Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 02.03/18.L. A l'abris des regards indiscrets...

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexander Conowell

avatar

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

MessageSujet: 02.03/18.L. A l'abris des regards indiscrets...   Ven 4 Mai - 0:05

Les mains dans les poches, Alexander errait telle une âme en peine dans le parc. Le regard songeur, il pensait un peu à tout et à rien. Divers sujets lui avaient traversé l'esprit, de ses parents, à la crémaillère, des nouveaux arrivés qui étaient vraiment nombreux, la notoriété gagnée des x-men et les nouveaux dangers qui risquaient de reposer sur leurs épaules, notamment pour les plus jeunes.

Jetant soudainement un oeil d'un côté puis de l'autre pour vérifier que personne ne l'observait, le Néo-Zélandais s'engouffra discrètement derrière des buissons, sous des arbres et s'enfonça dans un secteur un peu reculé du parc. Se dirigeant précisément, l'asiatique guettait encore autour de lui, reconnaissant quelques configurations d'arbres et de plantes.

Rapidement, il arriva à destination. Devant lui se tenait un petit sol de camélias roses, blancs et rouges fleuris sur près d'un mètre carré. Le soleil filtrait au travers des branchages au gré d'un vent à peine perceptible, protégeant ainsi le parterre coloré. Ravi de les voir aussi belles, le jeune homme se dirigea vers un petit seau rouge près d'un tronc et commença à délicatement arroser ses fleurs sans toutefois les noyer. Il ne faisait pas assez chaud pour qu'elles aient besoin d'eau en quantité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blancpoil Wade

avatar

Messages : 677
Taille : 98 cm
Poids : 21 kg

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Sauvageon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L. A l'abris des regards indiscrets...   Ven 4 Mai - 1:58

Blancpoil traversa les grilles d'entrée de Graymalkin en courant a en perdre haleine. Il revenait de sa balade du quartier, et vu son air apeuré, tout ne s'était pas bien passé. Une chose était sûre, si on ne le reconnaissait pas a son allure canine, on le sentait a des dizaines de mètres a la ronde. Son pelage, a son arrivé doux et soyeux, s'était progressivement détérioré au fil des jours. Sa petite balade n'avait visiblement pas arrangé les choses. Et il ne lui était certainement pas venu a l'esprit de faire un brin de toilette, sa mère se chargeant de cette besogne en temps normal. A présent crasseux et parfumé d'un subtile parfum d'égout, aussi discret qu'agréable pour les fosses nasales, le petit loup ressemblait d'avantage a un chien errant. Il s'arrêta un court instant, regarda en arrière puis changea de direction pour le parc. Il pourrait au moins se cacher dans les fourrés si jamais ils décidaient de venir le traquer jusque dans son terrier a mutant.

Juste en dessous de sa gueule pendillaient trois gros rats raides, retenus par la queue et qui remuaient dangereusement a chaque pas du lupin. La prise était maigre, mais les autres seraient surement content de sa participation a la survie de la meute. C'était du moins ce que pensait Blancpoil lorsqu'il revenait de son expédition des égouts de San Francisco, juste avant de se faire agresser. Ceci dit, aucune chance pour qu'il n'abandonne son butin dans sa fuite. Il en avait trop bavé.

S'engouffrant rapidement mais prudemment dans le parc, Blancpoil chercha des yeux une bonne cachette, le temps qu'on abandonne les recherches. Il s'arrêta net lorsqu'il crut voir un truc bouger dans les broussailles. Il plissa les yeux, essayant de distinguer ce que cela pouvait être. Rien de bon a ses yeux. Si ça se trouvait, c'était un de ces types bizarres qui avait essayé de l'attraper. Et son odorat ne donnerait certainement rien a cette distance. Ces satanés rats empestaient a tel point que l'odeur obstruait son flair. Qu'à cela ne tienne ! Il eut un petit sourire alors qu'une idée farfelue lui traversait l'esprit. Il décida de se rapprocher de lui pour se cacher sous son nez. Plus il était près du danger, et moins on le remarquerait. Cette stratégie avait payé par la passé... quelques fois...

Le petit lupin s'avança et pénétra dans les buissons. Il rampa silencieusement, guettant la moindre odeur pour évaluer la distance qui le séparait de son chasseur. Elle lui parvint finalement. C'était celle d'Alexander ! Son sang ne fit qu'un tour. Blancpoil sortit de sa cachette et se rua sur le pauvre ado, en lui sautant dessus.

"Aleeeeeeeksh !!" beugla-t-il entre ses dents en se jetant sur lui.

"Faut que tu me caches ! Y'a des humains qui veulent me mettre en cage !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jahwa.deviantart.com
Alexander Conowell

avatar

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L. A l'abris des regards indiscrets...   Ven 4 Mai - 22:44

Tranquillement occupé à ses plantes, Alexander poussa un cri surpris lorsqu'il sentit que quelque chose venait de se jeter sur lui. Il parvint à ne pas tomber sur ses fleurs fort heureusement car il ne faisait aucun doute qu'il aurait abîmé les arbustes dont il prenait tant soin.

Se préparant à user de son pouvoir sur l'animal ou l'homme qui était peut être un danger, Dreams se retourna vivement pour voir que c'était en fait... un peu des deux.

- " Blancpoil ? En cage ? Qui ? "

Qu'est ce qu'il faisait avec des rats dans la gueule ? Cette question s'envola rapidement. S'il était en danger, il fallait réagir vite.

- " Les gens n'ont pas le droit de rentrer dans le domaine de Graymalkin normalement. Danger doit les en empêcher il me semble. Tu es sûr qu'ils sont à ta poursuite ? Combien ? Qui est-ce ? " interrogea l'asiatique en posant un genou à terre près du loup afin d'observer avec attention les alentours.

Il n'entendait aucun bruit de pas précipité ni aucun beuglement de chasseur. Une étrange odeur le frappa alors. Alex tourna la tête pour en trouver l'origine et tomba sur l'hybride dont les rongeurs pendaient de la gueule. Il ne comptait pas les manger tout de même ? Ca devait être recouvert de bactéries et d'autres choses dégoutantes ! Puis il réussit à déterminer à quoi lui faisaient penser ces odeurs nauséabondes.

- " Tu es tombée dans une bouche d'égout ou quoi ? Tu sens les déjections ! " lui fit remarquer le Néo-Zélandais en essayant d'en faire abstraction alors qu'il attendait toujours que quelque chose arrive pour attaquer Blancpoil.

Mais rien ne semblait venir... pour le moment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blancpoil Wade

avatar

Messages : 677
Taille : 98 cm
Poids : 21 kg

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Sauvageon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L. A l'abris des regards indiscrets...   Lun 7 Mai - 13:00

Blancpoil cracha les queues de rats qui s'écrasèrent au sol, pour mieux parler. En plus, ça faisait des heures qu'il se trimbalait ses proies. Il commençait a avoir mal a la mâchoire. Ceci dit, ça ne l'empêchait pas d'avoir un débit plutôt relevé.

"Mais je sais pas !"geignit-il."Ils étaient deux humains avec des secondes peaux bleus et des cordes dans les pattes. Ils voulaient me capturer et me mettre dans une cage de leur camion tout blanc ! Y'avait des chiens dedans. D'ailleurs, y'en a un qui a pas arrêté de répéter que j'étais même pas un chien. Je lui ai tiré la langue. Et pis les deux humains, ils ont dit que j'étais le cinquième de la semaine qu'ils trouvaient. Y'en avait même un qui rigolait en disant que c'était la mauvaise période pour les maitres a cette époque de l'année, mais j'ai pas compris. Et ils ont essayé de m'encercler, alors j'ai couru jusqu'ici.

Alex semblait prendre la menace au sérieux. Blancpoil cligna plusieurs fois des yeux d'incompréhension lorsqu'il mit un genou a terre près de lui, a l'écoute du moindre son et a l’affût de la moindre odeur. C'était curieux pour un bipède, on aurait dit un chasseur.

"Ah ? Et c'est quoi Danger ? C'est un mutant qui garde la grille ? Parce que je l'ai pas vu en arrivant. Mais je les ai peut-être semé. Dans ma meute, je suis super rapide pour mon âge. Pis les humains qui me couraient après en Alaska, et ben il arrivaient jamais a me rattraper. Pis toute façon, je les sens pas aux alentours. Je les entends pas non plus d'ailleurs."

Alex eut une réaction sur son odeur. Le petit lupin s'offusqua.

"Mais euh ! ça se voit que c'est pas toi qui doit supporter a longueur de journée les odeurs de cette ville. ça pue l'humain et les gaz de voiture partout ou je mets les pattes ! Je suis allé chasser pour la meute ce matin, mais j'ai pas trouvé grand chose, jusqu'à ce que je tombe sur un gros tuyau qui se jetait dans le grand lac. J'y suis allé et pis y'avait ça." dit-il en désignant du museau les rats.

Il s'approcha un peu plus d'Alex et lui murmura sur le ton du secret.

"Par contre tu le dis pas a Malo. Il serait capable de les gober tous les trois d'un coup sans nous en laisser."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jahwa.deviantart.com
Alexander Conowell

avatar

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L. A l'abris des regards indiscrets...   Mar 8 Mai - 22:26

D'après les explications de Blancpoil, Alex put saisir un peu mieux la situation dans laquelle s'était mise le loup. C'était dangereux de sortir dans un monde qu'il ne connaissait pas plus qu'il ne le comprenait. L'asiatique se releva. Il n'y avait finalement pas de vrai danger. Il soupira puis expliqua :

- " Les hommes que tu as rencontré sont de la fourrière. C'est un lieu où on emmène les animaux qui sont abandonnés et qu'on trouve dans la rue. Certains humains cruels qui adoptent des animaux de compagnie les abandonnent parfois. Ou alors les animaux s'enfuient seuls pour vivre leur vie dans la ville. Mais c'est dangereux. Il y a les voitures, pas de nourriture, le froid, la pluie, d'autres animaux qui défendent leur territoire... Alors les gens de la fourrière viennent les capturer pour les protéger et espérer que quelqu'un pourra les adopter à nouveau et s'en occuper correctement. "

Mieux valait-il éviter dans l'explication de parler de la piqure qui les attendait s'ils ne trouvaient pas maître à leur patte.

- " Et c'est la mauvaise période parce qu'à l'époque chaude qui arrive, les hommes partent visiter des lieux lointains où ils ne peuvent pas emmener leur chien ou leur chat. Alors ils préférent les abandonner plutôt que de trouver un moyen que quelqu'un s'en occupe pendant leur absence... Ce sont des monstres qui font ça. "

Alexander ne concevait pas qu'on puisse abandonner un animal qu'on avait choisi d'avoir comme un vulgaire déchet. Ces compagnons devenaient des membres de la famille. En plus de prouver qu'il ne ressentait finalement aucune affection pour l'animal fidèle, c'était cruel pour celui-ci. Le pire étant ceux qui les attachaient à un poteau, les empêchant ainsi d'essayer de survivre dans un milieu inconnu, hostile, privés de leur maîtres, sans comprendre la raison de cet abandon. Et c'était d'ailleurs ce qui lui faisait le plus mal. Un humain pouvait comprendre. On pouvait lui expliquer, il pouvait essayer de deviner seul et se faire une raison. Alors qu'un animal, lui, ne comprendrait jamais pourquoi il était laissé de côté.

Dreams soupira puis ferma les yeux une seconde en se disant à quel point il pouvait parfois détester ses semblables. Rien qu'évoquer ce sujet avec Blancpoil faisait de la peine au garçon. Mais il ne souhaitait pas cacher la vérité sur la cruauté humaine. Le loup en avait de toute façon déjà fait les frais.

Le louveteau s'interrogeait ensuite sur l'identité de Danger.

- " Danger est le gardien des lieux oui. C'est une machine intelligente qui ressemble à un humain. Il a des connexions avec beaucoup de choses de Graymalkin qui lui permettent de tout voir et de tout savoir. Il ne faut pas l'ennuyer pour rien. Mais les gens ne rentrent pas ici sans son accord. Alors tu n'as pas à t'en faire, ils ne viendront pas. "

Il sourit au petit mutant pour le rassurer et l'écouta se vanter d'être le plus rapide de sa meute, amusé.

- " Tant mieux. " se contenta-t-il de répondre en lui caressant l'arrière du crâne.

Il était capable de s'échapper, c'était bien, mais ils avaient eu de la chance.

- " J'aimerai que tu ne sortes plus sans être avec quelqu'un s'il te plait. Tu ne connais pas assez le monde des humains pour t'y aventurer seul et c'est dangereux pour toi. Je t'apprendrai à connaître notre monde et certaines choses qui te paraitront abstraites, comme le travail, l'argent, la politique ou la technologie. Mais il faudra que tu puisses les comprendre pour être capable de saisir où tu es, ce que tu vois, ce que tu peux faire et ce qu'il peut t'arriver. "

Le ton s'était fait un peu plus ferme sans pour autant être moralisateur. C'étaient des choses importantes pour la sécurité du jeune garçon. Reprenant de lentes caresses, Alex rajouta :

- " Je ne veux pas qu'il t'arrive du mal, d'accord ? "

Il sourit à nouveau pour lui faire comprendre l'importance de ses paroles et qu'elles étaient pour le protéger et non le gronder.

Puis le sujet de l'odeur fut précisé. La remarque sur Malo amusa grandement Alexander qui aurait presque aimé pouvoir le répéter au Breton pour se moquer gentiment de lui. Mais ça ne serait pas correct vis à vis du loup.

- " Les hommes ne mangent pas de rats, je te rassure. Tu n'as pas besoin de chasser pour la meute, nous avons d'autres gens qui... chassent pour nous. Si tu as faim, n'hésite pas à nous demander quelque chose à manger. "

Ceci dit, l'odeur était toujours présente et bien que commençant à peine à s'y accommoder, il était hors de question de laisser le petit mutant sale.

- " Etant donné l'odeur que tu dégages, et que je ne vais pas tarder à dégager si je reste trop près de toi, je pense qu'il faudrait songer à te laver... Il fait beau, on va pouvoir faire ça dehors. Tu aimes l'eau ? "

Il fallait espérer que oui !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blancpoil Wade

avatar

Messages : 677
Taille : 98 cm
Poids : 21 kg

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Sauvageon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L. A l'abris des regards indiscrets...   Lun 14 Mai - 1:06

Blancpoil écouta sagement les explications d'Alex sur ce qu'il venait de voir. A mesure qu'il parlait, les yeux du lupin s'écarquillaient de stupéfaction.

"C'est vrai ?"

Et ben ! C'était la première fois qu'il entendait une histoire pareille. C'était encore plus flippant que les histoire de grand-mère Griffecroc qu'il écoutait le soir avant de dormir. Blancpoil en éprouva de la pitié pour ces chiens que son peuple méprisait tant. Il n'étaient pas libre, ils ne valaient rien qu'on lui disait. Mais on les forçait a rester prisonnier des humains s'il ne voulaient plus rester avec eux. Les humains étaient encore plus méchant avec les canidés que ce qu'on racontait. Pourtant, les bipèdes mutants, eux, ils avaient l'air de bien le traiter. Blancpoil avait du mal a faire la différence entre le bon et le mauvais chez les bipèdes.

Peut-être qu'il essayerait d'être plus compatissant avec les chiens dorénavant. Il ne connaissait pas jusqu'à présent cette partie de leur vie.

N'empêche cette histoire le gênait. Enfin, c'était gênant pour les chiens. Et puis, tout le monde le considérait comme un chien, ici...

Mais lorsque Alex énonça les caractéristique de Danger, il redressa les oreilles.

"Ah bon ? Tu veux dire... qu'elle voit même quand on fait nos besoins ?"

C'était gênant ça aussi. Lui qui pensait qu'il pourrait faire ça dans le jardin en toute impunité, sans que personne ne s'en rende compte... Et puis bon ça se faisait pas d'espionner comme ça. D'ailleurs, devait y en avoir une pas loin s'il se souvenait bien. Il valait peut-être mieux s'éloigner pour éviter tout soupçon.

Le point rassurant, c'était qu'il était a l'abri ici. Alex l'avertit tout de même de ne pas s'aventurer seul. Le petit loup releva ses yeux larmoyant, outré de devoir se plier a ce règlement contre sa nature. Un loup, c'était libre d'aller ou il veut quand il veut ! et on le lui refusait.

"Mais..." commença-t-il par protester.

Le ton d'Alex était pourtant ferme et sans appel. Blancpoil détourna le regard en faisant la moue. Le jeune humain en profita pour essayer de le rassurer un peu. Dans le fond, il avait raison, mais il ne voulait pas être privé de sa liberté a cause du danger. Pour échapper aux humains, il était rôdé en la matière. Et ce n'était pas un de ces stupide cabot des rue non plus. D'autant qu'il ne voyait vraiment pas en quoi avoir des notions sur l'argent ou le travail lui éviterait de se faire mettre en cage. Il voulait apprendre, oui, mais pas au détriment de son plaisir de changer d'air par moment.

Blancpoil ne répondit pas aux paroles rassurantes d'Alex, et prenait un air boudeur, esquivant son regard. Il devait bien y avoir une solution. Il fallait juste la trouver.

De toute façon, il enchaîna sur les proies qu'il avait eu tant de mal a ramener. ça ne servait donc a rien ? Le petit loup baissa les oreilles, frustré d'avoir eu du mal pour chasser inutilement, et embarrassé en même temps. Alex disait qu'il y avait d'autres chasseurs pour eux. Blancpoil releva la tête, ne comprenant visiblement pas le système des humains

"Et moi ? Je peux pas faire partie des chasseurs ? Je me débrouille super bien tu sais ? Même si j'ai pas passé l'éveil de la chasse, je peux aider. Je veux aider !" dit-il plein de bonne foi.

Alex proposa aussi de le laver. Le petit loup s'imagina un instant Alex faisant sa toilette comme sa mère. Mais il parla d'eau.

"Ben... Ma man elle m'a dit de jamais m'approcher de l'eau, parce qu'une plaque de glace pouvait se retourner et qu'on pouvait se noyer, et que y'avait plein de loups qui étaient mort comme ça. Mais comme il fait vachement chaud ici, il doit pas y avoir de glace..." songea-t-il.

Après tout il n'avait jamais fait trempette non plus. Pourquoi ne pas essayer ? Mais soudain prit d'une pensée, il tourna la tête dans toute les directions pour vérifier.

"Mais vous avez un lac, ici ? J'en ai pas vu, a part les rivières dans les égouts."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jahwa.deviantart.com
Alexander Conowell

avatar

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L. A l'abris des regards indiscrets...   Jeu 17 Mai - 19:40

Alex sourit à Blancpoil lorsque celui-ci s'inquiéta de prime abord à ce que Danger puisse l'observer se soulager. Il le rassura :

- " Je doute que Danger s'intéresse à ce genre de chose. C'est une machine. Pour elle, c'est un acte que les humains font au même titre que manger, dormir, discuter, ou marcher. L'intimité ne doit pas avoir de sens réel pour elle."

Du moins l'espérait-il. Si elle s'amusait à prendre des photos d'eux dans des positions inconfortables pour les faire chanter, ce serait un comble ! Il fit remarquer :

- " Et puis il ne me semblait pas que les loups recherchaient une intimité particulière pour faire leurs besoins..."

La tentative d'explications des dangers alentours semblait être moyennement bien prise par le lupin. Personne n'aimait se voir poser des limites et c'était bien une chose que le garçon pouvait comprendre. La moue du loup était sans équivoque. D'autant qu'il avait encore les larmes aux yeux.

La chasse semblait motiver particulièrement Blancpoil comme en témoigna sa vigueur retrouvée lorsqu'il demanda s'il pouvait être des chasseurs qui les nourrissaient.

L'asiatique fut pour le moins embarrassé. Il ne voulait pas de nouveau décevoir l'enfant et le renvoyer vers la directrice lui traversa l'esprit un instant. Mais ce n'était pas honnête. Il fallait déjà toucher un mot sur l'argent...

- " Le fonctionnement humain pour se fournir en nourriture est un petit peu... compliqué. Nous ne chassons pas en réalité. C'était une façon de parler. Certains humains élèvent des animaux qu'ils tuent ensuite et qu'ils découpent en pièces de viande, tandis que d'autres font pousser des légumes par exemple. Ensuite cette nourriture est achetée avec de l'argent par d'autres gens qui réunissent la nourriture de toutes les zones avoisinantes dans un bâtiment appelé supermarché, depuis lequel ils vendent cette nourriture aux humains comme moi qui vont l'acheter, avec de l'argent. "

Alex observa Blancpoil pour essayer de saisir dans ses yeux une once de compréhension. Ca devait lui paraitre étrange.

- " L'éleveur gagne de l'argent en vendant sa viande et celui qui s'occupe du supermarché la revend un petit peu plus cher qu'il ne l'a achetée pour gagner de l'argent. Ce sont leurs métiers. Avec des métiers on gagne de l'argent et on achète des choses. De la nourriture, des meubles, des vêtements... à des gens qui se débrouillent pour s'en procurer. Ce sont leurs métiers aussi. Ca force chaque humain à travailler pour la communauté humaine en proposant un service contre de l'argent qu'il réutilise pour avoir ce dont il a besoin. "

Dreams ne voyait pas d'autre façon d'expliquer simplement la chose... Mais c'était un premier pas pour comprendre ce principe d'obtention de la nourriture.

- " Donc les humains n'ont pas vraiment besoin de chasseur. Mais ce n'est pas pour autant que tes efforts ne sont pas appréciés, d'accord ? C'est gentil de ta part de vouloir nous aider. "

Alex sourit au loup en espérant qu'il ne serait pas trop déçu. Peut être valait-il mieux changer rapidement de sujet. Heureusement qu'il fallait le laver !

- " Nous avons des tuyaux qui transportent l'eau depuis les lacs vers nos maisons. Nous pouvons nous laver chez nous, ou utiliser un petit tuyau pour nous arroser dehors. Je pense que c'est ce que nous allons faire, non ? Il faut beau, tu sècheras vite au soleil... "

Restait à trouver un tuyau d'arrosage et du shampooing bien moussant !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blancpoil Wade

avatar

Messages : 677
Taille : 98 cm
Poids : 21 kg

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Sauvageon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L. A l'abris des regards indiscrets...   Sam 2 Juin - 15:13

[encore désolé pour ce retard]

Alex essaya de rassurer Blancpoil sur les questions existentielles des besoins humains. Apparemment, elle s'en foutait. Elles étaient quand même bizarre ces machines. Le lupin n'en avait jamais vu une comme ça. Une petite mine songeuse fut la seule réponse qu'il apporta. Y'avait pas de raison qu'elle aille regarder, mais on sait jamais. Il inspecterait quand même les environs a ce moment, même s'il n'avait aucune idée de ce à quoi elle pouvait bien ressembler.

"Bah si justement, j'aimerais bien la préserver !" dit-il, accompagné d'un sourire taquin.

L'asiatique enchaina sur des explications pompeuses sur le fonctionnement de la société humaine. Y'avait pas de chasse finalement ? Le lupin pencha la tête sur le côté tout en fronçant un sourcil a mesure qu'Alex poursuivait ses explications. Il savait que les humains étaient omnivores, mais jamais il n'aurait pensé qu'ils élevaient les animaux qu'ils allaient manger. C'était une conception certes bien pensée, mais plutôt difficile a appréhender pour Blancpoil. Surtout cette notion d'argent, complètement inutile a ses yeux.

"Chez nous aussi chacun a une tache a remplir au sein de la meute. Sauf qu'on a pas d'argent, tout le monde s'entraide. On est comme une grande famille."

Il fit une courte pause, puis reprit.

"Mais... Et le plaisir de la chasse ? Vous aimez pas chasser ? C'est cruel en plus de faire grandir des animaux juste pour les tuer après... Ils doivent pas avoir de vie... Ils font la même chose avec les chiens ?"

Alex le remercia tout de même pour sa prise du matin. C'était gentil, même s'il venait de lui dire que c'était inutile. Blancpoil en eut un petit sourire satisfait. Il trouverait bien quelque chose a faire pour aider la meute des x-men de toute façon.

"Bah... C'est pas plus mal si vous avez pas besoin qu'on chasse. Je me voyais mal ramener tout seul assez de nourriture pour nourrir des bipèdes comme Mbarou, Dakota, ou Malo. Et pis y'a rien a se mettre sous la dent dans cette grosse ruche, d'abord."

Alex enchaina sur une brève explication sur la méthode pour faire venir l'eau des lacs. Astucieux. ça devait être un peu comme le gros tuyau qu'il avait vu en Alaska. Pourquoi pas de toute façon. Même si Blancpoil redoutait un peu de se faire asperger d'eau noire, il fallait bien admettre que c'était mieux d'être dehors. Il faisait trop chaud a l'intérieur. Et pis ce serait rafraichissant, lui qui n'était pas habitué a ce climat. Il lui répondit donc par un grand sourire ravi.

"Moi je te suis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jahwa.deviantart.com
Alexander Conowell

avatar

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/18.L. A l'abris des regards indiscrets...   Dim 3 Juin - 18:39

Alex sourit à Blancpoil. Les loups étaient comme une grande famille.

- " Le soucis, c'est que ta meute n'est pas composée de quelques milliars d'individus... En petit groupe, il est facile de vérifier que chacun réalise bien les tâches qu'on lui attribue. Certaines personnes, si on leur offrait la nourriture, profiterait de ne rien faire pour être nourris tandis que d'autres respectent la nécessité de travailler pour se nourrir. Partant du principe que certains pourraient avoir à manger sans rien faire, ça créerait une forme d'injustice et les gens seraient tentés d'être de plus en plus nombreux à ne rien faire et au final, personne ne ferait plus rien... C'est très compliqué comme façon de vivre au final. Les humains sont très nombreux. Il faut créer des façon de faire les choses... C'est un vaste sujet ! " conclut l'asiatique qui ne souhaitait pas aller plus loin sur le sujet, d'autant que Blancpoil se posait des questions sur la chasse.

Alexander réfléchit quelques instants. Son avis était loin d'être objectif.

- " L'homme n'a plus besoin de chasser. Mais certains aiment le faire, avec des armes et des chiens pour flairer les proies. Ca doit être un reste de leurs instincts de chasseur primitif, chasser pour avoir sa nourriture. Mais je considère que de nos jours c'est juste une façon de tuer des animaux en sauvegardant les apparences. Je ne trouve plus ça noble du tout. Quant aux chiens, nous ne les mangeons pas. Donc nous ne les chassons pas. Ce sont des animaux de compagnie, comme les chats."

Finalement, Blancpoil était rassuré de savoir qu'il n'aurait pas à chasser pour les x-men, d'autant que certains en valaient deux, pour l'appétit. Amusé, Alex fit remarquer :

- " Tu as rapidement identifié les plus voraces. Tu as l'oeil ! Allez, allons-y."

Blancpoil sentait vraiment mauvais.

Arrow parc

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 02.03/18.L. A l'abris des regards indiscrets...   

Revenir en haut Aller en bas
 
02.03/18.L. A l'abris des regards indiscrets...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 02.03/18.L. A l'abris des regards indiscrets...
» A l'abris des volatiles (PV Olivia)
» A l'abris de la neige. [Privé]
» Liste des abris
» Près du Louvre [à l'abris des regards]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Graymalkin Industries :: Extérieurs :: Parc-
Sauter vers: