Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil

Aller en bas 
AuteurMessage
Emily Wong

Emily Wong

Messages : 1344
Taille : 1m62
Poids : 50

Feuille de personnage
Réputation:
00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Trai14/1500.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Trai  (14/15)
Connotation: Tête en l'air
Nota Bene:

00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Empty
MessageSujet: 00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil   00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil EmptyLun 28 Juin - 23:53

Las Vegas, de jour, était une ville désespérément terne selon les critères d'Emily. Elle avait évidemment pris le temps de faire une visite nocturne qui l'avait éblouie, au sens propre comme au sens figuré, aussi le choc avec la morosité ambiante et l'ambiance de carton-pâte des rues non-illuminées avait été particulièrement violent. En temps normal, elle aurait imaginé diverses méthodes pour rendre la cité plus accueillante, plus vivante, mais après les évènements de ces derniers jours, elle trouvait du réconfort dans l'anonymat et la grisaille.

Tout avait commencé sur ce fichu échafaudage, à cause de cet ouvrier maladroit qui n'avait pas compris que les rambardes étaient faites pour la sécurité, et non pour le confort. Elle avait compris avec un peu d'avance sur ses collègues que très dure serait la chute - quarante mètres, c'était tout de même une belle chute, même selon ses standards quelque peu faussés - et elle avait fait tout ce qui était en son pouvoir, littéralement, pour l'empêcher de tomber. Et alors qu'elle s'attendait à des remerciements, ou du moins à de simples démonstrations de politesse, elle avait eu la surprise de voir des visages terrifiés, comme si elle avait sauvé l'ouvrier pour mieux les jeter, eux, du haut de l'échafaudage. Bien sûr, elle aurait pu leur signaler ce qu'elle était, mais c'était un point d'importance secondaire, ou ça lui était tout simplement sorti de l'esprit, comme tant d'autres choses.

Le retour à l'hôtel avait encore été normal, si ce n'est qu'elle avait eu l'impression que l'ensemble des travailleurs sur le chantier prenaient soin de l'éviter. Elle s'était allongée sur son lit, avait ouvert un livre, puis tout avait dégénéré, sans qu'elle ne comprenne trop ce qui se passait. D'abord, elle avait reçu un coup de téléphone de Mr Villiers, l'adjoint au sports de la ville, qui lui signifiait son licenciement sans préavis pour "faute grave". Puis, ce fut Mr Fang, son véritable employeur, qui vint la voir en personne, la dérangeant au beau milieu d'un passionnant chapitre. Il lui expliqua alors qu'il était désolé, profondément désolé, mais que la conjecture actuelle ne lui permettait pas de la garder à son poste, mais qu'il ferait tout ce qui était en son pouvoir pour lui simplifier la vie, et lui permettre de regagner discrètement son domicile. Elle l'avait poliment remercié, mais avait refusé l'offre, ne voyant pas pourquoi elle aurait besoin d'être assistée comme une enfant. Mr Fang avait insisté pour lui laisser son numéro de téléphone personnel avant de partir.

Elle tenta de sortir de l'hôtel le soir vers vingt-deux heures, afin de se changer les idées. Elle ne fit que tenter, car elle se retrouva face à une marée de journalistes et de photographes qui cherchaient tous à prendre un cliché de la "terroriste olympique". Certains criaient leur question, "Avez-vous piégé le stade ?" ou "Pourquoi avoir voulu tuer un travailleur ?", mais Emily leur répondit simplement et honnêtement qu'elle ne comprenait pas ce qu'ils faisaient ici, et qu'elle ne savait pas pourquoi ils faisaient un tel foin pour une employée licenciée - elle savait par expérience que les Américains n'organisaient pas de telles cérémonies à chaque nouveau chômeur, sous peine de passer leur vie à faire la fête. Puis elle battit en retraite.

Elle conclut qu'ils avaient du recevoir une dépêche fausse, et qu'ils auraient disparu le lendemain matin. Ce n'était évidemment pas le cas, et elle dut une nouvelle fois renoncer à sortir, s'apercevant même que certains surveillaient les sorties privées de l'hôtel, réservées au personnel. Au bout de quarante-huit heures, lassée par le brouhaha permanent qui l'empêchait même de se concentrer sur sa lecture, elle se résolut à appeler Mr Fang, qui fut presque immédiatement sur les lieux, à tel point qu'Emily se demanda s'il ne s'attendait pas à son appel.

Il lui expliqua qu'il avait prévu, d'ici quelques heures, d'annoncer son départ pour une destination fausse quelconque, afin que sa trace se perde. Puis il lui annonça qu'elle toucherait tout de même son salaire, mais sous forme d'indemnités informelles, en disant qu'il souhaitait que cela compense le préjudice qu'elle avait subi, et qu'il espérait que personne ne donnerait suite à cette affaire. Emily n'envisageait nulle suite d'aucune sorte - ce qui soulagea visiblement Fang - et elle gagna un attaché-case contenant son salaire des huit prochains mois, correspondant environ à la date à laquelle devait être terminé le stade. Son généreux salaire. Elle ajouta juste qu'elle souhaitait rester quelques jours de plus pour profiter de la ville débarrassée de ses obligations professionnelles.

Elle attendit prudemment vingt-quatre heures pour remettre le nez dehors, mais Mr Fang avait parfaitement rempli son rôle, déclarant officiellement qu'Emily Wong avait discrètement pris un avion pour Stockholm, en Suède. Elle trouvait la destination fictive absurde, mais visiblement, elle était la seule. Elle put aussi goûter avec plaisir au cliché selon lequel tous les Asiatiques se ressemblaient, car elle avait beau être en Une des journaux, personne ne la reconnut. Elle réussit même, dans un café, à participer à une discussion autour du sort que l'on devait réserver à la "traîtresse qui menaçait la sécurité des Etats-Unis d'Amérique", selon les mots d'un des participants. Elle sourit, puis comprit dans un second temps qu'il s'agissait d'elle.

Un bref coup de téléphone au pays lui apprit que les nouvelles voyageaient vite, et qu'elle était persona non grata à Hong Kong, où l'on ne voulait sous aucun prétexte entrer en conflit avec les Américains. Elle était donc au chômage technique pour une durée indéterminée, sans être dans le besoin, et entreprit dans un premier temps de reconstituer son stock de romans. Elle se promit de ne réfléchir à son avenir qu'une fois la dernière ligne du dernier livre parcourue, s'octroyant des vacances d'ici là.

Ce jour-là, elle avait choisi de lire sur le parvis de l'hôtel Paris, assise sur un banc public, devant cette démonstration des abysses du mauvais goût que constituait la réplique de la Tour Eiffel - selon ses critères, le monument le plus laid et le plus prétentieux du monde. Puisqu'elle était censée être en Suède, elle s'était fournie en littérature suédoise, se disant qu'elle pourrait ainsi éventuellement avoir de la matière pour inventer sa vie dans les prochains mois aux personnes qui lui demanderaient des informations. Elle arrivait au bout du premier tome d'une trilogie datant du début du siècle. Elle n'était pas friande de romans policiers, mais les Suédois semblaient n'écrire que cela. Et sur ce coup, elle était plutôt emballée, en particulier par la description d'une jeune fille étrange qui semblait évoluer dans une dimension différente des autres personnages. Cela lui évoquait quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org
Neith_Harlow

Neith_Harlow

Messages : 2426
Taille : 1m72
Poids : 70 kg

Feuille de personnage
Réputation:
00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Trai15/1500.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Trai  (15/15)
Connotation: Sur répondeur
Nota Bene:

00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Empty
MessageSujet: Re: 00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil   00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil EmptyMar 29 Juin - 13:35

Il faisait chaud et sec à Las Vegas, en ce 14 septembre 2044. Lily-Rose avait opté pour l'apparence de circonstance : une magnifique jeune afro-américaine aux cheveux courts, en simple débardeur blanc et jean.

00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil 1389458633_small

Là elle se sentait parfaitement à son aise. Elle se passait même de lunettes de soleil.

La métamorphe et l'illusionniste étaient arrivés une semaine auparavant dans le Nevada avec deux objectifs en tête. Tout d'abord, une affaire avait retenu l'attention de Lily-Rose, toujours à l'affût d'apparition de mutants dans la presse. En l'occurrence il s'agissait d'un scandale autour de la révélation de la nature mutante d'une célèbre architecte, chargée de l'édification du stade olympique de Las Vegas. Lily-Rose avait compilé tout ce qu'elle avait pu trouver sur cette affaire, et s'était convaincue de la valeur morale de l'architecte accusée de terrorisme. D'après les informations, cette Emily Wong s'était envolée pour la Suède, ce qui la mettait pour l'instant hors de portée. Néanmoins Lily-Rose avait en tête d'essayer de la recruter, tôt ou tard.

Non que la vie à l'hôtel avec Walentyn était pesante ou ennuyeuse, depuis un mois qu'ils avaient emménagé dans le Old School, mais le besoin en personnel se ferait rapidement criant, vu la liste de mutants qu'il faudrait bientôt aller chercher. Le besoin en argent aussi.

Le second objectif était donc de nature financière. Walentyn avait assuré avoir une certaine maîtrise des jeux de hasard, et Las Vegas était sans doute l'endroit idéal pour se renflouer. Les fonds drainés par la métamorphe ne seraient pas suffisants pour couvrir les frais futurs.

C'est ainsi que les deux mutants s'installèrent dans un hôtel du quartier adéquat. Pendant que Walentyn exerçait ses talents dans les meilleurs casinos, Lily-Rose enquêta sur le lieu où avait résidé Emily Wong. Elle fut surprise de découvrir que l'architecte soit-disant envolée était toujours dans les murs de son hôtel ! Mais sous un autre nom.

C'est de cette découverte dont Lily-Rose faisait part à son collègue, alors qu'ils sortaient tous deux du célèbre casino de l'Hôtel de Paris.

"Walentyn, il est évident que cette jeune femme éprouvée doit se faire très discrète. Mais je suis tentée d'aller frapper à sa porte, peut-être ce soir même, ou faire le guet devant sa chambre le temps qu'il faudra. J'imagine que vous préférez poursuivre notre second objectif pendant ce temps ?"

Narrait-elle de sa voix chaude et grave sertie d'un agréable accent du sud. Elle balaya la place du regard et s'arrêta au milieu. Elle bloqua un instant en apercevant quelqu'un sur un banc. Qui ressemblait beaucoup à la femme du scandale dont elle avait vu maintes photographies. Même si bon, on ne pouvait être sûr, vu la tête enfouie dans le livre... Lily-Rose rajusta la bandoulière de son petit sac à main en toile et souffla à son vis-à-vis.

"Walentyn est-ce elle ? Sur le banc à votre droite..."

Elle guida le Polonais du regard vers la cible repérée. Il se moquerait sûrement de son zèle à dévisager toutes les femmes typées asiatique de la ville, mais la mutante préférait cela plutôt qu'utiliser elle-même son pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walentyn Szatanik

Walentyn Szatanik

Messages : 1691
Taille : 1m73
Poids : 65 kg

Feuille de personnage
Réputation:
00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Trai15/1500.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Trai  (15/15)
Connotation: Baron du string
Nota Bene:

00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Empty
MessageSujet: Re: 00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil   00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil EmptyMar 29 Juin - 14:01

Lily-Rose était venue tirer précipitamment Walentyn d'une sérieuse partie de poker au casino pour lui annoncer l'étrange nouvelle. Embarrassé de la voir débarquer à sa table de gros durs, il avait dû se coucher, et avait ensuite guidé sa patronne en la tenant par le bras jusqu'à la caisse pour retirer ses gains. Les types avaient encore dû croire qu'il avait emballé cette magnifique créature. Non pas que cela le dérangea, la frime lui allait comme un gant, mais on pouvait dire que Lily-Rose avait eu la main lourde, ou flatteuse sur cet avatar. Pour l'avoir vue sous sa véritable apparence dans l'intimité du Old School à Chicago, il avait maintenant une idée du fossé énorme qui séparait la grand-mère fripée de ses changements d'apparence. Le choc initial d'être sous les ordres d'une mamie plutôt que d'une quarantennaire sexy avait laissé place en un mois à un certain amusement en la matière. Après tout, il n'y avait pas de mal à se faire plaisir avec son pouvoir, il était bien placé pour le savoir. Lily-Rose avait une chance que bien des femmes lui envieraient : celle de pouvoir effacer les dégâts du temps en un clin d'oeil. Mais malgré ça, il n'avait aucune envie de fricoter avec cette femme en sachant que l'intérieur était à un stade de décomposition avancé. Rien que l'idée lui faisait froid dans le dos. Il se contenterait de jouer la comédie. Ce n'était pas les petites poules qui manquaient à Vegas, il trouverait bien une fille avec qui passer du bon temps.

Car mine de rien, le Polonais rongeait son frein. Depuis son arrivée à Chicago, il avait passé beaucoup de temps à retaper le Old School, à se concerter avec Lily-Rose sur les mesures à prendre... L'isolement et l'austérité du mois écoulé avaient entamé son moral. Il était sorti plusieurs fois le soir pour découvrir la vie nocturne de Chicago et malgré quelques rencontres intéressantes, s'était retrouvé déçu de l'ambiance peu festive de cette ville froide. Quand on avait connu les cabarets parisiens, la barre était placée assez haut. Alors quand Lily-Rose avait accepté de faire un saut à Las Vegas, Walentyn avait enfin vu le bout du tunnel. Il se demandait s'il repérerait des mutants avec le même genre de prédisposition que lui sur place.

Troquer le vol contre la triche, c'était jouer sur les mots, mais Walentyn était coutumier des nuances floues. Arrivé à Vegas, il avait pris son rôle de rabatteur financier très à coeur. Après un tour d'horizon de la ville, et surtout de ses casinos, il s'était préparé un petit plan de bataille, comme lorsqu'il s'apprêtait à faire un gros coup. Cette fois, il ne s'agissait pas de rentrer, d'ouvrir un coffre et de repartir dans un temps record. L'affaire était plus subtile. Les casinos de Vegas étaient connus pour la vigilance de la direction, qui traquait les petits malins qui essayaient d'arnaquer les croupiers. La banque gagne toujours, d'une façon ou d'une autre. Un touriste perdait toute sa mise : la banque gagnait. Un faiseur au poker se faisait serrer : la banque gagnait. C'était cet adage que Walentyn allait s'employer à démonter, avec un petit coup de pouce du gène X. Il devait jouer suffisamment pour amasser des sommes intéressantes, mais pas assez pour passer pour un tricheur éhonté. Il devait gagner de l'argent tout en perdant certaines parties, et paraître simplement habile. Enfin, il avait prévu de jouer à des casinos concurrents. A l'aide de sa télépathie, il n'avait pas eu beaucoup de mal à connaître le nom des propriétaires. La plupart se tiraient la couverture et possédaient plusieurs casinos majeurs.

Sa concentration mentale avait été plutôt éprouvée pendant ces séances. Le premier après-midi, il avait eu les yeux plus gros que le ventre et s'était chopé un mal de crâne infernal à force de lire le jeu des autres joueurs. Néanmoins, l'ambiance lui plaisait. Il était dans son élément. Il avait donc restreint son temps de jeu et faisait des pauses plus fréquentes. Il avait trouvé son rythme de croisière et avait ainsi réussi à amasser dans les 50 000 $, pendant que Priscilla folle du désert, c'était le cas de le dire avec cette chaleur, se renseignait sur une mutante potentielle qui avait fait parler d'elle dans les journaux. Les circonstances de son "coming out" parurent stupides au Polonais. D'une part, se faire gauler en sauvant quelqu'un, c'était faire un joli cadeau à l'humanité, mais ruiner totalement sa vie. D'ailleurs, l'humanité semblait le lui avoir bien rendu : licensiée, affichée sur les tabloïdes... Oui, stupide, héroïque mais stupide.

Ainsi donc, l'architecte présumée mutante créchait toujours au même hôtel. Walentyn, vêtu d'un T-shirt blanc, d'un gilet sans manche noir et d'un simple jean descendit les marches de l'hôtel de Paris avec Lily-Rose, chaussa ses lunettes de soleil et tendit simplement le sachet contenant sa recette du jour à l'afro-américaine voluptueuse du jour qui l'accompagnait.

Le Polonais baissa légèrement ses lunettes sur l'arête affûtée de son nez et dévisagea Lily-Rose des pieds à la tête, un sourire en biais sur son visage.

"Vous voulez attendre devant sa piaule ? Comme ça ? Elle va croire qu'on lui envoie une call-girl." fit-il, avant de repousser de l'index ses lunettes sur son nez.

Il réfléchit un instant à sa première question. Etait-ce une bonne idée de la laisser agir seule ? En l'accompagnant au moins, il saurait exactement pourquoi leur interlocutrice refuserait leur offre... Cela dit, les perspectives professionnelles de l'architecte étant maintenant ce qu'elles étaient, vivre dans un hôtel miteux avec deux inconnus et jouer aux héros lui paraîtrait peut-être une reconversion acceptable. C'est alors que Lily-Rose lui indiqua quelqu'un. Une jeune femme asiatique sur un banc.

"Si c'est elle, elle a pas peur de se faire repérer." commenta le mutant en la regardant à son tour. Difficile de la reconnaître à cette distance et dans cette position.

Lily-Rose s'attendait sûrement à ce qu'il utilise son pouvoir, mais le mentaliste tentait de s'économiser pour des occasions plus intéressantes, comme par exemple la table de black-jack qu'il visait plus tard.

"On va vite le savoir, Priscilla." répondit-il en s'éloignant en direction du banc occupé par l'inconnue, une main dans la poche. Il s'arrêta devant Emily et son ombre plana au-dessus du livre qu'elle lisait.

"Salut. Emily Wong ?" demanda-t-il sans ambages avant tirer son étui à cigarettes bosselé de sa poche. Accoster les filles ne lui faisait pas peur. S'il s'était trompé, il pourrait toujours taper la discute avec la jeune femme. Assise seule à bouquiner sur ce banc, elle semblait attendre quelqu'un. Sûrement un beau gosse polonais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Wong

Emily Wong

Messages : 1344
Taille : 1m62
Poids : 50

Feuille de personnage
Réputation:
00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Trai14/1500.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Trai  (14/15)
Connotation: Tête en l'air
Nota Bene:

00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Empty
MessageSujet: Re: 00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil   00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil EmptyMar 29 Juin - 14:06

Ce ne fut pas la voix masculine, ni l'emploi de son nom, qui interpellèrent Emily, mais la modification subite de ses conditions de lecture. Elle leva d'abord les yeux au ciel, afin de vérifier si un malicieux nuage n'avait pas pris la décision de lui faire changer d'air. Lorsqu'ils redescendirent, ils se posèrent sur le gêneur. Elle aurait pu l'ignorer et feindre de ne pas comprendre ce qui se passait, mais il l'avait explicitement nommée. Sans doute un play-boy se prenant pour un enquêteur, qui abordait toutes les femmes asiatiques de la ville en les appelant par son nom, dans l'espoir de tomber sur elle. Puis elle se rappela qu'elle était censée se trouver dans ce pays étrange, la Suède. Où les filles avec des tatouages jouaient avec le feu pour faire peur aux frelons.

Donc cet homme travaillait avec Mister Fang, qui était le seul à connaître la vérité sur sa localisation. Une petite partie du personnel de l'hôtel était également au courant, mais elle avait assisté à l'entretien qu'ils avaient eu avec son ex-employeur, et si la moitié des menaces qui avaient été prononcées étaient sincères, elle doutait que quiconque ouvre la bouche.

Emily détailla donc lentement l'homme qui la dérangeait. Elle imaginait les employés de Mr Fang un peu plus élégants, et surtout, polis. Et capables de mettre de côté leur conquête du jour pendant qu'ils exécutaient une tache. Une légère moue désapprobatrice se peignit sur ses traits avant qu'elle ne réponde.

- Pourriez-vous, je vous prie, décaler votre ombre ?


S'il voulait qu'elle soit coopérative, il devait l'être également. Et puis, à la réflexion, elle n'avait rien à dire à cet homme. Elle commença donc à rouvrir son livre à la bonne page - qu'elle avait marquée avec son ongle -, tout en lui expliquant que la conversation était terminée. Elle poursuivit d'une voix polie, mais monocorde.

- Je vous suis reconnaissante de prendre de mes nouvelles, mais je n'ai ni besoin d'argent, ni d'un nouvel hôtel, et je ne compte toujours pas vous poursuivre en justice. Mais veuillez remercier votre patron pour sa sollicitude qui me touche sincèrement.


Elle replongea dans son livre. Elle était à deux doigts d'apprendre qui était le mystérieux ravisseur, et elle ne voulait pas qu'une ombre envahissante gâche son plaisir. Au bout d'un paragraphe, elle leva de nouveau les yeux vers le bellâtre afin de lui faire bien comprendre qu'il devait bouger. S'il insistait, elle irait lire à l'autre bout de la ville. Ou bien au sommet d'un building, histoire de bien prendre le soleil, mais il faudrait qu'elle passe chercher un chapeau à l'hôtel avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org
Neith_Harlow

Neith_Harlow

Messages : 2426
Taille : 1m72
Poids : 70 kg

Feuille de personnage
Réputation:
00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Trai15/1500.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Trai  (15/15)
Connotation: Sur répondeur
Nota Bene:

00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Empty
MessageSujet: Re: 00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil   00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil EmptyMer 30 Juin - 3:30

Lily-Rose soutint le regard scrutateur de son collègue, qui parcourait sans gêne son corps afro-américain ravissant. Elle leva ensuite les yeux au ciel. Quelle insolente jeunesse... Puis tandis que Walentyn dévisageait aussi l'asiatique, elle porta son attention sur la recette du jour de l'arnaqueur professionnel. C'était satisfaisant. Le Polonais était indubitablement un illusionniste efficace et il devait être aussi bon joueur de cartes.

Elle glissa le sachet dans son petit sac de toile, qui gagna ainsi en épaisseur.

Quand elle releva ses beaux yeux noirs, Walentyn partait bravement à la rencontre de l'inconnue. Lily-Rose eut un soupire devant la tentative non surnaturelle du mutant qui pouvait se révéler une perte de temps. Mais telle était la nature du jeune coq.

Elle décida de ne pas bouger, histoire de voir comment s'en sortait le Don Juan. C'était toujours instructif. Et surtout elle scrutait la réaction de la jeune femme.

Elle vit que celle-ci s'arracha de sa lecture. Mais il n'y eut pas de mouvement négatif de la tête à la question de Walentyn. Au contraire, la conversation qui semblait terminée par un retour dans le livre reprit quelques instants. Ce n'était pas assez fort pour que Lily-Rose entende. C'était calme, des explications, des présentations ?

Bref si elle voulait en savoir plus il faudrait s'approcher. Mais elle préférait attendre que le maître en marketing prépare le terrain pour son entrée en scène. Et puis elle était curieuse.

Par contre s'il s'avérait que le flambeur entame une opération de séduction sur une inconnue différente d'Emily Wong, c'est bel et bien un avatar de sa propre grand-mère qui irait le chercher à la table de jeu la prochaine fois, et non pas une mannequin aux jambes longues et regard de braise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walentyn Szatanik

Walentyn Szatanik

Messages : 1691
Taille : 1m73
Poids : 65 kg

Feuille de personnage
Réputation:
00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Trai15/1500.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Trai  (15/15)
Connotation: Baron du string
Nota Bene:

00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Empty
MessageSujet: Re: 00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil   00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil EmptyMer 30 Juin - 11:24

Plutôt mignonne, estima le Don Juan des bas-fonds lorsque la jeune femme releva enfin la tête. Plutôt mignonne, mais un poil agressive corrigea-t-il néanmoins devant la réaction de la jeune femme farouche. En tout cas, elle n'avait pas nié être celle qu'ils cherchaient, ce que l'illusionniste prit pour un "oui".

"Ca devrait pouvoir s'arranger avec un petit sourire." répondit-il avec amusement en se fourrant une clope au bec avant de rengainer son étuis.

Le Polonais arqua les sourcils au-dessus de l'arête de ses lunettes à ce qui suivit. De toute évidence, elle le prenait pour quelqu'un d'autre.

"Me poursuivre en justice ? Je n'ai rien volé... pour le moment." répondit-il en levant les deux mains en l'air. Décidément, il devait avoir la gueule de l'emploi. Sans attendre d'y être invité, Walentyn s'installa à côté d'Emily sur le banc, un bras le long du dossier derrière la jeune femme. Sa cigarette était encore éteinte.

"C'est marrant ce que vous dites sur l'argent et l'hôtel." fit-il, avec un hochement de tête bref à l'attention de Lily-Rose, qui avait l'air d'observer la scène avec attention, pour lui signaler qu'ils avaient fait bonne pioche. Il esquissa un sourire roublard. Mamie voulait le voir à l'oeuvre. Elle n'en avait pas l'air comme ça, surtout derrière ce masque de beauté jazzy fulgurante, mais il se doutait qu'elle jubilerait s'il se plantait en beauté. Cela signifierait que "dieu était avec elle", comme elle se plaisait si souvent à le répéter.

Il retourna son attention sur Emily. Sa remarque avait un certain à propos, puisque les deux mutants venaient se remplir les poches à Vegas et lui proposer de rejoindre l'hôtel Old School.

"Mais vous avez raison, c'est plus d'un job dont vous allez avoir besoin, a priori." ajouta-t-il. "Ca aussi ça peut s'arranger, si vous avez deux minutes à m'accorder."

Walentyn songea au bricolage amateur qu'il avait fait dans l'hôtel. Les compétences d'une architecte aussi douée ne seraient pas de trop, c'était certain, même si le poste qu'offrait Lily-Rose s'apparentait plus à une reconversion totale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Wong

Emily Wong

Messages : 1344
Taille : 1m62
Poids : 50

Feuille de personnage
Réputation:
00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Trai14/1500.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Trai  (14/15)
Connotation: Tête en l'air
Nota Bene:

00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Empty
MessageSujet: Re: 00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil   00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil EmptyMer 30 Juin - 15:12

Emily ne savait pas si elle devait être surprise de l'attitude de cet homme de main, ou bien si cela confirmait ses soupçons sur la véritable "honnêteté" de Mister Fang. Elle avait assisté à sa séance de menaces en l'air sur le personnel de l'hôtel, et avait trouvé certains des sorts qu'il annonçait réserver aux bavards plutôt grandiloquents ou exagérés. Mais il était un homme puissant, de Las Vegas, donc finalement, l'apparence des types qu'il engageait était plutôt cohérente.

Le type en question, s'il avait obtempéré à sa demande de s'écarter du soleil, restait néanmoins plutôt gênant. D'autant plus qu'il avait dégainé une cigarette, ce à quoi Emily répondit en s'écartant légèrement sur le banc, et en refermant de nouveau son livre sur son ongle. Il persistait. Elle n'avait pas du être suffisamment claire. Pire, il lui proposait de nouveau de travailler pour lui ! Elle trouvait cela gonflé.

- Je dois reconnaître que Mister Fang a été l'exemple même de la correction durant ma mésaventure, dit-elle d'un ton ferme, en regardant la couverture refermée de son livre. Mais je trouve quelque peu osé qu'il vienne me proposer un emploi après avoir participé à l'effondrement de ma carrière. Je vous le redis, mon silence n'est pas plus onéreux que ce que vous m'avez déjà offert.

Il l'était même beaucoup moins. Emily n'était pas de nature vindicative, et, même sans compensation financière excessive, elle n'aurait certainement pas voulu trainer l'affaire devant les tribunaux. Mais Mister Fang était de ces hommes qui pensait que les bons comptes faisaient les bons amis, et que par conséquent, elle était une de ses excellentes amies.

Elle respira un bon coup, puis se tourna enfin vers l'homme de main. Elle lui sourit à moitié, et pencha légèrement la tête sur le côté.

- C'est drôle, je vous aurais imaginé habillé différemment. Plutôt avec un costume noir et des lunettes de soleil. Ce serait plus discret, non ?


Elle fixa ensuite la cigarette. S'il l'allumait devant elle, elle déménageait sur le banc suivant. Elle n'avait rien contre les suicidaires, tant qu'ils ne s'attaquaient pas à sa santé.

- Et surtout, je pensais qu'il vous était interdit de profiter de vos heures de travail pour jouer les Don Juan. Son sourire s'élargit légèrement, et elle tourna la tête vers la belle jeune femme qui l'accompagnait.Enchantée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org
Neith_Harlow

Neith_Harlow

Messages : 2426
Taille : 1m72
Poids : 70 kg

Feuille de personnage
Réputation:
00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Trai15/1500.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Trai  (15/15)
Connotation: Sur répondeur
Nota Bene:

00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Empty
MessageSujet: Re: 00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil   00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil EmptyMer 30 Juin - 22:10

Walentyn prenait ses aises sur le banc, et bientôt il fit signe à Lily-Rose que c'était une bonne pioche. Ils avaient trouvé Emily Wong, dite l'exilée en Suède ! La métamorphe se félicita d'être si physionomiste. Elle s'approcha sans se presser du duo. C'était bien le moment car l'illusionniste se montrait déjà un peu trop familier. Quel était ce bras derrière le dossier de la jeune femme ? Il n'avait donc pas peur de la faire s'envoler comme un moineau à l'approche d'un jeune coq !

En saisissant les derniers propos de l'architecte, la belle afro eut un léger froncement de sourcils. Ils se connaissaient donc tous les deux ?? Ou plus probablement, elle n'avait pas suivi la conversation. Il y eut néanmoins un regard interrogateur à l'adresse du Polonais. Avait-il tenté quelque tour de passe-passe ?

"En effet, les professeurs seraient mal avisés d'occuper leurs heures de travail à jouer les Don Juan."

Confirma-t-elle avec un sourire en coin. Elle tendit sa main juvénile et bronzée à la mutante. Elle estima que vu le sourire qui se dessinait sur le visage de la jeune femme, Walentyn avait du faire du bon boulot en l'espace de quelques instants. Elle poursuivit donc de sa voix sensuelle.

"Enchantée, Emily Wong. Dieu merci nous vous avons trouvé. Je m'appelle Lily-Rose Donowho. Co-fondatrice de l'Institut Xavier avec Walentyn et peut-être vous même ? Que dites-vous de notre offre ?"

Elle restait debout, observant tour à tour les deux protagonistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walentyn Szatanik

Walentyn Szatanik

Messages : 1691
Taille : 1m73
Poids : 65 kg

Feuille de personnage
Réputation:
00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Trai15/1500.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Trai  (15/15)
Connotation: Baron du string
Nota Bene:

00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Empty
MessageSujet: Re: 00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil   00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil EmptyMer 30 Juin - 22:21

Emily semblait croire dur comme fer qu'il bossait pour un certain M. Fang. Il avait pensé que son petit plaidoyer d'innocence l'aurait convaincue du contraire, mais elle faisait une fixette sur ce bonhomme. Lily-Rose était justement en train de lui laisser entendre que la jeune femme devait être traumatisée par le scandale qui lui était tombé dessus lorsqu'ils l'avaient repérée, et Walentyn n'eut finalement pas longtemps à attendre pour s'en rendre compte. Le petit malentendu lui permettait néanmoins d'en apprendre un peu plus sur sa situation ; le Polonais ne faisait que modérément confiance aux journaux, en particulier les journaux locaux. Elle avait donc reçu un dessous de table de ce M. Fang... Le filou lui renvoya un sourire coquin en la considérant sous un jour nouveau : madame montait sur ses grands chevaux, mais ne disait pas non quand on lui graissait la patte.
Néanmoins, elle semblait confondre pot de vin et job. Pour l'ex-mafieux, la différence était très claire entre les deux. A la fin d'un job, ou parfois au début selon les risques encourus, il recevait une somme d'argent convenue en échange du service rendu. Le bakchich, il n'avait en principe rien à faire pour l'obtenir, ce qui était un avantage autant qu'un inconvénient quand on n'était pas un tir-au-flanc. Si Emily croyait que Lily-Rose lui lâcherait les biftons gagnés à la sueur de son front sans rien en retour, elle était bien naïve. Néanmoins la soudaine chute de moralité de l'Asiatique la rendait d'emblée plus sympathique aux yeux du Polonais, bien que son petit air courroucé l'amusait particulièrement. Et il avait finalement plus ou moins réussi à titiller son intérêt, ou du moins sa curiosité. A vaincre sans péril, on triomphait sans gloire.

Walentyn, la clope éteinte toujours au coin de la bouche, saisit les deux pans de son gilet et les observa d'un oeil critique à la remarque vestimentaire d'Emily. Pour lui, les gens "discrets" ressortaient comme les yeux au milieu de la figure.

"J'ai déjà les lunettes." répondit-il en haussant les épaules. Chez moi, costard rime avec rencard... Alors un peu de patience, baby. eut-il le temps de lui souffler en se penchant légèrement vers elle, avant que Lily-Rose ne vienne mettre les deux pieds dans le plat.

"C'est vous qui dites ça ?" rétorqua Walentyn avec un nouveau coup d'oeil par-dessus ses lunettes vers le corps sculptural de l'afro-américaine. Question drague, il y avait de quoi faire avec ce petit lot, même s'il valait mieux toucher avec les yeux en l'occurrence.

"Nous n'avons rien à voir avec ce Fang, mais on doit être parmi les personnes les mieux placées pour comprendre ce qui vous est arrivé, si vous voyez ce que je veux dire..." dit-il à Emily, tout en projetant une brève illusion aux yeux de la jeune femme, pour qu'elle le voit dans un complet noir avec une chemise prune. La métamorphose ne dura que quelques secondes, et il prit soin de la circonscrire qu'aux yeux d'Emily afin de ne pas attirer l'attention des passants.

"Lily-Rose, vous la briefez sur vos petits copains ?" fit-il en croisant nonchalamment les jambes. Elle était mieux placée que lui pour présenter les Pères Fondateurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Wong

Emily Wong

Messages : 1344
Taille : 1m62
Poids : 50

Feuille de personnage
Réputation:
00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Trai14/1500.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Trai  (14/15)
Connotation: Tête en l'air
Nota Bene:

00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Empty
MessageSujet: Re: 00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil   00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil EmptyMer 30 Juin - 22:40

La jeune femme noire s'avérait finalement être plus qu'une simple potiche destinée à orner le bras du type à l'air louche lors de ses tribulations. D'autant que l'un comme l'autre semblaient être des professeurs. Ils souhaitaient la recruter ? Elle n'avait pourtant pas la moindre compétence en pédagogie, même dans son domaine de prédilection. Mais cette Lily-Rose semblait visiblement vouloir faire d'elle la responsable de la construction d'un Institut. Ce qui était dans ses cordes, et compte tenu de la conjoncture, relevait de l'aubaine.

Elle prit néanmoins la peine de demander au bellâtre d'expliciter ses allusions. Son esprit était aux trois-quarts en train d'accompagner ce Mikael et cette Lisbeth dans leurs aventures en Suède.

- Non, je ne vois pas ce que vous voulez dire. Soyez explicite, je vous prie.


Emily ajouta cependant, pour éviter de passer pour revêche :

- Je suis honoré par votre proposition, mais elle est inattendue. Elle me prend complètement au dépourvu. Elle fit une pause, réfléchissant, puis regarda la jeune femme avec un air suspicieux. Comment avez-vous su qui j'étais ? Qui vous a transmis cette information ? Je suis censée être ici incognito. Dans un café, j'ai entendu que certaines personnes n'hésiteraient pas à m'écorcher vive.

Nouveau temps mort. Puis :

- Et vous ne devez pas être sans savoir ce que je suis
, ajouta-t-elle. Cela ne vous pose aucun problème ? Il est agréable de croiser des personnes à l'esprit moins étroit, les Etats-Unis commençaient à me désespérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org
Neith_Harlow

Neith_Harlow

Messages : 2426
Taille : 1m72
Poids : 70 kg

Feuille de personnage
Réputation:
00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Trai15/1500.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Trai  (15/15)
Connotation: Sur répondeur
Nota Bene:

00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Empty
MessageSujet: Re: 00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil   00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil EmptyDim 4 Juil - 22:22

La belle afro sculpturale surplomba du regard le Polonais quand celui-ci s'avisa une fois de plus de jeter les yeux par dessus ses lunettes sur son corps magnifique. Elle lui répondit en soupirant.

"Si vous croyez que j'ai le temps pour ça avec Kate..."

Elle remit sensuellement la fine bretelle de son sac de toile qui tombait de son épaule. Il semblait que Walentyn n'avait rien expliqué du tout, vu toutes les questions d'Emily Wong. Lily-Rose prit un instant de réflexion pour décider où commencer.

"Emily, nous savons qui vous êtes, et moi-même et Walentyn sommes comme vous. Je suis capable de changer d'apparence, et il ... fait des tours de passe-passe."

Dit-elle, respectant la terminologie du joueur de poker. Elle adressa un franc sourire à la jeune femme et poursuivit de sa belle voix grave.

"Dieu seul vous a mis sur notre route en cet instant, mais je savais que vous étiez toujours dans votre hôtel, et non en Suède. Les journaux ont abondamment parlé de votre cas, et Walentyn et moi avions des affaires à Las Vegas. J'ai donc enquêté dans votre hôtel pour en savoir plus sur vous, et j'ai eu la surprise d'apprendre que vous y étiez toujours. Je comptais passer vous voir ce soir-même."

Elle observait attentivement Emily tout en gardant la main négligemment sur son épaule pour tenir son sac. L'architecte semblait leur faire bon accueil, malgré la situation certes abrupte.

"Oui les Etats-Unis ont quelque chose de désespérant, en effet."

Elle s'assura qu'il n'y avait personne dans les alentours proches, susceptibles d'entendre la conversation.

"Il existe un groupe de mutants extrêmement dangereux qui est responsable de la haine grandissante que l'on nous porte. Il s'agit des Pères Fondateurs. J'en connais en effet quelques uns, car grâce à mon pouvoir je peux infiltrer leur groupe sous une autre identité et recueillir toutes les informations. Ils ont beaucoup d'ambition, et des intentions hostiles envers l'humanité. Nous comptons, humblement mais fermement, organiser la résistance contre les Pères Fondateurs."

Lily-Rose eut un bref regard pour le livre d'Emily avant de revenir sur elle.

"Serez-vous des nôtres, Emily Wong ? Vos capacités seraient certainement très précieuses. Avez-vous de la famille ? Des enfants ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walentyn Szatanik

Walentyn Szatanik

Messages : 1691
Taille : 1m73
Poids : 65 kg

Feuille de personnage
Réputation:
00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Trai15/1500.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Trai  (15/15)
Connotation: Baron du string
Nota Bene:

00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Empty
MessageSujet: Re: 00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil   00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil EmptyLun 5 Juil - 19:51

Walentyn, sourcils arqués, poussa un sifflement goguenard. Lily-Rose avait flairé le gros lot : Emily devait être bigleuse, ou alors elle avait un sens de l'humour du soleil levant que Polonais était trop rustre pour piger. Pourtant, le fait qu'elle lût et ne portât pas de lunettes pour cela sous-entendait qu'elle n'avait pas de problème de vue. Elle avait néanmoins ignoré royalement la transformation visuelle du mutant. Aux dernières nouvelles, elle n'était pas non plus télépathe.

Quoi qu'il en fut, la fougueuse pouliche l'avait totalement snobé. Walentyn nota mentalement que la demoiselle préférait les approches frontales. Il appréciait les petits jeux de charme, mais il pouvait très bien la jouer "franc maçon", au sens propre bien évidemment. Le bâtiment, c'était le domaine de l'architecte, après tout.

Il retourna son attention vers Lily-Rose. Il était surpris de ne pas avoir heurté la bondieuserie de l'américaine. L'homosexualité n'avait pas l'air de la déranger. Ca tombait bien, lui non plus quand il s'agissait de se rincer l'oeil ; il n'était qu'un homme après tout.

"Vous voulez dire que si elle avait le temps, "Kate" essaierait de pécho la bombe blonde aux yeux bleus des PF ?"
demanda le mafieux en entourant le prénom de Kate de guillemets gestuels.

Durant le mois écoulé, Lily-Rose avait pu le briefer plus avant sur quelques-uns de ses interlocuteurs dans le gang des Pères Fondateurs. La bombe blonde en question n'était pas passée inaperçue pour le Polonais.

"Vous êtes vachement plus coquine que vous le laissez penser..." ajouta-t-il en hochant la tête avec approbation. Il ne trouvait quant à lui pas l'Amérique si désespérante que ça, avec ce nouvel élément en main. C'était toujours mieux que la Pologne. Si dans leur lutte pour le "bien", ils faisaient des prisonniers de guerre, Walentyn mettait déjà une option sur cette Rebecca Dewer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Wong

Emily Wong

Messages : 1344
Taille : 1m62
Poids : 50

Feuille de personnage
Réputation:
00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Trai14/1500.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Trai  (14/15)
Connotation: Tête en l'air
Nota Bene:

00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Empty
MessageSujet: Re: 00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil   00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil EmptyLun 5 Juil - 20:55

Emily était perplexe face au couple qui se présentait à elle. Non seulement ils étaient porteurs d'un MILLION d'informations qu'elle aurait bien aimé pouvoir analyser un minimum avant de devoir donner une réponse, mais, plus fascinant encore, elle ne parvenait pas à comprendre comment s'était formé ce duo, qui aurait transformé le yin et le yang en frères jumeaux. Elle les regardait successivement, fascinée par leur fondamentale différence.

Elle ferma les yeux pendant plusieurs secondes afin de faire un récapitulatif sur tout ce qui lui avait été dit. Walentyn et Lily-Rose étaient donc des mutants, ce qui justifiait en partie qu'ils lui parlent aimablement et envisagent même une collaboration professionnelle au lieu de lui jeter des pierres. Ils avaient appris qu'elle était toujours à Las Vegas d'une manière ou d'une autre, mais le hasard les avait fait les croiser devant un casino de mauvais goût mais de réputation mondiale dont ils sortaient - la raison pour laquelle ils y passaient du temps demeurant inconnue jusque là. Lily-Rose était aussi factuelle et sérieuse que Walentyn ne l'était pas. Elle avait infiltré ce groupe qui terrorisait les USA. Mais c'était une couverture, en réalité, elle était leur adversaire. Elle voulait qu'elle travaille pour eux.

C'était toujours fouillis, même après cette mise au point. Elle décida de ne retenir que "travail" et "contre mutants nuisibles". Ces Pères Fondateurs étaient un peu responsables de son licenciement sans préavis.

- Je suis intéressée. J'ai de la famille à Hong-Kong, mais rien de proche. Et appelez-moi simplement "Emily", je vous prie.


Elle sourit successivement à ceux qui allaient peut-être devenir ses collègues, puis rouvrit son livre. On l'avait interrompue en plein milieu d'un chapitre, elle ne serait pleinement opérationnelle qu'une fois parvenue à la fin, elle le savait. Autant éviter de faire mauvaise impression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org
Neith_Harlow

Neith_Harlow

Messages : 2426
Taille : 1m72
Poids : 70 kg

Feuille de personnage
Réputation:
00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Trai15/1500.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Trai  (15/15)
Connotation: Sur répondeur
Nota Bene:

00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Empty
MessageSujet: Re: 00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil   00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil EmptyVen 9 Juil - 19:40

Lily-Rose attendit patiemment la réponse de l'architecte, notant sa concentration, mais redoutant un instant qu'elle se soit assoupie. Pendant ce temps Walentyn la surprit par une question/allusion qui devait les faire passer pour deux adolescents aux yeux d'Emily (heureusement fermés). La jeune afro-américaine mannequin eut donc un léger haussement de sourcil en reportant ses yeux bruns sur le Don Juan curieux.

"Au risque de vous décevoir, Walentyn, Kate est une simple enveloppe corporelle adaptée à ma couverture. Une création de ma part, dans un but purement fonctionnel. Je n'ai donc jamais eu à me poser cette question de ses sentiments ou de ses désirs. Dieu soit loué une telle pauvre créature n'existe pas en vrai."

Elle se prit néanmoins à être flattée des paroles du joueur de poker, même si elles contenaient une ironie certaine.

"Je ne suis pas votre concurrente en l'occurence. Cette femme est quelconque, et son pouvoir médiocre."

Répondit-elle d'un ton péremptoire. Emily annonça qu'elle serait des leurs, et à la grande surprise de Lily-Rose, se replongea dans son livre sans aucune autre forme de procès. La métamorphe fut comme bouche bée, légèrement peinée d'apprendre que la jeune femme se trouvait seule au monde. Le "rien de proche" était une expression terrible aux oreilles de l'Américaine. Elle répondit néanmoins à son sourire non sans une teinte d'émotion.

"..."

Elle s'attendait pour le moins à ce que la jeune femme pose une foule de question, exige des réponses, demande des détails, des garanties... mais rien, si bien que Lily-Rose se demanda un instant si elle n'avait pas répondu oui pour se débarrasser d'eux, paradoxalement. Ou bien c'était Walentyn et sa nonchalance impertinente qui l'avait impressionnée ? La pauvrette sans famille... sans rien à se raccrocher à part... son livre ?
Lily-Rose admit qu'il était trop tôt pour émettre un jugement définitif.

Elle transmit donc à Emily la carte de leur hôtel où elle pourrait les rejoindre le soir même pour un repas scellant en champagne, si Dieu le voulait bien, leur collaboration future.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Empty
MessageSujet: Re: 00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil   00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil
» New Vegas
» Hentaï
» Prêt de 35 millions pour l’éducation de 100 000 enfants
» Duo de Poulet à l'ananas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Terre 616 :: Amérique-
Sauter vers: