Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Paris Vltava

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Paris Vltava   Dim 13 Jan - 20:26

Fiche numéro XM-047

Nom : Vltava

Prénom : Paris

Nom de code :Ankh

Date de naissance : 15/02/2022

Âge : 22 ans (Comme c'est son anniversaire dans un mois, j'éditerai au besoin pour le laisser à 22 ans.)

Lieu de naissance : Hamilton, Montana, États-Unis

Nationalité(s) : Américain

Taille : 1m82

Poids : 73 kgs

Langues parlées : Anglais

Pouvoir : Le pouvoir de Paris s'applique sur les cellules vivantes en général : il peut les contrôler, ou modifier leur fonctionnement. Il ressemble à un guérisseur, dans la mesure où il peut obliger la plupart des blessures à se refermer, ou soigner des blessures internes, et soigner des maladies, mais son pouvoir a aussi un côté obscur, qui lui permet de forcer les cellules à s'auto-détruire, pour provoquer des blessures, ou des dérèglements sérieux des systèmes vitaux.

Il s'applique selon deux modalités :
  • Il peut altérer la multiplication cellulaire, pour aussi bien refermer des blessures que boucher des vaisseaux, sur des blessures ouvertes, mais on peut envisager qu'il puisse aussi agir sur l'intérieur du corps, voire même à haut niveau reconstruire des organes ou des membres. Le complémentaire consiste pour lui à provoquer l'apoptose (mort cellulaire), la cellule mourante finissant par se vider de son contenu
  • Il peut altérer le fonctionnement des cellules, en l'amplifiant, l'annulant, ou l'inversant. Par exemple, une cellule transmet de la douleur ? il peut stopper l'information ou carrément la transformer en bien être. Dans le même genre, il pourrait tétaniser ou ramollir les muscles, stimuler la défense immunitaire ou d'autres systèmes biologiques, ou bien au contraire les inhiber...


Son pouvoir ne s'applique à proximité immédiate. Sans aller jusqu'au contact, il doit tout de même approcher la main. Il n'est pas à exclure qu'à haut niveau, il puisse agir, disons sur le cou, rien qu'en touchant la cheville. Il lui confère par ailleurs un "instinct" qui lui permet de savoir comment utiliser son pouvoir pour parvenir à ses fins, ou comprendre ce qui ne tourne pas rond chez une personne en mauvaise santé.

Savoirs particuliers :
De par son origine, il n'a que très peu de savoirs particuliers de haut niveau. Il s'y connaît quand même sur ces points :
  • Vie au grand air : sens de l'orientation, prévoir le temps qu'il va faire en regardant le ciel, avoir une idée correcte de l'heure...
  • Agriculture : cultiver les plantes du potager, et s'occuper des moutons.
  • Bricolage : il sait entretenir ses outils ou ses vêtements, les réparer, ou rafistoler tout un tas de choses.
Il a un niveau scolaire très bas, sachant juste lire, écrire et compter, et n'a pour ainsi dire aucune culture.

Sport(s) pratiqué(s) :
Il ne pratique pas de sport réel, mais a une bonne condition physique, vu son mode de vie.

Description physique :

S'il avait été un poulet, la publicité aurait dit de lui qu'il était élevé au grand air, et nourri au grain sous la mère, pour vanter son côté bien bâti et costaud. Il est plutôt grand pour sa communauté, et effectivement plus costaud que la plupart. Ses traits son fins, et trahissent l'origine européenne de sa mère, quoique son teint soit plus hâlé, du fait d'une vie essentiellement à l'extérieur.
Il s'habille de façon simple et fonctionnelle, bien loin de la mode, donc pas spécialement esthétique et plutôt fonctionnel. Par habitude, il privilégie le blanc, et les matières naturelles comme le lin.

Il pose sur le monde un regard plutôt avenant et empli de curiosité.

Caractère :

Paris est d'une bonne nature, et a été élevé avec le sens et la valeur de l'effort, et la conviction profonde qu'il faut mettre la main à la pâte si on veut que quelque chose se réalise. Indépendamment de cela, il reste dans l'ensemble assez inadapté au monde moderne. Sans aller jusqu'à dire qu'il est naïf, il reste très crédule, a tendance à tout prendre au premier degré, et manque de recul et de culture pour pouvoir correctement la part des choses dans un contexte qu'il ne connaît pas, ce qui peut le laisser facilement se faire embrigader, d'autant plus qu'il a tendance à spontanément vouloir rendre service. Il n'aime cependant pas se faire prendre pour un idiot, et aura la rancune tenace s'il constate que ça s'est produit., bien qu'il ne soit pas un grand adepte de la violence.

Historique :

Le Montana est une terre assez sauvage des États-Unis, où vivait une petite communauté autonome d'Américains ayant choisi de tourner le dos au monde, à la civilisation et à la technologie pour vivre une vie au plus proche de la nature en autarcie avec champs, potager, et moutons. Une partie des voisins les appelaient les dingues, une autre les hippies, une troisième, la secte. C'est dans ce cadre rustique que Paris vint au monde, de Sabina, sa mère, 15 ans au moment des faits.

Comme les quelques autres enfants de la communauté, Paris n'a pas la moindre idée de qui peut être son père : il est élevé de façon collective, toutes les femmes, et tous ses géniteurs potentiels se relayant pour s'occuper de la progéniture dans les tâches essentielles de nourriture et de la propreté la plus élémentaire. Dès qu'il fut en mesure de se rendre utile, il fut invité à le faire, et s'occupa de menues tâches comme porter des choses ou ramasser du bois, jusqu'à ce qu'il soit en mesure de faire des choses plus ambitieuses comme s'occuper de la bergerie ou du nettoyage.

Malheureusement, Paris n'avait pas les qualités des autres enfants : il était fragile, tombait tout le temps malade, était famélique voire rachitique. Chaque automne lui valait son lot de "il ne passera pas l'hiver", et chaque printemps sa litanie de "c'est un miracle qu'il ait passé l'hiver." Une succession prévisible qui dura jusqu'à ses 10 ans, âge auquel il commençait à s'occuper du potager ou de certains travaux des champs.

Il avait sa petite réputation pour ça, on lui reconnaissait les pouces verts, mais, deux hivers cléments plus loin, le miracle se produisit. Il repiquait des tomates en devisant avec Hilda, bien gentille mais un peu bigote, de toutes ces choses qu'on pouvait faire avec des tomates. Arrangeant l'humus autour du plan fraîchement installé, ils eurent la surprise de constater la croissance accélérée de celui-ci, jusqu'à ce qu'il fructifie, sous les hurlements hystériques d'Hilda qui partit immédiatement chercher d'autres témoins, qui s'empressèrent d'arriver pour récupérer un Paris assez hébété par l'effort soudain qu'avait représenté le miracle.

La nouvelle du miracle se répandit comme une traînée de poudre dans la petite communauté, et Paris acquis bientôt un statut de type semi-divin. L'enfant maladif qui finissait par donner la vie. Il fut maintes fois pressé de renouveler l'exploit, sans trop de succès au début, puis finalement, après des mois de travail et de stimulations, il parvint à prendre prise sur ses sensations. Cela changea sa vie. Il n'était pour ainsi dire plus malade, et il s'était mis à grandir et s'étoffer plus vite que les autres. Qui plus est, hommes et femmes de sa communauté se pressèrent dans son lit pour bénéficier de ses assiduités au nom d'une folle superstition.

Les années passèrent et Paris et son don finirent par trouver leur place dans la communauté, s'occupant d'optimiser les récoltes, ou de maintenir en bonne santé bêtes et humains. Signe de prospérité dans la communauté, le bonheur se partageait entre tous, et des jeunes filles et femmes tombaient enceintes. Son petit doigt lui disait qu'il n'était pas le père, et la plupart des regards se tournaient vers l'Ancien, Artie, qui avait été à l'origine de la communauté. Jusqu'à un jour funeste où le destin de toute la communauté bascula.

C'était un jour de printemps à peu près comme les autres. Une fois ses travaux terminé, Paris était rentré dans sa cabane pour jouir d'un repos bien mérité, et c'est là qu'il trouva Sabina, sa mère, agonisant dans une mare de sang. Elle s'était traînée jusque là dans l'espoir de le voir, et c'est avec empressement qu'il alla jusqu'à elle pour la guérir. Dans sa tentative, il comprit qu'elle était enceinte, et vu l'aspect de ses blessures, il était évident que cette grossesse était la cause de son état : elle avait été transpercée de l'intérieur, Dieu seul savait par quel genre d'objet pointu. Mais il échoua. Il sentit la vie de sa mère, et celle de l'enfant qu'elle portait filer entre ses doigts et c'est alors qu'Artie entra. Abattu par le chagrin et enivré par l'effort qu'il venait d'accomplir, Paris se jeta sur lui à la recherche d'un peu de réconfort, mais son pouvoir lui fit comprendre qu'Artie était le père de l'enfant... De père à assassin, il n'y avait qu'un pas que son peu de raison franchit allègrement, et il laissa libre court à sa colère et son chagrin, vidant Artie de sa vie de la même façon qu'il avait senti un peu plus tôt.

Alertés par les cris, d'autres vinrent, et virent le macabre spectacle de leur source de vie autour de deux cadavres : une femme livide et ensanglantée, et ce qui était un homme vigoureux dans la force de l'âge, réduit à l'état de momie décrépite. Le séisme fut terrible, et la communauté, privée de son chef, confrontée à un meurtre, et incapable de faire confiance à son élément fort, choisit de s'en remettre au monde extérieur, non sans avoir pris le temps du chagrin, et brûlé les deux défunts.

(HS : je ne sais pas trop si je dois compléter ou pas... Je suppose que je pourrais commencer à jouer quelque part par là, donc si un MJ pouvait me dire s'il faut que je précise plus...

Nombre de points initiaux : 15


Dernière édition par Paris Vltava le Ven 8 Fév - 18:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Neith Harlow

avatar

Messages : 726
Taille : 1m65
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Attachante petite taupe
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Paris Vltava   Mer 16 Jan - 22:46

Bonjour (ou bonsoir, c'est selon).

Avant tout, nous sommes en train de travailler sur le future diagramme correspondant au pouvoir que tu nous décris à travers tout ton historique. Donc pas d'inquiétude, si une réponse tarde, c'est que le sujet est tout simplement en cours de discussion. D'avance, voici déjà quelques détails:

- Il y aura en tous les cas des choses à remanier concernant l'utilisation que ton personnage fait du contrôle cellulaire. Tel qu'il est décrit, il est clair que ce pouvoir serait à peu de choses près à pleine puissance et ne correspondrait pas à un diagramme de départ de jeu, même à 15 points. De même, une momification d'un ennemi induirait un dessèchement, or le personnage n'a pas d'influence sur l'eau mais sur les cellules (et une cellule qui meurt perd juste sa structure, transformant donc plutôt l'homme en une espèce de flaque me semble-t-il).

- Avant de modifier quoi que ce soit, nous devront d'abord tomber d'accord sur le diagramme (avec ton avis) qui sera le tien, afin que tu puisse modifier en conséquence tout en te rapprochant autant que possible de ta version.

- A titre d'exemple, et bien que cela ne soit pas un contrôle cellulaire, un autre pouvoir autrefois exploité est accessible sur le forum (voici le lien). Si celui-ci t'inspire, il est possible de le reprendre.

En tous les cas, une proposition de diagramme sera accessible dès que faire se peut.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Paris Vltava
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Affaire de vente de passeports/visas a l'Ambassade de Paris
» Le salon du chocolat à Paris
» Lucky mâle type Beagle (paris)
» Notre Dame de Paris
» Recherche d'un adversaire Paris Saint Lazare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Règlement et Inscription :: Archives-
Sauter vers: