Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Alexander Conowell

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexander Conowell

Alexander Conowell

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
Alexander Conowell Trai8/15Alexander Conowell Trai  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

Alexander Conowell Empty
MessageSujet: Alexander Conowell   Alexander Conowell EmptyLun 28 Juin - 17:34

Alexander Conowell Barrefiche
Fiche numéro XM-014

Nom : Conowell

Prénom : Alexander « Ryutaro »

Nom de code : Dreams

Date de naissance : 14/02/2029

Âge : 16 ans

Lieu de naissance : Osaka, Japon

Nationalité(s) : Néo-Zélandaise

Taille : 1m65

Poids : 58 kgs

Langues parlées : Anglais, Japonais

Pouvoir : Endormissement

Alexander peut endormir sa cible à différents degrés. Il pourra avec le temps affiner le nombre de cibles, le type de contact nécessaire, la force de l’endormissement en partant initialement d’un engourdissement jusqu’à une paralysie ou un coma provoqué, il pourra également affiner la partie du corps ciblée que ce soit l’être dans sa totalité ou la cuisse comme le bras.

Savoirs particuliers :

  • Pratique du piano

Sport(s) pratiqué(s) :

  • Aïkido
Alexander Conowell Dreamsb

Description physique :

Alexander est typé asiatique. Il a donc les yeux bridés et les cheveux noirs. Il est relativement léger et assez mince. Il prend soin de son apparence comme l’ensemble des membres de sa famille et va régulièrement faire du shopping. Pas spécialement beau garçon comme son frère, il se préoccupe peu des filles.

Caractère :

Longtemps déstabilisé par son adoption, Alexander a éprouvé des difficultés à s’intégrer correctement au sein de ses écoles. Souvent sur la défensive en partie à cause de son frère, il déteste se laisser marcher sur les pieds et n’hésite pas à hausser le ton pour se faire entendre. Emprunt des mœurs dans lesquels il a grandi et ceux de son adoption, il a parfois du mal à jongler correctement suivant les situations entre les attitudes à adopter pour arriver à ses fins. Il recherche des amis pour se fondre dans la masse car il déteste être le centre d’attention, l’ayant déjà trop été plus jeune. Il n’aime pas le changement et préfère avoir ses petites habitudes planifiées.

Il connait son pouvoir depuis près de trois ans. La première phrase qu’il aura prononcée en le découvrant est gravée en lui : « Ho putain, j’ai tué les clebs ! ». Il a comme tout le monde connaissance de l’existence des mutants mais ne réalise pas réellement s’il en est un ou s’il parvient par des « trucs » à toucher des points sensibles qui endorment ou si ses massages sont particulièrement réussis. Il préfère éviter de se croire mutant, se sentant déjà suffisamment différent des autres.

Historique :


Ryutaro n’a jamais connu ses parents. Il a passé une jeunesse somme toute heureuse à l’orphelinat où il a été élevé, au Japon. Il voyait partir avec le temps ses amis sans jamais être celui qui serait adopté et dans le fond, il préférait cet environnement connu. On ne savait jamais par qui on serait récupéré. Un jour, alors qu’il était âgé de 7 ans, un couple avec un enfant arrivèrent et le rencontrèrent. S’essayant à la neutralité face à eux, Ryutaro n’était pas ravi de voir qu’on lui porte de l’intérêt, quoique son égo soit tout de même flatté en réalité. Le temps passa et les parents revinrent le voir souvent, semblant avoir porté son choix sur lui de façon définitive. Quittant sa « maison », il se retrouva un an plus tard emmené par Erik et Samantha Conowell, résidant en Nouvelle-Zélande.

Les deux personnes étaient gentilles avec lui et il semblait être tombé sur une famille plus qu’aisée d’après leurs accoutrements et leurs manières. C’était peut être l’occasion pour lui de démarrer une nouvelle vie plus « normale ». Néanmoins, il n’avait commencé à apprendre l’anglais qu’après la première visite de ses parents adoptifs et il était loin de maîtriser les phrases les plus simples de la langue. Heureusement pour lui, ses parents avaient également appris quelques leçons pour pouvoir l’aider dans sa langue.

Arrivant à Wellington, Ryutaro fut surpris en découvrant la luxueuse villa dans laquelle il allait vivre. Ca ne faisait aucun doute, il avait tiré le gros lot. Ses amis de l’orphelinat seraient verts ! Sur place, il fit plus réellement la mauvaise connaissance de… son demi-frère. Le fils biologique de ses parents adoptifs, lequel ne semblait pas ravi de voir un intrus débarquer dans sa vie. De là, une relation conflictuelle constante demeura entre eux deux. Ryutaro fut renommé Alexander afin de faciliter son intégration dans sa nouvelle vie, mais son frère Gabriel ne changea jamais d’avis quant à lui. Il continuait à l’appeler machin, truc, Ryry, Taro ou tout autre sobriquet dérivant de son vrai prénom. Gabriel au lieu d’être une source d’aide ou même un élément neutre de son intégration en viendra à lui mettre des bâtons dans les roues probablement par vengeance.

En effet et de façon naturelle, ses parents portaient davantage d’attention à l’adopté qu’à leur vrai fils. Mais rapidement les parents trop occupés (ou lassés) engagèrent une nounou parlant couramment japonais afin d’aider le garçon quotidiennement et c’est probablement à elle qu’il s’attachera le plus. En revanche l’ancienne fut licenciée ce qui sembla à nouveau porter un coup à Gabriel qui le jugeait responsable de la disparition de sa nounou à lui, qui était remplacée par « Mme Sushi » comme il l’appelait toujours, son vrai nom étant « Azuchi ».

Le temps passa lentement, Alexander éprouvait des difficultés notables à l’école en raison de la langue et de son orthographe entre autre bien qu’il commence tout de même à approcher d’un niveau normal de compréhension de la langue mais avec un retard notable en orthographe et expression, ce qui son frère ne rate pas pour le chambrer de crétin ou d’imbécile fini. Alex fait néanmoins de nombreux efforts pour corriger ses erreurs.

Certaines périodes vers ses 12 ou 13 ans furent chamboulées par des visions de fantômes translucides dans leur demeure. Ses parents tentèrent même de le pousser à voir un pédopsychiatre, ce qu’il refusa obstinément sous l’œil de son demi-frère. Il préféra faire semblant de ne plus rien voir, mais il restait certain que ce qu’il voyait était vrai. Le plus troublant étant qu’il remarqua avec le temps que les silhouettes étaient celles de Gabriel. Ryutaro s'empressa donc de traiter son frère de fantôme et de monstre en privé ce qui n’arrangea rien à leurs relations déjà difficiles.

Alexander quant à lui découvrit son pouvoir un jour alors qu’il était affalé sur le fauteuil avec son frère à regarder la télévision. Les deux chihuahuas de sa mère adoptive, qui étaient de vraies teignes rentrant même en compétition avec son demi-frère, hurlaient comme des diables sans raison apparente. Sous le coup d’une colère qui était progressivement montée, il leur avait hurlé dessus de la fermer. Aussitôt dit, les deux chiens s’effondrèrent au sol. Ainsi sortit la fameuse phrase : « Ho putain, j’ai tué les clebs ! ». Sautant sur l’occasion de le démolir, Gabriel hurla ce qu’il venait de faire afin de faire venir ses parents au plus vite. Heureusement, l’asiatique parvint à réveiller les courts sur pattes en les remuant un peu sous le regard rassuré de Samantha reine de la nuit. Elle était en effet une véritable fashion victime et les deux chihuahuas étaient l’arme par excellence de celle qui passe ses journées à faire du shopping.

Dans les années qui suivirent, il continua à se servir de son pouvoir quotidiennement pour calmer les chiens qui avaient tendances à largement lui courir sur le haricot ou sur des humains. Faisant passer son pouvoir pour des massages particulièrement réussis ou des prises d’Aïkido touchant des points précis, il parvint à obtenir la paix lorsque c’était nécessaire à l’école. L’argument des flux d’énergie bloqués était parfait de la part d’un asiatique. C’était un domaine méconnu par les gens de son entourage, et de lui aussi même s’il faisait croire le contraire. Il parvint avec le temps à jauger quelque peu son pouvoir sans pour autant arriver à ce qu’il voulait constamment, son état psychologique du moment influant grandement sur la puissance de son pouvoir et la précision.

Ses relations avec son frère ne s’améliorèrent jamais vraiment. Ils continuaient à se tirer dans les pattes dès que l’occasion se présentaient et Alexander avait rapidement démarré le même jeu que son demi-frère ce qui envenima la situation de nombreuses fois. Heureusement Gabriel a depuis un an déménagé pour ses études à l’université ce qui offre des vacances très agréables à l’asiatique, sauf quand le dit Gabriel revient les voir, un peu trop souvent, d’ailleurs.


Nombre de points initiaux : 6
Revenir en haut Aller en bas
 
Alexander Conowell
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alexander Conowell
» F.T. d'Alexander Blake
» Répartition d'Alexander Peak [Gryffy]
» Crise d'angoisse [Alexander]
» Fiche Technique d’Ox D. Alexander

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Règlement et Inscription :: Almanach-
Sauter vers: