, l'économie...
Même s'il ne se sentait pas encore très impliqué, les raisons de la mobilisation d'une force mutante contre eux était devenue une évidence, et ce Cerebra pouvait constituer un fantastique premier pas. Le Danois écouta alors le cours des discussions, puis se prononça.

"J'aurais une question moi aussi, est-ce que vous avez une idée de ce que compte faire les Pères Fondateurs de cette machine ? Ils cherchent de nouveaux mutants pour agrandirent leur équipe ? Ça me semble étrange... Ou ils vont l'utiliser comme instrument de surveillance peut-être ?"

Lui, comme tous les jeunes gens présents (ils recrutent à la sortie des lycée, c'est pas possible ! Tiens non y a un vieux machin là bas... mais qu'est-ce que c'est que ce truc ? pensait Gustave, découvrant Flesh et avalant péniblement une bouchée de brioche), s'intéressait au pourquoi, mais bien peu au comment. Rien à voir avec un groupe armée et décidé à en découdre, ce qui en fin de compte avait plutôt le mérite de le rassurer.

"Et aussi, vous êtes sûr que votre information est la bonne ? Est-ce qu'il ne vaudrait pas mieux envoyer aussi des gens à Utopia ?"

Gustave trouvait l'idée intéressante, mais se rendit compte qu'il venait quasiment de se proposer pour un travail de filature de Pères Fondateurs. Son physique passe partout et discret faisant de lui l'homme idéal, il alpagua Aldo pour lui réclamer une nouvelle brioche qui, il espérait, lui tiendrait la bouche close un peu plus longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Neith_Harlow

avatar

Messages : 2426
Taille : 1m72
Poids : 70 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Sur répondeur
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre   Ven 12 Nov - 19:44

Lily-Rose nota non sans désapprobation que Flesh se promenait toujours torse nu. Aucune camarade ne prenait donc la peine d'essayer de la raisonner sur ce point vestimentaire ? Toujours était-il que la mutante hideuse posait des questions précises et franches. Emily prit l'initiative de répondre et la directrice approuva d'un hochement de tête ses paroles.

La métamorphe adressa un sourire à Damian quand il se proposa pour la mission avant d'en connaître les risques.

"Ce que l'on risque en nous approchant de Cerebra ? Hmmm ... a priori, rien. L'Institut situé à Graymalkin Industrie est en ruines depuis bien longtemps et ses systèmes de défense ont été détruits. J'ai eu il y a quelques années une discussion avec un ancien X Men, Forge, qui est bien vieux maintenant. Il m'a toutefois assuré que Cerebra est toujours sous les ruines. Seule une exploration des lieux nous permettra de le confirmer."

Acheva-t-elle en regardant alternativement Flesh et Damian. Puis elle tourna brièvement la tête vers Emily.

"Quant aux Pères Fondateurs, tant qu'ils ont ce mutant téléporteur de leur côté, ils représentent effectivement le risque majeur pour nous. Swift a raison nous ne pouvons prendre cette mission d'exploration à la légère. Certains d'entre vous ont déjà rencontré des Pères Fondateurs et savent de quelles violences ils sont capables pour arriver à leurs fins."

Conclut-elle d'un air sombre en observant les réactions des élèves. Damian avait démontré son intention de prendre des risques, mais la directrice ne comptait emmener personne qui n'aurait explicitement exprimé sa volonté. N'en déplaise à Walentyn, elle décida de lui emprunter son pouvoir pour sonder un peu le groupe d'apprentis super-héros. Elle répondit avec bienveillance à la "question bête" de Keith.

"Le Cerebra permet de décupler la puissance d'un télépathe, donc à moins qu'un débutant s'en serve, et encore, je ne pense pas possible qu'un télépathe agisse sur celui qui utiliserait l'ordinateur pour le contrer. Selon les capacités du télépathe, il est en effet possible d'atteindre les mutants, en plus de les localiser. Le Cerebra permet de diffuser des attaques psychiques. Entre de mauvaises mains, il est une arme dévastatrice."

Elle tourna la tête cette fois vers le Coréen adossé comme d'habitude contre le mur.

"Je suis plutôt pour qu'on se donne les moyens d'utiliser et de protéger le Cerebra. Nous sommes beaucoup trop démunis comparé aux Pères Fondateurs, où même comparé à un simple commissariat de quartier. Cet objet nous serait extrêmement précieux pour continuer notre action."

Elle avait même une idée précise en tête mais tout cela n'était que trop prématuré.

"Enfin il faut déjà voir s'il est bien là où on pense ..."

Elle fut tirée de ses réflexions par les questions pertinentes de Gustave. Elle se souvint alors seulement de sa présence au Old School, ne l'ayant guère croisé jusque là. Elle eut une moue navrée devant la fatalité de la réponse.

"Je suis vraiment désolée Gustave, j'ignore ce qu'ils comptent en faire précisément, mais les applications sont tellement multiples. Trouver des nouvelles recrues est certainement une possibilité."

Concéda-t-elle avant de soupeser la seconde série de questions du costaud danois. Cela cachait-il un volontariat pour une telle mission ? Il était certain que du point de vue de Lily-Rose, Gustave n'avait pas un physique propice à éveiller des soupçons. Mais elle n'avait pas d'autre indice de ses qualités d'espion ou de sa volonté d'en être un.

"Je pense que mon information est la bonne mais ... en effet, il peut être intéressant d'envoyer aussi des gens sur Utopia. Sachant que les Pères Fondateurs y débarqueront aussi avec leur propre moyen de transport ..."

Elle suspendit sa phrase et laissa son regard grave fixé sur Gustave. Elle tapota de ses doigts l'accoudoir de sa vieille chaise, l'air songeur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxie Lennox

avatar

Messages : 346
Taille : 1m68
Poids : 55 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Geekette
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre   Lun 15 Nov - 23:20

A défaut d'avoir trouvé une chaise, Roxie s'était installée en tailleur par terre parmi ses camarades, une casquette portant les mots "I can't think straight" vissée à l'envers sur sa tête. C'était l'un des trophées ramenés de l'excursion nocturne à l'entrepôt de vêtements, et elle l'exhibait non sans fierté : fierté d'avoir ramené un butin haut en couleur à l'hôtel, mais aussi d'avoir trouvé une casquette au slogan aussi revendicateur. La chance souriait aux ambitieux, en fin de compte, même si elle fait vachement mal à la jambe en cassant la vitre, tout de même. Cette blessure l'avait un peu obligée à se faire tripoter par Kallan, ce qui était aussi troublant qu'agaçant pour la petite blonde, vu la froideur que lui témoignait la Polonaise. Le bon point, c'était qu'elle l'avait soignée correctement plutôt que de lui refiler la gangrène. Visiblement, Kallan compartimentait très strictement la vie et le travail. Restait à comprendre de quel côté exactement la vie au Old School se situait dans son esprit.

Pendant que Lily-Rose et Emily leur exposaient la raison de cette réunion, qui venait d'empêcher Roxie de terminer la mise en page de son nouveau blog, le regard volage de l'ado survola avec une certaine indiscrétion les nouvelles têtes que comptait la Résistance. Elle avait remarqué Keith, mais c'est surtout Flesh qui attirait irrésistiblement son regard. Depuis son arrivée, Roxie n'avait pas osé l'approcher tant la mutante l'impressionnait de par sa taille, son physique hors norme... et la nudité de son torse. Pas de bol pour Roxie, la seule fille qu'elle voyait torse nu depuis un moment était 1) intimidante et distante 2) effrayante 3) exhibitionniste. Autant dire, difficilement abordable par une minette new yorkaise. Néanmoins, son goût pour les implants et les tatouages était intéressant et suscitait la curiosité de la jeune musicos, si bien que la jeune fille avait du mal à détourner son regard de la cage thoracique de l'ogresse, en particulier de là où on pouvait deviner la naissance quasi absente de la poitrine.

Tentant de reprendre le fil de ses pensées quelque peu perturbées par l'afflux hormonal mêlé d'effroi et de fascination, Roxie décida de compenser son manque d'affection par la bouffe, ça c'était une bonne idée.

"Hé, j'en veux bien un aussi, steup'" fit-elle à Aldo lorsque Gustave, avec qui elle n'avait pas encore trop fait connaissance, chipa le premier pain au chocolat.

Est-ce que c'était normal de fixer le corps torturé d'une mutante franchement flippante ? Ca embêtait Roxie d'avoir à admettre que oui, mais après tout, dans l'intimité de ses pensées, elle pouvait s'autoriser la mauvaise foi et la fascination inexpliquée. C'était sûrement l'attrait de la nouveauté. Elle avait rencontré Luz et Timour, assez corsés dans leur genre, mais que la personnalité rendait accessibles et plutôt sympas. Cette "Flesh" était étrangement mystérieuse. D'ailleurs, Flesh, c'était un prénom ? Ca ressemblait à l'un de ces noms de code que les adultes voulaient leur faire porter. Et son penchant pour l'exhibition intriguait Roxie. Pourquoi s'afficher ainsi ? Peut-être pour contrer le regard des autres, un peu comme ces gros métalleux qui se faisaient percer et tatouer pour qu'on oublie leurs rondeurs... En tout cas, ce genre d'excès ne faisait qu'accentuer l'intérêt de Roxie, qui aimait elle-même s'afficher.

Histoire de donner l'impression de suivre, elle prit la parole à la suite de ses camarades :

"Bon en tout cas, pour ceux qui veulent une tenue de combat, on a ramené ce qu'il faut ! Je fais un atelier couture dans l'aprem, pour ceux qui veulent... disons, euh..."

Petit coup d'oeil furtif vers Flesh.

"... envie de mettre quelque chose... de spécial... ou même pas spécial d'ailleurs, genre un petit treillis, ou un débardeur en mailles..."

Bon voilà, c'était dit. Tant pis si c'était à côté de la plaque. C'était une stratégie que Roxie employait en cours de maths, généralement. Sortir un truc moyen au bon moment pouvait souvent éviter d'être interrogée, voire envoyée au tableau. Et puis Flesh serait peut-être intéressée par des vêtements. C'était toujours une meilleure approche que "Salut, j'avais envie de t'aborder, mais je sais pas si c'est une libido désespérée qui me travaille ou que j'ai envie de savoir qui est ton tatoueur".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walentyn Szatanik

avatar

Messages : 1691
Taille : 1m73
Poids : 65 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Baron du string
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre   Mar 16 Nov - 12:41

Arrow Chicago

Quelques pétarades de moto, assez reconnaissables pour les jeunes arrivés le plus tôt au Old School, s'étaient faites entendre par la fenêtre du petit salon. Puis plus rien. Il s'écoula une bonne minute, puis le claquement de bottes dans le couloir du hall, un choc sourd et une bordée de jurons polonais annoncèrent l'arrivée de celui qui brillait par son absence à l'assemblée générale :

"Bordel, qui c'est qui a foutu cette table en plein milieu du couloir... ?"

Accompagnant sa mauvaise humeur de quelques gros mots dans sa langue natale, Walentyn s'éloigna du petit guéridon, légitimement placé le long du mur du couloir, et entra dans le petit salon en se frottant les yeux. Il jeta négligemment sa veste sur le canapé et s'apprêta à s'y vautrer pour cuver son vin lorsqu'il remarqua que sa veste tenait étrangement en suspension ; et pour cause, il l'avait lancée sur les élèves qui avaient jeté leur dévolu sur ce siège. Le Polonais pas très frais cligna plusieurs fois des paupières pour se remettre les idées en place, puis avisa le reste des mutants, écoutant ses deux collègues.

Il étouffa un bâillement, récupéra sa veste sur les malheureux élèves qui lui avaient servi de porte-manteau, et se posta contre le chambranle de la porte, histoire de tenir les murs, et vice-versa. La réunion qu'il avait eue la veille avec Lily-Rose et Emily avait à leur insu réveillé de vieilles blessures pas tout à fait cicatrisées. Sa patronne s'inquiétait pour la sécurité de ces mômes. Ils risquaient certes tous d'y laisser leur peau, comme son frère quelques années plus tôt. Et Lily-Rose qui critiquait son jugement... Il avait eu suffisamment de plomb dans la tête pour esquiver les balles, lui au moins. Et ne pas se frotter de trop près aux Morlocks. Mais son frère y était resté. Pourtant, c'était loin d'être un bleu ou un incapable. Il était même largement plus doué que lui, et son pouvoir était nettement plus destructeur. Bien sûr, il y avait toujours l'élément de chance qui intervenait dans ce genre de situation. A cette pensée, son regard fatigué d'un bleu délavé s'attarda sur Damian.
Il ne servait à rien de se voiler la face : une visite à San Francisco serait dangereuse. Très dangereuse. Ils risqueraient tous leur peau et les erreurs des uns creuseraient peut-être la tombe des autres. Etaient-ils prêts à se frotter aux Pères Fondateurs ? Rien n'était moins sûr. Pourtant, ils devaient jouer la main qui leur avait été distribuée, en espérant piocher quelques jokers au bon moment. La détermination de ces jeunes pouvait aussi compenser leur manque d'entraînement. Walentyn l'avait déjà vu à l'époque où il bossait à Londres. Des débutants qui parvenaient à renverser la situation...

Walentyn avait passé la nuit à cogiter tout ça au Scavenger, le bar où il allait souvent étancher sa soif. C'était un bon exutoire. Lorsqu'il en ressortait (en titubant, généralement), il avait bizarrement les idées plus claires, comme s'il avait laissé ses angoisses dans les cadavres de bouteille abandonnés derrière lui.

Le visage neutre, il se contenta de sonder les jeunes pour prendre la température.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Abdullaev

avatar

Messages : 764
Taille : 1m66
Poids : 47 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Ennemi public n°1
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre   Mar 16 Nov - 14:13

Etant arrivé parmi les premiers, Timour s'était installé au milieu du canapé cabossé, bien coincé entre les deux coussins rapiécés du siège et du dossier. Il fut vite rejoint, et comprimé, par des voisins. Il fut bien soulagé que cette créature horrifique, "Flesh", soit prostrée dans un coin de la pièce plutôt qu'à côté de lui. Timour était bien trop troublé par les divers points communs existants entre eux deux, le regard flou n'étant pas des moindre, pour avoir envie d'être près d'elle. D'un autre côté, il s'avouait sans peine que l'existence d'un mutant aussi extrême le reléguait aux banalités de la nature. Cela pouvait le rapprocher de la jolie Luz, qui devait penser comme lui.

Il la chercha de son regard opaque, caché sous la visière de sa casquette White Sox. Il portait un polo noir taille enfant, ainsi qu'un chouette pantalon de survèt blanc très à la mode, tout cela issu de la récolte de l'équipe Chofrex. Il tendait devant lui ses jambes frêles pour mieux s'admirer. La place était idéale car il se tenait loin de Kang-Dae. Il sondait en permanence les émotions du Coréen pour anticiper la moindre brutalité, ou autre réaction suite à la discussion ambigüe sur le toit.

Puis la réunion porta sur des décisions importantes, de grands plans qu'il fallait tracer pour défaire les Pères Fondateurs. Bien sûr, la directrice n'eut pas sitôt fini sa question qu'il s'écria d'une voix suraiguë.

"Moi je suis volontaire !"

Il écouta le reste de la conversation en jetant des regards inquiets vers la porte. Où donc était Walentyn ?? On parlait de choses tellement impossible à réaliser sans lui. Timour se faisait violence pour ne pas crier cette question qui le rongeait. Pourtant, il remarqua que le nouveau, situé près d'Emily avec son bloc-note, osait poser une question bête donc il n'y avait pas à hésiter...

Le cœur de Timour bondit dans sa poitrine lorsqu'il entendit la pétarade, et il décoinça même les coudes de ses deux voisins pour faire la hola.

"Yes voilà Walentyn, il a du aller faire tourner la Bécane." Murmura-t-il d'un ton expert à ses voisins. Les jurons du mafieux l'enchantèrent.

Timour suivit donc joyeusement et avec excitation le vol plané de la veste, qui s'acheva en partie sur lui. Il n'eut que le temps d'en effleurer une manche avec ravissement, avant que le propriétaire vienne la récupérer. La face blafarde et sèche de l'Azéri dissimula tout à fait l'émotion intense qui le submergeait à l'idée d'avoir presque revêtu un vêtement de son héros. Enivré par le chaud parfum masculin brièvement exhalé par la doublure du vêtement, il se tourna alternativement vers les autres occupants du canapé et sonda leurs émotions avec son pouvoir d'empathie.

Puis il dit joyeusement en se dandinant sur son siège pour attirer l'attention.

"Je suis d'accord avec Gustave et Roxie, maintenant qu'on a les infos, le matos, et le peuple, faut qu'on envoie des gens d'un côté et d'autres de l'autre. Sinon on aura les oeufs dans le même panier et c'est jamais bon. Et si tous les psychiques allaient avec Walentyn chercher l'ordinateur Cerebra ??"

Proposa-t-il avec un enthousiasme débordant, en scrutant les réactions de la Trinité du Old School à son idée.


Dernière édition par Timour Abdullaev le Mar 16 Nov - 16:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org/blogosphere-f37/privetimour-abd
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre   Mar 16 Nov - 14:35

Flesh écoute tout ce qui se dit d'un air neutre. L'intervention de Damian lui arrache une grimace. Encore un de ces irréfléchis qui veulent jouer aux supers héros en se croyant invincibles. Qu'il se brûle donc les ailes, il n'y a pas meilleur apprentissage qu'une désillusion dans les formes.
A côté de ça, il y Aldo qu'elle a déjà croisé dans la cuisine qui au lieu d'écouter ce qui se dit préfère proposer des pains au chocolat à la cantonade. En voila un de bien concentré sur son avenir apparemment. Et puis un autre bien motivé...un qui n'a plus son apparence d'origine non plus. Pourtant il ne semble pas avoir profité de Son cadeau et de Sa générosité pour apprendre. C'est bien dommage.

Les réponses de la professeur Asiatique lui conviennent, pour le moment. Elle ne sait pas de quels "évènements du début du siècle" elle peut bien parler...Après tout, qu'importe? Tout ce qu'elle peut dire pour le moment c'est que même l'équipe "enseignante" n'est pas sûre de ce qu'elle doit faire. Une moue de dégoût apparait sur son visage.

Les questions se suivent: un jeune afro-américain apparemment naïf se dit que l'effet de la machine pourrait être contré. Si ça avait été le cas il ne se précipiteraient pas pour aller le récupérer. Un japonais eut la seule intervention logique de toutes celles qu'elle a put entendre jusque là. Surtout que ce qu'ajoute Lily-Rose va dans son sens malgré son refus de considérer cette position. Une machine qui permettrait de toucher tout les êtres vivants sur terre n'aurait jamais dût être créée. Et vouloir la garder et l'utiliser...Non...Elle doit être détruite.

La question du dénommé Gustuave lui imprime un hoquet qui aurait put ressembler de loin à un rire étouffé.

"Au contraire. Si vous voulez survivre le plus longtemps possible, il vaut mieux se faire discret et ne pas se montrer tant que vous n'avez pas la possibilité de le faire sans crainte de mourir avec une Vendetta."

Etirant ses lèvres, elle explicite ses propos.

"Un autre groupe de mutant se trouvant au même endroit improbable, au même moment qu'eux, endroit où une machine..."elle marque une pause, ne trouvant de qualificatif adapté pour cérébra" est sensée se trouver risquerait de leur mettre la puce à l'oreille vous ne pensez pas?"

Pourtant elle serait bien allée dans l'espace, s'éloigner des hommes pour voir la terre de haut sans qu'ils soient eux aussi visibles, mais jamais elle ne laissera une simple curiosité perturber la bonne marche du monde. Et même si elle pouvait les laisser se rendre compte de cette erreur par eux même, son but n'est pas qu'ils soient détruits maintenant alors qu'ils en sont à peine sortis de l'oeuf. Si il faut qu'ils meurent, autant que ce soit quand leurs actions ont commencé à avoir de l'éclat, que l'espoir revienne et que leur mort force les gens à agir, pas avant, sinon ce sera un gâchis indéniable. Bien que l'idée de devoir perdre autant de vies pour forcer les autres à agir la gênait indéniablement. Il ne devrait pas y avoir besoin de ça pour que les gens réagissent et sortent du marasme intellectuel dans lequel ils se complaisent pour la plupart.

Un piaillement attire son regard vers une jeune fille qui demande à son tour un pain au chocolat. Flesh a noté qu'elle ne l'a pas quittée du regard depuis le début. Enfin une qui a une réaction normale en la considérant, qui ne cache rien. Ce qu'il y a dans ses yeux ne l'intéresse pas pour le moment, surement du dégoût et une curiosité morbide, c'est ce qu'il y a de plus courant. C'est une faible victoire si elle a réussi à faire sortir de son indifférence une personne, c'est un début comme un autre. D'ailleurs la jeune femme lui lance un regard quand elle parle des vêtements qu'elle a trouvé et de son atelier couture pour les tenues de combat. Peut-être espère-t-elle qu'elle va s'habiller pour cacher son corps? ce qu'elle ne le fera surement pas...Mais l'idée d'une tenue de combat lui fait lever les yeux, bien que ça soit difficilement visible avec ses pupilles blanches, au ciel. Si ils doivent se battre il suffit de ne pas être en jupe ni en vêtements trop amples. Ce qui apparemment n'était pas le cas de tout le monde. Qu'ils perdent du temps avec ça si ça leur dit.

Les bruits successifs d'un moteur de bruits de pas et d'injures se font entendre. Un homme suit les bruits, jète son manteau sur des élèves, baille, récupère son manteau et s'adosse sur le mur. Son visage laisse deux possibilités: soit sa nuit a été courte, soit...Elle a vu assez d'hommes et femmes bourrés frapper gosses, proches et chiens, de jeunes et autres désillusionnés et désespérés tenter de noyer leur mal-être dans le liquide, d'épaves humaines rongées par l'alcool sur le bord de la route pour savoir que le remède miracle au malheur n'en n'est pas un. Tout comme elle sait que ce type d'auto médication ne se fait jamais sans raison...même si elles peuvent être bien cachées. Elle ne pensait pas en trouver ici, mais si cet homme a besoin d'aide, elle lui apportera, c'est sa tâche, son devoir, au même niveau que celui d'ouvrir les yeux de l'humanité.

Elle ne remarque même pas la réaction de Cupidon à la rentrée de son "Héros". Ni même sa proposition, après tout ils savent ce qu'elle pense et si ils sont assez stupides pour dépeupler totalement le bâtiment...Qu'ils ne s'étonnent pas si à leur retour des gens ont profité de l'occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Conowell

avatar

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre   Mar 16 Nov - 20:08

Un conseil de guerre. L'ensemble des équipes avaient été réunies afin de discuter d'un sujet qui semblait important si on en jugeait la quantité de présents. Alexander se tenait debout, les bras croisés et écouta le rapport de madame Donowho. L'objectif semblait en apparence relativement simple. Trouver une technologie nommée Cerebra que les pères fondateurs désiraient obtenir.

Quelques précisions furent demandées par quelques nouveaux camarades qu'il ne connaissait pas encore réellement et des réponses furent données. Mais certains objectifs ne lui semblaient pas clairs. Il prit donc la parole après un petit temps de réflexion au sujet de la formulation et de l'organisation mentale de ses questions.

- " Vous nous avez dit qu'il y avait méprise pour les pères fondateurs quant à la position du Cérébra. Nous avons donc l'avantage de connaître la position réelle de la technologie. Néanmoins vous semblez être partie du principe que si une équipe doit s'emparer de Cérébra, ce qui parait en effet cohérent, une autre doit se rendre sur la position que les pères fondateurs pensent être la bonne. D'ici, je me pose trois questions.

La première, pourquoi devrions nous aller affronter directement les pères fondateurs ? Je rejoins l'avis de Flesh à ce sujet. La discrétion est encore notre meilleure arme actuellement. Ils ne nous connaissent pas. Leur voler Cérébra afin qu'ils ne le trouvent pas nous immuniserait d'un retour de feu de leur part. La seconde part du principe que nous allons les affronter. Est-il raisonnable que nous songions à les affronter en face à face ? Ce sont des mutants expérimentés et pour une partie d'entre nous, nos pouvoirs ne sont pas aussi bien maîtrisés que les leurs. Enfin, ma dernière question. Quelle sera le but de l'équipe d'intervention ? Devra-t-elle les neutraliser simplement en les assommants, pour leur signifier notre présence, devra-t-elle les capturer, ou bien... les tuer. "


Il ne se considérait pas comme un assassin. Ce n'était certainement pour ce genre de choses que l'asiatique était venu ici, même s'il pouvait comprendre la nécessité de débarrasser le monde de certains parasites...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Wong

avatar

Messages : 1344
Taille : 1m62
Poids : 50

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Tête en l'air
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre   Mer 17 Nov - 12:15

Emily nota du coin de l'oeil l'entrée en fanfare de Walentyn dans la réunion. Par bonheur, il n'avait pas été embauché pour servir de modèle aux jeunes élèves, où ils se retrouveraient à encadrer un régiment d'ados alcooliques.

Cependant, certains élèves préférèrent intelligemment se concentrer sur le sujet de la réunion, et non sur l'état d'ébriété de leur professeur. Elle décida de se concentrer sur ceux-là, son camarade polonais pourrait se charger des autres.

- Rien n'est gravé dans le marbre, à l'exception de la nécessité de se rendre à San Francisco. Et il serait en effet judicieux d'éviter toute confrontation frontale. Nous avons les cartes en main à ce sujet : nous sommes les seuls à savoir que la rencontre peut avoir lieu, à nous d'en choisir les conditions le cas échéant.


Elle replia ses fiches, se sentant désormais à l'aise.

- Nous n'avons encore décidé d'aucune équipe ni d'aucune mission. Nous savons simplement que les Pères Fondateurs vont se rendre sur l'astéroïde en priorité, et que le Cérébra se trouve dans les ruines de l'Institut à San Francisco. Bien sûr, nous pourrions tous rendre dans cet endroit, mais si les Pères Fondateurs se rendent compte de leur méprise, il est fort probable que Prodigy les réoriente correctement - et avec un téléporteur, cela peut être extrêmement rapide, et nous surprendre.


Elle se tut un instant et prit un sourire qui se voulait encourageant.

- Notre réunion informelle de la veille n'a pas permis de déterminer une stratégie...


C'était un demi-mensonge seulement : ils n'avaient pas réellement cherché à le faire, et convenu de laisser les élèves avoir voix au chapitre.

- Aussi, vous pouvez proposer la façon dont vous envisageriez d'agir ! Pour vous, en fonction de vos qualités ou de vos compétences, et pour vos camarades. Jusqu'à présent, nous étions plutôt focalisés sur les faits, mais vous pouvez librement passer au volet stratégique. Nous n'avons absolument aucune idée préconçue.


Et ceci était complètement vrai.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre   Sam 20 Nov - 13:56

La discussion continuait bon train, et à l'exception de la déplorable apparition de Walentyn, que Gustave chargea d'un regard mi-réprobateur, mi-envieux (il se cuite la gueule quand il veux, et il a toujours la classe, c'est pas juste !), se dirigeait vers la mise en place d'un plan d'approche d'une zone, ou peut-être de deux.
Entre temps, le Danois avait pris rendez-vous avec Roxie pour un atelier couture, qu'il pressentait déjà des plus folklorique.

L'idée de suivre les Pères Fondateurs sur l'île d'Utopia faisait débat, les arguments apportés par Flesh (dont la voix de tombeau entrecoupée de sifflements des plus dérangeant pesait de plus en plus sur l'estomac de Gustave) et Alexander étaient même plutôt judicieux.

- En effet, pour le moment il vaut mieux éviter toute confrontation avec les PF, mais je reste d'avis qu'il pourrait être bon de garder un oeil sur eux. Ne serait-ce que pour savoir le moment ou ils se rendront compte que leur information est erronée, et ce qu'il compte faire ensuite...

Gus ne connaissait que les pouvoirs des membres de son équipe, faute d'avoir préféré les excursions touristiques à la sociabilisation. Son regard sur les possibilités stratégiques n'était donc que partiel, mais il se permis de se positionner. Après tout le débat était ouvert.

- Peut-être, un groupe d'espion... Je ne suis pas vraiment le champion de la discrétion... en regardant certaines personnes dans la salle, le boucher se dit que c'était un point de vue très relatif... mais je me porte volontaire. Si cette idée intéresse quelqu'un... capable de se changer en souris ou d'être invisible...

Il ponctua sa phrase d'un coup de coude à Gabriel, mais fut accueillit par un regard absent. Ce jeune homme avait visiblement et malheureusement à son tour besoin de faire le plein de civilisation... mais Gus espérait un sursaut, cette mission étant faite pour lui.

- L'idée de Timour me semble aussi intéressante, un groupe de Psy pour Cerebra, quoi de plus normal. Dans l'idéal assorti de combattant et de gars chargé de repérer la machine, enfin, si il y en a qui savent faire ça...
Revenir en haut Aller en bas
Clara Wurtz

avatar

Messages : 1760
Taille : 1m65
Poids : 50 a 100

Feuille de personnage
Réputation:
13/15  (13/15)
Connotation: Allumeuse
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre   Dim 21 Nov - 16:17

Clara était restée assez silencieuse tout du long, la mission de raté de vol de voiture lui avait fait comprendre une chose, elle avait encore pas mal de travaille a fournir pour arrivé a faire tout ce qu'elle voulait. Et avec un seul bras elle était plus que limitée. Elle avait passer plus d'une heure à se confectionner une nouvelle prothèse en verre pour remplacer son avant bras manquant. Elle était assez fière du résultat et depuis dix minutes elle essayait de voir si elle pouvait changer le verre en chaire pour essayer de remplacer complétement son bras manquant. Elle ressentait des petit picotements, mais elle prenait ça pour des sensations fantômes. Habillée d'un débardeur gris, de son gant rouge qui cachait son bras et du pantalon troué au genou qu'elle avait mis pendant l'excursion en ville avec Timour et Luz.

Arrivée dans les dernières, elle se mit à l'opposé de Roxie et de Flesh, tout prés d'une vitre. L'une l'intimidait et l'autre lui donnait l'impression d'être complètement normale. En plus elle avait passer une assez mauvaise nuit alors elle ne voulait pas en rajouter. Une fois installée, elle enleva son gant et continua de se concentrer dessus pour essayer de se guérir et de peaufiner un peu la forme de sa main qui était encore assez rudimentaire. Elle écouta d'une oreille distraite ce qui se disait. Il était question d'aller chercher une sortes d'ordi qui pouvait repérer les mutants. Bizarrement son attention changea et elle s'intéressa à ce qu'il se disait sans trop intervenir et en laissant les autres donnait leur idée.

Sur le coups, elle ne savait pas trop quoi en penser. Et ce genre de mission n'avait rien a voir avec le fait de voler une voiture. Les risques semblait bien plus important. Mais elle avait un petit soucis avec le fait de n'envoyer que des psy d'un côtés.

" Je sais pas pour l'idée de Timour, Les psy sont surement puissant, mais ils ne peuvent pas tout faire. Je pense que les pouvoirs physiques et psy sont complémentaires faudrait plutôt former des groupes mixtes."

Par contre l'idée du groupe d'espion, elle était pour. Le combat s'était vraiment pas son truc ou alors peut-être en jouant un rôle de soutient. Mais être en premières ligne c'était pas son truc. Mieux valait laissait ça a d'autres, même si apparemment elle était capable de se reconstruire et de se guérir... Encore fallait-il comprendre comment ça fonctionnait.


" J'en suis pour le groupe d'espionnage des pères fondateurs. Je peux pas être complétement invisible, mais je peux toujours passer plus inaperçue que certains. Par contre en cas de confrontation, je pense pas pouvoir assurer de façon directe!"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.kitsune-games.fr/personnages/clara-wurtz
Roxie Lennox

avatar

Messages : 346
Taille : 1m68
Poids : 55 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Geekette
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre   Mar 23 Nov - 17:41

Roxie s'occupa la bouche d'un pain au chocolat pioché dans le sachet d'Aldo. Qui ne dit mot consent, après tout ! Mâchonnant pensivement la viennoiserie tout en guettant la réaction de Flesh à sa perche, la petite musicos nota l'arrivée en fanfare de Walentyn. Lui au moins, il se faisait pas chier. Déçue que la fille décharnée ne réagisse pas particulièrement à sa proposition, elle s'absorba quelques instants dans un silence bougon, infligeant de temps à autre un coup de dents désappointé au pain au chocolat. Pendant ce temps, les autres prenaient la parole à propos de l'ordre du jour. La jeune fille tourna vivement la tête lorsque Timour mentionna son nom.

"Hé, Timour... Envoyer tous les cerveaux au même endroit, c'est un peu mettre tous les oeufs dans le même panier aussi, non ?" souleva-t-elle, incertaine au début, puis un peu plus confiante sur son affirmation à mesure qu'elle retournait la phrase du petit E.T. dans sa tête.

Flesh parlait comme une vraie baroudeuse, avec des mots plutôt cools et légendaires, style "vendetta", "survivre", "puce à l'oreille"... Et à en juger par ce qui couvrait ses membres inférieurs, elle pouvait tout à fait passer pour une militaire, en fait. L'inventive New Yorkaise commençait un peu à la voir comme une sorte d'amazone mutante. Enfin sauf qu'elle avait aucun sein coupé. Hum hum. Une guerrière au corps criblé de cicatrices. Bref, une connaisseuse qui avait l'air de savoir où elle mettait les pieds, et les bottes de sécurité qui les contenaient. Roxie zieuta alternativement Timour puis Flesh. Le visage d'enfant-martien de Timour inspirait légèrement plus confiance, mais l'air martial et sombre de Flesh lui conférait une aura d'autorité plus rassurante. Ouais, quitte à choisir, elle suivrait plutôt Flesh en cas de pépin.

*Désolée, petit Timour, je te garde pour les matchs de base-ball.*
pensa-t-elle sur cette conclusion.

Malgré le peu d'intérêt de Flesh pour sa proposition, Roxie avait néanmoins trouvé un compagnon de broderie en la personne de Gustave.

"Cool ! Ce sera l'occase de blablater un peu !"
s'exclama-t-elle en tapotant l'épaule charnue de son camarade. Ce dernier lui avait inspiré confiance dès leur première rencontre, deux jours plus tôt. C'était les rondeurs, ça, par opposition à la maigreur maladive de Flesh. Roxie mit cela par équation dans son esprit : Rondeur = Plaisir, Maigreur = Souffrir ? Périr ? Languir ?
Bon, faudrait retravailler un peu l'équation, mais il y avait de l'idée.

"J'suis assez d'ac avec Gugus... J'ai pas trop envie de tomber nez à nez avec un PF juste parce qu'on aura pas pris nos précautions. On a eu assez d'invités surprises pendant notre escapade à l'usine Chofrex."
fit Roxie, non sans instinctivement poser sa main sur le bandage de son mollet.

"J'me sentirais plus tranquille si on avait des espions dans la place... Et comme, Gus, vaut mieux pas que j'en sois, je risquerais de nous faire repérer." concéda la jeune fille avec un haussement d'épaules fataliste. "On pourrait envoyer Gaby ? Il pourrait revenir nous avertir rapidos. T'inquiète, je garderai ton corps." fit-elle à Gabriel. "Mais bon, faudrait pas qu'il y aille seul quand même... et puis si c'est une île, vous savez déjà comment les espions pourraient y aller ?" ajouta-t-elle à l'attention d'Emily. Elle préférait éviter de s'adresser à la vieille dirlo, et l'air patibulaire de Walentyn n'invitait pas trop non plus à l'interpellation, à moins qu'on soit flic.

En plus de ça, elle était assez curieuse de voir l'ancienne demeure des X-men, surtout si elle était pleine d'autres bidules high-tech. Elle se sentait plus proche de ces inconnus que de ses propres parents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre   Mer 24 Nov - 22:24

Tout s'enchainait rapidement pour Taylor. D'abord son départ précipité, puis le cambriolage et la friction avec les forces de l'ordre, puis sa voiture détruite puis sont sauvetage par ce Walentyn et enfin son arrivé au Old School... Taylor émettait encore quelque réserve sur cet étrange personnage mais le canadien avait aussi l'étrange sentiment que c'était malgré les apparences un type bien. Il l'avait prouvé le soir ou il l'avait sortie d'une situation plus que désagréable !

Walentyn avait donc déposé Taylor chez son oncle ou le jeune homme du tout lui expliquer et aussi pourquoi il ne comptait pas rester car il ne voulait pas que son oncle ai des problèmes à cause de la mutation de Taylor. Et celui-ci voulait vivre entouré de mutants de toute manière, il était curieux et voulait connaitre d'autres gens comme lui. Son oncle n'émit aucune réserve, il était content de revoir son neveu et fut plus que compréhensif. Il l'aida à aller chercher ses affaires dans sa voiture. Heureusement pour le jeune homme, rien n'avait été volé, mais sa planche de Snowboard était foutu ! Puis son oncle fit emmener la voiture de son neveu dans un garage à sa demande et insista pour partager les frais avec lui. Taylor remercia alors son oncle et passa la nuit chez lui mais au lieu de dormir il la passa sur internet à chercher des informations sur la 1ere génération de mutants et les divers événements ... Puis il alla enfin se coucher après avoir lu nombre de coupure de presse scanner. Ce ne fut que le matin qu'il l'emmena aux Old School. On lui montra sa chambre et il s'installa. Visiblement ils étaient trois à dormir dans la pièce. Cela rappellerait l'internat à Taylor ! On l'eut prévenu qu'une réunion se tiendrait lieu plus tard dans la journée. Pour l'occasion il s'était habillé à moitié sobrement, une chemise blanche à manche longue, un blue jean, une paire de converse au pied et une veste bleue marine assez longue sur le dos. Parfait pour passé inaperçu.

Taylor en profita donc pour aller au garage grâce aux transport en commun. On lui annonça le coût des réparations et qu'il y en aurait pour plus d'un mois... Taylor revint alors au Old School et s'alluma une cigarette en descendant du bus... Mais soudain il entendit une moto ronfler. Walentyn passa à coté de lui et entra aux Old school. Il avait l'air ... imbibé. Taylor pensa qu'il ne devrait pas conduire dans cet état ! surtout une moto et il se souvint soudainement qu'il y avait une réunion. Il se dépêcha pour finir sa cigarette et fonça en direction de l'entrée du bâtiment.

Taylor entra dans la pièce au moment ou un petit alien ... UN PETIT ALIEN !!!! Taylor n'avait pas encore fait connaissance avec les gens de l'organisation et il fut dont plus que surpris de voir Timour. Il se recentra. Heureusement, tout le monde lui faisait dos donc personne ne l'avait vu... Donc, le petit alien évoquait e fait que maintenant qu'ils avaient les infos, infos loupées par Taylor du coup, le matos et le peuple ils pouvaient envoyer des gens d'un coté et de l'autre... ouai ... Taylor était largué !

Après le petit alien ce fut une mutante au physique effrayant qui prit la parole. Mais cet fois Taylor ne sourcilla pas. Ses parents lui avait appris à faire abstraction du physique des gens avant d'émettre un jugement. Il avait connu tellement d'ancien employé de son père qui s'était blessé plus ou moins gravement que finalement Flesh avait un physique en harmonie avec l'aura qu'elle dégageait...

Soudain un jeune asiatique prit à son tour la parole et évoqua le mot "Cérèbra". Taylor avait vu ça dans les coupure de presse de la veille... Une sorte de gros ordinateur pour trouver les mutants ou quelque chose comme ça ... pas mal d'organisation à l'époque des premiers mutants avait voulu se l'approprier... C'était donc ça l'objet de la conversation, eux aussi voulait récupéré Cérébra... Il apprit ensuite que c'était soit eux qui trouvait Cérébra, soit les Pères fondateurs, il comprenait alors l'extrême nécessité de la réunion et de l'organisation d'une escapade pour récupéré le super-ordinateur. Enfin le mot employé par une autre asiatique plus âgé était le mot "Mission".

Taylor écouta tous les gens qui prirent la parole. Si il s'en faisait un résumé ça donnait à peu prêt ça dans sa tête :

-Les pères fondateurs veulent Cérébra mais il se gourent d'endroit où la chercher, la old school sait où est vraiment Cérèbra et veut le récupérer avant les PF. Ils comptent donc faire deux équipes, une charger de récupérer Cérébra et l'autre chargé de garder un œil sur les PF...


"Elle à raison, faire des équipes mixtes c'est la meilleur solution quand on ne sait pas à quoi s'attendre car il faut pouvoir parer à toute éventualités ! ... Euh Excusé moi..."


Il venait de rendre compte qu'il avait prit la parole comme ça au milieu d'une foule d'inconnu ce qui pouvait paraitre, malpoli ou malvenu ... Quand il vit qu'on l'écoutait encore et qu'ils attendaient la suite il s'avança un peu et continua.

" L'équipe qui sera chargé de surveiller les PF doit pouvoir revenir vers l'équipe charger de récupérer Cérébra si les PF bouge et se dirige vers la destination du groupe de récupération ou si leur couverture est compromise ! Et d'après ce que j'ai lu dans les journaux ... ils sont capable de se déplacer rapidement grâce, surement, à un téléporteur. Est -ce que l'un de nous à un pouvoir semblable ? Si ce n'est pas le cas le groupe d'espionnage doit être très réduit et être sur qu'il ne se fera pas repérer ! Le groupe de récupération devrait être composé donc de psy comme vous l'avez évoqué mais aussi de personne capable de les protéger, sauf si elle peuvent se protéger elles même ... Je suis capable d'assurer ce rôle de protection mais pour une seule personne. Il faut aussi des personnes capable de déplacer des objets extrêmement lourd ! Qui sait ? Cérèbra est peut être gigantesque ? ou alors enfouit sous des tonnes de gravats ? Et puis si jamais les PF arrivent au même endroit que cet équipe, il faut pouvoir les ralentir avec des pouvoirs offensifs ! Car si ces types ont réussie à prendre la maison blanche, abstenez-vous d'imaginer que nous sommes de tailles à les arrêter... Après je ne vous connais pas, et donc je ne connais pas vos capacité et je n'ai pas à vous donner des ordres mais je trouvais important de mettre à la lumière ces points..."

Quand il eut finit il se trouva une place confortable au fond de la pièce d'où il pourrait entendre tout le monde sans pour autant être dévisagé...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre   Jeu 25 Nov - 13:40

Keith c'était très silencieux après ça remarque, car effectivement toutes les personnes ici était largement plus expérimenter que lui, Chacun avait de bonne idée, et le problème majeur était est ce que l'institut devait se faire connaitre ou non, car surveiller les père fondateur pourrai créer cette situation. Après avoir écouter chacun Keith pris quand même le risque de lancer son idée.

"Pour ma part je suis d'accord sur le fait qu'envoyer un groupe surveiller les PF peut être à double tranchant car si ce groupe se fait griller, je pense que les PF chercheront à savoir qui nous sommes."

Puis avoir racler sa gorge il continua.

"Mais je pense quand même qu'il vaut mieux garder un œil sur eux car si effectivement après avoir vue leur erreur il décide de se téléporter vers la demeure des Xmen, ça serait bien qu'on puisse les ralentir le temps que le groupe de rapatriement sorte avec Cérébra...."

puis il marqua une pause et regarda autour de lui, et fixa son regard sur Taylor.

"Tout comme Taylor..C'est bien cela... Je connais aucun de vos dons, mais je peux évaluer le mien et ma personne, et je pense être apte pour faire partie de l'équipe espionne, et comme on la tous suggéré faire des équipes mixte serai le top."


Après se monologue Keith se repositionna sur sa chaise et regarda l'assemblé attendant les critiques.
Revenir en haut Aller en bas
Luz Arriaga



Messages : 168
Taille : 1m78
Poids : 61

Feuille de personnage
Réputation:
10/15  (10/15)
Connotation: Piquée par une ortie
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre   Jeu 25 Nov - 13:50

Luz était arrivée tôt à la réunion, mais aujourd'hui, elle avait l'esprit ailleurs. En réalité, il était toujours tourné vers le bon gros joint qu'elle avait pu s'offrir grâce à la générosité forcée de Ring my Bell, le guetteur incompétent, qui devait avoir passé une fantastique nuit en cellule de dégrisement tandis que ses potes roulaient à tombeau ouvert avec la musique à fond dans les rues de Chicago. Peut-être était-ce la punition du destin pour avoir été réfractaire à l'idée de filer sa came à une fille verte, mais l'Espagnole devait admettre qu'elle n'aurait pas été plus conciliante à sa place.

Elle avait quand même salué les camarades qu'elle connaissait mieux que les autres lors de son entrée, son regard s'attardant sur Flesh, qui ne faisait plus officiellement d'elle la personne au physique le plus étrange de l'Institut - parmi les concurrents, Clara était la moins anormale (juste des bouts de verre à la place de bouts de chair), suivie de Timour (il avait plus ou moins une silhouette humaine) et donc d'elle-même et de ses machins derrière la tête qui lui assuraient jusque là la victoire. Non, la plus nouvelle, c'était la classe du dessus, le grand standing de la bizarrerie. Luz inclina la tête en croisant son regard pour indiquer qu'elle reconnaissait sa défaite et qu'elle ne chercherait pas à fomenter un putsch.

Les débats étaient intéressants, mais elle ne voyait pas en quoi sa participation pouvait s'avérer judicieuse, et elle était résolue à économiser son énergie pour regagner ce qu'elle avait dépensé lors de la sortie nocturne. Walentyn n'avait pas l'air dans son assiette, mais son humeur laissait à penser que si substance il y'avait, ce n'était pas de l'herbe. Comment le Polonais le prendrait-il si Luz se permettait des réflexions sur la meilleure façon de dépenser son argent en psychotropes ?

Elle décida de l'ouvrir après qu'un autre nouveau, plus passe-partout que Flesh, ait proposé un petit monologue.

- Il a raison je pense, si y'a que des intellos comme euh...comme des gens avec des pouvoirs juste mentaux
- elle jugea préférable de ne pas citer l'irascible Walentyn, des fois qu'il lui prenne l'idée de transformer son cerveau en paëlla - pour bouger l'ordinateur, ça va être compliqué. Maintenant, les Pères savent à quoi ça ressemble, et ils ont pas prévu d'affréter un Jumbo Jet, donc autant pas se prendre la tête avec ça. Un ou deux mentalistes ça suffit pour tester le matos, les autres peuvent être utiles ailleurs.

Il ne lui semblait pas avoir vu des dizaines et des dizaines de pouvoirs mentaux chez les Pères Fondateurs, peut-être n'étaient-ils pas préparés à faire face à ce genre de menace.

- Sinon, est-ce que Lily-Rose pourrait s'occuper de poser des gens sur l'île ? Je veux dire, bon, je rêve peut-être, mais genre plusieurs heures avant que tout le bazar commence, vous pourriez aller voir le téléporteur déguisée en vous mais comme eux vous connaissent, lui piquer son pouvoir, et nous poser où on a besoin, non ?


Ca risquait de faire un temps d'attente dans un endroit hostile, pensa-t-elle, et il fallait donc trouver un moyen de passer cette période angoissante.

- On jouera aux cartes, en attendant. Ou on repèrera les lieux, si on est motivés. On peut commencer l'exploration sans les attendre, si ça se trouve y'aura un labyrinthe et on sera bien contents d'avoir de l'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre   Ven 26 Nov - 3:02

Aldo distribuait les brioches à qui en demandait, on finissait par croire que ses poches n'avaient pas de fond. En réalité, il avait bien fait main basse sur toute la réserve de l'école. Avait-il ressenti un début de culpabilité pendant son pillage ? Sans doute un peu. Cela avait-il changé quoique ce soit ? Bien sûr que non !

Tout en mâchonnant la mie chocolatée, il écoutait aussi d'une oreille ce qui se disait. Tout le monde était en effet très pris par le sujet, et il n'avait personne avec qui plaisanter. Les discussions n'avaient pas beaucoup de sens pour lui qui se désintéressait très vite de tout ce qui pouvait lui paraitre trop compliqué, trop important, trop sérieux. Il eu un regain d'intérêt lorsqu'arriva un type visiblement mal réveillé, encore à moitié ivre, et absolument sans gène. L'homme fut immédiatement sympathique à Aldo.

Et puis les discussions reprirent comme si de rien n'était. Les uns et les autres parlaient, parfois en de longs discours qu'on peinait à suivre jusqu'à la fin. Aldo dodelina de la tête une fois, deux fois, ses yeux commençant à se fermer par eux-mêmes, quand une fille pas très loin de lui prit la parole à son tour. Une fille verte... cela avait suffit à capter l'attention d'Aldo. Et pour une fois, son discours avait l'air parfaitement compréhensible : jeux de carte, farniente sur une île, exploration sauvage, un programme qui séduit le jeune homme et il le fit savoir :

"Oué, ça c'est une fichue bonne idée. On part quand ?"
Revenir en haut Aller en bas
Neith_Harlow

avatar

Messages : 2426
Taille : 1m72
Poids : 70 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Sur répondeur
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre   Sam 27 Nov - 17:48

Lily-Rose ressentait une pointe de satisfaction à l'idée d'utiliser le pouvoir de Walentyn alors qu'il n'était même pas encore là. Une petite revanche sur ses facéties de la veille.

La directrice se laissa donc imprégner des pensées des petits chérubins. Roxie était particulièrement impressionnée par Flesh. Normal, mais visiblement elle s'intéressait de près à ses (ingrats) attributs féminins. Lily-Rose fronça légèrement les sourcils, se demandant s'il était bien chrétien de continuer à suivre les pensées de l'adolescente affamée. En effet, "Flesh" était un drôle de prénom. Mask fut enchantée que Roxie, en paroles et en pensées, se soucie d'aborder l'habillement. Pour tous, mais aussi et surtout pour la seule créature torse-nu de l'assemblée. Lily-Rose s'attendrit qu'une jeune trublionne comme Roxie s'intéresse à la monstresse. Elle espéra que les tentatives d'approche de la hurleuse sur Flesh finissent par aboutir à une relation solide et positive, quelque soit sa nature.

Bon mais ce n'était pas pour ça à la base que Lily-Rose utilisait le pouvoir de Walentyn. D'ailleurs ce dernier fit une entrée désastreuse qui lui valut un regard noir de la vétérante. Sans le saluer outre mesure, elle reporta en même temps que lui son "attention" sur la foule.

Elle constata que le cerveau de Flesh marchait à plein régime, tant pour réfléchir aux événements que pour juger sévèrement les camarades. Malheureusement la directrice put constater qu'elle ne saisissait pas les perches de sa camarade à la casquette rebelle. Flesh l'avait remarquée, mais elle la noyait dans la masse des humains en la considérant, comme toujours, comme une simple marchandise défectueuse de plus à réparer. Par contre Mask fut entièrement d'accord avec le jugement de Flesh sur Walentyn. Toute personne qui abuse de l'alcool a des problèmes psychologiques à résoudre. La directrice fixa quelques instants Walentyn, cherchant dans son attitude une éventuelle réaction aux pensées de Flesh.

Interrompue par les paroles d'Alexander, Mask se tourna vers lui. Le garçon était toujours aussi impassible. Il posait des questions importantes et Emily ne tarda pas à intervenir. Mask ajouta cependant.

"Il va de soit que tuer vos adversaires est le dernier de vos objectif. Il relève de la seule légitime défense. Vous n'êtes pas des criminels et personne ici ne vous commandera d'assassiner quiconque. Privilégiez évidemment la capture, la mise hors service. Tu me sembles à fait indiqué pour cette douceur là, Dreams". Dit-elle au Néo-Zélandais endormeur.

"Si vous devez affronter les Pères Fondateurs, restez surtout groupés et si possible ne provoquez pas les hostilités. La plupart sont suffisamment hautains pour se croire invincibles et se contenter de vous mépriser. Attendez d'être plus nombreux, et si possible, qu'ils soient séparés. Je ne sais pas encore qui sont ceux qui seront envoyés sur place, mais nous tenterons d'avoir cette information. Soyez humbles, malins, et solidaires. Ce sont de vraies armes contre eux. Ne vous sous-estimez pas. Ils sont très puissants mais comme vous, leur pouvoirs ne leur permettent pas tout, loin de là. Nomade et Désir sont, je pense, les plus dangereux. Mais il n'est pas dit qu'ils soient de la partie. Si Dieu nous aide."

Dit-elle avec un aimable sourire pour Alexander. Ces deux mutants-là étaient de vraies machines à tuer, et pratiquement insensibles à la télépathie.

Continuant son inspection mentale, Lily-Rose s'attarda sur Gustave, ce garçon à l'allure débonnaire qu'elle n'avait presque pas vu au Old School. Elle leva brièvement les yeux au plafond lorsqu'il jugea que Walentyn "avait la classe" même imbibé de vin. Elle ne s'en étonna guère néanmoins car dès sa première rencontre avec le Polonais elle avait su qu'il plairait aux enfants. Certes elle n'avait pas prévu la fièvre admiratrice de Timour, mais si en fait, presque.

Le Danois misait sur l'idée d'une équipe psy pour Cerebra, mais Lily-Rose n'était pas convaincue de cette idée et rejoignit les arguments de Clara et Roxie.

Clara pensait beaucoup, enfin presque exclusivement, à son bras en verre. Mask pouvait comprendre cela, elle-même avait été très narcissique à une époque, quand son pouvoir se révélait de plus en plus intéressant. Des capacités nouvelles naissaient presque chaque jour, ce fut la découverte du corps de l'autre sexe ... ah la jeunesse. Une fois de plus Mask fit l'effort de se recentrer sur le sujet du débat. En tout cas Clara se montrait courageuse, si peu réfléchie.

Quant à Roxie, un rapide scan confirma qu'elle était encore en plein dans la définition de Flesh. Une amazone mutante ? Oui l'analogie était assez convaincante. Mask nota que la Hurleuse avait une bonne capacité d'observation et d'analyse. Malgré sa méchante blessure à la jambe, sa volonté d'agir n'avait pas faiblie. Elle ne devrait pas trop envier Flesh sur ce terrain. Mais Mask se retint de lui dire carrément par télépathie, ce serait du plus mauvais effet. Elle passa son regard sur le petit martien et eut un sourire amusé, en captant la pensée de Roxie à son sujet. Cette dernière allait chercher bien loin des excuses pour se justifier de suivre Flesh ... Quant à son équation sur la rondeur et la maigreur, elle était intéressante et rapportait le suffrage de la métamorphe. Dieu miséricordieux ... "vieille" pour elle et "patibulaire" pour Walentyn. Mask avait beau être métamorphe, capable de se changer en gamine de 5 ans, la société la rangerait toujours dans cette catégorie de la fin de vie. Un trait rédhibitoire pour les jeunes insouciants et fiers comme Roxie, qui préféraient communiquer avec une jeune femme dynamique et avenante comme leur architecte étourdie. Tant pis, pour ceux là, Emily serait la parfaite "bonne copine". Lily-Rose n'était pas mécontente de partager avec Walentyn une même qualité de "repoussoir", même si la nature de la répulsion différait.

Mask fut sortie de ses pensées volatiles par le hurlement mental de Taylor. Ouch, il venait d'apercevoir Cupidon. La directrice observa le canadien et lui adressa un sourire, même s'il essayait de se faire discret. Bizarre, il fut beaucoup moins interpelé par Flesh, dont il relativisa l'apparence en la comparant à des employés blessés. Ses paroles audibles furent audacieuses et intéressantes. Il apporta des points tactiques cruciaux. Mask espérait que les élèves en prendraient bien compte quand ils formeraient leurs deux escouades. Keith en rajouta sur l'aspect tactique, en se proposant pour l'équipe d'espions. Mask l'avait vu à l'oeuvre dans le métro et il s'en était plus que bien tiré face à Burn et Scream. Elle lui adressa un clin d'œil.

Luz s'occupait à opérer un classement des difformes de l'Institut et Mask ne put que s'accorder avec elle. Même si la réaction de Taylor contredisait son analyse en plaçant Timour en haut du podium. Intéressante divergence de point de vue. Tout cela était passionnant. Flesh venait d'établir un record d'horreur, certes , mais ce qui la distinguait encore plus des trois autres était certainement son état mental particulier. Mais une fois encore il aurait été imprudent d'adresser ce petit commentaire à Luz. Mask s'étonna qu'elle juge Walentyn irascible, tout en étant 100% d'accord. Même si la crainte qu'il lui grille le cerveau pour une simple boutade était exagérée, Mask en savait quelque chose. Ses yeux glissèrent à nouveau brièvement sur Walentyn. Elle se concentra sur l'idée de l'Espagnole.

"Hmmm Luz c'est une très bonne idée. Il se peut seulement que ... le personnage que j'incarne, Steal, ne soit pas mobilisé pour la mission. Cela compliquerait singulièrement les choses. Je dois réfléchir pour évaluer les possibilités dans ce cas là. Si je ne suis pas en mesure de me trouver proche du téléporteur quelques heures avant. Il faudra en tout cas que le groupe soit très à l'écoute car la moindre erreur de coordination nous sera fatale."

Répondit-elle en s'imaginant comment suivre les Pères Fondateurs sur l'île-astéroïde (il faudrait d'ailleurs subtilement indiquer à Flesh qu'il ne s'agissait pas d'un objet spatial), ouvrir un portail à leur insu et aller chercher les élèves avec. Oui un scénario semblable était jouable à condition de ne pas s'emmêler les pinceaux.

Mask eut une moue inquiète quand elle capta les pensées légères et inadéquates d'Aldo. Le jeune homme ne semblait pas du tout à même de se concentrer sur la mission. Et elle venait de parler d'une coordination cruciale ... Elle espérait que sa bonne volonté manifeste se complète d'un peu plus de sérieux et de bon sens.

"Leur opération est prévue pour le 8 février."

Répondit-elle un peu froidement à Lucifer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walentyn Szatanik

avatar

Messages : 1691
Taille : 1m73
Poids : 65 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Baron du string
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre   Sam 4 Déc - 15:22

Walentyn poussa un bâillement non dissimulé. Néanmoins, malgré son apparente fatigue, son esprit était en éveil. Il avait scruté l'esprit des présents. Vu dans quoi ils allaient s'embarquer, il était important de connaître les doutes et incertitudes des mômes. C'était une donnée stratégique après tout. Ils n'avaient pas eu le temps de préparer leurs recrues, et le déséquilibre des forces face aux Pères Fondateurs était évident. Leur restait le déséquilibre psychologique. Malgré le petit jeu auquel il avait joué la vieille avec Lily-Rose, le mentaliste n'avait pas perdu une miette de son discours sur les éventuelles faiblesses de leurs adversaires. C'était peut-être leur cohésion de groupe qui ferait la différence. Walentyn s'en rendrait compte rapidement, mais dans tous les cas, c'était un atout.

Survolant l'esprit de Flesh, il put s'apercevoir qu'il était au moins aussi torturé et alambiqué que son apparence physique. Elle doutait de rien, celle-là ! Elle n'avait pas l'air de se rendre compte que c'était elle qui avait besoin d'aide. Son audace arracha néanmoins un rictus amusé au Polonais. Cette mutante risquait d'être plus divertissante qu'il ne l'avait cru. D'ailleurs, la petite Lennox semblait d'accord avec lui.

Alexander souleva ensuite un point important que Lily-Rose s'était bien gardée d'aborder jusqu'ici. Walentyn hocha doucement la tête à l'intervention du jeune homme, puis répondit à la suite de Lily-Rose :

"Faut voir la réalité en face : si vous vous retenez face aux Pères Fondateurs, eux ne se retiendront pas. Ils se fichent de savoir que vous êtes jeunes. Si vous n'êtes pas avec eux, vous êtes contre eux. Et les obstacles sont éliminés rapidement et efficacement."
dit-il fermement depuis l'encadrement de la porte, avec un regard vers Janet, puis Timour. Les deux ados avaient pu juger de leurs méthodes expéditives. "A partir de là, c'est simple. Si un face à face est incontournable, vous faites ce qu'il faut pour vous en sortir. Point barre." dit-il, allant un peu plus loin que Lily-Rose en la matière. Alexander lui avait prouvé qu'il était capable de calmer le jeu au besoin, mais ils ne pouvaient pas reposer toute leur stratégie de défense sur un seul mutant. Il suffisait qu'un groupe soit séparé pour que le château de cartes s'écroule.

"Et si vous avez des scrupules, n'oubliez pas qu'Elixir est un guérisseur très puissant. Eux, ils ont de quoi recoller les morceaux en cas de blessure grave."


Car il fallait être réaliste, aussi douée soit-elle dans ses études de médecine, Kallan aurait probablement du mal à ressouder des membres coupés ou réparer des colonnes vertébrales.

Taylor prit ensuite la parole. Il venait d'arriver mais il avait de la suite dans les idées. Il allait directement dans le vif du sujet, ce que Walentyn apprécia. Etonnamment, personne ne semblait penser au téléporteur enlevé par les Pères Fondateurs pour servir de taxi. Pas même Lily-Rose et son Dieu. Peut-être que ce moyen de transport arrangeait bien "Kate", au final ? Pour Walentyn, c'était moins par charité chrétienne que par pure stratégie qu'il avait songé à le libérer. Il s'adressa à Taylor, qui lui avait amené cette idée :

"Le meilleur moyen de retarder tous les PF d'un seul coup, ça serait encore de récupérer le Tunisien qu'ils ont enlevé, qui les accompagnera sûrement sur Utopia. Perso à leur place, je le quitterais pas de l'oeil. Ca veut dire qu'il faudrait frapper fort sur Utopia." répondit-il. Si les X-men optaient pour cette tactique, le groupe d'espions devra comprendre des mutants suffisamment offensifs en plus des pouvoirs de discrétion. A moins que...

"On peut aussi envoyer deux groupes sur Utopia, un groupe d'espions et un groupe capable d'opérer une diversion le temps que l'autre récupère le téléporteur. Bref, comme le disait Emily, tout est possible."
poursuivit-il.

Dans toute cette affaire d'Utopia, le seul détail qui le chiffonnait, c'était la proposition de Luz, qui faisait reposer la sécurité de tout le groupe sur Lily-Rose. Evidemment, une métamorphe serait forcément un atout de taille pour libérer le Tunisien... Mais il suffisait qu'elle pète de nouveau un câble et les gosses risquaient d'y passer.

"Il faut trouver un plan de secours pour le transport sur Utopia." dit-il sans entrer dans le détail, mais en fixant Lily-Rose bien droit dans les yeux.

"Mais pour le Jumbo, disons que c'est pas impossible."
ajouta-t-il à l'intention de Luz avec un sourire en coin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damian Allaway

avatar

Messages : 1525
Taille : 1m80
Poids : 78

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Roméo
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre   Sam 4 Déc - 17:53

Hum, Damian avait pris soin d'écouter toutes les propositions de chacun, les recommandations diverses et tout le toutim. Il ne savait pas trop là où il serait le plus utile. Son pouvoir était un peu à double casquette, pouvant être utile pour faire le bon choix en terme de discrétion, mais aussi offensif car il pouvait atteindre n'importe quoi avec ce qui lui passait entre les mains sans trop se poser de difficultés.

L'idée qui commençait à germer dans l'esprit de tout le monde était de faire une équipe discrétion sur l'ile d'Utopia et une autre sur CEREBRA composé de Psy essentiellement. Le plan s'articulait en gros autour de ça.

Puis Walentyn proposa son idée. Elle consistait en trois groupes, un sur CEREBRA, et deux sur Utopia, un groupe discrétion qui devrait capturer le téléporteur et l'autre qui devrait faire une diversion. Le tout était de savoir comment arriver sur l'ile.

Damian attendit que le calme revienne et leva la main.

"L'idée de Walentyn me parait bien à point. Je veux bien faire parti de l'un ou l'autre groupe sur Utopia. Et puisqu'il faut faire un choix et que le combat rapproché ne me fait pas peur, je dirais le groupe kidnapping."


Damian reprit son souffle après son allocution.

"Pour l'approche on pourrait considérer deux modes. un mode discrétion avec une approche par bateau que l'on finaliserait par un moteur electrique sans bruit d'un coté et de l'autre, le groupe diversion qui arriverait sur un bateau classique dans un but d'affrontement et de diversion"...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paulmuabdib.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre   

Revenir en haut Aller en bas
 
01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre
» Conseil de guerre
» [RP Event] Conseil de guerre ! {Ouvert à toute la meute de l'air}
» Conseil de guerre
» [CONSEIL] Nains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Terre 616 :: Amérique :: Chicago :: Old School :: Petit salon-
Sauter vers: