Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 01.01/23.C.Perth - One night in Perth

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: 01.01/23.C.Perth - One night in Perth   Mar 29 Juin - 0:52

Perth, Djiby-Club, une semaine après l’arrestation de Caïn et l’hospitalisation de Steve.

Un blessé par balle et un emprisonné. Le premier en aurait pour des mois de rééducation et de soins. Il était robuste, ne fut-ce que par son pouvoir, mais il restait de chair et d’os. Le second, c’était plus vague. Il était en taule, en attente d’un jugement. La justice n’aimait pas les délinquants mutants. Ça donnait une mauvaise image à ce pays qui prônait ouvertement la cause mutante, jusqu’à ce que ce nouveau gouvernement débarque, sans trop de dégât pour l’instant. Le jugement, nul ne savait lorsqu’il aurait lieu. Ni combien de temps Caïn allait se prendre à l’ombre. Ça faisait donc une semaine que Lucy vivait seule dans la grange, un peu paumée et déboussolée. Plusieurs sentiments contradictoires s’étaient mêlés en elle : tristesse pour ceux qu’elle considérait comme ses frères, qu’ils soient de cœur ou de sang, et colère aussi. Contre eux, tout d’abord, qui ne l’avaient pas écoutée, et puis aussi contre les flics qui avaient pour une fois été si efficaces dans leur intervention. Et puis de la colère contre elle-même. Elle ne pouvait s’empêcher de penser que si elle avait été là, ça n’aurait pas été pareil… Elle aurait manipulé un type pour qu’il empêche quiconque d’appeler des renforts, la sécurité ou la police… Elle aurait même pu contraindre le chef de la banque de lui filer toute la recette. Mais non. Elle n’était pas comme ça. Et pourtant, lorsqu’elle avait appris la nouvelle, elle aurait aimé l’être.

Mais telles n’étaient pas les préoccupations de Lucy, en cette soirée. C’était un soir d’affluence au Djiby-Club, et le bar tournait à plein régime. Les serveurs et barmans étaient débordés. L’anniversaire d’un grand ponte du coin, s’était-elle laissé dire par un de ses clients à moitié saoul. Un type qui avait les moyens, à n’en pas douter. En fait, ça lui faisait du bien, ce job. Ça lui gavait la tête jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus penser par elle-même. Elle retenait les commandes, papotait avec les clients, faisait son show avec les bouteilles et les shakers fluo, et souriait… Et ça lui convenait.

Elle savait qu’elle travaillerait tard, ce soir. Et elle ne s’en plaignait pas. Ça lui ferait un peu de sous de côté pour vivre. Elle n’allait pas cracher dessus, dans sa situation. Alors elle servait, et elle préparait les cocktails, n’écoutant que la musique bruyante et répétitive qui passait dans la boite.

Les gens étaient un peu agités, ce soir. L’alcool aidant, ça n’arrangeait rien. Mais bon, elle faisait confiance aux sorteurs du coin si jamais ça dégénérait. Une fête devait rester une fête… Et elle, elle devait continuer à servir son mojito avec classe.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/23.C.Perth - One night in Perth   Mar 29 Juin - 16:32

La fête battait son plein, même si les participants furent encore assez lucides pour faire silence lorsque celui qui comptait désormais une année de plus au compteur se leva pour un petit discours assez convenu rempli de remerciements et d'auto-congratulation sur sa "belle situation". Il s'agissait d'un jeune homme politique en pleine ascension, et à ce titre, la foule qui était venue était particulièrement hétéroclite.

Une fois le discours terminé, la musique démarra dans la salle de danse, et un certain nombre de personnes s'y déplaça, rendant l'atmosphère dans la partie "bar" un peu plus calme, et un peu moins fatigante pour les serveurs et barmen.

Deux hommes d'une trentaine d'années s'étaient accoudés au bar. Ils se démarquaient par la propreté plus qu'impeccable de leurs costumes respectifs. L'un d'eux était d'un blanc immaculé qu'il devait être neuf, un pressing étant incapable de parvenir à un tel résultat.


L'autre portait un costume d'un beau gris, à la coupe parfaite.


Ils venaient d'enchaîner deux mojitos, mais avaient visiblement été économes lors de la première partie de la soirée. Du coup, ils parlaient juste un peu plus fort, et semblaient fêter un heureux évènement commun, vue leur satisfaction et leur tendance à lever des toasts en privé.

En allant récupérer une bouteille de rhum pour recharger sa réserve, Lucy put entendre des bribes de leur conversation.

- A notre...bonne affaire.

Costard-blanc avait ponctué sa phrase d'un sourire entendu.

- Et à nos deux...braves camarades.

Costard-gris sourit aussi, puis au bout de quelques secondes, ils éclatèrent de rire en tendant le bras à distance. S'ils renversaient quelques gouttes de leur cocktail, ce ne serait pas sur leurs fringues flambant neuves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 01.01/23.C.Perth - One night in Perth   Mer 30 Juin - 1:05

Alors que les dernières feuilles de menthe étaient disposées dans le verre, le silence se fit soudain, et Lucy eut juste le temps de refiler son cocktail au client avant que l’organisateur de cette sauterie ne se dévoile dans un discours égocentré typique de ce genre de personnage suffisant et trop fier. Il s’envoyait des fleurs tout en remerciant ses plus proches amis et collaborateurs de son propre succès. Pour Lucy, il n’était qu’un requin aux dents aiguisées qu’il valait mieux éviter, et qui s’en irait tout seul, une fois la marée descendue. Ce genre de type ne faisait jamais long feu, un peu comme une fusée de feu d’artifice, qui monte rapidement, éclate dans toute sa splendeur, et disparait irrémédiablement, ne laissant derrière elle que la fumée d’un souvenir brumeux et vague. Écoutant distraitement le toast, elle nettoyait un verre en haussant un sourcil, incrédule.

Bientôt, la place se fit dans la salle de bar, libérant ainsi les serveurs d’un service assez pénible, au profit de la piste de danse qui fleurissait de nouvelles recrues de tous horizons. Seuls quelques uns restaient, dont le politicien montant, parlotant et se pavanant avec des greluches en décolleté plongeant, ainsi que deux homme, tout proches d’elle, au bar, qui sirotaient des mojitos qu’elle venait de préparer, avant le discours. Eux aussi ressemblaient à des requins, dans leur costume hyper classos acheté pour l’occasion. Bien qu’ils avaient plutôt l’air de vautour, présentement.

En prévision de leurs consommations futures, la petite Lucy s’en alla quérir une nouvelle bouteille de Rhum, et entendit malgré elle des bribes de leur conversation. Ils trinquaient comme s’ils étaient responsables de l’accession au trône du politicien, ou comme s’ils venaient de perpétrer un mauvais coup pour le déchoir de son piédestal de cristal. À leur rire, Lucy penchait plus facilement pour la seconde solution, et décréta qu’il était temps de passer à son activité favorite, au bar : se mêler de la vie des clients en s’incrustant dans les conversations. Habituellement, ça lui réussissait plutôt pas mal. Certains en redemandaient, même. Les déprimés à la recherche d’une oreille pour épancher leurs malheurs… Ca la faisait marrer, tous ces types qui noyaient leur chagrin dans l’alcool en confiant leur vie à la première venue. Bon là, avec les deux types en costard, ça allait peut-être être plus dur. Ils étaient deux, et n’avaient visiblement aucun besoin d’être écoutés.

Elle s’accouda donc sur le bar, bouteille à la main, tout près des deux types, et leur adressa la parole avec un grand sourire.

« J’vous ressers quelque chose, messieurs ? »

Et aussitôt après, dans l’attente d’une réponse, et indiquant d’un mouvement de son minois le politicien, un peu plus loin :

« Vous l’connaissez bien ? »
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/23.C.Perth - One night in Perth   Mer 30 Juin - 1:51

Costard-gris fut le premier à se retourner vers Lucy, et la gratifia d'un sourire éblouissant avant de répondre. Costard-blanc regarda également la jeune femme, mais resta coi, semblant estimer l'âge de la barmaid, et en conséquence son comportement.

- Bien sûr, bien sûr, mademoiselle, deux de plus je vous prie ! Ou même trois, après tout, vous pouvez trinquer avec nous ! Si votre patron arrive, je me dénoncerai.


Il s'accouda lui aussi, immédiatement imité par son camarade - les deux prenant tout de même soin de chercher un bout de comptoir non souillé par les consommations - qui enchaîna.

- Faut dire que c'est un peu nous qui régalons.


Sa phrase fut ponctuée d'un clin d'oeil qui provoqua un nouveau pouffement de rire de Costard-gris.

- Ouais, on est des...comment il a dit...des généreux bienfaiteurs. Si ça c'est pas d'la promotion sociale !


Il s'arrêta et jeta un coup d'oeil en coin au jeune politicien aux dents longues, coup d'oeil qui persista un peu, sans doute aimanté par une des deux jeunes femmes qui l'accompagnaient. Il finit par se retourner vers Lucy.

- Lui ? Ouais, on l'connaît depuis trois jours. Kevin Donovan, un petit bourge qui veut devenir maire de Perth, en attendant mieux. Sauf qu'il est pas dans le parti de papa maman, alors on lui a coupé les fonds...

- Et on l'a un peu aidé à se payer une fête d'anniversaire de flambeur. Un investissement à long terme, en quelque sorte. Il a de l'avenir ce petit, il hésite pas à se salir les mains.


Nouveaux éclats de rire. Les deux hommes semblaient d'excellente humeur.

- Bon alors, mam'zelle, quelqu'un pour qui trinquer ? Qu'on fasse ça tous les trois. Nous on a deux gogos qu'on remerciera jamais assez, sans eux, on aurait pas touché le jackpot.
- Ouais, vu ce qu'on a gagné grâce à eux, faudrait trinquer encore six ou sept fois.


Pendant que les deux costards se tordaient encore de rire, le politicien emmena une des jeunes femmes vers la piste de danse, laissant l'autre plantée au milieu du bar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 01.01/23.C.Perth - One night in Perth   Mer 30 Juin - 13:49

Hé bien, Lucy n’aurait pas dit ça d’eux en les voyant trinquer en privé, mais ces deux types étaient loquaces. Il n’avait pas fallu les pousser bien longtemps pour qu’ils fassent partager sommairement la raison de leur hilarité à la petite serveuse rousse qui les abreuvait généreusement.

« Oh ben j’vais me contenter du jus de citron, je crois… merci ! »

Le Costard-gris aurait beau se dénoncer si le patron arrivait, c’est pas lui qui se ferait mettre à la porte dès le lendemain pour faute professionnelle. Et puis même si le patron en question était plutôt en train de compter avec zèle et plaisir ses biftons dans son bureau privé, au dessus du club, la demoiselle préférait garder les idées claires. Chaque bouteille cassée était décomptée sur le salaire, donc elle préférait éviter…

Ainsi, pendant que les deux endimanchés répondaient à sa question généreusement, mais mystérieusement, elle remplissait deux nouveaux verres de ce cocktail classique, mais tellement apprécié dans les soirées BCBG, où il faisait toujours une bonne impression. Les deux mâles expliquèrent brièvement qu’ils étaient les généreux donateurs remerciés par le requin de la politique. Ils lui faisaient l’effet de deux hommes d’affaires opportunistes et véreux qui ne voyaient en l’humanité qu’une somme monétaire à densité variable. C’étaient eux, les requins. Le jeune crâneur dénommé Kevin Donovan n’était qu’un pion qui se la jouait rebelle dans le monde des grands.

Quelques indices donnèrent même l’impression à Lucy de se retrouver face à deux types de la mafia, notamment le passage avec les mains salies… Ca ne tournait pas rond, tout ça. Silencieuse, elle envoya les verres à leurs destinataires et se servit une citronnade simple, alors qu’une idée germait dans son esprit. Il fallait qu’elle vérifie qu’ils avaient le bras long, et elle allait profiter de leur toast lancé pour ça…

« C’est qui, ces deux gogos ? »

D’abord une petite question, pour la forme, et la suite arriva :

« On pourrait trinquer pour mon frère en taule… C’est un brave gars, et j’ferais tout pour qu’il sorte de là. »

Tout ? Ce n’était pas certain, mais elle se démènerait pour qu’il quitte cette cellule qu’il ne méritait pas. Et pour ça, elle pourrait avoir besoin de riches bonhommes aux mœurs pas très nettes…
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/23.C.Perth - One night in Perth   Mer 30 Juin - 16:09

Costard-blanc leva son verre, imité rapidement par Costard-gris.

- A la vôtre !


Ils descendirent leur mojito à grandes gorgées, en hommes habitués, et le reposèrent avec fracas sur le comptoir, avec une synchronisation telle qu'ils se mirent à rire de nouveau. Ils semblaient de plus en plus "détendus". Et de plus en plus bavards. Costard-blanc se fendit même d'un compliment sur les cocktails.

- Ils sont parfaits. Mes compliments. Et désolé pour votre frangin, ça se passe bien la taule pour lui ?


Sa question était posée sur le ton de quelqu'un qui s'y connaissait. Son camarade enchaîna.

- Comment ils s'appelaient, déjà...Ted, tu te souviens ?

- Y'en a un qui avait un prénom un peu bizarre. C'était...


Il parut réfléchir, puis secoua la tête.

- Ca me revient pas. Par contre, l'autre, c'était...

- Steve. Il s'appelle Steve. Tu penses qu'il faut qu'on lui envoie des fleurs à l'hosto ?


Nouvel éclat de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 01.01/23.C.Perth - One night in Perth   Mer 30 Juin - 17:43

Tous trois, ils trinquèrent, et ensemble, ils burent leur verre. Les deux hommes les vidèrent rapidement, à larges goulées, alors que Lucy se contentait de siroter sa limonade. Elle ne voulait pas tomber dans cet étalage de virilité alcoolémique. Le Costard-blanc, dont elle apprit plus tard qu’il s’appelait Ted, la gratifia même d’un compliment sur sa manière de doser les cocktails.

« C’est mon job ! Mais merci. Pour mon frère, comment voudriez-vous que ça se passe ? Qui apprécierait d’être en taule ? »

Elle avait énoncé sa dernière phrase avec un air entendu, haussant les épaules et levant les yeux au plafond dans un demi-sourire fendu. Mais lorsqu’ils commencèrent à évoquer les prénoms de ceux qu’ils fêtaient, le sang de Lucy sembla se refroidir en un coup. Un Steve à l’hosto, un autre avec un prénom bizarre… Le temps qu’elle fasse le rapprochement, et son sang se mit à bouillir. Sans se contrôler, elle plaqua son verre sur le comptoir avec brutalité, sans toutefois le casser. Et ils se bidonnaient… La coïncidence était trop flagrante, et elle savait qu’elle ne devait pas sortir de ses gonds. Elle ignorait s’ils étaient impliqués dans toute cette histoire, mais une intuition lui soufflait de démonter la tête de ces deux types sans plus attendre…

Ces deux crapules n’allaient certainement pas l’aider à sortir son frère de prison : c’était vraisemblablement eux qui l’y avaient mis ! La main serrée contre son verre à moitié vide, elle tentait de se contenir, mâchoire tendue. Elle tenta de sourire à ses clients, et parut s’excuser…

« Pardon… Crampe au poignet. »

Elle devait se donner une contenance. Et les faire parler. D’un ton plus sympathique, elle leur proposa :

« Allez, j’vous remets ça. C’est la maison qui régale. »

Elle commença, sans leur accord, à resservir deux mojitos.

« Comment il est arrivé à l’hosto, ce Steve ? »

Avoir l’air le plus naturel possible. Même si dedans, elle fulminait.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/23.C.Perth - One night in Perth   Jeu 1 Juil - 1:45

Visiblement, ni Costard-gris ni Costard-blanc n'avaient été troublés par la soudaine crispation de Lucy. Le second - Ted - répondit tout de même à sa proposition de tournée.

- On serait bêtes de pas en profiter.


Costard-gris hocha la tête, et ils se retrouvèrent rapidement tous les deux avec un nouveau verre dans chaque main. Ted semblait mieux tenir la distance que son camarade, qui commençait à avoir des absences, et le lui fit remarquer.

- Gaffe, Al, ton Kenzo tout neuf.
- T'inquiète, mate, je contrôle la situation.


Il se retourna et but quelques gorgées avant de répondre à Lucy.

- Les flics ont failli le descendre. Faut dire qu'avec son copain...
Il s'interrompit. P'tain, j'suis con, j'arrive pas à remettre son nom... Nouvelle pause. Ouais, donc avec son pote, on leur avait dit qu'ils étaient sûrement capables de braquer une banque.
- On leur avait même filé des astuces sur l'horaire et la date.


Le verre de Ted était au trois-quarts vide. Il avait une descente assez ahurissante. Même s'il était, comme Al, mort de rire.

- En plus, c'est des mutants, les deux zigs. Du coup, ils se sont trop montés la tête, et automatiquement, ils se sont fait avoir.

- Ouais. Faut être naïf pour croire que c'est rentable de braquer des banques de nos jours. Ou alors, faut au moins être six ou sept avec du gros matos.


Ces remarques successives provoquaient une hilarité de moins en moins contrôlable. Etonnemment, Al fut le premier à reprendre le contrôle de ses mouvements, et se retourna vers Lucy en s'essuyant les yeux.

- Désolé. Enfin voilà, on boit pour eux, grâce à qui on est devenus riches.

- Bénis soient les nut...mutants crédules.


Ted leva un nouveau toast, et termina son verre, accompagné par Al qui eut un peu de mal à le reposer à plat sur le comptoir. Sa veste de costume s'était ouverte, et Lucy put voir qu'il portait un holster contenant une arme, caché sous son aisselle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 01.01/23.C.Perth - One night in Perth   Ven 2 Juil - 20:20

À mesure que les deux enflures décrivaient de façon insultante la raison de la blessure de celui qu’elle considérait comme son frère, Lucy serrait de nouveau de plus en plus le verre qu’elle tenait. Tellement qu’elle dut le lâcher à un moment, réflexe inconscient de sauvegarde de son matériel de travail, sans doute, pour crisper son poing sur le zinc du bar. C’étaient eux, plus aucun doute là-dessus. Ils étaient responsables de l’arrestation de son frère, et même instigateurs de cette idée farfelue de braquage de banque.

Elle devait faire bonne figure. Elle devait tenir bon et ranger sa rage farouche pour plus tard. Tout ce qu’elle gagnerait en éclatant ici serait de se faire maîtriser par ces deux types, perdant la face et son boulot dans le même temps. Et en plus, ça n’aurait pas fait revenir Caïn et Steve. Et malgré ça, ce n’était pas l’envie qui lui manquait de flanquer une déroutée à ces deux opportunistes véreux. Son énervement, malgré ses efforts, devenait de plus en plus palpable, et elle dût souffler pour décompresser un peu, espérant que cela passerait inaperçu auprès des deux endimanchés enivrés.

Et enivrés, ils l’étaient de plus en plus. En particulier le dénommé Al, qui se relâchait visiblement plus qu’il ne l’aurait voulu, veste ouverte et gestes maladroits.

Et merde ! Geste maladroit qui venait de montrer à Lucy qu’il était armé d’un flingue, planqué dans un holster sous sa veste. Ces pourris étaient des crapules finies, et ça prenait une ampleur regrettable. Dans quoi les deux personnes desquelles elle était le plus proche s’étaient fourrées ? Elle devait l’apprendre pour les aider, quitte à prendre des risques.

« Ouais, buvons à leur santé ! »

Son ton était légèrement plus virulent qu’elle ne l’aurait voulu. Elle s’en rendit compte et tenta de noyer le poisson en poursuivant, plus innocemment…

« Mais quand même… Si c’est pas rentable de braquer une banque, comment ces zigues vous ont rapporté tant de fric ? Assurances ? »
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/23.C.Perth - One night in Perth   Ven 2 Juil - 22:17

Al et Ted semblaient désormais passablement éméchés, même si Ted le cachait un peu mieux que son camarade. Cela ne les empêcha pas de boire un verre de plus, même si la main de Al commençait à sérieusement trembler. Il commença à parler.

- Ben en fait, on a...

- Il est tard, Al, faut qu'on rentre.


Ted l'avait coupé, l'air gêné, comprenant que son camarade allait un peu trop loin. Il le tirait par la manche, mais Al était arrimé au comptoir.

- Mais la neuje...jeune femme a demandé...

- Oui, bah y'a des choses qui ne se disent pas, même aux jolies filles.
Il eut un regard d'excuse pour Lucy, mais ne semblait pas suspicieux. Désolé. On y va.


Il finit par réussir à décramponner Al, passa un bras autour de son épaule et le guida vers la sortie du club à pas lents et incertains.


Dernière édition par Le Gardien le Sam 3 Juil - 21:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 01.01/23.C.Perth - One night in Perth   Ven 2 Juil - 22:54

Merde, Ted foutait tout en l’air, avec sa conscience professionnelle trop désinhibée. L’alcool était en train de faire parler Al de manière plus qu’expansive à Lucy, et l’autre intervenait, trop conscient sans doute pour le laisser faire. Et en plus de ça, il insistait pour mettre court à cette soirée.

Il tira son ami du comptoir pour l’emmener, non sans difficulté, vers la sortie. Et Lucy voyait en ce départ précipité l’unique chance de sauver son frère ou du moins de le venger s’envoler en fumée. Elle ne pouvait pas l’accepter. Fronçant les sourcils, elle courut vers le duo, abandonnant son poste sans préavis, et posa sa main sur l’épaule d’Al, le plus bavard des deux.

« Allons, Al, vous n’aviez pas terminé votre phrase… »

Ton mielleux et provocateur, séducteur. Elle détestait faire ça, mais bon, elle n’avait pas le choix… Et avant que son empoté de collègue ne s’interpose une fois de plus, elle tenta de prendre possession de sa conscience pour l’immobiliser tout bonnement, laissant à Al le loisir de répondre à la demoiselle comme bon lui semblerait…
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/23.C.Perth - One night in Perth   Sam 3 Juil - 17:14

Le pouvoir de Lucy fonctionna à la perfection. Ted s'immobilisa, Al cramponné à son épaule, pareil à une statue, mais les autres convives étaient trop beurrés pour ne serait-ce que s'en préoccuper. Al vacillait ostensiblement, et mit quelques secondes à répondre à Lucy.

- Quoi ? Hein ? Quelle question...Ted, ça va ?

Il tentait de secouer son camarade, mais manqua tomber et réussit au dernier moment à se rattraper, un réflexe sans doute lié à la conservation de son beau costume.

- Quessy...qu'est-ce qu'il a, Ted ? Gn'est malade ?


Al n'était pas en état d'être suspicieux, mais il n'était visiblement plus trop en état d'être intelligent non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 01.01/23.C.Perth - One night in Perth   Sam 3 Juil - 18:15

Cette fois, c’était Al qui mettait tout le plan de Lucy à l’eau. La possession de son camarade était parfaite, et il se tenait immobile, silencieux, laissant l’occasion à son camarade éméché de s’exprimer sur cette réalité secrète et cachée. Mais il était apparemment trop alcoolisé pour pouvoir décemment penser par lui-même. C’était tout juste s’il tenait encore tout seul sur ses jambes. Il ne se souvenait même pas de ce qu’il disait avant, et préféra secouer son copain, comme si ça allait le faire revenir à la conscience. Qui était crédule, maintenant ?

La rouquine pesta intérieurement de l’échec de son plan, mais une autre idée venait de lui traverser l’esprit. Elle n’arrivait pas encore à tenir une conversation en utilisant son pouvoir, qui lui demandait une trop grande attention, et son esprit vif allait palier à ce manque de potentiel. Elle l’espérait, du moins.

Ainsi, elle désengagea toute possession sur Ted, lui rendant sa conscience. Elle attendit qu’il revienne un peu à la surface avant de l’attraper par l’épaule, d’un air un peu paniqué.

« Ça va ? Vous avez eu comme une sorte d’absence. Peut-être vaudrait-il mieux que vous vous allongiez un instant, le temps que je vous prépare un remontant. »

Sans attendre la réponse, elle passa son bras sous celui de Ted et le tira en direction d’une des tables libres de la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/23.C.Perth - One night in Perth   Sam 3 Juil - 21:19

Ted maugréa, et Al cessa de le secouer pour redevenir un poids mort à son épaule. L'homme au costume blanc semblait suspicieux, et jeta des coups d'oeil tout autour de lui. Il se dégagea aisément de l'emprise de Lucy.

- Non merci.


Il parlait d'un ton bien plus brusque. Visiblement, il avait un doute sur ce qui lui était arrivé, et regarda la jeune barmaid quelques secondes avant de finalement se retourner vers l'entrée.

- On va y aller.

Al à l'épaule, il sortit du club en jetant des coups d'oeil à droite et à gauche, l'air à la fois méfiant et peu rassuré. Ils tournèrent à droite une fois parvenus sur le trottoir. La fête battait toujours son plein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 01.01/23.C.Perth - One night in Perth   Sam 3 Juil - 23:24

Et la suite infernale continuait : on aurait dit qu’ils s’étaient silencieusement mis d’accord pour frustrer Lucy tour à tour dans ses essais infructueux. La méthode frontale n’avait pas marché, celle usant de la ruse et de l’utilisation de son pouvoir non plus, il ne lui restait plus que la discrétion pour avoir enfin des informations dignes de ce nom sur ces deux types qui en savaient long sur l’affaire de son frère et de Steve. Des informations qu’elle devait obtenir, à tout prix… Elle laissa donc couler quand Ted redevint lui-même, visiblement dégrisé par la courte possession. Il semblait avoir repris quelques capacités intellectuelles, contrairement à son comparse qui était toujours aussi out.

Ainsi, il semblait assez lucide sur ce qui venait de se passer, et jeta aux alentours des œillades suspicieuses avant de décréter leur départ immédiat. Sans un mot de plus, ils se dirigèrent vers la sortie et quittèrent le Club. Lucy devait agir, ne pas les laisser filer. Une intuition plus que forte le lui suggérait ardemment. Et elle n’avait pas de temps à perdre.

Lucy se tourna vers le bar, où ses collègues continuaient à servir les clients, imperturbables.

« Hé Mike, j’prends ma pause. J’reviens vite. »

Le dénommé Mike n’eut guère le temps de lui répondre, déjà la miss filait droit vers la sortie en embarquant sa veste en cuir au passage. Les deux hommes avaient tourné à droite sur le trottoir, aussi jeta-t-elle un coup d’œil pour les repérer, ce qui ne devrait pas être complexe, avec leurs costumes voyants. Le plus dur maintenant était de ne pas se faire repérer. Aussi décida-t-elle de rester à une distance respectable des deux types, et d’éviter au possible d’attirer l’attention sur elle… Une vraie filature allait commencer. Si d’abord elle les retrouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/23.C.Perth - One night in Perth   Dim 4 Juil - 0:05

Ted et Al avançaient à un rythme lent, forcément dicté par l'état déplorable du second. Lucy put les voir à une trentaine de mètres devant elle, se dirigeant vers le plus grand parking du coin, situé toujours tout droit, où devait se trouver leur véhicule. Mais à leur rythme, ils mettraient sans doute au moins dix minutes pour y parvenir, d'autant qu'Al semblait de plus en plus s'affaisser, alors qu'une personne saine en mettrait la moitié. Le seul risque de la filature de Lucy demeurait dans le fait que Ted se retourne pour une raison quelconque, par exemple pour ramasser son pote. La rue étant régulièrement éclairée par de puissants lampadaires, il n'aurait aucun mal à la repérer.

La jeune Australienne put avancer tranquillement sur vingt-cinq mètres. Une silhouette était adossée au second lampadaire, qui s'avérait être celle d'une femme en train de lire grâce à la lumière du réverbère. Elle s'interrompit lorsque Lucy passa à côté d'elle et l'interpella en souriant.



- Bonsoir mademoiselle ! Puis-je vous poser une question ?


Elle n'avait logiquement pas pris la peine de parler discrètement, mais Ted ne se retourna pas. Soit il n'avait pas entendu, soit il était trop occupé à soutenir Al.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 01.01/23.C.Perth - One night in Perth   Dim 4 Juil - 17:39

Sortie du club, Lucy guetta les environs pour repérer les deux hommes en costard sur le départ. Accoutrés comme ils étaient, elle n’eut aucune difficulté à les apercevoir, un peu plus loin droit dans l’axe de la sortie, qui se dirigeaient péniblement vers le parking le plus proche. Mauvaise nouvelle en soi : s’ils embarquaient dans leur bagnole, elle pouvait les considérer perdus à jamais. Tout ce qu’elle savait d’eux, c’était qu’ils avaient du blé, et pas qu’un peu, et qu’ils s’appelaient Ted et Al, comme à peu près 20% des Australiens de Perth. Elle pourrait toujours relever leur plaque, mais ça commençait à faire long en administration… Autant préparer un plan d’évasion pour son frérot. C’était plus risqué, mais moins long en procédure. Et il lui fallait du résultat, à Lucy. Tout de suite. Elle n’était pas du genre patiente.

Perdue dans ses pensées, elle suivait les deux gars aussi lentement qu’ils titubaient, Al s’appuyant maladroitement sur Ted pour ne pas tomber à la renverse. Ils allaient mettre un temps fou pour rejoindre ce fichu parking, et dans l’état actuel des choses, Lucy ne savait fichtrement pas comment agir avec ces deux types. Elle n’oubliait pas qu’ils étaient armés, et que même imbibés comme des éponges, ils restaient dangereux. Le regard constamment posé sur le duo, la vue aucunement gênée par l’obscurité de la nuit, du faut de l’éclairage abondant de la ville, elle restait attentive au moindre de leur mouvement.

Tellement attentive à eux qu’elle en négligea le reste, d’ailleurs. Elle ne vit pas la jeune femme adossée à un lampadaire, qui l’interpela peu discrètement en lui demandant si elle pouvait lui poser une question, de manière peu discrète.

Un regard nerveux vers le duo rassura Lucy : ils ne se doutaient pas de sa filature. Et vu le rythme avec lequel ils marchaient, elle pouvait bien prendre le temps de répondre à la jeune femme, qui ne risquait ainsi pas de faire une scène en pleine rue, chose qui aurait d’office attiré l’attention sur elle. Se tournant donc, après un moment, vers l’inconnue typée asiatique, elle répondit avec sympathie :

« Bonsoir. Oui oui allez-y, même si je crains que ce ne sot déjà fait… »

Elle se voulait la plus naturelle possible, mais avait baissé le ton de sa voix, afin que les deux mafieux ne la reconnaissent pas. En espérant que la jeune femme ne pose pas trop de question.
Revenir en haut Aller en bas
Emily Wong

avatar

Messages : 1344
Taille : 1m62
Poids : 50

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Tête en l'air
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/23.C.Perth - One night in Perth   Dim 4 Juil - 18:25

Emily referma son livre, heureuse de ne pas s'être faite rabrouer violemment. Elle ne sait pas comment elle aurait réagi à la place de la jeune femme, si on l'avait abordée en pleine rue à la nuit tombée. Sans doute aurait-elle disparu vite, très vite, sans rien dire. Toutefois, elle ne comprenait pas ce qu'elle avait déjà fait.

- Qu'ai-je déjà fait...
Son visage s'illumina. Aaaaaaaah ! Oui, bien sûr, toutes mes excuses. Une autre question, alors.

Elle rangea son roman dans la poche latérale de son sac. Lucy put en lire le titre - Les Oiseaux se cachent pour mourir.

- Pourquoi parlez-vous si bas ? Je doute que vous ne dérangiez quiconque, avec ce vacarme.


Elle pointait le bar, logiquement, mais par respect pour son interlocutrice, elle poursuivit un ton en dessous.

- En fait, je sais, enfin...je suppose qu'un jeune mutant, dont je ne sais rien, va passer par ici, mais je ne l'ai pas encore repéré, alors que j'attends désormais depuis un temps certain. Peut-être l'auriez-vous vu ?


La question était posée avec une innocence totale. Devant, Ted et (surtout) Al avançaient péniblement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 01.01/23.C.Perth - One night in Perth   Dim 4 Juil - 20:12

Lucy n’était pas peureuse. Avec son boulot, sa confiance en elle et sa sociabilité, se faire aborder en pleine rue était presque chose courante, et ça ne la dérangeait nullement. C’est de cette manière que les relations naissent, après tout. Elle attendait donc la réponse de l’inconnue un sourire confiant aux lèvres, même si toutes ses pensées étaient tournées vers les deux crapules qui peinaient à avancer, plus loin sur le trottoir. Et cette réponse ne tarda pas, ce qui amena un sourire encore plus naturel et présent sur le visage de Lucy, qui fit un clin d’œil à l’étrangère.

« Pas de quoi vous excuser, je plaisantais. »

Mais déjà, l’inconnue embrayait sur d’autres questions, notamment sur la raison de sa voix basse. Forcément, ça se remarquait. Elle avait été un peu naïve que de croire que la jeune femme ne se poserait pas de question. Un peu moins, peut-être, en espérant qu’elle n’aurait pas le culot de lui demander des explications, mais là aussi, elle s’était trompée. Il fallait trouver une excuse, assez rapidement, même si l’asiatique poursuivait son discours avec une nouvelle question, celle-là même pour laquelle elle avait arrêté Lucy, vraisemblablement.

Elle attendait visiblement un jeune mutant inconnu, qui semblait lui avoir posé un lapin… Lucy haussa un sourcil. Être mutant se repérait si facilement, qu’elle lui demande si elle l’avait vu ? L’Australienne haussa les épaules.

« Un mutant ? C’est pour un rancard ? C’est étonnant qu’il vous ait donné rendez-vous en pleine rue… Peut-être vous attend-il au Club ? »

Cette nana était bizarre, à attendre un parfait inconnu dont elle supposait la présence dans les environs… Elle ne le trouverait jamais, de cette façon. Et bien sûr, Lucy ne fit absolument pas le rapprochement avec elle… Elle cachait son pouvoir aux personnes qu’elle ne connaissait pas bien, à qui elle ne faisait pas assez confiance pour être certaine qu’ils ne le révèleraient pas à d’autres.

Il ne lui restait plus qu’à expliquer la raison de sa voix… Une petite idée venait de lui traverser l’esprit. Il ne fallait pas toujours aller bien loin, pour trouver des solutions.

« Oh ma voix… Faites pas attention, je suis chanteuse, et je m’économise. »

Ça valait mieux que rien, mais au moins avait-elle répondu. Puis, paraître bizarre face à une personne bizarre, c’était pas trop louche. Néanmoins, elle voulut vite classer ce sujet de conversation en revenant sur le mutant recherché.

« Mais dites… Vous lui voulez quoi à ce mutant ? »

Elle n’allait pas laisser berner un autre « mutant crédule » ce soir… Et en conclusion, elle jeta un regard aux deux types qui continuaient à avancer, afin d’évaluer leur progression.
Revenir en haut Aller en bas
Emily Wong

avatar

Messages : 1344
Taille : 1m62
Poids : 50

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Tête en l'air
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/23.C.Perth - One night in Perth   Dim 4 Juil - 21:24

Emily ouvrit la bouche pour répondre, mais sembla hésiter quelques instants.

- En fait...je ne peux pas vous le dire. C'est secret. Mais je ne lui veux absolument aucun mal.


Elle avait accentué sa dernière phrase comme s'il s'agissait d'une évidence. Dans son esprit, c'était le cas. Mais en y réfléchissant, la situation pouvait paraître douteuse. Il était tard, la rue était bruyante, certes, mais assez peu parcourue, si ce n'est par cette jeune rousse et le duo d'ivrognes qui la précédait.

- D'autant qu'il ne m'a pas donné rendez-vous, c'est...complexe. Une question de destin et d'avenir, il me semble. J'avoue ne pas avoir tout saisi.


Elle semblait songeuse, et fit une nouvelle pause durant quelques secondes en regardant en l'air. Ted et Al commençaient à se trouver à une distance importante, et menaçaient de sortir du champ de vision de Lucy.

- Mais je ne veux pas plus vous déranger, mademoiselle. Toutes mes excuses, et bonne soirée à vous.


Une idée avait germé dans son esprit. La ruelle était relativement éclairée, et la nuit noire. Peut-être qu'en prenant de la hauteur, elle aurait la possibilité de repérer plus aisément sa cible. Elle se demandait à quoi il ou elle ressemblait.

Elle ajusta donc la lanière de son sac, leva la tête en direction de l'ampoule du lampadaire, et sauta après une légère flexion. Elle attrapa des deux mains la partie recourbée, et un petit salto plus tard, elle était assise sur la structure métallique. Elle songea que d'ici, elle ne pourrait pas lire. Mais comme elle était au-dessus des sources de lumière, elle ne ferait sans doute pas d'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 01.01/23.C.Perth - One night in Perth   Lun 5 Juil - 19:47

Le sourcil relevé de Lucy se rehaussa encore d’un cran à la réponse de l’inconnue. Selon elle, ce n’était pas vraiment un rendez-vous, et en plus, le principal intéressé n’était pas au courant. Cette soirée était de plus en plus bizarre et inhabituelle, ce qui n’était pas pour déplaire à la jeune australienne, même si là, ça en devenait carrément paranormal. Une histoire d’avenir et de destin qu’elle ne comprenait pas bien, qu’elle avait dit, d’un ton totalement naturel. Ça sonnait un peu sectaire tout ça. Encore un peu, et elle s’attendait presque à ce que l’asiatique lui parle de grand gourou et de Chemin de la Vérité Pure à suivre. Flippant !

Mais il n’en fut rien. Elle s’excusa simplement du dérangement en souhaitant une bonne soirée à la mutante. Lucy jeta un coup d’œil en direction du binôme fuyant. Il était en effet temps de mettre un terme à cette discussion : les deux soudards disparaîtraient bientôt du champ de vision de Lucy.

Mais alors qu’elle allait elle-même souhaiter bonne chance à son interlocutrice, Luvy vit celle-ci décoller de terre pour aller se jucher tout en haut du réverbère, avec une souplesse déconcertante.

« Comment ? Vous, vous êtes mutante ? »

C’était ça, ou elle était en présence d’une gymnaste de talent surentraînée qui n’avait rien de mieux à faire que de courir les rues de Perth pour rechercher un mutant inconnu au beau milieu de la nuit, pour une raison mystérieuse et tordue. Et donc, du coup, la théorie de l’embobinage de mutants crédules tombait un peu à l’eau. Pourquoi une mutante porterait préjudice aux siens sans les connaître ?

Lucy regarda autour d’elle, personne. À part les deux voyous qui avançaient péniblement, mais désormais sans doute hors de portée de sa voix… Elle reprit donc sa voix normale pour parler à l’asiatique agile.

« Écoutez, je suis mutante moi aussi. J’veux bien vous aider à retrouver votre mutant si vous m’donnez un coup de main pour filer le train à ces deux ivrognes, là-bas. »

La raison était trop longue à expliquer, elle n’en avait plus le temps. Et comme les deux types s’évanouissaient dans les ténèbres nocturnes, elle n’avait pas vraiment l’occasion de disserter trois heures.

« Merde ! »

Sans même attendre la réaction de l’inconnue perchée, elle se mit à trotter vers l’endroit où les deux manipulateurs étaient partis, en espérant qu’elle les retrouverait facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Emily Wong

avatar

Messages : 1344
Taille : 1m62
Poids : 50

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Tête en l'air
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/23.C.Perth - One night in Perth   Lun 5 Juil - 21:07

Emily avait baissé les yeux lorsque la jeune femme s'était de nouveau adressée à elle. Sans savoir si elle pouvait la voir nettement ou ne discernait qu'une ombre d'en bas, elle hocha la tête pour signifier que, oui, elle était mutante. Elle mit cela sur le compte d'un bon sens de l'observation.

Elle allait se mettre en tailleur, histoire de passer le temps en travaillant son équilibre, lorsqu'elle entendit la rousse en contrebas lui dire qu'elle était mutante. Son visage s'illumina - façon de parler, puisqu'il était dans le noir - et elle se préparait à répondre lorsqu'elle la vit s'éloigner. Peut-être s'agissait-il de la personne qu'elle cherchait ? La seule façon de le savoir était de la suivre, ou plutôt, de suivre les hommes qu'elle suivait.

Elle se laissa glisser agilement le long du poteau, et en quelques bonds légers - elle portait des chaussures à fond plat - se retrouva aux côtés de Lucy.

- Bien sûr, cela ne me pose aucun souci ! Mais pourquoi donc les filez-vous ?


Une question titillait Emily : est-ce que le fait qu'elle soit jeune et mutante était une raison suffisante pour qu'elle lui fasse le Lilyspeech, ou bien était-il possible qu'elle doive trouver SA cible parmi plusieurs gènes X croisés par hasard ? Elle finit par se tourner vers la jeune femme.

- Je manque à la plus élémentaire politesse. Emily Wong, enchantée.


Les deux hommes étaient désormais beaucoup plus proches, vue la différence de rythme entre les groupes. Le parking n'était plus qu'à quelques centaines de mètres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 01.01/23.C.Perth - One night in Perth   Lun 5 Juil - 21:50

En quelques foulées rapides, elle était à nouveau en vue des deux costards, qui se baladaient toujours avec une lenteur exemplaire vers le parking. Et en moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire, l’asiatique était sur ses talons, et bientôt à ses côtés, acceptant son offre, et en demandant logiquement un peu plus. À vrai dire, Lucy y n’avait pas beaucoup cru en sa propre proposition d’aide mutuelle entre les deux mutantes, et se retrouvait à devoir expliquer sa situation à une inconnue.

Ah, sitôt qu’elle se présenta, elle fut déjà un peu moins inconnue. Emily Wong semblait être une personne de confiance, et Lucy craignait de se montrer trop ‘crédule’. Pourtant elle décida de lui répondre sincèrement, tout en abaissant fortement le ton de sa voix, qui ne fut dès lors plus qu’un chuchotement.

« Mon frère et un ami, deux mutants, se sont fait embarquer dans une affaire débile de cambriolage par ces deux types. Et maintenant, l’un croupit en prison alors que l’autre souffre à l’hosto. Je dois en apprendre plus… à commencer par l’identité de ces deux types. »

Trêve de bavardage : il ne fallait pas se faire repérer par les deux poursuivis. Même si Lucy, et elle s’en rendit seulement compte, ne savait absolument pas que faire si elle les rattrapait. Les suivre en courant derrière leur voiture jusque chez eux pour les tuer dans leur sommeil ? Peu crédible… Prendre leur plaque d’immatriculation ? Ce genre de mafieux avait sûrement ses entrées dans les commissariats, elle se ferait griller direct. Un affrontement direct ? Ils étaient armés, et elle non. Même avec son pouvoir. Elle était vraiment dans la panade.

« Lucy. Lucy Peterson. »

Elle ralentit le pas pour ne pas les approcher de trop près, espérant être assez proche tout de même pour entendre ce qu’ils racontaient. S’ils étaient encore aptes à parler, pour sûr…
Revenir en haut Aller en bas
Emily Wong

avatar

Messages : 1344
Taille : 1m62
Poids : 50

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Tête en l'air
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/23.C.Perth - One night in Perth   Mar 6 Juil - 0:47

- Oh.

Emily avait également baissé la voix. Cette jeune mutante - ou plutôt sa famille - se retrouvait donc dans une situation difficile à cause des deux ivrognes qui titubaient quelques dizaines de mètres devant eux. Lucy, car tel était son nom, tentait de réparer cette injustice. L'Asiatique resta silencieuse pendant plusieurs secondes, le temps pour tout le monde d'avancer un peu. Elle avait ralenti son pas, puisque visiblement, la jeune rousse ne semblait pas avoir envie d'être repérée - même si elle ne savait pas ce qu'elle pouvait craindre d'un duo de pochtrons.

- En effet, c'est fort peu urbain de leur part.


Finalement, elle décida de garder son argumentation pour plus tard. Lucy était une mutante - elle n'en avait aucune preuve, mais les personnes se prétendant mutant étaient rarissimes hors des murs des hôpitaux psychiatriques. Elle ne voyait pas qui pouvait avoir tous les inconvénients de la discrimination, sans l'avantage des pouvoirs. Donc, Lucy était une mutante, et elle lui parlerait de l'Institut, mais après la résolution de son souci actuel.

- Comment comptez-vous procéder ? Frontalement ou discrètement ?


La question était posée tout à fait honnêtement malgré le ton chuchotant. Si ces deux hommes étaient en grande partie responsables de préjudices faits à des innocents - et à des mutants en particulier - elle aurait peu de scrupules à rendre leur existence un rien plus difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 01.01/23.C.Perth - One night in Perth   Mar 6 Juil - 21:17

Comment procéder ? La question était lancée, et Lucy était toujours dans le vague. Il fallait intervenir, c’était indéniable, mais la manière de la faire était peu évidente. Ils étaient deux, et elle ne pouvait compter que sur elle-même. La jeune asiatique avait bau avoir l’air sympathique, et être mutante, ça ne suffisait généralement pas pour accorder son aide aveuglément dans une affaire dangereuse qui ne la concernait absolument pas. Il y avait altruisme et inconscience, et ce que Lucy s’apprêtait à faire relevait plus du second ordre que du premier.

Frontale ou discrète ? De par son caractère, Lucy n’avait pas tendance à être furtive ou discrète. Et pourtant, elle avait dû se comporter comme tel jusqu’ici, la jouer finaude, filoute et fileuse, et tout ce que ça lui avait apporté, c’était du stress supplémentaire, redoutant chaque instant où le moins bourré des deux ne la prenne en flagrant délit de poursuite. La question de Emily avait éveillé en elle cette conscience : il fallait agir, et non plus les laisser filer de la sorte en surveillant vainement leurs arrières.

Ce qu’elle allait faire était osé. Mais le culot ne lui manquait pas. Et si ça marchait, elle aurait sa petite vengeance. Furtivement, elle prévint Emily :

« Vous n’êtes pas obligée d’accepter ce que je vais vous proposer. Je vous aiderai à trouver votre mutant quoi qu’il advienne. Evitez juste de me balancer aux flics… J’fais ça pour mon frère. »

Et un peu pour sa satisfaction personnelle. Elle n’allait pas sortir son frère de taule en agissant de la sorte, mais au moins elle en saurait plus sur ces deux types, et sur les raisons de leur implication dans ce casse manqué. Et ça lui ferait une petite vengeance personnelle, mais ça elle ne pouvait l’admettre à cette inconnue…

« Je vais ‘faire venir’ le moins bourré des deux jusqu’ici. Piquez-lui son portefeuille et son arme, si vous voulez m’aider. Il ne se rendra compte de rien, n’ayez pas peur. Et son copain est trop jeté pour se rendre de compte de quoi que ce soit. Après, fuyez et… attendez moi au club, je vous y rejoindrai après que… plus tard. »

Elle devait trop se concentrer pour agir elle-même sur la victime de sa possession. Si elle commençait à lui faire les poches, elle le perdrait à coup sûr. Et pourtant, c’était ce qu’elle tenterait si Emily refusait de l’aider.

Et elle se lança. Elle se recula un peu sur le côté, afin d’être la moins visible possible, et entreprit de s’emparer de la conscience de Ted, comme elle l’avait fait auparavant. Mais cette fois-ci, non contente de l’immobiliser, elle le ferait se retourner, en espérant que ça déstabiliserait suffisamment Al pour qu’il tombe, en bonus, et elle le ferait marcher droit à la rencontre de l’asiatique… la suite ne dépendait pas d’elle…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 01.01/23.C.Perth - One night in Perth   

Revenir en haut Aller en bas
 
01.01/23.C.Perth - One night in Perth
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 01.01/23.C.Perth - One night in Perth
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Terre 616 :: Océanie-
Sauter vers: