Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 02.04/03.C.Le jour le plus long

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: 02.04/03.C.Le jour le plus long   Mar 15 Jan - 23:30

Nom d'un crétois, cette journée était effarante. Journée ou deux jours, avec le décalage horaire Aberthole ne savait pas trop ce qu'il en était. Il allait falloir qu'il se fasse envoyer des affaires mais il avait au moins réussi à semer les troubles qu'il avait pu rencontrer au pays de Galles. Il était enfin arrivé à sa destination et il ne savait pas trop quoi penser du batiment qui se trouvait face à lui derrière les grilles de Graymalkin Industries. Mais apparemment il pourrait trouver sa place dans cet endroit.

Il observa une fois de plus les hautes grilles face à lui. Si Samantha ne subsistait qu'un peu dans son esprit c'était surtout parce qu'elle avait encore des affaires à lui qu'il aurait voulu récupérer, mais dans les faits il se moquait pas mal de ce qui restait au pays, il avait suffisamment d'argent pour se racheter quelques vêtements si le besoin s'en faisait sentir, et nul doutes  que cet odorant détail ne tarderait pas trop à pointer le bout de son nez !

Mais pour l'instant il avait besoin de se poser quelque part, de prendre une douche et de manger quelque chose, même s'il n'était pas si tard, le décalage horaire lui avait permis de remonter dans le temps, et il sentait la fatigue et la fin qui le taraudait. En attendant, il sonna ou appuya sur un bouton qui pourrait s'apparenter à une sonnette.


"Ohé ! Y a quelqu'un ?"
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.04/03.C.Le jour le plus long   Mer 16 Jan - 23:34

Face à Aberthole, deux imposantes grilles étaient fermées. Au-delà, un immense parc au gazon soigneusement entretenu et bordé d'arbres s'étendait de part et d'autre d'une route menant à un édifice d'apparence massive et moderne. Il n'y avait pas âme qui vive sur le chemin. Pas de voix, pas de déplacements apparents, juste un silence entrecouper des chants de quelques oiseaux présents dans les feuillages.

A la pression exercée sur le bouton d'appel, il n'y eut pas de sonnerie audible. Néanmoins, à quelques pas de la porte, une forme se cré dans l'air, en transparence, prouvant sa nature holographique. La silhouette représentait une sorte de cyborg d'apparence moyennement avenante, clignotante de diodes rougeâtres. Les orbes cybernétiques se portèrent directement sur le britannique.

Spoiler:
 

"Signature mutante détectée. Ouverture d'un nouveau dossier en cours. Enregistrement des données effectuées. Bienvenu à Graymalkin Industries."

Les imposantes grilles commencèrent à pivoter sur leurs charnières. Dans le movement l'une d'elle s'inclina brusquement, manquant de peu de chuter alors que le passage se libérait pour Aberthole.

"Instructions. Veuillez vous rendre au sous-sol du bâtiment pour votre intégration. Parcours. Prendre le chemin principal. Franchir les portes d'entrée. Tourner à droite. Prendre l'ascenseur niveau -1. Sortir. Prendre le premier couloir sur la droite. Pénétrer dans la salle au bout du couloir. Arrivée. Fin des instructions."

La silhouette clignota un moment avant de s'effacer totalement, laissant à Aberthole le libre choix de franchir les grilles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02.04/03.C.Le jour le plus long   Dim 20 Jan - 20:01

Aberthole se sentait un peu écrasé par les titanesques grilles de Graymalkin et l'endroit n'avait pas l'air animé. Avait-il fait le bon choix en venant ici ? Il croyait rejoindre une communauté, mais celle-ci avait vraiment l'air bien planquée.

En appuyant sur le bouton, une silhouette se forma et Aberthole se mit à avoir un peu d'espoir, mais l'hologramme qui se matérialisa devant ses yeux était tout sauf rassurant. Bien au contraire la silhouette avait quelque chose de menaçant, comme si elle avait tué tous les habitants. Mais, loin de lui croquer la cervelle, elle ouvrit le portail grinçant et lui donna des indication très précises sur le chemin qu'il devait emprunter.

Le jeune homme hésita un instant, sous la surprise, puis, n'ayant nulle part ou aller se rendit au sous-sol du bâtiment en commençant par aller vers la porte de l'imposant manoir.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.04/03.C.Le jour le plus long   Mar 22 Jan - 20:16

L'apparition s'était montrée tout particulièrement précise sur le chemin à prendre. Par contre, une fois qu'Aberthole s'avança, il pu constater que malgré ses impressions sur les grilles, son aperçu de Graymalkin s'avérait quelque pau faussée. En s'avançant entre les imposants grillage, il ressenti comme une sorte de faible retenue dans l'air, semblable à l'un de ses rideaux d'air qui accueille les consommateurs dans les grands magasins, mais en un peu plus dense. Sa vision de floua l'espace d'une seconde, pour redevenir parfaitement nette l'instant suivant. Mais pour quelle spectacle...

Devant lui, le chemin menant au bâtiment n'avait plus rien à voir avec ce qu'il avait aperçu depuis l'extérieur. Le gazon n'était plus qu'un champ de bataille déserté. ça et là, des cratères parsemaient le sol. Une partie de l'herbe avait brûlé, à l'instar de certains arbres partiellement calcinés. Des tuyaux sortaient du sol, comme arrachés. Ce qui ressemblaient à des tourelles étaient partiellement sorties de terre, la plupart tordues ou à demi-arrachée. Plus loin, un jet était carrément écrasé au sol, ajoutant sa carcasse métallique au sinistre décor. Malgré le chaos qui régnait, tout était parfaitement calme. Il n'y avait que le vent et le chants des oiseaux qui se laissaient entendre, comme pour offrir un constate déplacé avec ce qui était visible.

Le mutant pu s'avancer sans peine. Rien en vint lui entraver la route. A mesure que ses pas le rapprochaient de l'édifice, il pu constater que le bâtiment était par endroits crêpé d'impactes de petits calibres. Des vitres étaient brisées, par lesquelles flottaient par endroits des voilages intactes ou déchirés. Il ne pouvait pas encore voir distinctement à l'intérieur, mais en haut des quelques marches du perron, les portes principales étaient ouvertes en une invitation muette. L'entrée était intacte. En entrant, il pu voir un grand hall, et des escaliers droit devant menant aux étages supérieurs. Seulement l'hologramme avait indiqué de prendre sur la droite. Effectivement, une porte était ouverte là aussi, donnant sur une vaste pièce qui aurait pu paraitre paisible si deux des fenêtres n'avaient pas été brisées. Au centre, un ascenseur côtoyait un escalier. Dès qu'Aberthole franchit le seuil, les portes de la cabine s'ouvrirent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02.04/03.C.Le jour le plus long   Mar 22 Jan - 23:48

Aberthole était entré dans l'enceinte, il avait passé les grilles malgré ses réticences, mais si la vision précédente lui hérissait les poils sur les bras, celle qu'il avait désormais lui serra le coeur. Les ruines fumantes et enflammées du bâtiment se dressaient autour de lui et il se demanda définitivement s'il avait bien fait de venir jusqu'ici. Samantha n'était ni intéressante ni particulièrement jolie et avait des lubies fort singulières, mais le mutant se demandait si le fait de rester avec elle n'aurait pas été un meilleur choix.

Mais au fond de lui, une curiosité irrépressible le titillait à continuer, à aller voir jusqu'au bout ce qui l'attendait. Il s'avança d'un pas assuré au milieu du jardin vers l'entrée, pénétra dans le bâtiment. Celui-ci semblait plutôt en bon état, quelques destructions par-ci, par-là, les fenêtres principalement. En son fort intérieur il oscillait entre le fait de se mettre à courir partout tentant nombre de chemin de parkour à l'intérieur, sans personne pour le gêner, une autre voix lui disait que ce n'était pas sûr. Vigilant, il décida de suivre les instructions de l'hologramme et se dirigea vers la droite.

Il atteignit un ascenseur qui s'ouvrit devant lui. Un escalier était aussi présent et si la pop culture et le cinéma soulignaient efficacement un point clé dans de nombreux cas, prendre l'ascenseur dans un bâtiments assiégé, abîmé, en feu, ou ayant subit quelques dégâts n'est que rarement une bonne idée. C'est aussi, assez nonchalamment qu'il ignora l'appareillage technologique pour emprunter les escaliers afin de descendre. Après tout, ce sous-sol ne pouvait pas être enfoui si profondément.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.04/03.C.Le jour le plus long   Jeu 24 Jan - 13:40

Aucune fumée ni aucune flamme ne témoignaient de la présence d'un quelconque incendie. Seules les traces de suie et les quelques marques extérieures de calcinations laissaient à penser qu'il y avait eu des flammes. A présent, seul le silence était omniprésent, tout particulièrement dans l'édifice dont l'intérieur paraissait intact. Les portes de l'ascenseur demeurèrent ouvertes, attendant un visiteur qui ne se décida pas à entrer.

L'escalier en colimaçon permettait, à l'instar de celui qu'Aberthole avait vu dans l'entrée, d'atteindre les étages supérieurs. A première vue, il ne menait pas en bas. Mais en suivant le mouvement logique d'arc de cercle, là où les marches auraient dû s'enfoncer dans le sol, le mutant distingua sans mal dans le mur le relief d'une ouverture traçant le contour d'une porte. A peine eut-il pu s'en approcher pour y regarder de plus près que l'espace délimité s'enfonça de quelques centimètres pour glisser de lui-même sur le côté. Une série de lumières froides s'allumèrent, éclairant la descente.

Difficile de dire exactement le chemin parcourus. Mais le temps qu'Aberthole mis pour descendre lui indiqua approximativement qu'il y avait l'équivalent de deux, trois, ou peut-être même quatre étages sans qu'aucune sortie n'indiquât un niveau. Arrivé au bas, l'espace était déjà ouvert et donnait à l'exact distance de l'ascenseur que l'entrée des escaliers au rez-de-chaussée. Suivant les indications de l'apparition de l'entrée, le mutant distingua un couloir sur la droite, déjà éclairé. Devant lui, tout restait plongé dans la pénombre. En suivant la direction indiquée, il pu remarquer deux portes, une à gauche et une à droite. Les deux étaient fermées et celle de droite s'avérait quelque peu abimée, comme si on avait donné un coup dedans. Plus loin, des traces légèrement brunâtres maculaient le sol ainsi qu'une bonne partie du mur de gauche. A à peine un mètre, le fond du couloir tracé d'un grand "X" entouré d'un cercle se scinda en deux pour laisser apparaître ce qui sembla être une gigantesque salle sphérique. Une passerelle se profila, le long de laquelle de petites lumières s'allumèrent, les unes après les autres, révélant au fur et à mesure un court chemin menant à un fauteuil. Il n'y avait toujours personne.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02.04/03.C.Le jour le plus long   Dim 10 Fév - 10:50

[HRP: Désolé du délai de réponse, pas cool, je sais et je m'en excuse. Je suis en train de chercher un nouveau logement, c'est... prenant --' j'essayerai de limiter à l'avenir]

Aberthole se dirigea vers l'escalier, sauf que celui-ci ne semblait pas relié à l’ascenseur, comme ses prédécesseurs à l'entrée du bâtiment, il montait. Toujours plus haut, comme on disait dans les années 90s. En examinant le bas du colimaçon, il découvrit une porte, l'ouvrit, rentra, et se retrouva à descendre avec un ascenseur. Tout coup, il se sentit vraiment con et ce demanda un peu si tout ça n'était pas une vaste frasque. Une blague digne d'un vaudeville d'opérette dont l’Amérique avait transcendé les secret à Broadway. Il s'attendait presque à ce qu'en arrivant en bas, il y ait une famille Kinder souriante et blonde prêt à l'accueillir avec un chocolat chaud et des faux airs de réjouissance.

La descente s'arrêta, les portes s'ouvrirent et la réalité rattrapa le gallois. Il était dans un bâtiment vide et qui avait souffert. Il le savait, et la série de petites lumières bordant le chemin métallique n'avait rien pour le réjouir, ni même la porte en X. Mais maintenant, il était là, alors il était grand temps d'essayer d'en faire quelque chose, au hasard, d'y entrer et de jeter un oeil à ce fauteuil. Après tout, la blague aller peut-être finir par un jeu vidéo, ce qui lui permettrait au moins de passer le temps. Sinon de comprendre un peu mieux dans quoi il avait mis les pieds. Enfin... à part la merde, ça, il s'en rendait déjà compte tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.04/03.C.Le jour le plus long   Dim 10 Fév - 19:31

Spoiler:
 

Rien ne vint entraver l'avancée du mutant. Aberthole n'entendit pas le moindre son qui puisse trahir la présence d'un être vivant dans les parages. En se rapprochant de la porte qui s'était ouverte, il senti pourtant une odeur lointaine quelque peu cuivrée, probablement en rapport peu réjouissant avec les traces brunâtre sur le mur vers lequel il ne s'attarda pas. Au-delà de la porte, le fauteuil ne semblait attendre que lui!

Puis en franchissant le seuil, Aberthole eut la même sensation furtive qu'en franchissant les grilles de l'entrée extérieure du domaine. Sans qu'il ne ressente le moindre courant d'air, il pu percevoir une petite différence de température vers le bas. Le décor autour de lui commença à se désagréger. La lumière diminua, le fauteuil et la passerelle s'effondrèrent en de multiples pixels, comme si rien autour de lui n'avait jamais existé. Rien, sauf le sol qui, bien solide lui, prit une autre couleur s'étendant à ses pieds. Il venait de changer radicalement d'environnement.

Hall d'embarquement, description a écrit:
Le sol de la salle semble être composée d'une seule et unique pierre parfaitement lisse quoique tâchée ici et là par l'humidité. Installés en un large arc de cercle, neuf cadres semblables à des portes se côtoient. Le long des rebords métalliques de l'installation, des lignes sont perceptibles. Sur trois de ces cadres, les motifs linéaires sont illuminés dans une teinte légèrement bleutée. Celui du centre s'avère d'une taille plus imposante que les autres, pulse légèrement d'une couleur jaune. Les autres cadres sont totalement inactifs. Devant cette construction, au centre même de la pièce, une console large de trois mètres est ornée de multiples boutons, leviers et autres potentiomètres clignotent dans la même nuance de bleu que certaines des "portes".

S'élevant de la console, une sorte de cadre de verre se dresse à la verticale, affichant en transparence une série de symboles issus d'une écriture inconnue des x-men. A la place des torches, une sorte de lustre pend au plafond, brûlant lui aussi de quelques chandelles qui ne semblent compléter parfaitement l'éclairage de la salle.


[HJ]Félicitation, jeune mutant. Tu viens de quitter ce monde-ci. Ton prochain post devra se faire dans le sujet suivant[/HJ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 02.04/03.C.Le jour le plus long   

Revenir en haut Aller en bas
 
02.04/03.C.Le jour le plus long
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Graymalkin Industries :: Extérieurs :: Parc-
Sauter vers: