Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lucie Roussel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Lucie Roussel   Dim 9 Fév - 22:25

Fiche numéro XW-056

Nom : Roussel

Prénom : Lucie

Nom de code : Miss Clumsy

Date de naissance : 14/02/2025

Âge : 20 ans

Lieu de naissance : Paris (France)

Nationalité : Française

Taille : 1m60

Poids : 50 kgs

Langues parlées : française, anglaise

Pouvoir : force surhumaine

Savoirs particuliers :

  • Piano
  • Secourisme
  • Cuisine (vegan)

Sports pratiqués :

  • Tir à l'arc
  • Natation
  • Escalade

Description physique :Lucie est une jeune femme tout à fait banale, se fondant facilement dans la foule puisque ne sortant pas de l'ordinaire. Ne portant pas vraiment de tenue vestimentaire très extravageante, elle se contente de choses simples et basiques bien que relativement coquette. Il est cependant à noter qu'elle a parfois quelques bleus, griffures ou autres légères blessures dû à sa très grande maladresse. Préférant généralement au grand maximum un maquillage discret - bien que n'hésitant pas forcément à mettre ses yeux marrons en valeur - et se parfumant généralement d'un parfum aux notes plutôt sucrées tout en gardant ses ongles impeccablement court, elle attache souvent ses cheveux bruns plutôt longs, et ne les détache que très rarement, pour des questions pratiques notamment. Pour les accessoires, elle ne quitte presque jamais son sac qui contient toujours au minimum un dictaphone (bien qu'elle en utilise deux globalement), des carnets accompagnés de plusieurs crayons et stylos, ainsi que d'un appareil photo et surtout, de sa carte de presse et de quelques cartes de visites.


Caractère : La première chose à savoir pour quiconque tenant à lui plaire, c'est qu'elle est vegan. Elle ne mange aucun animal, rien ne provenant d'eux, et ne supporte pas la moindre souffrance affligé aux animaux par la main des Hommes. Particulièrement sensible sur le sujet, elle se lasse vite en revanche de certaines questions qu'elle entends régulièrement et estime souvent faire preuve de patience à ce sujet. D'un naturel très curieux, se posant des questions sur un peu près tout ce qui peut traverser sa tête de linotte, elle ne supporte que difficilement de ne pas obtenir de réponse ; même si elle doit y consacrer tout son temps libre. Relativement ouverte d'esprit, elle est tout à fait capable d'accepter facilement des faits et vérités qui paraissent plutôt curieux voir tordus pour la plupart des gens ; elle croit d'ailleurs dur comme fer à l'existence des fantômes. A cela, il faut ajouter qu'elle a toujours été très maladroite, y compris dans ses interactions sociales, la poussant souvent à gaffer malgré elle, ce qui lui a souvent valu des ennuis, bien qu'elle fasse souvent de son mieux. Pour autant, elle n'est pas toujours animée par les meilleurs intentions du monde, et n'hésite pas à mentir, tricher, espionner et autres si c'est pour obtenir des réponses et savoir la vérité. La fin seule compte, au détriment des manières utilisées, à ses yeux.


Historique :

Lucie est née à Paris d'un père pianiste et d'une mère employée dans un simple supermarché de quartier. Bien qu'elle ne manquait de rien et eut la chance d'avoir des parents plutôt ouvert, elle apprit à marcher et parler relativement tard par rapport à la moyenne. De même qu'elle eut beaucoup de mal à apprendre à lire et à écrire notamment, bien que la curiosité ne lui manquait pas et qu'elle mourait d'envie de pouvoir lire elle-même tout ces livres qu'elle voyait à portée de main. D'une imagination sans limite, elle s'imaginait toutefois devenir actrice plus tard, tout en voulant apprendre le piano comme son père. De surcroît, elle était particulièrement maladroite et plutôt brutale, transformant le moindre câlin à ses parents en une étreinte douloureuse ou le moindre porté de vaisselle en petits morceaux sur le sol. Elle eut par période si souvent de bleus à force de chuter que certains se demandèrent même si elle n'était pas battue. Ses parents furent même d'ailleurs convoqués à une ou deux reprises par l'école de Lucie à ce sujet.

Peu à peu, son père parvint à lui enseigner le piano lorsqu'il avait le temps ; et si bien que malgré ses débuts très catastrophique et peu prometteur, elle finit par parvenir à tirer une mélodie plus que correct de l'instrument. En revanche, lorsqu'elle tenta le théâtre à l'âge de dix ans, elle se contenta d'en faire qu'à peine deux ans. Ces deux années lui firent comprendre qu'en plus d'être une piètre comédienne, ce n'était pas tout à fait ce qu'elle avait imaginait. Ce n'était pas fait pour elle, tout simplement. De toute manière, elle avait d'autres préoccupations. Les boutiques, le dernier spectacle à la mode, expositions, il y avait toujours quelque chose à voir lorsqu'on habitait Paris. Mais la vie parisienne devint un souvenir au moment même où sa force surhumaine apparut.

Aujourd'hui encore, elle se souvient très bien qu'un jour, elle brisa quelques os de la main de son mère en jouant au bras de fer. Difficile de penser pourtant qu'une jeune fille de douze ans, fine comme tout et n'ayant jamais fait de musculation ait pu faire ça. Aux yeux de ses parents, il fut immédiatement évident que ce n'était pas du tout naturel ; et ils firent le choix d'inventer un accident tout bête. Ils savaient très bien comment les mutants étaient perçus, tout du moins chez eux, en France. Et même si Lucie se sentait tellement désolée d'avoir blessée sa mère, il fallait rester lucide ; Lucie était une fille incroyablement maladroite et pas forcément des plus prévoyantes. Si en plus elle était une mutante, les choses deviendraient vite compliqués ; et il pourrait vite devenir difficile de la couvrir avec un simple mensonge. Préférant prendre les devants pour le bien de leur unique fille, ils prétendirent en avoir assez de la vie parisienne et vouloir se mettre en vert. Se faisant, ils trouvèrent une maison le plus isolé possible à la campagne et s'y installèrent. Au moins, ici, personne ne verrait leur fille gaffer. Et pour s'assurer que malgré tout, tout risque soit écarté, ils décidèrent également de l'inscrire à des cours à distance, lui évitant ainsi l'école.

Il ne fut pas sans dire que la situation ne plaisa pas du tout à Lucie, estimant sur le coup que ses parents étaient drolement parano. Après tout, il n'y avait qu'un accident. Certes, elle pouvait voir un peu ce dont elle était capable, dans cette maison coupée de tout, sans risquer de choquer quiconque. Mais cela incluait aussi que chacune de ses sorties ne se faisaient qu'avec au moins l'un de ses parents avec elle. Et c'est vite devenu étouffant pour elle. Elle supplia longtemps ses parents de la laisser au moins participer à des sports, à quelque chose. Très hésitant, ils finirent par la laisser rejoindre un club près d'un lac pendant l'été, et seulement pour la partie "natation". Au moins, ils étaient certains qu'elle ne pourrait pas provoquer de dégats juste en nageant. Cela lui permit par la même occasion de sociabiliser enfin un peu avec des voisins plus ou moins très éloignés, dont certains participaient à d'autres clubs de sport. Après beaucoup de discussions sur le sujet, et surtout de négociations, elle parvint à les convaincre de l'inscrire pour du tir à l'arc et de l'escalade. Avec la promesse de constamment faire attention, et de ne jamais faire autre chose que ses clubs. Pas d'escapade, ne pas trop trainer avec les autres jeunes, etc. Ce qui au fond ne la changeant nullement de d'habitude, mais qui lui permettait au moins de pouvoir voir du monde et penser à autre chose que l'enfermement. Bon certes, elle avait un ordinateur. Et un téléphone. Mais ce n'était pas comparable au fait de pouvoir sortir.

Et puis ses loisirs lui plaisait vraiment. Pour preuve, elle s'entrainait en plus chez elle. Que ce soit pour escalader des arbres, s'entrainer avec un arc et des flèches de fortune taillé rapidement à partir de quelques branches, ou pour tester toujours plus sa super force, ou pour faire des recherches sur internet, elle ne s'ennuyait pas non plus une fois qu'elle avait bouclé ses leçons et devoirs. Et puis arriva ses dix-huit ans, où pour la féliciter d'avoir obtenu son diplome, ses parents lui offrirent son permis de conduire. Elle se dénicha alors un boulot de serveuse dès qu'elle put enfin se déplacer. Malheureusement, sa maladresse étant ce qu'elle est et ne s'étant jamais arrangé même durant son isolement, elle fut renvoyé après avoir cassé par accidents plusieurs assiettes en trébuchant. Elle trouva alors un petit boulot de pigiste pour un petit journal. Toujours pigiste à l'heure actuelle, elle travaille toutefois désormais dans un journal légèrement plus important et a pu publier des articles dans quelques magazines. Généralement, ses employeurs se révèlent très satisfait de son boulot. Ce qu'ils savent moins, c'est qu'elle n'a pas spécialement très peur de fouiner au point d'utiliser ses pouvoirs en cachette et à l'abri de tout regards juste pour trouver des éléments satisfaisant de réponse. Pourquoi serait-elle gênée ? La vérité l'intéresse au plus haut point. La méthode, beaucoup moins. Et puis elle ne fait de mal à personne. Publiquement, elle se sert toutefois de deux dictaphone. L'un d'apparence normal, qu'elle présente toujours en demandant si elle peut enregistrer la conversation qui va suivre. En cas de refus, elle se sert alors en douce de son second dictaphone qui ressemble à s'y méprendre à une clé usb.



Nombre de points initiaux : 14


Dernière édition par Lucie Roussel le Ven 14 Fév - 0:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Lucie Roussel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lucie Roussel
» Les chatons de Lucie :)
» « A vrai dire ... Elle ne sait pas » [Maelys Adhémar PV Lucie Carera]
» « Petit Piment qui enflamme les coeurs.» [PV Salieri Antonio & Lucie Carera]
» je suis lucie ou plUTOT CERIZ ET JE CHERCHE DES CONTACT MSN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Règlement et Inscription :: Archives-
Sauter vers: