Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 02.04/05.L.Home? sweet home?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: 02.04/05.L.Home? sweet home?   Dim 15 Sep - 22:20

[Khane]

Retour sur terre... La belle affaire!
On pouvait dire que c'était vraiment magnifique de voir comment on pouvait perdre du temps pour rien. Enfin pour rien... Il se demandait toujours à quoi précisément avait servi la boule sur le ventre à leur éveille. Ou du moins ce qu'ils avaient fait avec ce qu'ils avaient retiré.
Pas de réponse avec la Csatar qui avait décidé de rester.

Pour l'instant il observé le champ de ruine face à lui en se demandant qui allait bien pouvoir réparer les trous dans le jardin. En tout cas il fallait espèrer que Danger avait un moyen automatisé de faire tout ça. Du genre des mini-Danger, spécialisé dans le travail manuel, le service et tant qu'à y être peut-être qu'elles pourraient lui frotter le dos.
Mouais... Vu l'air "sympathique de Danger, même une version mini, il préfèrerait éviter...

Il regarda sur le côté du bâtiment, admirant l'état nickel du coin et se dit qu'il faudrait qu'il y fasse un tour pour se changer les idées. Plus tard. Pour l'instant il avait pas envie de marcher trop loin.

Son premier réflexe en arrivant avait été de se mettre dans la chambre, mais il se doutait que tout le monde risquait de faire pareil. Un besoin biologique pressant l'avait rappelé à l'ordre: il avait faim.
Avec un sourire il s'était dirigé vers la cuisine, et là pause. Depuis combien de temps était il partie? Finalement le frigo n'était peut-être pas une super idée. Sans compter qu'il ne trouverait que des cochonneries Américaine. Il se rabattit sur les tiroirs dans lesquelles il trouva quelques fruits secs et un paquet de gâteau.


C'est donc en grignotant qu'il parcouru le jardin, n'ayant pas grand chose de plus à faire qu'à compter les trous et les tourelles détruites, ainsi que de se souvenir des derniers instant du combat contre leurs adversaires. Un des moments les moins glorieux de sa vie d'ailleurs. S'il y avait un moment à citer ou il n'avait servie à rien, pas de doute, c'était celui là.
Poursuivant il se dirigea vers le jet, une grosse surprise avant qu'ils disparaissent de la surface de la terre. Il n'avait toujours rien d'intelligent à faire, autant visiter.

Le jet donc. Salement en point à l'extérieur, à peine mieux à l'interieur. Des panneaux arrachés, quelques plaques gondolés. Quelques plombs semblaient avoir sauté, s'il en croyait ce qu'il voyait en trace de sciure par-ci par-là. Bref, à se demander si l'engin allait à nouveau voler.
En tout cas, les sièges étaient plutôt confortable.

A peu prêt isolé du bruit extérieur, confortablement assis, il faisait le point. Qu'est ce qu'il foutait là? Là tout de suite déjà. S'isoler deux minutes pour pouvoir réfléchir. Réfléchir à ce qu'il foutait là. Là à Graymalkin. Il pourrait toujours se tirer, prétendre qu'ils étaient tous des nuls, mais il avait vu pas mal de chose bien en y réfléchissant un peu. Quelques uns n'étaient pas dénués de courage. Un ou deux avaient du mordant. Quant aux autres... Et bien au minimum ils suivaient le mouvement. Et personne ne semblait avoir voulu se tirer en laissant du monde derrière. Lui en Tonga auraient très bien pût être lâchés, mais non.

Un court instant il sourit, les yeux fermés en repensant à ses années de bande. Mais le moment passa vite, car on était loin du compte. trop d'individualités et aucun chef à suivre contrairement. Pas de pensé unique, pas de but, d'objectif, pas de graal ou de consécration. S'en était déprimant.
Avant qu'il en est conscience il arriva à la conclusion que tout cela était assez intéressant et méritait qu'on se penche un peu là dessus. Au moins pour quelques temps encore.

*Bon et maintenant?* songeât il. Rejoindre les autres? Trouver un autre endroit où glander? Resté planqué et faire de l'endroit son repaire jusqu'à ce qu'on décide de ranger le jet? C'était pas si mal ici pour dormir et faire son nid. Enfin au moins le temps que tout soit réparé.
Et puis il y avait le soucis des fringues. Sa lui manquait un bon costard, chemise, cravate et...: "Mon chapeau!" fit il tout haut en se redressant sur le siège.
Avait il disparut avec le reste de ses fringues lors du transport vers Jotnar?
"Nan attends, c'est pas moi qui l'avait à la fin. Ouais je l'avais filé à Eden..." il continuait à penser tout haut murmurant à mi-voix alors qu'affluaient les souvenirs. Mais pas moyen de se souvenir si elle l'avait toujours sur la tête lorsqu'elle lui était tombée dessus. Ou lorsqu'il s'était relevé.
Et ses couteaux! Ses chers couteaux. Il pouvait faire un deuil de son trench-coat, de ses costards et tout ça. C'était remplaçable. Mais son chapeau et ses couteaux, c'était presque devenu intime au fil du temps. Ces deux là ils les avait depuis vraiment longtemps.

Faisant mentalement le point de ce qu'il devait retrouvé il regarda le ciel à travers la verrière, les yeux dans le vague. Les couteaux et le chapeau. Les premiers à voir si les Csatars c'étaient pas débarassés de leurs fringues quelque part dans Graymalkin, pour le second, c'était plus simple: il fallait demander à Eden. La poisse! C'est pas comme si il était en odeur de sainteté (hu!hu!hu!) avec elle. En plus il lui devrait peut-être un service si elle mettait la main dessus.

Il rumina l'idée tout en finissant ses gâteaux et ses fruits, sachant pertinamment qu'il ne faisait que retarder le moment où il allait devoir demander, ce qui était pour lui un service, à la Californienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Marshall

avatar

Messages : 2234
Taille : 1m68
Poids : 59 kg

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Mariée mais Sainte
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.04/05.L.Home? sweet home?   Lun 16 Sep - 0:05

Quand on parle du loup...

Mais d'abord un petit flashback. Une heure plus tôt, le portail était franchit. D'ailleurs, Danger avec ses diodes menaçants qui attendait à l'arrivée lui avait filé une belle frayeur. Elle aussi s'était retournée après avoir lâché Damian, attendant nerveusement les tout derniers arrivants et redoutant qu'une de ces saloperies de kidnappeurs extra-terrestre n'arrive à se pointer jusqu'ici. Ce ne fut pas le cas. La blonde non plus ne passa pas et quand le portail s'éteignit Eden resta figée encore quelques secondes. Puis enfin ses pensées se réactivèrent dans l'ordre adéquat. Elle leva les yeux sur le plafond, les murs. Le sous-sol de Graymalkin tel qu'elle l'avait connu avant que toute cette histoire ne commence. Ils étaient de retour. Vraiment de retour. Elle avait regardé plus loin et... C'était pas Clara à poil ça?? Puis elle se reporta sur Mia blessée sur sa civière de fortune. Et Lorenzo? Où était-il quand on avait besoin de lui? Mia 'allait pas être abandonnée. Elle avait du monde qui prendrait soin d'elle. Des amis fidèles, un petit ami... Eden eut une subite pensée pour sa famille et, sans crié gare, elle s'était subitement précipitée dans les couloirs de Graymalkin, sans égard pour le décor, traçant comme une dératée dans les escaliers pour arriver à bout de souffle dans la chambre qu'elle avait occupé jusqu'alors.

Son téléphone portable fut sa première cible. Elle se jeta littéralement dessus avant de constater avec frustration que la batterie était à plat. Maugréant, elle avait retourné sa table de nuit pour trouver le chargeur et le brancher, attendant comme une torture les premiers signes d'une réactivation pour l'allumer. Le pauvre appareil se mit à sonner à plusieurs reprises, indiquant de multiples appels en absences et des messages à répétition qu'elle ignora pour passer un coup de fil, tremblante. La voix de son petit frère fut un soulagement sans égal. Dommage que l'échange fut de courte durée avant que son père n'intervienne pour râler, et hurler des propos au sujet d'une accréditation dont elle ne comprit pas un traître mot. Au moins, elle était vivante, cette sale gamine qui disparaissant sans crier gare! Mais qu'elle ne refasse plus jamais ça sous peine de se voir définitivement invitée à couper les ponts, parce que bon, comment auprès du reste de la famille il devait, lui, improviser une histoire bidon sur des examens importants sous prétexte que son incapable de gosse ne savait pas faire le nécessaire pour assurer ses arrières en allant jouer aux justiciers? Ah, l'amour paternel... Un grand mystère. Eden afficha une mine déconfite en se faisant raccrocher un nez. Dans le silence de cette chambre vide, elle se sentait soudainement épuisée. Et sale. Et peut-être un peu affamée mais après une telle conversation à sens unique, la faim passait au second plan.

Dans la salle de bain ce fut pire. Sur le bord de la baignoire, ses produits de douche étaient alignés avec ceux de Roxie, Vesna et Luz. Plus aucune des trois ne viendrait les utiliser. A moins que l'une ne réapparaisse comme par magie. Pour la première fois depuis qu'elle avait rejoint les x-men, Eden se mit bêtement à pleurer sous la douche pendant quelques minutes, avant de se reprendre. D'autres étaient encore vivants. Elle était revenue en un seul morceaux. Sa famille était toujours là. Au final, il y avait de bons côtés non négligeables. De retour dans la chambre, elle s'était rhabillée avec des vêtements plus confortables que ceux de la forteresse de Khane. Un de ses éternels bons vieux jeans, une bonne paire de baskets un t-shirt sans manches, et un sweat-shirt délavé jeté par-dessus les épaules. Les cheveux encore mouillés, elle quitta la pièce avant de se demander comment elle allait contacter la famille d'Alyson pour leur dire que leur fille unique avait disparu de la surface de la Terre de manière définitive.

Impossible de rester en place. L'envie d'aller manger un morceau lui passa par la tête mais elle avait toujours une boule désagréable à l'estomac. elle sorti devant le bâtiment, là où elle s'était battue avant qu'ils ne disparaissent tous. La façade de Graymalkin faisait peine à voir. Il allait y avoir du boulot, c'était certain. Les impacts de balles lui rappelaient la chance qu'elle avait eue de ne pas se prendre de projectile. Puis elle se dirigea bien plus loin, là où le dernier débris qu'elle avait projeté était tombé au sol. La californienne s'accroupit et passa une main sur l'imposante pièce de métal. Avec ça, elle avait cherché de toute ses forces à fracasser la torche humaine qui s'était effondrée là d'ailleurs. Des traces de brûlé étaient encore visibles sur le bloc métallique et un peu sur l'herbe, bien qu'elle ait repoussé pour presque tout dissimulé. Mais pas de corps. Alors il s'était relevé? Vu la perception qu'elle avait eu, elle en doutait. Avec lui, elle passait à deux meurtres purs et simples. De la légitime défense? Frimas ne l'avait pas attaquée elle quand elle avait relâché le bloc de pierre de Sélène, écrasant et noyant le père fondateur dans le sol mou de la Maison Blanche. Quant à l'homme-comète, il était en train de fuir vers ses alliés quand elle lui avait éclaté le crâne à coup de kilos de métal. Bien sûr qu'elle se sentait coupable. Elle devrait avoir honte. Mais au final, Eden ne voyait pas vraiment ce qu'elle aurait pu faire d'autre qui aurait empêché l'un ou l'autre de ces ennemis de revenir leur faire du mal.

Finalement elle se redressa et revint sur ses pas, frottant ses mains l'une contre l'autre pour chasser la suie qu'elle avait ramasser sur l'un des côtés du morceau de métal. Mieux valait qu'elle retourne à l'intérieur. Il fallait nettoyer les pièces les plus touchées, ramasser les restes de fenêtres brisées, peut-être même voir s'il n'y avait pas des courses à faire pour remplir le frigo, et voir où en était l'état de Mia. Mais alors qu'elle passait à côté du jet, un mouvement attira son attention. Une ombre était passé vers par la fenêtre du cockpit. Eden fronça les sourcils. Silencieuse, elle s'approcha de la carcasse éventrée et se faufila à l'intérieur. Mieux valait ne pas top s'amuser dans ce bidule. Et si un des gamins se blessait? Par contre, elle ne s'attendait pas à y trouver Ryoichi. Même dans un des sièges, elle l'avait reconnu.

"Tu comptes le faire décoller peut-être?"

Vu leur dernier échange, elle se dit après coup qu'elle aurait mieux fait de tourner les talons. Mais bon. Puisqu'il était là sur le chemin du retour vers le bâtiment, c'était peut-être le bon moment pour mettre les choses à plat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.04/05.L.Home? sweet home?   Lun 16 Sep - 0:40

Ryoichi en était encore à peser ses choix quand il entendit du bruit du côté du sas de l'appareil et une voie s'adresser à elle au moment où il se retournait sur son siège pour identifié l'intruse: Eden.

"Ah!" fit il d'un ton presque enjoué, avant de se reprendre. Inutile de trop lui laissé penser qu'il voulait justement la voir.
Il se rencogna sans son siège, se contentant de tourner la tête pour l'observer du coin de l’œil: "Et bien je ne serais pas contre monter au 7ème, une fois que je serais plus présentable." fit il avec un sourire plein de sous-entendus, remarquant que la jeune femme était beaucoup plus fraiche que lui. Visiblement lavée et avec des fringues neuve.
Lui même ne pensait pas à tout ça vu qu'il avait fait un brin de toilette il y avait quelques heures à peine. Mais l'idée d'une douche chaude et de fringues corrects lui faisait maintenant envie.

"Mais je t'en prie,prend place dans mon petit trou. C'est parfaitement confortable en plus." Il avait toujours en tête leur dernier échange, mais vu la suite, mieux valait la jouer peace & love.

Il patienta le temps que la Californienne prenne une décision, avant de poursuivre dans le "conversation diverse": "Très jolie style. Ce côté pimpante et nouvellement habillé devrait me tenter dans la demi-heure qui suit. J'avoue que je serais bien descendu à 5 minutes, mais j'ai déjà pût me faire une toilette intégrale dans l’entrepôt de Khane. J'ai même failli me faire frotter le dos!
Enfin, le principal c'est qu'il y avait des sous-vêtements propres et que j'étais plus frais que la plupart d'entre vous sur le moment."

Ce qui lui rappela l'intrusion de Mbarou. Il lui devait un petit retour de baton. Pour le principe. D'ailleurs cette idée de photo à écaille... Ce qui lui remémorait également cette curiosité peut-être pas très saine de savoir à quoi elle ressemblait là dessous. Il devait bien admettre qu'il avait des sentiments mitigés. Pas sure qu'il apprécierait le spectacle. Il pesa la pensé quelques secondes dans sa tête, avant de se dire que la seule solution, c'était encore de vérifier. Il allait peut-être le regretter, mais il ferait d'une pierre trois coups: petite vengeance, voir si elle avait que de la gueule à jouer les "ça me dérange pas" (avec un petit bonus de déconfiture si c'était pas le cas) et enfin à quoi ça ressemble une femme à écaille... à poil. Il allait avoir un boulot pour trouver un endroit ou placer un appareil photo, ou alors trouver un moyen de lui faire utiliser son pouvoir.

Mais pour l'instant, il était en plus charmante compagnie, côté physique, à défaut qu'elle lui soit réellement agréable. Il se tourna vers elle: "Mais dis moi, c'est pour moi que tu t'es faite si belle? Fallait pas vraiment. A moins que tu es quelque chose à me demander." Il se prit même le luxe d'un sourire en coin et d'un petit clin d'oeil. Mieux, il retournait la situation. S'il réussissait à lui faire devoir une faveur, il s'attribuerait même un oscar tiens!


Dernière édition par Ryoichi Kinami le Mar 17 Sep - 6:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Marshall

avatar

Messages : 2234
Taille : 1m68
Poids : 59 kg

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Mariée mais Sainte
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.04/05.L.Home? sweet home?   Lun 16 Sep - 1:10

C'était elle ou il avait presque eu l'air content de la voir? Eden afficha une mine sceptique. Elle l'avait surpris, voilà tout. Elle tiqua légèrement à sa réponse. Il se foutait d'elle, hein? Qu'il en profite, il avait des munitions, lui. La californienne détourna les yeux. Non, elle ne relèverait pas ce petit détail d'altitude, c'était pas son genre. Elle jeta un coup d'oeil vers l'ouverture par laquelle elle était entrée. Peut-être qu'elle n'était pas dans un bon moment pour parler de quoi que ce soit avec lui. Il n'était pas trop tard pour mettre les voiles. Ou peut-être que si. Maintenant qu'il l'invitait à prendre place, elle ferait figure de dégonflée si elle déclinait la proposition pour quitter le jet. Elle hésita pourtant quand même et puis... Elle s'avança pour aller s'asseoir dans le fauteuil d'à-côté.

Elle n'eut pas besoin de relancer la conversation qu'il partit de lui-même sur un ton léger qui convenait à une conversation somme toute banale. Sauf que parler de toilette intégrale et de frotter le dos, alors qu'elle avait toujours parfaitement en tête l'expression hilare d'une Mbarou parlant de blague faite à Ryoichi dans l'entrepôt... elle en vint à se demander ce qui s'était exactement passé entre les caisses en bois. Nan, en fait, mieux valait qu'elle ne se pose pas trop de question. Après tout, elle se devait d'être une sainte et les saintes ne devaient pas faire preuve d'une imagination trop fertile. Elle secoua la tête, chassant un commencement d'hypothèse pas très innocente.

"Certains d'entre nous ne voulaient pas prendre le risque de louper l'ouverture du portail pour aller profiter d'une douche chaude."

Même si elle se serait bien faite un bain. Mais la perspective de rester trop longtemps au milieu des affaires de ses amies de chambrées, comme si elles allaient subitement apparaître dans les couloirs de Graymalkin lui fichait un coup au coeur.

"J'ai failli enfiler ma tenue d'hôtesse de l'air, mais j'ai pensé que ça ferait un peu too much."

Ouais, elle pouvait bien faire l'effort de déconner un peu. De toute manière il se donnait bien la peine lui d'engager la conversation.

"J'ai rien à demander non..."

Pardon peut-être? Non, en fait, c'était pas tout à fait ça.

"Je comprends un peu... Pourquoi tu as attaqué Dakota. J'accepte pas, mais je comprends."

C'était un début, mais fallait pas trop lui en demandé. La tête d'un Dakota terrorisé et humilié lui resterai toujours en travers de la gorge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.04/05.L.Home? sweet home?   Mar 17 Sep - 6:55

La jeune femme s'était installée à côté de lui. Une double surprise en un sens, vu qu'il n'avait pas compté sur le faite qu'une s'installe à côté de lui et encore moins qu'elle s'installe tout court. Soit il l'avait mal jugée, soit il était pas si mal avec elle.
Il l'avait vue plutôt rester aussi loin que possible de lui, peut-être à l'entrée de l'appareil. Mais non elle avait décidé de se "coller" à côté de lui.

D'ailleurs elle se fendit même le luxe de répondre à sa réflexion. En retour il ouvrit les yeux pour faire semblant de la reluquer de haut en bas, avant de se rencogner dans son fauteuil et de refermer les yeux, non sans ajouter avec un sourire: "Quel dommage..."
La remarque précédente sur la douche eu juste le droit à un haussement d'épaule. Il ignoré lui même pourquoi il avait abordé le sujet. Besoin d'engager une conversation quelconque?

Bref, ça semblait engagé dans une impasse quand elle dit tout de même une chose intéressante. Pour le coup il ouvrit des yeux curieux autant que surprit sur son interlocutrice: "Tiens donc? Et que c'est il passé?" il tendit une main pour écarté d'un doigt les cheveux de la Californienne: "Il n'a pas l'air de t'avoir égorgé ou même de t'avoir attaqué" fit il en les laissant retombé et en constatant qu'elle n'avait pas de trace de griffure ou morsure quelconque sur les bras.
Il la regarda songeuse: "Ou il s'est passé un truc pendant vos balades sur je ne sais quel planète?"

Pour le coup il était vraiment curieux. C'était quand même pas rien vu ce qu'il savait et pensait d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Marshall

avatar

Messages : 2234
Taille : 1m68
Poids : 59 kg

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Mariée mais Sainte
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.04/05.L.Home? sweet home?   Mar 17 Sep - 12:17

Bien sûr, Eden en hôtesse de l'air, tailleurs à jupe courte et petit couvre-chef assorti, se penchant pour demander avec un adorable sourire "thé ou café?"... Il se moquait d'elle et n'était certainement pas en train de l'imaginer avec ce genre de vêtement. La californienne plissa les yeux, comme pour sonder Ryoichi, avant de simplement renoncer. C'était son style, la provoc et la déconnade, elle le savait à force. Elle finit par détourner les yeux, l'air faussement blasé. De toute manière là n'était pas le sujet et vu la facilité avec laquelle il rebondissait sur sa façon détourner d'admettre une part de tort... Mais juste une petite part, hein! Fallait pas déconner. Le mutant, qu'il soit terrien ou pas, qui s'en prendrait à Dakota avec son consentement n'était pas encore né. Elle afficha une expression d'étonnement quand il suggéra qu'il avait pu se produire quelque chose.

"Dakota ne m'attaquerait pas, à moins que je lui donne une bonne raison."

Ou qu'il ne soit pas dans son état normal. La boule de poils bleue se serrant contre elle pour un câlin avant de sombrer dans une sorte de sommeil lui restait en mémoire avec pour conséquence ce même genre de sentiment qu'éprouve toute jeune fille devant un adorable chaton qui ronronne. C'est dans les gênes des nanas, ça, Eden n'y pouvait rien, Eko était définitivement trop mignon pour être un monstre, même s'il savait se servir de ses griffes ou ses crocs.

"Non, c'est rien de tout ça."

Sa réputation était quand même une plaie. Mais en même temps, personne n'était jamais dans sa tête au moment de se battre pour savoir à quel point elle pouvait ressentir cette détestable envie de tuer. Forcément, il fallait qu'il y ait une raison au fait de se remettre en question? Eden parut réfléchir un instant. La réponse était évidente. Elle qui aurait pu jurer quelques jours plus tôt qu'on ne la verrait jamais s'en prendre à un plus jeune qu'elle n'avait hésité qu'un court instant avant d'attaquer la fillette sur Khane. La californienne fixa ses mains, cherchant la meilleure façon d'expliquer ça.

"La gamine dans la forteresse. Elle y avait quelque chose de mauvais dans son regard, ou son sourire, je sais plus trop. Si elle n'était pas aussi résistante, et si cette autre fille en armure n'était pas intervenue..."

Elle haussa les épaules, l'air nonchalant, avant de revenir fixer l'asiatique.

"Je l'aurais fracassée contre le plafond sans même essayer de me retenir. Alors je peux comprendre."

Dit comme ça, elle avait presque l'impression d'avoir vrillé sans crier gare. Mais au final, elle n'avait jamais été une tendre. Elle avait juste été un peu moins capable de faire des dégâts.

"Quand on a été à la Maison Blanche, j'ai pas hésité à relâcher le bloc de Sélène pour écraser Frimas. C'était mon idée. Je pensais qu'il s'en sortirait, mais le savoir mort m'a juste soulagée. Et l'homme-comète... J'avais qu'une envie: le tuer. Je crois bien que j'y suis arrivée."

Elle détourna les yeux vers l'ouverture béante du jet, se frottant les mains par réflexe, comme si elle avait encore sur ses paumes les résidus de suie qu'elle avait touché en allant voir de plus près le bloc avec lequel elle avait donné le coup de grâce. Elle avait gardé un ton étrangement neutre, comme si elle n'avait fait que raconter une histoire.

"Tu crois que ça fait de moi un monstre?"

Au final, c'était ce que faisaient les malades. Il jugeaient selon leurs critères et massacraient ce qu'ils n'estimaient pas mériter de vivre. Elle revint sur lui une fois encore, l'air interrogateur. C'était pas particulièrement une envie de faire des confidences, mais lui s'était bien ouvert un minimum sur Khane, et elle n'avait pas vraiment rendu la pareille. Mais avant qu'il réponde, elle préféra rajouter rapidement, histoire qu'il ait toutes les cartes en mains pour donner son avis, et peut-être même achever de les mettre en froid l'un avec l'autre.

"Je t'ai attaqué dans la cuisine. Le coup sur la tête... C'était moi."

A défaut d'arrondir les angles, elle aurait au moins été honnête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.04/05.L.Home? sweet home?   Jeu 19 Sep - 0:07

Eden ne releva que moyennement le coup de la jupe. Dommage, son coup de rouge dans l'entrepôt de Khane avait était... Mémorable. Revoir ça aurait amusé Ryoichi.


En tout cas le sujet de Dakota amena plus de commentaires. Le sien fut un "humph!" mi-dubitatif, mi-méprisant. Il lui aurait bien dit ça façon de penser, mais elle enchaina. La suite fût pour le moins bizarre. Du moins... Il ne savait pas comment, mais il vit littéralement Eden plonger dans ses souvenir. Se perdre.

Il écoutait d'une oreille distraite, maintenant, attentif aux réactions de la jeune femme. Elle déballait son sac, tout ce qui lui pesait sur le cœur était en train de sortir. Et elle semblait en avoir lourd. Assez lourd pour quelle commence à avoir des réactions un peu inquiétante. Le regard dans le vague, les mains qui se frottent, visiblement inconsciemment.
Il avait déjà vu ça. Des gens qui en avaient trop fait d'un coup. Ou prit trop dans la patate. Certains avait besoin d'un coup de boost sous forme de claque derrière la tête. D'autres de sentir la présence de ses "frères". Certains ne s'en remettaient pas et il fallait les laisser derrière.


Eden était en train de se perdre comme cela à ses yeux. Il s'appétait à lui prendre la main pour la secouer et la ramener à la réalité quant, à nouveau, elle changea de sujet.
Il ne s'était pas trompé, elle en avait sur le cœur visiblement. La suite le fut plus encore et il maintint son geste, par surprise d'abord, ne voyant pas de quoi elle parlait, puis sous le coup du souvenir.


Il se souvenait du coup du petit corniaud... Mais pas d'avoir vu la blonde. Il se rappela un coup venu de nul part... Et maintenant qu'il cherchait, oui, c'est vrai qu'il avait vu une personne sur le seuil de la cuisine sans l'identifiée. C'était donc elle. Pour les deux raisons d'ailleurs.


Sa main se reposa sur son accoudoir, le visage neutre. Qu'est ce qu'il devait penser de tout ça. en faite c'était surtout qu'il manquait de réaction. Nul doute qu'il lui aurait fait payer... Peut-être qu'il lui ferait un petit coup.
Avait il donc tant changé?

Il resta songeur un instant, avant de claquer soudainement ses mains sur les accoudoirs et de lever sa main vers la Califorinenne... Pour lui agripper le bras: "Vous êtes exactement comme je l'imaginais en arrivant ici vois tu. Une bande de gosse, assez dangereux. Mais des enfants tout de même. Inadaptés à la violence. Vous découvrez... Vos capacités de la façon la plus moche qui soit. Mais vous restez inadapté à tout ça.

Il va falloir s'y faire ou laissé tomber tu sais. La douleur, le sang, la mort... ça semble nous suivre. Surtout que c'est un combat que vous menez. Et un combat c'est forcément synonyme de violence.
Toi tu ne fais que découvrir tout ça. Et il te faudra décider si tu veux continuer comme ça ou pas. Tu n'es pas un monstre Eden Marshall. Tu es humaine. Quelque part ça devrait te réconforter, car être prit pour des humains normaux, c'est bien une partie du but de cet endroit non?"


Il ne l'avait pas regardé dans les yeux pour dire tout ça, concentré sur les mots. Il relâcha l'étreinte sur son bras, reposant à nouveau sa main.
Laissant à nouveau le silence s'installer il laissa un instant Eden réfléchir à ce qu'il avait dit. Et lui de se comprendre, chose difficile.

Un petit moment se passa, avant qu'il pose une question qui le trottait.: "Dis moi... Pourquoi être venue me voir? J'aimerai savoir ce qui t'a amenée à moi... J'ai l'impression qu'il y a eu un gros soucis pour que tu t'ouvres autant à moi. Je veux dire à moi plutôt qu'à quelqu'un dont la mentalité serait plus proche de la tienne.

Alors? Qu'as tu sur le coeur, ou qu'est ce qui t'a amenée à tout ça si je me trompe?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Marshall

avatar

Messages : 2234
Taille : 1m68
Poids : 59 kg

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Mariée mais Sainte
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.04/05.L.Home? sweet home?   Jeu 19 Sep - 1:49

Décidément, il y avait vraiment quelque chose de différent. Avant leur enlèvement, Ryoichi était plus impulsif, plus porté sur la violence. Un pauvre flic en avait fait les frais au zoo, et Dakota s'était pris une vengeance spontanée sans même de discussion possible. Et là, alors qu'elle lui balançait avoir activement participé à la bagarre qui avait envoyé l'asiatique dans les bras de Morphée d'une manière peu confortable... Rien. Pas même un commencement de reproche. Juste un air neutre. Apparemment, tout le monde finissait par changer d'une manière ou d'une autre en rejoignant les x-men. A moins que ce ne soit qu'une impression. Pendant une fraction de seconde, Eden cru s'être trompée, alors qu'il claquait les accoudoirs, s'attendant subitement à un retour à l'envoyeur et... Ah ben non. Elle ouvrit de grands yeux, un peu surprise alors qu'il lui attrapait le bras.

Elle écouta, attentive, ce qu'il avait à répondre à son déballage. C'était ça qu'ils étaient? Une bande de gamins dangereux? Avant de venir ici elle n'était pas dangereuse. C'était même l'inverse au final. Elle tenait un assassin et au lieu de lui rentrer dans le lard, elle avait cherché à le convaincre de se rendre. Avoir fait face à une menace plus grande avec les pères fondateurs avait changé la donne et les progrès qu'elle avait fait avec son pouvoir l'avaient rendue plus ambitieuse et pas dans le bon sens du terme. C'était le fait de s'en rendre compte qui la rendait humaine? Quant à savoir s'il fallait continuer ou arrêter, son choix était déjà fait.

Elle cherchait à intégré, mais tout ne lui semblait pas si juste que ça. Au final, elle ne savait plus trop quel était le but des x-men. Faire accepter les mutants? Combattre les pères fondateurs? Ou autre chose qui leur échappait encore? Chacun était là pour y trouver quelque chose de différent au final. Ses raisons à elle étaient très égoïstes au final. Quant à savoir pourquoi être venue parler de tout ça à Ryoichi... C'était une bonne question. Elle fronça les sourcils, cherchant elle aussi le côté logique à ça, puis la réponse lui parut évidente.

"Toi, tu t'es ouvert sur Khane. Au moins un peu. Moi, presque pas."

Elle se gratta l'arrière du crâne, un peu pensive. Et non, la virginité ne rentrait pas dans les conversations existentielles. En tout cas pas pour le moment.

"J'ai pas besoin de compassion, ou que quelqu'un me dise ce que je pense déjà. Je préfère un point de vue différent."

Après elle pourrait toujours choisir de prendre pour elle ce qui lui permettrait d'aller de l'avant. Elle ne savait pas si l'asiatique était le mieux placé pour ça, mais il restait plus adapté que pas mal de monde. Elle aurait pu parler à Alex, mais pas sûr qu'il puisse se montrer spontané face à elle. Il était resté tellement calme en apparence malgré la mort de Kitty... Damian? Il avait d'autres chats à fouetter. Roxie, Vesna, Luz... Elles n'étaient plus là. Mbarou se concentrait sur Mia, Mia n'était pas en état. Pedro? C'était elle qui l'avait recruté, alors si elle venait lui filer des doutes, c'était pas sérieux. Les autres, soit elle ne les connaissait que depuis trop peu de temps, soit elle ne se sentait pas assez proche. Ouais, Ryoichi restait certainement le mieux placé.

"A Los Angeles, une fille est morte parce que j'ai été trop lâche pour la protéger. Alors quand Walentyn m'a abordée, je me suis dite que quitte à avoir des regrets, autant que ce soit en agissant. Ça ne la ramènera pas, mais c'est le moins que je puisse faire pour essayer de me racheter."

Elle fixa une dernière fois ses mains avant de se renfoncer dans son fauteuil.

"Je suis pas prête de me faire canonisée avec ça."

Elle fit un petit sourire sans trop de conviction en tournant la tête vers Ryoichi.

"Mais je pense que ça répond à tes questions, au moins."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.04/05.L.Home? sweet home?   Ven 20 Sep - 0:00

Ryo écouta patiemment le discours de la jeune femme, se contentant d'une petite moue et d'un hochement de tête en guise de réponse et pour l'invitée à poursuivre.

La suite fut un peu décousu, même s'il ne commenta pas, la laissant finir. Quant à la dernière affirmation: "Je n'en suis pas sur. Je vais rester sur le point de vue différent, bien que je me demande si je ne t'es pas mal jugée en pensant que tu aurais préféré une compagnie plus douce, si ce n'est pas la compassion que tu recherchais.

Mais je reviens à ce que j'ai dis: tu n'assumes pas encore ton choix."

Il détourna le regard, cherchant ses mots... Puis décida de ne pas la ménager. Elle voulait pas de pincettes après tout: "Tu as fais le même choix que moi. Enfin plus ou moins, sinon celui de devenir plus forte. Et de manière brutale si nécessaire. Mais tu n'as pas encore mesurée ce que ça allait te demander.

A l'instant, je t'ai vu te frotter les mains, à me raconter ton histoire comme si tu étais pas vraiment là, des gestes que j'ai souvent vu de type choqués des types qu'une réalités trop extra-ordinaire a fait tilter, j'ai cru que tu allais me claquer dans les pattes, mais tu l'as pas fait.


Bref, j'admire ton choix, mais il va te falloir t'endurcir, accepter d'être violente... non! De tuer, puisque ce n'est pas des mots doux que tu veux. Si c'est ce que tu veux, tu n'es pas dans l'obligation d'en faire un mode de vie comme moi, mais il va falloir regarder tout ça en face, y repenser en acceptant l'idée que c'est toi qui a porter le coup fatal, et peu importe que c'était le bloc de... heu... machine.

C'est ton choix."

Il détourna à nouveau le regard, sachant que la suite serait peut-être encore plus pénible: "Et même moi je ne pourrais pas t'aider ou un soutien au mieux. Peut-être faire le tri dans tes émotions vu que je sais ce que c'est. Je peux t'apprendre à être efficace là dedans. Mais le reste c'est dans ta tête que ça se passe."

Au moins c'était dis. Dur, mais dis. Il se demanda un instant si elle allait encore plus le détester, avant de se demander ce que ça pouvait bien lui foutre maintenant: "En tout cas ravis que tu ne sois pas une sainte. Tellement chiant et stéréotypé les saints." C'était une maigre tentative d'abaisser le sérieux de la discussion. Pourtant il savait que ça ne suffirait pas: on discuter d'elle devenant pour de bon une tueuse. Du moins de l'idée qu'elle en est une et qu'elle s'est engagé à en être. C'est bien ce qu'elle a décidée et c'est cette idée qu'elle doit maintenant accepter... Avant que ça ne la tue.

Physiquement ou mentalement d'ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Marshall

avatar

Messages : 2234
Taille : 1m68
Poids : 59 kg

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Mariée mais Sainte
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.04/05.L.Home? sweet home?   Ven 20 Sep - 21:10

Alors elle n'avait juste pas la force nécessaire pour encaisser ça? Eden resta à son tour silencieuse. Le point de vue de son camarade ne l'aidait pas vraiment à y voir plus clair, il n'apportait pas de solution concrète. Enfin si, mais c'était elle qui allait devoir trouver toute seule comment assumer ça puisqu'elle n'y arrivait visiblement pas comme elle l'aurait voulu. Peut-être que son père avait raison après tout. Elle n'avait pas ce qu'il fallait pour assumer les conséquences de ses actes. Au moins elle n'avait pas encore totalement perdu les pédales, c'était un bon point. Pourtant dans l'idée, quand elle avait quitter Los Angeles, tout lui paraissait simple. Aller se battre pour ses convictions, faire triompher la justice et toutes ces conneries idéalistes faisaient classe sur le papier. Mais dans les fait, choisir d'aller jusqu'à tuer au nom d'une volonté, c'était extrême, et pas plus juste que ce que faisaient des gens comme les pères fondateurs. Seules les objectifs étaient différents. Mais la méthode restait, elle, atrocement semblable.

Le plus démoralisant dans tout ça c'était surtout qu'elle s'était sentie prête à tuer, sans penser à ce que ça signifiait vraiment. Choisir qui devait vivre ou mourir au nom d'un camp, c'était se prendre pour Dieu. Et surtout c'était à l'exact opposé d'un quelconque idéal. Alors qu'est-ce qu'elle devait faire? Laisser tomber et rentrer? Plus de prise de risque, plus d'envie ou de nécessiter de tuer, une petite vie pépère ou ses seules angoisses seraient de réussir des études et de se construire à son tour une petite vie parfaitement hypocrite comme son père l'avait fait. Quelque part, c'était une option séduisante. Mais ça ne lui convenait pas. Elle eut un petit sourire amer.

"Au départ, moi je voulais juste sauver des vies, pas en prendre. Mais bon. Puisque l'un ne va pas sans l'autre..."

Fatalité quand tu nous tiens! Elle haussa les épaules, un peu trop désinvolte. Ryoichi avait raison, elle allait falloir qu'elle s'endurcisse, mais pour ça, elle n'allait pouvoir compter sur personne. Le soutien c'était bien mignon, mais elle ne pouvait pas espérer bêtement que quelqu'un la prendrait par la main pour lui dire quoi penser et comment vivre avec ça.

"Ok.

Elle avait eu ce qu'elle voulait, l'avis de quelqu'un qui connaissait ça sans avoir droit à ces ennuyeuses paroles d'encouragement certes très sympathiques, mais qui au final ne faisaient qu'enfoncer le clou. Maintenant il allait lui falloir intégrer tout ça et en tirer autant qu'elle le pourrait. Ça n'allait pas se faire en un jour. En tous les cas, elle ne comptait plus reculer. Ceux qui les affrontaient n'hésitaient pas à aller jusqu'au bout, alors il allait bien falloir que certains d'entre eux soient capables d'en faire de même.

"je vais faire de mon mieux!"

Il suffisait de se convaincre qu'elle n'avait jusqu'ici pas fait les pires choix possibles et elle tiendrait bon. S'apitoyer sur son sort n'allait certainement pas l'aider à assumer. Elle essaya de sourire, pour suivre la tentative de Ryo pour alléger un peu l'atmosphère, mais c'était pas encore trop ça.

"Merci d'avoir été honnête."

Quelque part c'était rassurant de penser qu'on pouvait encore se faire dire les choses sans faux-semblants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.04/05.L.Home? sweet home?   Ven 20 Sep - 22:41

Eden resta un petit moment silencieuse. Il en profita pour se replonger dans ses pensés... Et se demanda ou tout cela allait les amener. Cette conversation avait l’intérêt de lui faire prendre conscience de certaines choses. Et après? bonne question.

En tout cas il mettait les gens en dette envers lui d'une certaine manière. Il en devait une à Mbarou et sentait qu'Eden était encore du genre à se dire qu'elle avait peut-être une petite dette envers lui, si la conversation lui apportait vraiment quelque chose. Enfin sur ce point c'était encore à voir.

En la regardant du coin de l’œil, il la vit songeuse. Elle ne tarda pas à réagir à ses paroles en tout cas.
Il ne trouva rien de plus à redire au sujet du sauvetage de vie, sinon un *Utopiste!* un peu méprisant en pensé. La paix sur Terre? Quelle bonne blague! Pas pour tout de suite. En tout cas on ne pouvait pas envoyer bouler des agressifs à coup de mots et de bon sentiments.

Pour la suite elle le laissa déblatérer, espérant qu'elle écoutait vraiment. Il n'aimait pas gaspiller de la salive le peu de fois ou il parlait sérieusement.
Mais cette fois ça semblait trop faire mouche.

"Ne néglige pas le soutient en tout cas. Pas mal de nanas le font. Je méprisait cette façon qu'elles avaient de se trouver un type bien rangé vers lequels elles allaient minauder de temps en temps sans qu'ils sachent qu'elles étaient des garces avec des mains pas tout à fait propres. Je voyait ça comme un manque de conviction, une façon de se laisser le choix, ou un plan de secours un peu facile vers une vie trop bien rangée. Mais avec le recul il est possible que je me trompais. Ce n'était pas une roue de secours pour le jour ou elles arrêteraient de jouer les furies.

Elles le faisaient peut-être bien pour oublier. La pression, celle d'être une nana dans un pur environnement machiste, devoir se défoncer pour se faire accepter, du moins celle qui ne passaient pas par la case "pieu avec un type pour que les autres lui foutent la paix".
Je pense qu'en y réfléchissant, tout le monde à besoin de perdre pied avec la réalité du moment. Dans les bras d'un gentil petit gars elles trouvaient un peu de réconfort à la dureté de leur vie, de la douceur là ou il n'y avait que de la violence, du sang et de la crasse.
Tout le monde a besoin de s'aérer l'esprit de la dureté d'une vie. Moi même... Même si c'était un eu différent, j'avais... Un soutien qui me poussait vers l'avant. Et quand ça ne suffisait pas, il y avait le groupe. être le roi des rois des rues, ce n'est pas juste être ce qui fait envie et ce qui fait peur. C'est aussi être la volonté d'un corps en quelque sorte. Certains d'apprécient vraiment. Et ils te soutiennent par un regard ou un simple signe de tête."


Il ne put s'empêcher de sourire à l'idée de cette partie de sa vie. C'était le bon temps s'il pouvait s'exprimer ainsi du bas de ses 22 ans.
Revenant à la conversation du moment: "Bref, trouve toi quelqu'un. Peut-être un petit gars qui n'a rien à voir avec tout ça, là dehors." Il fit un signe du menton par delà les murs: "Ou ici peu importe. Un gars qui posera pas de questions auxquels tu veux pas répondre et qui te donnera un peu de chaleur. Ou un simple confident qui écoutera quand tu auras envie de vider ton sac, et qui fera pas de commentaires une fois que tu auras fini et que tu partiras sans demander ton reste. Une paire de bras pour te serrer très fort et te donner l'impression que ça va.
Bref un truc qui te fera du bien à la tête et au corps si c'est aussi ton truc. Mais ne reste pas seule ou tu va partir en vrille à un moment. Ça sera mon seul conseil.

Oh! Et ne prend pas trop au pied de la lettre ce que j'ai dis. Ce n'est pas juste au sujet de devenir une pure assassin, mais plus au sujet de ne pas avoir de doute sur la nécessité de ce que tu fais. Sinon, c'est peut-être que tu te trompes de voie..."


A nouveau il la laissa à sa réflexion, ne lui lançant qu'un: "Ne me remercie pas avant de savoir si ça va te rendre plus heureuse."
Il songeât de son côté que c'était une des rares fois qu'il avait une discussion sérieuse ainsi. Il avait ses propres doutes bien sur. Mais il n'avait pas était aussi loin. Peut-être même pas avec Taro...
A méditer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Marshall

avatar

Messages : 2234
Taille : 1m68
Poids : 59 kg

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Mariée mais Sainte
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.04/05.L.Home? sweet home?   Sam 21 Sep - 20:30

Drôle de conseil, vraiment. Eden eut l'air quelque peu sceptique pendant quelques instants. Cette idée de se trouver quelqu'un pour servir de béquille lui laissait un arrière-goût de vacherie. Ça revenait à se servir d'une autre personne pour se donner le courage d'avancer. Outre le fait qu'elle y voie une part de manipulation, il y avait aussi l'aspect faiblard de celui qui se confie. Les personnes fragiles ont besoin de quelqu'un ou quelque chose grâce à quoi se déconnecter. Elle était donc si mal partie que ça? Et surtout, il parlait de quel genre de réconfort? Non parce que là, ses histoires semaient un sacré doute quand même. La californienne plissa un instant les yeux en tâchant de visualiser. Un bon gars... Une paire de bras pour la serrer... Un truc qui fait du bien à la tête et au corps... Heu... Ouais. Ou pas.

Eden détourna les yeux, subitement très intéressée par ce qui était visible du parc depuis le pare-brise du cockpit. Même s'il ne s'agissait que de confidence, ce n'était définitivement pas son trip. Ce qu'elle avait dit dans cette carlingue crashée serait certainement sa seule et unique confidence, du moins elle l'espérait. Et puis c'était pas correct d'étaler ses états d'âme en vérité. Quelqu'un à Graymalkin? Ils vivaient tous le même enfer, alors en remettre une couche en imposant le sien à quelqu'un qui l'éprouvait déjà, non merci. Quant à l'extérieur... Qui serait assez cinglé pour écouter des histoires de regrets et de cadavres sans finir par choisir de se protéger d'une mutante complètement givrée? Mieux valait qu'elle se considère comme seule pour le moment. Le soutien sur le terrain, ça au moins c'était une réalité. Elle l'avait éprouvé avec certains camarades, ce lien qui fait qu'on se coordonnait d'instinct, que le premier serait là pour pallier aux faiblesses du deuxième, pour se dire d'un simple regard qu'ils faisaient ce qu'il fallait. Mais une fois que la bataille était terminée, chacun se retrouvait abandonné avec ses propres sentiments.

"Mouais... J'ai un doute, mais bon. C'est pas très correct de s'en remettre à quelqu'un comme ça. Enfin faut voir."

A moins qu'en un sens elle ne l'ait déjà trouvé. Elle avait un besoin viscéral d'entendre régulièrement son petit frère au téléphone, et même si l'écouter parler de ses résultats au baseball ou de ses bonnes notes avaient un petit quelque chose de banal, l'idée même de perdre ça sur Khane l'avait rendue un peu agressive. Jamais elle n'aurait trouvé apaisant de briser la mâchoire d'un type d'un coup de poing avant ça.

"En tout cas j'ai pas l'intention de devenir un assassin, alors si un jour je devais déconner, j'espère qu'il y aura quelqu'un pour me filer une raclée."

En attendant, elle devait se reprendre, et tout finirait par aller bien dans le pire des mondes.

"Tu as dit que tu avais un soutien avant, mais maintenant... Tu fais comment? T'en a plus besoin?"

C'était plutôt ça qui pourrait l'intéressé en fait. Comment faire pour se passer de béquille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.04/05.L.Home? sweet home?   Sam 21 Sep - 22:06

A nouveau la blondinette sembla pensive. Quelque chose devait la déranger car elle détourna clairement le regard.
Lui même se rencogna dans son fauteuil. Il avait des choses à penser, mais ne savait pas trop comment les aborder. Le fait est qu'il n'était pas trop un penseur. A moins qu'il s'agisse de préparer une embuscade ou un coup fourré, ses talents n'étaient pas trop portés sur la stratégie. Peut-être devait il arrêter d'y songer. Peut-être devait il simplement laisser la nature suivre son cour.
Mais ne plus avoir cette "présence" en permanence était perturbante... Il soupira songeant qu'en faite c'était peut-être de la voir revenir qui le perturbait. Oui... C'était peut-être ça. Il était toujours aux aguets, attendant d'entendre cette petite voix qui lui donnaient des directives, qui paliers l'air de rien à ses doutes. Mais il la craignait aussi car il savait ce que ça avait fait de lui.

Avant qu'il puisse poursuivre, Eden repris la parole pour exprimer ses doutes sur ses conseils. Il lui fit un sourire un rien condescendant: "Toujours une sainte je vois. Oh mais j'y pense, tu es pas encore trop portée sur la chose, je comprends maintenant ton scepticisme. Présentons les choses autrement, pour se mettre à ton niveau: trouve toi une activité, un ami ou un groupe qui soit en dehors d'ici pour oublier, ou simplement te montrer comment ça se passe sans combats ou violence.


Le but est pas tant de s’éprendre que de lâcher la pression. Le sexe, parce que c'est bien de ça que je parlais tout à l'heure, entre autre, est un des meilleurs moyens. Si t'as pas envie de pratiquer, si trouver quelqu'un "juste pour raconter tes doutes" ce n'est pas dans tes liites morales, peut-être que ça, ça sera plus à ton gout.
Encore une fois c'est tant que tu auras des doutes sur ce que tu fais et comment. Et puis, tient, je devrais être fier de moi: l'intégration, le mélange mutant-humain, c'est pas une des directives de l'école. Fais donc ça, y'a pleins de site de rencontre pour des activités diverses et variés. Même la couture et le point de croix, si tu cherches une activité bien catholique."
La dernière phrase était clairement ironique. Mais ça lui irait bien. Il la voyait bien avec sa petite robe de nonne, à faire des bêtises et filer au confessionnal pour se faire pardonner ou exprimer ses doutes.
Ca serait dommage remarque. Un peu comme toutes ces belles prêtresses de temples au Japon. Toutes ces belles femmes dédiés à un saint et sain mode de vie...
Il soupira un instant. Ca lui manquait tout ça. Enfin, il avait sainte Eden à côté de lui, c'était toujours ça de prit. Amen à ça!

Il craqua les doigts en souriant de manière peu rassurante quant au commentaire sur l'assassinat: "A ton service." fit il. Charge à elle de savoir s'il déconnait... Ou pas!

Son regard se détourna un instant à la question suivante. Gênante vérité. Ou vérité trop personnelle: "Et bien..." Commença t'il: "... Je dirais que j'applique exactement ce que je t'ai dis: je gère tout seul les problèmes qui ne peuvent être gérés par personne d'autre que moi. Des changements que je dois accepter, des doutes à mettre de côté, des peurs à digérer." Il regretta d'avoir lâcher cette dernière partie: admettre qu'il avait une faiblesse ne lui plaisait pas.

Il enchaina immédiatement: "Si on devient plus intime un jour toi et moi je t'en parlerai peut-être." Bien qu'il l'est dit, il ne l'avait pas regardé en face. C'était réellement... Une question personnelle. Pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Marshall

avatar

Messages : 2234
Taille : 1m68
Poids : 59 kg

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Mariée mais Sainte
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.04/05.L.Home? sweet home?   Dim 22 Sep - 12:13

C'était pas sympa, ça, de remettre une couche sur sa gène et de s'en servir pour se moquer d'elle. Eden s'obstina à fixer la fenêtre, prenant une certaine distance avec les propos de Ryoichi. Elle avait compris le message, c'était bon! La condescendance lui paraissait même transparaitre dans son ton. Pourquoi il avait fallu que ce soit lui qui s'en rende compte? Franchement, il aurait mieux valu que ce soit quelqu'un qui sache prendre des pincettes. La "sainte" poussa un petit sourire de lassitude. Chacun son trip, mais il était clair que le meilleur moyen pour l'asiatique de lâcher du leste n'était à l'heure actuelle clairement pas une option envisageable pour elle. Quant au activités, mine de rien, ça lui filait un coup de blues assez méchant. Elle avait perdu son plus bel échappatoire le jour où elle avait quitté Hypnos. Jamais elle n'avait eu une telle complicité dans une passion avec qui que ce soit d'autre que ses potes du groupe. A part eux, elle ne se voyait pas tout recommencer à zéro dans une quelconque occupation. Seulement Los Angeles, ça faisait loin, surtout quand on avait des centres d'intérêts mutants incompatibles avec une carrière de musicien. Elle planta un coude sur son accoudoir et posa son menton dans sa main avec un soupire limite déprimant en réponse à l'ironie de de Ryoichi.

Elle n'eut pas de réaction quand il se proposait en un sens pour lui mettre une raclée. Elle était sérieuse quand elle avait dit ça tout à l'heure, restait à savoir si lui l'était aussi ou s'il serait un dégonflé si ce moment devait se présenter. Elle tourna à peine la tête vers lui quand il répondit à sa question, mais dans les faits, il ne révélait pas grand chose. C'était un début, d'avoir avoir des peurs, surtout pour un type qui s'était (auto-)proclamé roi des rois des rues. Mais concrètement, il ne se mouillait pas beaucoup. Comme quoi... Autant dire qu'il ne lui en parlerait jamais. Elle n'avait pas le profil, trop jeune, trop naïve, et certainement trop sainte du même coup.

"Dommage. J'aurais bien voulu savoir ce qui pouvait faire peur au roi des rues."

Elle haussa les épaules, se faisant une raison. Si elle devait le savoir un jour, ce ne serait certainement pas par le principal concerné.

"C'est à se demander parfois si ce qui fait le plus peur sont les peurs elles-mêmes, ou juste le fait d'en parler."

Elle lui jeta un coup d'oeil interrogateur, mais n'attendait vraiment pas de réponse de toute manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.04/05.L.Home? sweet home?   Dim 22 Sep - 14:03

La californienne sembla ennuyée, ou peut-être dépité par la réponse fournie. La main dans le menton, le regard dans le vague... Peut-être avait elle eu sa dose de franchise? Enfin, elle l'avait réclamée de ses vœux non?

Il lui jeta un œil quant à la phrase sur la peur. Se foutait elle de sa gueule? Il se posa réellement la question, mais après tout ce qu'il lui avait envoyé il pouvait se permettre d'être beau joueur: "C'est personnel comme j'ai dis. Une autre fois peut-être?" et c'était le maximum qu'il pouvait faire... S'il y avait une autre discussion de ce genre un jour...


La question suivante était plus philosophique. Et la vérité était qu'il n'avait aucune idée de la façon d'y répondre: "Et bien... C'est trop profond pour moi. La peur c'est une connerie propre à chacun. T'y fais face ou tu t'y noie. C'est aussi simple que ça." Et il le pensait.

"Faut pas se prendre la tête la dessus. Et ça n'a pas grand chose à voir avec des doutes." Il haussa les épaules. Visiblement ils avaient fait le tour de la question. Si elle voulait pas trouver un truc à faire pour se distraire, il voyait pas trop ce qu'il pourrait faire pour l'aider. Peut-être était il temps de changer de sujet.

D'ailleurs il avait une question personnelle, et tant qu'on était aux confidences: "Tiens d'ailleurs, ça te vient d’où ce blocage avec les mecs? Ou c'est juste que t'as pas trouvé le bon? Enfin c'est peut-être que j'ai pas trainé avec les bonnes personnes, mais... C'est bien la première fois que je rencontre une nana qui est à deux doigt de la syncope parce qu'on lui a touché la main, mais qui se dit pas déranger par un meurtre si nécessaire."

Bien sur il exagérait... Mais il repensait à sa réaction dans l’entrepôt qui faisait plutôt contraste avec celle de la nana plutôt décidé qu'elle était. Jouait elle un rôle, ou se cherchait elle encore? Ou peut-être avait elle deux visages, mais lequel était naturel?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Marshall

avatar

Messages : 2234
Taille : 1m68
Poids : 59 kg

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Mariée mais Sainte
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.04/05.L.Home? sweet home?   Dim 22 Sep - 22:12

Il n'y aurait peut-être pas d'autre fois. Mais ce n'était pas grave, Eden en avait déjà eu un peu, elle n'allait certainement pas se plaindre. Et puis il avait fait l'effort d'écouter et de conseiller, alors elle trouvait juste ça un peu dommage. Elle ne répondit pas, de toute manière il n'allait pas s'étaler sur le sujet, alors à quoi bon essayer de forcer? Et puis c'était pas son genre de toute façon. C'était vrai qu'il fallait pas confondre les doutes avec la peur, même si pour elle l'un et l'autre étaient toujours un peu trop liés.

Le changement de sujet de Ryoichi la surprit quelque peu. Elle haussa les sourcils, l'air étonné, avant de prendre un air blasé. Et pourquoi elle devrait avoir un blocage, hein? Et pourquoi il exagérait les choses? Fallait pas déconner non plus. Elle fit un petit "pfff" dédaigneux avant de répondre.

"Comme toi pour les confidence, moi je préfère avoir un minimum de complicité avec quelqu'un pour ne plus être gênée. Je suis pas coincée, et j'ai fréquenté pas mal de mecs, aussi bien sur le ring que dans un garage mal éclairé en pleine nuit. Je me suis toujours bien entendue avec chacun d'entre eux, et j'ai même aucun problème à sauter dans les bras de certains d'entre eux. C'est juste qu'il s'est jamais rien passé et que les débats de mes camarades de classe sur le plus joli arrière-train de l'équipe de foot du lycée m'ont toujours paru atrocement... Futiles."

Il y avait de quoi se poser des questions quand même. A croire que Ryoichi allait faire une fixette sur ça. C'était si surnaturel que ça qu'une ado de dix-sept ans n'ait pas encore trouvé particulièrement palpitant d'écarter les cuisses juste parce que c'était théoriquement pas normal à son âge? Elle haussa un sourcil et tant qu'à faire en profita pour évoquer ce si fameux petit geste dans la forteresse.

"Soit dit en passant, dans l'entrepôt sur Khane, il me semble que c'est pas moi qui ait été la plus gênée de nous deux. Tu t'es empressé de te détourner un peu comme si j'avais eu la peste. C'est toujours sympa..."

Forcément, elle intéressait pas les mecs. Soit ils finissaient par s'écarter comme si elle leur faisait horreur, soit il se contentaient de la considérer comme une pote. Oui, Eden avait une vision très arrêtée sur le sujet, et jusqu'ici personne ne lui avait donné l'envie de se poser plus de questions que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.04/05.L.Home? sweet home?   Dim 22 Sep - 22:49

La question n'eut pas l'air d'emballer Eden. Pour le coup elle se fâcherait presque. Un sujet sensible ou peut-être trop débattu qui la mettait dans le rouge. Enfin c'est l'impression qu'il en avait.

Mais il écouta tout de même et releva même un truc ou deux: "Sur le ring dis tu? Là tu m’intéresses. De la boxe peut-être?" Pour le reste il ne fit qu'hausser les épaules. Comment pouvait il savoir?
"Faut pas se mettre en rogne? Je pose la question par rapport à ce que j'ai vu. M'enfin je te demandais pas pourquoi tu te mettais pas à poil à la première occasion, juste d’où te venais cette espèce de timidité par rapport à un contact physique somme toute banal.

Quant à Khane... Et bien disons que c'était pour pas écorcher mon image de méchant en ayant l'air trop gentil avec toi" Il sourit, haussant les épaules, paumes vers le ciel. Pourquoi avait il était gêné? Bonne question. Il se l'était pas posé, et comptait pas commencer. C'était loin pour lui. Et inutile.

"Sinon on en revient à ce que je disais: t'as pas trouvé le bon. Mais avec cette manie de rester neutre tout le temps, j'en viens à me demander ton type d'homme maintenant que j'y pense... Ou de femme." Il lui fit un regard bien fixe dans les yeux comme s'il attendait la réponse. Il ne tint que quelque secondes avant de se détourner en riant: "Allez, je laisse tomber. Ça sera pour une prochaine fois ça aussi."

Il savait aussi qu'il pouvait ne pas trop y compter. Mais ça serait intéressant de voir qui pourrait débrider Sainte Eden. Enfin... Presque-Sainte Eden devait il dire, avec ce qu'il avait appris. En faisant la somme de ce qu'il savait il la regardait d'un oeil neuf. Plus complexe qu'il n'y paraissait. Quelqu'un de plus intéressant qu'il ne l'avait imaginé. Était il tous comme cela dans cette baraque?

Il se cala le menton dans la main, regardant l'extérieur: "Allez, tant qu'on est aux confidences, t'as d'autres choses à me demander? Tiens, pour ta franchise, je vais être beau joueur: poses moi donc une question et j'y répondrais. En dehors des sujets évoqué plus tôt."
Pourquoi faisait il cela? Jeu, caprice... Ou peut-être avait il envie de se confier. Il ne le pensait pas honnêtement. Peut-être pas à elle. Pas encore.
Étrangement il était de bonne humeur. Peut-être le fait de discuter avec quelqu'un à bâton rompues. Ca ne lui était pas arrivé depuis... Bien longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Marshall

avatar

Messages : 2234
Taille : 1m68
Poids : 59 kg

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Mariée mais Sainte
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.04/05.L.Home? sweet home?   Dim 22 Sep - 23:23

Ah, le ring. De bons souvenirs, certains plus douloureux que d'autres.

"Kick boxing."

Puisqu'il fallait préciser. D'ailleurs jamais elle n'aurait pensé l'exploiter sur le terrain. Les vraies bagarres avaient été rares avant Graymalkin. Il n'y en avait eu que deux, dont une avait été interrompue par les flics avant même qu'elle n'ait eu le temps de s'y mettre. Tien d'ailleurs cette fois-là aussi elle s'était retrouvée par-terre avec un mec sur elle. Elle secoua la tête, chassant ce souvenir.

Puis vint la suite. Alors ça, c'était de la réponse bidon comme on en faisait plus. C'était bien les méchants qui jouaient aux gentils de temps en temps qui étaient les pires de tous. Pour la peine, Eden ne cru pas un seul instant à ça. D'ailleurs ça se voyait sur sa figure. Encore un truc qu'il voulait pas dire, à moins qu'il ne sache tout simplement pas la réponse. Malgré tout, elle avait sa petite idée sur le sujet. Pour un soi-disant méchant, se retrouver à tenir la main d'une sainte était atrocement humiliant. Encore heureux pour lui que personne n'ait vu ça sinon ça aurait ruiné sa réputation pour un petit moment. Elle revint fixer Ryoichi quand il alla même jusqu'à supposer qu'elle pourrait être tout simplement attirée par les femmes. C'était une possibilité comme une autre après tout, mais tout ce qu'il tira d'Eden fut un regard pensif. Roxie et Vesna avaient été vraiment adorables sur scènes, à se rouler une pelle en publique. Mais hormis la surprise, ça n'avait rien soulevé de bien particulier en elle, donc... Soit elle n'était décidément pas intéressée par les demoiselles, soit c'était comme pour les mecs, elle n'avait pas trouvé la bonne.

"Moi ce que j'en viens à me demander c'est plutôt pourquoi me poser des questions là-dessus. A croire que tuer des gens est bien moins extraordinaire que n'avoir rien fait à mon âge. C'en est presque flippant."

Elle haussa un sourcil, l'air vraiment interrogatif, mais détourna la tête sans attendre de réponse. Voilà typiquement pourquoi elle espérait que Ryo serait cap de tenir sa langue. Elle allait quand même pas devoir se justifié pour ça, non? Fallait avoir déjà testé les trois quarts du kamasutra pour être normale à dix-sept ans? Eden en venait à se demander quel genre de filles il avait bien pu fréquenter pour en venir à lui poser de telles questions. Non, en fait, par égard et solidarité envers la gente féminine, elle ne voulait tout simplement pas savoir. Elle préféra plutôt saisir cette occasion de changer de sujet. Et puis il lui proposait une réponse franche avec une question tant qu'elle ne parlait pas de peur ni de faiblesse. Elle resta quelques secondes silencieuse, cherchant quelque chose à demander. C'était reparti, hein? Pensive, elle se tapota les lèvres du bout des doigts en fixant ses genoux. Puis elle releva subitement la tête.

"Sur Khane, tu m'avais confirmé que des choses avaient changées, mais que tu n'en avais pas envie d'en parler. Alors puisque tu est prêt à répondre franchement maintenant... Qu'est-ce que c'était exactement, ces changements?"

Cap ou pas cap?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.04/05.L.Home? sweet home?   Dim 22 Sep - 23:48

Nouveau haussement d'épaules avant de répondre: "Et bien... Vu notre époque ce n'est pas si ordinaire. Mais je t'accorde le fait que tuer des gens est plus extra-ordinaire oui." Il se pencha sur elle soudain un peu sérieux: "Mais tu avoueras toi qu'il est carrément improbable, pour la plupart des mortels, de n'avoir jamais gouter au sexe à ton âge mais d'avoir déjà tuée."

Il se rencogna prenant une expression plus neutre: "Maintenant je dois dire que qu'il faut pas te casser la tête là dessus. Ca me regarde pas. Mais j'avoue que je voulais voir si le sujet pouvait te refaire piquer un phare comme sur Khane. Va falloir que je trouve autre chose, pas vrai."

Il se demanda un instant si elle essayait pas de rester dans ses bonnes grâces. Craignait elle qu'il ne tienne pas sa langue? Qu'est-ce qu'il pouvait bien en avoir à cirer qu'elle soit vierge. Si c'est de ça qu'elle s’inquiétait, il devrait peut-être lui dire qu'il l'aurait trouvée plus intéressant avec de l'expérience, plutôt que de l’innocence à ce niveau. Et dire que la plupart des mecs était excité par la virginités... Les imbéciles!
Mais il garda cette réflexion pour lui. Peut-être y avait il matière à creuser...

La question suivante le prix un peu au dépourvu. Il lui jeta un regard de côté se demandant si quelqu'un n'avait pas remarqué quelque chose. Il est vrai qu'entre le Ryo agressif de la cuisine et celui de maintenant il y avait un monde. Et elle avait testé les deux...
Il lui envoya un regard de côté, avant de fermé les yeux et de laissé retomber sa tête contre le dossier. Il avait promis qu'il répondrait. Mais sa touchait aux sujets tabous. En faisait elle exprès où avait elle eu un coup de chance?

"J'ai l'impression que... Bref.

Disons que mon pouvoir, enfin les différents aspects de mon pouvoir n'avait pas que des aspects positifs. Il semblerait que les Csatars et leur petit voyage m'est guérit de certains d'entre eux. J'ignore en tout cas si c'est une guérison qui me fait du bien, si c'est permanent ou pas. Je dois faire avec en me préparant à tout. C'est pas la mort, mais faut gérer."
Il sentait qu'il en disait trop. S'il n'avait rien dis, il ne se serait surement pas confié ainsi: "Oh! Un dernier conseil: ne propose jamais ce que je viens de proposer." Il avait un sourire qui sonnait faux, mais il s'efforçait avant tout de ne pas donner un ton menaçant à la phrase. C'était ses mots, il assumerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Marshall

avatar

Messages : 2234
Taille : 1m68
Poids : 59 kg

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Mariée mais Sainte
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.04/05.L.Home? sweet home?   Lun 23 Sep - 0:14

Bah ouais. Fallait croire que c'était vraiment extraordinaire d'avoir eu d'autres centres d'intérêt que le sexe. Ryoichi n'avait pas tout à fait tort. Elle n'avait pas vraiment fait ses expériences de vie dans l'ordre le plus logique qui soit jusqu'à présent. Ce à quoi elle répondit du tac au tac.

"J'aime peut-être tout simplement pas faire les choses comme la plupart des mortels."

En fait elle n'y croyait pas elle-même mais peu importait. Le sujet était clos et si ça amusait Ryo de la voir passer par toute une palette de rouges, elle allait finir par développer une résistance à la gêne à force d'être provoquée. A la longue, ça allait devenir moins drôle, forcément. Pour le moment, elle résistait. Et il y avait bien plus intéressant. La californienne aurait-elle fait mouche avec sa question? Elle pourrait logiquement partir du principe que toutes les choses dont l'asiatique ne voulait pas parler étaient liées. Mais s'il avait parlé de peurs et faiblesses, il n'avait pas évoqué les changements. L'innocente Eden ne serait jamais assez tordue pour jouer sur les mots et saisir une occasion d'obtenir les réponses qui l'intéressaient en contournant les limites imposées. N'était-elle pas une sainte après tout?

Donc il y avait un côté négatif à son pouvoir qui aurait... Disparu? Quel côté au juste? Ce qui avait changé, c'était une part d'impulsivité et surtout de l'agressivité qui était nettement moins présente. Donc quelque chose le rendait agressif avant? Quoi au juste? Partant du principe que Tonga avait retrouvé sa virilité, les capacités de guérison des csatars laissaient la porte ouverte à toutes les suppositions, mêmes les plus farfelues. Mais là, il y avait immanquablement un lien avec la peur, celle de revenir à la case départ. Elle ne fit pas de commentaire. De toute manière, c'était encore trop vague à ce stade.

"Un conseil, ça? Moi j'ai plutôt envie de justement te proposer la même chose. Mais à condition que je puisse reposer une question ensuite. T'en serais capable? Ou c'est déjà trop éprouvant comme confidence pour toi?"

Là pour la peine, c'était elle qui provoquait. Elle y ajouta même un petit ton faussement soucieux. C'était de bonne guerre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.04/05.L.Home? sweet home?   Lun 23 Sep - 18:06

La réponse trop rapide d'Eden le laissa parfaitement dubitatif: "Si c'était le cas tu ne te verrais pas comme un monstre." fit il platement. On pouvait pas vouloir désirer tuer avant d'autres trucs plus ou moins important et venir faire part de ses états d'âme après. Ça ne tenait pas debout.

La suite l'amusa hautement: "Retravailles ton style. La provocation c'est mon truc, tu te souviens?
Malheureusement pour toi je n'ai plus de questions qui me viennent en tête et, comme je l'ai dis, certaines choses doivent être gérer à l'intérieur. Je n'ai vraiment pas envie d'en parler. Mais si j'ai un doute, je viendrais toquer à ta porte, promis."

Il savait parfaitement ce que les autres pensaient de lui. Du moins la partie qui trouvaient horrible d'avoir attaqué un pauvre petit "innocent". Enfin, si tous se rétractaient dans leurs pensés comme Eden l'avait fait, tout n'était pas perdu.

Voulant changer de conversation il se rappela un petit truc: "Dis moi, quand on a disparut de la surface de la terre, tu avais mon chapeau avec toi? Tu sais pas si tu l'avais toujours dans les derniers moments?" Voila un autre petit point important sur lequel il voulait travailler: retrouver certains des objets auxquels il était attaché. Hors celui qu'il ne maitrisait pas, c'était son couvre-chef.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Marshall

avatar

Messages : 2234
Taille : 1m68
Poids : 59 kg

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Mariée mais Sainte
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.04/05.L.Home? sweet home?   Lun 23 Sep - 20:26

Donc pas cap? Ou il n'avait tout simplement rien de particulier à demander. En même temps, elle n'avait plus vraiment de secrets exploitables pour lui à présent. Restait à savoir s'il se révélerait un confident digne de confiance ou pas. De toute manière, elle n'avait pas grand chose à y perdre. Une bonne honte à la rigueur, mais rien qui ne la rendrait pire ou meilleure au yeux des autres, du moins elle préféra le penser. Elle ne cacha pas une petite moue déçue, à moins que ce ne soit de la comédie. Elle n'allait pas relance sur ce terrain. La californienne en avait déjà obtenu plus que sur Khane. Certaines informations devaient donc s'obtenir par étapes, ça lui allait. Elle ne crut cependant pas à sa promesse. Déjà il faudrait qu'il ait envie de se confier et jusqu'à présent, ce qu'elle avait pu obtenir elle l'avait eu pare qu'elle avait en quelque sorte fait le premier pas. C'était visiblement pas son style de partager spontanément.

La question qu'il posa ensuite, par contre, la laissa totalement au dépourvu. Elle fronça les sourcils, comme si elle ne comprenait pas de quoi il parlait. Ça sautait du coq à l'âne en un rien de temps! Chapeau? Disparu de la Terre? L'attaque des extra-terrestres? Les premières images qui lui venaient en tête se résumaient à des débris volant, une torche humaine fonçant à toute vitesse, une Lily-Rose inquiète, de l'eau partout, la peur... Quel chapeau? Il fallait qu'elle restructure les événements, Eden se recula dans son siège et croisa les doigts devant sa bouche, le regard baissé. Comment tout avait commencé déjà? La cuisine, le ramassage du verre... L'annonce de Danger, la précipitation, Malo qui à sa demande l'avait téléportée dehors, Vesna sur le toit, Malo qui disparaissait avec Alex, elle seule avec Danger face à l'homme-comète, les annonces en vrac dans le communicateur, Ryoichi qui arrivait... Ryoichi qui lui déposait un truc sur le crâne avant de lui demander de faire un truc qu'elle n'avait d'ailleurs pas fait. Ah oui! Le chapeau! La lumière parut se faire.

"Je l'avais quand on était dans le parc... Et puis on a tous été téléportés dans Cérébra."

Elle se passa une main sur le flanc. L'atterrissage avait d'ailleurs été passablement douloureux, en plus d'être un tantinet gênant quand même. Heureusement elle s'était réveillée sur Meredith avec toutes ses côtes intactes!

"Je ne crois pas que je l'avais encore quand tu m'as aidée à me relever. J'ai dû le perdre dans la chute."

Elle réfléchissait encore. Selon toute vraisemblance, ce qu'ils avaient sur eux avait disparu. Eden s'était faite une raison. Son jean fétiche devait traîner quelque part dans une poubelle d'un laboratoire csatar. De même que les bricoles qu'elle avait eu dans les poches. Mais était-il possible que ce qui n'était pas sur eux à proprement parlé n'ait tout simplement pas été téléporté?

"Peut-être qu'il est encore dans cette salle."

C'était une réponse probable après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.04/05.L.Home? sweet home?   Lun 23 Sep - 21:22

Le moment des confidences était terminé. Il ignorait s'il devait regrettait ou s'il devait en être heureux, mais il n'avait pas menti: il n'avait pas d'autres questions. Aucune qu'il veuille poser, aucune qui lui donnerait envie d'une réponse.
En faite il n'avait même rie appris de vraiment intéressant. Rien qui le botte. Il pensait même qu'il avait perdu au change. Enfin... Du moins pour la partie échange volontaire d'information. Par contre question visage sous le masque il avait eu son compte.
Pour autant... Qu'est ce qu'il en avait à foutre? Du moins à quoi ça lui servirait? A rien. Peut-être pour plus tard... Peut-être pour jamais.

Tandis qu'il réfléchissait à tout ça, il observait Eden songeuse à la question qu'il avait posé. Il se demanda à quoi elle pouvait bien penser, jusqu'à ce qu'il comprenne que la réponse était: rien. Elle n'avait visiblement aucune idée de quoi il devait parler.

Il soupira, se disant que ce qui était important pour lui, ne devait pas l'être pour les autres. Alors oui, elle ne savait visiblement pas où était son chapeau, puisse que attaqué par des aliens, chahuté, séparé des professeurs et enfin transporté à l'autre bout de la galaxie, elle avait eu autre chose à penser. Dommage pour lui.

"Bon écoutes, laisses..." fit il au moment où elle répliqua. Visiblement elle avait recouvré la mémoire: "Donc une chance sur deux de le trouver dans le jardin ou dans le Cérébra. A moins que ça ne soit perdu pour toujours."

Il se leva, prêt à allé chercher son couvre-chef. Et bon dieu si il pouvait remettre la main sur ses couteaux... Quel bonheur. Il pourrait en refaire celon le même modèle mais... ça ne serait pas la même chose. Vraiment pas.

"Au faite t'as eu ton frangin?" demanda t'il, se souvenant de leur presque unique point commun, tout en s'étirant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Marshall

avatar

Messages : 2234
Taille : 1m68
Poids : 59 kg

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Mariée mais Sainte
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.04/05.L.Home? sweet home?   Lun 23 Sep - 22:23

A la supposition de Ryoichi, Eden ne fit que hausser les épaules. A dire vrai, elle n'avait pas la plus petite idée réelle de où pouvait bien se trouver ce chapeau. Il fallait dire que jusqu'à présent, ce couvre-chef ne lui avait pas du tout traversé l'esprit. Une bande d'aliens fous et dangereux, des mondes hostiles, et tout ce qui s'en était suivit avait quelque peu accaparé ses pensées. Le fait était qu'elle n'avait qu'un souvenir pas très précis de la bataille et pour cause, ses seuls intérêts à ce moment-là avait été de céder à son envie irrépressible de massacrer les envahisseurs pour qu'ils ne touchent pas aux mutants de Graymalkin. Sans succès hélas, à l'exception peut-être de l'homme-comète.

"Ça coûte rien d'aller vérifier. Au pire, ce sera perdu, mais bon."

Elle n'avait pas la plus petite idée de l'importance qu'avait ce type d'objet pour son camarade. Après avoir tout perdu une première fois à Chicago dans la destruction du Old School, puis une seconde fois dans l'attaque de Graymalkin, elle avait vite renoncé à l'idée d'éprouver un quelconque matérialisme. encore que. A bien y réfléchir, elle espérait que dans les dégâts qu'avaient subit le bâtiment, les guitares de Roxie étaient encore présentes et en bon état. Elle se leva à son tour, sans grande conviction. Elle pouvait au moins bien l'aider à chercher, après tout, c'était elle qui avait perdu son chapeau. Eden contourna le siège et commença à se faufiler jusqu'à l'ouverture béante du jet quand Ryo relança la conversation. Elle s'avança tout de même, histoire de laisser de la place.

"Oui! J'ai pu lui parler quelques minutes au téléphone. Il a eu peur..."

Elle s'extirpa du Jet pour sauter au sol et faire quelques pas avant de se retourner vers Ryoichi.

"Apparemment, on a disparu plus de quatre jours. Il y avait de quoi inquiéter les proches. Tu as repris contact avec ta famille, toi?"

Elle doutait en vérité que ce soit le cas. Pour ce qu'il lui en avait fait comprendre, les liens familiaux qu'il lui restait, en dehors de sa bande, ne devaient pas être des plus remarquables. Elle détourna un instant les yeux, fouillant le parc du regard, et leva une main dans la direction du porche.

"Je crois qu'on était à mi-chemin du bâtiment quand tu m'as donné ton chapeau."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.04/05.L.Home? sweet home?   Mar 24 Sep - 18:17

Bon, c'était partie pour une recherche comme il fallait.
La blonde le dépassa, alors qu'il s'étirait et répondit par dessus son épaule. Un petit coup de fil, donc. Mieux que lui même: "Non. Mais je garde un œil dessus." Plus ou moins. Il jetait un œil aux réseaux sociaux et il tapait quelque contacts à Kyoto. Mais ça avait ses limites. Il fallait qu'il le contact directement. Rien que pour le principe: "Mais c'est un truc à faire." ajoutât il sans savoir si c'était pour lui ou éviter une éventuelle tirade sur l'importance de la famille. Il ignorait si c'était le genre d'Eden, mais dans le doute...

Il revint sir une chose qu'elle dit: "Plus de 4 jours. Je me suis douté d'un truc comme ça, mais j'ai pas vérifié. Alors, combien de temps d’absence?"
Marchant comme il pouvait, il se dirigeât vers l'endroit approximatif de leur dernier combat. Pas simple, car la nature n'avait pas tardé à reprendre ses droits. Plus vraiment de repères sur la pelouse, il fallait extrapoler: "Oui, quelque part par là..." fit il en regardant un peu partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 02.04/05.L.Home? sweet home?   

Revenir en haut Aller en bas
 
02.04/05.L.Home? sweet home?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Home Sweet Home [pv Bonnie]
» [Kawa - Ishigaki] Home, sweet home...
» 07. Home Sweet Home
» Home sweet home. — Heaven & Tala

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Graymalkin Industries :: Extérieurs :: Parc-
Sauter vers: