Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 02.03/18.L - la belle ou la bête?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Damian Allaway

avatar

Messages : 1525
Taille : 1m80
Poids : 78

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Roméo
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Mer 22 Aoû - 22:32

Banzai...

Quelle idée à la con... Par il ne savait quel miracle, ils s'en étaient sortis tous les trois vivants sans trop de casse. La chance? Peut être... Damian n'avait aucun don pour le pilotage, alors... Oui, sans doute était ce la chance....

Bienheureuse chance providentielle.

Ils avaient reussi à atterrir... Et où il avait voulu le faire, avec un sas ouvert et les deux filles blessées. Il avait les mains encore crispées sur les commandes de bord du X-jet. Il lui fallu quelques secondes pour se relacher comme il le fallait.

Il entendit les filles discuter, gêmir de douleur... Il n'osait à peine se retourner pour voir l'étendue des dégâts... Dans quelle mesure un "dégât" pouvait rester sur un élémental d'eau??? se demanda t il?. M'barou parla de son problème en vol et Mia s'inquiétait pour lui....

"Je vais bien mon amour... Je vais bien... Je n'ai rien... Rien du tout... et vous ça va?..."


Entendant l'appel de Draak il réagit.

"J'arrive je vais vous aider..."


Damian se libéra de ses entraves protectrices et se rapprocha des filles pour les aider à sortir du vaisseau... Le reste attendrait... Il se mit quand même la riveteuse sur le dos... Au cas où... Pour l'instant il fallait qu'il embrasse sa belle porto ricaine.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paulmuabdib.deviantart.com/
Eden Marshall

avatar

Messages : 2234
Taille : 1m68
Poids : 59 kg

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Mariée mais Sainte
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Jeu 23 Aoû - 20:57

Une bonne chose de faite. Ou pas. Eden eut un long moment de flottement en contemplant le résultat de son attaque. Un mutant au sol, inconscient, peut-être mort? Et juste un vague souvenir de Frimas lui remontant en mémoire. Ses mains tremblèrent un court instant alors qu'elle s'éloignait de quelques pas, pour suivre le déplacement de leur bulle protectrice. Dos à ses camarades, elle fixait toujours le corps immobile de l'homme ou la femme-comète. Du moins jusqu'à-ce qu'une explosion signe la fin définitive de leur muraille. Merde. Leurs adversaires apparaissaient enfin dans leur totalité. Du moins il valait mieux s'en convaincre pour le moment. Son attention quelque peu saturée glissa sur chacun d'entre eux. Une blonde, pile au centre, certainement celle qui maintenait le bouclier. Une femme bleue, étrange, qui ne pouvaient qu'avoir un lien avec les subites douleurs de Mask. Car il y avait peu de chance pour que le robot n'ait aucun lien avec la technologie. D'autant plus que dans des grincements sinistres, toutes les tourelles restantes et visibles se tourner... Droit sur eux. Re-merde.

Wraith se sentait totalement dépassée. Ils étaient tous piégés sous leur propre dôme (et heureusement qu'il était là celui-ci!). Elle se retourna, espérant un ordre, une indication, quelque chose venant des profs. Elle constata enfin - mieux vaut tard que jamais - que du monde s'ajoutaient au groupe du tout départ. Une des derniers arrivés, Alex, qui avait l'air hagard mais était bien vivant, et... Une boule de lumière qui fonça droit sur le dôme ennemi. Elle le suivit des yeux, à temps pour voir l'apparition miraculeuse de Malo qui dû se faire passablement mal sur le crâne du robot qui ne frémit même pas. Elle fit un pas en avant, et se ravisa. Une boule de lumière pouvait peut-être pénétrer le dôme ennemi, mais elle n'aurait aucune chance. De toute manière, un son brutal suivit d'une légère secousse témoigna de l'atterrissage très artistique et miraculeux du jet. Par réflexe, Eden se baissa, craignant que dans sa glissade quelqu'un ne se prenne un débris quelconque. Ce qui ne fut pas le cas. Elle serra la mâchoire en jetant un regard assassin au jet. Joli, merci, il était presque certain que l'appareil ne serait plus exploitable. Leur moyen de fuite venait de se crasher dans le parc.

Dégoûtée, elle se détourna, préférant replacer son attention sur leurs agresseurs quand quelque chose se posa sur son crâne et bascula en avant, lui obstruant la vue. Elle releva les mains, pour les poser sur sa tête, et ajuster le chapeau que Ryochi venait d'y déposer. Lui ouvrir un passage pour rejoindre le dôme ennemi? C'était une possibilité. A supposé qu'elle y arrive. L'appel de Mbarou se mêla à tout ça. Il allait faire un tri. Eden préférait rester à l'attaque que de battre en retraite pour aller voir l'état des blessés alors que des malades avançaient toujours sur eux.

"Je peux essay..."

Comme au ralenti, ses prunelles glissèrent sur une nouvelle silhouette apparaissant dans son angle de vision, juste derrière Mask et Claymore, et... Pouf! Plus de profs!

"Oh non..."

Elle releva les yeux sur leur protection qui commença instantanément à s'effriter.

"Non non non non!!"

Les tourelles braquées sur eux. plus de protection, plus de responsables directes, un jet inutilisable, des blessés en prime, ils étaient foutus. Dans les secondes qui allaient s'écouler, ils allaient se faire dégommer comme dans un très mauvais film d'action. Fuir? le temps de rejoindre le bâtiments ils pourraient se prendre l'intégralité des missiles à tête chercheuse qui restaient. Sauf si eux aussi se retrouvaient exposés.

"Alex!!! La blonde et l'homme-sauterelle!"

Elle se retourna pleinement face au dôme ennemi.

"On va essayer de donner une chance à tout ceux qui le peuvent d'attaquer."

Tant pis pour l'épuisement. Ne sachant pas si il lui serait donner d'agir après ça, elle préféra donner tout ce qu'il lui restait de force pour projeter le plus violemment possible la blonde contre la femme bleue, tête contre tête. Si la première résistait au pouvoir d'Alex, elle pourrait toujours se faire assommer. En tous les cas, leur dôme allait devoir disparaître. Sans lui, le robot pourrait bien ne pas les canarder. Sinon... Et bien ils allaient tous y passer avant d'avoir eu un quelconque relan d'espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Conowell

avatar

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Jeu 23 Aoû - 21:22

Le regard dans le vague, Alexander attendait. Il ne savait pas ce qu'il attendait précisément. Peut être un peu de calme ou de se réveiller. Son coeur continuait à s'écraser contre sa poitrine et son corps entier lui semblait être endolori.

Il ne remarqua même pas la disparition des deux professeurs. Ce fut l'appel d'Eden qui le lia de nouveau avec la réalité. L'effet tamisé du son s'estompa légèrement tandis qu'il se tournait vers les cibles indiquées par la jeune fille. La blonde et l'homme sauterelle. Il s'était réveillé celui-là ?

Immédiatement, Alexander lança son attaque sur les deux cibles désignées pour les endormir en s'approchant autant que nécessaire sans pour autant sortir de la bulle qui se désagrégeait.

Wraith appela Dreams pour lancer une ultime attaque sur les membres du dôme adverse. Tandis que le garçon approchait, elle tentait de frapper par sa télékinésie en entrechoquant leurs deux ennemies. Elle ne parvint pas à "saisir" la blonde, et une grande lassitude la prit quand elle poussa la bleue vers sa collègue. Wraith sentait qu'elle atteignait ses dernières forces, que son mental ne suivait plus. La femme bleue fut néanmoins poussée et heurta la femme en noir, mais certes pas suffisamment pour les assommer toutes deux.

La femme bleue malmenée eut l'attention attirée par Alexander qui s'était déplacé. Le Néo-Zélandais activa son pouvoir, visant ses deux cibles, mais une décharge mentale le frappa sitôt après. Il eut l'impression que deux cymbales venaient de se refermer violemment sur son cerveau.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malo Le Pouhibec

avatar

Messages : 1924
Taille : 1m52
Poids : 39 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Terreur des Préaux
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Dim 26 Aoû - 22:39

Ça avait paru être initialement une bonne idée pourtant. Bon, une idée un peu folle certes mais qui semblait offrir quelques chances de succès. Le robot, clairement identifié comme étant à l'origine de la prise de contrôle des équipements électroniques de Graymalkin, paraissait assez frêle pour être secoué par la chute d'un corps de la corpulence de Malo.

Et bien non ! Le Breton n'avait sûrement pas assez mangé (la faute à Ryoichi, sans aucun doute, qui avait interrompu le casse-croûte réparateur après le footing du matin) et n'était donc pas assez lourd pour obtenir un quelconque effet.

Au lieu de ça, il ressentit une vive douleur dans les chevilles au moment où ses pieds heurtaient ce qui servait de tête à l'assemblage de boites de conserve pour rebondir dessus avant d'atterrir, un peu plus rudement que prévu, sur le sol.

Gisant entre les méchants (qui comme les trois mousquetaires se retrouvèrent rapidement quatre lorsque la sauterelle les eut rejoints), Malo poussa un cri de souffrance au premier choc pour gémir à nouveau lorsque ses genoux nus heurtèrent le sol

Encore sous le choc, le gamin serra les dents et rampa par terre pour s'éloigner des femmes, attendant de pouvoir tenter une nouvelle téléportation.

La fatigue commençait néanmoins à se faire sentir tant le jeune mutant avait enchaîné les "sauts" mais il espérait pouvoir agir, une fois encore, pour disparaître de là.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://departement-cherub.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Mer 29 Aoû - 3:30

De loin déjà, Samuel n'aimait pas le robot. De près, il se révélait encore plus affreux, et l'adolescent dut prendre sur lui pour ne pas reculer. Et ce n'était rien comparé à sa réaction face à l'excès de lumière qu'il lui infligeait. Les yeux maintenant noirs de l'homme de métal provoquaient chez-lui une crainte irrationnelle. Ils ne pouvaient en tous cas qu'en déduire une chose : son action avait été inefficace, la paupière (en était-ce bien une ?) sombre devant le protéger de l'aveuglement.

Le mutant ne comprit par contre pas d'où débarquait le jeune garçon qui avait tenté de frapper, avec un résultat aussi satisfaisant que le sien, leur adversaire. Son comportement et son jeune âge lui permirent quand même de l'identifier comme un allié.

Ses priorités n'étaient visiblement pas les bonnes, car quelques secondes plus tard, le coup vint d'un personnage qu'il avait, obnubilé par le robot, négligé. Samuel surprit la femme en bleu méchamment loucher vers lui et ressentit de la douleur. Quand avait-il eut mal pour la dernière fois ? Le suédois ne s'en souvenait plus exactement : c'était plus de quatre ans auparavant. Bien sûr, lorsqu'il faisait de longues distances sans se reposer suffisamment, la fatigue survenait, mais rien de comparable à une réelle sensation physique comme celle-là. Mais s'il était capable de souffrir, cela voulait-il dire que son corps existait encore, quelque part ? La lueur se rétrécit et perdit en éclat, prenant vaguement l'aspect d'une grosse ampoule en fin de vie.

Les événements se succédaient devant sa vision, sans qu'il n'en détermine l'origine, derrière lui, le bruit d'un avion atterrissant. Sans doute le déséquilibre des adversaires était causés par les élèves de Graymalkin, il l'ignorait, comme il ignorait s'il restait encore de la ressource à ces derniers. Il n'osait plus bouger, hésitant entre la dérobade et la réédition, se demandant si la femme en bleu pouvait se montrer plus dangereuse encore, ou si elle avait mis dans son attaque toutes ses forces. Dans le deuxième cas, les risques pour lui restaient minimes. La situation avait cependant bien changée : il avait perdu le modeste sentiment d'invulnérabilité qui lui avait donné confiance jusque ici.

Enfin, si tout le monde se battait ! Il n'y avait pas de raison que chacun risque sa vie sauf lui. Ce dont il était sûr, c'était bien que le garçon qui était tombé non loin de lui n'était pas plus âgé. Celui-ci se trouvait d'ailleurs en méchante posture. Samuel prit son courage à deux mains et gonfla à nouveau son corps. En se plaçant entre le surgi de nulle part et les agresseurs, les empêchant de regarder en cette direction, il lui donnerait peut-être de meilleures chance de fuite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Mer 29 Aoû - 10:33

Mia voyait que la situation n'était pas bien glorieuse à bord du vaisseau, les professeurs ne manqueraient pas de les engueuler pour avoir pris l'initiative de prendre le x-jet, bien que cela partait d'un bon sentiment. Elle grimaçait de douleur en faisant l'effort de se remettre debout quand Damian arriva pour les aider.

-"Damian, tu va bien? Dieu merci!" remercia-t-elle dans la foulée.

Elle le regarda, vérifiant qu'il n'avait rien pour se rassurer, tournant son visage d'un côté puis de l'autre. Heureuse de voir qu'il n'avait rien, elle en oublia momentanément la douleur et l'embrassa à pleine bouche. Chaque moment était précieux, elle ne savait pas s'ils allaient survivre à l'attaque vu qu'ils s'étaient débrouillés comme des manches jusqu'à maintenant. La douleur se rappela vite à elle et la porto-ricaine se plia en deux en gémissant tout en comprimant les mains sur ses côtes.

-"On est bien arrangées! Je dois avoir une entorse et des côtes fêlée ou cassées, j'ai mal."

Elle reprit son souffle et regarda sa camarade bleue.

-"Tu va mieux? Tu va arriver à marcher?"

Elle avait l'air de pouvoir se mettre debout, ce qui rassura la jeune femme. Elle décida de se golémiser, elle pariait qu'elle ne sentirait plus les douleurs qui élançaient son corps pendant les dix minutes suivantes où elle serait à l'état liquide. Une piètre consolation, mais ça lui permettrait de se mouvoir sans difficultés en attendant de retrouver lorenzo pour les soins.

-"On devrait rejoindre les autres, je vais me changer, ce sera plus facile." fit-elle sans plus de précision.

Elle se transforma en golem d'eau et se dirigea vers la sortie en compagnie de ses camarades, elle ignorait ce qu'ils allaient trouver dehors, il étaient restés un petit moment dans le coucou.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Mer 29 Aoû - 15:31

Il y avait l'asiatique qui ne bougeait plus. Il y avait l'autre asiatique qui venait de poser son chapeau sur le crâne de la blonde. Il y avait l'homme en noir qui avait rejoint le dôme des autres sans qu'elle ne put réellement y faire grand chose, même si son geste signifiait qu'il avait senti le froid. Il y avait la boule lumineuse qui s'interposait, là dehors, entre celui qui était apparu dans le camp ennemi et lesdits ennemis. Il y avait ce gros avion qui s'était posé en catastrophe près d'eux, et ce message, cet appel à l'aide qui avait retenti. Il y avait trois personnes qui en sortaient. Mia, qui était venue la chercher en Italie, un homme dont elle n'avait pas retenu le nom, et une créature étrange à ses yeux jusque-là assez préservés des mutations visibles. Et les quatre assaillants sous leur dôme protecteur.

Leur dôme, à eux, s'effritait sous ses yeux éberlués. Non non non ! C'était leur seule protection des ennemis et des tourelles qui les prenaient pour cible maintenant ! Qu'est-ce qui pouvait bien provoquer ça ? Elle regarda tout autour d'elle, un rien paniquée. Et il n'y avait plus les deux adultes, même si Nat' était bien en peine de dire qui ils étaient réellement, puisqu'elle ne les connaissait encore pas vraiment et que l'aspect de Lorenzo était quelque peu... modifié. La rouquine jura en italien. Elle était venue ici pour être plus à l'abri que chez elle et voilà qu'elle se retrouvait en pleine guerre pour elle ne savait trop quoi. Et qu'est-ce qu'elle allait faire, elle, maintenant ? Elle ne servait à rien d'aussi loin. Tout ce qu'elle pouvait tenter de faire, c'était de sauver sa peau, et pendant que la blonde donnait des ordres, elle se retrancha derrière les autres.

« Je veux pas mourir... » souffla-t-elle pour elle-même, pas du tout sereine.
Revenir en haut Aller en bas
Mbarou Bop

avatar

Messages : 2522
Taille : 2m29
Poids : 125kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Ecaillractérielle
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Mer 29 Aoû - 19:19

La panique de la dragonne diminua quand son amie lui répondit et lui affirma que ce n'était pas si grave. Mbarou savait que le choc était plus violent que voulait bien dire Mia, mais si elle pouvait parler et bouger un peu, c'est qu'elle ne devait pas avoir de lésion grave. La géante n'était pas experte en médecine, mais elle essayait de se rassurer comme elle pouvait. Puis Damian arriva et s'occupa de son amoureuse, ce qui rassura encor plus la Sénégalaise.

Elle sortit de la carlingue en se frottant les tempes et découvrit un paysage aussi ravagé et piétiné que l’intérieur de son crâne. Les élèves présents devant elle semblait à bout de force et complètement déstabilisée. Les tourelles étaient dirigées dans leurs directions et les ennemis semblaient êtres protégés par un foutu dôme protecteur. Sa vision était encore floue et elle avait de la peine à distinguer autre chose que des silhouettes dans le dôme. Pourquoi les ennemis avaient toujours des boucliers et eux non? Lily-Rose ne pouvait pas leurs chercher des mutants boucliers? D'ailleurs, ils étaient ou les profs, jamais là quand on avait besoin d'eux.

Dans une situation pareille, n’importe qui aurait eu peur, mais bizarrement Mbibi non. Elle avait eu peur dans le nuage noir quand elle se prenait des coups dans le crâne. Elle avait eu peur durant sa chute. Elle avait eu peur quand elle était tombée sur son amie. Mais la elle ressentait plutôt de la colère.
L'ennemie les avait attaqués sans leurs laisser aucune chance, elle avait été complètement inutile, c'était pris des coups dans la gueule sans pouvoir les rendre et avait perdu ça bêche. Et il n'y avait rien à faire, alors elle décida de parler avec l’ennemi. Si les x-mens étaient encore vivant, c'est qu'ils devaient vouloir les garder en vie, non?

"Bravo, belle entrée en matière! Mais il n'y avait pas besoin de tout caser. Si vous vouliez devenir X-mens, il suffisait de demander. Enfin bon, bienvenue. On se fait la bise?"

C'était sa façon de se rendre, peut-être pas la meilleure, mais la mutante bleu n'était pas du genre à sortir un drapeau blanc, autant le faire avec ironie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Jeu 30 Aoû - 22:50

Ryoichi observa l'autre côté, essayant de calculer ses chances.
Dans la théorie il ne prendrait pas le risque. Dans les faits ils étaient pratiquement a pied du mur et y'avait pas grand chose d'autre à faire... Du moins le supposait il.

Eden avait eu une autre idée. Surprit il se tourna vers elle... La jeune fille avait elle fait un vote de confiance contre lui, démontrant qu'elle n'avait que peu d’intérêt pour ses idées? Une forme de déni par rapport aux évènements de ce matin ou de leur mission commune? Ou simplement la solution la plus intelligente vu qu'ils avait, avec Alexander, la possibilité d'attaquer à travers le dôme?
Le résultat fût le même: choux blanc.

La bleuette et la blonde semblaient s'en tirer et lui ne servait toujours à rien. Pire il avait laissé tomber les profs qui s'étaient évaporés une seconde plus tôt.
Ils étaient toujours dans leur bouclier en train de s'effriter et le breton qui s'était téléporté quelques instants avant était dedans jusqu'au coup si ce n'était cette espèce de boule lumineuse qui faisait écran, pour tout le mal que sa faisait à ses adversaires.


Il se tourna vers Eden pour lui adjoindre de passer à son idée à lui cette fois, mais il ferma la bouche en voyant sa tête: les traits tirés, les épaules tombantes... Elle semblait être au bout du rouleau, quand à Alexander il ne semblait pas avoir meilleur mine.
Regardant à nouveau les agresseurs il évalua la situation et retomba rapidement sur le même constat qu'au début de l'attaque, pire ils s'enfonçaient tous dans ce merdier infâme. Il pouvait serrer les dents cracher, jurer, mais lui en tout cas ne pouvait rien faire... Rien de rien.

La rouquine la tira de son observation « Je veux pas mourir... » souffla t'elle.
*Sans rire!?* Il tendit le bras verre elle et lui mit une bourrade dans l'épaule pour l'empêcher de se laisser paralyser par ce qu'il pensait être de la peur: "Alors bouge!"
Puis il reprit plus haut: "Bougez... Bougez tous, y'a rien à faire, on se casse les temps. Dispersez vous avant que sa tourne plus mal que tout de suite."

Mélant l'action à la parole, le Japonais se dirigeât vers le X-jet, tournant au passage la rousse pour lui montrer le chemin et lui donnant une autre tape dans le dos pour la mettre en route, avant de se mettre à sprinter franchement sans plus se soucier de savoir si elle suivait ou pas.
Il voulait mettre de la distance ainsi qu'un gros objet en entre ses adversaires et lui, voir atteindre la forêt qu'il voyait derrière l'engin. Là il pourrait peut-être se servir de ses capacités pour improviser quelque chose... Fuir si nécessaire. Mais il serait dans un univers où ses capacités auront une chance de lui donner un avantage.

Un X-jet qui commençait d'ailleurs à se vider de ses occupants, avec en tête une Mbarou qui déblatéra une tonne d'ineptie. Il sourit involontairement, se demandant si c'était son baroude d'honneur et ce qu'elle préparait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Dim 2 Sep - 14:40

Pedro, chuchotant légèrement a écrit:
Ici Zooman. On est dans Cérébra et on est mal barrés. Y'a heu... quatre mutants qui nous retiennent en otage. Ils veulent utiliser Cérébra. On fait quoi ? Vous êtes où ? Si y'a des gros bras dispos, on est pas contre.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Mar 4 Sep - 20:47

Ondine se mua en golem d'eau, ce qui eut pour effet de la libérer de la gêne causée par ses blessures multiples. En revanche, la douleur pulsante persistait. Aidée par Hawkeye, elle sortie du X-Jet en compagnie de Draak. Les trois jeunes gens aperçurent leurs camarades (parmi lesquels une jeune femme rousse visiblement effrayée), les trois envahisseurs un peu plus loin, et un corps composé de croutes magmateuses qui gisait sur le sol. Trois missiles pointaient en outre dans leur direction, à quelques mètres dans le ciel.

Malo se recula, bravant les élancements qui provenaient de ses pieds endoloris. Un nuage de lumière s'interposa bientôt entre lui et les trois personnages.

La femme en noir commença à répliquer aux exclamations d'Ouroboros :

"Vous n'allez nulle p..a.."

La syllabe se noya dans un bâillement. Ses paupières se fermèrent et elle chancela sur ses jambes pour s'affaler contre sa voisine. De même le mutant bondisseur semblait tomber de sommeil. La femme bleue tint le bras de sa comparse croulante et un brusque sursaut la réveilla et la redressa.

Les X-Men qui regardaient dans la direction de leur adversaire eurent l'impression d'avoir la vue trouble pendant quelques instants.

L'homme noir s'était entre temps affaissé mollement au sol. Son plus proche voisin l'homme-robot ne s'en soucia pas, il avait ses yeux opaques tournés vers les missiles. Ceux-ci pénétrèrent dans la zone, désormais non protégée, des X-Men, et se placèrent de part et d'autre du X-Jet accidenté. Ouroboros put donc voir que l'avion qu'il comptait prendre était bel et bien cerné d'explosifs volants.

Draak s'adressa aux envahisseurs, avec sa bonhommie fortement teintée d'ironie. La femme en noir ayant un air un peu pâteux, c'est celle à la peau bleue qui répondit avec calme, d'une voix vaporeuse qui résonnait étrangement dans les têtes.

"Nous n'avons pas envisagé de négociations, seulement une attaque rapide et méthodique. Votre présence est nécessaire quelque part. Cela vous dépasse pour l'instant mais sachez que nous sommes heureux de vous trouver. Considérez-nous comme un grand-parent éloigné qui a besoin de votre présence mais ne souffre aucune explication."

L'insaisissable femme blonde, nimbée d'une aura argentée, apparut pour chacun entre deux clignements de paupière, entre deux instants. Elle se trouvait - soudain - quelques pas derrière ses camarades. Elle regarda Wisp et Breizh, sans s'y attarder du fait de la luminosité.

Les deux mutants disparurent comme un soupir.

Elle regarda ensuite les autres X-Men, qui aperçurent sur sa figure une expression de subtile tendresse, ou de tristesse. Difficile à déterminer. Aucun ne put achever cette respiration.

Hawkeye s'effaça, suivit d'Ondine et de Draak, de Fahrenheit et d'Ouroboros.

Wraith et Dreams n'eurent pas plus le temps de fuir ce regard, le néant les happa l'instant suivant.



Arrow Suite dans le prochain sujet ... mystère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   

Revenir en haut Aller en bas
 
02.03/18.L - la belle ou la bête?
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» BELLE TAPISSERIE
» Une très belle peinture
» Belle étalon cherche femme...xD
» Aurore de Sova : la Belle au Bois Dormant est là~
» A moitié Belle...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Graymalkin Industries :: Extérieurs :: Parc-
Sauter vers: