Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chambre de Malo, Alexander, Vadim et Dakota

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Eden Marshall

avatar

Messages : 2234
Taille : 1m68
Poids : 59 kg

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Mariée mais Sainte
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Chambre de Malo, Alexander, Vadim et Dakota   Sam 26 Mar - 21:37

[Saut temporel du 18 août 2045]

Arrow Salle d'entraînement, Coups par coups

Alors qu'elle était entrée dans l'ascenseur avec Vadim, Eden pouffa de rire à son tour.

"Ce serait presque le meilleur moment pour eux de le faire. Et puis au point où on en est, peut-être que des vacances loin de la Terre pourraient nous faire du bien."

Sur ce plan, la californienne doutait de se trouver très loin de la réalité. Des vacances, des vrais, loin des soucis qui entouraient le gène X serait bienvenue. Dommage que Morgan ait mieux à faire que de leur ouvrir un portail sur une petite île paradisiaque et inhabitée. Alors qu'Eden appuyait sur le bouton et que les portes se refermaient, elle ne conserva que de ce début de divertissement qu'un petit sourire qui s'estompa.

"Peu de temps après ton départ, ça s'est mal passé entre Lorenzo et Valet. Alors Valet a démissionné. Seulement Lorenzo n'est pas allé mieux. Tu sais, quand il avait perdu ses pouvoirs avec cette histoire d'extra-terrestres, il avait pu recommencer à soigner grâce à une drogue. Ce truc lui est monté à la tête et a provoqué un dédoublement de personnalité. Lily-Rose a pensé que ce serait dangereux pour nous tous qu'il reste, et... Et bien ça s'est mal passé. Je n'étais pas là quand ça a dégénéré, mais il y a eu une vilaine bagarre et finalement, Lorenzo a été envoyé dans un hôpital psychiatrique. On a plus vraiment de nouvelles de lui depuis."

L'ascenseur arriva lentement au bon niveau et les portes s'ouvrirent sur l'espace de vie des garçons, complètement désert. Tout le monde devait être occupé à en croire le silence qui régnait par ici. En s'y engageant, Eden poursuivit son récit.

"Neith aurait essayé d'aider Lorenzo, mais finalement elle a dû partir aussi. Une histoire de menaces de la part de l'ONE, il parait. Elle a dit qu'il était préférable pour nous qu'elle s'éloigne, alors c'est ce qu'elle a fait. Il ne restait plus que Lily-Rose et Morgan. Mais..."

Eden s'arrêta spontanément devant la porte de la chambre qu'avait autrefois partagé Vadim avec Dakota, Malo et Alex.

"Lily-Rose est malade. Un cancer. Elle est à l'hôpital elle aussi et on ne sait pas pour le moment si elle va s'en sortir ou non. Il y a des rumeurs qui disent que c'est Lorenzo qui aurait provoqué ça dans la bagarre avant qu'il ne se fasse enfermer. Mais personne n'est sûr."

Super résumé, plein de positivisme. Eden ouvrit la porte de la chambre, après avoir toqué histoire de prévenir. Mais il n'y eut aucune réponse. Alex était probablement sorti, et Dakota devait certainement jouer à la console quelque part. L'espace de Malo, comme celui qu'avait occupé Vadim deux mois plus tôt étaient rangés et impersonnels. Les lits faits étaient prêts à accueillir de nouveaux mutants qui n'étaient pas venus.

"Voilà pour les derniers événements. Du coup il ne reste plus que Monsieur Brown. Mais bon... Au moins le bâtiment n'a pas été détruit cette fois. Et on a toujours eau chaude et électricité. Tout n'est pas perdu!"

Elle tâcha d'apporter un peu de légèreté après toutes ces mauvaises nouvelles, en doutant de vraiment y parvenir. Entrant dans la pièce, elle se décala pour laisser Vadim prendre ses aises et reprendre possession des lieux. Une question la taraudait néanmoins. Être fichés en Russie était certainement désagréable, mais était-ce suffisant pour fuir?

"Est-ce qu'il s'est passé quelque chose en Russie?"

C'était peut-être demandé de façon un peu abrupte, mais le manque il lui semblait que le fichage en soit n'était pas nocif. Pas tant qu'un groupe, gouvernemental ou autre, n'avait pas essayé de s'en servir pour tirer parti des talents du jeune mutant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Conowell

avatar

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Chambre de Malo, Alexander, Vadim et Dakota   Dim 27 Mar - 19:17

Une seule douche par jour ne suffisait plus actuellement. Il faisait définitivement trop chaud pour ne pas profiter de quelques minutes de fraîcheur tranquille. La piscine était généralement prise d'assaut et malgré le temps qui passait, Alexander aimait toujours profiter du calme. Celui-ci s'était dernièrement fait particulièrement présent. Même s'il y avait un côté reposant, les circonstances qui avaient mené les lieux à cette situation l'étaient beaucoup moins.

Appuyé contre un des murs de la douche par un bras sur lequel reposait la tête du garçon, Dream ressassait encore les dernières événements. La disparition progressive des professeurs comme des élèves dont beaucoup étaient présents depuis les débuts de Graymalkin avait de quoi attrister. Il fallait croire que rien n'était éternel. Et si Timour et Clara avaient déserté, ou même Malo, d'autres restaient présents comme Eden ou Damian. En y réfléchissant quelques secondes, il était avec ce dernier le plus ancien des élèves à présent.

Même s'il l'avait gardé pour lui, la disparition de Malo l'avait attristé mais ce n'était sans doute pas un mal qu'il ne soit plus là. Il devait courir moins de risques chez lui. Le départ semblait pourtant tellement précipité qu'un mauvais pressentiment restait présent. Vadim était aussi parti. La chambre était devenue étrangement calme soudainement sans le trio de terreurs. Le départ de Clara était loin d'avoir rendu Dakota ravi d'ailleurs.

Perdu dans ses pensées, Alexander sortit de sa torpeur lorsqu'il se sentit grelotter sous l'eau qui était devenue définitivement glacée. Le mince filet qui lui tombait sur la nuque et se partageait en deux cours descendait docilement jusqu'à ses pieds avec une discrétion rare. Tremblant, il ferma rapidement l'eau et sortit de la douche. Il ramassa sa serviette et commença à s'essayer lentement en repartant dans ses pensées.

Et si lui aussi partait ? Il ne semblait plus y avoir quoique ce soit à faire ici en réalité. Les cours continuaient d'être suivis et Graymalkin était devenu davantage un club de vacances qu'autre chose. Brown ne semblait pas de taille à reprendre les affaires en cours de toute façon. Alors devait-il rentrer chez lui en Nouvelle-Zélande ? L'idée de retrouver ses parents et son frère de lait ne lui plaisait absolument pas, mais les fuir éternellement ne le mènerait nulle part. Quel avenir avait-il ici en réalité ? Pas grand chose sans doute...

Fixant le sol et vêtu d'un simple bermuda, c'est un asiatique grelottant qui ouvrit soudainement la porte de la salle de bain. Il réalisa avec un délai non négligeable qu'une paire de jambes était présente. Et même deux. Alex redressa le regard vers Eden, puis glissa sur Vadim. Vadim ?

- " Tu. Es de retour ? " demanda le garçon avec surprise.

Le petit Russe l'était de moins en moins. Voir au quotidien les autres empêchait de remarquer les changements. A en croire les bagages qu'il tenait, Vadim revenait ici. C'était pour le moins étrange en ces temps de départs multiples. Un frisson le parcourut alors. L'avantage d'une douche fraîche était bien qu'elle permettait de ne plus sentir la chaleur excessive même après en être sorti. Restait à ne pas être glacé dans l'immédiat. Par réflexe, l'asiatique entoura ses bras autour de son torse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vadim Leskov

avatar

Messages : 390
Taille : 1m52
Poids : 41 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Caïd des Récrés
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Chambre de Malo, Alexander, Vadim et Dakota   Mer 30 Mar - 3:32

Au moins il avait fait rire Eden, un peu... L'ascenseur montait en silence tandis qu'elle faisait un résumé des derniers événements à un Vadim attentif. Une bataille entre les profs et... Le garçon tiqua à la mention d'une drogue pour Lorenzo. "Le kick...", murmura-t-il. Il se souvenait très bien de la mission et de la rencontre des mutants du laboratoire. Finalement, il ne s'était pas contenté d'étudier le produit. Il arrivait encore à Vadim de se demander ce qu'il était advenu des mutants sous kick qui avaient joués avec eux et les avaient aidés, au final. Et seul Laurenzo savait qui travaillait sur cette drogue...

Le reste de la débâcle semblait avoir suivit la folie de Laurenzo. A l'annonce du cancer de Lily Rose, l'adolescent lâcha un "Je suis désolé...". Vadim n'avait pas été proche de la directrice, ni quand la vraie, ni la fausse. Mais, Malo et Dakota lui avait maintes fois répétée l'importance et l'affection qu'il lui portait. Cela devait être surement le cas pour la majorité des premiers élèves de GI.

Il s'en était passé des choses en un peu plus de deux mois! Un magnifique retour à la case départ, sans vrai leader, d'après ce que sous-entendait Eden. Et surtout, l'école existait toujours, sans que ses résidents ne soient mis sous le contrôle direct de l'O.N.E.! Mais, à bien y réfléchir, un petit groupe d'ado mutants ne devaient pas être un gros problème pour le gouvernement des USA. Surtout quand ils avaient pignon sur rue.

Vadim jeta un regard nostalgique sur le lit au carré de Malo, avant de poser son barda au pied de son ancien plumard. "Non... Tout n'est pas perrdu...", acquiesça-t-il avant de s'assoir sur le bord du lit. La question suivante ne le pris pas vraiment pas surprise. Eden était du genre perspicace et logique. Seulement, le jeune russe aurait préféré ne pas avoir à y répondre si vite.

Lentement, il sortit son portefeuille de sa poche arrière. Comme à leur première rencontre, l'objet commença à flotter à quelques centimètres au dessus de la paume ouverte du gamin. L'utilisation de son pouvoir atténuait considérablement les émotions de Zero-G, du moins en apparence. Son pouvoir mutant ne semblait pas avoir grandit d'un iota depuis son arrivée à GI. Mais, c'était mal le connaitre.

Il laissa la gravité terrestre reprendre ses droits progressivement, et l'objet retourna lentement dans le creux de sa paume. "Il se passe toujourrs plein de choses en Russie...", finit-il par lâcher avec un brin d'ironie. Ses doigts sortirent une petite carte plastifiée où l'on pouvait voir sa photo : sa carte d'identité russe. Elle semblait très récente vu les cheveux coupés très court du portrait. Il désigna du doigt une suite de chiffre. "C'est mon numérro de mutant en Rrussie. Nous avons des... drroits spéciaux. Mon nouveau... tuteurr... s'appelle Alexanderr Shostakov. Il m'attendait, avec un autrre gars, à l'aérroport, quand je suis arrivé à Moscou."

Vadim laissa sa carte d'identité biométrique entre les mains de sa camarade et poursuivit. "Ils m'ont posé des questions surr ce que j'avais fait ici... surr les gens de Graymalkin... surr mon pouvoirr mutant. Ils ont pas été méchant. Mais..." Et ce fut à ce moment qu'Alexander sortit de la salle de bain, tremblant, les lèvres encore violacée après une douche froide un peu trop prolongée. L'arrivé de Dreams coupa le garçon dans son élan de confidence, et ses mains reprirent précipitamment sa carte d'identité.

Le petit immigré russe et l'asiatique n'avaient jamais eut de chaudes relations. C'était cordial, professionnel en mission... Vadim ne s'attendait pas vraiment à de grandes effusion de joie, ou même d'émotion, de la part d'Alexander. Surtout qu'il revenait dans la même chambre, sans prévenir. "Ah. Bonjourr, Alex... Oui. Mais, je ne sais pas si je peux rrester. Je n'ai pas vu le nouveau directeurr.", informa-t-il sobrement. Ils étaient nombreux à être parti, mais pas le pion de leur chambre. Mais le dernier séjour de Vadim dans sa patrie avait bien calmé ses envies de jouer les terreurs... du moins, pour un temps. "Je peux laisser mon sac ici, pourr le moment?", demanda-t-il, comme si l'ado plus âgé était le responsable officiel de la chambre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Marshall

avatar

Messages : 2234
Taille : 1m68
Poids : 59 kg

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Mariée mais Sainte
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Chambre de Malo, Alexander, Vadim et Dakota   Mer 30 Mar - 10:06

La californienne ne fit que hausser les épaules suite aux paroles de Vadim concernant la directrice, ou tout ce qui s'était passé dans l'ensemble. Elle aussi était désolée, mais à ce stade, elle ignorait si ça valait encore vraiment la peine de l'être. Quelque chose lui disait qu'au rythme où tout avait tendance à se dégrader, il allait y avoir tout plein d'autres choses pour lesquelles il faudrait être désolé. Et puis ce n'était pas ça qui la taraudait le plus pour l'instant.

Le retour de son camarade restait surprenant. Non pas qu'elle trouvait invraisemblable de revenir sur une décision, c'était plus... Un sous-entendu qui avait été à peine effleuré. Elle le regarda sortir son portefeuille, et eu un petit sourire de nostalgie. Beaucoup de choses avaient changé depuis leur première rencontre, et tout bien considéré, ce n'était effectivement pas pire qu'à l'époque où ils étaient aussi livrés à eux-mêmes dans une autre galaxie. Se décrochant du mur, elle se rapprocha pour saisir la carte d'identité tout neuve. La photo en témoignait autant que l'absence de la moindre marque d'usure sur le plastique. Elle fronça les sourcils quand il lui indiqua le numéro. Sympa comme attention de la part des autorité. N'importe qui qui regarderait la pièce, qu'il s'agisse d'un bête contrôle d'âge par exemple, saura tout de suite qu'il a face à lui un mutant. Adieu sacro-sainte sphère privée! Et à en croire Vadim, cette attention virait carrément à l'obsession. A peine rentré, il avait eu droit au comité d'accueil et sa parade de questions. Sur Graymalkin. Voilà qui ne plaisait pas du tout à Eden.

Ses réponses soulevaient tout un tas de questions. Un tuteur attitré la laissa mitigée. Autant elle pouvait envisager la perspective de faire suivre de jeunes mutants dont les parents pourraient facilement se retrouver perdus face aux pouvoirs, autant elle trouvait inquiétant de voir qu'on envoyait des gens s'occuper des gamins des autres. Tout cela sentait la formation d'enfants-soldats à plein nez. Détacher à ce point des personnes porteuse du gène X du reste de la population lui refilait des frissons. A croire que les mutants avaient beau être appréciés en Russie, au final ils ne l'étaient que dans l'optique où ils pouvaient servir les intérêt du pays au détriment de leur propre individualité. Elle attendait la suite des explications, mais Vadim s'arrêta et Eden lui rendit la carte avant de se retourner pour voir un Alex transi de froid et torse nu sortir de la salle de bain, lui rappelant qu'elle n'avait pas vraiment le droit d'être là. Mais bon. Qui restait-il pour se soucier de ce genre de détail?

"Oui, ça m'a fait le même effet!"

Une pointe d'amusement transparut dans le ton d'Eden qui détailla l'asiatique. Il avait vraiment l'air gelé. Heureusement que les températures estivales allaient vite le réchauffer, mais tout de même... C'était un truc à tomber malade, ça.

"Tu as l'air frigorifié... ça va aller?"

La question de Vadim la surprit néanmoins. Le fait d'être parti lui donnait-il l'impression qu'il n'avait plus sa place à moins qu'on la lui rende? En même temps, pas sûr qu'elle réagisse pareil avec tout ses autres camarades. Si Timour devait revenir, elle ne serait probablement pas aussi sympathique, par exemple. Et Vesna... Sans doute lui reprocherait-elle méchamment d'être partie... Avant de lui sauter aussi dans les bras. Difficile à dire.

"Je ne vois pas pourquoi Brown dirait non. Et de toute manière, il vaut clairement mieux que tu reste."

Elle failli dire qu'il ne devait pas retourner en Russie mais finalement, elle se ravisa. De toute évidence, à en croire la rapidité avec laquelle Vadim avait récupéré sa pièce d'identité, il n'avait pas particulièrement l'air de vouloir évoquer ça devant Alex.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Conowell

avatar

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Chambre de Malo, Alexander, Vadim et Dakota   Sam 2 Avr - 17:24

Même si Alex avait forcément le mauvais rôle en étant le plus âgé de la chambre, il appréciait pourtant ses camarades malgré leurs caractères et l'immaturité de certains. Vadim n'était pas vraiment concerné pourtant et était probablement le plus calme de la chambrée lorsqu'elle était complète.

" C'est toujours ta chambre. " précisa l'asiatique pour lever tout mal entendu alors qu'Eden s'inquiétait de son état.

" Oui, ça va, pardon. " répondit-il rapidement, comme s'il s'excusait de la situation gênante.

Alliant les mots à la parole, il se dirigea vers une commode dont il sortit un chemise blanche légère qu'il enfila immédiatement.

De son côté, Eden tentait de rassurer Vadim sur l'acceptation de son retour. D'ailleurs, que s'était-il passé pour qu'il rentre ? Pourquoi valait-il mieux qu'il soit ici ?

" Il y a un soucis en Russie ? " s'hasarda à demander le garçon pour saisir le sous-entendu qui était fait.

Un nouveau frisson plus tard, ils se rapprochait à nouveau du duo.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vadim Leskov

avatar

Messages : 390
Taille : 1m52
Poids : 41 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Caïd des Récrés
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Chambre de Malo, Alexander, Vadim et Dakota   Mar 5 Avr - 6:47

[HJ] Bonne lecture! [/HJ]

Vadim eut un franc sourire de gratitude quand Alex lui précisa que c'était toujours sa chambre, comme s'il n'était jamais parti. La pseudo-école des x-men serait toujours un vrai nid à ennui et une bonne cible pour tout ce que le monde pouvait compter d'anti-mutant. Mais, il préférait mettre quelques milliers de kilomètres entre lui et la Russie. Au moins pour un temps.

L'ado garda le silence pendant plusieurs seconde, après qu'Alex ait demandé, à son tour, des éclaircissements sur la situation en Russie. "C'est... compliqué...", lâcha-t-il dans un souffle, en se frottant l'arrière de la tête. Le x-boy n'avait pas de raison particulière de cacher la situation globale des mutants russes. Il est vrai qu'il n'avait pas du tout fait confiance au corps enseignant de GI lors de son dernier séjour. A tord ou à raison... Cela l'avait conduit au bord de la paranoïa, tant il craignait de revivre sa mésaventure de fausse école pour mutant. Mais, au final, fausse ou vraie, les élèves, eux, restaient des copains.

"Je vais essayer d'expliquer en anglais..."
, commença-t-il. A nouveau, il sortit sa carte d'identité, avant de fouiller rapidement dans son sac à dos pour en sortir quelques brochure et ce qui ressemblait à un petit manuel. Le jeune russe commença à raconter, avec le rythme lent de l'élève qui essaye de bien parler dans une langue étrangère, son ton de voix typiquement monocorde.

Oui, la grande fédération de Russie accueillait à bras ouvert les mutants de tous pays. Cela restait une immigration choisie, avec une sélection et des permis de séjour renouvelables pour les mutants étrangers. Dans certains pays, se faire démarcher par un chasseur de tête russe, pour ses pouvoirs mutant, était  synonyme d'échappatoire et de vie meilleure. Les mutants étrangers étaient recrutés pour leurs capacités et leur savoir-faire, comme n'importe quel talent. Le plus souvent, ils étaient embauchés par  des entreprises privées, appartenant à des oligarques russes proches du pouvoir.  Ils avaient un travail, un logement, une bonne paye, et étaient globalement bien traités. Bien évidemment, aucun étranger ne travaillait dans l'administration ou les secteurs stratégiques russes.

Un des ministères était spécifiquement dédié au suivit des dossiers mutants et possédait des sous-services en relations avec les autres ministères. Les entreprises qui employaient des mutants étrangers devaient posséder un référent qui rendait des compte au service du ministère. Si l'employé mutant posait problème, des agents du ministère venaient dans l'entreprise. Cela pouvait conduire à une expulsion vers le pays d'origine. Et certains patrons n'hésitaient pas à faire pression.

Pour les mutants russes, les choses étaient différentes...

"Trrès différrentes... Si j'avais sut...", dit le môme avec un sourire en repensant à ses amis mutants de la fausse école. Chacune des républiques devait signaler les nouveaux mutants aux autorités. En général, les écoles se chargeaient de faire remonter les doutes sur tel ou tel élève, quand ce n'était pas les voisins ou la famille elle-même. Et, normalement, des militaires ou des agents du ministère prenaient contact, discrètement, avec le jeune mutant. Une vérification de routine, un bilan de santé avec prise d'empreintes, de sang et d'échantillon salivaire. Et, si la personne était vraiment mutante, elle changeait de statut.  

"Ca aurrait dut se passer comme ça! Mais, Arrcade a envoyé des faux militairres pourr trraquer des jeunes mutants isolés, grrâce à Borris. L'arrmée n'a pas eut le temps de vrraiment me suivrre aprrès qu'on soit sauvé de la fausse école. J'etais parrti pourr ici. Alorrs, quand je suis rrevenu, ils m'ont intégrré au prrogramme mutant." Le garçon haussa à nouveau les épaules.

Le programme mutant, comme l'appelait Vadim, c'était l'intégration obligatoire, avec suivi obligatoire également, de chaque mutant dans les services russes. Si le mutant était mineur, il devenait automatiquement pupille de la nation. Les parents étaient récompensés financièrement pour avoir produit et élevé un mutant. Le tout arrosé de pistons et promotions diverses, qui suivaient, si le jeune mutant se montrait particulièrement utile et dévoué. Un bon moyen de pression également des deux cotés.

Autrement dit, lorsque Vadim avait reposé les pieds sur le sol russe de Moscou, il avait changé de tuteur légal!  Le statut de mutant ouvrait directement, et obligatoirement, les portes de l'armée et des administrations russes à tous les jeunes mutants nés  en Russie. Et cela n'était pas une option. leur statut à part était clairement marqué sur tous leur papiers d'identité.

"Alexanderr Shostakov avait un dossier sur moi... Normal... Je crroyais rrentrer chez mes parrents mais... Ils m'ont dirrectement emmené dans un des camps de forrmation pour cadets. J'étais quand même content! Au début..."

Pour les résidents de Graymalkin qui avaient discuté avec lui, Vadim n'avait jamais fait mystère de son admiration pour l'armée russe, ni de son envie de la rejoindre comme son grand frère. Le petit patriote espérait rejoindre l'armée de l'air, peut-être même devenir pilote. Au final, la situation aurait dut lui plaire...  

Seulement voilà... Vadim ne décidait de rien. Lui, et les autres jeunes mutants qui avaient été sélectionnés pour servir l'armée russe, étaient surveillés et suivis par un référent dédié, comme le lait sur le feu. Bien-sûr, ils étaient dans les mêmes baraquement que les autres cadets et faisaient les mêmes exercices. Mais, il y avait en permanence quelqu'un pour s'assurer que tout allait bien et prendre des notes. Une sorte de super-nounou qui ne les avaient pas lâché d'une semelle. Difficile de dire si c'était pour rassurer les autres militaires ou pour étudier la recrue mutante. Même le docteur était différent. Et il avait eut un planning tellement chargé qu'il n'avait pas eut le temps, ni l'énergie, d'aller s'amuser avec les autres recrues.

En bref, les jeunes mutants russes étaient à la fois choyés, entrainé, privilégiés, tout en ayant des tuteurs qui décidaient de tout pour eux. Des super-héros de la nation et des sous-citoyens... Cela faisait beaucoup de jaloux et de malheureux. Et c'était surement voulu ainsi.

Au final, au bout de presque deux mois, on lui avait donné son plan de carrière. Au vu de sa mutation, il serait affecté à la manutention. Et, si son pouvoir progressait bien, il pourrait, peut-être, intervenir dans les entrainements des programmes spatiaux russes. A condition que son référent de contingent et son nouveau tuteur du minsitère approuvent tous les deux, évidemment.

"J'étais furrieux... J'avais rrendez-vous avec mon rréférent et mon tuteur ce soirr là. Mais je suis venu plus tôt pour les voirr... Et..." Le regard bleu de Vadim se perdit quelques secondes,  puis devint dur. Et il ne prononça plus un mot.

Soudain, son visage devint totalement inexpressif et neutre. Dream et Wraith éprouvèrent une sorte de sensation bizarre les traverser. Le  sommet de la première montée d'une grande montagne russe. Ce moment précis  où l'on voit bien l'horizon juste avant de plonger à pique. Cela ne dura qu'une petite seconde et disparut.

Zero-G soupira et haussa les épaules une dernière fois en fixant le sol pour ne pas regarder ses camarades dans les yeux. "Et... je suis parrti.", finit-il abruptement, avec une magnifique ellipse. "J'ai prris le prremier avion de Moscou verrs San Frransisco... Mais, pas avec les passagers. Flotter... voler... c'est vrraiment utile parrfois... Les gens rregardent pas verrs le haut... surrtout quand ils sont prréssés ou occupés surr leurr téléphones.", ajouta-t-il, un peu énigmatique, pour l'explication. Son passeport n'indiquait pas son départ de Russie, ni son arrivée récente aux USA.

Puis il resta là, assis sur son lit, vidé. Toute la tension et le stress qui l'avait tenu jusque là venait de laisser place au jet-lag et à l'épuisement total. Même son ventre en gargouilla.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Marshall

avatar

Messages : 2234
Taille : 1m68
Poids : 59 kg

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Mariée mais Sainte
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Chambre de Malo, Alexander, Vadim et Dakota   Jeu 7 Avr - 19:49

Alex paraissait avoir la même opinion qu'Eden quant au retour de Vadim, ce qui ne la surprit pas. Bien que l'asiatique allait probablement devoir perdre un peu de tranquillité retrouvée, il n'allait certainement pas mettre son ancien co-locataire à la porte. La californienne haussa néanmoins les sourcils d'étonnement face au "pardon" lâché. En vérité, la personne qui aurait dû s'excuser serait elle. Eden n'avait absolument pas sa place dans cette chambre. Ni même de ce côté des dortoirs, tout bien considéré. Elle avait tapé l'incruste dans l'intimité des garçons en quelque sorte. Mais bizarrement, elle n'en retirait pas de gêne. Il fallait croire que le temps passé à Graymalkin qui avait fait revoir deux ou trois de ses principes. Mais déjà Alex tapait dans le mille avec la même question qu'elle avait posé un peu plus tôt. Redevenue relativement neutre, elle s'était reportée sur le jeune russe qui précédemment avait bien vite récupéré et dissimulé sa pièce d'identité. Détournerait-il la question ou prendrait-il la peine de répondre?

La seconde option fut choisie. Dès que le mot "compliqué" fut prononcé, Eden alla simplement s'asseoir sur le lit de Vadim, à côté de ce dernier. Mine de rien, l'entraînement précédent lavait un peu fatiguée et d'ailleurs elle grimaça en s'installant. Les coups reçus commençaient à se faire sentir maintenant que les muscles refroidissaient progressivement. El ne prononça pas un mot, et écouta simplement le récit prononcé avec toute la mesure d'une personne sélectionnant les meilleurs termes dans une langue étrangère à la sienne. Il y avait de quoi filer froid dans le dos, mais pourtant, la blonde ne réagit pas particulièrement. Bien qu'elle saisisse parfaitement le sens de chaque action vis-à-vis des mutants, et de tout ce que cela pouvait impliqué, dans le fond, elle n'était pas si choquée que ça. Quelques parallèle étaient intéressants à faire avec Graymalkin, sous certains aspects. La différence majeure était qu'ici, ils avaient choisi d'eux-mêmes de travailler sur leurs pouvoirs et de tâcher de servir une cause pour certains. Ils n'étaient certes pas affiliés officiellement au gouvernement, pourtant ils avaient bien collaborés, ou s'étaient faits manipuler selon le point de vue, par le ONE. Et que jamais Lily-Rose, ni leurs autres anciens professeurs, n'avaient cherché à faire d'eux des enfants-soldats, ou tout du moins elle s'en était assez bien convaincue.

Pourtant elle eut un léger froncement de sourcils en fixant le sol, quand il s'agissait de parler de familles "récompensées" pour avoir produit un bon petit armement sur pattes prêts à servir la grandeur russe, avant de leur arracher leur enfant. Une question hors propos lui traversa l'esprit. Si ils perdaient leur gamin, ou se le faisaient acheté plutôt... Si l'enfant se retournait contre son pays, qu'arriverait-il à cette même famille? Les parents de Vadim seraient-ils en sécurité après la fuite du jeune homme ou est-ce que cet acte sans rapport avec eux pourrait finir par leur nuire?

Elle ne remettait pas en cause le choix de son camarade. Après tout, elle avait fait exactement pareil dès le départ. Prendre ses propres décisions, se donner un but dans la vie autre que d'être la petite fille parfaite voulue par papa, c'était plus ou moins la même chose, à une toute petite échelle en comparaison des décisions de Vadim. Quand même un pays décidait de l'existence de chaque enfant pourvu du gêne X, il y avait largement de quoi s'inquiéter. Quoiqu'avec ce qu'elle avait entre-aperçu du ONE, la question n'était pas de se demander si ici cette situation pourrait se produire, mais plutôt quand elle allait finalement se produire. En tous les cas, elle ne revenait pas sur sa remarque faite précédemment: il valait mieux pour le jeune russe qu'il ne remette pas les pieds en Russie, aussi bien pour sa sécurité que pour préserver sa propre individualité.

Mais la fin du récit resta en suspend. S'il était plus qu'évident que l'arrivée de Vadim s'était faite en toute illégalité, et que du même coup Morgan allait se retrouver avec quelques magouilles à faire, il était surtout clair que le jeune russe avait éludé le déclic final qui l'avait poussé à agir ainsi, lui qui pourtant avait l'air autrefois de partager les idéaux de la grande Russie. Le gargouillement qui acheva l'exposé aurait dû faire sourire, mais Eden était bien loin de pouvoir céder à plus de légèreté avec tout ce qu'elle venait d'entendre.

"Vadim... Je sais que tu n'as pas l'air de vouloir en parler, mais... Qu'est-ce qu'il s'est passé lors de ce dernier entretien?"

Aussi épuisé que puisse être leur camarade, sur cette lancée, elle préférait au moins essayer d'obtenir plus de réponses. Quelque chose lui disait que c'était là qu'elle trouverait l'information la plus importante sur les raisons finales qui avaient poussé Vadim à revenir aux Etats-Unis au mépris des lois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Conowell

avatar

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Chambre de Malo, Alexander, Vadim et Dakota   Mar 12 Avr - 19:12

Vadim accepta de se confier au sujet de la raison de son retour, et celle-ci était pour le moins inquiétante. Les mutants devenaient des armes dans les mains des puissances. Après l'ONE qui tentait de les contrôler, la Russie s'amusait maintenant à faire de même mais de façon nationaliste. Les mutants soldats étaient probablement le joker du prochain conflit.

Pour le moment, ce genre d'actions devait être relativement discret, mais visiblement les Etats se mettaient à ne même plus avoir de pudeur face à ce type d'agissement, il fallait craindre le pire pour la suite. Les commandos mutants arriveraient très bientôt. Et d'après ce qu'il entendait, les camps d'entraînements étaient déjà en place de façon massive.

Les circonstances du retour de Vadim étaient malgré tout énigmatiques. Il semblait globalement avoir était déçu de la situation, mais l'élément déclencheur restait mystérieux. Pour qu'il quitte l'armée du pays qu'il aimait tant, il devait y avoir quelque chose. Peut-être faudrait-il en informer des gens sur la situation ? L'ONE devait être au courant. Soudainement, Alex se demanda ce qu'ils pouvaient réellement faire en réalité. Ils étaient spectateurs et étaient incapables de remodeler le monde. Ils n'étaient rien.

Restant immobile et silencieux à la fin de l'histoire, l'asiatique s'était juste raidi lorsqu'il avait senti l'étrange changement de gravité. Il n'était pas difficile de deviner sa provenance. Si lui n'avait pas osé en demander davantage à Vadim sur la fin du récit, Eden ne sembla pas hésiter à demander des précisions. Dreams fut ravi que la question soit posée. Avoir toute l'histoire pourrait surement aider à mieux comprendre. Et à combler la curiosité, naturellement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vadim Leskov

avatar

Messages : 390
Taille : 1m52
Poids : 41 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Caïd des Récrés
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Chambre de Malo, Alexander, Vadim et Dakota   Jeu 28 Avr - 23:46

La tête baissée, Vadim afficha toute une série d'émotions. Il avait toujours été facile à décrypter. Le dos vouté, l'adolescent s'humecta les lèvres, entre-ouvrit la bouche mais aucun son ne sortit. Durant de longues secondes, il sembla perdu dans ses pensées... Ou dans ses souvenirs. Visiblement, se remémorer son départ n'était pas agréable. De la gêne, du déni, de la tristesse, et, pour finir, une profonde colère.

Puis, cette expression de rage, poings serrés, disparut du visage slave, aussi rapidement qu'un dessin à la craie s'efface sous une pluie battante. Et l'atmosphère silencieuse devint lourde. Physiquement... Ce fut à peine perceptible au début. Puis il y eut cette sensation désagréable, comme respirer l'air chargé d'un sauna. Eden et Alex se sentirent pesant, gêné par cet effort inhabituel que leur corps produisait pour rester debout, pour pomper et véhiculer leur sang. Tout autour, les meubles en bois, les lits, et même les murs émirent de très légers craquement, s'ajustant à cette force qui les compressait peu à peu.

Zero-G avait très bien choisi son nom de mutant. Jusqu'à présent, en mission ou devant ses camarades, il n'avait fait qu'annuler cette force universelle qui rendait tout si lourd et sérieux. Il préférait, de loin, faire flotter et voler les gens et les choses, les libérer de leurs contraintes. Mais, pour la première fois, alors que les souvenirs se rejouaient dans son esprit, son visage dénué de toute expression, Wraith et Dream virent le coté face de ce pouvoir. Et ce n'était vraiment pas agréable.

Soudain, les yeux bleu du gamin clignèrent et toute la pression partit d'un coup. La différence de tension provoqua un léger vertige qui ne dura pas. Vadim secoua la tête, s'éclaircissant les idées et les sens et exhala longuement. Ce n'était pas la première fois que son pouvoir fuitait un peu sans qu'il s'en rende compte. Mais, heureusement, cela n'avait jamais été problématique...

"Ah... Ce n'est pas trres imporrtant... Pourr le moment... Je suis avec les x-men maintenant... CA, c'est très imporrtant.", dit-il simplement en relevant son minois, avec un léger sourire, vers les deux jeunes adultes.

Même après son retour, le petit russe avait toujours du mal à se confier sur ces ennuis. Il préférait, de loin, juste vivre et avancer avec les autres. Au moins une chose qu'Alex et lui avait en commun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Marshall

avatar

Messages : 2234
Taille : 1m68
Poids : 59 kg

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Mariée mais Sainte
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Chambre de Malo, Alexander, Vadim et Dakota   Sam 7 Mai - 23:35

Le silence d'Alex, peut après la question d'Eden, laissa comprendre à cette dernière qu'il devait se poser exactement la même question. Elle releva les yeux sur Dreams un instant, et en revint à Vadim aussi sûrement qu'elle se sentait progressivement plus lourde elle-même. Elle se demanda si le refroidissement après l'entraînement pouvait être éprouvé de manière aussi soudaine, mais l'expression qu'elle décela sur Vadim, associé aux poings crispés, lui fit vite repousser son idée première. Se sentant subitement plus fatiguée, elle posa ses avant-bras sur ses propres cuisses et ouvrit la bouche pour conserver un souffle calme malgré le fait que l'air lui donnait l'impression de manquer. Ce n'était qu'un effet de la gravité, un effet aussi flippant qu'il lui était familier. Mystique n'avait-elle pas failli y passer de la même manière?

Mais Vadim savait se contrôler, lui. Ses émotions ne pouvaient pas devenir aussi nuisible que ça, elle en avait la conviction. La panique ne s'empara pas un seul instant d'Eden qui se contenta d'essayer de déchiffrer ce qui pouvait bien se passer dans la tête du jeune russe. Même le craquement des meubles ne la détourna pas son attention. Si elle ne pouvait faire qu'imaginer les détails de ce qui avait pu se produire lors de cet entretien, elle avait en revanche une légère impression de déjà-vu concernant les émotions qui avaient pu y être ressenties. Le côté désagréable du pouvoir en présence dans la pièce lui était devenu très secondaire, et il ne lui vint même pas en tête l'idée d'essayer de le compenser d'une quelconque manière. En fait, aurait-elle seulement pu faire quoi que ce soit contre ça?

Puis tout cessa subitement, comme après un brusque rappel à la réalité. Vint ensuite une esquive magistrale de la part de Vadim. Le sourire qu'il afficha n'y changea rien.

"Bien sûr que c'est important. Sinon tu ne serais pas revenu."

Elle lança ce qui était pour elle une évidence, le tout sur un ton calme, avant de se redresser un peu, retrouvant comme un second souffle.

"Mais je comprends que tu puisse ne pas vouloir en parler."

Même si ça ne faisait qu'attiser sa curiosité. Elle ne savait que trop qu'il n'était pas vraiment bon d'insister sur ce genre de chose. Et puis Alex aussi le comprendrait bien, il n'était pas très loquace concernant ses propres ressenti, comme beaucoup de personnes ici.

"En attendant, il faudrait voir comment officialiser ton retour. Brown sait probablement sur ce qu'il est possible de faire pour flouer le système."

Sur ce point, elle n'avait aucun doute. En tout les cas, ce ne serait pas vers le gouvernement qu'ils pourraient se tourner.[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malo Le Pouhibec

avatar

Messages : 1924
Taille : 1m52
Poids : 39 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Terreur des Préaux
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Chambre de Malo, Alexander, Vadim et Dakota   Lun 9 Mai - 15:25

Salon Arrow

Un pas traînant s'était fait entendre dans le couloir, bruit qui avait semblé s'interrompre un court instant pour reprendre en mode légèrement plus accéléré. Malo regagnait l'endroit qui avait été sa chambre avant son départ, un mois plus tôt. Loin d'afficher son dynamisme habituel, le gamin marchait très lentement, comme si toute la fatigue du monde s'était accumulée sur ses épaules. Le bruit d'une conversation provenant de la chambre montrait qu'il ne serait pas livré à lui-même. Soudain, le son d'une voix connue, bien que légèrement différente, interpella le Breton, le faisant même s'arrêter pour confirmer l'information.

Le timbre de voix avait changé, plus grave et légèrement plus nasillard que dans les souvenirs du gamin, mais il n'y avait aucun doute sur l'identité de son propriétaire (qui devait être entré dans la phase d'acquisition de boutons d’acné chère à tout adolescent). Il s'agissait, sans aucun doute de Vadim, celui-là même dont on venait de l'assurer qu'il avait quitter Graymalkin Industries.

Du coup, Malo franchit en deux enjambées la distance qui le séparait encore de la porte qu'il franchit dans la foulée. Un large sourire s'afficha sur le visage creusé du garçon alors qu'il réalisait que son oreille ne l'avait pas trompé.

"Vadim ! Cool, t'es vraiment là...", s'exclama-t-il d'une voix ravie. "Ils m'avaient dit qu't'étais parti et..."

Breizh s'interrompit soudain, réalisant qu'il allait passer pour le dernier des mufles à ignorer de la sorte les autres occupants de la chambre. Il fallait néanmoins bien l'excuser : s'il s'attendait à revoir Alex et Eden (d'ailleurs que foutait une fille dans le secteur réservé aux garçons ?), s'apercevoir que Vadim était là avait été une surprise particulièrement heureuse.

"Salut Eden, salut Alex.", reprit-t-il, un peu contrit. "J'ai vu m'sieur Brown qui m'a dit qu'j'pouvais rejoindre la chambre mais..."

Malo marqua une nouvelle hésitation en balayant la pièce du regard. Celle-ci était bien trop bien rangée pour être réellement sa chambre et il n'y avait plus la moindre trace de ses affaires. Le simple lit au carré résonnait comme une insulte au caractère du Breton. Du coup, le sac de sport contenant ses vêtements de voyage toujours à la main, il restait là, sans rien dire, les yeux un peu dans le vague, comme perdu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://departement-cherub.forumgratuit.org/
Alexander Conowell

avatar

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Chambre de Malo, Alexander, Vadim et Dakota   Jeu 12 Mai - 18:31

Il semblait que titiller Vadim sur l'événement qui l'avait fait retourner en Amérique était une mauvaise idée. Celui-ci laissait s'échapper assez souvent des effets de son pouvoir et ils en subissaient un aspect qui leur donnait l'impression de s'écraser doucement vers le sol. Prudent, Alex se préparait à devoir endormir le jeune Russe si la sensation devenait nettement trop forte, voire dangereuse.

Mais finalement, tout revint en ordre, ce qui était plutôt rassurant. Si le garçon était capable de se maîtriser lorsque c'était nécessaire, il ne risquait pas de blesser qui que ce soit et c'était bien là la seule priorité immédiate.

Dans l'immédiat, il ne servait à rien de harceler son camarade de chambre pour avoir des réponses. Eden préféra changer de sujet en proposant d'officialiser son retour. Mais il n'était pas question de faire une petite fête ou une sortie pour son retour ici. Elle pensait en réalité à officialiser d'un point de vue légal sa présence sur le territoire avec l'aide de Brown.

Personne ne savait grand chose sur lui ni ce qu'il savait faire réellement. Diriger un peuple lui offrait probablement quelques qualités, mais pas nécessairement celles qu'on aimerait subir. Après tout les dictateurs aussi, tout comme les gourous de sectes étaient capables de faire ce genre de choses... Mais la discussion n'eut pas le temps d'aller plus loin. Une voix familière mais absente se fit entendre sur le pas de la porte.

Si Vadim fut salué plutôt joyeusement, les deux plus âgés n'eurent pas le plaisir de se sentir désirés ce qui déstabilisa quelque peu l'asiatique. Il lui en voulait d'être parti aussi soudainement sans donner la moindre nouvelle. Les jours avaient passé, et le fait que ses affaires ne soient pas prises avaient laissé entendre qu'il reviendrait probablement. Mais la chambre faisait vide avec un Dakota déprimé par la disparition de Clara. Son moral à lui n'était comme d'habitude pas au beau fixe mais la situation s'était tassée à présent.

Les affaires de Malo avaient été rangées, dans le doute, ce qui avait définitivement marqué son absence tout comme le lit bien fait, assez inhabituel dans ce coin de la chambre. A la fois heureux de voir le Breton de retour car il fallait bien avouer que sa présence lui avait manqué, mais aussi un peu blessé par cette rupture totale de communication qui faisait déjà suite à une période relationnelle à blanc, Alexander ne savait pas trop comment réagir. Etait-il de retour pour qu'ils s'ignorent à nouveau ?

Impassible, il observa Malo un instant qui semblait regarder son lit dans le vague sans savoir s'il pouvait revenir et reprendre son activité comme avant. S'avançant finalement, Alex passa à côté du garçon en lui posant une rapide main sur l'épaule qui devrait éveiller quelques souvenirs.

- " Tout est là. " indiqua-t-il ensuite en ouvrant une armoire où les affaires étaient soigneusement rangées, et dont les affaires lavées étaient pliées.

- " Bon retour. " rajouta-t-il ensuite, toujours neutre.

Dakota allait avoir une drôle de surprise en rentrant tout à l'heure.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vadim Leskov

avatar

Messages : 390
Taille : 1m52
Poids : 41 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Caïd des Récrés
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Chambre de Malo, Alexander, Vadim et Dakota   Mer 18 Mai - 5:42

Toujours assis sur son lit, Vadim sembla soulager par l'attitude compréhensive d'Eden. Alex, comme à son habitude, n'avait pas fait un seul commentaire. L'asiatique avait toujours été un monstre de calme, même avec un trio de garçon hyperactifs et remuants à ses cotés. Un monument de Zen...

Le mini-russe acquiesça aux paroles de Wraith. Il ne tenait pas à avoir d'autres soucis avec l'administration, américaine cette fois. En l'espace de quelques mois, le russe était passé de touriste à réfugié. "D'accorrd... Merci, Eden...", lâcha-t-il en un souffle empreint de gratitude.

Soudain, la porte s'ouvrit sur un Malo amaigrit mais toujours aussi joviale et souriant. Les retrouvailles avait un arrière gout de fin d'été, avec son cortège d'aventures estivale à raconter à la rentrée entre copains. "Malo!", salua Vadim avec un sourire heureux. Si, pour Vadim, Dakota était un bon frère de crime, Malo était d'avantage un copain d'aventure et un confident. Les trois ados étaient très différents et complémentaires.

Le regard bleu du jeune slave se porta plus attentivement sur la silhouette du français. "Oui... J'étais parrti pour voirr ma famille pendant les vacances.", éluda-t-il simplement. Fait rare, il haussa un sourcil. "Tu es rrevenu de mission en Afrique...Ou tu fais sorrte de rrégime, grreve de la faim? T'es tout maigrre!", demanda-t-il avec sa délicatesse et diplomatie habituelle, un poil inquiet pour son ami. Son camarade semblait bien paumé. Visiblement, Vadim n’était pas le seul à avoir vécu un été mouvementé.

Laissant Alex répondre aux questions non-dites du breton, Zero-G se releva de son lit, y laissant son sac de randonnée. Il avait envie de prendre une bonne douche, de manger un truc différents des gâteaux secs qu'il avait grignotés durant son voyage, et de s'écrouler sur son lit à cause du jet lag. Mais, cela pouvait attendre un peu. "Je devrrais aussi voirr le nouveau dirrecteur...pour lui dirre que je suis arrivé... Tu sais où il est?", ajouta-t-il avec un brin de nervosité. Le x-boy doutait fortement que l'ex-prof soit aussi compréhensif que Éden.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Marshall

avatar

Messages : 2234
Taille : 1m68
Poids : 59 kg

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Mariée mais Sainte
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Chambre de Malo, Alexander, Vadim et Dakota   Ven 20 Mai - 22:08

Eden espérait sincèrement que Brown pourrait faire quelque chose pour la situation du jeune russe. Et puis beaucoup de x-men étant partis, ce serait du gâchis de ne pas au moins essayer d'aider ceux qui restaient ou revenaient. Alex ne semblait pas avoir plus d'idée que ça sur ce qu'il conviendrait de faire, ou même simplement pour répondre à la fuite de Vadim. Son silence ne l'étonna pas en fait. Ce qui la surpris fut plus la gratitude qui transparaissait dans un remerciement somme toute plus de convenance qu'autre chose. Après tout, elle n'avait jusqu'ici rien fait de concrètement utile pour aider Vadim. Elle se contenta de lui rendre un sourire, sans trop de conviction en vérité. Même si elle était heureuse de revoir leur camarade, les circonstances qui l'avaient incité à revenir l'attristaient.

Comme pour confirmer qu'il était temps de passer à autre chose, la porte s'ouvrit. Eden eut un temps de retardement en comparaison de ses camarades, convaincue que la seule personne à venir par ici ne pouvait être que Dakota. Seulement le physique reconnaissable malgré une perte de poids évidente penchai en faveur d'un autre fuyard revenu au bercail. Pour le coup. Eden resta sans voix, contrairement à Vadim. Autant elle était ravie du retour de ce dernier que celui de Malo la laissa... Perplexe. Ou outrée peut-être? Si elle ne trouvait pas de raison d'en vouloir au jeune russe d'avoir mis les voiles, elle avait trouvé moins de justification au départ du breton. Après tout, il avait été recruté non? Il avait rejoint les x-men bien avant Vadim, bien avant elle-même, et pourtant malgré ses prises de positions, ses actes, il avait choisi de filer retrouver sa famille. Elle cligna des yeux quelques secondes, le temps que Malo réalise qu'il n'y avait pas qu'une seule personne dans la pièce, puis face à l'air contrit du garçon, elle se ressaisit. Il n'était pas plus juste de sa part d'en vouloir à Malo qu'à qui que ce soit d'autre d'avoir mis les voiles. Après tout, elle avait bien failli le faire.

Lentement, elle se releva, suivant des yeux un Alex d'une impassibilité qui lui fit froid dans le dos. Pour lui, le retour de Malo devait être bien plus perturbant encore. Après tout, les deux avaient toujours été proches. Elle afficha un sourire mesuré, mais sincère malgré tout en se reportant sur le breton.

"Contente de te voir de retour."

Il avait l'air mal en point, et quelque chose lui disait que le voyage n'était pas la seule raison de son état. Fallait-il que tous les mutants vivent de mauvaises expériences en retournant vers leurs familles? Eden s'avança jusqu'au breton et lui fit un câlin de bienvenue, comme pour Vadim mais en moins impulsif, et surtout moins poisseux, la sueur ayant eu le temps de sécher. Elle nota la nouvelle pirouette de Vadim, sans trop s'en soucier. Pour elle, ce sujet-là était clos pour l'instant. Mais de nouvelles interrogations étaient soulevées par le retour de Malo. Déjà... Pourquoi? S'il avait pu retrouver sa famille, retourner à une vie normale, et dans un pays qui n'était pas la Russie... Pourquoi était-il revenu dans cette baraque de fous? Elle fit une première tentative détournée.

"Ta famille va bien? Tu as été les retrouver?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malo Le Pouhibec

avatar

Messages : 1924
Taille : 1m52
Poids : 39 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Terreur des Préaux
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Chambre de Malo, Alexander, Vadim et Dakota   Ven 27 Mai - 14:16

Malo restait à l'entrée de la chambre, l'air toujours un peu perdu comme s'il avait du mal à fixer son attention. L'accueil de ses camarades, Vadim mis à part, n'était pas aussi enthousiaste qu'il se l'était imaginé. Visiblement, sa longue absence avait jeté le trouble. Pourtant l'ancienne directrice l'avait assuré qu'elle informerait tout le monde...

"Je...", bafouilla-t-il un peu avant de se reprendre. "Madame Donowho vous a rien dit ? Pourtant elle..."

S'interrompant de nouveau, le gamin eut un sourire sincère en sentant la main d'Alexander se poser brièvement sur son épaule, rappel éphémère d'un geste semblable lors de leur première rencontre dans le dédale souterrain d'Utopia. Il n'eut pas le temps de répliquer qu'il se faisait enlacer par Eden s'enquérant de sa famille, alors que Vadim, avec le tact d'un éléphant dansant en tutu, s'inquiétait, lui, de son apparence.

"Merci Alex.", répondit-il tout d'abord à son ami asiatique.

Pour Malo, voir ainsi ses t-shirts et shorts aussi soigneusement pliés avait un petit côté perturbant, mais rassurant en même temps, quant à l'amitié que Dream lui témoignait.

"Je suis trop content de vous revoir tous.", poursuivit le garçon d'une voix chaleureuse mais où la lassitude sa faisait de plus en plus nettement sentir. "Oui, oui, mes parents vont bien... Même s'ils étaient pas très content qu'j'revienne si vite. Ils trouvaient qu'j'avais pas assez récupéré mais ça v..."

L'élocution, pourtant d'ordinaire fluide et volubile du Breton, était un peu saccadée. Malo s'interrompit une nouvelle fois et tituba légèrement avant de se ressaisir et de se redresser vivement.

"Euh... J'crois qu'j'vais m'asseoir un peu.", murmura-t-il en s'avançant vers son lit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://departement-cherub.forumgratuit.org/
Alexander Conowell

avatar

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Chambre de Malo, Alexander, Vadim et Dakota   Dim 29 Mai - 15:43

Malo semblait être dans un sale état. Aminci, le visage fatigué, le garçon semblait tout de même content d'être revenu. Encore fallait-il savoir pourquoi était-il parti de manière si précipitée. Il observa Eden enlacer son camarade spontanément alors que Vadim s'enquerrait rapidement de la situation du Français. Ce qu'il y avait de bien parfois, c'est qu'il n'était pas nécessaire de poser les questions. D'autres s'en chargeaient avec plus ou moins de tact à sa place.

Le départ ne semblait pas avoir de lien avec ses parents. Par contre, Donowho aurait dû leur apprendre quelque chose.

- " Elle ne nous a rien dit non. " mit-il au clair pour lui laisser comprendre que personne ne comprenait son départ.

La maladie l'avait-elle empêchée de le faire ? Difficile à dire. Remarquant la faiblesse du Breton, Alex faillit avoir un geste pour le rattraper alors qu'il se ressaisissait. Les sourcils froncés devant la situation et le manque d'information, l'asiatique posa la question, entre inquiétude et agacement :

- " Qu'est ce qu'il se passe ? Pourquoi es-tu parti sans rien dire ? "

Il aurait bien le temps ensuite de lui proposer de manger quelque chose ou de se reposer, si la réponse du garçon ne l'énervait pas et lui semblait valable. Mais dans l'immédiat, il valait mieux connaître le contexte du départ autant que celui du retour pour se faire un jugement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Chambre de Malo, Alexander, Vadim et Dakota   Mer 1 Juin - 22:24

Un message général de Jane à tous a écrit:
Urgent
Les PF attaquent le Pentagon
Situation sûrement grave
Tout le monde dans le salon pour suivre l'affaire en cours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vadim Leskov

avatar

Messages : 390
Taille : 1m52
Poids : 41 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Caïd des Récrés
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Chambre de Malo, Alexander, Vadim et Dakota   Jeu 2 Juin - 23:06

Vadim ne remarqua pas vraiment le ton plus mesuré d'Eden envers Malo. Moins chaleureux... Il était habitué à ce ton plus froid et moins expressif dans la bouche des russes. Personne ne lui donna de réponse pour localiser le directeur. Il n'en eut pas besoin. Le petit français affaiblit venait de s'assoir sur son lit que dejà un message arrivait sur le portable de tout le monde, y compris le sien! Il aurait bien eut envie de le lire, mais il était sur d'Eden et Alex réagirait ou ferait un résumé du texto.

Pour le moment... Il attrapa son sac, fouilla allègrement dedans et balança quelques affaires en petit tas sur sn lit au carré. Finalement, il récupéra la seule chose qu'il avait put manger dans les soutes de l'avion, en catimini : les restes d'un paquet de cookies et une moitié de bouteille d'eau. C'était pas la gloire, mais c'était mieux que rien.

"Tiens...", offrit-il à son camarade sous-alimenté.

Puis, il tourna son minois vers les deux grands. "Ca dit quoi?", demanda le môme avec son ton de voix grave et trainant, sans prendre la peine de chercher son propre portable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Marshall

avatar

Messages : 2234
Taille : 1m68
Poids : 59 kg

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Mariée mais Sainte
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Chambre de Malo, Alexander, Vadim et Dakota   Ven 3 Juin - 16:41

Apparemment pas mal de choses étaient restées non dites. Eden fronça les sourcils quand Malo évoqua une information qu'elle n'avait pas eu souvenir d'avoir entendu quant au départ du breton. Peut-être y avait-il eu une justification personnelle qui était restée à la discrétion de quelques personnes. La pensée furtive d'une motivation purement familiale lui effleura l'esprit et vu la tête de Malo, elle espérait qu'il ne s'agissait pas d'une trop mauvaise nouvelle. En tous les cas, le téléporteur paraissait dans un état encore pire que ce qu'elle avait estimé en premier lieu. Heureusement, Alex aurait été là pour le rattraper.

Si les parents allaient bien, alors c'était probablement tout simplement Malo qui n'allait pas. Dans quel état était-il partit? Eden ne s'en souvenait pas vraiment à vrai dire. En même temps, savoir que Clara avait batifolé avec Dakota avant de prendre la poudre d'escampette n'aurait pas aidé le breton à se sentir bien dans ses baskets. Mais là, ça faisait un peu trop. Même pour Alex. C'était elle où il s'agaçait? L'imperturbable asiatique se laissait-il aller?

"Tu es malade? Ou c'est ton pouvoir qui te joue des tours?"

C'était peut-être un peu direct, mais en même temps, les compétences mutantes jouaient sur leurs organismes d'une manière ou d'une autre. Combien avaient ressentis des effets désagréables à l'usage, l'excès ou simplement le développement de leurs pouvoirs? Vadim prenait déjà les devants pour nourrir leur équipier. Mais vu son apparence émaciée, la californienne doutait que Malo ait conservé son appétit légendaire.

Elle attendit une réponse de la part du breton avant que son téléphone ne vibre. Tout comme celui des autres. Elle sortit machinalement le sien, et consulta d'abord distraitement l'écran... Avant de le prendre à deux main, le déverrouiller, et ouvrir prestement le message. Elle pâlit presqu'instantanément, de mauvais souvenirs lui revenant en tête. Bon Dieu, ils s'étaient tous battus contre ce genre de chose. Alex et Malo eux-mêmes s'étaient retrouvés au Pentagone il n'y avait encore pas si longtemps que ça. Elle répondit par réflexe.

"ça recommence..."

Elle releva son téléphone, en jetant un coup d'œil à Alex pour voir sa réaction, avant de préciser.

"C'est Jane. Elle dit que les Pères Fondateurs attaquent le Pentagone et qu'il faut aller dans le salon pour plus d'infos."

Comme si elle peinait à y croire, Eden relu encore une fois le message. Elle allait avoir besoin d'en savoir plus, et ne doutait pas que ça allait aussi être le cas de certains de leurs camarades. Mais l'état de Malo restait préoccupant.

"Ne le prend pas mal Malo, mais vu ton état, il vaudrait mieux que tu te repose. Et si tu veux, je pourrai te faire suivre les infos au fur et à mesure. Enfin tu fais comme tu le sens..."

Elle agita son téléphone, indiquant qu'elle pourrait transmettre les détails par simple message, avant de simplement sortir de la chambre. autant jusqu'ici elle ne doutait pas de la curiosité de Malo qu'à présent elle supposait qu'il lui serait préférable déjà de commencer par reprendre des forces. Surtout si quelques malins suggéraient d'aller foncer dans le feu de l'action.



Arrow Salon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malo Le Pouhibec

avatar

Messages : 1924
Taille : 1m52
Poids : 39 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Terreur des Préaux
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Chambre de Malo, Alexander, Vadim et Dakota   Mer 8 Juin - 14:22

Ainsi, visiblement, l'ancienne directrice n'avait rien dit à ses camarades, ni même à ses collègues du corps enseignants si Malo prenait en référence l'attitude neutre de Morgan devant son retour. Du coup, le gamin comprenait un peu mieux l'apparente froideur de l'accueil. Tout le monde devait croire qu'il était, lui aussi, une espèce de déserteur, comme bon nombre d'élèves passés en coup de vent à Graymalkin Industries.

Le Breton esquissa une grimace alors que ce raisonnement se développait dans son cerveau. Comment avait-on pu croire une chose pareille ? Comme si Breizh n'avait pas donné moult preuve de sa détermination et de sa fidélité... Comment imaginer qu'il puisse s'enfuir, sans rien dire, en abandonnant tous ses amis derrière lui ?

Esquissant un sourire d'excuse, Malo refusa d'un geste de la main les gâteaux offerts spontanément par Vadim et regarda, tour à tour, ses trois camarades.

"Euh non, enfin  ça va mieux.", répondit-il à Eden. "J'sais pas trop c'que j'ai eu. Y'a eu un trou noir, en fait, et j'me suis réveillé à l'hosto avec la mère Donowho qu'était là. C'est elle qu'a décidé que j'devais rentrer chez moi pour me reposer. Mais elle devait vous prévenir tous... C'est ce qu'elle m'a promis..."

Le garçon marqua une légère pause dans ses explications, ne comprenant vraiment pas le pourquoi de cet oubli. La maladie de la vieille y était-elle pour quelque chose ? Ça paraissait quand même bien étrange.

"Je devais me reposer. Pas l'droit à la télé, ni à l'ordi. Pas de pouvoir non plus... J't'ai envoyé un message pour dire que j'allais bien.", poursuivit-il, s'adressant à Alex cette fois. "Mais même le téléphone, j'y avais plus droit après. Fallait que j'évite tout ce qui pouvait me fatiguer ou m'énerver... Mais là, c'est bon, j'suis guéri !"

L'affirmation pouvait quand même paraître bien présomptueuse quand on voyait les traits amaigris du gamin et ses poches sous les yeux.

"Enfin, les parents voulaient que j'reste encore mais moi, j'voulais revenir le plus vite possible. J'ai été tellement chiant qu'ils ont fini par céder...", sourit Malo en repensant aux discussions animées avec ses parents sur le sujet. "Ils ont envoyer un message à Donowho et m'ont laissé prendre l'avion. J'ai été surpris de trouver personne à l'aéroport alors j'me suis téléporter ici mais c'était pas une bonne idée... J'ai la tête qui tourne encore un peu."

L'arrivé des message sur les téléphones de ses camarades fit prendre conscience au Breton que son propre téléphone était resté en France. Intrigué, il se tut pour écouter les dernières nouvelles. Devant la nouvelle de l'attaque, le gamin voulut se redresser, balayant d'un geste les objections d'Eden.

"Non, non, ça va, j'vous dis.", affirma-t-il avec une assurance démentie par la pâleur de son visage. "Il se passe quoi exactement ? On peut pas laisser faire..."

Ayant présumé de ses forces, Malo fut contraint de se rasseoir avec un petit soupir. À son grand déplaisir, la Californienne voyait juste mais Breizh était bien trop entêté pour s'avouer battu.

"Vous me direz tout alors ?", s'enquit-il d'une voix inquiète. "Vous allez pas là-bas sans moi... Promis ?"

Même s'il n'avait toujours pas entièrement récupéré, Malo restait persuadé que ses camarades ne pourrait se passer de lui en cas de problème.

"J'ai pas mon téléphone.", poursuivit-il d'un air déçu suite à la proposition d'Eden. "Y'a toujours des oreillettes dans le tiroir de la table de nuit ? J'pourrais écouter ce qu'il se passe comme ça..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://departement-cherub.forumgratuit.org/
Alexander Conowell

avatar

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Chambre de Malo, Alexander, Vadim et Dakota   Dim 26 Juin - 15:36

Alors que Vadim tendait des cookies à un Malo visiblement affaibli, un message arriva sur les téléphones du groupe. Eden résuma rapidement la situation aux revenants : les Pères Fondateurs s'attaquaient encore au Pentagone. La mission qu'il y avait déjà faite l'avait assez refroidi à l'idée d'y retourner. Et le moment était assez mal choisi avec le retour de Vadim et Malo.

Evidemment, Eden préférait prévenir le Breton qu'il ne devrait pas tenter quoique ce soit. Une veine tentative de faire le fort plus tard, le concerné finissait par se rendre à l'évidence face à son incapacité à faire quelque chose à leurs côtés. Finalement, elle s'en alla après que Malo ait expliqué qu'il avait essayé de prévenir de son absence. L'interdiction de toucher tout appareil électronique l'avait forcément limité dans ses communications. Le plus surprenant était ce message qu'il aurait dû recevoir.

- " Je n'ai rien eu... " regretta-t-il oralement.

Retournant sur Malo, il demanda :

- " Et les médecins n'ont rien trouvé ? Ca se voit qu'il y a quelque chose qui ne va pas. " fit-il remarquer directement.

Epuisé, aminci et pâle : il était clair qu'il se passait quelque chose et c'était plutôt inquiétant.

- " Je vais rester avec toi. " annonça-t-il.

Il s'assurerait au moins qu'il n'aille pas se mettre en danger comme il avait l'habitude de le faire. Dans son état, le Français n'était probablement pas capable de se téléporter si nécessaire. Ou en tant cas, c'était quelque chose qu'il valait mieux éviter d'essayer...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vadim Leskov

avatar

Messages : 390
Taille : 1m52
Poids : 41 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Caïd des Récrés
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Chambre de Malo, Alexander, Vadim et Dakota   Lun 4 Juil - 1:57

Vadim écouta l'explication de son camarade sur son état. Et, même s'il émettait de sérieux doute quant au coté "guéri" du breton, il ne fit aucun commentaire. jeune russe était mal placé pour empêcher quelqu'un de revenir à Graymalkin, et il n'avait vraiment pas envie d'embêter son pote dès son retour. ils auraient le temps de se parler plus tard, et Malo avait besoin de repos... Comme tous ici...

Eden quitta la pièce, pour rejoindre Jane au salon. Si Zero-G avait étudié et même rédigé des dossiers sur les pères fondateurs, ils n'en avaient jamais vu en réel. Et, cela ne semblait pas plus mal, d'après les récits des pensionnaires de l'école!

Laissant son paquet de gâteau sur la commode près du lit du breton, Vadim se leva et lui sourit. "Je vais rrejoindrre les autrres...", dit-il sobrement, avant de se lever. Il fit un signe de tête à Alex, ne doutant pas qu'il prendrait soin du petit malade.

Puis, juste avant de franchir la porte et de se diriger vers le salon, le blondinet se retourna une derniere fois vers le Breton avec un grand sourire : "Bienvenue à la maison..."

Arrow Salon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chambre de Malo, Alexander, Vadim et Dakota   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chambre de Malo, Alexander, Vadim et Dakota
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Graymalkin Industries :: Deuxième étage :: Chambres des garçons-
Sauter vers: