Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 02.03/13.L.Crémaillère - Buffet présidentiel pour héros providentiels

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Luz Arriaga



Messages : 168
Taille : 1m78
Poids : 61

Feuille de personnage
Réputation:
10/15  (10/15)
Connotation: Piquée par une ortie
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/13.L.Crémaillère - Buffet présidentiel pour héros providentiels   Mer 29 Fév - 14:31

[Sorry, j'ai pas les yeux en face des trous -__- j'avais zappé le post de Dakota

Luz accueillit l'indignation compatissante de Vesna par des hochements de tête calme, même si le fait de connaître l'existence de la liaison entre ses coéquipiers l'excitait beaucoup moins. L'appel de Roxie finit par faire décamper la Russe - qui fit sautiller sur place l'animal qui s'était enroulé autour de sa jambe -, laissant l'Espagnole un peu réconfortée par le fait que le monde entier ne se liguait pas contre elle. Dans cette guerre, si guerre il y'avait, elle aurait des alliés. Le compliment de Mbarou la toucha également, même si, elle se l'avoua, elle aurait préféré qu'il vienne de quelqu'un de plus...mâle.

Enfin, ce n'était pas le moment de faire la difficile. Se rendant compte qu'elle n'avait pas pu répondre à la "Santé" lancée à la cantonade, faute de verre, elle demanda un jus de fruit quelconque au serveur, qui lui servit quelque chose qui devait être à base d'orange.

Au moment où Luz cherchait comment relancer la conversation avec Mbarou en évitant soigneusement tout sous-entendu pouvant être lié à certains évènements passés, Mia arriva comme une fusée, avant de descendre cul-sec un verre de vodka en appelant d'autres. Woah. Il y avait pas mal d'éléments à analyser, et l'Espagnole se força à conserver un visage complètement neutre, ne trahissant ni rancune ni sarcasme, deux émotions qui venaient d'apparaître comme par enchantement dans son esprit. Une véritable Gentleteenager.

Elle ne réagit en réalité qu'à l'agression que venait de subir son nouvel ami lémurien. De quel droit lui parlait-elle comme ça ?

- Hé oh, on se calme là. C'est un nouveau, il est pas rassuré, ça sert à rien de monter sur ses grands chevaux, rétorqua-t-elle sans aménité. Même le gamin-loup s'en était rendu compte. D'autant qu'avec son esprit légèrement échauffé, Luz se sentait tout à fait prête à un duel de tempéraments latins. La chute de reins ne faisait pas tout.

Elle caressa dérechef la tête d'Eko, en regardant Mia avec un air de défi. Le "t'es fringuée comme un sac" lui restait toujours en travers de la gorge. Peut-être n'avait-elle pas rigoureusement dit ça, mais l'interprétation avait désormais du mal à disparaître. Insidieusement, elle demanda :

- Damian n'est pas là ? J'espère qu'il n'est pas allé couper des roses dans le parc, c'est pas la saison pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02.03/13.L.Crémaillère - Buffet présidentiel pour héros providentiels   Jeu 1 Mar - 3:01

Perdue, troublée et furieuse de ce qui venait de se passer avec le détritus qui avait osé souiller un moment magique et instiller le doute en elle, Mia passait sa colère dans un alcool fort qu'elle avalait d'une traite comme si c'était de l'eau.

Sa réaction agacée envers le lémurien fut remarquée par un loup qui venait d'atterrir à côté du truc violet, il lui faisait remarquer qu'il devait juste bien l'aimer. Luz intervint aussi sec pour la calmer, justicière sexy qui lui rappelait une certaine jessica rabbit, icône sexy d'un siècle passé mais partageant le même goût des robes rouge.

La latine sentit qu'elle s'énervait à tort et à travers, la remarque de Luz avait touché juste et lui ouvrait les yeux.

-"Un nouveau? Ah d'accord, c'est pour ça qu'il balance des petits fours alors que je ne lui ai rien fait? Drôle de façon de montrer qu'il aime bien les autres..." Mia sentait qu'elle s'énervait de nouveau et s'obligea à respirer profondément pour se calmer.

-"Désolée ce n'est pas contre vous..." s'excusa-t-elle, honteuse de se défouler sur des innocents en s'excusant autant auprés de Luz que des deux nouveaux élèves.

Luz lui demanda où se trouvait son cavalier, ce rappel attrista la portoricaine qui se souvint d'un coup pourquoi elle était allée faire un concours de cadavres de bouteilles d'alcools.

-"Damian? Il est parti à cause de ce que Timour a fait ou a prétendu faire." Elle secoua la tête d'un air triste et regarda la belle plante verte qui campait devant elle d'un air de défi. "Quel enfoiré ce mec!"

Mia ne savait plus où elle en était et en voulait furieusement à l'Azéri, elle ne comprenait pas pourquoi il agissait ainsi. Soudain son téléphone portable vibra dans sa poche dissimulée dans les plis de la robe bustier.

-"Excuse-moi." lâcha la jeune femme d'une voix étranglée en baissant les yeux vers l'objet du délit.

Elle le sortit et vit que c'était Damian qui lui envoyait un sms. Pleine d'appréhension, elle se décida à le lire. Les mots la déchiraient, elle avait mal de savoir qu'il souffrait. L'alcool exacerbant son émotivité, les larmes se mirent à couler sur le visage de Mia. Elle tenta vainement de les dissimuler en les essuyant d'une main pendant qu'elle se mit à pianoter sur l'appareil de l'autre, tournant à demi le dos au trio qui la regardait.

Citation :
Dam, j'arrive. J'espère ne pas croiser cet abruti! Je pense que c'est bon. j'ai besoin de comprendre ce qui s'est passé.

Mia n'en menait pas large, elle avait peur de découvrir que Cupidon l'avait vraiment manipulée, elle détestait l'idée et espérait de tout coeur qu'il n'avait jamais inventé les sentiments qu'elle avait éprouvé envers Damian avant qu'il ne mette son grain de sel dans leur relation. Sa main tremblait légèrement en tenant le téléphone, s'il s'avérait que tout était un mensonge, elle ne savait pas si elle serait capable de surmonter cela et de supporter la présence de ceux qui lui auront fait du mal.

Elle regarda les trois mutants qui l'avaient sans doute observée et esquissa un pauvre sourire, le meilleur qu'elle pu faire dans l'état où elle était. Elle n'en menait pas large et doutait que son maquillage censé être waterproof avait résisté aux larmes.

-"Euh... c'était Dam. Il veut me parler."
Revenir en haut Aller en bas
Dakota Evans

avatar

Messages : 323
Taille : 1m48
Poids : 39kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Geek en peluche
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/13.L.Crémaillère - Buffet présidentiel pour héros providentiels   Jeu 1 Mar - 23:09

Eko observa de ses grands yeux vairons la réaction agacée de Mia sans montrer la moindre inquiétude, même s'il restait caché derrière Luz. Peut être était-il satisfait d'avoir attiré l'attention ?

Sans trop comprendre ce qu'il se passait, le lémurien se laissa caresser le crâne, ça ne se refusait jamais, et continua à observer l'hydro comme s'il la narguait. Puis les excuses de la femme lui passèrent bien au dessus car c'était bien connu : pas de sentimentalisme au pays des longues-queues. Finalement, quand elle annonça que Damian voulait la voir, Eko ne manqua pas de récupérer le dernier petit four près de lui et de le balancer encore sur Mia comme pour la chasser. Se faire caillasser par de la nourriture : le rêve à l'état pur.

Quelques minutes étant passées depuis le début de la transformation, Eko laissa la place à Dakota qui tomba sur les fesses parce qu'il ne s'attendait pas à se retrouver accroupi au réveil. La mine un peu boudeuse, il regarda autour de lui pour essayer de savoir où il était. C'était vraiment chiant de pas se souvenir de ce qu'il se passait quand il se transformait. A chaque fois fallait qu'il recolle les morceaux, en espérant qu'il avait pas fait trop de conneries.

Bon, la cougar était partie. Etaient arrivées une fille verte en robe rouge et une autre près des boissons. Y'avait toujours Blancpoil et la lézarde géante. MBarreau ? Sans trop comprendre pourquoi, il regarda Luz en se disant qu'il l'aimait bien. " Yo ! " L'enfant se releva en s'époussetant les fesses et se tordit pour vérifier qu'il s'était pas cradé avant de remonter le froc. " Y'a que des bombes ici ! Ca va me plaire je crois ! " lança-t-il en se marrant avant de finalement se présenter. " Moi c'est Dakota, comme l'état. Je viens de Denver, comme le dinosaure ! Et je suis un mutant super fort ! " Enfin il l'était surement, parce qu'il s'en souvenait pas trop.

Dakota offrit un grand sourire enfantin à Luz avant de dire " Je savais que mes parents voulaient me tuer en me forçant à bouffer trop d'épinards et de brocolis. Popeye était fort, mon cul. Toi t'as pas eu le choix hein ? " L'abus de légumes était mauvais pour la santé, c'était bien connu. Alors que les dragibus, personne en était jamais mort ni n'avait changé de couleur. Y'aurait le choix de la couleur au moins. Ses préférés, c'étaient les noirs.

En plus d'être verte, la fille avait deux excroissances sur la tête. " Tu peux les bouger les trucs sur ta tête ? C'est mou ? Je peux toucher ? " Après MBarou, c'était la pauvre Luz qui était l'objet de curiosité de Dakota. Manque de bol, y'avait pas plus curieux. C'était pas poli de demander ça comme ça, il le savait, mais c'était qu'un enfant, non ? Avec un grand sourire, et les yeux vairons grands ouverts, Dakota attendait avec impatience l'autorisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mbarou Bop

avatar

Messages : 2522
Taille : 2m29
Poids : 125kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Ecaillractérielle
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/13.L.Crémaillère - Buffet présidentiel pour héros providentiels   Ven 2 Mar - 4:09

Ben oui, c’est vrais la mère lune, Mbibi l’avait oublié celle-là. En tout cas il avait de bonnes excuses le petit loup et il n’allait pas être facile à convaincre. Mais bon, ce n’était pas à elle de le faire. D’ailleurs elle ne comprenait pas trop pourquoi on avait sorti se petit de sa meute de loup, bien sur il était humain, mais s’il vivait bien avec eux pourquoi lui changer de vie. Elle n’était vraiment pas persuadée qu’il aurait une vie plus agréable avec une bande de super héros sauveur de l’humanité. Au moins là-bas il pourrait trouver une jolie petite louve et faire… Et faire… Des trucs de loup.

En tous cas, il avait l’air heureux qu’on s’occupe un peu de lui et de ses problèmes. Le pauvre, il ne devait vraiment pas comprendre pourquoi il était là et le pire était que personne ne c’était occupé de lui. Elle allait l’aider à trouver un prof, c’était la moindre des choses.
Puis, il lui posa une question très comique sur les habilles, pour lui qui était naturellement habillé ça devait être vraiment étrange.

"Beeeeeennnn… C’est pas seulement pour nous tenir chaud, mais aussi pour montrer notre statut social, pour se différencier, pour définir à quelle groupe on appartiens où pour séduire. Enfin je crois."

Il ne comprit pas non plus comment s’utilisait le mot « goût » et le pris au premier degré. Il était trop chou, comme un petit enfant innocent. La dragonne reçu donc une grosse léchouille baveuse sur le visage qui la fait sourire, surtout la phrase qui l’accompagna.

"Ça va pas arranger mes plans drag ça. "

Mia était arrivée telle une furie sortie de ça cage, et se précipita vers les alcools. Quelque chose avait du mal se passer avec Damian, Mais la question ne se posait pas, avec Luz qui était super vénère et la latine qui carburait au super sans plomb, ça sentait le crêpage de chignon façon mutant. Ça allait pas être beau à voir et ça risquait de laisser des traces. La géante n’avait pas vraiment envie de séparer les deux mutantes, mais si elle devait intervenir elle le ferait. Surtout qu’elle était la mieux placer pour faire barrage.
Le petit signe commença les hostilités en lançant un petit-four sur la fille en bleu. Le poilu prétendit que c’était une marque d’affection. La jeune fille rouge et verte suivit en lançant deux piques pas trop acérées. La fille en bleu sembla prête à explosé, puis… Elle se calma. La Sénégalaise avait retenu la respiration pendant tout l’échange et fut soulagée de voir Mia faire ses excuses. C’était beaucoup mieux ainsi. Apparemment Timour lui avait fait une crasse, peut-être pour venger sa copine Luz, en tout cas il y avait de l’ambiance ici, la géante n’en avait plus l’habitude.

Heureusement le petit singe reprit une forme d’enfant. Le petit blond ne semblait pas se rappeler des événements, ni de l’arrivée de Luz. En tout cas elle en était la cible maintenant et c’était à elle de passer les testes. Mbarou caressa la tête du loup.

"Bon, alors, on va les chercher ses profs ? Tu reste sur mon épaule où tu préfères voyager à quatre pattes ? "

Elle regarda les deux filles, ça allait peut-être réchauffer, mais Mia semblait avoir la tête ailleurs.

"Vous croyez que je peux les trouver ou les profs ? "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neith_Harlow

avatar

Messages : 2426
Taille : 1m72
Poids : 70 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Sur répondeur
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/13.L.Crémaillère - Buffet présidentiel pour héros providentiels   Ven 2 Mar - 14:36

En début de soirée, Lily-Rose avait passé un moment avec Eve Beckett, la directrice du fameux "Bureau National d'Urgence". Elle avait ensuite laissé cette hôte de marque au salon, avec un cocktail, vu que la représentante du gouvernement désirait rencontrer des élèves. Mask n'y avait vu aucun inconvénient, même si elle se doutait que Chimère trouverait ce manque de prudence totalement scandaleux. Si le malfrat était si méfiant, il n'avait qu'à surveiller lui-même les allées et venues de leur hôte.

La doyenne avait pour sujet de préoccupation que la fête ne "parte pas en vrille" ce qui était hautement possible avec des mutants adolescents et excités comme Décibel, Eden et Vesna. Oui, depuis leur brillante mésaventure avec Danger, Lily-Rose mettait ces trois jeunes filles dans le même sac : des petites sottes irresponsables. Ce qui n'empêchait pas la tendresse. La doyenne s'inquiétait aussi de débordements provoqués par le manque de délicatesse de Mbarou, de Flesh ou de Malo. Bref, elle s'isola quelque temps dans son bureau pour obtenir un rapport complet de Danger. Seulement quelques dégâts mineurs avaient été provoqués dans la "salle de bal" par Ondine, Cupidon et Hawkeye. Les enfants restaient des enfants ...

Rassurée, elle se prépara pour retourner à la fête. Danger lui avait signalé l'arrivée de nouveaux X-Men, et Lily-Rose ne voulait pas laisser ces jeunes gens sans tuteur à proximité. Elle avait en outre envie de les accueillir, eux qui avaient tous rencontré des épreuves sur le chemin de Graymalkin. La dernière épopée de Breizh et Dreams pouvait le confirmer.

Habillée d'une robe noire simple et sans fioritures, à part des bijoux de perles, Mask se dirigea donc vers le chapiteau du buffet installé dans le parc. Un beau petit groupe de mutants se tenait là. Elle reconnut de nouvelles têtes, mais pas celle de leur recrue, Lorenzo. Elle regretta fugacement que Ludvig ne soit pas là.

Elle fit un sourire en passant aux jeunes gens, et un clin d’œil à Mbarou, puis alla directement commander un Blue Lagoon au charmant serveur mis à disposition. Elle pourrait alors à loisir regarder ses ouailles.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mbarou Bop

avatar

Messages : 2522
Taille : 2m29
Poids : 125kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Ecaillractérielle
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/13.L.Crémaillère - Buffet présidentiel pour héros providentiels   Ven 2 Mar - 17:46

En voyant arrivé Lily-Rose, la géante s’exclama.

"Ben tien, quand on parle du loup... C'est elle l'oracle que tu voulais voir, je te laisse aller lui parler."

Elle sourit au jeune loup et se rapprocha du sol pour le laisser descendre sans difficulté.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blancpoil Wade

avatar

Messages : 677
Taille : 98 cm
Poids : 21 kg

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Sauvageon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/13.L.Crémaillère - Buffet présidentiel pour héros providentiels   Ven 2 Mar - 22:11

La nouvelle humaine qui semblait bien aimer l'eau (Enfin... supposait-il qu'il s'agissait bien d'eau) s'excusa auprès des autres. Blancpoil ne comprit pas trop pourquoi mais il lui rendit un sourire en retour. Pourquoi serait-il fâché contre elle de toute façon ?

Dakota quany a lui redevint humain. Le lupin accueillit cette nouvelle avec un soupir de soulagement. Pour sûr, si l'humaine verte était pas arrivée, ça aurait été un carnage ! Peut-être que la bestiole aimait bien le vert... Blancpoil nota dans un coin de sa tête l'idée de brandir quelques feuilles vertes devant lui la prochaine fois qu'il se retransformerait. Au moins, ça le calmerait. Enfin, il espérait. Ou alors il irait chercher Luz. ça pouvait marcher aussi. Oh et puis après tout, c'était pas son problème. Pour l'heure, il devait rentrer chez lui.

Pendant que Dakota se concentrait sur les protubérances de l'humaine verte, Blancpoil écouta attentivement les explications de Mbabarou sur l'utilité des secondes peaux, puis finit par écarquiller les yeux.


"C'est vrai ? Vous utilisez aussi vos secondes peaux pour vos parades nuptiales ? Waaaa, c'est dingue ! Je pensais pas que vous accordiez autant d'importance a vos déguisements."

Blancpoil avait envie de lui poser mille et une questions sur le rôle précis des secondes peaux lors de la parade nuptiale, quel déguisement enfilait les humains pour tel ou tel statut et bien sûr, désigner tous les bipèdes a portée pour demander a quelle meute ils appartenaient. C'était fascinant. Mais peut-être qu'en observant un peu, il pourrait deviner. Et puis il ne voulait pas incomber la géante avec tout un tas de questions qui auraient durées jusqu'au petit matin.

Elle lui caressa la tête, avant de lui proposer d'aller chercher les oracles. Enfin... les "profs" comme ils les appelaient.


"Oh euh, bah je pense que je vais desc...."

Elle l'interrompit en lui annonçant que l'oracle était arrivé. drôle d'expression pour des humains... Blancpoil cligna plusieurs fois des yeux et observa les alentours. Il n'y avait qu'une vieille humaine qui voulait elle aussi boire de la flotte colorée. C'était elle ? Mbarou se pencha pour le laisser descendre, ce qu'il fit, un peu hésitant. Il fit un pas en avant, puis tourna la tête pour regarder une dernière fois la géante, cherchant un peu d'encouragement dans ses yeux. Il allait s'adresser a l'oracle en personne, le dirigeant spirituel de la meute de mutant. Il avait le traque.

Le lupin baissa les oreilles et avança timidement vers elle. Il ne connaissait rien du tout aux coutumes humaines, encore moins celles des mutants. Comment faisait-on pour s'adresser a un oracle mutant ? Y avait-il une formule spéciale, des mots bien précis a dire, comme dans sa meute ? Il avait peur de ne pas faire bonne impression pour se voir accordé une entrevue. Chez lui, quand quelqu'un se présentait mal, ou qu'il n'accordait que peu d'intérêt a ce genre de tradition, il était tout simplement mal accueilli, quand il n'était pas chassé.

Blancpoil la regarda de dos. Son estomac se noua, son coeur battait a tout rompre. Il finit par inspirer profondément, puis bredouilla quelques mots.


"Euh... Bonjou-soir. Je... je voudrais euh... Enfin..."

Oh la cata'. C'était vraiment pas une entrée en scène digne de ce nom. Il avait l'impression de faire honte a sa meute entière. Sous le coup de la panique, Blancpoil ferma les yeux et récita a un rythme soutenu, a la limite du bégaiement, les propres manières de son peuple en s'inclinant du plus bas possible qu'il pouvait.

"Je suis Blancpoil, de la meute de Fortnoir, des terres blanches. Que la mère-lune veille sur les tiens. J'aimerais solliciter la sagesse de l'oracle afin qu'elle m'accorde un entretien !"

Il resta incliné, la tête baissé, attendant la réponse comme un couperet, s'apprêtant a se voir refuser ce qu'il demandait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jahwa.deviantart.com
Neith_Harlow

avatar

Messages : 2426
Taille : 1m72
Poids : 70 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Sur répondeur
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/13.L.Crémaillère - Buffet présidentiel pour héros providentiels   Sam 3 Mar - 16:40

En voyant le garçon-loup juché sur les épaules de Mbarou, Lily-Rose se rassurait. L'intégration des nouveaux venus se faisait rapidement. Sans doute, la retraite spirituelle de la dragonne lui avait fait le plus grand bien. Quant au petit blondinet-macaque, il semblait très à l'aise avec les filles du groupe. Tout se passait plutôt à merveille, se félicitait la métamorphe.

Occupée à remercier le serveur pour ce grand verre de Blue Lagoon, Lily-Rose entendit les bégaiements approximatifs d'une voix inconnue. En se retournant elle vit le jeune ... Blancpoil, donc, incliné devant elle comme devant une reine.

La directrice en fut surprise et échangea un instant un regard avec la géante bleue. Elle revint rapidement sur le mutant lupin.

"Bienvenue à toi ... Blancpoil. Tu peux me parler en face tu sais. Enchantée de te rencontrer."

Mask fouillait dans sa mémoire si la gamin ne venait pas, par hasard, d'une réserve indienne, vu son vocabulaire imagé. Fortnoir ... les terres blanches ... l'Alaska sûrement. Quant à la "mère-lune" ...

"Je suis sincèrement désolée mon garçon, mais l'oracle, une mutante capable de lire l'avenir, est décédée il y a deux ans. Elle s'appelait Ruth Aldine. C'était une femme extrêmement courageuse."

Expliqua-t-elle, désolée de décevoir sans doute le jeune loup. Elle désigna néanmoins le bout opposé de la table, inoccupé.

"Si tu veux nous pouvons aller discuter un peu plus loin."

Elle devinait que quelque chose clochait avec ce garçon. Mieux valait dissiper tranquillement tous les malentendus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02.03/13.L.Crémaillère - Buffet présidentiel pour héros providentiels   Dim 4 Mar - 21:23

Mia se rendit compte qu'au final tout le monde s'en fichait de ce qu'elle vivait, les deux nouveaux en l'occurence, le louveteau s'inquiétait plus de rencontrer un certain oracle et le truc violet lui jetait de nouveau un petit four à la tête avant de se transformer en un petit garçon impertinent qui s'attaqua à Luz. Il inondait de questions celle-ci tout en voulant la tripoter tandis que blancpoil, guidé par Mbarou, s'adressait à la doyenne qui venait d'arriver pour commander une boisson au serveur, la prenant pour une oracle.

Légèrement amusée par ces deux nouveaux qui promettaient de mettre de l'animation, la portoricaine estima qu'elle ne vexerait personne si elle partait rejoindre Damian. Aprés un instant d'hésitation, elle se décida et partit vers le bâtiment non sans avoir salué tout ce beau monde en prenant congé d'eux.

-"Bonsoir Lily-Rose, je vois que vous avez de quoi vous occuper. J'aurai besoin de vous parler ce soir ou plus tard, c'est important. Mais pour l'instant profitons de la fête. Amusez-vous bien!" ajouta-t-elle à l'intention des autres.

Elle partit sans se rendre compte qu'elle avait gardé en main la bouteille de vodka qu'elle avait confisqué au serviteur.

Arrow chambre des garçons.
Revenir en haut Aller en bas
Blancpoil Wade

avatar

Messages : 677
Taille : 98 cm
Poids : 21 kg

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Sauvageon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/13.L.Crémaillère - Buffet présidentiel pour héros providentiels   Lun 5 Mar - 1:01

Blancpoil releva la tête et regarda d'un air inquiet Lily-rose lorsque celle-ci lui adressa la parole, l'incitant a lui parler "en face". Elle se disait enchantée de le rencontrer, c'était sans doute bon présage. Le lupin lui rendit un petit sourire rassuré. Elle lui apprit ensuite une mauvaise nouvelle. L'oracle n'était plus depuis belle lurette. Blancpoil détourna les yeux, d'un air pensif. Maintenant qu'elle en parlait, il lui semblait que Alex y avait fait allusion. Il avait oublié ce détail.

"Oh... Vous n'avez plus d'oracle. C'est... une perte tragique pour toutes les meutes."

Il redirigea son regard miel dans celui de la directrice, un sourire compatissant aux lèvres.

"J'espère que vous en trouverez rapidement un autre. Mais c'est pas grave. Enfin je veux dire, si c'est grave, mais si je pouvais parler au chef, ça m'arrangerait aussi. C'est toi la chef ?"

Une femelle chef de meute, c'était assez bizarre a appréhender. Mais bon, pourquoi pas ? ça ne le choquait pas plus que ça. Elle lui proposa d'aller a un bout de table. Blancpoil arqua un sourcil en regarda l'endroit désigné. C'était assez étrange comme pratique pour parler. Il mit quelques instant a comprendre. Peut-être que les humains préféraient parler d'affaires importantes en privée. Dans sa meute, c'était plutôt l'inverse. Tout le monde se réunissait pour prendre des décisions, petites ou grandes. Plus l'enjeu était important, plus il y avait de loups. C'était d'ailleurs la raison pour laquelle il y avait de grandes réunions de meute a des périodes précises.

"Tu veux qu'on s'assoit sur ce bout de bois pour discuter ? On risque pas de manquer de place avec tout ce qu'il y a dessus ?" finit-il par demander.

Boarf... C'était peut-être une autre coutume des humains.


"Moi je te suis, c'est toi la chef." dit-il avec un grand sourire.

Ne restait plus qu'à lui annoncer que son oracle s'était planté dans ses prédictions, et il pourrait rentrer chez lui. Facile !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jahwa.deviantart.com
Luz Arriaga



Messages : 168
Taille : 1m78
Poids : 61

Feuille de personnage
Réputation:
10/15  (10/15)
Connotation: Piquée par une ortie
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/13.L.Crémaillère - Buffet présidentiel pour héros providentiels   Mar 6 Mar - 16:29

Luz, quelques mois plus tôt, aurait assisté avec surprise, voire émerveillement au retour de Dakota sous sa forme humaine. Mais la cohabitation avec les freaks était passée par là, et la transformation fut accueillie avec une relative indifférence. La vie à l'Institut lui faisait perdre ses valeurs, songea-t-elle.

Plus surprenant, toutefois, fut de s'apercevoir que le lémurien et le gamin avaient deux mémoires différentes.

- Euh, salut. Enfin, re.


Même s'il semblait posséder une certaine curiosité naturelle commune avec sa forme plus poilue. Après avoir été ignorée par Damian, l'Espagnole décida de bien prendre d'être le centre d'attention. En plus, Dakota n'avait pas l'air dégoûté par son apparence.

- Ouais, c'est ça. Y'a moi, et plein de bombes. Super facile à vivre. Mia était repartie (et parier sur sa destination aurait été trop facile), elle pouvait donc jouer les médisantes sans risquer les regards assassins, car Mbarou était bonne pâte en dehors de ses moments de rage sanguinaire. Environnement d'écolos, excès de chlorophylle. Ouais, c'est mou, tu peux tester mais tire pas trop fort - elle pencha la tête afin d'inviter à l'expérience. Elle n'était pas si habituée que ça à se faire triturer le crâne, les gens étaient généralement plutôt dégoûtés.

- En tous cas, c'est cool aussi de pas se souvenir quand on devient un animal. T'es jamais coupable en fait.
Une pensée malsaine commença à lui venir. Et si Lémurien-Dakota se retrouvait lâché dans la si classe et si stylée penderie de Mia ? Ce serait la faute à personne. Une idée à creuser, et une excellente raison de bien s'entendre avec le petit nouveau.

Lily-Rose était arrivée, aussi sérieuse qu'à l'accoutumée. Luz ne comprenait pas pourquoi elle s'habillait de noir pour faire la fête, c'était une couleur à réserver aux enterrements, et encore, pas à tous. Blancpoil ayant délaissé Mbarou pour aller voir la directrice, elle apostropha la grande Africaine.

- Hé, Mbarou ! Toi, t'en penses quoi de Miamian comme couple ?


Elle ne s'adressait sans doute pas à la pire langue-de-vipère de l'Institut, mais Luz voulait tâter le terrain, voir si elle était la seule à être choquée par leur goujaterie conjointe. On ne piétinait pas son honneur sans conséquences, restait à déterminer lesquelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dakota Evans

avatar

Messages : 323
Taille : 1m48
Poids : 39kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Geek en peluche
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/13.L.Crémaillère - Buffet présidentiel pour héros providentiels   Mar 6 Mar - 23:11

La fille verte semblait l'avoir mauvaise. Dakota savait pas trop ce qu'il se passait, mais elle avait l'air de pas se trouver bien gaulée. " Mais non, t'es trop b… onne. elle. " Ouf. Les fille ses formalisaient toujours quand on parlait d'elles comme ça ! Fallait faire gaffe. La fille au bar se tirait et la verte confirmait que c'était la chlorophylle qui était responsable de sa couleur. " Chloro…truc ? C'est comme les chewing gum ? " Bon, le principale c'était qu'elle voulait bien qu'il lui tripote les machins sur la tête !

Affichant une mine réjouie, Dakota sautilla sur place. " Cool, cool, cool ! Je ferai doucement !" Le gamin était ravi et toucha délicatement d'abord en caressant avec ses doigts puis en tâtant un peu pour voir comme c'était. " C'est trop cool ! Tu peux les bouger ? T'attrapes des trucs avec ? " L'inspection terminée, le mioche tira une tête surprise à l'affirmation sur les souvenirs. " T'es folle, c'trop nul de pas se souvenir. Je sais jamais ce que j'ai fait comme conneries et où je suis allé. Des fois je me réveille avec des bleus partout et des coupures ! Ou avec un goût dégueu en bouche, et je préfère pas savoir pourquoi ! Si encore j'me contrôlais t'sais… Pff. Encore ça serait marrant de se souvenirs des conneries que je fais, mais je récolte que la partie de merde. Les coups et les enguelades ! " Tout en parlant, Dakota avait soulevé le côté de son t-shirt pour montrer comme des trophées de guerre les hématomes et griffures qui parsemaient son torse, entre les coups de ceinture reçus. " Si moi je suis jamais coupable, c'est l'autre truc là. Eko, je l'appelle. Mais c'est toujours moi qui me fait tabasser même quand c'est lui qui fait des conneries. Enfin mon connard de beau-père, c'est ça qu'il fait. Mais il doit préférer quand je suis transformé, parce qu'il sait que je me souviens pas. " Ca faisait du bien de plus voir sa gueule d'ailleurs !

Le blond commença à chercher autour de lui. Blancpoil était parti voir une vieille. Mais autre chose occupait son intention. " Putain, elle est où mon assiette ? En fait j'ai plus faim. " réalisa-t-il sans trop comprendre. Tant pis. " C'qui la vieille là-bas ? " Elle avait vachement redoublé pour être encore là ! " Elle est en noir pour cacher ses bourrelets ?" demanda-t-il l'air de rien, avec toute l'innocence enfantine qu'il pouvait offrir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mbarou Bop

avatar

Messages : 2522
Taille : 2m29
Poids : 125kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Ecaillractérielle
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/13.L.Crémaillère - Buffet présidentiel pour héros providentiels   Mer 7 Mar - 1:51

Mbarou avait répondu au clin d’œil de Lily-Rose par un large sourire. Elle allait mieux et elle voulait le montrer à la directrice. Le jeune loup descendit de son perchoir pour aller parler à la doyenne. La géante sentit qu'il avait besoin d'encouragement, alors elle lui fit un signe amical de la main pour l'encourager. Elle ne comprenait pas trop pourquoi il avait si peur, mais elle fut encore plus surprise quand il prit la parole à toute vitesse. C'était dingue, dans ça meute il ne connaissait que le noir et le blanc pour nommer les choses? Lily essaya avec toute ça gentillesse de faire comprendre au lupin qu'il ne devait pas être intimidé. L'enfant eux l'air d'être plus à l'aise mais il ne comprenait toujours pas les expressions humaines. C'était sûr, il avait du vivre trop longtemps avec les loups.

Mia s'enfuit rejoindre son amoureux apparemment, c'était sûrement mieux comme ça et le blondinet entreprit des investigations sur les cornes de Luz. Mais vu son vocabulaire, il aurait sûrement été plus intéressé à tripoter autre chose de la mutante verte. Lui aussi avait été maltraité par son beau-père, mais il avait dû vivre un bon moment dans la rue, car son vocabulaire était assez cru. La prude Lily allait avoir du boulot si elle voulait rééduquer se gamin, mais la géante s'imaginait qu'elle l'avait sûrement été envoyer chez les Bloody Mary. Les causes perdues c'était plutôt le trip de l'équipe, en tout cas ça promettait.

La question de Luz étonna un peu la dragonne, qui ne savait pas comment répondre de façon diplomatique. Le petit soleil semblait montrer de la jalousie et l’asperge bleutée n'aimait pas se mettre à partit, surtout quand elle n'était pas au courant de la moitié de l'histoire.

"Ben tu sais, moi les histoires d'amour c'est pas trop mon truc. J'préfère allez directement à l’essentielle sans perdre de temps. Mais bon depuis que je dépasse la plupart des gens d'une tête, j'ai un peu du mal à aller à l’essentielle. D’ailleurs mon dernier plan m’a posé un sacré lapin et a disparu dans les égouts. Enfin tout ça pour dire que j'en sais rien."

Pas vraiment persuadée de sa réponse, elle sourit timidement en se grattant l'arrière de la tête.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neith_Harlow

avatar

Messages : 2426
Taille : 1m72
Poids : 70 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Sur répondeur
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/13.L.Crémaillère - Buffet présidentiel pour héros providentiels   Mer 7 Mar - 17:20

Mia passa glisser quelques mots à la directrice, qui hocha légèrement la tête. La jeune fille, très en beauté, avait réussi à intriguer la doyenne mais joua la carte du suspense. Que pouvait-elle avoir d'important à dire ? Avec ces jeunes gens, la notion d'importance était parfois toute relative !

En voyant du coin de l'oeil le garçon-macaque qui touchait les excroissances de Luz, Mask songea que des couples ne manqueraient pas de se former au cours de la soirée ... Il était d'ailleurs remarquable que rien de tel ne se soit produit depuis l'emménagement des premiers jeunes au Old School.

Mais le lupin l'arracha bien vite à ces pensées fugaces. Elle nota ses maladresses, sa façon naïve de s'exprimer ... Tout démontrait son innocence et la pureté de son âme. Lily-Rose l'écouta tout en s'accordant une gorgée de son cocktail.

"Oui enfin, ... je partage le poste de "chef de la meute" avec trois autres adultes."

Précisa-t-elle, un peu embarrassée par l'insistance du jeune loup sur ce mot de "chef". Il y avait fort à parier que ni Walentyn, ni Emily, ni maintenant Lorenzo, ne la considéraient comme le général suprême de leur petite troupe. Mask pressentait que la discussion serait laborieuse, mais le garçon semblait déborder de bonne volonté. Elle sourit.

"Il ne s'agit pas de s'asseoir sur la table non. En fait cela dépend de toi, si tu préfères me parler seul à seul. Si le voisinage de tes camarades ne te dérange pas ... eh bien je t'écoute."

Elle plissa légèrement le front, essayant d'anticiper la colle que lui poserait sans doute le mutant louveteau tout droit sorti de sa meute d'Alaska.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/13.L.Crémaillère - Buffet présidentiel pour héros providentiels   Mer 7 Mar - 21:09

Arrivé difficile, réveil difficile. En fait, la jeune mutante venait tout juste d'émerger en pestant doucement contre l'horaire. La jeune succube émergeait donc et après s'être habillée de manière décontracté et s'être coiffée pour pas trop ressembler encore à une rate du désert dés sa première rencontre avec ses nouveaux camarades. Des mutants. Bon sang, depuis Roxie et l'arrivé à San Francisco, elle se demandait si finalement elle n'était pas encore en train de se traîner dans le sable en train de poursuivre sa maigre pitance de ce soir. Ou bien elle était en train de cuver en confondant une canette de coca avec un alcool bien trop fort pour elle. Ca lui était arrivé une fois, elle s'était dit : "Plus jamais".

Puis une fois en bas et constatant que c'était la fête, elle se demanda ce qu'elle foutait ici.


*Merde... Si ça se trouve je me suis trompé d'endroit et un mec de la sécurité va me débarquer fissa.*

Ou pas. Visiblement même, pour la première fois de sa vie, on semblait se foutre de son apparence, de sa queue fourchue et même de ses cornes. Bon y'a bien quelques surpris au passage mais pas d'insulte et pas de regards insistants. Cool. Cependant un fait inquiétait la jeune Australienne : douleur abdominal léger avec gargouillements associé à un bon bol de salive dans la bouche. Associé cela au fait qu'elle avait déniché l'odeur des petits fours et le diagnostique n'était que fort simple : elle avait la dalle. En avant pour la source de ce délicat fumet. Elle arriva rapidement sur place et parvint à se contrôler suffisament pour ne pas paraître pour une grosse goinfre. La saveur de la plupart des choses présentes étaient un ravissement pour son palais et elle ne put s'empêcher de fermer les yeux à son premier sushi. Qui pouvait laisser croire que du poisson cru pourrait être aussi savoureux bon sang ? Puis elle entendit une femme parler et fit enfin attention à ce qui se passait autour d'elle. Au moins, elle n'était pas à mauvais port vu le cota de gens tout aussi étrange qu'elle : une jeune femme au look alien ainsi qu'une sorte de femme lézard/dragon. Il y avait aussi un gamin ainsi qu'une femme plus mûre, certainement elle qui s'était déclarée comme la chef de la meute en compagnie de trois autre personnes. Elle parlait à un jeune loup que Jane pensait être un animal de passage mais visiblement plus intelligent qu'on ne veuille le laisser croire. Ne sachant comment s'y prendre et ne voulant pas laisser échapper sa chance, elle s'avança un peu intimidée mais le visage neutre vers les mutants.

"Bonsoir... excusez moi mais c'est vous Lily Rose ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenzo Mancini

avatar

Messages : 999
Taille : 1m83
Poids : 72 kg

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: En muto-ménopause
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/13.L.Crémaillère - Buffet présidentiel pour héros providentiels   Jeu 8 Mar - 23:16

Arrivé quelques heures avant le début des festivités, Lorenzo s'était installé dans sa nouvelle chambre, récemment rénovée par l'argent du gouvernement américain. Il avait déposé son unique sac et était immédiatement parti faire quelques emplettes pour la soirée qui se préparait. Il détestait faire les boutiques de fringues mais une tenue de soirée était exigée et il entendait se conformer à cette décision. C'était bien le moins qu'il puisse faire pour sa première fête depuis sa libération! C'est ainsi qu'après plusieurs heures d'emplettes à San Francisco - aux frais des X-men - l'Italien était revenu à Graymalkin remplir sa garde-robe et se préparer pour la crémaillère...

**
*

Après une rapide toilette, Lorenzo sortit rejoindre le buffet dressé dans le parc. Habillé d'une manière peu conventionnelle comme à son habitude, le Florentin avait pourtant soigné sa tenue dans les moindres détails. Il avait opté pour un jean et une veste bleue marine dont la poche avant, laissait dépasser une imposante fleur blanche qui n'était pas sans rappeler la couleur du tee-shirt fantaisiste, revêtu par dessous la veste. Une jolie cravate, striée de différentes teintes bleutées venait rehaussée le tout. Néanmoins, elle était presque dénouée et flottait négligemment sur le buste de l'Italien. Lequel n'était naturellement pas passé par la case coiffeur et sa coupe en brosse encore humide lui donnait presque l'air d'un adolescent pré pubère.

Lorenzo embrassa du regard l'ensemble des convives présents dans le parc et releva la présence de chacun, non sans un certain intérêt. C'était la première fois qu'il rencontrait la plupart des élèves il était curieux de voir avec quelles têtes il allait passer ses prochains mois. A la vue de Luz, puis de Mbarou, le médecin gloussa ostensiblement, enchanté par le physique peu conventionnels des deux demoiselles. Ces dernières devaient posséder des organismes tout à fait fascinants! Il faudrait qu'il les ausculte un de ces quatre, par pure curiosité scientifique bien évidemment... Un peu plus loin, il y avait même une sorte de harpie, tout à fait remarquable, elle semblait discuter avec un loup et Lily-Rose. En outre, un petit blondinet aux yeux étranges se tenait près de la mutante à la peau verte. Décidément, l'institut était plein de curiosités!

A l'orée du parc, deux individus, une jeune femme et un garçon asiatique s'approchaient. Ils avaient l'air parfaitement humains, ce qui était assurément moins intéressant aux yeux du médecin, lequel s'approcha donc de Luz, Dakota et Mbarou.

"Salut les d'jeun's! Alors...on s'prend la cuite du siècle ce soir?" Demanda Lorenzo avec un large sourire. "Sur l'échelle du bourré, vous êtes à combien sur dix?"

Un rapide examen des différents organismes indiqua clairement la réponse à Lorenzo:

"C'est la grande perche qu'a prit le dessus pour le moment! Mais franchement la moyenne n'est pas terrible, vous êtes plutôt décevants..." Décréta le mutant d'un ton faussement indigné.

La géante aux écailles était peut-être la seule à boire de l'alcool... A ce propos, le médecin se tourna vers le serveur non loin d'ici et lui indiqua:

"Mettez-moi ce que vous avez... Faites vous plaisir mais faites quelque chose de corsé!" Puis, il indiqua à Mbarou: "J'aurai tôt fait de te rattraper comme ça!"

Inexplicablement, Lorenzo se mit alors à rire pendant plusieurs et interminables secondes. Cela lui rappelait les soirées qu'il avait passé dans sa jeunesse, à jouer les caïds avec ses potes à la fin du collège. C'était à celui qui buvait le plus et ce genre de beuverie où les démonstrations de virilité faisaient rage était l'occasion certaine de prouver sa valeur. Lorenzo était convaincu que ces pratiques étaient encore d'actualité et il espérait bien en voir une ce soir.

"Au fait, j'suis votre nouveau prof. Alors forcément, on m'a dit qu'il fallait que je me présente, que je vous rencontre... En bref qu'on apprenne à se connaître!" L'italien marqua une pause, réfléchissant un instant avant de reprendre:"Perso, les présentations, j'trouve ça passablement agaçant! Vous m'dites votre nom et je l'oublie direct et puis franchement c'est pas le plus intéressant chez nous... Ca vous dit de faire un, j'ai déjà, j'ai jamais? Vous connaissez? Genre, j'dis que j'ai déjà fait un plan à trois et si vous n'en avez jamais fait, bah...vous buvez une gorgée! C'est mieux avec de l'alcool donc mais vous faites comme vous le sentez!" Ajouta Lorenzo qui s'était aperçu que la boisson n'était pas forcément le dada de ces jeunes gens.

Ce type de jeu était une solution qui permettait sans conteste de briser la glace et puis c'était l'occasion d'apprendre plein de choses hyper intéressantes sur les élèves. Sans compter que ça faisait d'excellents sujets de conversation et que l'alcool aidant, les langues se déliaient et les masques tombaient rapidement... En clair, il s'agissait là d'une solution tout bénéf' pour des présentations! Encore fallait-il que les trois élèves ne soient pas trop coincés pour accepter de jouer...

"Alors, ça vous tente? Si oui, la jeune demoiselle n'aura qu'à commencer..." Lâcha le médecin en désignant Luz du regard.

Il lui adressa ensuite un clin d’œil suggestif sans doute moins dans le but d'exécuter un numéro de charme que pour l'encourager à débuter le jeu. Les jeunes avaient toujours besoin d'être poussés! Lorenzo considérait là que c'était l'objectif premier de tout professeur qui se respecte ; Lily-Rose ne pourrait donc rien lui reprocher, il ne faisait que prendre son rôle au sérieux!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blancpoil Wade

avatar

Messages : 677
Taille : 98 cm
Poids : 21 kg

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Sauvageon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/13.L.Crémaillère - Buffet présidentiel pour héros providentiels   Ven 9 Mar - 10:51

Blancpoil pouvait parler en public ? Chic ! La vieille humaine était vachement compréhensive. En tout cas, il ne voyait toujours pas l'intérêt de discuter dans le secret. Son sourire s'élargit avant qu'il ne se lance dans une explication décousue.

"Bah, en fait, votre ancien oracle, il s'est trompé. Alex et Malo, ils arrêtent pas de me prendre pour un certain Kyle parce que j'étais a côté de Dakota quand ils sont venus le libérer. Mais y'avait pas de Kyle. Alors ils ont dit que c'était moi et ils me prennent pour quelqu'un comme vous: un mutant, je crois. C'est comme ça que vous dites ?"

D'autres personnes arrivèrent, dont un humain et une grande créature ailée. Le lupin écarquilla les yeux en prononçant un "Oooooh" de stupéfaction. Alors que cette dernière s'adressait a la doyenne, Blancpoil, distrait par cette apparition des plus étrange, commença a lui tourner autour en la dévisageant. Il n'en avait jamais vu des oiseaux comme ça. Ils devaient être rares. Ou alors c'était encore un mutant. C'était vraiment le concours des bizarreries ici. Pour sûr, les oracles de sa meute seraient intéressés s'ils voyaient ça.

C'est alors qu'il vit sa queue fourchue. ça non plus il n'en avait jamais vue des comme ça. Dingue ! Il s'en approcha et essaya de l'attraper. C'est a ce moment qu'on pouvait voir toute la différence de culture entre les loups et les humains. Quand ces derniers pourraient la prendre pour une espèce de démon, lui n'y voyait qu'un mutant plutôt étrange, qui lui rappelait certaines légendes de son peuple concernant des dragons, les écailles en moins. A contrario, l'autre lémurien d'à côté passait pour un démon farceur et vicieux.

Tout en jouant avec la queue de la nouvelle arrivée, Blancpoil réalisa soudain qu'il n'avait pas finit ses explications. Tout en s'affairant, il continua a parler.


"En fait, je suis pas un mutant. Je m'appelle Blancpoil. Je vis avec une meute de loup dans les terres blanches. Des humains m'ont capturé et pis je me suis retrouvé dans une cage. Les autres, ils arrêtent pas de dire que je suis comme vous parce que je parle aux humains et que j'ai les pattes comme les vôtres. Mais mes parents m'ont dit que je suis un peu estropié parce que je me suis éveillé super tard. D'ailleurs, les autres loups se moquent de moi avec ça. Ils sont pas sympa. Mais bon, je compense avec mon flair. Et pis je viens de découvrir que je pouvais vous parler, il faudrait que je consulte nos oracles pour savoir d'où ça vient, mais je crois que c'est un don de la mère lune. Mais comme j'avais une dette envers Alex et Malo, je me suis dit que je devrais dire a votre oracle qu'il se trompe dans ses prédictions. Donc voila. Par contre vous savez dans quelle directions sont les terres blanches ? Je suis un peu perdu ici. En plus, y'a plein d'humains. Je voudrais pas qu'il me voient et qu'ils aient envie de me dépecer."

Amusé qu'il était a jouer avec la queue du drôle d'oiseau, il eut un petit rire d'enfant et demanda.

"T'es rigolote toi. A quelle espèce tu appartiens ? Tu voudrais pas venir passer quelques jours dans ma meute ? Je suis sûr que mes oracles aimeraient t'examiner."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jahwa.deviantart.com
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/13.L.Crémaillère - Buffet présidentiel pour héros providentiels   Ven 9 Mar - 11:42



Ryoichi arriva de l'arrière court vers l'endroit qu'il avait voulu éviter. Trop officiel pour lui, mais il constata l'arrivée de nouvelles tête... Et quelles têtes.
de l'écaille, du vert, du rouge... Faites vos jeux, à tout les coups l'on gagne!

Lui était plus attiré par le type qui venait d'arrivé. Il se démarqué. Encore une fois il remarquait les gens qui avaient une attitudes particulières. La sureté de Vesna dans sa démarche, du moins les premiers temps et ce type avec son air décontracté qui semblait vouloir amusé la galerie... Ou attirer les regards.

Un autre petit groupe se faisait autour d'une vieille, avec un espèce de loup qui semblait parlé, avait une paire de main humaine et qui faisait joujou avec la queue... D'une espèce de démone?

Il regarda les étoiles, se demandant que faire, n'ayant pas spécialement de personne à qui s'adresser. "...Pour le reste, vous verrez avec la directrice." avait dit Mia il y a quelques jours.
Ses yeux s'abaissèrent sur la petite dame avec ses aires de grand-mère gâteau: *La directrice...* méditât il

Resserrant son nœud de cravate il se dirigeât vers le petit groupe de mutant, prenant un verre au passage qu'il goutât sans ler regarder: *Tequila Sunrise* constatât il au gout. Un truc qui fout la pêche!

Arriavant prêt du groupe en pleine conversation il s'introduit avec un sourire plein de malice: "Bonsoir, j'espère que tu es aussi avenante que les légendes sur les succubes, le prétendent" lançât il à l'adresse de la succube.
Ayant interrompu la conversation comme il fallait il se tourna vers la vieille: "Mes excuses et bonsoir à vous. Je suis Ryoichi Kinami et je suis sensé trouver la "Directrice". Vu que ce genre de post échoit généralement aux anciens, ai-je affaire à la bonne personne?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frederik Baldrik
Conteur
avatar

Messages : 795
Taille : 167 Cm
Poids : 65

Feuille de personnage
Réputation:
4/15  (4/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/13.L.Crémaillère - Buffet présidentiel pour héros providentiels   Sam 10 Mar - 22:01

Arrow Impro in memorian Parc

Peu derrière après la moscovite et l’asiat, Frederik arriva au niveau du Buffet. Le blondinet constata que là aussi il y avait un paquet de monde et autant de nouvelle tête. Il remarqua également là présence de mutant dont la mutation était clairement visible. Il y avait un ou une géante couverte d’écaille, un loup, une plante verte et une veille mais aussi une démone.

Autant de gens d’un seul coup, cela était beaucoup, deux groupes semblaient être formé l’un autour de la veille dame blanche, ce devait être là doyenne de l’institut. L’autre était plus hétéroclite. Frederik remarqua que Ryo se dirigeait vers la dame blanche. Afin de ne pas faire comme lui Frederik se dirigea vers l’autre groupe juste à coté, le reptile et la femme fleur était vraiment intriguant. Il s’approcha donc du buffet prit un verre au hasard souffla un bon coup, il n’était pas dans sa nature d’être timide, alors que faisait-il là, il devait changer la donne. Il s’approcha donc du petit groupe faisait-il tous partit des X-Men ?

« Salut les gens, moi c’est Frederik je viens d’arriver avec Vesna et vous vous êtes qui ? »

Frederik était avide d’apprendre de nouveau nom des gens qui allaient devenir ses colocataires ici, la géante écailleuse l’intriguait et en approchant de plus près il remarqua que le jeune garçon qui devait avoir quelques années de moins de lui avait également une mutation visible. Frederik repensa à Kate, cela ne devait pas être évident tous les jours d’avoir une mutation visible, au moins lui s’il le voulait il pouvait passer inaperçu au sein d’une foule, cela n’était clairement pas le cas.

« Alors c’est vous les fameux X-Men, et ce Buffet c’est en votre honneur ?»

En effet avant d’arriver ici Vesna lui avait quelque peu parlé, d’eux de ces X-men qui avaient défrayé la chronique en sauvant le président. La soirée s’annonçait vraiment bien et puis il y avait tellement de gens à connaître ici.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02.03/13.L.Crémaillère - Buffet présidentiel pour héros providentiels   Dim 11 Mar - 15:15

Heureuse d'avoir réussi à surmonté l'obstacle que l'odieux empathe avait placé sur le chemin de sa relation avec Damian, Mia revenait au buffet d'un air épanoui, les joues roses et le sourire aux lèvres, serrant la main de Damian dans la sienne. Elle se rendit compte qu'il y avait beaucoup plus de monde au buffet. La faim et la soif devait être une impitoyable tyran qui poussait tout ce joli monde bariolé à la source abondante où ils pouvaient étancher soif et faim à volonté.

Elle s'aperçut que le jeune japonais qu'elle avait recruté s'était finalement décidé à venir, ce qui lui fit plaisir, elle n'avait pas échoué pour sa première mission de recrutement au final. Voyant qu'il était occupé à parler avec Lily-Rose, elle n'avait pas besoin de le guider et qu'il se débrouillait bien tout seul.

Elle s'approcha de Luz, Mbarou et de Dakota, un adulte parlait avec eux, il semblait être emballé par la soirée et avait visiblement envie de s'amuser. Ce qui tombait bien vu que ce soir c'était la fête!

-"Coucou, on s'amuse bien? Dites donc, il y a plein de nouveau d'un coup, c'est fou ça!" Ce faisant, elle s'adressait à tout le monde et à personne en particulier, ouvrant une discussion libre avec n'importe qui désirant parler et s'amuser.

Elle était emballée par l'idée de s'amuser et espérait que la soirée ne serait pas trop guindée. Enfin aucun risque quand on voyait la cohue de jeune mutants qui étaient tout sauf mondains classiques. Ce qui prédisait une soirée sans doute haute en couleurs, du moins l'espérait-elle, la jeune porto-ricaine était habituée aux fêtes endiablées et aux délires de fous faits en soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Damian Allaway

avatar

Messages : 1525
Taille : 1m80
Poids : 78

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Roméo
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/13.L.Crémaillère - Buffet présidentiel pour héros providentiels   Dim 11 Mar - 20:41

Ils avaient triomphé de l'adversité. Timour ne perdait rien pour attendre, Damian allait lui réserver quelque chose dont il se rappellerait. Sauf s'il faisait des excuses pour ce qu'il avait fait, mais connaissant l'empathe ce n'était pas prêt d'arriver...

Heureusement Mia était revenue. Elle avait l'air heureuse, épanouie, les joues encore rosies par leurs déclarations passionnées et un sourire aux lèvres. Elle serrait la main de Damian dans la sienne pour l'occasion. Effectivement, beaucoup de monde était présent autour du buffet. Heureusement pour lui, à part Timour et Mia, et finalement Alex, personne n'avait été témoin de leur histoire.

Un jeune japonais qui parlait avec Lily-Rose, Luz, un mutant lémurien, Mbarou et un jeune loup avec des doigts. Avec eux, un adulte, nouveau prof? Que dirait Luz en voyant qu'il avait un jean, et qu'il ne restait que sa chemise de son beau costume..

Il avait aussi envie d'aller voir les filles jouer après. Voir ce que valait l'intrépide Roxie sur scène, devait valoir son pesant de cacahuètes. Elle devait assurer grave.

"Bonjour à tous!... Bienvenu aux nouveaux! Moi c'est Damian"

Il fit un sourire en croisant le regard de Luz. En espérant que sa coéquipière ne lui en voulait pas trop pour tout à l'heure.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paulmuabdib.deviantart.com/
Neith_Harlow

avatar

Messages : 2426
Taille : 1m72
Poids : 70 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Sur répondeur
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/13.L.Crémaillère - Buffet présidentiel pour héros providentiels   Lun 12 Mar - 11:24

Le petit groupe du buffet s'étoffa rapidement. Une jeune femme au physique aussi impressionnant que celui de Draak, dans le genre créatures fantastiques, s'approcha et jeta son dévolu sur les sushis. C'était la mutante amenée par Roxie quelques heures plus tôt.

"Oui, c'est moi, enchantée Jane." Répondit amicalement la doyenne, non sans admirer le visage quasi ... démoniaque de la mutante. Lily-Rose ne put réprimer un frisson qui parcourut son dos. Autant Flesh avait le physique de la mort, autant Jane représentait le Diable. Une engeance que la religion de la métamorphe redoutait plutôt. Le gène X avait de ces fantaisies !

Le regard de la doyenne fut attiré un instant par Lorenzo, leur nouvelle recrue. Le pauvre garçon ne savait visiblement pas mettre une cravate ... Elle croisa son regard tandis qu'il les observait. Le joyeux luron se mêla à la bande formée de Luz, Dakota et Mbarou. Malgré sa curiosité, la doyenne ne l'espionna pas plus longtemps et reporta son attention sur le jeune loup bizarrement luné. C'était le cas de le dire.

Mask fronça les sourcils. Blancpoil n'assumait pas son appartenance à une nouvelle "race". Tandis que, distrait, le jeune loup jouait avec l'anatomie de Jane, Lily-Rose adressa un nouveau sourire rassurant (peut-être adressé en fait à elle-même) à la démone, avant de boire quelques gorgées de cocktail. Il fallait qu'elle trouve le moyen de convaincre Blancpoil, là où Alex et Malo avaient échoué ...

Le gamin avait sous les yeux des mutants aussi originaux que lui, mais ne faisait pas le rapprochement pour autant ...

"Notre oracle ne se trompe jamais."

Corrigea-t-elle devant la désinvolture du garçon. Elle n'eut guère le temps d'élaborer. Deux autres nouvelles têtes se présentèrent. Le jeune asiatique s'amusa de l'apparence de Jane et Mask l'envia un peu d'être si décontracté. Encore un qui se croyait dans un jeu vidéo !

"J'ai en effet le privilège de l'âge. La "Directrice", c'est un peu formel, tu peux m'appeler Mask, jeune homme."

Répondit-elle à Ouroboros, tandis que son camarade rouquin se dirigeait plutôt vers l'autre petit groupe. La doyenne informa donc les jeunes gens qu'elle avait autour d'elle.

"Je suis ravie de vous accueillir dans votre nouvelle demeure. J'espère que vous y serez heureux. L'homme qui est juste là, avec la cravate dénouée, près de vos camarades Luz, Mbarou et Dakota, s'appelle Lorenzo et c'est un professeur. N'hésitez pas à vous adresser à lui en cas de besoin."

Se souvenant des plans de répartition qu'elle avait formulé - en concertation avec Lorenzo - elle désigna du regard, successivement Jane et Ryoichi.

"Tous les deux, Lorenzo sera d'ailleurs votre professeur référent. C'est un charmant garçon, capable de guérir n'importe quelle blessure."

Elle sourit, même si en son for intérieur, elle s'en voulait un peu de ne pas dire toute la vérité. Mieux valait que Lorenzo explique par lui-même la facette non avouable de son pouvoir. Le cas échéant.

"Quant à toi ... Blancpoil."

Elle s'imprégna de l'essence du garçon sauvage, sentant affluer en elle les voix de la meute, le parfum de la neige, la soif de chair fraiche et l'instinct protecteur. Son corps se couvrit de fourrure gris-blanche, gagna en musculature, en majesté légèrement fripée.


Ses mains devenues pattes parvinrent à garder l'emprise sur le précieux verre de blue lagoon. La transformation de sa bouche en mâchoire bardée de crocs ne l'empêcha nullement de verbaliser. A la place des voyelles et des syllabes humaines, elle émit plutôt une série de grondements gutturaux et claquements de langue.

[Loup]"C'est moi ton chasseur référent. Nous devons avoir une discussion sérieuse. Soit tu joues avec les louveteaux, soit tu m'écoutes. Tu ne fais pas les deux à la fois. A toi de voir, mais je t'interdis de quitter la meute sans que nous ayons eu cette discussion. Est-ce bien clair ?" [Loup]

Ses yeux fatigués, plissés, aux prunelles dorées, fixèrent le turbulent lupin avec sévérité. La vieille louve fit légèrement jouer ses omoplates pour s’habituer à cette stature inhabituelle. Son flair l'avertit, avant son ouïe, de l'arrivée de Damian et Mia.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luz Arriaga



Messages : 168
Taille : 1m78
Poids : 61

Feuille de personnage
Réputation:
10/15  (10/15)
Connotation: Piquée par une ortie
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/13.L.Crémaillère - Buffet présidentiel pour héros providentiels   Lun 12 Mar - 17:07

Si l'enthousiasme de Dakota avait un effet indéniable sur l'estime de soi durement mise à l'épreuve de Luz, elle était encore loin d'oublier son humiliation de la piste de danse. Ne souhaitant pas boire pour oublier, elle se resservit un verre de jus de fruits, sans même se demander quelle en serait la saveur. Elle espérait qu'une bonne idée pour oublier monsieur et madame très-beaux lui viendrait naturellement, ou lui serait judicieusement suggérée. Des pensées, le petit Lémurien semblait en avoir beaucoup, et rapidement, avec un peu de chances, il aurait la bonne, même sans le vouloir.

- Nan, ça sert à rien,
répondit-elle abruptement à la question du rôle de ses trucs de tête. A part que ça m'épargne des frais de coiffeur.

Elle écouta sans dire un mot la description de la schizophrénie du petit mutant. Si seulement elle pouvait aussi se transformer pour oublier...pour oublier jusqu'à la tronche de ses deux coéquipiers, ce serait parfait. Si elle entendait encore une fois leurs mots doux sirupeux, elle n'était pas certaine de pouvoir retenir son mauvais esprit. Ou ses reflux gastriques.

Mbarou ne serait pas un soutien de poids dans sa lutte à venir, ce qui était bien dommage - mais elle avait confiance dans la capacité de nuisance combinée de Roxie et Vesna pour rattraper ce petit échec. Luz s'apprétait à lui dire que c'était pas grave, que c'était un sujet stupide de toute façon, quand son regard fut attiré par une nana au moins aussi bizarre qu'elle. Niveau tête, c'était plus discret, mais les ailes, ça passait pas vraiment inaperçu. En voilà une qui pourrait rejoindre son club des DCCPN, les Difformes en Colère Contre les Pimbêches Normales. Elle n'osa pas aller directement l'approche, puisque la nouvelle avait demandé Lily-Rose, mais la marqua sur sa liste des "prometteuses".

Elle fut immédiatement suivie par un mec plus âgé, mais qui s'identifia assez rapidement pour ne pas être pris pour un élève. Le nouveau prof, donc. S'il fallait faire une plaquette de présentation de l'Institut, mieux valait lui que Walentyn. Il avait l'air moins louche. Plus amical.

- Bonjour.

L'idée de créer des liens entre les élèves aurait paru bien plus séduisante à l'Espagnole si elle ne s'était pas retrouvée volontaire d'office dans un jeu qui rappelait vaguement Action ou Vérité. Elle n'était pas d'un naturel timide, mais de là à tout déballer devant des gens qui étaient encore des inconnus (même si ça allait changer), il y'avait un fossé.

- Bah...je...ben...euh... j'ai...déjà...j'ai déjà fumé du cana.


C'était tout sauf un secret, mais lorsque l'esprit était en détresse, il revenait naturellement vers les valeurs sûres. D'un autre coté, repérer ceux et celles qui boiraient pouvait également s'avérer instructif. Son regard commença à aller d'un élève à l'autre, attentif à la conviction qu'ils mettraient à boire une gorgée, quand ses traits se durcirent en voyant les deux Coeurs revenir. Ils ne pouvaient pas aller pourrir l'existence de quelqu'un d'autre ? Subitement, la gentillesse qui ne pouvait qu'etre feinte de Mia l'insupporta. Et tant pis si elle donnait une mauvaise impression aux deux autres nouveaux mecs qui venaient de débarquer.

- Oui, c'est dingue ça ! Bon, par contre, tout le monde est ni très beau, ni bien fringué, on peut pas tous être parfaits comme vous !


Que ce soit pour Mia ou Damian, son regard était vipérin. S'ils avaient tant de bonheur à partager, qu'ils le fassent sans venir un peu plus lui marcher dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/13.L.Crémaillère - Buffet présidentiel pour héros providentiels   Lun 12 Mar - 18:48

D'autre mutants commençaient à arriver peu à peu. Tout d'abord un gros lourd, en tenue plus que décontracté pour ne pas dire débraillé, commença à enquiquiner la fille au look alien avec un drôle de jeu. Elle allait s'occuper de son cas quand d'autre personnes arrivèrent pêle mêle : un jeune asiatique qui commença à plaisanter sur son physique, un autre jeune homme un peu plus quelconque, visiblement intimidé, et un couple. Tous semblait très normaux et visiblement, seuls quelques mutants comme elle ont un physique assez hors norme. C'était rassurant d'un côté, si tout les mutants auraient un physique des plus particuliers, ils auraient été exterminés depuis belle lurette. Après que chacun se soit présenté, la succube s'occupa rapidement du japonais. Elle se tourna rapidement vers lui, le visage neutre même si elle se sentait emprunt d'un devoir impérieux, ce genre de chose qui vous prenne aux tripes : ici, répondre à la blague vaseuse par une même blague tout aussi appropriée.

"Et bien, ça dépend, vu que tu as appris ta leçon sur la démonologie, tu dois savoir qu'en échange tu me servira de repas ? Alors, je commencerait par t'arracher le foie, je me servirai de la bile comme sauce pour ton coeur rôti et pour terminer, en désert, tes yeux en gelée. Sinon c'est vrai que tout les asiatiques sont coincés ?"

Elle lui envoya un petit sourire froid avant de se tourner vers Lily Rose qui venait de lui parler. Cette femme avait la classe d'une baronne au sein de son château. Elle sentit alors un contact sur sa queue et se retourna pour apercevoir le loup de tout à l'heure en train de jouer avec sa appendice. Tout d'abord surprise, elle laissa cependant échapper un petit soupir tout en souriant, elle le trouvait mignon. Celui ci raconta son histoire avant de lui demander quel était son espèce.

"Euh... Je dirais bien mutante, mais bon, on pourrait dire diablesse, ou succube comme dirait Kinami. Et tu m'excusera, mais je ne voudrai pas que l'on m'examine de trop près... Je laisse ça aux professeurs vicieux, comme l'autre lourd là."

C'est à ce moment là que la doyenne annonça que le gros lourd en question sera son professeur à l'australienne et au japonais. Légèrement contrarié par cette annonce mais gardant son sang froid, la jeune fille se contenta de soupirer en sortant sa pipe.

"Je voulais vous remercier d'avoir envoyer Roxie me chercher... sans vous je serais encore dans une situation peu glorieuse, en train de me traîner dans le désert ou à me faire tirer dessus parce que j'ai la peau rouge et des cornes. J'espère que je vous serai utile.

Pour finir de les impressionner, la doyenne se métamorphosa en grande louve avant de discuter en loup avec le petit lupin. Sentant qu'il valait mieux les laisser discuter, la succube s'avança vers le professeur libidineux tout en allumant son ustensile. La fille au jolie look étrange dévoila un de ses secrets directement alors que le mec au look débraillé n'avait pas encore posé de question. Se mettant à ses côtés, la jeune fille souria à Luz avant de s'adresser au professeur.

"Professeur, j'ai un défi similaire pour vous après..."

Elle comptait essayer de susciter le côté pervers du personnage afin de le pousser à s'acheter des vêtements plus appropriés que ses vieilles frusques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dakota Evans

avatar

Messages : 323
Taille : 1m48
Poids : 39kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Geek en peluche
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 02.03/13.L.Crémaillère - Buffet présidentiel pour héros providentiels   Lun 12 Mar - 23:06

Ca servait à rien ! Dommage. Dakota trouvait les tentacules du crâne vachement marrantes en tout cas ! Bon par contre personne répondait à sa question sur la vieille. Affichant une moue désapprobatrice, surtout que ça parlait d'amour (berk), le blond fixa sans gêne la démone bizarre et Blancpoil qui jouait avec sa queue. Mais il commençait à y avoir de plus en plus de monde. Trop de monde en fait. Le gamin se sentait oppressé, surtout que des garçons un peu plus vieux que lui débarquaient.

Sans trop savoir pourquoi, il se sentait paniquer. Les derniers garçons de cet âge là qu'il avait vu avaient tenté de le violer avec ses potes. Rien que ça. Forcément, il les voyait un peu de travers. Et soudainement, un vieux au look étrange arriva. Il leur adressa la parole comme s'ils étaient potes et commença à causer d'alcool comme si c'était normal et bien d'en boire. Dakota sentit les poils de ses bras se dresser tandis qu'il commençait à bouillir de rage. En plus c'était un prof ! Comment il pouvait dire que l'alcool c'était bien ? Il faisait même un jeu où il fallait boire ! La fille verte voulait jouer en plus !

Dakota était dégouté. Ils étaient tous pareils, même ici. La fille de tout à l'heure et un autre mec débarquaient. C'était le ponpon. L'enfant laissa soudainement éclater sa colère en criant " L'alcool c'est pour les nuls ! L'alcool c'est pour les lâches ! Vous êtes tous des dégueulasses ! " Tout en hurlant, Le gamin donna de grands coups de main sur les poignets de ceux qui tenaient des verres d'alcool pour essayer de leur faire lâcher le poison qu'ils avaient tellement l'air d'aimer.

Le pire c'était ce "prof" qui les incitait à boire. C'était surement lui ce Walentyn qui buvait toujours de l'alcool. Il était l'incarnation du beau-père de Dakota. Celui qu'il voulait combattre à tout prix. " JE VOUS DETESTE !" finit-il par lâcher avant de partir en courant vers l'intérieur du bâtiment, il ne savait pas trop où.

Vers la piste de danse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 02.03/13.L.Crémaillère - Buffet présidentiel pour héros providentiels   

Revenir en haut Aller en bas
 
02.03/13.L.Crémaillère - Buffet présidentiel pour héros providentiels
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» 02.03/13.L.Crémaillère - Buffet présidentiel pour héros providentiels
» Bal de Noël : Le (délicieux) Buffet.
» Le buffet
» Mission C : Buffet à Volonté ! (Pv; Seki Ryûsai)
» Pendragon : Buffet Médiéval au Kfée des Jeux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Graymalkin Industries :: Extérieurs :: Parc-
Sauter vers: