Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 03.05/06.L.Intermède

Aller en bas 
AuteurMessage
Frederik Baldrik
Conteur
avatar

Messages : 795
Taille : 167 Cm
Poids : 65

Feuille de personnage
Réputation:
4/15  (4/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: 03.05/06.L.Intermède   Jeu 24 Oct - 5:09

Le jeune norvégien était sur les nerfs, des abrutis de sa classe commençaient vraiment à lui taper sur le système. Se connaissant, il savait que tôt ou tard, celui qui l’énervait le plus Bryan, à force de le chercher allait bien finir par le trouver.

En attendant, il s’était dépêché de rentrer après les cours, préférant éviter une énième bagarre ainsi que les remontrances que la vieille finirait bien par lui faire un jour. D’autant plus qu’il avait un travail plutôt intéressant à faire aujourd’hui, demain avait lieu son cours de théâtre l’un des rares moments qui lui permettait de s’évader. Le prof leur faisait travailler des scénettes, bien entendus afin de pouvoir travailler à fond leur jeu d’acteur, il fallait apprendre leur rôle par cœur. Ce n’était pas vraiment qu’il était en retard non, il connaissait son texte, mais il souhaitait s’entrainer à le répéter de cette façon demain il serait fin près.

L’après midi était en plus un moment idéal, peu de gens trainaient à l’institut, Fred s’occupa donc de réaménager le salon, ou plutôt il poussa le canapé et les fauteuils un peu de coté afin de se faire un peu de place. Il prit ensuite son livre (bien qu’il connaissait son texte le relire était un bon exercice pour forcer à la fois la mémorisation et le jeu), le texte qu’il avait à joué datait un peu voir beaucoup même, il s’agissait d’un auteur italien, le texte était beau, envoutant. C’était un monologue écrit à l’époque pour un seul acteur. Le prof leur avait demandé de travailler le texte et d’en apprendre des morceaux, car selon lui, ce texte devait être habité lorsqu’il était joué, il devait prendre vie sous les yeux des spectateurs.

Fred commença alors à déclamer le texte, marchant au gré du rythme, jouant et vivant ce qu’il disait :

« Ça arrivait toujours à un moment ou à un autre, il y en avait un qui levait la tête... et qui la voyait. C'est difficile à expliquer. Je veux dire... on y était plus d'un millier, sur ce bateau, entre les rupins en voyage, et les émigrants, et d'autres gens bizarres, et nous... Et pourtant, il y en avait toujours un, un seul sur tous ceux-là, un seul qui, le premier... la voyait. Un qui était peut-être là en train de manger, ou de se promener, simplement, sur le pont...ou de remonter son pantalon... il levait la tête un instant, il jetait un coup d'oeil sur l'Océan... et il la voyait. Alors il s'immobilisait, là, sur place, et son cœur battait à en exploser, et chaque fois, je le jure, il se tournait vers nous, vers le bateau, vers tous les autres, et il criait (adagio et lentissimo): l'Amérique. Et puis il restait là, sans bouger, comme s'il devait rentrer dans la photo, avec la tête du type qui se l'est fabriquée tout seul, l'Amérique. »**

Le jeune norvégien prit une pause avant de reprendre

« Celui qui est le premier à voir l'Amérique. Sur chaque bateau il y en a un. Et il ne faut pas croire que c'est le hasard, non, ni même une question de bonne vue, c'est le destin ça. Ces type-là, depuis toujours, dans leur vie, ils avaient cet instant-là d'écrit ... »**

Ah, ce texte il avait hâte de le jouer demain, reprenant l’extrait au début, le jeune homme recommença alors depuis le début.

[**extrait de Novecento : Pianiste/ Alessandro Baricco]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Intermède   Jeu 24 Oct - 20:01

Mia avait effectué son entraînement quotidien dans la matinée et se sentait satisfaite de retrouver sa forme physique complète. La seule chose qui la complexait encore était les tâches de brûlure qui ressemblaient à des taches de vin sur les zones anciennement brûlées. Lorenzo n'avait pas réussi à supprimer totalement la blessure, ses pouvoir avaient été apparemment amoindris ces derniers temps. Mia s'acharnait donc à passer de la pommade cicatrisante que le médecin de l'hôpital lui avait prescrit. En attendant, elle était vêtue de la tête aux pieds pour dissimuler ces tâches, enfin, les jambes avaient été épargnées mais on était encore en hiver.

Elle avait emporté sa tablette numérique pour dessiner ses créations à l'aide d'un stylet dans le salon, elle savait que les élèves s'entraînaient dehors ou dans la salle des dangers habituellement, d'où son choix d'entraînement le matin. Les seuls entraînements qu'elle faisait l'après midi concernait le combat et le travail en équipe. Sauf que pour l'instant ils n'avaient plus trop d'équipe depuis leur retour.

Certains étaient morts ou disparu dans cet autre univers. Elle se sentait coupable d'avoir survécu alors ue d'autres y étaient restés et en même temps elle était heureuse de s'en tirer sans trop de mal. Et que les autres élèves survivants étaient là. Blancpoil était parti retourner dans sa tribu et elle comprenait son sentiment et besoin, il avait vécu peinard tel un vrai loup pendant des années et voilà qu'on l'avait propulsé dans des mondes étranges et humains qui avaient dû l'effrayer.

Elle ouvrit donc la porte et entendit Frederik déclamer un monologue, elle s'arrêta et retint son souffle, l'écoutant discrètement. Elle se laissa porter par les mots et se sentait presque concernée par ce récit. Elle avait rejoint l'amérique elle aussi, pour une autre vie, une meilleure vie. Le destin qui choisissait ses élus et la cohorte de malheureux qui espéraient et rêvaient en accostant le nouveau monde. Sauf qu'elle n'était ni pauvre, ni seule, ni réellement étrangère au pays. Mais Fred... c'était carrément un autre monde comparé à son pays natal. Elle avait l'impression qu'il était habité par son rôle.

Elle décida à se manifester et ouvrit la porte en grand pour entrer dans le salon. Elle resta plantée à quelques pas de la porte qu'elle avait pris soin de refermer. Elle le regarda hésitante, serrant sa tablette contre elle, vêtue d'un corsaire gris moulant de sport et d'un débardeur rose. Elle avait une queue de cheval et n'était pas maquillée, totalement au naturel. Une apparence réellement décontractée depuis qu'elle était revenue de Khane. Elle était plus à l'aise ainsi pour travailler et s'entraîner. Le reste du temps elle était impeccablement habillée, coiffée et maquillée. Fred la voyait donc le visage rajeuni sans le maquillage.

-"Je ne te dérange pas? Je voulais travailler dans le salon."

Elle se tenait là, attendant qu'il réagisse à sa présence.
Revenir en haut Aller en bas
Frederik Baldrik
Conteur
avatar

Messages : 795
Taille : 167 Cm
Poids : 65

Feuille de personnage
Réputation:
4/15  (4/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Intermède   Lun 28 Oct - 17:52

Fred s’arrêta de répéter son texte en voyant, quelqu’un faire irruption dans la pièce. Il se rendit compte rapidement qu’il s’agissait de Mia. Le jeune norvégien était toujours un peu gêné en présence de la jeune femme. Il ne pouvait sortir de son esprit qu’elle et qu’elle seule l’avait vu dans un moment d’extrême cruauté. Il n’en avait pas reparlé à Mia depuis ce temps, et bien qu’il ne tacha pas particulièrement de l’éviter, il gardait ses distances vis-à-vis de la jeune femme.

Le jeune homme vêtu d’un tee shirt rouge, et d’un jean léger, referma son livre et répondit à la jeune femme.

« Salut, tu me dérange pas, j’avais finit de toute façon »

Fred se posa alors dans l’un des canapés du salon… un froid insidieux s’installa alors. Le jeune homme espérait que la jeune femme lancerait la conversation. Cependant ne voulant pas laisser s’installer le malaise il reprit la conversation.

«  Sinon tu as trouvé cela comment, le texte ? Je dois le jouer demain au cours de théâtre »

Voila il avait lancé la conversation. Il était également préoccupé par ce texte, la prof avait été clair, demain en fonction de comment chacun jouait ce texte, cela déciderais des prochains rôles pour la prochaine production, et le jeune blondinet tenait à en faire partis.

Cependant, sa camarade resta de marbre, elle ne lui répondit pas, était-elle elle aussi gêné de se retrouver seule en sa présence ? le silence devenant génant pour Fred, le norvégiens décida qu'il était temps de s'enfuir, sans un mot, sans un regard, mais le cœur battant la chamade le blondinet prit sortit de la pièce.

Arrow Direction cuisine

_________________


Dernière édition par Frederik Baldrik le Mar 12 Nov - 23:41, édité 1 fois (Raison : absence de réponse 2 semaines)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Intermède   Jeu 14 Nov - 0:01

[HRP: sorry, je  n'ai pas pu prévenir de mon absence, j'ai eu des soucis de santé entre autres.]

Mia  restait  silencieuse, tout aussi gênée que  Fred. Elle n'avait pas su quoi lui répondre. Entre  le tueur qu'elle avait pu voir  sur Khane et le jeune adolescent qui s'enthousiasmait pour  une pièce de théâtre, il y avait tout un monde.

Elle  le regarda sortir de la pièce, comme s'il la fuyait  face à son silence  pesant. Elle s'en voulut de le mettre aussi mal à l'aise qu'elle ne l'était. Arriveraient-ils  à parler de ce qui s'était passé. Il semblait que c'était devenu un obstacle entre eux.

Elle se demanda si elle pourrait se fier à lui en tant qu'équipier à l'avenir, ne risquait-il pas de se retourner contre ses  amis sous l'effet de la colère? Elle réalisa  qu'elle était toujours debout, ses affaires  coincées  dans ces  bras. Elle secoua la tête et  constata qu'elle  n'avait pas l'esprit à travailler ses croquis. Maintenant, elle en venait à réaliser que son petit ami n'était pas blanc comme neige et qu'elle l'acceptait pourtant. Elle comprenait qu'en ne l'ayant jamais vu tuer, c'était resté abstrait  pour elle.

Mia saurait-elle  supporter  la vue de Damian en train de tuer des gens, même pour leur survie? Elle savait qu'elle  était  injuste  dans  son jugement personnel. Elle ne devait pas juger. Jamais. Surtout quand c'était un jeune qui  maîtrisait progressivement ses pouvoirs. Elle se mordit la lèvre et  se  décida à essayer de  retrouver Frederik pour lui parler.  Elle était restée  plantée  trop longuement, perdue dans ses pensées et  ignorait où il était parti.

Décidant qu'une petite ballade à chercher  Fred  ne  lui ferait pas de mal, elle  se décida à bouger.

Arrow direction cuisine
Revenir en haut Aller en bas
Frederik Baldrik
Conteur
avatar

Messages : 795
Taille : 167 Cm
Poids : 65

Feuille de personnage
Réputation:
4/15  (4/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Intermède   Lun 6 Jan - 3:29

Fred arriva rapidement dans le salon, la distance de la cuisine au salon n’étant pas très grande. Il avait laissé ses camarades derrières lui visiblement affairé à la préparation d’un coktail détonnant pour la soirée de Ryo.

Fred arriva dans le salon et constata combien il avait foutu le bazar… heureusement que la veille n’était pas dans les parages autrement, il se serait fait tancé pour avoir laissé le salon dans un tel état.

Le jeune homme poussa un soupir de découragement…

« Pourquoi ranger est-il aussi dur, alors que déranger est si facile ? »

Fred se posait la autant la question à soit même qu’a l’adresse de Mia qui l’avait suivit, se retournant vers elle il ajouta :

« Tu sais t’es pas obligée de m’aider, c’est moi qui suis responsable de tous cela. »

Puis Fred commença à s’atteler à sa tache, remettant le canapé en place.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Intermède   Ven 10 Jan - 9:58

Mia avait suivi de près et entendit la question de Fred.

-"Je suppose que déranger est amusant alors que ranger est du travail?"

Elle lui avait lancé ceci d'un ton amusé pendant qu'il commençait à remettre en ordre le salon. Il insistait sur le fait qu'elle n'avait pas à l'aider. Elle haussa les épaules et se contenta de saisir la perche qu'il lui tendait tout en commençant à remettre des meubles en place pour aller plus vite.

-"On est une équipe, on se serre les coudes."

Elle laissa flotter quelques secondes de silence pour laisser Fred assimiler le sens de son propos qui ne concernait pas seulement Graymalkin. Elle se redressa et soupira en regardant l'adolescent qui paraissait moins jeune qu'avant leur enlèvement.

-"Ecoute, je sais qu'il y a une gêne entre nous depuis notre retour. Il faut qu'on en parle parce que je ne sais pas si je pourrai compter sur toi le jour où on aura de nouveau des missions ou des attaques. Je ne te remet pas en question mais le manque de communication pourrait nous tuer..."

Elle avait essayé d'être le moins brutalement franche possible sans pourtant tourner autour du pot, la question avait trop traîné.
Revenir en haut Aller en bas
Frederik Baldrik
Conteur
avatar

Messages : 795
Taille : 167 Cm
Poids : 65

Feuille de personnage
Réputation:
4/15  (4/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Intermède   Mar 14 Jan - 4:48

Fred souria à la remarque de Mia déranger était surement plus amusant que ranger, à vrai dire cela s’avérait vrai pour un grand nombre de chose, faire la cuisine était plus amusant que de faire la vaisselle et ainsi de suite. Tirant sur le canapé Fred haussa les épaules lorsque Mia parla d’équipe :

« Ouais on est une équipe »

A vrai dire il ne le pensait pas vraiment, son équipe, consumé maintenant était les téquilas surinses, mais avec Mia il avait fait équipe avec elle à cause des circonstances. D’ailleurs depuis qu’ils étaient tous rentrés ici, le norvégien se demandait bien quel serait le devenir des équipes et des X-men, est ce que tous cela était fini, remis au placard, fini les aventures place à la vie calme et sans histoire ? il n’en était pas sur, les problèmes semblaient avoir la facheuse manie de se retrouver dans les pattes de cet instituts, il était donc fort probable que ces derniers fassent leur réapparition prochainement.

Cependant, Fred ne s’attendait pas à la suite des événements, il écouta interdit les paroles de Mia. Le jeune homme ne bougea pas, ne sachant pas comment réagir, il ne se retourna pas pour regarder Mia. Ne sachant que visiblement répondre un long silence s’installa.

Le blondinet voyait très bien ou Mia voulait en venir, cependant il ne savait pas s’il était prêt à en parler maintenant. Toujours sans regarder Mia il répondit alors d’une voix neutre :

« ptêt en effet, mais je sais pas si je souhaite en parler avec toi Mia »

Il avait été le plus honnête possible avec elle, Fred se retourna puis se posa dans le canapé, les mains jointe, le regard vers le bas il poussa un long soupir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Intermède   Dim 19 Jan - 13:10

Elle le regarda longuement dans un silence réfléchi, il évitait son regard et refusait d'en parler avec elle. Elle s'avança vers lui et s'accroupit face à lui pour capter son regard, du moins essayer. Elle s'abstint de le toucher de peur que ce soit perçu comme intrusif.

-"Je comprends, saches que tu pourra toujours me parler lorsque tu le souhaitera. Après tout je suis la seule à le savoir. "

Elle inclina la tête pour tenter capter son regard puis eu un sourire compatissant avant de se relever puis elle sortit de la pièce pour le laisser tranquille. Elle avait une soirée à préparer et devait vérifier si les filles avaient ce qu'il leur fallait pour le défilé de ce soir. Avant de franchir la porte elle se retourna pour le regarder quelques secondes de plus puis elle se décida à sortir pour de bon.

Elle espérait que Fred saurait retomber sur ses pieds et ne pas garder tout en lui comme un poison. Surtout, comme ils avaient perdu des camarades dans l'autre univers, elle ignorait si les cohésions entre les étudiants de Graymalkin seraient toujours aussi bonnes face au danger. Tout en se dirigeant vers le dortoir des filles, elle écrasa une larme furtive qui coulait sur sa joue.

vers dortoir des filles.
Revenir en haut Aller en bas
Frederik Baldrik
Conteur
avatar

Messages : 795
Taille : 167 Cm
Poids : 65

Feuille de personnage
Réputation:
4/15  (4/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Intermède   Dim 2 Fév - 23:04

Fred releva la tête et capta le regard de Mia, répondant ainsi en quelque sorte à sa requête. Il écouta patiemment ce qu’elle avait à lui dire. Il regarda ce sourire compatissant et serra les dents. Une poussée de colère l’envahit alors. Le jeune homme tacha de ne rien laisser apparaitre. Cependant lorsque Mia partit il laissa sa colère exploser. Une intense lueur rouge se trouvait autour de lui. Qu’est ce qu’elle voulait entendre par je suis la seule à savoir. Une aura rouge entoura ses poings dont les jointures étaient blanches sous la force de la pression qu’il exerçait avec.

Sa communication avec Mia était une impasse, mais plus que tout alors qu’il avait besoin de compréhension et d’aide, le norvégien avait le sentiment que la jeune femme n’avait fait que l’enfoncer encore un peu plus par ce simple je suis la seule à le savoir. A savoir quoi ? Savoir qu’il était un monstre.

Fred tacha de se calmer, laisser sa colère prendre le dessus n’était pas bon. Il resta donc là un moment à souffler, doucement petit à petit au fur à mesure qu’il retrouvait son calme, l’aura autour de lui et de ses poings commença petit à petit à virer d’un rouge intense à un rouge pale puis à plus rien.

Fred se releva, respira un grand coup, il se sentait un peu bête de s’être emporté de la sorte, fort heureusement il était seul et personne n’avait rien vu.
Il ne voulait pas retourner dans la cuisine maintenant, ni dans sa chambre. Dehors encore moins. Après tout il était bien ici dans le salon.

Le jeune homme s’allongea donc sur le canapé, il était encore énervé par ce Mia venait de lui dire. Il profita d’être allongé pour ressasser ses noires pensées.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Intermède   Ven 14 Fév - 10:34

Arrow Vient du hangar

Aussi étonnant que cela puisse être, le salon était occupé uniquement que d'une seule personne. L'un de ses équipier en plus.

"Salut Fred. Si ça te gêne pas, je me met là."

Elle s'installa alors de la seule manière confortable que lui permettait sa physionomie : allonger en travers d'un fauteuil afin de laisse ses ailes glisser derrière l'un des flancs. Elle laissa aller un long soupir avant de recommencer à parler.

"Dit moi... c'est moi qui ai les idées trop anciennes ou tu trouve toi aussi que la foire mammaire de ce soir ne devrait pas avoir lieu dans une école comme celle ci ?"

Elle tourna sa tête vers le jeune homme en attente d'une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frederik Baldrik
Conteur
avatar

Messages : 795
Taille : 167 Cm
Poids : 65

Feuille de personnage
Réputation:
4/15  (4/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Intermède   Mar 18 Fév - 2:02

A peine venait-il de s’allonger dans le canapé ruminant ses sombres pensées qu’une créature qui ne lui était pas inconnu fit irruption dans le salon. Fred regarda brièvement Jane avant de lui marmonner :

« Nan »

Cette dernière s’installa alors dans un fauteuil et sembla décider à faire la conversation. Pas de chance pour Fred, quoique la conversation de Jane serait surement plus intéressante que celle qu’il avait eu avec Mia. Visiblement c’était une obsession des filles de savoirs ce que les gars pensaient de cette élection de miss Graymalkin….Après Vesna c’était au tour de Jane. Comme à chaque fois le jeune homme ne savait que répondre, d’autant plus que Jane le terrifiait bien plus que Vesna….euh…peut-être pas en fait à la réflexion les deux étaient toutes aussi effrayantes. Prenant une inspiration Fred répondit :


« Sa dépend comment on voit cela, pour Pedro je suis sur que c’est l’occasion de se rincer l’œil, pour beaucoup comme moi c’est juste l’occasion de passer une bonne soirée, surtout que si j’ai bien capté les filles devront présenter un numéro, donc ben ce n’est pas comme si elle devait se balader en bikini devant nous »


Fred fit un pause, puis posa une question à Jane, se maudissant ainsi de maintenir la conversation :


« J’en conclu que tu ne vas pas participer ? C’est dommage faut que tu viennes à la soirée je suis sur que l’on va bien rigoler »



Fred resta un instant à regarder Jane, sa ex-coéquipière dans la dreamteam des tequila Sunrise. Malheureusement aucun fait de gloire n’était à leur effectif.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Intermède   Mar 25 Fév - 10:36

La jeune femme ferma les yeux avant de se détendre les muscles, faisant craqueler ses os au passage.

"Je ne sais pas. Je ne pense pas. Me servir de mon corps pour gagner un truc, non merci. J'ai déjà donné dans ce genre de saleté et je ne supporterai pas de le refaire même si ma vie serait en jeu. Alors juste pour avoir le plaisir d'avoir un esclave... Non, des esclave, j'en ai vu assez sur Khane."

Elle se tourna vers Fred, l'air pensive. Elle savait qu'elle l'effrayait un peu à cause de son apparence. Les cornes et la queue capable de vous fouetter au sang en étaient certainement la cause. La succube n'aimait cependant pas tourner autour du pot, surtout qu'ils allaient certainement de nouveau travailler ensemble prochainement, autant donc percer l’abcès.

"Tu me trouve horrible de toute façon non ?"

Elle n'avait pas pris une voix brusque ou agressive, elle était comme à son habitude calme et posée. Certainement parce qu'elle y était habituée.

"Je te rassure, je ne t'en veux pas. Les gens ont toujours eu pour la plupart deux types de réactions : l'attirance purement sexuelle à cause du fantasme que mon apparence génère ou le dégoût. Ce n'est qu'ici que ça a commencé à changer, mais je préfère savoir quand j'effraye quelqu'un."

Elle se tourna un peu plus vers le jeune homme.

"Généralement, ça se voit dans les yeux, mais ici, je préfère demander confirmation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frederik Baldrik
Conteur
avatar

Messages : 795
Taille : 167 Cm
Poids : 65

Feuille de personnage
Réputation:
4/15  (4/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Intermède   Lun 3 Mar - 0:57

Parler avec Jane était après tout bien plus agréable qu’il y pensait, il trouvait cependant que la jeune femme était trop sérieuse, Fred pensait comprendre ce qu’elle ressentait, cependant le jeune homme savait aussi qu’il ne fallait pas vivre avec ses souvenirs, il fallait avancer dans la vie et il n’y avait rien de commun entre une petite soirée entre amis, avoir un peu de fun et être considéré comme étant simplement un objet sexuel ou alors comme un esclave, le but de cette soirée n’était pas là. Cependant il préféra garder ses pensées pour lui.

Jane enchaina tout de suite par une remarque qui le surprit fort. Le norvégien resta sans voix, il ne s’attendait pas à une attaque frontale, pas sous cet angle, si sur ce sujet. Il l’écouta comme si elle était résignée par son état. Le blondinet trouvait cela dommage que Jane ait une si mauvaise opinion de ce que les autres pensait. Lorsque la succube eut terminé, Fred prit une grande inspiration avant de répondre le plus sincèrement possible :

« Les premières fois que je t’ai vue oui tu me faisais peur, mais pas uniquement par ton  apparence mais surtout par ton attitude ton caractère. »


Le norvégien prit une pause se remémorant cette première réunion à l’institut, celle des Téquilas Sunrise.

« Mais depuis cela à changé Jane et tu sais bien qu’ici les gens ne jugent pas par l’apparence, Pedro doit surement fantasmer mais c’est Pedro, dès qu’il voit une fille il devient dingue, et tu sais tu es loin d’être horrible, ta mutation est visible certes, tout comme celle de Mbarou »

Fred s’arreta il pensa de nouveau à Mia, oui l’apparence n’était pas ce qui comptait, ce qui comptait c’était nos acte :

« Tu sais, Jane ce qui compte ce n’est pas ton apparence mais ce que tu es au fond de toi, même avec une apparence normale, je  suis bien placé pour le parler, Mia me considère comme un monstre…. »

Prenant une voix plus faible et plus lente il enchaina :

« J’ai fait une chose horrible sur khane, des choses monstrueuses, je suis sur que si cela se savait, les gens auraient bien plus d’effroi en me regardant que toi »


Il ne savait pas pourquoi il faisait cette confidence à Jane, peut-être pour lui signifier qu’au fond ce qui comptait c’était ce qu’on était à l’intérieur et non pas à l’extérieur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Intermède   Jeu 6 Mar - 22:38

Jane détourna légèrement les yeux quand elle compris que c'est surtout son caractère qui doit intimider le jeune homme, et pas son apparence. Il avait raison sur un point, sa mutation est visible, mais ce qui compte, c'est ce qu'elle peut être au fond d'elle. Même si elle n'est pas sûr d'être ravie quand elle comprendra ce qu'elle y trouvera...

Cependant, Mindblast piqua rapidement la curiosité de la succube : lui un monstre ? Quasiment impossible. Un maladroit peut être parfois, mais un monstre, ça, ça serait étonnant.


"Mia est impulsive et elle fait souvent des erreurs à cause de cela.
Mon erreur à moi aurai pu coûter la vie de tout mes camarades sur Khane... et mon erreur de jugement sur la première île volante a bien faillit vous coûter la liberté à toi et à Mia pour l'éternité. Tout le monde fait des conneries plus ou moins grave. Mais la différence, c'est que toi, tu le regrette, et ça fait de toi quelqu'un de bien."


Elle se tourna tout à fait vers lui à présent et avait quitté sa pose faussement décontracté pour une position plus classique pour un fauteuil, hormis le fait qu'elle se penchait en avant pour pouvoir étendre ses ailes sur le côté.

"Tu veux me dire ce qui s'est passé ? Ou tu préfère encore attendre ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frederik Baldrik
Conteur
avatar

Messages : 795
Taille : 167 Cm
Poids : 65

Feuille de personnage
Réputation:
4/15  (4/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Intermède   Mer 12 Mar - 3:34

Fred était touché par la réponse de Jane, elle n’avait pas tord concernant Mia, pas plus tard qu’il y a un instant, fred avait été témoin de son impulsivité, il avait trouvé maladroite la façon qu’elle avait eut d’aborder le sujet avec lui.

« Oui je le regrette Jane, mais ce n’est pas les regrets qui me protégerons »

Le jeune homme leva les yeux vers le plafond, perdu dans ses pensées, Jane voulait en savoir plus, ce qui était tout a fait normal, Fred appréciait vraiment de plus en plus la mutante, elle savait comment parler avec les gens, et même étonnament avec une douceur qu’il ne lui connaissait pas.

Le jeune homme agita son index gauche vers le plafond le faisant tournoyer sur lui-même, une petite fumé rouge en sortie, se condensant jusqu'à faire apparaitre un vaisseau rouge, comme celui qu’ils avaient eux l’occasion de rencontrer sur khane, le vaisseau vola doucement, comme s’il flottait poussé par un vent imaginaire.

« Tu n’as rien à te reprocher Jane, notre sort était déjà joué lorsque les forces ennemies sont arrivés…. »

Il laissa sa phrase en suspend avant de reprendre son ton était posé celui du récit et pendant ce temps il avait toujours les yeux fixés sur le vaisseau volant:

« Lorsque l’on c’est fait capturer Mia et moi, nous nous sommes réveillés dans une prison, chacun dans la sienne, deux gardes nous surveillaient. Avec Mia on ne savait pas trop quoi faire pour sortir, certes on avait un atout dans notre main, mais je voulais éviter d’avoir recours à ma mutation, j’ai essayé d’attirer le garde à l’intérieur, mais ça n’a pas marché »


Le son de sa voix changea brusquement, une colère sourde, froide, retenue pouvait s’entendre dans sa façon de parler :

« L’un des gardes à commencés à s’énerver, il m’a frappé, humilié et il a menacé Mia »

Le vaisseau volant prit alors une teinte d’un rouge profond presque noir:

« J’ai perdu le contrôle, tu comprends Jane, ma mutation à prit le dessus, j’étais incapable de raisonner »


Fred s’arrêta alors de parler, le vaisseau volant explosa alors dans un nuage de fumée rouge puis la colère laissa la place à la tristesse, et aux remords :

« Je les ais tués tous les deux de sang froid, ce n’était pas nécessaires j’aurais pu j’aurais du juste les immobiliser, mais j’étais aveuglé par la colère »

Fred regarda alors Jane droit dans les yeux, les siens était légèrement embués par les quelques larmes qui avaient perlées.

« Tu aurais du voir Mia, elle m’a regardé comme si j’étais un monstre, elle avait peur je pouvais le ressentir et partout autour nous il y avait le sang des deux gardes décapités, c’est ce qui me fait peur Jane, c’est ce qui peut faire de moi un monstre si je perds le contrôle… »

Fred s’arrêta de parler extérioriser ses pensées intérieurs lui avaient fait un bien fou il avait cela sur la conscience depuis bien trop longtemps et même s’il avait trouvé une épaule réconfortante en la présence de l’asiatique endormeur, c’était la première fois pour lui qu’il verbalisait vraiment, qu’il parlait vraiment avec quelqu’un de ce qui c’était passé ce jours là

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Intermède   Mer 12 Mar - 18:58

La succube écouta attentivement et finit par se lever en constatant qu'il avait terminé et qu'il était en train de pleurer.

"Je comprend. C'est quelque chose de très lourd à porter que la vie d'un homme."

Elle posa alors une main sur son épaule tout en collant son regard dans le sien.

"Mais je ne pense pas que tu es quelqu'un de mauvais ou que tu es un monstre.
Premièrement, tu le regrette, et c'est déjà quelque chose.
Deuxièmement, ta contradiction : tu ne peux pas dire que tu es le dernier des psychopathes en disant que tu as tué des gens sous un coup de colère. Les monstre sont ceux qui tuent pour le plaisir et les mauvaises personnes sont ceux qui le font sans regrets, sans sentiments, sans rien. Tu t'es défendu et tu as défendu Mia. Certes, tu as perdu le contrôle, mais tu n'a pas versé le sang pour une mauvaise raison."


Elle se rassit ensuite et laissa un certains silence s'installer avant de reprendre.

"Mia est impulsive et pense que l'on est tous de futurs héros à cause d'une prophétie à la con. Mais on est pas des héros. On est des mutants qui avons trouvé un abri et qui doivent maîtriser leur capacité pour faire le moins de mal possible. Moi les miennes ont faillit causer la mort de mes camarades sur Khane parce qu'une conasse m'a regardé de travers. Mais comme l'utilisation de mon pouvoir découle de mon choix unique et propre, ça me rend d'autant plus responsable."

Elle laissa échapper un long soupir de tristesse, son visage à présent beaucoup moins calme laissa voir une grande tristesse et une grande peine.

"J'ai pris des vies aussi. Pour me défendre le plus souvent. Pour me venger parfois aussi. Une fois par accident d'un coup de boule, j'ai ouvert le crâne d'un homme. Je me suis venge pour diverses raisons, mais je sais bien qu'aucune n'est bonne. Et même si c'était pour me défendre, je regrette chaque sang versé et je n’oubliai jamais ce que j'ai fait, et pourquoi. Nous devons vivre avec la responsabilité de nos acte dans notre mémoire et dans notre âme, c'est ça la véritable évolution. Les pouvoirs ne sont que paillettes. L'apparence n'est qu'illusion éphémère de l'âme. Tâche d'en apprendre des leçons. Et ne t'inquiète pas pour Mia. Même si elle n'arrive jamais à comprendre ce qui s'est passé, d'autre personnes te comprendront et seront à tes côtés quand ton coeur sera lourd."

Elle se tu alors avant de fermer les yeux, comme pour se reposer de ses propres tourments.

"De toute manière, vu ce que Graymalkin nous pousse à faire, nous risquons de tuer encore. Et beaucoup sont comme toi et ne sont pas prêt à le faire... mais ils y seront confronté tout de même. C'est pour ça qu'il faut des gens comme moi et Tonga dans le groupe... Pour vous alléger le fardeau..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frederik Baldrik
Conteur
avatar

Messages : 795
Taille : 167 Cm
Poids : 65

Feuille de personnage
Réputation:
4/15  (4/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Intermède   Lun 17 Mar - 2:16

Fred posa sa main sur celle que Jane venait de poser contre son épaule. De l’autre il sécha ses les quelques larmes qui s’étaient échappées. Il comprenait la façon de raisonner de Mia, cependant il n’était pas d’accord avec elle.

« Je suis d’accord avec toi, cependant ce qui me fait peur, ce qui fait dire que je peux me transformer en monstre c’est la perte de contrôle, en temps normal je raisonne, je sais différencier le bien du mal, mais sous le coup de la colère, j’ai peur de perdre ce contrôle. »


Il enleva alors sa main de celle de Jane puis la regarda s’asseoir sans rien ajouter lorsqu’elle parla de Mia. Fred se rendit alors compte que Jane éprouvait une tristesse bien plus infinie que la sienne, bien plus douloureuse. Le jeune norvégien se sentit alors coupable de s’être ainsi épanché, malgré ce qu’il vivait en comparaison d’autre cela n’était rien.

« Merci Jane, je peux en dire autant pour toi, si tu as besoin de personne à tes cotés tu peux compter sur moi, je sais que ta vie n’a pas été facile comme pour beaucoup d’entre nous, je pense que Graymalkin est une sorte de nouveau départ pour nous, et à ce sens ce n’est pas à toi ni a Tonga pour d’alléger le fardeau, nous devons tous éviter de nous laisser contrôler par la mutation, et nous devons nous interdire de tuer en tout état de cause."

Fred se leva et regarda par la fenêtre, oui en tant que personnes la mutation ne leur donnait en aucun cas le droit de prendre la vie d’autrui, sauf peut-être en cas de légitime défense, mais même dans cette situation, ils avaient des capacités qui leurs permettaient d’éviter cela.

"Ça te dit d’aller prendre l’air ? De faire un tour ailleurs, ce n’est pas bon de rester ici à déprimer »

Sans laisser le choix à Jane il la prit par le bras tachant de la faire se lever afin d’aller dehors

« Merci pour ton oreille et surtout ne te dévalorise pas Jane, beaucoup de gens t’apprécient ici, tu n’es en rien responsable, tous le monde fait des erreurs, j’ai fait exactement la même chose sur Khane »

Fred attendit de voir la réaction de Jane allait-elle se lever ou rester ici ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 03.05/06.L.Intermède   

Revenir en haut Aller en bas
 
03.05/06.L.Intermède
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 03.05/06.L.Intermède
» « Intermède entre deux cours. » - [PV Kurogane-Sensei]
» Intermède Amicale [Itarillë]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Graymalkin Industries :: Premier étage :: Salon-
Sauter vers: