Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 02.03/18.L - la belle ou la bête?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Danger
Allié
Allié
avatar

Messages : 44
Taille : 2m15
Poids : 132 kg

MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Dim 29 Juil - 23:47

La voix métallique de l'androïde shiar informa dans les communicateurs des X-men présents dans le parc :

"Alerte de niveau 3. Intrus, en approche rapide vers les sous-sols, détectés. Arrivée probable dans le Cérébra. Intervention immédiate requise. Autodestruction du Cérébra prévue dans 53 minutes et 34 secondes."

Comme pour confirmer les propos de Danger, un grondement sourd accompagné d'un tremblement retentit dans tout le bâtiment. Il semblait en effet que sous les pieds des X-men, quelque chose ou quelqu'un bougeait...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Lun 30 Juil - 23:00

Eden se concentra sur l'homme-fusée qui les avaient pris pour cible. Puisqu'il leur fonçait dessus en rase-motte, elle donna son maximum pour dévier son assaut... Droit vers le bas pour le faire s'écraser au plus tôt alors que, dans un réflexe plus réfléchit, elle s'écarta de Malo et Alex. Le breton aurait certainement pour réaction première celle de se téléporter en emportant quelqu'un, alors autant mettre de la distance pour être hors de portée et ne pas vraiment lui laisser de choix.

Eden s'écarta sans se soucier davantage de ses camarades. En effet, Malo réalisa une téléportation, échappant à la boule de feu, avec Alexander comme passager.

La jeune femme opéra sa pression télékinésiste sur la fusée ardente qui leur fonçait dessus. L'effet fut immédiat : la boule de feu qui entourait un corps solide, inclina irrémédiablement vers le sol jusqu'à frotter l'herbe du parc. Une traînée de feu marqua sa trajectoire. La chose ralentit devant la poussée écrasante dirigée par Wraith. Cependant, la X-Woman se rendit compte qu'elle perdait peu à peu le "contact" avec cette masse fulgurante, comme si la part solide diminuait au profit d'une pure énergie. Eden sentit sous ses pieds pousser des tiges de métal, qui tel un système d'arrosage puissant projetèrent bientôt de tous côtés une pluie nourrie. Ce système de défense compléta avec succès la poussée de Wraith. Elle stoppa la progression de la torche qui visiblement tenta d'opérer une retraite vers le sous-bois dévasté.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frederik Baldrik
Conteur
avatar

Messages : 795
Taille : 167 Cm
Poids : 65

Feuille de personnage
Réputation:
4/15  (4/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Mar 31 Juil - 11:56

Mindblast a écrit:
[quote="Fred dans son communicateur à qui l’écoute : « Mindblast a tous les X-mens, cupidon, le singe, Tonga, succube et moi-même on se dirige vers l’ennemi en approche de Cerebro, je ne sais pas qu’elle est votre situation mais on vous tient au courant si on a besoin d’aide »"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Mar 31 Juil - 13:57

Ryoichi via communicateur a écrit:
"Eden, c'est Ouroboros, j'arrive. Tu es où là?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Marshall

avatar

Messages : 2234
Taille : 1m68
Poids : 59 kg

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Mariée mais Sainte
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Mar 31 Juil - 19:40

A le voir foncer comme ça, Eden se voyait mal en sortir indemne. Elle n'en était pas certaine, mais pendant un instant, elle douta d'avoir eu un quelconque effet sur l'assaillant. Quand elle le ressentit, et qu'il commença à piquer du nez vers l'herbe, elle ressenti un soulagement qui fut bien trop bref à son goût. Irrémédiablement, elle sentait sa télékinésie perdre prise, comme s'il n'a avait plus de matière physique à contrôler. Ce type pouvait carrément se transformer en énergie intangible pour elle? Il ne s'était écoulé que deux ou trois secondes et déjà elle était passé par la peur, un sentiment de victoire, puis la panique. Malgré elle, elle eut un mouvement de recul, se voyant déjà projetée/carbonisée/vaporisée/explosée par le mutant qui fonçait dans sa direction. Cette sensation fut renforcée par l'annonce de Danger et la secousse qui s'en suivit. Heureusement que Malo avait pris Alex pour fuir hors de portée du missile humanoïde.

Donnant tout ce qu'elle avait pour sa survie, elle ressenti à peine quelque chose bouger sous le sol. Ce n'est que lorsque les premières gouttes d'eau jaillirent en tout sens qu'elle réalisa le plein soutien de Danger. L'arrosage agressif lui remis brutalement les pieds sur terre et elle émit un couinement de surprise en se faisant allègrement doucher. L'initiative de l'androïde venait de lui sauver la vie. La voix de Fred, suivit de celle de Ryochi, ajouta de la faire redescendre pleinement sur terre. La bataille continuait pour tout le monde, et ce jusque dans les sous-sols de Graymalkin. Une équipe s'y rendait déjà, et elle se voyait mal arriver à temps pour les aider. Trop de monde dans les couloirs risquait de les défavoriser. Alors que son adversaire débutait une courbe pour mettre les voiles, visiblement peu séduit par l'humidité ambiante, Eden se surprit à trouver ça trop... Facile. De l'énergie pure, si tant es qu'il s'agissait de ça, intangible, se laisserait refroidir par un arrosage sans même essayer d'abattre une ado acculée? A sa place, elle aurait tout de même tenté sa chance.
Elle murmura un "merci" à l'intention de Danger, ne sachant si ça allait servir à grand-chose.

Ajustant son communicateur, et faisant fi du fait qu'elle était peu à peu trempée, elle répondit sur le canal général, d'une voix plus posée.

"Ici Wraith. Je suis sur le perron. L'homme-missile bat en retraite, j'essaie de l'avoir"

Tout en parlant, elle s'avança, afin d'éviter de perdre trop vite le contact avec l'adversaire. Pour soutenir Danger, elle tâcha d'utiliser deux débris à portée pour les envoyer sur l'homme-énergie, gardant le gros de sa TK pour le ralentir lui, et offrir à l'androïde un meilleur temps de visée, que ce soit pour l'arroser ou lui tirer dessus.

Les débris de mitrailleuse lancés par Wraith poursuivirent la comète. Une plaque épaisse de métal atteignit la cible ... et en ressortit en fusion. La télékinésiste ne maniait plus qu'un morceau de magma métallique dégoulinant. L'autre objet - un bout de canon tordu - n'était pas encore à destination car Eden devait lui faire éviter des troncs calcinés. Quant à la créature elle-même, Eden n'avait plus de prise physique sur elle.

Les jets d'eau pourchassaient aussi le bolide et prenaient de l'ampleur. Un épais nuage de vapeur d'eau se formait sur la trajectoire de la comète et tout autour d'elle.

La boule de feu, qui semblait s'être légèrement réduite, changea de cap et se dirigea directement sur Danger. La femme-robot coordonnait le déploiement de mines autour du renflement causé à sa muraille d'acier.

La tornade enragée faiblit à vue d’œil et le ciel s'éclaircit, sauf au niveau du mur, encombré du nuage des explosions permanentes. Eden put apercevoir - si elle regardait en l'air - le X-Jet et non loin, une silhouette sombre en chute libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Ven 3 Aoû - 15:19

Cuisine Arrow


Sous les yeux ébahi de Ryoichi un paysage de guerre.

Fumée noire, incendie, terre retournée et pleines de marques, quelques tirs qui éclataient encore.
Et Danger en chef d'orchestre.

Eden quand à elle semblait diriger quelques chose, certainement avec sa TK vu ses gesticulations. Il vit un morceau de métal traverser la pseudo-comète en fuite et ressortir à blanc, moitié fondu.
Des jets d'eau semblait s'en prendre également à l'ennemi augmentant la trainée avec de la vapeur.

Il fit quelques pas en direction d'Eden, mettant son chapeau et rabattant les pans de sa veste: "Wraith! WRAITH!" la hélât il. Elle n'était pourtant qu'à quelques mètres, mais entre sa concentration et le bruit de fond ambiant, il n'était pas sur de s'être fait entendre.

A quelques pas de la rejoindre, il vit alors que la boule de feu avait fait demi-tour pour se diriger vers Danger: "OH bon sang!"
Comme il l'avait dit un peu plus tôt il aurait eu meilleur compte de rester en intérieur. Que pouvait il bien faire contre sa? Lui rien... Restait plus que les autres. C'est alors qu'il entendit hurlement de moteur... Le X-jet. Mia n'avait elle pas dit qu'elle était avec Damian et qu'ils prenaient le véhicule?


N'ayant pas d'autres idées, il appuya sur son communicateur: "Ondine c'est Ouroboros. Si tu me reçois on a une boule de feu au perron. On aurait vraiment besoin de tes capacités ici."

Il jeta un œil à Eden, priant pour qu'elle est une bonne idée rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Marshall

avatar

Messages : 2234
Taille : 1m68
Poids : 59 kg

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Mariée mais Sainte
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Ven 3 Aoû - 23:38

Existait-il encore quelque chose qui puisse arrêter une boulet de canon intangible et incandescent? Concentrée sur ses tentatives, Eden ne pu que voir, impuissante, son premier projectile traverser sa cible et terminer complètement détruit par la chaleur. Les arbres rendaient le parcours de son second projectile particulièrement laborieux. Wraith manquait cruellement de précision à ce stade. De toute manière, elle n'était même pas sûre que ça puisse servir à quelque chose. A croire que rien ne pourrait arrêter ce truc. Dire qu'à sa toute première attaque, elle l'avait pourtant senti fléchir sous sa poussée... Il faudrait quelque chose, une raison, peu importe laquelle, pour l'obliger à reprendre une forme physique exploitable pour sa télékinésie, mais ça ne tiendrait que d'un miracle.

Frustrée, les sourcils froncés, Eden tâchait de ne pas laisser son inefficacité la miner. C'était mal parti. L'impuissance avait tendance à soulever quelque chose qui se rapprochait d'une colère sourde. Elle détestait cette sensation. Tout se précipitait, et pas dans le bon sens. Dire qu'elle avait eu pendant un bref instant le soulagement de croire qu'elle pourrait tenir tête quelques instants à au moins un de leurs assaillants... Quelle naïveté! Elle se fatiguait pour strictement rien. Dans le brouhaha ambiant, ce fut à peine si elle perçu un son. Tournant la tête, elle réalisa la présence de Ryochi qui l'appelait à nouveau, protégé par son manteau. Lorenzo avait-il pris le temps de le soigner avant l'assaut? Elle en doutait. Ryochi partait déjà avec un sacré malus dans la bataille. Il aurait peut-être mieux valu qu'elle ne lui réponde pas quand il avait lancé son appel par communicateur. L'attaquer, d'accord, mais de là à le laisser devenir une cible potentielle... Elle allait néanmoins répondre à son cri quand quelque chose attira son attention.

Détournant la tête, elle aperçu quelque chose au loin qui tombait. Eden plissa les yeux, sans trop savoir ce dont il s'agissait quand le nouveau cri d'Ouroboros la ramena dans la bataille présente. La comète venait de changer de direction pour foncer droit sur Danger. Au même moment, le beuglement d'une Lily-Rose redevenue féminine retenti dans leurs communicateurs, mais Wraith n'y prêta qu'une attention relative. Chaque chose en son temps. Danger était un cyborg suffisamment performant pour tout analyser à la vitesse de la lumière, mais avec autant de paramètres, Eden n'aurait pas parié sur le fait qu'elle serait en mesure d'esquiver une attaque de cette saleté de météore.

"DANGER!!! ATTENTION!!"

Renonçant à envoyer des projectiles, puisque c'était devenu inutile, Eden se concentra sur deux cibles: Danger - l'androïde était probablement trop lourde, mais avec sa lévitation, qui sait - pour la pousser hors de la trajectoire de leur attaquant, et deux tuyaux du système d'arrosage sur le parcours du bolide pour les hisser, espérant surtout causer des dégâts d'eau et faire péter une canalisation dans une gerbe d'eau. Elle n'y croyait pas vraiment, mais à défaut de mieux, elle tâcha de se donner à fond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenzo Mancini

avatar

Messages : 999
Taille : 1m83
Poids : 72 kg

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: En muto-ménopause
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Sam 4 Aoû - 14:52

Arrow Hall

Lorenzo sous sa forme putréfiée croisa Lily-Rose dans le hall, qui venait de retrouver son teint de jeune fille. Il lui adressa un sourire chafouin avant de sortir de la bâtisse. Mask avait un physique tout à fait singulier quoi qu'on en dise... Remarqua l'Italien qui, malgré les circonstances, trouvait toujours matière à s'amuser... La mort ne lui faisait pas peur, bien au contraire, il la trouvait sur bien des points, désirable même si ces deniers temps ses tendances morbides s'étaient estompées au contact des X-men. Tout ce qu'il en restait désormais c'était le plaisir de côtoyer la mort... Mais s'il devait crever ici, il vendrait chèrement sa vie. Il n'était pas question qu'il agisse avec imprudence... Il ne réitérerait pas l'erreur qui lui avait valu son incarcération au Pentagone...

L'ambiance dans le parc avait pris des allures de troisième guerre mondiale avec ses formidables explosions, ses arbres calcinés, ses trous dans la terre, sa muraille défoncée, etc... Danger coordonnait magistralement toutes les défenses de Graymalkin avec une efficacité redoutable, qui, combinée aux interventions des élèves, faisait presque peur à voir! La force de frappe des X-men était...conséquente. Vesna était semble-t-il sur le toit mais le combat qui se déroulait au sol était déjà suffisamment préoccupant pour que le Florentin ne s'en soucie outre mesure. Danger était directement menacée par une boule de feu qu'Eden avait attaquée de toute évidence avec succès sans que cela ne la détruise pour autant. Lorenzo chercha des yeux un tuyau d'arrosage mais comme il ne connaissait pas très bien l'extérieur du parc, il ne savait pas trop par où chercher et Danger avait déjà actionné le système d'arrosage, à moins que ne ce soit un système anti-incendie ou de défense...

Ryoichi venait aussi de débarquer dans le parc... Les élèves se mettaient tous en danger et personne ne pouvait décemment les en empêcher... Mais Claymore ne l'aurait pas fait de toute façon. Il fallait qu'ils se battent, qu'ils luttent pour leur survie. Ce n'était pas en restant terrer dans le bâtiment qu'ils pourraient se sauver. Malgré tout, il était évident que l'organisation des X-men était quelque peu désordonnée et cela n'irait qu'en accentuant puisque d'autres mutants ennemis allaient débarquer dans le Cérébra... Eux, en revanche avaient de toute évidence régler leur attaque avec minutie, ils attaquaient sur plusieurs fronts et à différents moments pour diviser les X-men. Mais l'arrivée du nouveau groupe ennemi révélait un peu plus leurs intentions... Ils voulaient le Cérébra et mieux valait que celui-ci soit détruit plutôt qu'il ne tombe entre des mains ennemies. Danger avait vue juste en programmant l'auto-destruction mais les X-men devaient tout faire pour sauver l'appareil. Lorenzo les aurait bien rejoint mais l'urgence était aussi dans le parc : il ne fallait pas que Danger tombe sinon les X-men seraient perdus tôt ou tard...

Un vrombissement attira alors l'attention du médecin qui découvrit avec stupéfaction le X-jet en plein vol! Qui donc était dedans? Des X-men sans aucun doute mais comment avaient-ils pirater le mot de passe d'accès au jet? Lily-Rose le leur avait-il donné? L'Italien se tourna vers sa partenaire, l'air interrogateur mais il n'ajouta rien. Après tout, l'engin pouvait peut-être les aider... Mais à bien y songer, c'était aussi leur moyen de fuite le plus efficace ; il ne fallait surtout pas qu'il soit abîmé... Accessoirement, les élèves ne devaient pas savoir le piloter et cela représentait donc un danger tout aussi important pour eux que celui incarné par leurs agresseurs.

Le Florentin appuya sur son communicateur pour indiquer :

"Hey, les X-men du jet, j'ignore comment vous avez réussi à monter à bord mais posez vous au plus vite. Cet appareil peut nous sauver la vie..."

Comme la barrière invisible à l'extérieur ne semblait pas broncher face à des lasers, des salves, des rockets et une tornade... Un énième missile était sans doute superflu. Seul point positif, les coups frappés contre la muraille semblaient s'être stoppés ce qui prouvait que les défenses devaient malgré tout avoir un impact...

A coté du X-jet, une silhouette massive et indistincte commençait à chuter... Que pouvait-il donc se passer? Peut-être allait-elle pouvoir s'accrocher au véhicule mais au cas où Lorenzo repéra son point d'impact au sol en espérant qu'elle parvienne à ralentir sa chute pour qu'il reste quelque chose à soigner à l'arrivée... L’Italien se tourna vers la directrice en expliquant :

"Mask, il faut qu'on se coordonne. As-tu la possibilité de copier le pouvoir du mutant-bouclier? Ca nous permettrait d'agir en tout sécurité... Je crois qu'ensuite nous pourrions rendre une petite visite de courtoisie à nos invités..." Proposa Claymore, impatient d'en découdre avec leurs ennemis derrière la muraille.

Pour le moment, il fallait tout de même agir... Lorenzo s'approcha alors à quelques mètres de la boule de feu et posa sa main sur l'un des systèmes anti-incendie de façon à donner plus de pression au jet et surtout à l'orienter en direction du feu follet. Peut-être parviendrait-il à l'atteindre pour refroidir quelque peu ses ardeurs...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Dim 5 Aoû - 15:48

Ouroboros venait d'arriver sur le perron et passait son message à Ondine. Au même moment, Eden hurla à l'intention de Danger et tenta de pousser la gardienne de la base à l'aide de sa télékinésie.

Malheureusement, Wraith fut mentalement essoufflée de cet effort impossible, même avec une cible en lévitation. C'était comme vouloir pousser un camion à l'aide d'un coup d'épaule. Danger fut néanmoins avertie.

La boule de feu rencontra un nouveau jet d'eau sur son passage, du à la rupture inopinée d'une canalisation. Puis un second, déclenché par l'action de Lorenzombie. Mais par ailleurs l'arrosage semblait perdre un peu de son volume : une masse d'eau se réunissant dans le ciel pour se diriger vers le dôme. La boule de feu se réduisit encore quelque peu mais parvint à assaillir Danger. La comète se greffa sur sa jambe.

Claymore poursuivit l'arrosage ciblé mais la peau d'acier de l'androïde commença aussitôt à rougeoyer vivement et à fumer. Danger baissa alors son visage vers cette source d'inconfort sur laquelle Eden puis sa jambe en fusion attiraient son attention.

Eden, Ouroboros, Claymore et Mask virent tout à coup une femme blanche, grande et blonde, nimbée de gris-bleu, derrière le dos de Danger.


Cette femme posa une main sur l'androïde et toutes deux disparurent instantanément. Cela avait duré le temps d'un clignement de paupières.

La comète seule restait, perdant de sa force, immobile à l'endroit où s'était trouvé le mollet de Danger. Mask poussa un juron de colère.

"C'est une ... !"

Mais il fut impossible dans un temps si bref de détecter la nature de ce pouvoir mutant. La doyenne rageait en elle-même. Elle se raccrocha au plan de son collègue putréfié (une vision qui lui avait retourné l'estomac, elle avait même hésité à reconnaître le beau jeune adulte qu'elle connaissait).

Elle copia donc le pouvoir de la mutante qui se trouvait là-bas, dans son dôme, derrière l'enceinte fortifiée. Lily-Rose sentit affluer en elle une puissance jamais acquise. Au bout de ses doigts elle perçut des crépitements avides de folie et de destruction. Dans sa cage thoracique elle couvait une force capable de grandir en une redoutable barrière. Elle pouvait tout. Attaque, défense, et les deux ensemble. Puis, une pensée horrible.

Danger avait disparu.

Songeant un instant à prendre le relai du pilonnage, Mask s'en remit plutôt à la décision de Lorenzo et commença a générer à son tour un dôme protecteur.

"Venez sous cette ... protection. Rien ne peut la franchir ! ... Mais vous pouvez agir de ce côté ! Dieu tout puissant !"


Expliqua-t-elle d'une jeune voie émue, au fil de sa découverte de ce pouvoir extraordinaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Dim 5 Aoû - 18:10

Ondine via le communicateur a écrit:
-"Ouroboros, je vais tenter de ramener Draak dans le jet. On arrive dès que possible! Draak, accroche-toi bien ma belle!"
Revenir en haut Aller en bas
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Lun 6 Aoû - 0:30

Ryoichi reçu le message de Mia en même temps qu'Eden criait un message d'alerte à Danger... Qui ne perçut le message qu'au moment où la boule de feu lui grignota le mollet.

L'arrosage automatique, en plus de Lorenzo et certainement la TK de la californienne tentaient de venir à bout de l'incandescence, mais avec bien peu d'effet.
Couvert par son chapeau et son trench-coat, il rejoint sa camarade et s'apprêtait à lui suggérer d'amasser l'eau et de la lâcher d'un coup sur la boule, mais une femme apparut de nulle part derrière l'IA et posa sa main dessus.
Aussi sec leur meilleur défense disparût en un clin d’œil.

La Japonais en resta bouche bai. La fameuse Danger la terreur de Graymalkin s'était faite emportée... Comme sa... Il n'eut même pas la présence d'esprit de jurer.

Refermant la bouche après quelques seconde il fit le constat sans appel: "On est dans la merde."
La boule de feu elle semblait aussi éberluée qu'eux vu qu'elle ne bougeait pas d'un poil.

Derrière Lorenzo poursuivait son pilonnage aqueux tendit qu'à côté de lui une nana qui avait comme un petit quelque chose de familier semblait... Ailleurs... presque en transe. C'est alors qu'il vit la bulle.

Couvrant Eden d'un pan de son vêtement pour l'isolé de la pluie et surtout du bruit ambiant il lui dit: "Faut qu'on bouge... On va se faire allumer si on reste comme sa au milieu." Il désigna du pouce la protection qu'on leur offrait et la prit par le bras pour l'enjoindre à le suivre. Se foutre au milieu de cette mouise était une belle erreur de leur part. Il fallait pas continuer à s'enfoncer d'après lui.


C'est au moment ou Lili-Rose prit la parole qu'il l'a reconnue: *Elle peut rajeunir à volonté, ou c'est juste une apparence?* Il n'osait croire que s'était fonctionnel. Sinon la question se posait: quel était son âge véritable?

Finalement sous la protection du dôme, il déclara: "Cette pétasse pourrait bien nous refaire le coup de la disparition surprise... Hors on a qu'une Lili-rose..." Il ne mentionna pas qu'ils n'avaient qu'une Danger... Qu'ils n'avaient plus d'ailleurs: "...Et si on l'a plus, on a plus rien. Faut pas qu'elle se fasse approcher."

S'avançant vers cette dernière il se mit dos à dos avec elle, un couteau dans chaque main. C'était ce qu'il pouvait faire de mieux ici. Son pouvoir était pas fait pour pilonner à distance, pas plus que pour protéger. Mais la téléporteuse allait devoir passer par lui et cette fois il serait prêt: *Ou au-dessus.* songeât il.

"A part si vous avez une meilleur idée, j'espère que vous avez de bon réflexes." lançât il en souvenir de la vitesse à laquelle Danger c'était faite mettre littéralement hors-jeu.

Eden avait sa TK et pourrait repousser la nana si elle avait le temps de réagir. Lorenzo avait son autre côté du pouvoir et pourrait peut-être déstabiliser ou affaiblir assez l'adversaire pour l'empêcher de se replier.
Inspirant à fond, Ourobors se tendit, prêt à faire jaillir ses armes si quoi que se soit apparaissait: *Un balayage pour écarter le bras, en espérant qu'elle est besoin d'un contact de la main et pas du corps pour la téléportation. L'autre main pour lui trancher la gorge. Sa peut marcher.* Si lui aussi avait les réflexes nécessaires et si l'autre blondasse voulait bien faire une autre apparition.


Dernière édition par Ryoichi Kinami le Lun 6 Aoû - 22:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Marshall

avatar

Messages : 2234
Taille : 1m68
Poids : 59 kg

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Mariée mais Sainte
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Lun 6 Aoû - 20:57

C'était à croire qu'Eden avait balancé toute sa volonté contre un tank. Danger ne bougea pas d'un millimètre. Encore bien loin d'avoir un niveau efficace à son goût, la californienne eut néanmoins la satisfaction par-delà la fatigue naissante, de voir que la boule de feu se prenait encore d'autres jets d'eau avant d'arriver sur sa cible. Manque de pot, ça n'a pas suffit à le réduire assez et Eden eu comme une montée en flèche du rythme cardiaque en voyant la jambe de la cyborg rougir. Elle allait s'élancer en avant droit vers l'androïde quand une femme apparu de nulle part... Et disparu aussi sec avec le moyen de défense le plus rôdé de Graymalkin. Figée dans son élan, Wraith, impuissante, fixait incrédule la boule de feu flottant là comme par dépit. La tête qu'elle tira pendant un court instant fut la parfaite illustration d'un wtf. Les mains en avant, elle passa d'une incompréhension totale à un début d'angoisse.

Danger n'était plus là.

Plus de Danger. Du tout.

Et maintenant c'était qui qui allait balancer les missiles, établir seconde après seconde un bilan de la situation, prévenir des nouveaux intrus, assurer les estimations des points faibles et forts du bâtiment, guider les murailles, les tourelles? Tout ce qui pourrait nécessiter une reprogrammation ou une réorganisation au sein du domaine était hors de contrôle. Ils allaient se faire tirer comme des lapins. Les paroles lâchées non loin par Ryochi expliquaient à merveille le fond de sa pensée. Ils étaient dans la merde. En première ligne à l'extérieur, ils n'étaient plus que quatre, sans trop savoir contre quoi ils se battaient. Les traits d'Eden s'étaient décomposés malgré elle. A peu de chose prêt, c'était terminé. Dans ces conditions, étant donné le désordre complet de leur défense, et à moins qu'un miracle ne se produise, Graymalkin allait devoir tomber. Il y avait là-dedans comme un détestable relent de Chicago qui lui fit passer du désespoir à la colère. Se reprenant, elle afficha une indifférence glaciale en fixant la boule de feu. Il restait quelque chose contre quoi lâcher sa frustration. Elle allait reprendre son assaut quand la voix de Mask, puis le geste de Ryochi lui rappela qu'elle n'était pas seule. Il y avait encore du monde dans le bâtiment, et au moins quatre mutants pour se battre dans le parc. L'asiatique avait raison, ça ne servait à rien de rester à découvert. Il y restait encore des moyens plus efficace de défendre. Tournant vers Ryochi un regard déterminé, elle hocha la tête. Trempée jusqu'aux os, Eden ne rechigna pas et suivit Ryochi vers la bulle de Lily-Rose qui semblait quelque peu... Abasourdie.

Chacun prenait ses positions, et sans quitter la comète des yeux, Eden lança à l'intention de Lorenzo.

"Monsieur... Vous pourriez... Enfin pour Ryochi. Ce serait bien qu'on soit tous au mieux de notre état pour la suite."

Il avait déjà assez morflé avant. Mieux valait ne pas se battre avec des malus, si possible.
Sans vraiment perdre de vue son objectif, Wraith tâcha de garder un minimum de concentration sur leur adversaire. Elle essaya de diriger au mieux les jets d'eau pour poursuivre l'arrosage, tout en cherchant encore le contact par télékinésie. Peut-être que l'eau l'affaiblirait assez pour lui faire reprendre une consistance exploitable pour elle. Tant qu'ils pourraient essayer de ralentir l'ennemi à l'extérieur, et si Damian et Mia arrivaient à ramener le X-jet à l'intérieur, il y aurait peut-être toujours une opportunité de fuite pour certains d'entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Jeu 9 Aoû - 23:30

En arrivant à Graymalkin Industries, Samuel avait soudainement eu beaucoup d'indices, d'éléments d'explication quant aux événements qui avaient secoué l'Amérique ces derniers mois. Il n'avait pas eu beaucoup d'occasion de regarder le journal télévisé, ces derniers temps, mais n'ignorait pas ce qui s'y était passé, et que des équipes mutantes avaient participé à la défaite des pères fondateurs. Bien que l'adolescent n'ait pas encore été mis au courant des activités de la pseudo-école, son implication lui semblait évidente. Il se trouvait alors partagé : s'il ne portait pas les dissidents dans son cœur, la façon dont avait été réglée l'affaire ne lui plaisait pas davantage. A ce qu'il avait compris, la libération n'avait pas été sans assassinat. Allait-on lui apprendre à tuer ? Heureusement, son propre pouvoir était inoffensif. Toutefois, faire partie d'une organisation para-militaire se donnant un droit de vie ou de mort sans aucun contrôle de l'état ne l'enchantait pas. Il ne manquerait pas d'en parler à ses professeurs... ou peut-être à Damian. Le jeune homme lui avait paru honnête et il lui faisait pour l'instant plus confiance qu'à des seniors ayant sans doute préparé des discours d'endoctrinement bien rodés.

Du moins Samuel le ferait-il dès qu'il aurait retrouvé la trace de l'école. Il avait voulu visiter San Francisco, se disant qu'il serait de retour avant que quiconque ne remarque son absence. Encore aurait-il fallu que quelqu'un remarque sa présence, de toute façon. Après avoir erré dans les rues de Frisco, il constata que la ville lui était agréable. Le multiculturalisme affiché de l'endroit l'enchantait, et le changeait de son petit bourg isolé suédois, où il n'était pas rare de se sentir isolé, voire enfermé. Le soucis, c'était qu'à présent, il ne représentait plus exactement le chemin qu'il avait suivi. Entre les hauts buildings, on se perdait vite. Reprenant de l'altitude, il parvint à retrouver vaguement la direction de Graymalkin Industries, après avoir tourné en rond pendant deux bonnes heures.

Il commençait à reconnaître le paysage, lorsqu'il aperçu une colonne de fumée. Le mutant s'approcha alors de l'endroit à une vitesse qui correspondrait chez un humain à une course rapide, bien que l'effort n'était pas visible de l'extérieur, une centaine de kilomètres/heure. Le temps semblait s'être déréglé autour de l'école, et les bruits d'explosion et d'armes à feu n'en finissaient pas. La situation était dix mille fois pire que ce à quoi Samuel s'était attendu en suivant Damian. Il ne comprenait rien : s'il s'agissait d'un exercice, il était trop réaliste à son goût. Lorsqu'il eut gagné un peu de proximité, le ciel semblait avoir retrouvé une teinte normale, mais l'endroit n'avait rien perdu de son ambiance apocalyptique. Le genre d'apocalypse qui ne peut pas être causée par des éléments naturels.

Que lui restait-il à faire ? Si seulement il avait été matériel, il aurait pu chercher des survivants et tenté de leur porter secours. Hélas, seul, il était inutile. Il lui fallait trouver quelqu'un pour l’aiguiller. Faisant à toute vitesse le tour des bâtiments, il essaya de faire un bilan de la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Mar 14 Aoû - 19:29

Mask approuva d'un signe de tête les paroles d'Ouroboros. Le garçon se mit derrière elle pour lui servir de protecteur en cas d'attaque surprise de la "pétasse". La doyenne en conçut un certain soulagement, n'étant pas du tout sûre que le dôme empêcherait la venue inopinée de cette téléportrice. Ryoichi était donc sur ses gardes.

Wraith surveillait le devenir de cette boule de feu agressive qui avait attaqué Danger. Elle eut le soulagement de sentir que la chose était à nouveau tangible. Une forme très vaguement corporelle, incandescente, semblait même se former. Proche du sol, elle titubait, visiblement très affaiblie. Elle se dirigeait vers le mur d'enceinte ...

Wisp lui aussi faisait son entrée sur le théâtre d'un tumulte extra-ordinaire. Autant il avait pu sans soucis visiter la ville, ne percevant aucune agitation particulière, autant arrivé près de l'enceinte de la base des X-Men avait-il été happé par une guerre totale.

Il assista donc à ce qui se passa. Missiles et lasers qui se déchaînaient sur une boursoufflure du mur d'enceinte (et se heurtaient à quelque chose avant d'arriver à leur cible) cessèrent tout à coup. Un avion à l'aile en feu fendait l'air et allait se poser en catastrophe ... Et une explosion formidable signa la rupture de la boursoufflure sur le mur ultra-épais. Des plaques et blocs d'acier et de béton partirent au petit bonheur, s'éclatant à leur tour contre une paroi invisible qui entourait un groupe de jeunes gens (parmi eux, un zombie). Arrosant les alentours du parc déjà bien amoché.

En voyant cela de son côté, Dreams sentit que sa dernière heure arriverait rapidement s'il ne trouvait le moyen de se mettre à l'abri ... les blocs partaient en tous sens et un seul d'entre eux suffirait à un choc mortel ou mutilant.

Malo, grâce au souffle de l'explosion qui chassa les fumées, aperçut deux silhouettes, dans la forêt calcinée, au delà du groupe de ses camarades. Ces derniers semblaient protégés d'une bulle invisible car la fumée n'y pénétrait pas.

Dans le dôme, Mask poussa un cri et plissa fortement les yeux. Elle ragea en flanchant un bref instant.

"Aaah ! MERDE un truc me casse la tête !!"

Ouroboros ne voyait rien du tout attaquer la jeune doyenne.

Plan indicatif des positions (position de Wisp aléatoire)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Mer 15 Aoû - 7:29

Avec Luca et Mia, ils avaient été retrouver les parents de Nat', leur expliquer la situation, la proposition de Graymalkin. Quand Mia avait suggéré qu'elle dise au revoir à ses proches, la rousse lui avait lancé un regard plein de gratitude. Papa et Maman n'étaient pas trop d'accord, au début, mais ils avaient fini par accepter, et l'adolescente leur en avait été particulièrement reconnaissante. Elle ne s'était pas étendue sur le sujet auprès de ses amis, mais elle avait pu leur faire ses adieux, et ça, c'était inestimable. Parce que même si c'était pour le mieux, les quitter restait une épreuve qu'elle eut bien du mal à traverser dignement. Et puis il fut temps de prendre l'avion, réellement, cette fois-ci, et autant elle avait l'habitude de le faire pour aller en Croatie, autant c'était comme une première fois, un peu intimidante, que de s'envoler pour les Etats-Unis.

Elle était arrivée la veille, et avait passé une bonne partie de la soirée à prendre possession des lieux. Elle avait rencontré bien des pensionnaires, et était parfaitement incapable de mettre des noms sur les visages. Elle avait le sentiment d'être perdue dans une de ces séries américaines où tous les noms lui semblaient un peu étranges, qu'elle regardait à la télé. Et elle s'était fait un devoir de retenir les noms des adultes, au moins, mais n'était certaine, en définitive, que du nom de l'italien.

Ce matin, elle était partie courir, profitant du parc de Graymalkin. Un bon point pour le lieu, d'ailleurs, elle pouvait s'adonner à une de ses activités préférée dans un cadre tout à fait sympathique. Sa musique sur les oreilles, elle avait couru un bon moment, concentrée sur la mélodie et le paysage, jusqu'à ce qu'elle revienne vers le bâtiment et qu'elle en reste complètement choquée. Parce qu'il y avait effectivement de quoi être perturbée.

Des tourelles mitraillant l'air vers elle ne savait trop quoi, ou qui. Elle n'arrivait même pas à savoir si c'était leur défense ou une attaque extérieure. Un groupe de jeunes et un zombie - et ça n'inquiète personne, ça ? - qu'elle n'identifia alors pas se trouvaient dans une espèce de bulle avec une forme incandescente - amie ou ennemie ? - là devant, entre elle et le mur d'enceinte. Mur d'enceinte qui venait d'être pas mal amoché, et qui perdait avec fracas des lambeaux de lui-même.

« O Dio ! Mais il se passe quoi là ?! » s'exclama-t-elle en italien avant de se planquer derrière le premier obstacle venu pour éviter de devenir un dommage collatéral.

Elle avait quitté l'Italie pour être en sécurité, et voilà qu'elle se retrouvait en plein milieu d'une guerre entre Graymalkin et elle ne savait trop qui ! Elle retira ses écouteurs qui ne lui servaient plus à rien dans le tumulte ambiant et chercha mentalement à définir ce qu'elle devait faire, maintenant. Là-bas, une bulle de lumière faisait le tour de la zone, et elle n'identifiait pas encore un des leurs. Elle se demandait si elle serait capable de rejoindre les autres, quand bien même il y avait du feu près d'eux et un zombie. Elle ignorait s'il restait du monde dans le bâtiment et si elle pourrait le rejoindre, de toutes les manières.

« Je fais quoi, je fais quoi, je fais quoi... »

Les missiles cessèrent subitement, juste avant qu'une espèce d'avion ne se pose en catastrophe et que le mur explose.

« Mais merde, il fallait vraiment que ça me tombe dessus ? »

Elle ne pouvait pas rester là, il fallait qu'elle bouge. Qu'elle rejoigne les autres, ils pourraient lui dire quoi faire, parce que là, elle n'avait pas la moindre idée ni de ce qu'il se passait, ni de ce qu'elle pouvait entreprendre. Alors profitant de l'accalmie qu'elle supposait passagère, elle courut vers la bulle, vers les autres, espérant ne pas être victime d'un nouveau feu nourri entre temps...

Revenir en haut Aller en bas
Eden Marshall

avatar

Messages : 2234
Taille : 1m68
Poids : 59 kg

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Mariée mais Sainte
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Mer 15 Aoû - 15:33

Les systèmes de défense ne parviendraient pas à leurs adversaires. Cette simple constatation fit froid dans le dos à Eden. zheureusement que Mask pouvait copier ce pouvoir de protection. Mais cela sufffirait-il? La californienne n'y croyait pas. Tout au mieux réussiraient-ils à les ralentir, mais les arrêter... Il fallait être llucide. Ils n'étaient que quatre sous une bulle, face à des attaquants qui restaient indemnes face à une artillerie digne des plus violentes batailles.

Dans cet enfer, Eden commençait à faiblir. Il était rare qu'elle exploite son pouvoir sur une si longue durée et en forçant sur ses limites. Prenant une inspiration, elle préféra se concentrer sur la première lueur d'espoir concret qu'elle ressenti. Cette saleté de truc en flamme redevenait tangible. C'était inespéré.

L'explosion annonça la fin du mur. Mais hors de question de laisser les rangs ennemis se renforcer avec cette saleté de missile humain. Si ça se trouvait, ils pouvait même avoir un guerriseur de leur côté, réduisant à néant tous les efforts d'attaque qu'ils avaient fait, et ça, c'était hors de question! Trop obnubilée par ses attaques, Wraith ne jeta aucun regard ailleurs.

Eden se concentra sur la silhouette tangible, et jeta son dévolu sur le débri le plus lourd qu'elle pourrait élever en plus. Son but, envoyer la comète et le débri l'un contre l'autre, visant selon ses possibilité la tête de l'ennemi, sans lésiner sur les efforts. Leurs vies pouvaient être en jeu: pas de pitié!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenzo Mancini

avatar

Messages : 999
Taille : 1m83
Poids : 72 kg

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: En muto-ménopause
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Jeu 16 Aoû - 17:43

Danger s'évanouit en un centième de seconde et avec elle, leur meilleur espoir de vaincre leurs opposants. Lorenzo observa le regard vide, l'emplacement où elle se trouvait il y a quelques instants et où désormais la boule de feu se tenait, seule. Leur arrosage combinés n'avaient pas été suffisants et n'auraient dans tous les cas, pas sauvé l'androïde shiar face à cette mutante manifestement capable de se téléporter. Dépité, Claymore acquiesça aux propos d'Eden et Ryoichi fut guéri de toutes ses blessures contractées précédemment : le boitillement disparut en même temps que le mal de crâne tandis que les coupures sur son visages se résorbèrent d'elles-même. En ces circonstances, mieux valait certainement que chaque élève soit au meilleur de sa forme. La comète de son coté, commença à s'enfuir... Signe qu'elle avait malgré tout été touchée par les attaques répétées de Wratih.

Claymore fut distrait par un forme lumineuse qui passa sans s'arrêter... L'un des nouveaux de la veille. Ils étaient malheureusement bien mal tombés pour leur premier jour chez les X-men... Au moins, lui pourrait s'enfuir au besoin... Pourquoi tout était-il toujours aussi compliqué? Ne pouvaient-ils pas aspirer à une vie paisible?

Comme pour répondre au questionnement intérieur de Lorenzo, la muraille céda alors dans une explosion de débris colossale. Ils avaient finalement réussi à la percer... Comme si cela ne suffisait pas, Alexander était complètement exposé aux débris projetés par l'explosion. Sa vie était directement en danger mais ça n'était pas la seule... Le X-jet battait littéralement de l'aile et son pilote allait devoir atterrir en catastrophe. A l'intérieur, ils devaient certainement être très secoués mais de là où il était, Claymore ne pouvait rien pour eux. Mask à un peu plus loin, commença à se plaindre de douleur à la tête... Le médecin se tourna aussitôt vers elle. Après Danger, il ne pouvait pas perdre Lily-Rose, auquel cas, les X-men n'auraient plus qu'à fuir ou pire : se rendre...

Lorenzo se sentait terriblement impuissant. Tout le monde était en danger et sans doute des X-men ne ressortiraient pas saufs de ce combat. C'était une situation à laquelle l'Italien n'avait jamais été confronté : il fallait étouffer la panique, faire des choix, évaluer les priorités, et tout cela en quelques secondes pour enfin secourir un maximum de personnes. Le plus dur était désormais de se reconnaître impuissant à pouvoir en sauver d'autres...

Une fois ce préalable effectué, Claymore indiqua alors aux X-men présents sous le bouclier :

"Suivez-moi, il faut que nous les attaquions tout de suite avant que Mask ne soit trop affaiblie!" Puis déclenchant son communicateur, le professeur reprit : "Dreams, viens vers nous! On va essayer de rapprocher le dôme protecteur pour que tu t'y mettes à l'abri!"

Lorenzo prit alors la directrice dans ses bras, sans se soucier de ce qu'elle pourrait dire ou pas, et s'avança en direction d'Alexander exposé à la multitude de débris. Il espérait ainsi déplacer le dôme pour le protéger et découvrir enfin des visages ennemis pour que le groupe puisse les atteindre. Il fallait que les X-men puissent les attaquer directement, sinon ils resteraient impuissants. Il fallait couvrir la plus large zone possible, aussi Lorenzo se placerait à quelques mètres de Dreams (un peu en dessous de lui sur la carte). En route, le guérisseur sonda le cerveau de sa collègue pour réparer les éventuels dégâts causés par l'ennemi, tout en y injectant une dose de morphine pour atténuer sa douleur. Il espérait simplement que cette dernière ne soit que d'ordre physique..."

"Tiens le coup, Mask... Tiens le coup..." Souffla Claymore en allongeant ses enjambées.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neith_Harlow

avatar

Messages : 2426
Taille : 1m72
Poids : 70 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Sur répondeur
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Jeu 16 Aoû - 20:16

La directrice n'émit pas de résistance particulière, sinon une brève expression de surprise adressée à son ravisseur. Elle dut se concentrer sur son nouveau pouvoir et profita donc modérément de l'aubaine d'être dans dans les bras d'un si beau zombie. Claymore perçut que les blessures étaient bel et bien physiques : comme si des coups avaient frappé le cerveau depuis l'intérieur du crâne. Il entreprit donc de résorber ces hématomes. Mask répondit alors en fronçant les sourcils, sans quitter des yeux l'ennemi. Elle était piquée d'être qualifiée "d'affaiblie" !

"T'inquiète, ça y'est j'ai plus mal. Cette crasse a lâché l'affaire on dirait."

En même temps Claymore sauva la vie de Dreams et de Zébulon, le mutant bondisseur. En effet le dôme ayant pour centre Mask s'était déplacé et protégeait maintenant les deux mutants tombés du ciel. Une série de gravats d'acier rebondit avec fracas contre la paroi invisible, au lieu d'écraser corps et bien les deux mutants. Seul Dreams fut admis derrière la paroi du dôme invisible mais le bondisseur profita de sa protection.

Tous ces chocs ne devaient pas manquer de réveiller ce grand gaillard, qui ouvrit les yeux.

Nataša parvint à atteindre le dôme salvateur et à rentrer à l'intérieur.

Wraith mit toute sa hargne et ses forces mentales éprouvées dans son assaut contre l'homme-comète. Par sa télékinésie elle fracassa un débris de bonne taille contre le corps incandescent, qui s'était éloigné hors du dôme mouvant des X-Men. Une gerbe d'étincelles et de liquide aussi brûlant que la lave éclaboussèrent alentours. La masse lumineuse tomba inerte et perdit son éclat. Seule resta une forme humaine incandescente, bientôt couverte de croûtes rougeoyantes au niveau du dos, là où le bloc avait heurté.

Après l'explosion vint enfin, pour tous, la vision de ce dôme qui avait franchi le mur de Danger. Un groupe de trois personnes marchait, au centre du dôme ennemi : il s'agissait d'une femme à l'aspect vraiment humain, blonde et habillée d'une tenue noire intégrale. Elle était au centre du dôme.


A sa gauche se trouvait une femme chauve entièrement colorée de bleu. Son corps portait de légers plis lumineux si bien qu'on ne pouvait déterminer la limite entre peau et costume, s'il y en avait une.


L'autre personnage avait tout du robot, si ce n'était une expression du regard particulièrement troublante. Il avait l'air étonné d'un bambin.


Ce dernier mit ses mains contre ses deux joues, accentuant son expression faciale d'étonnement. Des grincements de métal retentirent alors dans différents endroits du parc et sur les toits ... les X-Men virent les tourelles encore debout pivoter sur leur socle pour viser, non plus le dôme ennemi, mais le dôme des X-Men.

De son côté Malo entendit les missiles à tête chercheuse, jusque là stationnaires, siffler avec plus de force. Et pour cause : ils fonçaient droit sur lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Ven 17 Aoû - 8:26

Qu'il était rassurant d'avoir une vision d'ensemble de la situation, songea Samuel. Dommage, pensa-t-il dans un même temps, qu'il lui était bien impossible d'en avoir une. Était-ce : le vacarme, les débris volants en tous sens, toutes ces personnes qu'il ne connaissait pas ou à peine, les démonstration supposées de pouvoirs qu'il n'aurait même pas été capable d’imaginer, les explosions, les flammes, les missiles, le fait qu'il ne pouvait même pas se servir d'un téléphone pour prévenir sa mère qu'il allait passer quelques temps en Amérique, le fait que sa mère n'accepterait pas sans avoir rencontré tous les professeurs de l'établissement un à un, avoir établi leur profil psychologique et écrit un livre sur chacun d'entre-eux, la fumée, le chaos, le zombi ; qui l'en rendait incapable ? Bref, l'adolescent s'y retrouvait un peu mieux, mais c'était pas encore ça.

Dans un des dômes de force, il avait reconnu plusieurs membres de Graymalkin, et en déduit donc simplement qu'il concentrait les défenseurs. L'autre dôme -il ne savait pourquoi, les deux étaient à peu près semblables- devait donc fort logiquement contenir les assaillants. Le fait que la défense du bâtiment se mit à attaquer les élèves le perturba, sans toutefois le faire changer d'avis. Les méchants, pour peu qu'il y en ait, étaient ceux qui venaient de détruire le mur d'enceinte. Leur façon de frapper à la porte dénotait un manque certain de savoir vivre. Ajoutant à cela que certains des réfugiés du premier dôme avaient davantage l'air de civils civils que de combattants, Samuel n'avait maintenant plus de doute. Ces gens méritaient d'être défendus.

Il se sentit une âme de super-héros. Hélas, comment les aider, alors qu'il ne pouvait ni intercepter les projectiles, ni les aider à fuir, ni, dans le pire des cas, mettre hors d'état de nuire les assaillants ? Le mutant prit une décision rapide. Il allait faire ce qu'il faisait le mieux : de la lumière. Il se dirigea donc aussi vite que possible vers le dôme adverse, en profitant pour doubler son diamètre et augmenter sa luminosité du mieux qu'il pouvait... un exercice qui correspondait pour lui à contracter ses muscles. Si les photons traversaient le champ de force, il devrait pouvoir passer lui aussi. L'étrange robot était celui qui l'effrayait le plus, plus encore que l'inquiétante femme maquillée de bleu, aussi chercherait-il à l'éblouir en priorité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Ven 17 Aoû - 12:25

Le mur d'enceinte avait explosé, déversant un flot de débris sur la zone, et une bulle similaire à celle vers laquelle elle se dirigeait pénétrait dans Graymalkin. Ca n'annonçait rien de bon, même si Nat' ne comprenait absolument pas les tenants et les aboutissants de tout ça. Tout ce qu'elle savait, c'était que c'était le chaos, et qu'elle voulait rejoindre ceux qu'elle avait déjà vus, à défaut de les connaître. Elle pénétrait dans la bulle quand le professeur Mancini – un des rares dont elle avait retenu le nom, et pour cause – indiquait de le suivre, ce pour quoi elle ne se fit pas prier. Rester seule en arrière, étant donné la situation, très peu pour elle.

Attaquer. C'était ça qu'il fallait faire, mais comment ? Son maigre pouvoir ne lui permettait pas d'agir à distance. Mais il y avait cette forme enflammée, là, et par défaut, c'était ce qui lui semblait le plus accessible pour elle. Si elle arrivait à refroidir le corps de l'assaillant(e), elle pourrait peut-être l'incapaciter ? Elle était trop loin, cependant, et ne voyait pas comment approcher sans risquer sa peau. Et puis de toute façon, son sort fut vite réglé par une élève blonde.

Mais ça n'était pas forcément une très bonne nouvelle, puisqu'à côté de ça, il y avait déjà un type dans le parc, et trois personnes pénétraient dans l'enceinte, donc par le dôme ennemi. Une femme blonde, une autre bleue, un robot. Et instantanément, les tourelles pivotèrent pour les viser, eux, et non plus les assaillants.

« Merde ! » fut la réaction fort inutile de la rouquine. Elle n'était pas venue pour ça, elle était venue parce qu'il fallait la mettre en sécurité, et voilà qu'elle se trouvait aux premières loges d'un affrontement qu'elle ne comprenait pas.

Un autre des nouveaux arrivants, celui dont elle avait plaint le pouvoir, puisqu'il le privait de corps tangible, s'avançait et augmentait sa luminosité. Eblouir l'ennemi ? Bonne idée ? Elle était incapable de le déterminer. Parce qu'elle ne savait pas si ça pouvait déstabiliser les trois attaquants, mais elle savait que ça pouvait aussi les gêner eux-mêmes. En tout état de cause, elle s'approcha du bord de leur dôme de protection, restant sous ce bouclier malgré tout, mais cherchant à limiter sa distance par rapport aux intrus. Les trois sous le dôme étaient sans doute trop loin, mais il y avait l'autre, le marsupilami, près d'eux, le seul à sa portée. Mais quoi faire ? La chaleur pouvait-elle l'incommoder ? Ou le froid ? Elle hésita un instant, mais refusa de rester inerte et tenta donc de diriger son pouvoir refroidissant sur lui, des fois que ça puisse faire quelque chose... Quoi, elle était bien en peine de le déterminer cependant.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Conowell

avatar

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Lun 20 Aoû - 23:54

Ses dernières secondes allaient se dérouler sous ses yeux. Certains n'avaient pas la "chance" de savoir lorsque la faucheuse viendrait les chercher. L'asiatique, lui, se disait que son heure arrivait. Au sommet de la courbe que la sauterelle avait faite en grimpant à travers les nuages, l'allure freina soudainement jusqu'à ne plus bouger.

Dreams était haut dans le ciel. Il avait une vue imprenable sur les alentours et, dans sa situation, à savoir juste dans les bras d'un colosse qui ne volait pas, sans aucun sol, ni parachute ni aucune personne capable de le sauver en volant à son secours, c'était très loin d'être agréable. Car bien sûr, quand quelque chose montait, il finissait toujours par redescendre.

Si son adversaire l'avait récupéré sous le bras, il était évident que ce n'était pas pour lui faire visiter les cieux et lui montrer la beauté de Graymalkin, vu des étoiles. Alexander s'attendait à être lâché aussi facilement qu'un fétu de paille et tomber telle une roche droit vers le sol pour s'y écraser de façon sinistre. Autant dire que les chances de survie étaient maigres, pour ne pas dire nulle.

Tout le monde avait entendu des histoires de crash aériens dont certaines personnes étaient sorties, contre toute attente, vivantes. Leurs os ressemblaient alors à une étagère Ikéa et il était probable qu'on y trouva même quelques pièces dont la position prévue et exacte n'y soit pas clairement définie. Alexander savait que Lorenzo ne pourrait pas faire de miracles avec un puzzle osseux. D'autant plus si le garçon venait à mourir.

Dans cet enfer, le soigneur zombie ne pourrait de toute manière pas le guérir à temps. Sa position lui était même inconnue...

Et la chute démarra. Autant que possible, Alex s'accrocha à son futur assassin pour tenter dans un instinct de survie des plus primaires de résister à une mort atroce. Le vent claquait le visage de l'asiatique qui sentait ses joues onduler de plus en plus rapidement à mesure que le sauteur l'entraînait vers le sol. Ce dernier se rapprochait à une vitesse vertigineuse et, si Dreams avait trouvé effrayant de voir Graymalkin s'éloigner de lui jusqu'à devenir tout petit, voir le bâtiment lui "foncer droit dessus" l'était encore bien davantage.

Un flux important d'adrénaline fut relâché dans ses veines. Son coeur semblait s'être arrêté alors que ses vêtements lui fouettaient le corps. Le parc devenait si proche. Le carnage du secteur était visible et il s'y passait de nombreuses choses. Mais faire de la reconnaissance était à dix milles lieux des objectifs du garçon.

C'était la fin. Etrangement, le colosse noir ne l'avait pas lâché ni n'avait même tenté de se débarrasser de lui en cours de vol. Alexander n'eut aucune pensée particulière alors qu'il arrivait à la dernière seconde de chute. Il se contenta de fermer les yeux avec force, comme s'il était capable d'accuser un "mauvais coup", comme si en les rouvrant, il se retrouverait bêtement allongé dans l'herbe en s'étant foulé la cheville. Comme si tout n'était qu'un vilain rêve.

D'un seul coup, le Néo-Zélandais sentit tous ses organes continuer leur route tandis que leur enveloppe, elle, arrêtait son chemin. Le garçon sentit le bras du colosse lui rentrer dans le ventre en le retenant. Un hoquet de surprise lui arracha la poitrine tandis que le contre coup de la terrible chute se faisait ressentir. Tous ses organes repartirent à contre-sens tel un flipper intérieur et rebondirent.

Soudainement, la sauterelle tomba au sol. Dreams avait déclenché son pouvoir et il l'avait presque oublié déjà. L'asiatique accueillit le sol comme jamais il ne l'avait aimé. Allongé dans l'herbe, il sentait son corps tétanisé. Ses muscles étaient douloureux, une migraine tambourinait son crâne et son coeur imitait le rythme en cadence.

Alexander avait quitté un enfer pour un autre. Des explosions autour de lui le firent sursauter. Le jeune homme se redressa, effrayé, puis se releva. Il était incapable de faire un seul pas. Il était encore sous le choc de sa chute qu'il avait cru mortelle.

L'appel de Lorenzo resta sans réponse. L'asiatique regardait autour de lui, avec une lenteur fantomatique. Il se sentait totalement déphasé avec son environnement, hors de son corps. Plus rien ne l'atteignait. Hormis des débris. Il y en avait partout qui volaient. Au dessus de lui, un peu autour. Partout. Et il ne bougeait pas. Il en était incapable.

Lorenzo arriva près de lui avec une femme dans les bras. Hagard, Alexander ne réagit pas. Il resta planté, un perdu perdu, égaré. Les sons étaient tamisés. C'était une forme de distanciation psychologique pour résister à un traumatisme, avait-il entendu raconter.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Mar 21 Aoû - 20:50

Ryoichi sursauta en entendant s'exclamer Mask. Il regarda en tout sens, haut, gauche, droite... Il songeât même à jeter un œil au sol. Rien... Et il n'y avait rien à faire à part baisser la tête quand le mur d'enceinte explosa.
Le plus beau feu d'artifice qu'il avait vu depuis les carnavals d'été de Kyoto. Sa pétait le feu de partout... Ainsi qu'une magnifique plus d'acier bien lourd. Heureusement les "petits" soucis de la directrice n'avait pas fait faiblir la bulle. Joie...

Un qui l'était surement moins était le type qui avait atterrit au loin et qui semblait profiter du spectacle de beaucoup trop prêt. Son pote aussi semblait il. Tant pis, il risquaient tous d'avoir un autre soucis si Mask mettait genoux à terre.

Néanmoins Claymore semblait prendre les devants. Il souleva Lili-rose dans ses bras putréfiés et répondit à la demande de Wraith. Demande à laquelle il avait failli lui dire de se mêler de ses oignons, mais 1) il était trop tard, 2) il avait était le premier à déclarer qu'une blessure handicapante serait mal venue.
Se contentant de fermer son clapé, il suivi le mouvement à moitié à reculons.


En vérité il n'en voulait pas tant que sa à Eden. C'était surtout qu'il fulminait. Attendre en pleine action était une torture. Son esprit et ce qui l'habitait lui hurlait de foncer... Mais c'était stupide. Il fallait attendre un meilleur moment, une meilleur occasion. Foncer maintenant... C'était suicidaire.


Parcourant quelques mètre jusqu'aux silhouettes visibles, Ouroboros pût constater qu'en faite c'était Dreams qui avait fait un atterrissage en catastrophe quelques instants plus tôt et faisait maintenant de son mieux pour se faire oublier: "Oy, Oy!" Le salua il avec un sourire quand il pénétra la bulle: "On dirait que tu vas finir cette histoire conscient cette fois. La prochaine fois debout peut-être." ajoutât il en souvenir de la fin de leur dernière mission.

Le temps qu'il lui fasse la remarque il avait noté deux ou trois petites choses.
Une espèces de sphère lumineuse s'apprêtait à frapper le dôme ennemi.
Une rouquine qu'il n'avait jamais vu, s'approchait du bord de leur protection.
Ils étaient proche du dôme adverse.

Soucis il n'avait rien pour traverser le dit dôme: *Pas directement en tout cas.* songeât il avec un sourire.
Rangeant une lame, il s'approcha d'Eden et lui glissa: "Tu pourrais me faire un trou sous la terre du bord de leur dôme. Sa serait bien sympa.
Oh! Et si tu pouvais me garder sa."
Sans attendre de réponse il posa son chapeau sur le crâne de la jeune fille avant de se mettre sur le bord de leur bulle, prêt à foncer dés que sa camarade serait prête.

Restait le coup de poker: Allait il réussir à passer au travers de l'orage d'acier et de feu qui s'annonçait et allait il touché la bonne personne à savoir le créateur de la bulle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mbarou Bop

avatar

Messages : 2522
Taille : 2m29
Poids : 125kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Ecaillractérielle
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Mer 22 Aoû - 14:41

Draak attendit quelques secondes après que l’appareil se soit posé pour se redresser, elle voulait être sûr qu'il ne bouge plus et qu'elle ne sera plus projeter dans tous les sens. Elle s’écarta donc d'Ondine pour ne plus l'écraser et essaya de retrouver ses esprits avant de se renseigner sur l'état de son amie.
Elle s'assit et ouvrit les yeux, son vison était trouble et elle devait se concentrer pour ne pas que l'image se dédouble. Elle avait des nausées et avait presque envie de vomir, les coups successifs dans sa tête plus la méchante chute dans l'avion lui avait bien abîmé le crâne. Ses doigts glissèrent à l'arrière de sa tête et sentirent le sang qui y coulait, quand elle plaça sa main devant son visage et pu confirmer qu'elle saignait bel et bien.

Malgré tout ça, c'était l'état de Mia qui lui importait plus et elle se rapprocha d'elle pour prendre des nouvelles. Elle lui était tombée droit dessus et l'avait écrasé de tout son poids. La pauvre fille devait être vraiment mal en ce moment. Elle essaya de recentrer sa vision, mais elle avait beaucoup de peine à voir nettement après tous les coups.

"Mia... Mia ça va? Je... Je suis désolée... J'ai perdu mes sens en vole... J'avais l'impression qu'on... qu'on me frappait dans la tête... Dit-moi quelque chose..."

Malgré ses nausées et son mal de crâne, elle attrapa son communicateur et fit un appelle général au secourt.

"Blessé à bord du X-jet. Aidez nous!"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Mer 22 Aoû - 20:20

Le sas du jet s'ouvrit devant Ondine et elle put voir Draak accrochée à la carlingue par la force de ses bras, elle avait besoin d'urgence d'un bras secourable. Ondine s'avança quand soudain une bulle dorée apparut dans le ciel derrière Draak. Inquiète, elle sentit littéralement ses pupilles se contracter en un point minuscule tandis qu'elle se sentit projetée en arrière lorsque la bulle dorée explosa en une violente déflagration qui fit basculer le jet.

Curieusement, son esprit avait enregistré toute la scène au ralenti alors que tout s'était produit en quelques fractions de seconde. Draak qui tombait droit sur elle. La chute contre les éléments intérieurs de l'avion. Le choc chair contre métal. Draak qui s'écrase sur elle. Les étoiles qu'elle put voir sous l'impact subi. La jeune femme se sentait oppressée par l'immense corps de la dragonne.

*Ce qu'elle pèse lourd! Je n'arrive plus à respirer...* fut tout ce qu'elle put penser avant de pouvoir de nouveau sentir l'air entrer dans ses poumons lorsque sa camarade s'empressa de bouger pour la libérer une fois qu'elle commença à reprendre ses esprits. Ondine regarda sa camarade lorsqu'elle lui parla, sortant de la léthargie provoquée lar les chocs subis, et elle ne put s'empêcher de pousser un petit cri.

"Mbarou! Tu saignes!"

Elle voulu tendre les bras pour l'aider mais elle poussa un cri de douleur et laissa retomber ses bras. Elle passa ses mains contre les côtés de son torse pour contenir sa douleur et se plia en deux en gémissant. Elle entendit son petit ami leur crier quelque chose mais elle avait trop mal pour comprendre ce qu'il avait pu dire.

"Ca ira Draak, ce n'est rien, juste des contusions!" sourit bravement Mia pour rassurer son amie lorsqu'elle appela à l'aide.

Une fois le jet posé non sans mal par son petit ami, elle voulut se lever et s'accrocha à un élément fixe près d'elle, se redressan tant bien que mal les dents serrées. Mais lorsqu'elle posa le pied droit au sol et y mit son poids, elle poussa un cri et s'effondra piteusement contre la paroi de la carlingue. Elle avait trés mal à la cheville et ne s'était même pas rendue compte dans le chaos qu'elle s'y était blessée. Elle serrait les dents pour ne pas crier et la tension se lisait sur le visage lorsqu'elle regarda de nouveau son amie.

"Damian va bien? Dis-moi qu'il va bien s'il te plait..."

Elle s'inquiétait de ne pas encore le voir près d'elles, et s'il s'était pris une balle perdue en atterrissant? Et si un des méchants l'avait blessé? Elle voulait surtout éviter que Mbarou s'affolle en la voyant mal en point et qu'elle se mette à culpabiliser une fois de plus. Cette fois, l'africaine n'y était pour rien dans cet accident.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   Mer 22 Aoû - 21:34

Wisp passa en effet le barrage du dôme adverse, et se gonfla pour envoyer un maximum de lumière dans le champ de vision du robot. Un jeune mutant venait juste d'apparaître au dessus de lui, avait frappé sa tête avec ses pieds, mais s'y était cassé les talons et se trouvait au sol. Le robot avait baissé les yeux vers lui et devant la luminosité soudaine il cligna des yeux ... qui réapparurent noirs.

Fahrenheit de son côté attaqua le "Zébulon" en s'approchant de lui pour le toucher avec un rayonnement très froid. Le mutant qui avait ouvert les yeux la vit arriver, et se plaçait en position accroupie ... Le froid l'atteignit mais pas assez tôt pour l'empêcher de bondir. Nataša vit le musclé et mince gaillard, habillé d'une combinaison sombre, tressaillir avant de sauter en direction du dôme adverse. Là-bas, une fois réceptionné il frotta énergiquement ses mains sans doutes engourdies, ainsi que son visage.

Entre temps le petit groupe des X-Men du dôme avaient pu voir un X-Jet partiellement touché leur foncer dessus ... et effectuer un atterrissage miraculeux dans la seule zone libre de toute présence mutante. Un message de détresse fut émis par Draak. Ondine découvrait ses blessures handicapantes et Dreams restait sonné par son expérience d'enlèvement aérien.

Les ennemis déclarés ne restèrent pas sans réagir. Malo entendit la femme blonde en tenue noire murmurer, les yeux braqués sur le dôme des X-Men.

"Utazas."

Wisp vit la femme chauve, toute de bleue nimbée, froncer les yeux dans sa direction. L'esprit luminescent ressentit comme un grand coup de gong qui ébranla tout son être. Comme s'il venait de se prendre un coup de poing en pleine "face" jusqu'aux tréfonds de son "corps".

Les trois missiles à tête chercheuse se guidèrent aux abords du dômes des X-Men, du côté du X-Jet, les menaçant directement.

Dans le dôme, Ouroboros s'était rapproché de Wraith pour une manœuvre future. Mask se concentrait pour créer des bulles dorées explosives, mais cela ne devait pas advenir.

Une femme élancée apparut dans une aura grise, derrière le dos du zombie et de la doyenne toujours dans ses bras. La femme au regard calme avait les mains contre l'épaule de l'un et la nuque de l'autre.

En un éclair les deux professeurs et la femme ne furent plus qu'un souvenir éthéré. Un vide.

Ceux parmi les élèves qui n'avaient pu voir cette intrusion, leur attention étant focalisée sur l'ennemi, perçurent rapidement comme des trous dans le voile du dôme. Il se désagrégeait.



HRP. Plan indicatif des positions
1 = Robot
2 = Femme blonde en noir
3 = Femme chauve et bleue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 02.03/18.L - la belle ou la bête?   

Revenir en haut Aller en bas
 
02.03/18.L - la belle ou la bête?
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une très belle peinture
» Belle étalon cherche femme...xD
» Aurore de Sova : la Belle au Bois Dormant est là~
» [UploadHero] La Belle et la Bête [DVDRiP]
» Hell Moon, une si belle jument ...[VALIDEE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Graymalkin Industries :: Extérieurs :: Parc-
Sauter vers: