Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Mbarou Bop (PJ allié)

Aller en bas 
AuteurMessage
Mbarou Bop

Mbarou Bop

Messages : 2522
Taille : 2m29
Poids : 125kg

Feuille de personnage
Réputation:
Mbarou Bop (PJ allié) Trai15/15Mbarou Bop (PJ allié) Trai  (15/15)
Connotation: Ecaillractérielle
Nota Bene:

Mbarou Bop (PJ allié) Empty
MessageSujet: Mbarou Bop (PJ allié)   Mbarou Bop (PJ allié) EmptyMer 26 Jan - 4:09

Mbarou Bop (PJ allié) Barrefiche
Fiche numéro XW-031

Nom : Bop

Prénom : Mbarou

Nom de code : Draak

Date de naissance : 1 avril 2028

Âge : 17 ans (nous sommes en 2045)

Lieu de naissance : Dakar (Sénégal)

Nationalité(s) : Sénégalaise (ethnie Sérères)

Taille : 2m29

Poids : 125 kgs

Langues parlées : Français, Anglais, Sérère

Pouvoir : Corps équiper de mini turboréacteur.

Sous chaque écaille se cache un mini-système organique assez proche des turboréacteurs d’avions, qui compresse l’air avant qu’elle ne rentre dans une chambre de combustion pour sortir à très grande vitesse. En orientant agilement l’angle d’ouverture de ses écailles et en activant tous ses minis réacteurs, se pouvoir permet de s’envoler dans le ciel et atteindre les vitesses d’un avion de chasse voir plus.
Une manière plus offensive d’utiliser se pouvoir est de propulser de l’air chaut à très haute vitesse sur une cible. Par exemple : En dirigeant un bras dans sa direction et en activant seulement les réacteurs du bras. Le bras serait alors utilisé comme un véritable chalumeau. En gérant bien le débit air/combustible, la flamme atteindrait des chaleurs extrêmes voir créé du plasma (comme les réacteurs de fusées).

Savoirs particuliers :

  • (Savoir 1) Cuisine africaine
  • (Savoir 2) Connaissance sur l’ethnie Sérères


Sport(s) pratiqué(s) :

  • (Sport 1) Boxe
  • (Sport 2) Footing

Mbarou Bop (PJ allié) Bibi10
Description physique :

Déjà grande de nature (plus d’1m80), Mbarou a grandi de façon surprenante suite à sa transformation. Elle a la silhouette d’une fille normale, bien proportionné et plutôt sportive, mais très très grande. Mais la première chose qui choque quand on la voit c’est sa peau recouverte d’écailles grises bleutées. Ses yeux clairs sont de couleur jaune et la paume de ses mains et de ses pieds est noire.
Elle aimerait s’habiller comme une fille normale, mais avec sa taille, il n’est pas facile de se trouver des habits. Généralement elle s’habille d’un simple drap avec lequel elle entoure son corps et la serre à la taille avec une ceinture. Elle n’a aucune honte à se montrer nue, ces écailles l’habillent déjà pas mal.
Ses mouvements sont assez brusques, dignes d’une boxeuse. Peut-être, car elle a pratiqué ce sport pendant plusieurs années. Sûrement parce que sa nouvelle taille ne lui permet pas d’être des plus souples et sensuelles. Sa voix est plus grave que la moyenne féminine, mais reste quand même douce si elle le veut.

Caractère :

Son caractère à beaucoup changé suite à sa transformation, surement dû à un dérèglement hormonal. Mbarou est devenu un pur Bélier qui fonce tête en avant sans réfléchir. Elle est tout à fait capable de le faire, mais trouve souvent cela trop long et préfère passer à l’action rapidement. Elle est toujours de bonnes humeurs, pleine de vie et aime beaucoup rire. Par contre, elle a toujours faim et dévore des quantités ahurissantes de nourriture, surtout sucrée. Étonnamment, elle ne ressent aucun dégoût vis-à-vis de sa nouvelle apparence et trouve ceci très cool. Elle ne montre aucun signe de dépression et se montre toujours positive dans n’importe quelle situation. Elle peut succomber à la colère, mais ce calme souvent rapidement.  
La seule chose qui lui fait peur est d’être enfermé dans le noir. Dans cette situation, elle se referme sur elle-même, sans chercher à sortir de la pièce. Son père la souvent enfermer dans le noir pour la punir ou quand il battait sa mère, d’où sa peur.

Historique :

Née à Dakar et fille unique, Mbarou n’aura pas vécu une enfance facile. Son père, alcoolique et violent, a eu souvent la mauvaise tendance de la punir elle et sa mère pour des raisons injustifiées. C’est ainsi qu’elle passa beaucoup de temps enfermé dans un placard à entendre les plaintes de sa mère. Malgré tout, l’homme portait rarement la main sur sa fille. La dernière fois qu’il l’avait fait, l’école s’était posée des questions. Alors, il l’enfermait dans le noir et frappait sa femme quand il avait envie de se défouler. Heureusement, ce personnage passait peu de temps à la maison et sa mère essayait de s’occuper au mieux de sa fille, malgré le fait qu’elle n’a jamais osé quitter son mari de peur de représailles et sûrement aussi, car elle ne savait où aller.
Lui était ouvrier et travaillait dans les chantiers. Le soir, il sortait avec ses amis pour aller boire dans des bars ou aller dans des lieux moins convenables. Elle travaillait dans une usine qui retraitait les poissons et gardait le peu qu’elle gagnait pour nourrir et habiller sa fille. Mbarou à du apprendre jeune à se débrouiller seul et à aider sa mère dans les taches quotidiennes de la maison. Ça pauvre mère a profité des moments de calme pour lui enseigner la culture de son ethnie Sérères. Ainsi, la jeune fille a appris la langue, l’histoire, les coutumes et la cuisine de ce peuple. L’école était un bon moyen de s’évader de ses problèmes familiaux. Même si elle n’était pas la plus douée, elle suivait rigoureusement les cours donnés. Elle rêvait de devenir médecin ou un autre métier dans le social.
Très jeune (environ  12ans), elle décida d’aller prendre des cours de boxe, c’était aussi un bon moyen de ne pas être à la maison et surtout de se défouler et de vider toutes les énergies négatives qui la contaminaient. Sa mère fut d’abord surprise par cette idée, mais connaissant le caractère bien trempé de sa fille, elle accepta en se disant qu’elle aurait dû faire de même plus jeune.
Elle pratiqua ce sport quelques années et est devenue plutôt douée, aidée par sa grande taille. À l’âge de 15 ans, elle commença son premier tournoi, même si elle n’avait pas fini première, elle avait fait une bonne démonstration de son potentiel. La jeune fille n’était pas satisfaite et voulait aller plus loin. C’est à partir de ce moment qu’elle commença à courir tous les jours, pour entretenir sa condition physique et renforcer son cardiaux. Les combats et les tournois s’enchaînèrent donc naturellement.
Une  sorte de rivalité était née entre elle et une autre fille du club. Elle ne pouvait pas se supporter et deux clamps c’étaient formé dans le club. Tous les moyens étaient bons pour déstabiliser les autres. Plusieurs fois, le prof dû les remettre à leur place en leur interdissant de venir pendant plusieurs jours. Mais la haine entre les deux filles ne semblait jamais se terminer.

Un jour, alors que le prof s’occupait des plus jeunes, elle et sa rivale c’était lancer un défit, un combat sans protection et sans gants dans les vestiaires du club. L’idée était vraiment stupide et dangereuse, les conséquences d’un tel combat pouvaient être fatal. Mais les deux filles s’en moquaient bien et voulaient prouver leurs valeurs aux autres filles du club. Malheureusement, le combat tourna au désavantage de Mbarou qui finit dans le coma au sol sans montrer autre signe de vie qu’une respiration très légère. Emmenée d’urgence à l’hôpital, elle y resta comateuse durant plusieurs semaines. C’est durant ce temps que son corps a commencé à se transformer et à prendre l’apparence qu’elle à maintenant. Les médecins ont d’abord cru à une réaction par rapport aux machines sur lequel elle était branchée. Puis ils ont cru que c’était le sang qu’ils lui injectaient qui était contaminé. Mais ils comprirent bien vite qu’elle possédait le gène X, au grand désespoir de sa mère.

A son réveil, elle aperçue la silhouette de sa mère, apeurée mais pleine de joie de la revoir vivante. Quand elle découvrit sa nouvelle apparence, un sourire c’était dessiné sur son visage et un « cooool » était sorti de sa bouche. Elle dû subir de long mois de teste, d’analyses et de réhabilitations. Ces muscles devaient s’habituer à ce nouveau corps, surtout après des semaines d’inactivités. Les médecins l’avaient surnommé le monstre de la chambre 66, mais voulait tous faire plein d’expérience avec elle. Heureusement pour elle les traités de médecine les empêchait de la disséquer vivante, autrement sa aurait fait longtemps qu’elle serait en plusieurs morceaux dans des bocaux. Quand ils comprirent le potentiel de son pouvoir et ces mini-turboréacteurs, elle commença une batterie de teste pour l’aider à mieux le comprendre et à l’utiliser. Plusieurs médecins ont été brûlés plus ou moins légèrement lors des testes, mais tous voulait être le premier à publier un article sur elle et continuait malgré les risques.
Un jour, sa mère revint la voir en pleure, elle lui expliqua que c’était la dernière fois qu’elle venait, car son père pensait qu’elle était un monstre de Satan et qu’il lui interdisait d’y retourner. Sinon, il irait lui-même la tuer. Quand elle a appris ça, la jeune fille attendit la nuit et s’enfuit de l’hôpital. Elle ne savait pas vraiment ce qu’elle allait faire, mais avec son pouvoir elle comptait bien montrer à son père qu’elle pouvait être bien plus violente que lui.
(À ce moment commencera son aventure.)


Nombre de points initiaux : 5 (0 à 1 ans, fréquemment à dès que possible.)


Dernière édition par Mbarou Bop le Sam 29 Jan - 0:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mbarou Bop (PJ allié)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mbarou Bop (PJ allié)
» Devenons alliées (Hermy)
» Les Dorwinions: Orientaux du Nord ou Nordiques Orientaux?
» L'attaque des Wargs: A la recherche d'un allié
» Senna Poulos (PJ allié)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Règlement et Inscription :: Almanach-
Sauter vers: