Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo

Aller en bas 
AuteurMessage
Luz Arriaga



Messages : 168
Taille : 1m78
Poids : 61

Feuille de personnage
Réputation:
01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai10/1501.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai  (10/15)
Connotation: Piquée par une ortie
Nota Bene:

01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Empty
MessageSujet: 01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo   01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo EmptyLun 13 Juin - 22:49

Tendu, tendu, tendu cet après-midi. Luz commençait à peine à sortir de l'état mi-désabusé, mi-catatonique qui l'avait envahie après sa survie miraculeuse à l'agression de Gregory, grâce aux efforts conjugués de Roxie et de la "chaude" Vesna. Transpirer un peu lui avait fait du bien, et après une douche rapide, elle avait pris son courage à deux mains et décrété que le meilleur moyen de ne pas sombrer dans la morosité était d'être active d'une manière ou d'une autre. L'heure du repas approchant, et l'Espagnole ayant jusque là parfaitement profité du service de ses camarades, elle décida que jouer les cuisinières pouvait être un bon moyen de commencer sa réintégration, sans compter qu'elle aurait à tout instant des objets coupants ou brûlants à portée de main si sa némésis pointait le bout de son museau dans la pièce.

Une première inspection rapide des réserves de nourriture manqua de la décourager, et elle dut donc préalablement passer une demi-heure au supermarché le plus proche pour acheter les denrées dont elle aurait besoin pour son projet. Bien sûr, le matériel ne serait pas adéquat, mais elle aurait à surmonter cet obstacle. Il s'agissait d'une étape essentielle dans la régénération de son estime de soi. Même si l'épreuve ne valait pas un mano-à-mano avec la mort, exercice à laquelle elle se prêtait un peu trop à son goût ces derniers temps.

Elle revint donc dans la cuisine avec deux sacs pleins, contenant riz, chorizo, safran, petits pois, tomates, poulet, et les crevettes rachitiques qu'elle avait faute de mieux du choisir. Elle aurait normalement dû acheter des moules, mais leur allure l'avait dissuadée d'infliger leur dégustation à ses camarades, aussi peu doués soient-ils pour les questions de réconfort. C'était une nouvelle Luz qui agissait, une Luz qui allait de l'avant avec entrain. Pour se donner du rythme, elle décida même d'allumer la radio en se promettant d'écouter la première chose qui passerait et de ne pas faire de critiques acerbes sur la qualité des groupes mainstream.



Elle commença à fredonner tout en sortant un à un les ingrédients nécessaires à la préparation de sa paëlla. En prévision de la chaleur à venir, elle retira le sweat-shirt qu'elle avait enfilé pour ne pas affoler les passants, gardant juste son débardeur jaune et son pantalon rouge bouffant. La combinaison de couleurs lui plaisait, même si elle s'attendait à ce que sa dextérité précipite son passage par la case "machine à laver", voire, avec un peu de malchance, "infirmerie".

Elle mit de côté tomates et petits pois, et commença à faire chauffer une marmite d'eau salée qui accueillerait plus tard le riz. Puis elle se dirigea avec un regard conquérant vers le chorizo, bien décidé à imposer par la force de sa volonté et non de sa maladresse l'épaisseur des tranches. Elle sortit des placards un grand couteau et une planche à découper et s'attaqua à la découpe de la charcuterie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Abdullaev

Timour Abdullaev

Messages : 764
Taille : 1m66
Poids : 47 kg

Feuille de personnage
Réputation:
01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai15/1501.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai  (15/15)
Connotation: Ennemi public n°1
Nota Bene:

01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Empty
MessageSujet: Re: 01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo   01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo EmptyMer 15 Juin - 20:49

Timour n'avait guère été convaincu par les "conseils" que lui prodigua tantôt son nouvel ami fauve. Soi-disant, peu importait le physique, seuls la beauté intérieure et le style littéraire comptaient ? Pfff des salades ! Il n'y avait bien que Arkin, et Flesh, pour dire des trucs pareils ! L'empathe avait décidé que des conseils de l'Anglais seraient seulement utiles quand il s'agirait de prouesses nocturnes. Car pour cette affaire-là, tout deux étaient bâtis pareil, quoi qu'on en dise ! Autant dire qu'il avait encore le temps d'y songer, puisqu'il restait tout le plus dur à faire avec la beauté verte, avant d'en arriver aux choses sérieuses.

Ayant passé beaucoup de temps dans sa chambre, à attendre un SMS de Walentyn, ou à défaut, un de Roxie, Timour fut tiré de sa retraite par le gargouillement de son ventre. Il se leva de son lit, en jean et tee-shirt White Sox. Il hésita entre mettre sa casquette White Sox ou son bonnet BM représente, et opta finalement pour la casquette. Il paria dans son for intérieur qu'Alexander, leur intendant en chef, ou Malo la cuisine française, seraient devant le plan de travail en train de mijoter le repas du soir. Si tel était le cas, il n'aurait qu'à s'asseoir dans la salle à manger, mettre les pieds sous la table et bombarder Walentyn de textos.

Aussi quelle ne fut pas la surprise de Timour quand il débarqua dans l'encadrement de la porte de la cuisine, téléphone en main, et découvrit ... la mutante la mieux gaulée du Old School, toute en couleurs éclatantes ! Olala elle avait mis un débardeur moulant ! Et le pantalon bouffant qui lui dessinait une silhouette de rêve ... Il ne manquait plus qu'un rayon de soleil couchant et quelques pétales de rose ! Le cœur de l'Azéri fit un bond à cette vision. La musique l'avait bien sûr averti qu'il y avait des gens mais ...

Il embrassa la pièce du regard, notant la solitude de la belle Espagnole. Seule ! Sauf si l'on comptait le couteau et le saucisson. Calmos Cupidon, c'est l'occaz ultime là ! Ne pas la gâcher en se comportant comme un gamin.

"Sol t'es toute seule pour faire la bouffe ? Heureusement que je suis là !"

Déclara-t-il de sa voix de soprano. Il mit les mains dans ses poches et bomba un chouilla la poitrine. Il ouvrit ses sens empathiques pour pouvoir au mieux négocier la belle Luz. N'ayant pas eu de news de Roxie, il ignorait si elle était rassurée à propos de la sauvagerie d'Arkin. Il espérait que la hurleuse ait fait son boulot, mais ne pouvait nier son inquiétude à ce propos. L'empathie l'aiderait à sonder les sentiments de la charmante. Pour parer à tout, Timour enchaîna d'un ton grave sérieux en montrant son téléphone.

"J'ai eu des news de Walentyn. Il est à Wash, et il veut pas qu'on sorte du Old School. Il dit rien sur Emily par contre ... Connaissant Chimère c'est sûrement qu'il est en plein job !"

Il s'adossa à un des meubles proche de la porte et replia un pied contre le placard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org/blogosphere-f37/privetimour-abd
Luz Arriaga



Messages : 168
Taille : 1m78
Poids : 61

Feuille de personnage
Réputation:
01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai10/1501.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai  (10/15)
Connotation: Piquée par une ortie
Nota Bene:

01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Empty
MessageSujet: Re: 01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo   01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo EmptyJeu 16 Juin - 12:31

Luz fredonnait gaiement, encouragée par l'aspect puissamment parallèle de ses tranches de chorizo. L'épreuve du moment était en train d'être surmontée avec brio, peut-être fonctionnait-elle au dynamisme ? Compte tenu de sa nature plus que détendue, ce serait un peu ironique. Ou bien sa réussite coïncidait-elle avec le beau fixe de son humeur ? Plus agréable à vivre. On peut être parfaitement heureux en fumant un joint. Alors que plein d'énergie...

Elle entendit quelqu'un entrer dans la cuisine. Selon toute logique, ce devait être Alexander ou Malo, qui semblaient particulièrement apprécier de jouer les marmitons. L'Espagnole leva les yeux, et en voyant qui entrait, son couteau dérapa et produisit une affreuse tranche de saucisson oblique. Lui. La musique joyeuse continuait, et n'était d'un coup absolument plus raccord avec son humeur.

Le traître, dans une pièce remplie d'objets tranchants. Luz décida qu'elle ne lui tournerait jamais le dos. Il pouvait choisir de s'approcher, mais elle était bien décidée à se servir de son outil du moment.

- Ouais, fantástico.
Sa réponse fut accompagnée d'un regard noir tout ibérique. Il croyait qu'arriver comme un fleur au moment où elle faisait la popote serait suffisant pour obtenir une absolution ? Les gens ne connaissaient pas la rancune dans son pays ?

Elle baissa les yeux sur sa planche à découper et se remit à l'ouvrage, tâchant de repartir sur le rythme si régulier qui était le sien. Au passage, elle avala la tranche ratée, tant pour l'oublier que pour pouvoir la mastiquer énergiquement et calmer ses nerfs. Si au passage ça pouvait délivrer un message subliminal à l'importun...

Timour déblatéra une nouvelle fois sur Walentyn, et Luz écouta les informations sans dire un mot, concentrée sur la découpe de son chorizo dont elle commençait à voir le bout. Même si elle s'appliquait, depuis que le traître avait débarqué, les tranches lui semblaient moins régulières, inégales, presque ridicules. Son humeur avait définitivement un lien avec sa confiance en soi.

- Hmm hmm. Muy bien, répondit-elle sans quitter la charcuterie des yeux. Elle ne voulait pas repenser au cas de Swift, qui lui avait déjà causé pas mal de maux de tête pendant l'après-midi. Le mieux qu'elle avait à faire dans ce cas était d'attendre les instructions de Lily-Rose, sa responsable. Même si Luz s'étonnait qu'elle n'ait pas encore agi - mais la directrice disposait d'informations qui lui donnaient un regard différent sur la situation.

Quelques centimètres seulement séparaient le couteau du morceau de métal qui signifiait la fin du bâton. Le regard fixé sur son ouvrage, elle ajouta sèchement :

- Si tu veux servir à quelque chose, coupe les têtes des crevettes. Elles vont pas tomber toutes seules.


Après ce qu'il lui avait fait subir, le Traître pouvait bien lui servir à quelque chose, pour une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Abdullaev

Timour Abdullaev

Messages : 764
Taille : 1m66
Poids : 47 kg

Feuille de personnage
Réputation:
01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai15/1501.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai  (15/15)
Connotation: Ennemi public n°1
Nota Bene:

01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Empty
MessageSujet: Re: 01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo   01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo EmptySam 18 Juin - 10:32

Oulala ! Le scan apporta un résultat très rapide et infalsifiable ! C'était comme si la belle Luz ne rayonnait plus de douce lumière mais de glaciales ondes noires hostiles. Timour repoussa cette défiance nerveuse pour ne pas être contaminé à son tour. Les autres gestes et paroles de Luz ne faisaient que confirmer la noirceur rampante de son âme si pure.

Un peu raidi, Timour alla se laver les mains pour se donner quelques instants de réflexion. Il avait bien sûr redouté que Luz soit furax, mais il ne s'était pas figuré cela de cette manière ! Tu parles d'une journée ! Il avait fallu essuyer la rage débordante d'Arkin sur le toit, et maintenant c'était la rage contenue de Luz qu'il fallait contrecarrer. Tout en s'appliquant à sa tâche hygiénique, Timour essaya de se figurer ce que donneraient les sentiments de Luz s'ils restaient comme ça sous le couvercle de la marmite pendant des jours, des mois, des années. Rien de bon ! Déjà il lui serait difficile de supporter la présence de Luz, si elle irradiait tout le temps une telle hostilité. Ça lui filerait la nausée. Pas génial pour le conte de fée qu'il voulait écrire, avec elle dans le rôle de la princesse et lui du prince !

Il s'essuya sur un torchon qui traînait, et avisa le sac de crevettes. Timour n'aimait pas le regard mort qu'elles lui lançaient, ni leurs yeux noirs globuleux un peu trop comparables aux siens, ni leurs espèces d'antennes qui ressemblaient aux cheveux de Flesh.

"Ok j'm'en occupe !"

Dit-il d'un air enthousiaste mais en frissonnant de l'atmosphère glaciale. Il prit une assiette en plastique et un couteau de simple facture, histoire de ne pas provoquer le monstre tapis. Pfff Roxie avait vraiment rien arrangé du tout oui !

L'empathe saisit entre ses doigts fins la première candidate à la décapitation et chercha les articulations détachables.

"Au fait Luz ... tu sais pour tout à l'heure là ..."

Entama-t-il prudemment, laissant à la mutante hostile le temps de se remémorer. Il s'était posté à quelques mètres, sur un plan de travail perpendiculaire à celui de l'écologiste.

"Arkin a pété grave un câble ! C'était pas vraiment sa faute ... elle t'a rien dit Roxie ?"

Enchaîna-t-il sur le ton le plus mesuré, guettant le flux ou le reflux de la marée noire espagnole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org/blogosphere-f37/privetimour-abd
Luz Arriaga



Messages : 168
Taille : 1m78
Poids : 61

Feuille de personnage
Réputation:
01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai10/1501.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai  (10/15)
Connotation: Piquée par une ortie
Nota Bene:

01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Empty
MessageSujet: Re: 01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo   01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo EmptySam 18 Juin - 14:28

Apparemment, malgré sa traîtrise atavique, Timour possédait un début d'once de courage. L'Espagnole était pourtant persuadée que tous les signaux extérieurs qu'elle avait envoyés étaient clairs : "J'ai pas envie de te parler/La ferme". Malgré ce préalable, le martien décida de mettre, heureusement au figuré, les pieds dans le plat, et de lancer la conversation sur le sujet de l'attentat manqué. Luz inspira fort, en serrant son couteau pour s'assurer qu'il ne quitte pas sa main par inadvertance.

- Je crois que je sais, oui...tu veux parler du moment où j'ai failli me faire écorcher vive ? Ce moment-là ?


Sa tâche terminée, de la lame de son couteau, elle poussa toutes les tranches de chorizo dans un petit tupperware. L'eau s'étant mise à bouillir, Luz ouvrit les deux paquets de riz et les versa dans la grande cocotte. Ceci fait, elle attrapa un oignon...avant de le reposer, avec un mince sourire sadique. Une fois les crevettes étêtées, elle avait trouvé quoi faire faire à l'Azéri. A la place, elle décida de commencer à peler les tomates, histoire de continuer à utiliser le même couteau intimidant.

- J'ai cru voir qu'il avait craqué, oui. Mais c'est pas surprenant, c'est un chasseur.
La prononciation du nom, encore une fois, ne cachait en rien le ressentiment de l'Espagnole à l'égard de cette classe sociale. A partir de là, il sortirait dans la rue pour égorger des orphelins que je serais pas surprise. Et ne t'avise pas - elle interrompit son travail pour pointer le couteau en direction de Timour - de dire que Roxie a quoi que ce soit à faire là-dedans. Elle n'était pas dans le salon, elle. Elle ne s'est pas tirée en vitesse après que j'ai failli me faire tuer, elle. Elle n'a pas soutenu mon agresseur, ELLE !

Le volume était allé crescendo, et Luz s'aperçut qu'elle cria le dernier mot. Elle ferma les yeux, respira un coup, et se remit à ses tomates.

- Si t'es là pour trouver une excuse à ce qu'il a fait, c'est mort. Tu peux économiser ta salive, dit-elle sur un ton plus calme. C'est sa faute. Et il ne m'a toujours pas présenté ses excuses, que je sache.

Non seulement il avait tenté de la tuer, mais en plus il envoyait son sbire pour balbutier des regrets à sa place. Démoniaque, songea Luz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Abdullaev

Timour Abdullaev

Messages : 764
Taille : 1m66
Poids : 47 kg

Feuille de personnage
Réputation:
01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai15/1501.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai  (15/15)
Connotation: Ennemi public n°1
Nota Bene:

01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Empty
MessageSujet: Re: 01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo   01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo EmptySam 18 Juin - 17:22

Timour poussa un soupir mental de soulagement, quand il vit du coin de l'œil que Luz ne prenait pas de posture menaçante. Elle gardait quand même son couteau de bouchère ! L'empathe la suivit des yeux tout en décapsulant l'innocente crevette numéro 1 dans un bruit à la fois craquant et visqueux. Il se garda de répondre à la question rhétorique de la mutante, sentant bien que l'orage se préparait à monter en puissance.

Et c'est bien ce qui se passa ! Stupeur et tremblement, la Luz sortait de ses gonds et narrait ainsi le motif de sa noirceur. L'Azéri dut s'interrompre quelques instants dans son travail à la chaîne.

"Hé je l'ai pas soutenu !"

Commença-t-il par réflexe, avant d'assagir son ton. Tout était si simple, la belle fleur verte comprendrait bien vite ! Roxie qui n'avait assisté à rien n'avait pu que la désinformer.

"C'est juste que tu ne sais pas exactement tout c'qui s'est passé !"

Délaissant son ouvrage il se tourna face à la courroucée.

"Avant que t'arrives, Clara et moi on matait les vidéo surveillance que j'ai choppé chez les X-Men si tu te souviens bien. Et c'est là qu'Arkin s'est pointé dans l'salon ! Il était trop bizarre, il disait pas son pouvoir et je flippais un peu, quand même à cause des derniers événements quand même ! Alors j'ai fait en sorte qu'il soit en confiance tu vois .. grâce à mon pouvoir psy."

Expliqua-t-il en faisant un petit moulinet du poignet en direction de son crâne, pour stimuler la compréhension chez son interlocutrice. Il leva ensuite les yeux et les paumes au ciel.

"J'ai un peu forcé la dose c'est clair, mais au moins il nous a cash montré son pouvoir et là on a flippé ! Avec sa gueule et ses dents de la mort ! J'ai pensé exactement comme toi : bordel ce type est du genre à bouffer les orphelins tout crus ! Mais il m'adorait alors heureusement pour nous, il ne pouvait rien faire de mal !"

Bon pour l'histoire d'aller à la chasse avec Arkin, Timour ne se rappelait plus trop bien pourquoi il avait dit oui. Mais c'était pas bien important ! Il en appela à la compassion de l'Espagnole.

"C'est hyper perturbant d'avoir un meilleur ami comme ça qui te tombe du ciel et de voir qu'une fille que tu connais pas le critique ! C'est là qu'il a pété un câble. Lui tu vois il y est pour rien ! Il veut se faire pardonner mais il flippe à mort de comment tu vas réagir, et du coup il rase les murs ! Bref tout est ma faute et c'est moi qui te demande les excuses !"

Enchaîna l'héroïque Achille, persuadé que désormais tout était lumineux pour Luz dans ce sombre malentendu. Il reprit timidement son ouvrage en choisissant une seconde crevette morte à découper, et en l'allongeant dans l'assiette. Il n'avait pas encore sorti son alibi en or de "l'appel" de Walentyn pour justifier sa sortie précipitée. Il gardait des munitions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org/blogosphere-f37/privetimour-abd
Luz Arriaga



Messages : 168
Taille : 1m78
Poids : 61

Feuille de personnage
Réputation:
01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai10/1501.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai  (10/15)
Connotation: Piquée par une ortie
Nota Bene:

01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Empty
MessageSujet: Re: 01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo   01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo EmptySam 18 Juin - 22:01

Tout en tentant de perdre un minimum de chair en épluchant ses tomates, un exercice loin d'être dans la catégorie facile des défis pour cuisiniers en herbe, Luz écouta attentivement le récit de Timour, pleine de préjugés négatifs sur sa sincérité. Quelques passages retinrent son attention, et la force de ses a priori fit qu'il ne s'agissait pas des plus flatteurs pour le Martien.

- Donc, en gros, ce que tu me dis..


D'un grand geste, elle planta le couteau verticalement dans la planche à découper, laissant par la même une marque que tous les futurs cuistots pourraient admirer. Sa voix était très calme.

- ...c'est que c'est toi qui as rendu un chasseur, donc déjà un psychopathe, encore plus instable...


Elle posa les deux mains à plat sur le plan de travail, gardant les yeux fixés - baissés - sur ceux de Timour. Mais son ton demeurait parfaitement et froidement égal.

- ...et que donc, c'est de ta faute, en somme, si un fauve enragé m'a sauté dessus. Tu lui as fait quoi, exactement ?


D'un geste brusque, elle arracha, pareille à Arthur sortant Excalibur de son rocher, son couteau de la planche à pain, et le brandit en direction de l'Azéri.

- Je te préviens solennellement, que si tu touches une seule fois à mon caractère, je te fais subir la même chose qu'aux taureaux à la fin d'une corrida.


Elle ponctua cette remarque d'un sourire digne de celui d'une plante carnivore. Certes, Timour n'avait pas d'oreilles, mais Luz savait qu'elle trouvait d'autres choses à couper. Quant à la queue... Elle reprit sa découpe durant quelques secondes, avant de tourner une nouvelle fois la tête vers le martien pour appuyer ses propose.

- Juste une fois.


Les pelures de tomates commençaient à s'amonceler, et Luz s'aperçut qu'elle avait les mains rouges. Avec le couteau en mains et la présence de son meilleur ennemi dans la pièce, quelqu'un qui entrerait pourrait se faire une idée erronée de la situation. Elle décida de faire une pause pour aller les nettoyer.

- Et va pas me faire croire qu'il a peur de moi. S'il en a envie, et quelque chose me dit qu'il en a envie, il peut me couper en deux,
dit-elle en commençant à se frictionner les mains avec du savon. L'écoulement de l'eau l'apaisait un peu, et elle profita de l'interruption pour s'en servir un verre. Crier lui avait donné soif. D'ailleurs, elle était fière d'avoir parlé si calmement. C'était moins fatigant, et tout aussi menaçant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Abdullaev

Timour Abdullaev

Messages : 764
Taille : 1m66
Poids : 47 kg

Feuille de personnage
Réputation:
01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai15/1501.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai  (15/15)
Connotation: Ennemi public n°1
Nota Bene:

01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Empty
MessageSujet: Re: 01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo   01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo EmptyMar 21 Juin - 8:36

"Heu ... oui."

Répondit docilement la petite voix de l'empathe à l'hypothèse soulevée par Luz. Les mouvements d'intimidation qu'elle faisait avec ce couteau la rendaient vraiment ... effrayante et grave somptueuse ! Franchement, c'était la classe ultime Luz, une femme à poigne ! Castratrice ! Toute sa silhouette aux couleurs vives était impressionnante, encore plus dans la colère et les remontrances. Timour tremblait mais se sentait un petit peu flatté qu'elle s'intéresse à son pouvoir, même de manière aussi négative !

"Oui, c'est ce que je te dis, c'est ma faute."

L'empathe eut tout de même un mouvement de recul quand la pourfendeuse de taureaux et de planche à pain énonça sa menace. Il présenta ses paumes huileuses du sang de crevette.

"Hé mais t'inquiète Luz, je change le caractère de personne moi. Je change les émotions, c'est hyper utile pour rendre les gens plus cool ! T'es vachement nerveuse là, t'as grave besoin de te détendre. Moi je peux le faire facilement mais si tu veux pas, je respecte, t'inquiète."

Timour reprit son travail en accélérant un peu la cadence. Il n'avait pas l'intention, bien sûr, de s'interdire d'influencer Luz. Il se promit simplement de le faire de manière discrète.

"J'ai changé sa perception, pour que, dans sa tête, je sois son meilleur ami. Ça a vraiment bien marché, jusqu'à ce que tu arrives quoi ! Il a cru que tu me voulais du mal, et franchement, s'il entrait maintenant et qu'il te voit là avec ton couteau et tes mains pleines de tomate ... J'te jure on dirait une bouchère là, tu fais flipper. On se croirait dans L'Égorgeur de Manhattan la scène dans le vestiaire de la cheerleader là."

Informa l'adolescent, avec un prudent regard en coin à Sol, tout en décortiquant un enième crustacé. Luz franchement se montrait complètement parano concernant l'Anglais ! Elle le connaissait même pas !

"Luz, j'te jure que c'est pas un chasseur comme tu crois. Arkin il parle comme dans les pièces de théâtre, tu vois le genre ? Il est hyper cultivé, il utilise des verbes que t'as jamais entendu même dans les livres de Shakespeare ! Il a un code de l'honneur de malade ! Oui il doit manger de la viande de rat d'égout pour survivre, mais pas des humains ! Il ferait jamais un truc pareil Arkin."

Il lança adroitement la petite crevette décapitée dans le bol d'à côté. Il prit la candidate suivante et lui arracha la tête d'une poigne volontaire. Il prit sa voix la plus grave pour apaiser les dernières craintes féminines.

"T'inquiète, je sais comment il fonctionne maintenant donc s'il se remet à péter un câble, je le calmerai avec ma méthode. Avec ton flash et mes sentiments, on lui met sa pâtée à Arkin !"

Termina-t-il sur une note héroïque et pleinement pacifique pour satisfaire le cœur craintif de la froide Espagnole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org/blogosphere-f37/privetimour-abd
Luz Arriaga



Messages : 168
Taille : 1m78
Poids : 61

Feuille de personnage
Réputation:
01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai10/1501.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai  (10/15)
Connotation: Piquée par une ortie
Nota Bene:

01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Empty
MessageSujet: Re: 01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo   01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo EmptyMer 22 Juin - 19:04

- J'ai besoin de personne pour me détendre, et surtout pas de toi.

La seule chose dont avait besoin Luz pour être "cool" se vendait illégalement dans les rues. D'ailleurs, en cet instant elle aurait apprécié d'avoir une réserve à elle, pour oublier les aliens blancs qui disaient le plus naturellement du monde qu'ils pouvaient la forcer à ressentir des trucs absurdes. Tout à ses réflexions, elle le laissa expliquer le cas Arkin à son esprit plein de préjugés. C'était moins grave que ce qu'elle pensait. Des rats...et si c'était pour manger...l'Espagnole grimaça, comprenant qu'elle aurait à peser le pour et le contre avant d'émettre son jugement définitif. A la lumière des évènements récents, Gregory méritait au moins une seconde chance.

- D'ailleurs, tu sais quoi Timour ? demanda-t-elle en regroupant finalement son tas de dés de tomates. T'as raison. J'ai pas de raison de me méfier de Grégory, je vais juste me méfier de toi. M'approche pas

Elle retourna jusqu'à la cocotte pleine de riz qu'elle remua en jetant régulièrement des coups d'oeil visant à s'assurer que l'Azéri restait là où il était, et qu'il ne tentait pas une de ses approches sournoises visant à l'influencer. Modifier sa personnalité, pour Luz, s'apparentait à un crime. Presque un viol. Et lui en parlait naturellement comme si de rien n'était...il faudrait qu'elle se renseigne auprès d'un spécialiste, genre Walentyn, pour savoir s'il n'y avait pas un moyen d'éviter de se retrouver victime d'une manipulation quelconque.

Finalement, elle souleva la gamelle et alla l'égoutter au-dessus de l'évier.

- Si ce que tu dis est vrai, il doit y avoir moyen de discuter calmement et poliment avec lui, je suppose. Donc la prochaine fois, ce sera juste lui et moi, et personne pour déformer.


Ayant posé son couteau, elle ne disposait plus de moyen de menace subliminal, mais elle espérait être parfaitement comprise. D'un autre côté, elle en avait un peu assez d'être sur les nerfs. Trouver de la came s'avérait de plus en plus urgent, même si elle subirait cinq crises de manque avant de supplier Timour de la détendre.

- On va bientôt avoir fini. J'ai pas pris de moules, elles étaient horribles. Faudra juste mélanger et maintenir au chaud.


Il faudrait épicer, saler, poivrer, ajouter de l'ail, mais elle touchait au but de sa première contribution concrète à la vie du Old School. Elle aurait pu bien mieux savourer si elle n'avait pas à jeter de continuels coups d'oeil à son camarade pour s'assurer qu'il ne tentait pas un coup en traître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Abdullaev

Timour Abdullaev

Messages : 764
Taille : 1m66
Poids : 47 kg

Feuille de personnage
Réputation:
01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai15/1501.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai  (15/15)
Connotation: Ennemi public n°1
Nota Bene:

01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Empty
MessageSujet: Re: 01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo   01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo EmptyMer 22 Juin - 22:02

Timour sentit bien que la belle s'apaisait ! Il tiqua néanmoins quand elle proféra ses avertissements. Ne pas s'approcher d'elle ? Ne pas la détendre ? Quelle dramatique situation ! Arkin aurait sûrement déclamé quelque chose de tragico-mythologique pour ranimer chez la dame la flamme de la raison, de la compassion, et enfin de l'amour. Mais le modeste Azéri se contenta de regarder discrètement le plafond en s'essuyant les mains sur le torchon. Puis il alla vers Luz avec son bol de crustacés diminués.

"Ok, juste lui et toi, mais s'il pète un câble pour une autre raison, tu devras te débrouiller toute seule."

Nota-t-il en feignant l'indifférence. Il tapota du pied par terre. La belle Luz était moins menaçante sans son arme blanche. Mais toujours aussi canon ! Timour repensa aux paroles d'Arkin. Oui c'était franchement coton de chopper le cœur d'une femme. En plus là il venait de faire remonter le fauve dans l'estime de l'Espagnole, mais lui il avait toujours la tête sous l'eau ! Super ... Il faudrait qu'il demande à Walentyn des conseils plus concrets sur si ça le fait de profiter de son pouvoir psy pour emballer les gonzesses.

"Alors écarte-toi car j'arrive là avec les crevettes." Dit-il sur un ton qui soulignait bien la parano totalement irrationnelle de Luz.

Et dire que Désir pouvait influencer tranquille les gens à distance ... pourquoi fallait-il que lui soit obligé de toucher ? Il remarqua l'oignon qui trônait tout seul. Il posa le bol sur le plan de travail et prit l'oignon en jonglant habillement d'une main avec.

"Et l'oignon on le fait pas ?"


Timour décida d'abandonner l'opération séduction pour le moment. Il était trop fatigué pour ça et il sentait que Luz était braquée contre lui. Il avait juste envie de babiller.

"Avec Walentyn on a échappé à Désir et ses sbires, quand je suis arrivé. J'l'ai mis sur mon blog si jamais ça t'intéresse. Tu devrais faire un truc sur les moules horribles dans ton blog non ? On attend la suite !"

Il guetta d'ailleurs une éventuelle réaction émotionnelle de Luz à propos de son blog à lui. Si elle se moquait de lui comme Arkin, c'est décidé il irait illico fermer son site ! Il continua à jouer avec l'oignon comme il le faisait souvent avec ses balles de baseball.

"Ce que j'trouve assez délirant, c'est que Désir, c'est une super gonzesse hyper bien gaulée. Et niveau pouvoir, on est carrément proches ! Mais pourquoi le physique a pas suivi chez elle, hein ? Ça me met en rogne ! T'y comprends quelque chose ? Même Walentyn il y comprend rien à ça !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org/blogosphere-f37/privetimour-abd
Damian Allaway

Damian Allaway

Messages : 1525
Taille : 1m80
Poids : 78

Feuille de personnage
Réputation:
01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai15/1501.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai  (15/15)
Connotation: Roméo
Nota Bene:

01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Empty
MessageSujet: Re: 01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo   01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo EmptySam 25 Juin - 17:12

Damian errait de pièce en pièce, la surprise de l'après midi avait été plutôt agrèable. Sans parler du combat improvisé qui lui avait montré qu'il n'était pas si handicapé que ça. M'enfin de là à faire des galipettes, il y avait tout un chemin.

Il avait toujours mal au genoux, dés que les médocs ne faisaient plus leur effet, c'était horrible. Et le moindre mouvement était emprunt de douleur. Il venait de prendre sa deuxième prescription de la journée, il ne faudrait pas qu'il devienne accro à la morphine. Celle ci lui avait déjà procuré un effet flash saisissant.

C'est en approchant de la cuisine qu'il vit qu'il y avait quelqu'un à l'intérieur. Luz était en discussion avec l'Azeri, celle ci faisait la popotte avec implication. Timour venait d'amener les crevettes et commencer à jouer avec un oignon pendant qu'il parlait à Luz. Damian ne capta que la dernière phrase, comme quoi Cupidon était touché de manière radicale par le fait qu'il avait "muté" alors que Désir qui avait le même pouvoir que lui n'avait changé en rien. C'était le moment de faire son entrée.

"Salut vous deux! besoin d'aide?"

_________________
01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo 951452baseb
01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Conteurb
01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Bannov10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paulmuabdib.deviantart.com/
Luz Arriaga



Messages : 168
Taille : 1m78
Poids : 61

Feuille de personnage
Réputation:
01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai10/1501.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai  (10/15)
Connotation: Piquée par une ortie
Nota Bene:

01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Empty
MessageSujet: Re: 01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo   01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo EmptySam 25 Juin - 23:18

- Pourquoi est-ce qu'il pèterait un câble sans aide extérieure ? C'est pas un gentleman ?

Luz commença par verser tout le riz dans la gamelle finale. Elle s'écarta ostensiblement lorsque Timour s'approcha, et le surveilla poser son bol de crevettes avec une méfiance accrue. Il avait abattu ses cartes désormais, au moins savait-elle à quoi s'en tenir. Une fois son petit manège terminé, elle revint à sa position et débuta son assaisonnement, secouant énergiquement la salière. Elle se refusait désormais à dénigrer Arkin avant d'avoir eu une véritable conversation avec lui. Enfin...elle se retenait. Il restait un chasseur.

- Mon blog il a rien à voir avec ce qui se passe ici. Y'a des gens pour discuter des missions. Y'a même des gens honnêtes parfois. Ah oui, l'oignon, faut couper des lamelles.


Elle désigna simplement un couteau à l'Azéri, signifiant par là quelle serait sa tâche suivante. De son côté, elle s'affairait à rassembler les épices nécessaires dans les placards. Timour avec des complexes sur son physique ? Ce ne serait pas si surprenant, mais après ses révélations sur son honnêteté émotionnelle, Luz était assez peu d'humeur compatissante.

- Bah, si j'ai bien compris, ton truc c'est de faire que les gens t'aiment. Moi j'ai le même pouvoir qu'une luciole et le physique suit pas non plus, conclut-elle en haussant les épaules. Et j'ai pas de moyens de gruger. C'est pour ça que je fume, ça m'aide à oublier ma misérable existence difforme. Et là, j'ai plus rien à fumer, pauvre de moi. Elle avait porté le revers de sa main sur son front, pareille à une actrice dramatique en pleine performance, et s'interrompit lorsque Damian entra.

- Oui, tu te mets pile entre lui et moi, et s'il s'approche brusquement, tu lui fais une prise de karaté.


Elle commença à ajouter le safran en indiquant l'intervalle voulu au tueur de l'Institut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Abdullaev

Timour Abdullaev

Messages : 764
Taille : 1m66
Poids : 47 kg

Feuille de personnage
Réputation:
01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai15/1501.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai  (15/15)
Connotation: Ennemi public n°1
Nota Bene:

01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Empty
MessageSujet: Re: 01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo   01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo EmptyMar 28 Juin - 19:42

Timour était révolté de la mauvaise foi de Luz ! Cette nana avait vraiment de la sève de plante vénéneuse dans les veines ! Voilà qu'en plus de faire sa parano elle traitait son amical camarade de malhonnête. Le comble du comble. Timour fut saisi d'un temps de découragement, durant lequel il ne vit d'autre alternative que d'utiliser son pouvoir sur Luz pour conquérir son cœur. Ce serait franchement le plus court chemin, vu les sentiers insondables et les gouffres haineux que l'Espagnole avait empruntés pour s'éloigner de lui. Alors soit, il l'attendrait en embuscade. Mais avant, l'empathe était résolu à demander l'opinion de Walentyn sur l'emploi des manipulations psy sur les femmes. Les menaces de Sol n'étaient pas passées dans l'oreille d'un sourd !

Le natif de Bakou laissa son jonglage et rétorqua.

"Je t'ai dit la vérité, je te signale ! Et puis franchement, tu charries avec ta misérable existence difforme. Une luciole qui ressemble à une vraie femme au niveau de presque tout le corps entier, c'est pas si nul, surtout si tu compares à la folle de Flesh !"

S'emballa le jongleur émérite, songeant que les filles étaient vraiment dans le genre nombrilistes. C'est vrai que Luz avait des trucs bizarres et encombrants sur la tête, mais avec un bandeau c'était arrangé ! Comme elle était partie pour se fiche de sa figure, il se tourna vers Damian qui faisait son entrée.

Le vétéran en fauteuil roulant. Le héros d'Utopia, le pourfendeur de Mères Fondatrices ! Il n'avait pas l'air en grande forme, normal. Quand la sauvageonne répondit à Damian, Timour sentit son (presque invisible) poil se hérisser. Il passa près du jeune homme pour lui expliquer à voix basse.

"Fais gaffe elle est devenue carnivore depuis à peine cinq minutes !"

Il gagna le coin de la cuisine en sautillant. Il s'immobilisa en regardant Damian et ferma ses mains sur l'oignon innocent. Puis Timour ploya les genoux, courba le dos, baissa les coudes, se releva en levant un genou à outrance et enchaîna ainsi les souples mouvements typiques du lanceur de baseball. Il envoya ainsi, en formant une belle courbe, l'oignon dans le giron du mutant chanceux.

"OUI quelle magnifique balle ! Hey Damian ce serait cool si tu pouvais me faire des lancers de baseball ! Je commence à perdre grave l'habitude là ! Vu comme tu vises grave nickel, on raterait jamais aucun tir. Enfin, moi si mais toi pas !! T'as déjà joué au baseball ? Tu sais faire des lancers ? Je pourrai t'apprendre assez facilement !"

Il se retourna vers Luz en pivotant sur un talon. Quelque chose lui fit tilt.

"Si t'as besoin d'fumer pourquoi tu demandes pas à nos potes BM représente ? Ils doivent avoir un sacré stock ! Tu veux que je les appelle ?"

Il dégaina son téléphone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org/blogosphere-f37/privetimour-abd
Damian Allaway

Damian Allaway

Messages : 1525
Taille : 1m80
Poids : 78

Feuille de personnage
Réputation:
01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai15/1501.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai  (15/15)
Connotation: Roméo
Nota Bene:

01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Empty
MessageSujet: Re: 01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo   01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo EmptyMer 29 Juin - 21:23

Visiblement ce n'était pas le beau fixe entre Luz et Timour. Vu la remarque de Luz à l'intention de Damian, il valait mieux faire profil bas s'il ne voulait pas récolter d'un coup de couteau malchanceux. Apparement les deux se disputaient autour de leur mutation physique à eux. C'est vrai que Luz était peut être verte avec deux gros appendices à la place des cheuveux, mais elle n'en avait pas moins du charme, et une... Poitrine généreuse...

Timour quant à lui, était peut être capable de contrôler les émotions des gens mais il n'en était pas moins un ET tout droit sorti de la zone 51. Il s'approcha de Damian pour lui sussurer une remarque à l'oreille. Damian lui rendit la pareille, discrètement sans que Luz entende :

"Ne crois tu pas plutôt qu'elle est dans une période de montée de sève?"


Il gagna le coin de la cuisine tout en regardant Damian et prit un oignon entre ses mains. Il prit ensuite la position du lanceur de baseball et envoya l'oignon dans le giron du mutant chanceux. Qui le rattrapa avec dextérité.

"Heu j'aimerais bien que tu me montres, oui ça me plairait... En plus ça me ferait une activité... J'ai tout juste testé le football américain... Mais dans mon état..."


Timour serait content de cette remarque. Ils avaient mal commencé tous les deux lors de leur première rencontre, mais maintenant ils partageaient un grand secret tous les deux. Il se tourna vers Luz avant de jeter l'oignon à Timour.

"Et toi Luz ça te dirait pas de se faire des passes entre nous?"

_________________
01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo 951452baseb
01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Conteurb
01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Bannov10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paulmuabdib.deviantart.com/
Luz Arriaga



Messages : 168
Taille : 1m78
Poids : 61

Feuille de personnage
Réputation:
01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai10/1501.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai  (10/15)
Connotation: Piquée par une ortie
Nota Bene:

01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Empty
MessageSujet: Re: 01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo   01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo EmptyJeu 7 Juil - 12:22

- Non, j'ai pas envie de faire des passes. La paëlla ça se prépare toujours pas tout seul.

Certes, Damian n'était pour rien dans son humeur maussade du moment, mais si la première chose constructive qu'il se proposait de faire était de jouer avec la nourriture, ils n'allaient pas s'entendre. D'où le ton glacial employé pour lui signifier clairement son point de vue sur le lancer d'oignons.

L'Espagnole décida d'oublier un instant la présence des deux mecs dans la pièce en goûtant la sauce. Elle se saisit d'une spatule en bois servant traditionnellement à servir la salade (pour les rares gens civilisés qui mangeaient effectivement de la salade par ici, songea-t-elle) et en trempa le rebord dans sa préparation avant de s'en humecter les lèvres.

- Pas assez salé,
conclut-elle, avant de corriger le tir en agitant vigoureusement la salière au dessus du récipient. La sauce fut de nouveau testée et lui apporta entière satisfaction. Une fois chaud, tout le monde pourrait venir se servir. Luz se retourna et attrapa un torchon pour s'essuyer les mains, s'apercevant au passage qu'elle avait évité de tâcher ses habits. Satisfaction.

- Vous vous rendez compte que vous êtes une caricature de mecs dans une cuisine ?
Cette fois, elle parlait moins méchamment, après tout, le dîner serait fini une fois que l'oignon serait découpé, et elle avait rempli plus que sa part du contrat. Elle avait réussi quelque chose aujourd'hui, il fallait positiver. C'est à ce moment que Timour évoqua l'idée de demander aux camés du concessionnaire auto un ravitaillement en beuh.

Le visage de Luz s'éclaircit. Il avait enfin dit quelque chose d'intelligent et de constructif. Peut-être qu'il allait s'avérer inutile de planifier sa mort accidentelle, après tout ?

- Mmmh...vas-y. Demande leur le tarif, faudra que je vérifie combien j'ai en stock.


Et que je m'achète des feuilles, et des clopes, ajouta-t-elle pour elle-même, mais c'était totalement secondaire. Elle n'avait pas pensé à rencontrer de nouveau les jeunes du coin, en partie parce que leur excursion n'avait pas été glorieuse. Mais si leur crew pouvait la fournir en matériel, alors là, elle était prête à réviser son jugement. Sur Timour également. Même s'il faudrait beaucoup plus que ça pour que ses soupçons s'évaporent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Abdullaev

Timour Abdullaev

Messages : 764
Taille : 1m66
Poids : 47 kg

Feuille de personnage
Réputation:
01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai15/1501.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai  (15/15)
Connotation: Ennemi public n°1
Nota Bene:

01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Empty
MessageSujet: Re: 01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo   01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo EmptyDim 10 Juil - 23:24

Damian avait sûrement raison. Luz avait le truc typiquement féminin qui la rendait agressive. En tout cas le mutant handicapé était partant pour un baseball et visiblement, il était du côté de l'empathe ! Ça faisait du bien, un peu de soutien après cette passe d'armes ! Hawkeye, si on y réfléchissait bien, c'était un peu comme un grand frère. Le grand-frère sympa, déjà grand donc pas du genre à se moquer. Et puis ils avaient un secret en commun. Et aussi un flingue, que Timour gardait caché sous son lit.

"Ouais cool ! T'inquiète si c'est moi qui t'entraîne je peux te garantir le résultat !" Dit-il à Damian d'un ton enthousiaste.

La réaction plutôt refroidissante de Luz à la proposition du garçon lui rappela qu'en effet, l'oignon était destiné à la casserole. Timour fit glisser la plante de son poignet à son coude, aussi habillement qu'un apprenti jongleur, histoire de montrer un dernier truc à Damian. Puis il s'interrompit (non sans l'interroger du regard pour voir s'il était impressionné, Damian avait tout de même fait du cirque !). Il cligna de ses grands yeux de crevette géante.
Quoi ? Luz avait dit, caricature de mecs ? Le petit cœur de l'Azéri fit un bond d'allégresse. Rien n'aurait pu lui faire tant plaisir. Être comparé à un vrai mec viril, normal et même cliché à mort, c'était sûrement la première fois de sa vie de mutant que ça lui arrivait ! Et de sa vie d'homme ! En plus, être associé à Damian par l'utilisation du même qualificatif, valable également pour l'un et l'autre ... quel bonheur ! Luz voyait donc en lui un vrai *mec*. Timour planait sur un petit nuage. Il alla galamment prendre le petit couteau qui ne lui avait pas servi.

"..."

Il ne sut pas quoi dire en réponse à cette heureuse remarque innocente de la belle Sol. Timour se contenta de s'enquérir des sentiments de Luz, et y trouva de la satisfaction. Aah, tout rentrait dans l'ordre et la félicité !

"Ouais grave je les appelle. Ils vont accepter c'est sûr ! Grâce à nous ils ont gagné une belle caisse quand même !"

L'Azéri s'imaginait déjà raconter à Arkin comment Luz l'avait traité de "caricature de mec". Enfin il faudrait lui raconter tout bien dans le contexte. Parce que dit comme ça c'était pas si classe. Ou peut-être ne pas lui raconter. Juste rêver de lui raconter. Et puis ensuite, rêver de le raconter à Walentyn.

Timour ne savait plus quoi faire pour plaire le plus à Luz, couper l'oignon, ou appeler les banlieusards ? Il donna finalement le couteau et l'oignon à Damian, et de l'autre main, agita ostensiblement le téléphone. Il s'adossa au plan de travail près de son comparse, et pianota fiévreusement sur son petit clavier.

"Alors répertoire, liste des contacts, Black Metropolis T ... ou alors meilleure idée ! J'envoie un SMS ! On sait jamais s'ils sont en plein casse, ça craint !!"

Débita-t-il à toute vitesse en changeant sans arrêt de pied d'appui. Il se concentra alors à mort sur son petit message texto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org/blogosphere-f37/privetimour-abd
Damian Allaway

Damian Allaway

Messages : 1525
Taille : 1m80
Poids : 78

Feuille de personnage
Réputation:
01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai15/1501.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Trai  (15/15)
Connotation: Roméo
Nota Bene:

01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Empty
MessageSujet: Re: 01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo   01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo EmptyJeu 21 Juil - 21:45

En fait, Timour était un adolescent comme les autres, un peu joueur et enfantin. Il s'était fait un modèle de Walentyn (ce qui n'était pas de la meilleure augure mais bon). C'était un bon camarade. Damian l'avait peut être jugé un peu vite sur son apparence lors de leur première rencontre.

Il était d'ailleurs assez mal placé pour cela, enfant du cirque lui-même. Il prit donc soin d'être à l'écoute des conseils de Timour sur le lancer de base-ball, même si il avait en tant que lanceur de couteau, mais aussi en tant qu'ancien habitant de Chicago un bon passif sur la question.

A la déclaration de Luz, Damian jeta un "hé mec, give me five!" en tendant sa paume vers le haut.

"..."

Ecoutant les conversations à demi mot entre l'Azeri et la plante verte... Damian avait un goût amer dans la bouche. Se rappelant son propre passé.

"Vous ne parlez quand même pas de drogue là?..."

_________________
01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo 951452baseb
01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Conteurb
01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Bannov10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paulmuabdib.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Empty
MessageSujet: Re: 01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo   01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01.02/06.LT - Faute de mieux, on coupe du chorizo
» Séduire pour mieux détruire ... :)
» La carotte plutôt que le bâton et c'est tant mieux !
» Osm0se c'est pas de ma faute si tu ne vas pas à l'école [o]
» Tant mieux si la route est longue... ♫

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Terre 616 :: Amérique :: Chicago :: Old School :: Cuisines-
Sauter vers: