Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.   Sam 11 Fév - 8:16

Consterné, Ryoichi eut la confirmation de Taro qui inclina légèrement la tête lorsqu'il le regarda. Lorsqu'il eut enfin le contenu de la mission, il se mit à poser ses conditions. Il put voir Taro se crisper et lever les yeux au ciel en secouant négativement de la tête.

Silencieux, Kano l'écouta d'un air impassible, figé tel une statue de marbre. Après un instant de silence, Kano le fixa sans sourire.

-Je crois que vous n'avez pas bien compris la nature de notre organisation... Montrez-lui.

Des hommes de mains restés pas loin de leur maître s'empressèrent d'apporter un ordinateur, sur l'écran allumé, on pouvait voir le petit frère de Kano avec ses amis au lycée.

-Pensez-vous être en mesure de nous poser des conditions? Si vous refusez, il pourrait arriver un grand malheur à votre frère, je crois qu'il n'a que 17 ans, n'est-ce pas?

Il laissa quelques secondes passer pour laisser Ryoichi comprendre que l'enjeu devenait plus grave qu'il ne le pensait. Anticipant toute réaction de la part du jeune japonais, les gardes avaient porté la main à leur étui de revolver, guettant la moindre manifestation d'agressivité envers leur chef.

-Au fait, ai-je pensé à vous préciser que la petite amie de votre frère fait partie de notre famille? Il suffit d'un signal et vous pourriez dire adieu à votre frère. Bien sûr, des collègues de vos parents travaillent pour moi. Vous croyez que je n'avais pas pris de garanties mon cher?

Le chef de l'organisation mafieuse laissa le temps à Ryoichi de se décider.

Tandis que la jeune femme étrangère, qui était dans le cadre de la porte arrachée, encadrée par des gardes sur le qui vive, le regardait. Elle était enlacée par Yoshirō qui semblait s'ennuyer de la situation, comme si l'issue allait de soi à ses yeux. Elle le fixait intensément, comme si elle tentait de lui faire comprendre une chose tout en appuyant son dos contre le torse de Yoshirō. Ryoichi pouvait remarquer qu'elle devait avoir des origines sud-américaines, mais avec des traits gracieux et une bouche pulpeuse, ainsi qu'un corps qui ferait retourner des têtes dans la rue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.   Sam 11 Fév - 13:24

Ryoichi fût surpris par la réaction de Kano. Il jeta un nouveau coup d’œil à Taro avant de revenir au chef de maison.

Il ferma les yeux un instant pour éviter de se laisser aller. Le tunnel était revenu et le crissement d'écaille se rapprochait. Il avait une forte envie d'envoyer son copain à la gorge de Kano et de le laisser lui ramener cette partie de son anatomie dans la main.

Lorsqu'il eut fini Ryoichi ouvrit les yeux. pour regarder l'impitoyable chef de clan, il prit une grande inspiration qu'il suspendit... Comme s'il s’apprêtait à faire quelque chose de stupide...
Avant d'éclater de rire sans joie.

Son regard se reposa à nouveau sur Kano: "Vous avez pas comprit. Sa sert à rien.
Tout ce que vous tenterez de cette manière ne sert absolument à rien. C'est de la merde qui échouera lamentablement.
Vous voulez savoir pourquoi? Parce que vous m'avez demandé. Je sais pas trop comment sa s'est passé, si c'est Kano qui m'a conseillé sur un coup de folie ou de génie, ou si vous avez demandé une solution miracle à votre problème. Mais avant qu'on fasse appel à moi vous avez déjà tenté le reste. Votre argent à échoué, vos cajoleries..."
Il envoya un coup de menton en direction de Yoshirō: "...ont échouées, tout comme vos promesses et vos menaces."

Il secoua la tête en rangeant ses mains au fond de ses poches, le contact froid des manches de ses couteaux le rassurant et le calmant un peu... Juste un peu: "Si on en est là c'est que vous avez besoin de neuf. Des mecs comme moi qui apporteront des idées qu'aucun des larbins désireux de vous plaire ne peut vous apporter.
Et le prochain comme moi aura lui aussi besoin des coudés franches. Et le suivant... Et celui d'après."


Il se pencha en avant pour planter son regard à quelque centimètre de Kano et tant pis si on lui tirait dessus: "Et sa continuera jusqu'à ce que vous acceptiez l'idée que votre façon de procéder échouera encore et encore misérablement."

Se redressant et prenant une nouvelle inspiration il fit une moue, laissant passer quelques instant pour que le mec qu"il méprisait en face de lui. Il se tourna pour regarder autre chose que sa face de rat ou l'ordinateur et se déplaça jusqu'à la fenètre regardant le paysage pas si désagréable dehors: "On s'en fout de qui vous maltraitez ou menacez. Sa n'apportera qu'un peu plus de vendetta... Pour ce que vous vous en souciez.
Mais tout sa ne tiens qu'à une question."
Il tourna la tête de côté, l'observant du coin de l’œil: "Vous le voulez ce mariage oui ou merde! Parce que vous allez avoir besoin de penser différemment... Et vous m'avez moi pour sa."

Il allez peut-être se faire tirer dans le dos pour avoir osez parler comme sa au chef de clan d'une famille on ne peut plus puissante de Yakuza. Là tout de suite Ryoichi Kinami allait peut-être crever d'une balle dans le dos. Mais il n'en avait rien à cirer. Il pourrait se vanter auprès du diable qu'il avait chier dans les pompes cirées d'un mec qui allait certainement le rejoindre dans quelques années... Ou quelques semaines.

Cette dernière pensée le fit sourire... "Oh et on a toujours pas parlé de ce que tout sa m'apportera."
La légèreté avec laquelle il avait dit sa trancha de manière abrupte avec le ton dur et tendu de ses précédentes tirades.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.   Dim 12 Fév - 14:14

Contre toute attente, le jeune mutant japonais ne se laissait pas faire et faisait preuve d'une observation et réflexion affûtée qui ne pouvait que démontrer la réalité de la situation.
Taro se crispait, il craignait visiblement la réaction du grand patron. Les autres hommes de mains étaient médusés par l'audace et l'absence de peur de Ryoichi. L'un d'entre eux s'énerva et voulu sauter à la gorge de l'insolent.

D'un geste, le chef le stoppa, il regarda fixement l'insolent. Tout autour de lui, chacun guettait la réaction ou le moindre ordre de sa part, la tension montait. Seul Yoshirō restait flegmatique et avait ressorti son guide de la drague pour les nuls, le relisant tranquillement tout en serrant la jeune femme qui était dans ses bras.

Finalement, après un long moment de silence, Kano se mit à éclater de rire, un grand rire franc qui le secouait. Il finit par se calmer et essuyer ses larmes de joie pendant que ses hommes étaient visiblement étonnés et inquiets. Avait-il perdu la raison? La réponse vint vite lorsqu'il se mit à parler.

-Jeune homme, vous avez une sacrée paire de couilles et j'aime ça! Il en faut des hommes de ce genre dans notre organisation. Cependant, puisque vous demandez ce que ça vous apportera et que l'argent ne vous intéresse pas, disons qu'on vous en devra une et que le jour où vous aurez besoin de nous, il suffira de demander. Attention, ceci n'est valable que si vous réussissez, Taro vous pense capable. Si ça ne vous convient pas, dites moi votre prix.

Il attendit que Ryoichi se décide à lui donner sa réponse, croisant ses jambes d'un air serein, le sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.   Dim 12 Fév - 14:28

Ryoichi se retourna un sourcil interrogateur en voyant Kano rire à gorge déployée. Plutôt une bonne nouvelle en général. Mais il s’apprêtait tout de même à sauter à travers la fenêtre au cas ou l'homme lui faisait le coup de la détente pour mieux presser celle d'une arme qu'il dégainerait...
Rien de tout sa en vérité. Son attitude lui avait plus... Une première!

*Au moins tout sa ne finira pas en bain de sang... Pour l'instant.* pensât il alors que Kano lui donnait sa façon de penser.
De bonne grâce Ryoichi inclina la tête: "Pour le prix le service me va bien... Ou peut-être une place dans l'organisation puisque je vous plait tant. Mais j'y réfléchirait en temps et en heure."

Il jeta un œil à Yoshirō qui ne semblait absolument pas concerné: "Mes demandes n'ont rien d'extraordinaires. Quelques questions et juste la liberté d'agir à ma manière, sans restriction dans la mesure ou je serais... disons raisonnable.

Si tout sa vous va, j'aimerai savoir si la femme à marier fait bien partie de l'organisation que vous voulez voir disparaitre. Sa me donnera une bonne base de départ."


Dans le vif du sujet. Mieux valait sa que de laisser Kano revenir vers d'autres sujets...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.   Lun 13 Fév - 18:20

Satisfait, Kano hocha la tête, écoutant les questions de sa recrue freelance, finit par y répondre.

- Tout d'abord, je ne veux pas faire disparaître l'organisation de la promise mais la réajuster à ma façon, donc pas de blessés, pas de morts.

Il s'interrompit et jeta un coup d'oeil à Yoshirō qui lisait toujours avec un flegme tranquille son fichu livre. Sa bouche se crispa lorsque son regard se posa sur l'étrangère adossée à son petit frère, las, il se tourna de nouveau face à Ryoichi et continua.

-Tout ce que je vous demande c'est de recadrer mon frère et que le mariage se fasse sans anicroche. C'est pour demain, d'ici là, je voudrai que vous puissiez guider mon frère et lui faire entendre raison. Votre capacité de résistance face à lui entre en jeu. Vous aurez remarqué qu'il est un peu spécial. Des questions?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.   Lun 13 Fév - 19:02

"Oui, juste une dernière question: pourriez vous me montrer leur zone sur la carte, et à plus forte raison leur maison, que je me fasse une idée des endroits à éviter. Et tant qu'on y est votre secteur, que je sache où il est bon d'aller."

Une fois la réponse obtenu, il se courba, faisant balayer le sol de son chapeau devant lui, imitant un salut des anciens monarques européens: "Kano-sama." dit il pour faire bonne mesure, avant de se relever et de visser son chapeau sur la tête.

Il se planta devant Yoshirō se penchant un peu pour lire les premières lignes du bouquins. Levant la tête pour le regarder droit dans l’œil, il lui fit: "Dit donc, parmi les suggestions pour ton mariage aucun idiot ne t'aura proposer un enterrement de vie de garçon?
Allez viens! On va faire la bringue, se mettre un bon coup dans la tête et mettre tout sa en application."
Il lui fit un clin d’œil.

Penchant la tête vers la fille qui l'accompagnait: "Et largue cette radasse... Enfin tu fais comme tu veux mais sa serait dommage de limiter les essais à un seul petit lot." Il attendit la réaction de l'homme face à lui espérant avoir capter son intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.   Mar 14 Fév - 2:20

Kano acquiesca et d'un geste de la main il fit venir un serviteur qui apporta un écran électronique affichant la carte de Tokyo. Après quelques manipulations, il afficha les informations demandées et se mit en retrait en attendant de nouveaux ordres.

Ryoichi put voir ce qu'il avait demandé sur l'écran., les zones plus foncées indiquaient les lieux d'activité les plus fortes des organisations respectives et les lieux les plus clairs indiquaient les zones neutres ou à faible activité. On pouvait remarquer que le clan des carpes, celui de Kano, avaient la main mise sur une grande partie du centre, lieux des affaires et commerces, ainsi que du port, zone essentielle pour l'export et l'import. L'aéroport, non indiqué mais très connu se trouvait dans la zone violette, celle du clan des carpes. On remarquait que privé ce cet accès, le clan des tortues se rabattait sur les jeunes japonaises pour le commerce humain.
Ryoichi pouvait comprendre, grâce à cette cartographie, la nécessité d'une union entre les deux clans. Le clan des tortues désirait un accès au port et à l'aéroport pour pouvoir se développer et le clan des carpes désirait asseoir son pouvoir sur la totalité de la ville sans bain de sang inutile.


Aprés s'être levé et approché Yoshirō, il put lire une phrase du livre: "Comment convaincre la demoiselle de vous montrer sa lingerie Pucca en 8 étapes.
1: Ayez une bonne haleine, croquez un bonbon à la menthe ou prenez un spray pour l'haleine."


Suite à la proposition de Ryoichi, les yeux de Yoshirō pétillèrent de plaisir, le bas du visage toujours caché derrière son bandeau. On put entendre des gémissements parmi les gardes, apparemment une sortie en ville était la dernière chose qu'ils avaient envie. Surtout avec le jeune frère du grand patron.
La jeune femme sud américaine n'apprécia pas l'insulte et le gifla aussi sec, ce qui fit rire Yoshirō qui s'interposa pour calmer la demoiselle.

-La radasse est une amie, elle ne fait que m'expliquer comment séduire, sans exercice pratique. Si elle a dormi ici, c'est parce qu'il n'y avait plus de taxis quand la fête était finie.

Kano s'approcha d'eux et avant de partir donna un dernier ordre.

-Taro, tu les conduira où ils le désirent et prend trois hommes avec toi. Quand à toi Yoshirō, tu me sors ton amie de cette maison, nous ne pouvons nous permettre de provoquer un scandale en ce moment. Ne rentre pas trop tard, tu as ton costume à mettre demain pour la cérémonie de mariage.

Puis il partit avec le reste du groupe rejoindre son épouse pour finaliser les derniers préparatifs.

Taro s'approcha de Yoshirō et attendit ses ordres. Il fut décidé qu'il déposeraient la demoiselle à son domicile et qu'ils sortiraient au Dreams, nightclub réputé où ils disposaient un carré VIP.

Une fois arrivés, ils saluèrent le vigile qui les laissa passer devant une longue file d'attente, le club appartenait au clan des carpes.


Une hôtesse souriante accueillit Yoshirō et Ryoichi et les guida au carré VIP en permanence réservé pour les propriétaires et les hauts gradés du clan.
Autour d'eux, des japonais et des étrangers se détendaient après une dure journée de boulot, contrats, fusions, gros projets qui les mobilisaient une grande partie de leur temps. Les patrons maintenaient la tradition d'inviter leurs employés et partenaires pour lâcher la pression dans ces lieux. Certains venaient accompagnés de leurs compagnes, la mentalité s'était beaucoup plus ouverte qu'au siècle dernier où les épouses et fiancées étaient reléguées à la maison à attendre le retour de l'homme de la maison.

Installés dans leur carré VIP, nos deux garçons pouvaient enfin regarder les femmes et les hommes qui évoluaient sur la piste, au bar et ceux installés aux tables. L'endroit représentait le côté cosmopolite et raffiné du Japon. L'hôtesse prit note de leur commande et s'éclipsa. Yoshirō avait demandé une bouteille de champagne et du sirop de litchi, il désirait faire une sorte de kir royal à la japonaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.   Mar 14 Fév - 8:55

"Merci." fit calmement Ryoichi, alors qu’intérieurement il jubilait littéralement en regardant la carte. Tout sa allait être très intéressant.
Un sourire et un haussement d'épaule fut la seule réponse à la gifle. Tout le monde peut se tromper non?

Il fut néanmoins un peu calmé par la décision d'être emmené en privé. Sa ne l'arrangeait pas du tout. Visiblement Kano n'avait pas comprit la subtilité de sa manœuvre, à savoir être avec Yoshirō, hors de son domaine... Et en privé.

Une fois sur place il écouta la commande originale de l'homme dont il devait s'occuper: *Original... Ou tout simplement hors de mes moyens...* songeât il.
"Je vais gouter ton truc si sa te dérange pas."

Une fois servi il sirota un peu son mélange avant de se tourner vers Yoshirō: "dis donc si j'ai bien compris, c'est un mariage d'affaire avec les Tortues tout sa. Tu connais son nom au moins? On pourrait tête se faire une idée de ce à quoi elle ressemble en checkant les réseaux sociaux ou un truc du genre."

S'il faisait mouche il espérait que la demoiselle ressemblait à quelque chose. Sa serait toujours sa...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.   Mer 15 Fév - 10:25

Yoshirō eut un sourire lorsque Ryoichi demanda à goûter son "truc".

- Je t'en prie, prends tout ce que tu veux, c'est le patron qui paye! Tant que tu fais ton taf!

Se redressant sur le canapé molleux et confortable du carré VIP, Yoshirō écouta attentivement la question de Ryoichi. Il se frotta le menton caché par le masque noir qui recouvrait son visage. Seul un de ses yeux était dévoilé, l'autre était dissimulé par un bandeau asssorti au masque. On pouvait se demander comment il faisait pour boire mais son verre était vide, il manoeuvrait quand personne ne le regardait.

- Le problème n'est pas elle en fait, c'est moi qui a un problème. Je suis difficile à vivre comme tu l'aura remarqué, et je ne sais pas me faire aimer. Celle que tu as vu à la maison, c'est la seule qui a su me tenir tête et me parler. Il faut que j'arrive à me faire aimer de ma future épouse, sinon elle va divorcer dés le lendemain. Union d'affaire ou pas, elle est mignonne comme un coeur, je l'ai déjà vue en photo par le biais de la marieuse.

Il s'interrompit en voyant une jeune femme qui déhambula sur la piste de danse à travers les quelques rares danseurs présents en ce début de soirée, elle se dirigeait vers le bar tout en regardant autour d'elle. Leurs yeux se croisèrent un instant, puis ceux de la femme glissèrent pour regarder celui qui accompagnait Yoshirō. Elle hocha la tête et se détourna pour s'installer au bar et commander une boisson. Elle ressemblait un peu à l'autre amie de Yoshirō, la sud américaine, mais plus classe et d'un style différent.


Ryoichi put noter le soudain intérêt de Yoshirō pour la demoiselle en robe noire dos nu, de la dentelle recouvrait pudiquement le dos tout en dévoilant la peau par transparence. Elle se retourna de nouveau pour les regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.   Mer 15 Fév - 14:31

Ryo remercia d'un signe de tête son "protégé", appréciant le breuvage, pas si mauvais en plus...
Il l'écouta également avec intérêt: "Bin écoute... A tout les coups elle a peut-être autant envie de te mettre son pied dans les noix que toi de te marier avec elle.
On pourrait peut-être allé voir. Qu'est ce que t'en dis?"
fit il avec un sourire plein de ruse.
*Oh bien sur il faudra se débarrasser des gardes du corps.* se dit il en coulant un regard vers ses derniers.

Quand son attention se retourna vers Yoshirō, se dernier semblait très intéressé par une brune qui faisait étalage de toute son élégance sur la piste. Il ne pût s'empêcher de se dire que c'était trop beau et trop calculé pour être vrai: "T'as un bon moyen de pratiquer déjà... M'enfin c'est un peu comme tout ce que tout l'argent de ton frangin peut t'offrir: aucune saveur vu que c'est déjà acquis... Et j'ai bien peur que sa soit pas pour ton bel œil qu'elle soit là."

Il se leva regardant à droite à gauche, avant de se pencher vers Yoshirō: "Et le secret de la drague ultime je l'ai... Mais si tu pouvais m'indiquer les toilettes je t'expliquerai en chemin. Je vais pas permettre à tout le monde de tomber si sa te dérange pas."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.   Jeu 16 Fév - 23:38

La jeune brune venait de détourner la tête et téléphonait sur son portable, comme si elle attendait quelqu'un qui lui avait posé un lapin, elle s'énervait un peu et raccrocha d'un air fâché. Elle commanda une boisson au barman, le dos toujours tourné, se dissimulant des deux hommes qui l'avaient remarquée.

Yoshirō semblait sortir de sa concentration sur l'inconnue lorsque Ryoichi lui suggéra de laisser tomber car elle était trop facilement acquise.

-"Hummm non... Je suis habitué que certaines femmes me regardent ainsi, avec mon masque ces dames doivent se demander ce que j'ai à cacher!" fit-il amusé. "Mon bel oeil? Tu me flattes! Le premier compliment que je reçois de la part d'un mec sur mon physique!" Il eut un petit rire, il aimait le franc parler du petit nouveau.

Il fit un signe à ses gardes qu'il revenait et se leva pour guider Ryoichi aux toilettes pour hommes.

"Allons donc faire pleurer le borgne!"

Ils traversèrent une partie de la salle pour accéder à des toilettes et entrèrent dans une vaste pièces carrelée de marbre noir, les urinoirs étaient de la même couleur que le sol et le mur, les vasques disposées face au miroir mural étaient en forme d'un plan incliné, de la même matière que le sol. Le tout était éclairé de lignes bleues le long du mur, disposées en hauteur. Ce qui n'était pas sans rappeller un vieux film américain du début du siècle, Tron Legacy.

"Allez raconte-moi tes secrets de drague! N'empêche que la brunette, je la veux ce soir, coûte que coûte, je l'aurai."

Il se fichait visiblement de la réputation de sa famille et voulait satisfaire ses envies. Ryoichi commençait à comprendre les gardes qui étaient incapables de contenir un mutant qui faisait ce qui lui chantait. Yoshirō restait soft avec son nouvel employé car il avait pu mesurer ce dont il était capable et se contenait non sans mal. Il trépignait visiblement d'envie de rentrer dans le tas, méthode qui effarouchait généralement les demoiselles qu'il abordait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.   Ven 17 Fév - 8:54

Ryoichi se dirigeât vers le lavabo en écoutant bavasser Yoshirō: *C'est pas gagné.* se dit il.

"Bon j'ai pas envie de pisser. Quand au secret de la drague c'était des conneries... Encore que je peux te conseiller la méthode douce. T'as déjà essayé?"

Finissant de se laver les mains les plongeât entre les plaques du sèche main: "En faite j'en ai rien à foutre. Et toute cette histoire d'enterrement de vie de garçon, sa aussi c'est de la merde en bâtonnet. Je me suis dit que sa serait sympa d'allé voir ta futur épouse, histoire de se faire une idée de son caractère. Enfin si sa risque pas de tout foutre en l'air bien sur.

Sa te brancherait pas un tour à la maison tortue histoire de faire un truc plus intéressant?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.   Sam 18 Fév - 21:26

Piqué au vif et déçu, Yoshirō consentit néanmoins à l'écouter lorsqu'il lui parla d'aller voir sa future épouse.

-"C'est quoi la méthode douce?" fit-il en se grattant la tête.

Il ne connaissait que le rentre dedans, ce qui avait été un échec monumental, il effarouchait les femmes. Du coup il avait opté par la méthode "je te veux, je te prend", méthode qui avait valu à Kano des problèmes et le soucis de faire le ménage derrière son petit frère. Il avait rencontré une sud américaine qui l'avait calmé et tenu tête tout en inspirant sa curiosité en lui promettant de l'aider. Seulement, elle ne pouvait pas conseiller tous les détails, il fallait le point de vue d'un mec pour la part de boulot qui leur revenait dans le travail de drague.

Oubliant aussitôt ses préoccupations libidinales immédiates, il dressa l'oreille lorsque Ryoichi parla de faire un truc plus intéressant.

-"T'as raison, je n'ai jamais songé à ce que serait la meuf, j'ai juste craint de ne pas réussir à la draguer. Mais je ne veux pas d'un thon moi! Si elle est moche, tu me promet qu'on revient ici? Je demanderai à un de mes gardes de garder l'oeil sur la jolie brune! non j'ai une meilleure idée, on l'emmène avec nous!"

Exhubérant, Yoshirō voulait tout, la poule, l'oeuf et l'omelette! avec en bonus le sourire de la fermière!

Ravi, il s'empressa de ressortir illico des toilettes et ordonna à ses gardes de veiller sur la brunette, elle ne devait pas disparaître, sinon il allait leur en coûter. Ils pâlirent et s'empressèrent d'hocher la tête et de lui répondre qu'ils y veilleront.

Sans vérifier si Ryoichi le suivait, il s'empressait de sortir du club et de monter dans sa voiture pour aller à la maison des tortues. Ryoichi grimpa in extremis dans le véhicule avant qu'il ne démarre sur le chapeau des roues.

Arrivés pas loin de leur maison, le japonais ralentit et éteint ses phares pour finalement s'arrêter à distance prudente de celle-ci. Il sortit et observa les alentours.

-"Tu veux la jouer comment?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.   Dim 19 Fév - 0:23

Ryoichi se laissa emporté par les évènements: [color:8c88=darkgreen]"Bordel mais attends!"
Trop tard! *Et m... !* songeât le Kyotoïte.

Oui ce mec ne connaissait que la méthode direct. En faite il commençait à le voir comme un bon gros gosse de riche qui n'avait jamais prit les patates nécessaires à une bonne éducation: *Toi t'aurais mérité d'être à Kyoto à une époque. Sa t'aurais mit du grain dans la tronche...*

Bref il faisait tout foiré. D'opération discrète et en douceur il allait foncer tel l'exocet moyen. Avec le gros "boum!" en fin de course naturellement.

Alors que le trentenaire... Et les dieux seuls savaient que sa lui restait en travers de la gorge de penser sa, donc le trentenaire faisait chier dans leur froque les pauvres garde du corps il se dirigeât vers Taro pour lui glisser discrètement: "Bon désolé vieux. Je voulais faire sa en douce histoire de pas impliquer qui que se soit. Mais..." Il tourna la tête vers Yoshirō pour appuyer ses propos..."Si tu pouvais garder sa pour toi... Disons le temps que sa se calme?"


Il avait à peine tourné la tête que l'ado dans un corps d'adulte avait disparût... Ou plutôt il voyait son dos qui quittait la salle.

Courant après il eut juste le temps de rentrer dans la voiture qui démarrait déjà: "Bon sang... Arrête la voiture avant la maison.
Si elle est connu sa va très mal se passer pour tout le monde..."


Soit il commençait à écouter, soit il comprenait tout seul: "Bon... On va y aller à pied... Et avec ma méthode s'il te plait.
Si on se fait pincer sa sera pas un soucis. Le problème c'est qu'on va exploser une poignée de garde du corps mécontent... De là toutes les tortues contre toutes les carpes.
Et là sa va être très marrant... Mais pas très longtemps. Je te fais pas un dessin... Même toi j'imagine qu'il y a des conneries que tu voudrais pas faire. Je me trompe?"


Il fit jouer ses articulations et se détendit les épaules: "La méthode douce donc...Allez sors."

Ryoichi sortie de la voiture, et commença à observé son environnement. Il lui fallait un immeuble, pas trop haut, avec les habituels toits plats qui servait de lieu de détente pour les résidents.

Une fois son choix fait il fit signe à Yoshirō de s'approcher jusqu'au pied du building: "Tiens toi bien." De la il commencèrent leur petit escalades avec son pouvoir, montant rapidement et discrètement de balcon non éclairés en balcon non-éclairé jusqu'en haut. Ce qui une fois bien orienté leur donnait un parfait point de vue sur la maison des tortues.

Là il s'accroupit pour pas trop se faire voir et commença la leçon N°1 sur la méthode douce: "Bon on est un peu loin mais on voit un minimum de détail. Donc pour éviter de foutre un merdier dont personne n'a envie on va commencer par chercher la chambre de la belle.

Même si on est pas au bon angle c'est pas un soucis, on pourra toujours passer à un autre immeuble.
Pendant ce temps je peux t'inculquer la méthode douce appliquée à la drague et on peut observer les rondes des gros bras. Tout bénéf quoi."


Et il commença donc son petit speech: "Sa se résume à faire comme ton frangin, mais en plus faux-cul tu vois." Il aborda les apparences, le beau discours, l'attention à porter à la fille histoire de pas sortir de conneries et enfin prendre son temps.
Oublié le côté: "salut tu m’intéresses, alors tu viens dans mon lit et tu vois ce que je veux dire..."
"C'est un peu chiant car on est jamais sur de rien... M'enfin sa donne des résultats." pour l'encourager il lui donna le chiffre honorable de son tableau de chasse.
Bon 90% était des radasses qui s’intéressaient qu'à son image de chef des rues de Kyoto, fallait pas se mentir. Malgré sa 10% où il avait dut faire des efforts, sa restait un jolie chiffre... Et pour lui c'est ces 10% là qui comptaient.
Bien entendu il n'allait pas lui dire tout sa.

*S'il arrive à intégrer tout sa et que la fille en a assez pour le canaliser... Sa va le faire.* L'avenir allait lui dire si c'était un vœux pieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.   Dim 19 Fév - 18:07

[HRP: jamais dit que Yoshiro était trentenaire, tu en déduit ça tout seul alors qu'il est plus jeune que son frère Wink]

Amusé par l'escalade que Ryoichi lui faisait faire grâce à son pouvoir, Yoshiro s'éclatait. Finalement sa recrue lui parla de méthode de drague douce, usant du grand frère Kano pour illustrer ses exemples. Il grimaça à l'idée de devoir faire comme son frère qui le sermonnait régulièrement.

"Han, tu te fous de moi? je dois faire comme le "Kusojiji"??? Moi qui refuse absolument d'être vieux jeu tu me conseille de faire pareil? Mais t'es fou!"

Enervé à l'idée que son frère avait finalement raison vu que même celui là confirmait les dires de Kano. Taro lui avait raconté les tonnes de meufs que Ryoishi se ramenait à pelle tellement il les faisait chavirer avec sa méthode de séduction. Frustré, il hocha la tête et finit par se rendre à l'évidence.

"Bon t'es pas le premier à me le dire, il faut croire que la règle est partout la même. Fait chier..."

Soudain, une fenêtre s'alluma, les deux mecs avaient de la chance, c'était la chambre de la jeune fille de toute évidence. On y voyait les parents de l'adolescente, qui avait visiblement 17 ans, avec la marieuse qui présentait à la jeune fille une photo de son futur époux. On le reconnaissait bien là dessus, il avait son masque et son bandeau, la pauvre ne pouvait voir qu'un oeil de son prétendant. Atterrée, elle secouait la tête, elle venait visiblement d'apprendre qu'elle allait se marier et de découvrir avec qui à la dernière minute, le choc était visible sur son visage.


Furieuse, elle criait sur ses parents, secouant la tête et refusant visiblement l'union. Son père la menaçait du doigt et était visiblement déterminé à l'y obliger. La jeune fille attrapa un vase et le lança au sol. Les deux voyeurs purent entendre les bris du vase et les cris étouffés. Le père la gifla , la mère n'osait pas intervenir mais désapprouvait le refus de sa fille, elle ne l'aida pas une seule fois contre son père. La marieuse s'était tenue à l'écart, gênée de cet étalage émotionnel indécent. Finalement les adultes sortirent tous de la pièce, laissant seule la jeune japonaise désespérée qui se jeta sur son lit pour pleurer.

Les deux observateurs purent voir qu'une section du jardin était plongée dans le noir et qu'un balcon se situait à côté de la chambre de la jeune fille, donnant sur une pièce de dressing qui communiquait avec la chambre de la demoiselle. Cependant le balcon était situé trois étages au dessus du sol, ce qui empêchait toute évasion de la part de la jeune japonaise.

Yoshiro ne put s'empêcher de grogner de mécontentement.

"Ils mériteraient vraiment qu'on les corrige sévèrement ses vieux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.   Dim 19 Fév - 19:10

"Mmmhhh." fit Ryoichi à la remarque de son comparse.
La situation ne le touchait pas vraiment. Une scène quelconque d'une adolescente contre la volonté de ses parents. Encore une fois il n'était pas pour, encore une fois il méprisait un peu ceux qui ne se prenait pas en main pour échapper à sa.
Peu lui importait, c'était son job que tout sa se passe en douceur. Et au moins elle était très mimi, c'était un fait...

"Bon, sa vous fait un point commun. Mais tu devrais songer aux avantages de la méthode douce. Parce qu'une fois mariés... Vous pourrez faire ce que vous voulez. C'est que des apparences après tout."

Laissant Yoshirō réfléchir à tout sa il lui dit de s'approcher. Une fois assuré du timing permettant d'éviter la moindre patrouille et qu'il était sur qu'aucune fenêtre ne cachait un observateur impromptue, il lança à nouveau son pouvoir pour se diriger vers le balcon, via la zone d'ombre: *Manquerait plus que les chiens tiens...*

Une fois monté sur le balcon il dit à Yoshirō: "Bon... Fais toi discret. Si elle se met à hurler on sera dans la panade et faudra mettre les bouts."

Après s'être assuré que la jeune fille était seule, il tendit le bras, s'aidant de sa chaine au besoin et toqua à la fenêtre. Une fois qu'il entendit la jeune fille s'approcher, il fit signe à Yoshirō de resté tapi et s'assit sur la rambarde du balcon le chapeau rabattu sur les yeux et dos au mur l'air parfaitement décontracté: "Bonsoir jeune demoiselle. Avant que vous ne vous mettiez à hurler sachez que je suis là pour vous proposer de casser la figure au vieux avec qui on veut vous marier.
Intéressée?"
il désigna du pouce la porte fenêtre du dressing pour l'encouragée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.   Dim 19 Fév - 22:01

La jeune fille releva la tête, surprise, et alla voir d'où venait le bruit. Ouvrant la porte-fenêtre du balcon, elle allait hurler quand elle vit Ryoichi. Il réussit à l'empêcher de crier en attisant sa curiosité.

-"C'est vrai? Il est là?"

Intriguée, elle ouvrit la porte du dressing et appuya sur l'interrupteur. Elle y découvrit Yoshirō en train de fouiller son tiroir de sous vêtements. Elle vit rouge et interpella le malotru.

-"Mais putain qu'est-ce que vous faites??? Pourquoi vous fouillez mes sous-vêtements?? Et c'est à vous qu'on veut me marier. Espèce de gros pervers! Jamais de la vie!"

Elle prit une batte de base ball cachée derrière la porte et s'en arma, prête à le tabasser. De surprise il tomba à la renverse et se recula contre le mur.

-"Ryoichi! au secours, elle est folle, elle veut me taper! Je ne frappe pas les filles moi!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.   Dim 19 Fév - 22:16

*Le pire de tous.* fut la pensé de Ryoichi en regardant Yoshino la tête dans le tiroir de sous-vêtement.

Lorsque la jeune fille prit la batte de Baseball sa seule réaction fût de se diriger vers la porte qui faisait la jonction entre les deux pièces et de la fermer, ainsi que la porte fenêtre pour faire bonne mesure.

Quand à l'aider... "La méthode douce, souviens toi, la méthode douce." Il se tourna à la recherche d'un siège d'où il pourrait admirer le spectacle tranquillement: "Et puis présentes toi à visage découvert sa sera déjà sa." Lança t'il par dessus son épaule.

*Mon vieux va falloir apprendre qu'on ne se met jamais, Oh grand jamais entre une femme et l'objet de son courroux.* se dit il en s'asseyant et en regardant où ils en étaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.   Lun 20 Fév - 0:22

Effrayé et se rendant compte que Ryoichi ne comptait pas stopper la demoiselle mais lui rappelait la leçon du jour sur la séduction, le trentenaire affolé regardait la demoiselle approcher avec un air furax, il leva les bras pour se protéger le visage. Réaction qui le ridiculisait encore plus.

-"Je suis désolé d'avoir fouillé le tiroir, j'étais curieux de voir ce que porterait ma future femme. Je voulais savoir à quoi tu ressemblais, si tu étais sympa et tout quoi!"

La fille réalisait que cet idiot pensait qu'elle lui était acquise et ça la rendait plus énervée encore, elle allait le frapper quand soudain elle eut une idée, sa se vit à son expression.

-"Finalement ton pote a raison, je veux voir ton visage, pourquoi tu te caches comme ça?"

Yoshirō se renfrogna et croisa les bras et les jambes, boudeur en secouant la tête.

-"Nan je ne le montrerai pas, je ne veux pas..."

Un rapide regard sur Ryoichi et il se souvint de la leçon. Dépité, il secoua la tête, hésitant.

-"Tu ne veux pas m'épouser de toute façon, à quoi bon voir mon visage? Tu ne voudra plus de toute façon si tu le vois."

La demoiselle sentit une détresse de la part de ce grand enfant, l'origine probable de son comportement pénible et de son enthousiasme exhubérant qui effrayait les hommes de Kano. Elle s'approcha de lui et s'agenouilla devant lui.

-"Si tu me montres, je te promets que je ne dirai rien à personne."

Yoshirō réfléchissait à la proposition de la meuf, hésitant, puis accepta. Il tourna le dos à Ryoichi et baissa le masque pour permettre à la demoiselle de regarder puis le replaça rapidement. Elle avait écarquillé les yeux de surprise puis s'était ressaisie.

-"Hum pas joli joli mais pas dramatique non plus tu sais, la chirurgie esthétique ça existe. Cette cicatrice tu l'as eue comment?"

Il baissa la tête, honteux puis avoua.

-"Par mon père, quand il a découvert que j'étais mutant, il a voulu me tuer en me collant sur un grill de barbecue. Mon frère Kano m'a sauvé en le tuant. Toujours branchée pour m'épouser?"

La demoiselle hésita, se mordit les lèvres incertaine.

-"Tu n'es pas obligée tu sais. Je me rend bien compte que je me comporte comme un con des fois mais... si tu veux on peut faire connaissance, parler, sortir. D'ailleurs ma famille possède un club sympa si tu veux venir danser et boire, ça te dit?"

Il la regardait, l'oeil brillant d'espoir.

-"Ouais tu as raison, je me change et on y va."

Elle prit une robe et disparut derrière un paravent, se changeant et se maquillant assez rapidement pour une nana coquette. Elle réapparut, bien mignonne et prit le bras de Yoshirō.

-"Bon c'est parti!"

Ryoichi devait d'abord descendre Yoshirō, pendant la descente celui-ci ne put s'empêcher de parler.

-"T'as vu comme je l'ai bien embobinée avec ma petite histoire triste! Les apitoyer ça marche bien on dirait! Tu avais raison c'est plus efficace que le rentre dedans!"

Une fois la miss récupérée, les présentations formelles fut faites. Elle s'appelait Keiko Mistado, fille de Himura Mistado le chef du clan des tortues, elle avait 17 ans et ne pouvait partir de la maison, elle avait tenté plusieurs fugues en vain. Elle se faisait toujours retrouver par un des hommes de main de son père, elle détestait sa belle-mère, l'épouse de son père n'était pas sa mère biologique, la sienne était morte quand elle était petite.

Maintenant que la petite histoire était racontée, Yoshirō et Keiko sympathisaient finalement assez bien. Arrivés au club, ils entrèrent et se dirigeant vers le carré VIP à la suite de l'hotesse, ils y virent la brunette remarquée plus tôt dans la soirée, encadrée par les gardes, elle était visiblement de mauvaise humeur et attendait.

Affolé, Yoshirō tira Ryoichi par la manche pour lui parler à part sans que Keiko ne les entende.

-"Ryo, il faut que tu fasse quelque chose, ils vont tout faire foirer!!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.   Lun 20 Fév - 9:36

*Bon sa se passe pas mal.* songeât Ryo, encore qu'il n'était pas à l'aise à l'idée d'emmener la jeune fille comme sa: "Laisse un mot à tes vieux, juste je reviens. Si tu nous cites sa va faire des histoires."
Il ne fit pas plus de commentaire que sa au retour laissant les deux promis discuter.

De retour à la boite, un petit rappel de l'impulsivité de Yoshirō était sur le point de tout retourner. Il hésita à le laisser se débrouiller... Mais il se rappela qu'il allait être payer pour sa: "Je devrais te laisser te démerder... Juste pour voir ta gueule une fois que la brunette t'aura mit sa main dans la tête et que Keiko t'aura mit son pied ailleurs... Enfin t'as de la chance je suis dans mon bon soir. Mais t'as intérêt à assurer avec elle. Sa à l'air d'être un meilleur partie que la greluche de base qui en voudrait qu'à ton argent. Et par pitié ne la fout pas dans un lit ce soir ou sa foutra la merde. Sa aussi c'est la manière douce appliqué pour le long terme, fait mon confiance.
Dis lui que je m'occupe de ma petite amie avant de venir."


Il se dirigeât vers le carré, lâchant à Taro au passage: "Pas un mot sauf si c'est important s'il te plait."
Arrivé à la hauteur de la demoiselle il lui dit: "Yosh! Veuillez pardonner mes collègues. Je leur avait demandé de bien vouloir vous inviter le temps que je revienne. A leur décharge ils sont zélés, mais j'espère qu'il n'ont pas manqué de trop de tact.
Je suis Ryoichi Kinami, mais appels moi Ryo s'il te plait.
Je peux t'offrir un petit quelque chose à boire au bar. Sa sera plus sympa que le côté cul serré-isolé du carré. Et j'ai mon petit protégé qui a besoin d'intimité en plus."


Il allait pouvoir isoler la nana tout en gardant à l’œil Yoshirō. Par contre il n'allait pas pouvoir rattraper ses boulettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.   Lun 20 Fév - 18:25

Soulagé que Ryoichi prenne les choses en main, Yoshirō était plus détendu mais eva les yeux aux ciel pour montrer sa frustration quand celui-ci lui conseilla de se la garder derrière l'oreille ce soir. Mais comme les conseils de Ryoichi avait fait ses preuves, il suivrait le conseil bien que ça le frustrait de devoir attendre.

Keiko hocha la tête lorsque Yoshirō expliqua que Ryoichi devait s'occupper de son invitée et le suivit tranquillement, prenant le temps de parler et de faire connaissance. Ryoichi les devançait pour éviter les dégâts en éloignant la demoiselle du carré VIP.

La demoiselle haussa les sourcils lorsqu'il se présenta et s'excusa pour les gardes zélés.

"Ryoichi Kinami? D'accord je vous suis"

Elle accepta sans discuter de s'éloigner du carré VIP, trop contente d'échapper aux gardes qui la surveillaient avec trop de zèle.

"Un mojito sera trés bien." fit-elle en s'installant sur le tabouret du bar. "Mia Ibanez." ajouta-t-elle pour se présenter.

"Cétait vous que je cherchais en venant dans ce club." fit-elle en entrant de but en blanc dans le sujet qui l'amenait dans ces lieux. Elle planta ses yeux sombres dans ceux de Ryoichi d'un air sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.   Lun 20 Fév - 18:41

[HRP: pas de Pink Lady(echec) Blue lagoon? On fait des infidélités à son groupe! ^^]

*Bon, sa se passe bien.* se fit à nouveau en réflexion Ryoichi en jetant un coup d’œil en arrière et en constant que les choses avaient l'air d'avancer correctement.

Il hocha distraitement la tête, souriant poliment à la latino. Elle était pas mal du tout. Plutôt très belle même avec des formes plus qu'attirantes comparé à la Japonaise moyenne. Mais il était un rien distrait par son "job" et le couple qui faisait connaissance à quelques pas de lui.

Sa distraction dura le temps que la jeune femme lui annonce tout de go qu'elle le cherchait.
Là il sourit franchement se disant que sa allait être une bonne soirée. Mais son sourire s'éffrita très légèrement en coin lorsqu'il plongeât ses yeux dans le regard de la dite Mia: *On a pas ce genre de regard quand on a des idées légères.* C'était trop sérieux, trop neutre, trop... Business.

Affichant la mine du gars tout à coup très intéressée par une femme, il posa un coude sur la table, sa tête dans le creux de la main et l'autre dans la poche... Posée sur un couteau.
Jusqu'à ce qu'il sache ce que lui voulait la lady, il ne ferait pas taire les quelques sonnettes d'alarme qui s'était enclenchés quand il comprit que la jeune femme n'en voulait pas à son corps... Enfin pas une certaine partie de son anatomie du moins...

"Vous m’intéressez Mia. Mais je serais pas disponible avant... Au moins demain matin. Mais on peut se donner rendez vous je connais un petit pub à l'Irlandaise bien sympa."
Il se relava d'un coup portant sa main à sa poitrine d'un air désolé: "A moins que je me trompe sur vos intentions... Si c'est pour le travail je ne suis qu'un modeste courtier en devenir, mais je vous dirigerez vers la bonne personne selon ce que vous recherchez."
*Allez crache ta pastille chéri qu'on en finisse, tu me rends nerveux là...* En effet tourné vers la belle latino il ne pouvait pas diviser son intention ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.   Lun 20 Fév - 20:27

La portoricaine esquissa un léger sourire lorsqu'elle se rendit compte qu'il semblait lui proposer un rencard puis redevint sérieuse lorsqu'il avoua n'être qu'un simple courtier.

"Amusant, mais je sais trés bien que vous êtes un mutant comme moi et de nombreuses autres personnes. Je suis envoyée par une école pour mutant pour vous proposer d'y entrer. Connaissez-vous les X-Men dont on parle tant aux états-unis? Il y a sûrement eu des échos dans la presse internationale."

Elle s'interrompit pour voir si le mutant japonais réagissait à la mention du nom du groupe de mutants qui avaient libéré la maison blanche.

"Si devenir l'un d'entre eux vous intéresse, défendre la cause mutante et apprendre à mieux maîtriser vos dons, vous y avez votre place. Vos motivations, vos projets vous regardent, mais un passage là bas ne peut qu'être bénéfique pour vous."

Elle sirota son Mojito tranquillement tout en croisant ses jambes, dans l'attente d'un commentaire de la part de Ryoichi. Elle sourit amusée, elle venait de voir Keiko grimper sur l'ami masqué de Ryo et l'embrasser en soulevant le bas du masque de son petit ami. Celui-ci ne put s'empêcher de laisser des mains balladeuses s'égarer sur la jeune fille. La température montait dangereusement dans le carré VIP.

"ça a l'air de bien rouler pour votre pote!" remarqua-t-elle amusée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.   Lun 20 Fév - 21:28

Ryoichi souleva un sourcil en entendant le nom des X-Men: *Rien que sa.* se dit il.
"Ouais, j'en ai entendu parler." dit il distraitement. Tout à sa réflexion il baissa machinalement les yeux sur les longues jambes découvertes de la latine avant de passer au sol... Trop de distraction tue la réflexion!

"Vraiment? Et qu'est ce que j'ai de si spécial dites moi?"

*Rha!* Pensât il en pinçant les lèvres. Il griffonna un mot sur un billet demandant au barman de l'amener à celui dont il avait la charge: "Fait ce que tu veux mais par pitié faut pas que sa se sache... Prend la caisse et foutez vous dans un coin isolé, ou un love hôtel, comme tu veux, mais pitié si tu tiens à éviter le bain de sang faut pas que sa se sache."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.   Lun 20 Fév - 22:29

Amusée, elle vit que le jeune japonais reluquait ses jambes, manquant de concentration.

*Ah non, il a suivi ce que je lui ai dis, bon point pour lui.*

Mia allait lui répondre quand elle le vit pincer ses lèvres et écrire un truc sur un billet d'un air contrarié, confiant ensuite le mot au barman qui le confia à une serveuse qui s'empressa d'aller le porter à l'intéressé. Celui-ci lut le mot et hocha la tête, il parla dans l'oreille de Keiko et fit signe à ses gardes. Ils partirent tous par la porte arrière, croisant nos deux jeunes gens. Yoshiro tapota amicalement l'épaule de Ryoichi.

-"A demain matin première heure mon pote! Mon frère s'attend à nous voir ensemble, mais amuse-toi bien avec ta copine!"

Il repartit aussitôt, Taro le suivait et fit des gros yeux à Ryoichi, style "à quoi tu joues? Le chef va nous tuer s'il l'apprend!" mais n'osa pas parler de peur de mécontenter le petit frère du chef. Ils disparurent enfin derrière le club, la voiture de Yoshiro devait les attendre avec leur chauffeur.

Reportant son attention sur Ryoichi, elle se décida à lui répondre, elle ne savait pas alors elle joua la carte de la vérité.

"Franchement je n'en sais rien, je ne suis que la messagère. Libre à vous de venir ou pas. L'occasion ne se présentera pas deux fois, c'est votre choix, on ne force personne. Nous ne sommes pas la mafia, donc je peux vous dire que vous serez beaucoup moins tendu et que vous ne craindrez pas que la directrice cherche à vous couper la tête si vous lui déplaisez."

Elle prit une enveloppe blanche dans sa pochette de soirée et le fit glisser sur le comptoir en direction de Ryoichi.

"Voici un billet d'avion pour San Francisco, valable trois jours, ce qui devrait vous donner un temps de réflexion pour faire votre choix. Pour le reste, vous verrez avec la directrice."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.   

Revenir en haut Aller en bas
 
01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.
» [UploadHero] Trente secondes sur Tokyo [DVDRiP]
» Emmènager à Tokyo
» Le pôle emploi de Tokyo
» Tokyo Ghoul RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Terre 616 :: Asie-
Sauter vers: