Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Empty
MessageSujet: 02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue.   02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. EmptyMar 24 Avr - 14:19

La sonnerie du collège résonna et Kitty sortit de l'établissement. Il était 14h00 et elle n'avait plus cours. Cela n'enchantait pas la fillette de rentrer maintenant, mais elle n'avait pas entrainement de taekwondo ni de cours de violon. Il fallait dire que l'ambiance à la maison n'était pas au beau fixe depuis un mois. La fillette ne comprenait pas la réaction de ses parents. Après tout, ce n'était pas de sa faute si elle était ainsi. Elle ne l'avait pas choisie, même si elle trouvait que certains aspects de son pouvoir était très utile. La pré-adolescente prit un bus qui l'emmena jusqu'à chez elle dans les beaux quartiers de Los Angeles.

Pendant le trajet, elle réfléchissait à ce qu'elle allait faire, mais elle ne savait pas vraiment. Au bout de 20 minutes de trajet, la demoiselle arriva enfin dans son quartier. Sans grande conviction, elle se dirigea vers chez elle. Après tout, une fois rentrée elle prendrait son goûter et serait obligée d'aller dans sa chambre sans en sortir jusqu'au lendemain. Telle était la volonté du père de famille. Seul Michaël transgressait les règles et venait discuter avec elle en cachette. Kitty aimait beaucoup son frère. Elle avait l'impression qu'il la comprenait.

La fillette mit la main sur la poignée de la porte, mais cette dernière était fermée. Cela était étrange car d'habitude il y avait au moins sa mère à la maison. La jeune mutante sortie ses clés et ouvrit la porte. Il n'y avait aucun bruit dans la maison.


*Maman a dû surement sortir faire des courses et les autres ne sont pas encore rentrés.*

Mais cela voulait dire qu'elle avait la maison pour elle toute seule. C'était super chouette ça. Elle allait pouvoir goûter en regardant la télévision sans qu'on l'oblige à aller dans sa chambre. Car bien sûre les deux ainés, Mérédith et Luke suivaient à la lettre les directives paternelles. Kitty monta en courant déposer son sac de cours dans sa chambre et se changer. Elle leva son uniforme scolaire et enfila un jogging bien confortable. Puis elle descendit dans la cuisine afin de se préparer un bon goûter. Une fois cela fait, elle prit son plateau et alla s'installer devant la télé. Elle prit la télécommande et se mit la chaine des dessins animés.

Elle aimait bien regarder les mangas. Mais bien sûr son père n'aimait pas cela. Et oui la demoiselle était en train de braver les règles mise en place par son géniteur, mais elle en avait marre d'être cloitrée dans sa chambre comme une pestiférée. Les mutants pouvaient aider les autres et elle commençait à douter qu'ils soient une engeance du diable comme on le lui a dis. Afin de ne pas laisser filtrer le son de la télé, la jeune mutante avait branché les écouteurs sur l'écran et mis sur ses oreilles. Kitty pouvait ainsi regarder la télévision tranquillement.

Le temps passa sans qu'elle ne s'en rende compte, profitant au maximum de cette liberté temporairement retrouvé. La fillette changeait souvent de chaine, zappant quand ce qu'elle regardait ne l'intéressait pas. Le casque sur les oreilles, le son de la télé à fond et sur la chaine des clips, la petite demoiselle n'entendit pas un bruit de voiture se garer dans l'allée ni la porte d'entrée s'ouvrir. Finalement Kitty enleva le casque et se leva du canapé afin d'aller se chercher un verre d'eau. Lorsqu'elle se tourna vers la porte d'entrée, elle blêmit. Elle qui pensait être tranquille et libre jusqu'en fin d'après midi c'était raté.


Dernière édition par Kitty Willington le Mar 24 Avr - 22:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
Le Gardien

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Trai15/1502.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Trai  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Empty
MessageSujet: Re: 02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue.   02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. EmptyMar 24 Avr - 20:01

[HRP]Bienvenue à toi dans le monde merveilleux d'Héritage X. Si tu as la moindre question concernant les règles ou l'univers de notre monde, n'hésite pas à la poser dans la section publique des "questions et suggestions", la réponse ne tardera pas à arriver.
J'ai relevé une petite incohérence, facilement rectifiable dans ton historique concernant ta fratrie.
Jonas est-il ton frère ainé, comme indiqué en début de ton historique, ou le troisième enfant comme indiqué en fin de biographie et dans ton message précédent ? Il y a une confusion entre Jonas et Luke que je te laisse corriger.

Maintenant, place au jeu ![/HRP]

Devant la porte, immobiles, Andrew et Elisabeth Willington regardaient fixement leur fille, sans dire un seul mot. Derrière ses parents, Kitty put apercevoir le visage tendu de Michaël qui essayait de cacher son inquiétude en lui faisant une horrible grimace. Depuis combien de temps étaient-ils là à l'observer ? La fillette n'en avait aucune idée. Le visage de son père était figé, ne laissant transparaître aucune émotion. Puis, toujours muet, après un dernier regard chargé de mépris, il se détourna et partit d'un pas rapide vers son bureau.

Suivant un instant son mari des yeux, la mère de famille reporta son attention sur Kitty, s'efforçant de conserver son masque de neutralité et consulta ostensiblement sa montre.

"Tu n'es pas encore prête ?", s'étonna la femme. "Tu n'as quand même pas oublié la fête de groupe ce soir ?"

Profitant d'avoir le champ libre, Michaël se faufila, fonçant vers sa chambre.

"Ta sœur est déjà sur place pour accueillir les cub-scouts et ton autre frère rejoint directement après ses cours. Nous sommes passés chercher Michaël à l'école pour qu'il ait le temps de se changer et nous étions supposés te trouver prête à partir. Tu ne vas pas me dire que tu as encore oublié ?"

Le ton d'Elisabeth devenait cassant et laissait poindre une certaine exaspération. En effet, ce soir était précisément celui choisi par les unités scoutes catholiques pour organiser un petit spectacle et, pour une fois, une activité commune était prévue entre les scouts et les guides. Il était donc primordial que la famille Willington y soit, tout en donnant l'apparence de la plus parfaite normalité.

De la chambre de Michaël, une voix s'éleva. "Maman, où t'as rangé mon foulard ? Je le trouve pas…"

"A sa place, dans le deuxième tiroir de ta commode !" Levant les yeux au ciel, visiblement excédée par ces enfants qui mettaient un malin plaisir à ne jamais rien faire comme il le faudrait, la mère se tourna vers Kitty. "T'es encore là, toi ? Tu attends quoi pour te mettre en uniforme ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Empty
MessageSujet: Re: 02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue.   02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. EmptyMer 25 Avr - 17:28

[HJ : Voilà j'ai rectifié l'erreur. C'était une inversion de ma part.]

Ses parents étaient rentrés plus tôt que prévu et le regard de son père ne présageait rien de bon. Kitty avait l'impression qu'une tension c'était installée malgré les efforts de Michaël à faire des grimaces. Mais au grand étonnement de cette dernière, il quitta le salon pour aller dans son bureau. Après quelques secondes de silence, ce fut sa mère qui prit la parole afin de la gronder. Le spectacle du groupe...La fillette l'avait complétement oublié. Elle qui espérait passer une après-midi devant la télé, c'était raté. La pré-adolescente subit les attaques cinglante de sa mère sans rien dire.

De toute façon, elle avait l'habitude maintenant qu'on la traite avec mépris. La jeune mutante trouvait même cela idiot l'apparence de famille soudée que cherchait à donner ses parents. Michaël en avait profité pour se frayer un passage et monter se changer. Kitty n'avait toujours pas réagit, surprise qu'elle était d'avoir oublié cette soirée. Cela ne l'enchantait pas d'aller passer une soirée entière avec sa famille, mais au moins dehors et au milieu de leurs amis, elle ne serait pas mépriser par ses derniers. Michaël appela alors de sa chambre.

*Il sait jamais où il met ses affaire celui-là.*

Sa mère lui répondit visiblement exaspéré puis elle se tourna vers elle pour de nouveau lui crier dessus. Kitty ne put s’empêcher de répondre :

"Ça va, ça va, j'y vais. Pas besoin de crier non plus. Je vais aller le mettre mon uniforme."

La petite fille monta les marches des escaliers quatre à quatre avant de se faire encore plus enguirlander par sa génitrice tout en maugréant dans sa barbe :

"De toute façon à quoi bon se faire passer pour une famille soudée alors que ce n'est pas vrai."

Elle arriva finalement dans sa chambre et s'empressa de mettre son uniforme. Elle attrapa son foulard qui trainait sur son bureau et l'enfila. Il fallait voir les choses objectives sur cette soirée. Ses parents allaient lui foutre la paix au moins. Même si se retrouver entouré de monde ne l'enchantait pas plus que cela. Mais la demoiselle avait vite compris que sa vie dans cette maison ne tenait qu'à un fil. Kitty se demandait pourquoi son père n'avait rien dit cette fois et ce qu'il faisait dans son bureau. Mais elle n'avait encore jamais réussis à lire dans les pensées de quelqu'un lorsqu'elle ne l'avais pas en face d'elle. Et apparemment ce n'était pas le moment d'essayer quoi que ce soit. La fillette redescendit de sa chambre habillée et fin prête à partir.

"C'est bon je suis prête. On peut y aller."

Intriguée par le silence de son père, silence qui n'annonçait rien de bon d'après elle, et le fait qu'il soit partit dans son bureau, la petite mutante osa poser une question à sa mère :

"Maman, pourquoi papa est allé dans son bureau si on est pressé ?"

Kitty resta près des escaliers lorsqu'elle posa cette question. La demoiselle était devenue méfiante sur les réactions de ses parents depuis qu'ils avaient découvert qu'elle était une mutante. Mais on pouvait sentir de la curiosité dans sa voix. Cette curiosité naturelle qui caractérisait la pré-adolescente.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
Le Gardien

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Trai15/1502.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Trai  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Empty
MessageSujet: Re: 02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue.   02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. EmptyJeu 26 Avr - 14:33

Elisabeth Willington se contenta de regardait sa fille sans répondre alors que Michaël redescendait les escaliers en courant, ayant enfin réussi à assembler les différents éléments de son uniforme.

02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Michaa10
Eagle scout depuis peu, l'adolescent n'était pas peu fier d'arborer les insignes de son nouveau rang et piaffait d'impatience à l'idée de la soirée qui se profilait. Cette fête de groupe où les enfants devaient présenter quelques scénettes dans un spectacle de leur crue, était en fait un prétexte pour que les familles se retrouvent autour d'un repas "corporatiste" comme les Américains en ont le secret. Ce soir, Mario Martinelli, propriétaire d'une chaine de pizzérias et, accessoirement, père d'une Girl Scout appartenant à la même unité que Kitty, était chargé de ce dernier point.

"C'est bon, maman, je suis prêt. On peut y aller !"

"En voiture alors !", conclut la mère. "Votre père a un dernier dossier à traiter. Il nous rejoindra."

Sur ces bonnes paroles n'amenant pas de commentaires, Elisabeth Willington entraina ses enfants et sortit de la maison.

*
**
Après quelques minutes de trajet, la petite famille arriva dans la salle mise à disposition des scouts pour leur activité. Une joyeuse animation régnait dans la pièce, ponctuée de rires et d'éclats de voix, preuves que les derniers détails de la soirée se mettaient en place. Michaël se hâta de s'éclipser rejoindre ses camarades et sa soeur se dirigea vers un groupe de filles, apparemment occupées à déballer des paquets.

02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Groupe10
Se détachant du lot, une petite blonde interpela Kitty, un sourire hypocrite aux lèvres.

02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Girl_s10
"Oh, tu es déjà arrivée. C'est merveilleux…", s'exclama Fabia Martinelli. "Tu as vu comme tout est parfait. Je suis sûre qu'on va manger divinement bien. Papa n'a vraiment pas son pareil pour organiser ce genre de chose."

Allant et venant entre les tables, Mario Martinelli s'appliquait à tout installer, veillant particulièrement à positionner un certain nombre de logos de sa pizzéria aux endroits stratégique. Se faire un peu de publicité ne pouvait vraiment pas faire de mal par les temps qui courraient…

02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Pizzai10 02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Zuprem10
"T'as vu les derniers bagdes que j'ai obtenu ?", poursuivit la fillette, exhibant quelques nouveaux insignes colorés, fraichement cousus sur sa veste. "Tu vas te décider quand à travailler un peu ta technique ?"

Bien qu'ayant rejoint les Brownies à la même période, les deux filles n'avaient jamais vraiment sympathisé, Fabia prenant même un malin plaisir à toujours chercher à rabaisser Kitty.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Empty
MessageSujet: Re: 02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue.   02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. EmptyVen 27 Avr - 20:28

Bien sûr Kitty n'eut pas de réponse à sa question. Michaël descendait de sa chambre et leur mère ordonna le départ pour la soirée. Apparemment son père aurait un dernier dossier à traiter et les rejoindrait plus tard. La petite famille monta dans la voiture et ils partirent en direction de la soirée. La fillette se demandait bien sur quoi pouvait bien travailler son père. Cela devait être super important pour qu'il ne les accompagne pas de suite.

Une fois arrivé sur le lieu de la fête, Kitty vit son frère rejoindre ses copains. Quant à elle, elle fit de même et rejoignit les filles de son unité. Il y en avait qu'elle aimait bien et certaines qu'elle ne supportait pas, particulièrement Fabia Martinelli. C'était la fille d'un propriétaire d'une chaine de pizzéria et justement c'était ce dernier qui s'occupait du repas du groupe Elle allait se croire encore supérieur à elle. Vraiment la petite fille ne la supportait. Et justement, au comble du malheur pour elle, ce fut Fabia qui s'avança pour l'accuellir. Kitty lui fit un sourire et lui répondit :


"Oui. Michaël devait se changer avant de venir. Je pense qu'on va bien s'amuser et qu'on va bien se régaler."

Kitty était sincère même si se retrouver en grand groupe comme cela l'effrayait un peu. Elle avait remarqué qu'elle souffrait toujours de maux de tête lorsqu'elle était au milieu de beaucoup de monde. Puis Fabia lui montra les derniers badges qu'elle avait obtenu. Elle cherchait toujours à la dénigrer et à la rabaisser et la petite mutante commençait à en avoir marre. Alors quand ça camarade d'unité lui fit la réflexion sur sa technique, la fillette ne put s'empêcher de lui répondre :

"Je trouve que ma technique n'a pas besoin d'être améliorée et je fais ce que j'ai à faire. Et tu n'en as pas marre de toujours essayer de me rabaisser. Tu n'es pas meilleure que moi tu sais."

C'est vrai qu'elle n'avait pas eu trop le temps d'essayer d'avoir des badges supplémentaires, mais elle espérait bien que cela changerait. Et puis elle allait lui montrer ce soir à celle-là ce qu'elle savait faire. Elle n'allait pas se laisser marcher sur les pieds ainsi quand même.
Finalement elle regarda les cartons que ses camarades étaient en train de déballer et demanda :

"Bon qu'est-ce qu'il reste à faire pour ce soir ?"

S'approchant de la table, elle regarda ce que les différents cartons contenaient et attendit de savoir ce qu'il restait à faire avant de se mettre au travail. Kitty sentait poindre ce mal de tête si familier qu'elle ressentait lorsqu'elle était en société, mais elle essaya d'y faire abstraction en se concentrant sur ce qu'elle avait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
Le Gardien

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Trai15/1502.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Trai  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Empty
MessageSujet: Re: 02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue.   02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. EmptySam 28 Avr - 23:10

Un rire moqueur répondit à la petite tirade de Kitty. Visiblement, Fabia semblait douter fortement des capacités techniques de sa camarade.

"C'est toi qui vois…", répliqua-t-elle de façon ironique. "Il faudrait quand même que tu progresses un peu. Tu n'es plus chez les Brownies, ni même les Juniors. Nous les Cadettes, nous somme supposées avoir un certain savoir-faire. Mais, si tu préfères rester à la traine, ça te regarde. Je cherche simplement à t'aider…"

Toute l'hypocrisie du monde était nettement perceptible dans les intonations de Fabia, accentuée par son air faussement compatissant. Fort heureusement, M. Martinelli s'approcha à ce moment, étouffant dans l'œuf un probable pugilat verbal.

"Alors les filles, vous vous amusez bien ? La soirée promet d'être formidable… Tu dois être Kitty Willington ?", poursuivit-il avec un sourire. "Fabia m'a tellement parlé de toi…"

Si le visage était avenant, la bouche figée dans un sourire de circonstance, le regard restait dur, scrutant attentivement Kitty et semblant la jauger. Sur une dernière inclinaison de la tête, l'homme s'éloigna rapidement, prétextant des derniers détails à régler.

Sur scène, Meredith houspillait les cub-scouts qui se mettaient en place pour le premier sketch. Au fond de la grande salle des boy-scouts avaient préparé un grand buffet pour y déposer les entrées en libre service.
02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Repas_10
Les chefs d'unités et les parents commençaient à prendre place autour des tables, impatients de découvrir ce que les enfants avaient préparé pour agrémenter cette soirée.
02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Repas_11
Une trompe sonna et l'appel au feu de camp annonça le début de la veillée. Aussitôt, les cub-scouts apparurent débutant leur scénette. Les numéros se succédaient rapidement, chaque enfant faisant de son mieux pour restituer ce que son chef lui avait, à grand renfort de patience, fait répéter.

Rejoignant son unité, Kitty se prit au jeu, oubliant bien vite la mesquinerie de Fabia. Regardant attentivement le public, elle put voir que son père était enfin arrivé et s'était attablé à côté de sa mère. Derrière eux, Luke leur parlait avec animation, semblant commenter les performances de ses camarades.
Observant les spectateurs, Kitty croisa le regard de Mario Martinelli. Etait-ce une simple illusion, mais ce simple regard la fit frissonner. Pourtant l'homme avait très vite détourné les yeux pour les diriger, semblait-il, vers Michaël. A moins que ce ne soit qu'un simple effet de l'imagination de la fillette…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Empty
MessageSujet: Re: 02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue.   02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. EmptyDim 29 Avr - 21:22

Kitty perçu nettement l'hypocrisie dans le ton de Fabia. Vraiment elle ne pouvait pas la supporter cette fille. La petite demoiselle n'aimait pas les gens hypocrites et elle avait bien envie de lui montrer de quoi elle était capable. Alors qu'elle allait lui répondre, le père ce cette dernière arriva coupant court à tout échange verbal entre les deux fillettes. Et justement M. Martinelli s'informait de savoir comment elles allaient.

*Ainsi Fabia lui a parlé de moi. Surement pas pour faire mes éloges en tout cas.*

La petite fille répondit poliment :


"Oui monsieur Martinelli c'est bien moi. Je suis d'accord avec vous. La soirée va être géniale."

L'adulte semblait la jauger, mais il s'éclipsa assez vite. Apparemment il avait beaucoup de chose à faire. Kitty regarda alors autour d'elle en ce demandant pourquoi il l'avait jauger ainsi. Tout ce mettait en place tranquillement puis se fut le coup de départ. La veillée allait enfin commencé. La fillette avait rejoint son unité et maintenant elle avait oublié les piques que lui avait envoyé Fabia. Finalement cette soirée était plutôt pas mal. Elle regarda les spectateurs avec attention et vit que son père était finalement venue. Bon maintenant il fallait qu'elle fasse tout son possible pour rendre ses parents fiers d'elle même si à la maison ce n'était pas le fun entre eux. Luke était aussi présent, commentant surement les performances des acteurs du jours.

Puis son regard croisa celui de Monsieur Martinelli. Cela fut bref, mais elle frissona. Et justement ce dernier détourna très vite la tête et semblait regarder son frère ainé. La fillette avait une sensation bizarre, mais est-ce que c'était l'effet de son imagination ? Elle se posait la question. Après quelques secondes de réflexion, elle décida d'aller à la pêche aux informations. La demoiselle se demandait bien ce que le père de Fabia pouvait bien avoir en tête. Kitty se concentra alors sur ce dernier, le fixant du regard et essaya de lire dans ses pensées. Elle espérait y arriver aussi cette fois. La petite mutante était curieuse de savoir à que l'adulte avait en tête précisément.


[HJ : Je n'ai pas encore mon diagramme, donc je te laisse décider si cela fonctionne ou non.]
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
Le Gardien

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Trai15/1502.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Trai  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Empty
MessageSujet: Re: 02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue.   02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. EmptyLun 30 Avr - 13:43

[HRP]Ton diagramme est en cours de réalisation. Ce sera à toi de placer tes points de façon à ce qu'ils te permettent d'accomplir l'action que je vais résoudre, à savoir lire les pensées immédiates d'un homme à une dizaine de mètres… Avec tes 4 points, tu devrais facilement y arriver.[/HRP]

Kitty se concentra, essayant de faire abstraction des maux de têtes qui l'opprimaient de plus en plus souvent, pour sonder le cerveau du père de sa "camarade" des girl-scouts. Les nombreuses présences autour de sa cible ne rendaient pas sa tâche très facile, les pensées parasites venant troubler celles qui intéressaient la fillette.

Se figeant un instant, elle put néanmoins capter quelques éléments : la confirmation qu'elle, Kitty, était bien celle que l'homme croyait, puis un mélange de surprise et d'intérêt envers son frère Michaël, la volonté d'appeler immédiatement, bien que ce ne soit pas prévu initialement, les frères Paghjelle, et enfin, un nom étrange, les Ghjuannali, nom sonnant comme celui d'une organisation.

Effectivement, Kitty vit Mario Martinelli se placer légèrement à l'écart et sortir un téléphone. Quelques secondes plus tard, il rangeait l'appareil dans sa poche, un air satisfait s'affichant sur son visage. Puis, à nouveau indifférent, l'homme sembla se concentrer sur le repas, dirigeant les boy-scouts bénévoles avec brio, en homme habitué du service en salle.

Kitty n'eut pas vraiment le temps de s'inquiéter davantage, c'était le tour de son unité de se produire sur scène. La fillette rejoignit ses camarades pour du chant choral. Malgré quelques fausses notes, habituelles dans tout spectacle scout qui se respectait, l'interprétation était assez plaisante et le public affichait des sourires ravis. Il faut dire que les parents étaient déjà largement acquis à la cause des scouts et qu'il aurait vraiment fallu une catastrophe pour qu'il en soit autrement.

Discrètement, la porte du fond s'ouvrit, laissant le passage à deux hommes dont l'apparence contrastait quelque peu avec celle des autres personnes présentes.
02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Frares10
Cette arrivée provoqua une certaine surprise chez Andrew Willington qui adressa rapidement quelques mots à voix basse avec Mario Martinelli. Kitty, qui s'approchait à ce moment de la table parentale pour recueillir leurs impressions sur le déroulement de la soirée, put en intercepter quelques extraits, hélas fort parcellaires.

"Que font-ils là ? … pas ce qui était prévu…"

"… en faites pas... votre fille… Pas ce soir…"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Empty
MessageSujet: Re: 02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue.   02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. EmptyLun 30 Avr - 21:59

Ce que perçu Kitty dans les pensées, malgré ses maux de têtes, de Monsieur Martinelli l'inquiétèrent. Qu'est-ce qui pouvait bien l'intéresser chez Michaël ? Et qui était ces frères Paghjelle ou même ces Ghjuannali ? Toutes ces questions sans réponses, pour l'instant, trottaient dans la tête de la jeune mutante. Mais la fillette n'eut pas vraiment le temps d'y penser car son unité monta sur scène. Les cadettes devaient entonner un champ chorale. Tout ce passa à peu près bien et les parents apprécièrent la prestation des girls scout.

Heureuse de sa performance et d'avoir ainsi montrer qu'elle n'était pas à la traine par rapport à Fabia. Et oui, la demoiselle était en constante compétition avec sa camarade d'unité. Mais elle supportait difficilement qu'on la rabaisse ainsi. Kitty prit alors la direction de la table de ses parents afin d'avoir leurs impressions sur la soirée et vit deux hommes étranges et habillés de noir rentrer dans la salle. Autant dire que ces derniers faisaient un peu tâche dans le décor ambiant.


*Eux ce ne sont pas des parents de scouts. Je me demande ce qu'ils peuvent venir faire ici.*

Quand elle s'approcha de la table familiale, elle remarqua que son père discutait à voix basse avec Monsieur Martinelli. La fillette n'en perçu que quelques mots, mais cela suffit à éveiller sa curiosité. Est-ce que cela avait un rapport avec l'arrivée de ses deux étranges bonhomme ou du coup de fil que le père de Fabia avait passé ? Voulant en avoir le cœur net, la demoiselle fini de s'approcher de la table et s'adressa à son père :

"Papa, tu connais ces hommes ? Et c'est quoi qui n'était pas prévu ? Et qui sont les frères Paghjelle et les Ghjuannali auxquels à penser Monsieur Martinelli tout à l' heure. C'est eux les frères Paghjelle ?"

Puis elle demanda au père de Fabia :

"Monsieur Martinelli, pourquoi vous vous intéressez à Michaël comme ça ? Et vous avez voulu dire quoi en disant votre fille...pas ce soir ?"

Kitty attendit des réponses précises. Elle ne savait pas ce dont son père et Mario Martinelli parlaient juste avant qu'elle n'arrive à la table, mais elle s'inquiétait de ce qu'elle avait perçu dans les pensées du père de Fabia.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
Le Gardien

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Trai15/1502.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Trai  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Empty
MessageSujet: Re: 02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue.   02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. EmptyMar 1 Mai - 13:57

L'intervention de Kitty figea un instant son père, surpris de l'audace et de l'ingénuité de sa fille. Ne venait-elle pas, en quelques mots, d'avouer la pire ignominie qui soit, à savoir sa nature de mutante capable de lire dans les pensées des autres ? Le secret honteux que la famille Willington s'évertuait à cacher risquait de se voir déballer sur la place publique.

Furieux, Andrew attrapa brusquement la fillette par le bras, l'attirant à lui avec brutalité, interrompant net ses questions. Une gifle retentissante laissa une empreinte rouge sur la joue de Kitty.

"Tais-toi donc, idiote ! Tu ne sais pas ce que tu dis…"

Hors de lui, l'homme n'avait pas écouté la suite du babillage de sa fille et jetait des regards inquiets autour de lui, cherchant à voir si quelqu'un d'autre avait surpris la conversation. Gêné, il eut quelques mots d'excuse à l'attention de Mario Martinelli.

"Veuillez lui pardonner monsieur. Elle est vraiment bizarre ces derniers temps. Je crains, qu'avec ce temps frais, elle ne nous couve quelque chose. Je ferai mieux de la ramener à la maison."

Le restaurateur eut un geste indulgent de la main montrant que, pour lui, l'incident était clos. Ses yeux se plissèrent alors qu'il observait Kitty. Un petit sourire ironique se forma brièvement sur ses lèvres.

"Je vous en prie. Cela n'a aucune importance. Je pense en effet que votre fille doit avoir un peu de fièvre… Un peu de repos et tout rentrera dans l'ordre."

Sans laisser à sa fille le temps de protester, Andew Willington se levait, l'entraînant derrière lui.

"Je te raccompagne à la maison, tu pourras te reposer. Je reviens…", poursuivit-il avec un sourire contrit en regardant son épouse.

"Quant à toi, tu as intérêt à te tenir à carreau sinon tu n'es plus prête de quitter ta chambre…", souffla-t-il , menaçant, à l'oreille de Kitty.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Empty
MessageSujet: Re: 02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue.   02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. EmptyMar 1 Mai - 18:07

Kitty ne s'était pas attendue à une telle réaction de la part de son père. Ce dernier était littéralement furieux. La fillette grimaça lorsque son paternel la tira violemment par le bras. Ça allait vraiment chauffer pour son matricule et la gifle qu'elle reçu le confirma. La petite mutante sentit les larmes lui monter aux yeux. Jamais son père n'avait agit ainsi. Submergée par l’inquiétude au sujet de son frère, elle avait oublié que ses parents cachaient ce qu'elle était, qu'ils avaient honte de ce qu'elle était devenue.

Il est vrai qu'elle était une engeance du Diable comme son père ne cesse de lui répéter. Ce dernier s'excusa auprès du père de Fabia, mais la demoiselle perçu le sourire ironique de monsieur Martinelli. Avant que Kitty ne put dire quoi que ce soit, elle fut trainée hors de la salle par son père après qu'il se soit excusé auprès de sa femme. Vu les paroles que ce dernier lui avait murmuré avant de sortir, la petite fille comprit très vite qu'il valait mieux se tenir à carreau si elle ne voulait pas perdre le peu de liberté qui lui restait.


*C'est pas juste. Pourquoi il a réagit comme ça ? Et puis qui s'était ces hommes et pourquoi monsieur Martinelli s'intéresse à Michaël ? Et qu'est-ce qui n'était pas prévu ?*

La joue lui faisant toujours mal et lui rappelant qu'elle devait se tenir à carreau, la petite fille suivit son père sans dire un mot. Mais une colère sourde montait en elle. Jusqu'à maintenant son père n'avait jamais levé la main sur elle même lorsqu'il avait découvert son état de mutante. Kitty se demandait ce qui allait se passer maintenant. Il était surement très en colère contre elle. Pourtant elle n'avait fais ça que pour savoir ce qui intéressait tant Monsieur Martinelli chez Michaël. De plus l'identité des deux hommes restaient un véritable mystère pour elle et elle ne comprenait pas le peu de parole que son père avait échangé avec Monsieur Martinelli. Lorsqu'ils furent dans la voiture, la fillette murmura quand même quelques mots d'excuse à son père :

"Papa je suis désolée, mais je m'inquiétais pour Michaël et c'est vrai. Le père de Fabia s'intéresse à lui, mais je sais pas pourquoi."

Puis elle s'installa au fond de la banquette arrière et se renferma dans un mutisme total. Que cela plaise ou non à ses parents, elle était une mutante et rien ne pouvait changer cela. Elle attendit en silence la réaction de son père, s'attendant tout de même à une nouvelle remontrance voir même un sermon de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
Le Gardien

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Trai15/1502.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Trai  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Empty
MessageSujet: Re: 02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue.   02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. EmptyMer 2 Mai - 11:49

La soirée était déjà bien avancée et l'obscurité commençait à limiter la visibilité. Sans prononcer une seule parole, Andrew Willington avait conduit Kitty jusqu'à la voiture. Au moment de monter à bord, il réagit violemment aux propos de sa fille.

"Laisse ton frère en dehors de tout ça ! Quoi ? Tu veux dire quoi par 'il s'intéresse à lui' ?"

Surpris, l'homme s'était figé, une lueur d'inquiétude dans les yeux. Regardant sa fille qui se glissait sur la banquette arrière, il semblait hésiter. Puis, brusquement, il prit sa décision.

"Tu n'as pas intérêt à bouger d'ici !", la menaça-t-il. "Je vais vérifier quelque chose et je reviens…"

Puis rapidement, il s'éloigna, regagnant la salle où la fête se poursuivait, plantant là la fillette. Cette dernière regardait machinalement le parking où étaient stationnés les véhicules des parents des groupes scouts.

Soudain, Kitty eut son attention attirée par un mouvement. Sortant par une porte de service, à environ deux cents mètres d'elle, plusieurs silhouettes venaient d'apparaître, deux, tout de sombre vêtues, semblant en porter une troisième plus claire. Tout se déroulait dans le plus parfait silence. Une poubelle, heurtée par mégarde, roula même au sol sans faire aucun bruit.

Ces ombres se dirigeaient rapidement vers un véhicule, de type petite fourgonnette, garé à l'écart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Empty
MessageSujet: Re: 02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue.   02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. EmptyMer 2 Mai - 21:56

Encore une menace, mais au moins il l'avait cru c'était déjà ça. Kitty regarda son père s'éloigner de la voiture et retourner dans la salle où se tenait la réception. Bon elle ne devait pas bouger de la voiture. Et pourtant la fillette se demandait encore ce que voulait Monsieur Martinelli à son frère et qui était ces deux hommes qui étaient entrés dans la salle de réception.

Ne sachant pas quoi faire, elle regarda dans le parking. Il y avait beaucoup de voitures, appartenant toutes aux parents présent à la soirée. D'un coup son attention fut attirée par des hommes étranges sortant d'une porte de service. Ce qui était étrange c'est qu'elle n'entendait aucun bruit. Même la poubelle qui avait été heurtée n'émis aucun sons.


*C'est qui ces gars et ils transportent qui ?*

Deux gars sombres portant une personne plus clair. Est-ce que ça ne seraient pas les deux hommes en costard noir qui sont rentrés dans la salle où se déroulaient la fête il y a quelques minutes ? Mais qui serait la personne en habit clair alors ? Kitty décida alors de désobéir à son père. Quitte à se faire gronder une nouvelle fois, autant que ça soit pour une bonne cause. Quelque chose de louche se préparait après tout. Enfin c'était l'impression qu'elle avait. La petite mutante ouvrit la porte de la voiture et sortit.

Elle était curieuse de savoir ce qu'il se passait et si elle pouvait aider la personne que les hommes en noirs emmenait, bah elle essaierait de le faire. Elle était certaine de se faire disputer pour avoir désobéi, mais elle n'avait pas le choix là. Elle n'avait pas pu rester sagement dans la voiture. Elle se dirigea vers la camionnette et le groupe de personne avec le plus de discrétion dont elle était capable afin de voir plus précisément ce qu'il se passait et surtout qui ils étaient.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
Le Gardien

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Trai15/1502.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Trai  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Empty
MessageSujet: Re: 02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue.   02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. EmptyJeu 3 Mai - 10:57

Sortant de la voiture, Kitty se faufilait, le plus discrètement possible, pour se rapprocher du groupe mystérieux. Les silhouettes se précisaient, confirmant l'impression première. Costumes sombres, chapeaux noirs, lunettes de soleil. Tout portait à croire qu'il s'agissait des deux individus qui avaient provoqué l'échange verbal entre son père et Mario Martinelli. Par contre, l'identité de l'étrange colis transporté restait cachée. Tout au plus la fillette put-elle noter qu'il semblait afflué d'un uniforme scout. Etre humain, mannequin, tas de chiffons ? La nature exacte était difficile à percevoir d'autant qu'un sac de toile recouvrait le visage et rendait impossible toute identification.

Indifférents à la présence de Kitty (et pour cause, les hommes n'étaient pas censés connaître sa présence), l'opération se poursuivait, toujours dans le plus grand silence. La porte arrière de la fourgonnette fut ouverte et le paquet jeté à l'intérieur. Puis, les inconnus montèrent à bord et le véhicule démarra, toujours sans le moindre bruit.

Au moment où la camionnette passa sous un réverbère, Kitty se rendit compte qu'il s'agissait d'un véhicule d'entreprise, comme le témoignait le logo dessiné sur la carrosserie.
02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Zuprem10
Tranquillement, la voiture s'arrêta à la sortie du parking pour laisser passer un bus du réseau urbain et repartit, se glissant dans la circulation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Empty
MessageSujet: Re: 02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue.   02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. EmptyJeu 3 Mai - 22:58

Kitty avait réussit à se rapprocher du petit groupe et ses soupçons se confirmèrent. Ils s'agissait surement des deux hommes qui étaient entrés dans la salle de la fête. Mais elle n'arrivait pas à savoir ce qu'était l'étrange colis. Mais elle put percevoir qu'il était, apparemment, affublé d'un uniforme de scout. Mais elle n'arrivait pas à percevoir s'il s'agissait d'une personne ou non. Avant qu'elle ne puisse faire quoi que ce soit, les hommes en noirs mirent le "paquet" à l'arrière de la fourgonnette et s'en allèrent. Pour l'instant, la fillette ne voyait rien du tout, mais lorsque le véhicule passa près d'un lampadaire, elle vit un sigle d'une entreprise qu'elle connaissait plutôt bien. C'était celui de l'entreprise du père de Fabia. Il y avait donc un lien entre ces hommes et monsieur Martinelli.

*Michaël !*

Le véhicule repartit se mêlant à la circulation . Prise d'une panique soudaine, Kitty se mit à courir en direction de la salle où se déroulait la soirée. Il fallait qu'elle sache si son frère était toujours là.

*Qui sont ces hommes et pourquoi ils sont en lien avec Monsieur Martinelli ?*

La fillette sprinta donc en direction de la salle où se déroulait la petite fête. Elle espérait qu'elle y trouverait son frère ainé. La soirée prenait vraiment une tournure très étrange. Et qu'est-ce que son père devait aller vérifier ? Une fois arriver devant le bâtiment, elle ouvrit discrètement la porte, ne voulant pas se faire repérer par son père et se dirigea le plus silencieusement et discrètement possible vers l'endroit où se trouvait l'unité de son frère ainé. Elle s'adressa à un de ses amis :

"Dis, est-ce que tu sais où est Michaël ?"

En même temps elle vérifia que son père était toujours dans la salle, ne voulant pas vraiment se faire prendre ici. De toute façon elle n'était pas à une remontrance près. Elle attendit avec une certaine impatience et anxiété la réponse du camarade de son grand frère.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
Le Gardien

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Trai15/1502.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Trai  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Empty
MessageSujet: Re: 02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue.   02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. EmptyVen 4 Mai - 10:11

Alors que la camionnette se fondait dans la circulation, Kitty courut dans la salle abritant le spectacle. Tout semblait normal à l'intérieur. Sur scènes, les Brownies mimaient une comptine enfantine arrachant des sourires attendris aux parents présents. Un peu à l'écart, plusieurs boy-scouts discutaient à voix basse.

Andrew Willington était à proximité de la table familiale et devisait avec sa femme. Les deux époux jetaient fréquemment des regards circulaires semblant chercher quelque chose, ou quelqu'un.

A première vue, il n'y avait aucune trace de Michaël dans les parages, pas plus que de Mario Martinelli ou des mystérieux hommes en costumes noirs.

Interpelé par Kitty, le garçon tourna la tête vers elle et répondit, d'une voix agacée. De quoi se mêlait cette gamine, au fond, pour venir les interrompre alors qu'ils étaient en train de parler "entre hommes".

"Michaël ? Ben, il était là y'a cinq minutes. J'crois qu'il est parti donner un coup de main à monsieur Martinelli pour aller chercher des couverts dans la cuisine…"

D'un geste de la main négligent, le garçon indiqua vaguement une direction, au bout de laquelle figurait une porte. Puis, ignorant délibérément Kitty, il retourna à une activité beaucoup plus intéressante : ricaner bêtement en se moquant du numéro des fillettes sur scène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Empty
MessageSujet: Re: 02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue.   02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. EmptyVen 4 Mai - 18:37

Ainsi Michaël était avec Monsieur Martinelli. Cela ne rassurait pas Kitty surtout qu'aucun des deux et ni les hommes en noirs n'étaient présent dans la pièce. La fillette regarda la direction que lui avait montré le garçon. Elle vit aussi que son père était à la table familiale entrain de discuter avec sa femme. Ses parents semblaient chercher quelque chose ou quelqu'un.

*Je me demande ce qu'il cherche ainsi.*

La petite mutante préféra se fondre dans la masse afin d'éviter qu'ils ne la remarquent. Elle voulait d'abord aller vérifier si son frère était toujours en cuisine avant d'aller les voir. Elle regarda quelques secondes le spectacle des Brownies. Les petites scout avaient mimaient une comptine enfantine. Kitty regrettait ce temps-là malgré tout. A cette époque, elle était normale et elle était aimée par ses parents. Ils ne la considéraient pas comme une engeance du démon à ce moment-là. Mais elle les aimait toujours autant, malgré leur attitude froide et distante. Sa joue lui faisait toujours un peu mal et le souvenir de la gifle reçu quelques minutes auparavant était encore frais dans son esprit.

*Malgré tout ce que papa peut dire, je ne peux pas me demander pourquoi Michaël et moi intéressons autant le père de Fabia. Bon si j'allais faire un tour en cuisine moi.*

Sur cette pensée, Kitty s'éloigna discrètement dans la direction indiqué par le camarade de son frère. Bah il était surement encore dans la cuisine avec monsieur Martinelli. La fillette réfléchissait à une excuse à sa présence en cuisine.

*Bah j'aviserai en temps voulu. Et puis ça sera plus naturel.*

La petite demoiselle arriva assez vite devant les cuisines. Elle remit en ordre son uniforme ouvrit doucement la porte. Puis elle regarda le plus discrètement possible si son frère et monsieur Martinelli s'y trouvait encore.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
Le Gardien

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Trai15/1502.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Trai  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Empty
MessageSujet: Re: 02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue.   02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. EmptySam 5 Mai - 9:23

Entrebâillant lentement la porte, Kitty passa discrètement la tête pour observer ce qu'il se passait dans la cuisine.

A quelques mètres devant elle et lui tournant le dos, Mario Martinelli était occupé à regrouper quelques plats, les empilant et les rangeant dans un bac en plastique. Il était seul dans la pièce. Michaël n'était visible nulle part et n'était sûrement pas en train d'aider.

Sur le mur du fond, une porte était ouverte, donnant sur le parking où stationnaient les voitures des parents des scouts.

Apparemment, l'homme ne s'était pas rendu compte de la présence de la fillette et vaquait à ses occupations rapidement mais sans hâte excessive. Il semblait néanmoins assez pressé et sur le point de partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Empty
MessageSujet: Re: 02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue.   02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. EmptySam 5 Mai - 17:46

Kitty passa la tête par la porte de la cuisine afin de regarder à l'intérieur. Elle vit Monsieur Martinelli entrain d'empiler et ranger des plats dans des bacs en plastique. Mais elle ne voyait aucune trace de son frère. Au fond, une porte était ouverte et donnait sur le parking. C'est alors que tout s'enchaina dans la tête de la fillette. Les deux hommes qu'elle avait vu étaient surement ceux qui étaient entrés durant le début du spectacle. Et le "paquet" qu'elle avait vu était-ce Michaël ? Le père de Fabia semblait pressé et surtout sur le point de s'en aller. Pourtant la soirée n'était pas encore terminé.

*Pourquoi est-il aussi pressé ? C'est bizarre quand même qu'il s’apprête à s'en aller juste après que les deux hommes en noirs soit sortis par la porte de service. Et si le "paquet" qu'ils transportaient était Michaël ?*

Il lui fallait plus de réponse avant d'aller voir son père. Sinon ce dernier n'allait jamais la croire, malgré la disparition de Michaël. Elle allait surement se faire disputer pour na pas être restée dans la voiture, mais elle avait vu le logo sur la camionnette. Même si ses parents n'aimaient pas les mutants et pensaient qu'ils étaient une engeance démoniaque, la demoiselle commençait à se rendre compte qu'elle pouvait aider les gens avec son pouvoir.

Kitty se concentra sur Monsieur Martinelli et chercha alors des réponses dans sa tête. Elle cherchait à savoir pourquoi il s'intéressait à Michaël et s'il savait où il était, pourquoi il était si pressé de s'en aller, qui étaient les deux hommes en noirs et quel était leur lien avec lui ainsi que l'endroit où ils avaient emmené Michaël s'ils l'avaient enlevé et pourquoi Monsieur Martinelli s'intéressait à lui ainsi.

Une fois les réponses obtenues, la petite fille referma doucement la porte de la cuisine et retourna dans la grande salle afin de se diriger vers la table où se trouvaient ses parents.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
Le Gardien

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Trai15/1502.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Trai  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Empty
MessageSujet: Re: 02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue.   02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. EmptyDim 6 Mai - 10:06

Tournant toujours le dos à Kitty, Mario Martinelli terminait son rangement. Ses pensées immédiates ne trahissaient que la hâte qu'il avait de quitter rapidement les lieux, sans même attendre sa fille qui devait être raccompagnée par des amis.

Se concentrant un peu plus, focalisée sur le sort de Michaël, la jeune télépathe put extirper quelques autres souvenirs, mais peu cohérents, comme si elle peinait à faire un lien logique entre les différentes images qu'elle tirait du cerveau de l'homme.

*Sujet intéressant... prometteur.... recrue de choix... les Ghjuannali... Dom Johavanni sera content... à l'abri... entrepôt 42ème rue... revenir pour la fille... coup double...*

Sans remarquer la présence de la fillette (ou l'ignorant délibérément), Mario Martinelli souleva le bac contenant son matériel et sortit par la porte de derrière, qu'il prit soin de refermer derrière lui.

La cuisine était de nouveau vide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Empty
MessageSujet: Re: 02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue.   02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. EmptyDim 6 Mai - 21:33

Kitty avait du mal à avoir les réponses qu'elle voulait. Que signifiait Sujet intéressant... prometteur.... recrue de choix... ? Qui étaient les Ghjuannali ou même Dom Johavanni ? Pourquoi sera-t-il content ? En tout de ce qu'elle comprenait c'était que son frère avait été emmené par les deux hommes en noir à l’entrepôt dont elle avait lu l'adresse dans l'esprit de monsieur Martinelli.

*Est-ce que je dois y aller ? Non il vaut mieux que je prévienne papa et maman avant.*

Alors que le père de Fabia venait de s'en aller et que la cuisine était déserte, la petite fille referma la porte et se retourna vivement dans la grande salle. Elle allait surement se faire disputer pour ne pas avoir obéit à son père, mais ce qu'elle avait vu et apprit était très important. Elle ne pouvit pas laisser son frère ainsi. Elle devait l'aider. Arrivée dans la salle, la jeune mutante essaya de se calmer. Elle sentait son coeur battre la chamade et le mal de tête revenir. Mais il fallait qu'elle y fasse abstraction. Prenant une inspiration, la fillette se dirigea vers la table familiale. Avant que son père ne lui dise quoi que ce soit, elle prit la parole à voix basse. Elle parlait juste assez fort pour que ses parents entendent ce qu'elle allait leur dire :

"Papa, je sais que tu vas me gronder parce que je t'ai pas obéit. Mais Michaël a disparu. Il est pas dans la cuisine avec monsieur Martinelli et ni dans la salle. Les deux hommes qui sont entrés tout à l'heure l'ont emmener dans un entrepôt. Je connais l'adresse. Et tu sais qui sont les Ghjuannali ou même Dom Johavanni ?

Monsieur Martinelli y a pensé et il vient de s'en aller.. Il faut aller chercher Michaël et le sortir de là. Et il a pensé un truc aussi. Il a pensé revenir pour la fille...coup double. Est-ce qu'il a pensé ça pour moi ? De quoi tu parlais avec Monsieur Martinelli tout à l'heure ?"

Kitty restait debout auprès de ses parents, attendant des réponses et s'attendant à recevoir une nouvelle gifle ou engueulade. L'inquiétude possédait son esprit. Elle se demandait ce que pouvait bien vouloir Monsieur Martinelli à son frère ainé, pourquoi ce Dom Johavanni serait content de lui. Tout cela commençait vraiment à sentir mauvais et la petite demoiselle avait un mauvais pressentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
Le Gardien

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Trai15/1502.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Trai  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Empty
MessageSujet: Re: 02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue.   02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. EmptyLun 7 Mai - 11:34

La réaction d'Andrew Willington alla au-delà des attentes de la fillette. Elle eut à peine le temps d'ouvrir la bouche qu'elle se vit violemment empoignée par le bras alors qu'une nouvelle gifle lui coupait net la parole.

"Que fais-tu ici ? Je t'avais dit de rester dans la voiture !"

Entraînant Kitty, l'homme ressortit, indifférent aux regards outrés qui se portaient sur lui. La rage de voir son autorité bafouée à ce point avait pris le dessus sur la volonté de sauvegarder les apparences en public. Il tenait fermement sa fille par le bras, la serrant tellement fort qu'elle en garderait certainement un bel hématome.

"Je ne veux plus t'entendre proférer une seule parole ! Cette fois, je te ramène à la maison !"

Arrivé à la voiture, Andrew poussa vivement Kitty sur la banquette arrière et démarra sèchement. Tout en roulant, il daigna donner quelques explications.

"Tes inquiétudes sont ridicules. Michaël est allé aider un de ses camarades, le petit Luccio Zullino je crois, et va revenir... Mais toi, tu seras bouclée à la maison !"

*
**
Une fois parvenus au domicile familial, le père et sa fille, l'un traînant l'autre, pénétrèrent dans la maison. Sans aucune douceur, Kitty fut conduite jusqu'à sa chambre.

"Tu te mets au lit ! Je ne veux plus entendre parler de toi avant demain matin !"

Sur ces dernières menaces, l'homme sortit en claqua la porte de la chambre. Des pas précipités dans l'escalier, le bruit de la porte d'entrée qui s'ouvrit et referma violemment, un tour de clé dans la serrure, enfin le bruit d'une voiture qui partait et le silence s'installa à nouveau, laissant une fillette désemparée et toujours dévorée par l’inquiétude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Empty
MessageSujet: Re: 02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue.   02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. EmptyMar 8 Mai - 12:36

Kitty ne s'était pas attendu à une telle réaction de la part de son père. Avant même qu'elle ne puisse terminée ce qu'elle avait à dire, il la saisit par la bras, lui serrant très fort à ce qu'elle en ait mal. Il la balança sur la banquette arrière de la voiture et démarra en trombe. Soi-disant Michaël était allé aidé un de ses amis. Kitty n'y croyait pas vraiment. Arrivée à la maison, la fillette fut conduite dans sa chambre sans aucun ménagement. Après lui avoir ordonnée de se coucher, il sortit de la chambre en claquant la porte. La petite fille entendit les pas dans l'escalier puis la porte d'entrée se fermer à clé. Un silence de mort s'était d'un coup installé.

La pré-adolescente se faisait du soucis pour son frère. Il était le seul à avoir été toujours là pour elle, même après qu'elle ait découvert ses pouvoirs. Maintenant c'était à son tour de l'aider. Mais comment allait-elle faire si son père ne voulait pas l'écouter ? Kitty s'assit sur son lit complétement désemparée et dévorée par l'inquiétude. Dehors elle n'entendit plus de bruit. Elle resta assise sur son lit à réfléchir à ce qu'elle devait faire. Puis elle se leva d'un coup :

"Puisque papa ne veut pas m'aider, bah je vais aller voir moi dans ce fameux entrepôt. Je vais aller aider Michaël."

La petite mutante se défit de ses vêtements de scout, un peu trop voyant et enfila un jean, un tee-shirt et un pull. Elle prit un sac dos et y mit sa gourde et une lampe torche. Elle sortit de sa chambre et descendit les escaliers. La fillette passa par la cuisine afin de remplir sa gourde et de prendre une ou deux boites de gâteaux. Avec tout cela, elle n'avait pas mangé. Elle en prit un avant de ranger les boites dans son sac à dos. Afin de ne pas oublier l'adresse, elle l'avait noté sur un morceau de papier. Kitty prit sa veste dans l'entrée et se dirigea dans le salon.

Elle ouvrit la fenêtre et sortit dans le jardin. Son vélo se trouvait à côté du garage. La petite demoiselle le prit et se mit en route vers la 42ème rue. Elle ne savait pas ce qu'elle allait y trouver, mais pour elle son frère y était. Mais pourquoi il était si intéressant pour monsieur Martinelli et qui était Dom Johavanni ? Peut-être que là-bas, elle aurait des réponses à ses questions. La jeune mutante se doutait qu'après cette escapade nocturne, elle allait surement recevoir la correction de sa vie. Mais elle devait savoir ce que cachait le père de Fabia dans cette entrepôt et quel est son lien avec les deux hommes en noirs qui avait fais irruption dans la salle de la fête scout.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
Le Gardien

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Trai15/1502.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Trai  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Empty
MessageSujet: Re: 02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue.   02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. EmptyMar 8 Mai - 13:55

Enfourchant son vélo, la fillette pédala avec force vers sa destination. Heureusement, le manque d'imagination des Américains en matière de nom de rue lui facilitait la tâche mais, Dieu que la 42ème rue était longue ! A défaut d'avoir une adresse plus précise, Kitty remonta l'artère, estimant qu'une supposée activité clandestine devait se trouver plutôt vers l'extérieur de la ville.

La nuit commençait à tomber, rendant difficile toute localisation. La jeune mutante poursuivait sa route en détaillant les façades des bâtiments qu'elle croisait, attendant un signe quelconque qui la mettrait sur la voie.

Brusquement elle s'arrêta, à une vingtaine de mètres devant elle, placardé sur le mur d'un entrepôt, un logo familier attira son attention.
02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Entrep12
Pour la conforter, une fourgonnette, ornée du même symbole, était garée non loin de là.

Le quartier semblait calme et aucun bruit n'était perceptible. Les fenêtres du hangar avaient été obstruées avec minutie mais la porte était restée entrouverte laissant percer un fin rayon de lumière, seul signe d'une présence éventuelle dans ces lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Empty
MessageSujet: Re: 02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue.   02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. EmptyJeu 10 Mai - 18:26

Kitty avait roulé le plus vite qu'elle pouvait, ne gardant en tête que l'idée de sortir son frère de là. Sur le coup, elle n'avait pas pensé à chercher la rue sur un plan. Mais par chance, les américains n'étaient pas très imaginatif. La fillette pédale de toutes ses forces le long de la 42eme rue qui s'avérait être très, très longue. La nuit commençait à tomber. C'était sûr que si ses parents venaient dans sa chambre en rentrant et découvraient qu'elle était parties ça aller barder pour elle. Mais seul son frère lui importait.

Elle allait surement rester enfermer dans sa chambre jusqu'à la fin de ses jours, mais elle s'en fichait. Les pensées du père de Fabia tournaient encore dans sa tête et cela l'inquiétait énormément. Elle avait l'impression que l'adulte avait pensé à un animal. Finalement, Kitty repéra l'entrepôt qu'elle recherchait grâce à l'enseigne de Monsieur Martinelli. Même la camionnette s'y trouvait. Comme elle le pensait, il se trouvait vers l'extérieur de la ville. Le quartier était plutôt calme, mais la porte d'entrée de hangar semblait être un peu ouverte et un filet de lumière y filtrait.


*Bon pas la peine de voir pas les fenêtres vu qu'elles sont obstruées. Il semble y avoir quelqu'un pourtant.*

Poussée par sa curiosité naturelle et sa volonté de savoir si son frère était là-dedans, la petite fille descendit de vélo et le poussa un peu plus loin. Elle le posa par terre, et se dirigea vers un espace libre dans le grillage. Une fois qu'elle l'eut trouvé, elle passa de l'autre côté et se dirigea discrètement jusqu'à la porte d'entrée de l'entrepôt. Un filet de lumière y filtrait bien.

Kitty ne savait pas s'il y avait réellement quelqu'un et se demandait bien ce qu'elle allait y trouver. Mais peut-être trouverait-elle des réponses à ses questions au sujet de Dom Johavanni ou même de les Ghjuannali. La jeune télépathe l'entrouvrit et regarda à l'intérieur. Si elle ne voyait personne elle en profiterait pour rentrer dans l'entrepôt et commencer à l'explorer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Empty
MessageSujet: Re: 02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue.   02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue.
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» 02.03/16.C. [Los Angeles]Une après-midi pas aussi tranquille que prévue.
» Après-midi de détente [PV Cherise]
» Résumé progressif
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]
» Après-midi au dortoir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Terre 616 :: Amérique-
Sauter vers: