Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 01.01/30.S.Chicago - Dans ma benz, benz, benz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: 01.01/30.S.Chicago - Dans ma benz, benz, benz   Dim 12 Sep - 12:12



C'est dans la nuit du 30 au 31 janvier que Sol, Lens et Cupidon s'étaient retrouvés hors du Old School pour mener une action de "partage des richesses". Munis de deux lampes de poche, d'un cintre et de tournevis, les trois graines de voleur prirent la direction du centre-ville, illuminé par les lampadaires et quelques néons et vitrines éclairées. Cette partie de la ville plutôt animée de jour, n'était pas particulièrement rassurante la nuit en pleine semaine. A cette heure indue, les restaurants avaient déjà tous fermé et seuls quelques bars et boîtes de nuit étaient encore ouverts, laissant échapper des notes de musique ou le choc sourd des basses dans les rues.

Les trois X-men arrivèrent sans encombre jusqu'à l'artère principale du centre-ville, non sans éveiller quelques regards curieux sur leur passage. Devant eux, des commerces fermés, des théâtres, cinémas et bars, principalement. Le néon d'une boîte de nuit était visible plus bas dans la rue.


Au-dessus des commerces, les immeubles devenaient résidentiels, une chance pour les trois mutants, qui avaient un choix énorme de voitures, toutes garées à la file indienne de part et d'autre de la route. Un groupe de jeunes d'environ la vingtaine, semblait traîner en buvant des bières devant le théâtre, une petite radio portative à leurs pieds. Ca et là, un ou deux passants rentraient chez eux en pressant le pas. Ils purent même apercevoir les silhouettes aguicheuses d'une poignée de prostituées faisant le pied de grue à l'angle d'une ruelle perpendiculaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luz Arriaga



Messages : 168
Taille : 1m78
Poids : 61

Feuille de personnage
Réputation:
10/15  (10/15)
Connotation: Piquée par une ortie
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/30.S.Chicago - Dans ma benz, benz, benz   Dim 12 Sep - 22:52

Luz ne s’était pas transformée en voleuse de voitures spontanément sur un coup de tête. Le chemin qui l’avait amenée à prendre part à cette expédition avec Timour le martien gay et Clara la squatteuse de hamac était plus complexe qu’il n’y paraît.

La première étape avait eu lieu lorsque, du toit, elle jeta un coup d’œil sur le parking de l’Institut alors que Lily-Rose rentrait, peu avant la réunion. Elle avait alors clairement compris que la conscience écologique n’était pas l’objectif numéro 1 des professeurs ; leurs véhicules le prouvaient aisément. D’abord, il y’avait la moto pétaradante de Walentyn qui avait du causer bien des génocides chez les petits habitants des bords des routes en leur vrillant les tympans. Puis il y’avait le bolide rose-bonbon d’Emily dont la vitesse de pointe devait être cinq fois supérieure à la plus haute limite autorisée aux USA. Et enfin, le pick-up de Lily-Rose, qui annonçait fièrement la devise américaine « Nous, on a pas d’idées, mais on a plein de pétrole ». La camionnette relevait finalement le niveau, mais se sentait bien seule, et n’était pas non plus un modèle d’économie d’énergie – simplement, à côté de ses trois camarades, elle faisait office de parangon d’esprit vert.

La fatigue du jetlag l’avait ensuite rapidement rattrapée, mais elle avait gardé en tête le fait qu’elle s’était engagée dans une entreprise de perceurs professionnels de couche d’ozone. Aller affronter des méchants était un défi séduisant s’il était fait avec le souci constant de préserver l’environnement.

Aussi, lorsque la conversation, dont elle était incapable de se souvenir qui l’avait lancée, avait dévié sur le manque de capacités de transport du parc automobile de l’Institut, elle s’y était subrepticement immiscée, et quand il avait fallu définir une équipe qui irait fracturer des serrures, elle s’était portée volontaire, afin de s’assurer que le petit Timon ne compense pas son complexe d’infériorité en ramenant un énorme Hummer version 2038.

Ils étaient donc partis dans les rues du centre-ville, sans la moindre compétence de crochetage, avec l’idée de ramener une voiture – respectueuse de l’environnement, si on se référait à l’esprit de l’Espagnole – à même d’augmenter les capacités de transport de leur nouvelle école. Timon avait pris un cintre, et tous avaient des tournevis et des lampes de poche (sauf, logiquement, Luz), ne leur manquait plus qu’à trouver l’heureuse élue sans se faire repérer – ils n’étaient pas un groupe extrêmement discret -, à réussir à la faire démarrer sans rameuter les forces de l’ordre, et la conduire jusqu’à l’Institut où il faudrait sans doute démonter les plaques.

Pour l’occasion, Luz avait gardé son pull noir rasta, qui était ce qu’elle avait qui se rapprochait le plus d’un habit sombre. Elle avait mis la capuche et entouré ses appendices autour de son cou afin de les dissimuler aux examens non approfondis.

N’ayant pour le moment pas le moindre début de plan à se mettre sous la dent, plutôt que de parler, elle se contenta d’observer les environs à la recherche d’une ruelle tranquille dans laquelle ils pourraient commencer leur investigation sans être dérangés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clara Wurtz

avatar

Messages : 1760
Taille : 1m65
Poids : 50 a 100

Feuille de personnage
Réputation:
13/15  (13/15)
Connotation: Allumeuse
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/30.S.Chicago - Dans ma benz, benz, benz   Lun 13 Sep - 0:43

Chicago la nuit. Clara était assez habituée au grosse métropole d'Afrique du sud. Mais ça n'avait vraiment rien a voir avec celle de Chicago. Elle se sentait si petite parmi ces tours de verre et de béton, mais avec tous ce verre autour d'elle, elle se sentait dans son élément. Accompagnée de ses deux autres compagnons, elle se sentait un peu plus rassurer et beaucoup moins anormale que d'habitude.

Elle jeta un petit coups d'œil à Luz et lui sourit. Elle ne lui en voulait pas pour son attelle cassée sur le toit. C'était un accident après tout. Hélas, elle n'avait eut le temps la refaire et il ne lui restait que son petit moignon d'épaule qui semblait plus long que la dernière fois qu'elle l'avait vu. elle semblait a deux doigt d'avoir un coude. Elle n'y comprenait pas grand chose mais elle se dit que c'était un bien pour un mal.

Si il était ici, c'était un peu à cause d'elle. Au repas, Clara avait blagué avec Luz et Timour sur le fait que les équipes seraient un peu serrées dans les véhicules de l'Old School. Notamment sur la moto de Walentyn... Et au fur est à mesure de la discussion, ils étaient partis d'en l'idée d'en ramenée une.

Habillée d'un jogging, d'un sweat noir et de bonne basket. elle avait cachée sa tête avec une capuche pour éviter aux phares de voiture de faire briller ses plaques de verre qu'elle avait au visage. Sa manche droite était fourrée dans sa poche pour éviter qu'elle ne la gène de trop. Une atelle en plastique aurait été gênante plus qu'autre chose. en plus elle n'en avait pas emmené aux USA. Donc le sujet était réglé.

Mais Clara se rendit compte d'une chose blaguait sur un sujet n'avait rien a voir avec le fait de le faire en vrai. Pas trés rassuré, elle jeta un coups d'œil à ses collègue tout en évitant les regards des passants qui se retourner à leur passage. Luz avait insisté pour prendre une voiture ecolo.... Mais comment est-ce qu'on les reconnaissait des autres. A 14 ans, les voitures étaient vraiment le cadet de ses soucis, Mais elle devait faire un effort pour le confort de tous.

Clara essaya de repérer une voiture assez grande et spacieuse pour pouvoir tenir à quatre ou six sans problème dedans. Une fois repérée, elle demanderait discrétement aux autres ce qu'ils en pensent

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.kitsune-games.fr/personnages/clara-wurtz
Timour Abdullaev

avatar

Messages : 764
Taille : 1m66
Poids : 47 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Ennemi public n°1
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/30.S.Chicago - Dans ma benz, benz, benz   Jeu 16 Sep - 17:45

Pour cette mission rocambolesque, Timour avait scrupuleusement respecté le code vestimentaire du cambrioleur tel qu'il se l'imaginait : un survêtement à capuche, sombre, une écharpe (c'était crédible vu la saison) et la casquette des White Sox. Dans la large poche ventrale de son sweat il portait un cintre et son téléphone portable.

Quand pendant le repas, la petite Clara sa voisine avait entamé le sujet de la bécane de Walentyn, Timour était longuement intervenu, en s'allongeant à moitié sur la table pour donner plus de poids à ses arguments, pour défendre le choix logistique de sa star polonaise. Oui, le souci était que la bécane, tout de même, tout en étant la bécane, restait la bécane. Avec toutes les qualités d'une bécane et les défauts d'une bécane, surtout dans un cadre collectif. S'étant ainsi affiché comme l'expert en choses automobiles, il s'était trouvé naturellement inclus dans l'expédition de vol de voiture, annoncée d'abord sur le ton de la plaisanterie par Clara. Timour trouvait tout cela très excitant et effrayant, mais à part lui et Clara, personne dans l'entourage ne saisit la balle au bond. Jusqu'à ce que Luz, que nul n'avait vu venir, se porta étonnamment volontaire. Tout était devenu si sérieux qu'on ne pouvait plus reculer.

Il se trouvait donc là, tard le soir, à observer les lumières et la faune de la grande avenue. Les loupiotes couleurs néons se reflétaient dans ses grands yeux teintés. Il serrait le cintre dans son poings, le cœur tout battant d'excitation. Qu'allait-il se passer ??

Un peu inquiet, Timour décida de commencer par faire le guet. Très discrètement il mit un genou à terre, et comme dans les films, mima de faire son lacet et regarda brièvement de tous les côtés pour voir si des gens s'intéressaient à leur trio.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org/blogosphere-f37/privetimour-abd
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/30.S.Chicago - Dans ma benz, benz, benz   Dim 19 Sep - 11:29

De nombreuses voitures étaient donc garées quasiment pare-choc contre pare-choc le long de l'avenue. Observant les alentours, la Sud-africaine s'aperçut que qu'à l'exception peut-être d'un ou deux modèles coupés sportifs à deux places, tous les autres véhicules répondaient à la description qu'elle se faisait de la voiture à voler idéale : 4 à 6 places, certaines même, des sortes de SUV break, pouvaient accueillir jusqu'à 7 personnes. Il y avait donc plus que l'embarras du choix.

De son côté, l'Azéri s'était mis en position de reconnaissance. Son observation lui apprit que le peu de passants qui s'aventuraient encore dans les rues à cette heure indue ne s'intéressaient qu'assez peu à eux et traçaient leur route, les yeux rivés au sol, comme si le moindre regard de biais risquait de leur apporter des bricoles. Les gens qui les croisaient sur leur trottoir, néanmoins, les détaillaient brièvement d'un regard soupçonneux devant leur apparence à moitié masquée.
Le groupe de jeunes était assez animé. Ils écoutaient de la musique, dansant à moitié, et fumant ce qui n'était pas nécessairement que du tabac, et dont les effluves parvenaient jusqu'aux narines de Sol. A leur démarche parfois légèrement vacillante, on pouvait imaginer qu'ils s'adonnaient à ça depuis un moment. Plusieurs d'entre eux dévisageaient le trio en discutant, éclatant parfois de rires moqueurs fort peu discrets.

De son côté, l'Espagnol remarqua que l'avenue était striée de ruelles perpendiculaires à un intervalle d'à peu près cinquante mètres. Les mutants étaient au milieu d'un bloc et la plus proche se trouvait donc à un peu plus de vingt mètres dans les sens. Devant eux, la première servait d'aire de racolage aux prostituées. A en juger par le peu d'activité de l'artère principale, les petites rues adjacentes devaient être très calmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clara Wurtz

avatar

Messages : 1760
Taille : 1m65
Poids : 50 a 100

Feuille de personnage
Réputation:
13/15  (13/15)
Connotation: Allumeuse
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/30.S.Chicago - Dans ma benz, benz, benz   Dim 19 Sep - 18:40

Mince, le cœur de Clara battait comme jamais. C'était son premier vol et elle était encore plus stressée que si elle était allé en cour en pantoufles. Sans parler du groupe de jeune qui rigolait dans leur dos en leur jetant des regards bizarre. Elle jeta un coup d'œil aux autres et leur souffla histoire de savoir ce qu'ils en pensaient.

" On a besoin de faire diversion et de moins de lumière... Un petit mouvement de panique qu'on mettrait sur le dos des pères fondateurs pourrait être le bienvenue, Non? Cupidon... t'as vraiment trouvé que ça?"


Clara trouvait ça un peu craignos de l'appeler comme ça dans la rue, on se serait cru dans un mauvais film de série B. mais bon elle n'avait pas le choix. Soupirant, elle reprit discrétement.

" Tu peux te faire bien voir des jeunes? Sol! je vais avoir besoin que tu surveilles quand je pourrais agir! Je vais casser un peu de verre pour qu'on soit plus discret. C'est quelle voiture, au fait?"


Attendant, l'avis des autres concernant son plan, Clara se concentra sur le maximum d'ampoule de lampadaires autour d'elle pour pouvoir les manipuler selon sa volonté.

Elle voulait les faire claquer afin de plonger le plus possible la rue dans le noir. Mais seulement quand on lui dirait de le faire histoire de pas trop précipiter les choses

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.kitsune-games.fr/personnages/clara-wurtz
Timour Abdullaev

avatar

Messages : 764
Taille : 1m66
Poids : 47 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Ennemi public n°1
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/30.S.Chicago - Dans ma benz, benz, benz   Dim 19 Sep - 20:44

Timour était très satisfait que les passants veuillent autant l'éviter que lui, les éviter. Bref il se redressa et rejoignit les filles d'un pas pressé, et sans faire attention aux jeunes qu'un rien pourrait exciter. Même si ils fumaient des choses qui les rendaient plutôt somnolents, visiblement. Il n'en revint pas de ce que Clara lui demandait. Elle voulait l'envoyer au casse-pipe ??

"Heu t'es folle ou quoi ? On doit être discrets Lens."

Dit-il de sous son écharpe avec un regard bref et inexpressif pour Luz. La petite Clara voulait créer une émeute ? Pourtant il semblait à l'Azéri que pour voler une voiture mieux valait le calme et la discrétion. Sur ce second point, elle proposa de briser du verre, ce qui stressa derechef l'apprenti cambrioleur.

"Garde ton énergie pour casser la vitre de notre voiture plutôt." Souffla-t-il en piétinant pour se réchauffer.

Timour se rendit alors jusqu'à la prochaine intersection avec une ruelle, regarda des deux côtés pour trouver un bout de ruelle sombre, parallèle à l'artère principale et sans prostituées (ou alors qu'elles soient le plus loin possible). Il irait ainsi de ruelle en ruelle jusqu'à trouver l'endroit optimal.
Lorsqu'il passa devant les prostituées, celles-ci sifflèrent Timour, l'invitant à des plaisirs qui lui étaient inconnus, jusqu'à remarquer que quelque chose dans sa dégaine ne tournait pas rond. Elles se détournèrent alors de lui. De l'autre côté de l'avenue (à gauche), leur rue se poursuivait. Apparemment, elles racolaient uniquement dans la rue de droite.


Il marchait comme les passants qu'il avait observés : en pointant sa visière par terre, les mains fourrées dans ses poches et le pas rapide. Lorsqu'il s'arrêtait pour observer il faisait semblant de faire son lacet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org/blogosphere-f37/privetimour-abd
Luz Arriaga



Messages : 168
Taille : 1m78
Poids : 61

Feuille de personnage
Réputation:
10/15  (10/15)
Connotation: Piquée par une ortie
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/30.S.Chicago - Dans ma benz, benz, benz   Mar 21 Sep - 14:35

Luz devait, à contrecoeur, reconnaître un avantage aux urbanistes étatsuniens : celle de faire des plans de villes clairs. Toutes les rues étaient perpendiculaires ou parallèles les unes aux autres, et il suffisait de compter pour s'y repérer. Cela lui faisait presque oublier le bruit, l'odeur, le climat, l'esthétique et la pollution.

Apparemment, Timon était à fond dans son personnage de détective privé renfrogné, et fut plutôt critique avec l'idée de Clara, qui était, il fallait l'avouer, un rien ambitieuse. Sans doute utilisait-il cette attitude pour oublier son chagrin d'amour avec Kang, songea l'Espagnole. Elle eut un petit sourire indulgent avant de préciser à l'intention de la fille en verre :

- Ou bien garde pour la rue qu'on aura choisie. Si toutes les ampoules sautent, les employés municipaux vont se ramener.


Elle eut un petit frisson - un coup de vent qui passait - et suivit l'instigation du petit alien sans prêter attention aux prostituées, ce qui lui évita d'avoir à les dévisager, et qu'elles puissent en faire de même. Elles semblaient avoir noté le physique particulier de Timon, et Luz préférait éviter de leur coller une crise de panique en voyant sa tête et celle de Clara.

- Allez, on peut tenter là.


Elle traversa la rue en direction de la gauche de l'avenue transversale en regardant préalablement des deux côtés de la route pour ne pas se faire bêtement renverser. Elle voulait la parcourir le plus rapidement possible afin de repérer à la fois d'éventuelles personnes, et la zone dans laquelle ils pourraient peut-être mettre leur plan à exécution sans (trop) risquer d'être repérés par les passants des rues avoisinantes,.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/30.S.Chicago - Dans ma benz, benz, benz   Jeu 23 Sep - 11:22

Sol traversa sans problème la rue jusqu'à attendre le prolongement gauche de la rue des prostituées. Il s'agissait d'une longue rue à l'éclairage plus espacé, longée essentiellement par des immeubles résidentiels. Là aussi, une multitude de voitures était donc garée.

De plus, la bonne nouvelle était que pour le moment, elle était déserte. En survolant un peu les véhicules présents, l'Espagnole aperçut assez rapidement une voiture répondant à la double exigence de place et d'écologie. Il s'agissait d'un long monospace pouvant accueillir jusqu'à 7 personnes et afficha une pastille verte sur son pare-brise avant. A l'arrière, un petit macaron humoristique "Famille nombreuse" était également affiché. Le véhicule semblait en excellent état, et à en juger par la fraîcheur de sa carrosserie et ses enjoliver, il venait d'être acheté récemment.


Lorsque Cupidon et Lens rejoignirent leur camarade dans la rue, ils eurent la déplaisante surprise de voir qu'ils n'étaient pas venus seuls : à une dizaine de mètres, une partie de la bande de jeunes les avait suivis, laissant quelque-uns d'entre eux devant le théâtre avec la sono. Ils étaient quatre, et malgré une mine patibulaire, ne semblaient pas adopter une posture agressive ou menaçante pour le moment.

Il y avait deux frères, apparemment des jumeaux vu leur ressemblance extrême. Ils étaient néanmoins coiffés et vêtus différemment.




Les jumeaux afro-américains étaient accompagnés d'un garçon blanc et d'un autre typé latino :




Le premier à parler fut le jumeau au bandana.

"Yo, les minettes." les salua-t-il une fois le groupe arrêté à hauteur des mutants.

Le garçon au boucles d'oreille semblait excité et avait les yeux injectés de sang. Il papillonna autour du monospace en regardant par les vitres.

Les deux autres dévisageaient les mutants.

"Dites voir... Mes potes et moi on se demandait un truc, là. Qu'est-ce que des mômes comme vous font dans la rue à reluquer des bagnoles ?" demanda-t-il sans animosité particulière.

Son frère et le latino s'étaient postés à sa droite et à sa gauche, les mains dans les poches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Abdullaev

avatar

Messages : 764
Taille : 1m66
Poids : 47 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Ennemi public n°1
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/30.S.Chicago - Dans ma benz, benz, benz   Jeu 23 Sep - 15:13

Timour ne fit guère attention aux prostituées, qu'il considérait comme faisant partie intégrante du cadre du polar qui se jouait. Il nota tout de même mentalement les étranges gâteries qu'elles mettaient en vente, pour un futur sujet de conversation avec Walentyn.

En revanche il fut bien embêté d'avoir été suivi. Ces quatre gaillards ne lui inspiraient rien de bon, surtout celui aux yeux injectés de sang. Ils semblaient certes ne pas vouloir leur faire de mal, mais la situation pouvait dégénerer d'un instant à l'autre. Et dans ce cas, il faudrait compter sur le pouvoir de Luz sans doute pour aveugler les adversaires et s'enfuir en courant. Clara pouvait s'en sortir au corps à corps et ne craignait pas les lames que ces bandits urbains cachaient sûrement dans leurs vêtements. Quant à lui, il était comme Walentyn il pouvait se sortir tout seul de toutes les situations.

L'Azéri n'hésita pas sur l'attitude diplomatique à tenir face à ces jeunes un peu trop inquisiteurs à son goût. Il s'approcha de celui qui avait parlé et qui donc, pouvait passer pour être le chef de ce groupe. Autant traiter directement avec lui car il était susceptible d'influencer les autres.

"Ben..."

Il adressa un bref regard à chacune de ses complices et revint sur le jumeau au bandana, levant la tête vers lui et l'observant - lui et ses deux bras droits - de derrière ses lunettes noires naturelles.

"On voulait essayer d'en voler une."

Admit-il simplement, d'une petite voix mi-chuchottante.

"Mais peut-être qu'on est sur votre territoire ? Ouais on a l'air de gamins, mais on est des mutants, ça compense vachement. Moi c'est Walentyn."

Il faillit ajouter "de la mafia polonaise", mais ça aurait été un peu trop pompeux sans doute. Il appuya d'avantage sur le mot mutant, en espérant bénéficier de la crainte qu'inspiraient les Pères Fondateurs, ce qui pouvait certes être à double tranchant. De toute façon si les camés n'avaient pas encore vu qu'ils l'étaient, ce serait dans la prochaine seconde.

Tout en bavardant Timour utilisa son pouvoir pour être activement à l'écoute des émotions des voyous, mais aussi de celles de ses alliées. Ce n'était pas le moment de flancher. Dès qu'il sentirait une pointe d'agressivité ou autre malveillance il serait temps de réagir.

Le "meneur" apparent esquissa un sourire en coin. Son frère et le latino pouffèrent de rire devant l'aplomb du petit martien.

"C'est bien ce que j'me disais, mais j'étais pas sûr." répondit l'Afro-américain au bandana en hochant la tête.

"C'est pas notre quartier, ici, p'tite tête, on vient de Black Metropolis." répondit son frère.

"Yeah, BM représente !" fit le Blanc aux boucles d'oreilles comme s'il était lui-même noir.

Le type au bandana fit quelques pas, tournant autour du trio de mutants et les dévisageant des pieds à la tête en se tenant pensivement le menton.

"Hum... Des mutants, hein ? C'est cool, man."

Timour pouvait sentir que les zonards étaient dans une disposition d'esprit plutôt favorable envers leur groupe.

"Qu'est-ce que vous diriez de vous associer à nous ? Tu m'as pas l'air d'un voleur de caisses professionnel, Valentin, c'est ça ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org/blogosphere-f37/privetimour-abd
Clara Wurtz

avatar

Messages : 1760
Taille : 1m65
Poids : 50 a 100

Feuille de personnage
Réputation:
13/15  (13/15)
Connotation: Allumeuse
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/30.S.Chicago - Dans ma benz, benz, benz   Ven 24 Sep - 23:42

Clara n'avait aucune idée de comment voler une voiture, et on le lui fit bien comprendre. Faisant un peu la tête, Clara laissa tomber en se plaignant.

" C'est ma première fois, je vous signale! Il y a pas de mode d'emplois pour ça!"

Baissant la tête, elle suivit les autres, surtout qu'elle les aurait fait discrètement éclater les ampoules. Enfin ils devaient mieux savoir qu'elle. Ils étaient plus vieux après tout. Mais en voyant la voiture trouvait par Luz, elle ne put s'empêcher de sourire. Elle était parfaite... Même si elle n'y connaissait absolument rien en voiture.

Des bruits de pas la firent se retourner, voyant les quatre jeunes, elle se décala un peu de ses deux compagnons en cherchant un prétexte pour qu'il se trouve là. Mais Timour fut plus rapide à dire la vérité. Clara tiqua haussant un sourcil elle se pencha vers Luz en lui soufflant.

" Je croyais qu'on devait rester discrets?"

Elle n'y comprenait plus rien. restant silencieuse, elle observa la suite et se rendit compte que Timour était vraiment trop fort avec son pouvoir... Il était même trop fort en général d'ailleur. Suffisait de voir le coup de main qu'il lui avait donner pour le design de son blog. Elle avait bien eut raison de parler des voitures avec lui.

Visiblement ils n'étaient pas hostiles. ils semblait même sympathique... Mais clara avait assez donné dans les types qui semblaient sympathique au premiers abord. Elle ne serait pas ici sinon.

Observant du coin de l'oeil le type au bandana qui leur demander si ils voulaient les aider elle jeta un coup d'œil au autres en disant.

" Vous inquiétez pas pour nous! Faut bien débuter, par quelque chose, non? Et puis on a la meilleur clé qui soit! Walentin a prévu un cintre! Alors ce sera facile d'ouvrir les portes avec! "

"Wow, les mecs, ils ont un cintre !" répondit le type au bandana sur un ton faussement impressionné en donnant un coup de coude complice à son frère. Ce dernier se mit à rire, imité par le garçon surexcité, qui riait d'une façon particulièrement stupide. Le latino n'avait jusqu'ici rien dit et se contentait de fixer le trio d'un air placide mais ferme.

"Et comment tu comptes mettre le contact, sister ? Avec ton cintre ?" s'enquit le type au bandana, avec un regard finaud.

Elle n'avait pas trop envie de leur parler de son pouvoir. mais elle voulait en savoir plus sur leur intentions

" Mais avant d'accepter... quelle genre d'aide attendez vous de nous? "

Elle voulait essayer d'en savoir le plus possible sur eux avant de prendre une décision.

"Chaipa trop... Le genre d'aide mutante ? Ca dépend de ce que vous avez à nous proposer." répondit le chef de la bande, attendant visiblement une réponse sur les capacités des mutants.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.kitsune-games.fr/personnages/clara-wurtz
Luz Arriaga



Messages : 168
Taille : 1m78
Poids : 61

Feuille de personnage
Réputation:
10/15  (10/15)
Connotation: Piquée par une ortie
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/30.S.Chicago - Dans ma benz, benz, benz   Sam 25 Sep - 5:02

Familiale, certifiée respectueuse vis à vis de l'environnement, comme neuve, et garée dans une ruelle sombre : la voiture qu'avait vue Luz remplissait scrupuleusement toutes les cases du cahier des charges qu'elle s'était imposé. Normalement, ni Clara ni Timon ne devraient objecter à ce choix, à moins que le second ne soit pris d'une crise de masculinite aiguë qui le pousse à chercher un véhicule plus puissant et rapide - et polluant, et bruyant, et exigu...

En voyant les quatre jeunes hommes, l'Espagnole rabattit dans un premier temps un peu plus sa capuche, dans l'espoir de ne pas être repérée par un survol peu attentif. Quelques secondes et un facepalm mental plus tard, elle la remit dans sa position initiale, puisque Cupidon, plein de bonne volonté, avait vendu la mèche. Au moins, les types en question n'avaient pas l'air agressifs. Peut-être Timon avait-il quelque chose à voir là-dedans ? Ou peut-être étaient-ils tout simplement normaux - mais l'ambiance de la scène avait tendance à rendre Luz un poil angoissée. Au moins n'avaient-ils pas la tête de ceux qui les livreraient aux flics, ou pire.

Elle décida de jouer la collaboration, en espérant que la réputation des policiers américains vis à vis des jeunes était méritée.

- On a trois tournevis, un cintre, deux lampes de poche, Clara qui peut peut-être rentrer dans une voiture sans avoir à forcer la poignée, et moi qui peux éclairer pour y voir plus clair, dit-elle sans s'arrêter.

Elle désigna ensuite le monospace qu'il leur fallait.


- On voudrait réussir à piquer celle-là. Je suppose...
elle hésita quelques instants, ne voulant pas paraître méprisante ou insultante...que vous visez pas le même genre de bagnole, donc si vous nous aidez pour celle-ci, on peut vous aider pour une autre.

Inutile de parler de confiance, songea-t-elle. Elle ne voulait pas les faire passer pour naturellement méfiants ou sceptiques vis à vis de leurs collaborateurs. Elle avait gardé secret le pouvoir de Cupidon, c'était peut-être une mise en garde suffisante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/30.S.Chicago - Dans ma benz, benz, benz   Dim 26 Sep - 13:14

Le leader du groupe continua de tourner autour du trio, l'air pensif, pendant que Luz en disait plus long sur leurs capacités. Son frère s'assit nonchalamment sur le capot du véhicule convoité par les mutants, tandis que le latino se contentait de croiser les bras sur sa poitrine.

"J'crois qu'entre votre vos "gadgets" et notre savoir-faire, y a moyen de moyenner."
conclut finalement le type au bandana.

"Appelez-moi Tahiti Bob. Mon frangin là, c'est Tahiti Todd. Le petit en plein trip c'est Ring my Bell, et..."

"Emilio." coupa l'hispanique.

"Ptain, man, tu casses le délire ! J'croyais qu'on avait dit qu'on sortait en bande, ce soir. BM représente et tout ! Et toi tu nous fais ton Emilio, tu crains à mort, là !" s'exclama Tahiti Todd.

"C'est mon nom. Et il ne craint pas." statua placidement Emilio.

"La ferme les mecs, on s'en tape." trancha Tahiti Bob.

Il jeta un oeil au monospace choisit par les mutants.

"Vous manquez d'ambition, ma soeur." fit-il à Luz. Il s'adressait maintenant directement à Sol, comme s'il la considérait comme la meneuse du groupe bien que ce fût Cupidon qui s'était placé en porte-parole. L'Azéri pouvait sentir que l'état d'esprit de la Black Metropolis Crew n'avait pas changé.

"Nous autres à Black Metropolis, on a l'habitude de voir les choses en grand, tu vois. Grandes barres de HLM, grandes caves, grandes teufs... Là où vous visez la caisse du parfait Quacker, nous on voit plutôt la concession Scroggins, à 4 blocs d'ici."
poursuivit Tahiti Bob, observant attentivement Luz de son oeil perçant.

Pendant ce temps, Tahiti Todd et "Ring my Bell" entreprenaient d'allumer tranquillement un joint. Tahiti Todd avait retiré sa capuche, révélant une série de tresses africaines qui tenaient toutes seules en l'air.
Emilio tapa sur l'épaule de Bob pour lui signaler.

"Hé oh, vous voulez finir en garde à vue parce que vous étiez foncedé pendant le braquage ?! Bandes de nazes, c'est moi qui dis quand on bédave. Rangez-moi ça." fit Tahiti Bob. Les deux zonards rangèrent précipitamment le joint, au grand dam de Ring my Bell.

"Donc, je disais, la concession Scroggins. Le gérant est un gros porc. Ma cousine était en retard sur les traites de sa bagnole ; il lui a collé les agents de recouvrement au cul, pour une bagnole d'occasion qui roulait à peine, en plus. Nous, on veut lui rendre la monnaie de sa pièce... avec les intérêts. Nous si on y va, on repart avec tout ce qu'on peut. A vous de voir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luz Arriaga



Messages : 168
Taille : 1m78
Poids : 61

Feuille de personnage
Réputation:
10/15  (10/15)
Connotation: Piquée par une ortie
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/30.S.Chicago - Dans ma benz, benz, benz   Dim 26 Sep - 14:35

Luz manqua de jurer lorsqu'elle s'aperçut qu'elle avait bêtement donné le nom de Clara aux quatre zonards. Timour, lui, avait un faux alias. Tahiti Bob, Todd et Ring my Bell aussi. Au moins savaient-ils qu'il y'avait un Emilio dans le camp adverse. Amèrement, elle songea que de toute façon, les jeunes filles avec du verre sur la figure ne couraient pas les rues à Chicago, qu'elles s'appellent Clara, Mindy ou Gertrude. Elle-même pouvait donner un faux nom, ça n'aurait pas de sens. A moins qu'il y'ait une épidémie de verdisme.

- Et moi c'est Luz.

Lorsque les deux acolytes sortirent un nécessaire à joints, le regard de la jeune mutante se tourna intensément dans leur direction, lui rappelant à quel point elle était en manque. Elle avala sa salive lorsque Bob leur demanda de le ranger, et tenta de penser de nouveau à leur mission.

Les jeunes avaient des projets plus ambitieux que les leurs. L'Espagnole commença par peser le contre : ce serait sans doute plus surveillé, et il n'était pas certain qu'ils trouvent quelque chose d'aussi adéquat que le monospace. Côté pour, il y'avait le savoir-faire de leurs alliés qui ne serait pas de trop, la probabilité qu'ils aient du choix sur place - et peut-être même les clés qui vont avec les contacts en cherchant bien - et enfin le fait que leur vol passerait plus inaperçu si c'était au milieu de la disparition de cinq voitures au lieu d'une ou deux.

- Tant qu'on peut avoir un véhicule de ce genre là dans l'affaire, ça nous va.


Comme Tahiti Bob la prenait pour la cheffe, elle considéra qu'elle avait la possibilité de prendre quelques décisions. Mais il ne fallait pas qu'ils se retrouvent obligés de partir dans un bolide cracheur de fumée. Elle pouvait aussi tenter d'ajouter une clause.

- On veut juste une bagnole...mais si je pouvais aussi avoir une taffe, ce serait vraiment sympa. Ah, et vous savez si y'a les clés sur place, ou il faudra tout démarrer à l'arrache ? Z'avez un plan prévu ?


"Notre plan, c'est de tout péta !" s'écria Ring my Bell, qui fut aussitôt foudroyé du regard par Tahiti Bob.

"C'est moi qui dis c'est quoi le plan, bouffon. Ils vendent un peu de tout, y a sûrement des bouses dans ce genre. Pour les clés, aucune idée, faudra voir ce qui est le plus rapide pour nous. Si on peut se passer de fouiller les bureaux, c'est aussi bien. L'idée c'est qu'on débarque, on choisit les caisses, on les démarre et on se taille en moins de cinq minutes."


"Woo la petite meuf, elle veut triper avec nous !" s'écria de nouveau Ring my Bell. Les deux jumeaux ricanèrent, apparemment surpris de la demande. Bob la toisa de nouveau des pieds à la tête.

"Todd, lâche-lui ton pétard." fit-il à son frère.

"Quoi ?! Mais..."

"Discute pas, je sais que t'as encore de la beu à la maison. En plus, comme ça je serai sûr que vous merderez pas en pleine action. J'ai pas trop envie que grand-mère vienne payer nos cautions, tu vois."


A contre-coeur, Tahiti Todd tendit son joint à Luz, au grand désespoir de Ring my Bell. Emilio de son côté, esquissa un léger sourire, le premier qu'il avait décroché depuis leur arrivée.

"Bon alors les Muties, vous en êtes ?" demanda Bob en tendant sa main, poing fermé devant le trio, attendant que les jeunes fassent de même et topent-là pour sceller le contrat.


Elle se mit à mordiller nerveusement son index en attendant la réponse de Bob. Il fallait qu'elle reprenne ses esprits, et quoi de mieux qu'un joint pour ça ? Si tout se passait comme prévu, elle était cependant prête à commencer à marcher vers la fameuse concession. Elle n'était pas certaine que Lily-Rose approuverait le casse d'une entreprise qui était somme toutes dans son bon droit...mais si cela lui permettait d'avoir de nouveau accès à du cana, elle se sentait prête à endurer toutes les remontrances possibles et imaginables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Abdullaev

avatar

Messages : 764
Taille : 1m66
Poids : 47 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Ennemi public n°1
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/30.S.Chicago - Dans ma benz, benz, benz   Lun 27 Sep - 12:58

"Ouais, Walentyn." Confirma Timour à la question de "Bob", tout en corrigeant subtilement la manière de prononcer.

Il suivit placidement les échanges entre ses compagnes et les représentants de la banlieue Noire, puis leurs échanges entre eux. Ils ne semblaient pas animés de mauvaises intentions. Du moins ils ne formulaient aucune menace si leur groupe n'acceptait pas le marché. On traitait ici d'égal à égal. Enfin d'égal à égale, car Tahiti Bob considérait désormais Luz comme la personne de référence.

L'Azéri apprécia que ni Clara ni Luz ne déclinent son pouvoir, et remercia cette dernière en pensée de l'avoir omis de sa description. Il passa son regard invisible sur Clara dans l'espoir de l'inciter à ne pas vendre la mèche. Timour ne se sentait pas trop rassuré avec la jeune golem. Elle n'avait pas vu assez de films et de séries policières.

Luz avait plus les pieds sur terre, en témoignait son état légèrement angoissé par la situation. Timour lui était content d'être placé en retrait. Il put tout à loisir estimer les gaillards. Emilio, celui qui "cassait le délire" , provoquait mécontentement et frustration (et ce par deux fois) chez le frère du boss. Il y avait une faille facile à exploiter entre ces deux-là pour déclencher une dispute, à laquelle Bob, en bon chef, ne manquerait pas de se mêler. Timour cibla donc Todd comme le maillon faible de leur bande, le plus émotif. Ring-my-bell se rangerait plus du côté de Todd, contre Emilio. Celui-ci aurait plus le soutien du chef. Bref en agissant sur Todd - ou Emilio - il y avait moyen de déclencher des réactions en chaîne de solidarité ou d'animosité. Surtout qu'on se préparait à l'action, donc à la coordination.

L'Azéri se tourna vers Luz, confirmant par ce geste qu'elle était bien la chef. Ce qui, il ne savait pourquoi, avait tendance à beaucoup lui plaire. Il s'attarda d'ailleurs à observer la silhouette découpée dans la nuit de la mutante à capuche. Elle avait la classe. Elle prit la parole avant lui et se présenta par son vrai nom. Cela déçut Timour qui venait d'avoir l'idée de la nommer arbitrairement "Emily". Trop tard maintenant.

Le martien engrangeait aussi beaucoup d'infos croustillantes sur le jargon des banlieues américaines. Il s'approcha donc de Tahiti Bob et opina à la question du banlieusard. Il dit de sa petite voix discrète.

"Ouais moi non plus j'aimerais pas que grand-mère vienne payer la caution, mon frère."

Et il alla avec conviction "toper" le poing de Bob en signe d'approbation. Profitant de ce contact il augmenta légèrement la bonne humeur du chef de gang, juste histoire de favoriser encore plus la confiance entre eux. Et faire un petit test préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org/blogosphere-f37/privetimour-abd
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/30.S.Chicago - Dans ma benz, benz, benz   Mar 28 Sep - 12:30

Tahiti Bob gratifia Cupidon d'un regard sceptique lorsque le mutant parla de sa grand-mère, mais sembla reprendre le sourire au contact de l'empathe, qui ne rencontra aucun obstacle à son pouvoir.

"OK, alors on est partis." dit-il en ouvrant le chemin, suivi de ses acolytes.

Un peu moins de dix minutes de marche après, les 7 voleurs observaient la concession Scroggins depuis une ruelle sombre. La concession était légèrement excentrée du centre-ville. Elle faisait l'angle d'un trottoir et présentait un certain nombre de modèles garés les uns à la suite des autres, si bien qu'il était difficile d'imaginer comment on avait pu ainsi les ranger comme les pièces d'un Tétris.
De petits fanions colorés et des guirlandes à franges flottaient au vent.


Un grillage, dont la porte était fermée d'un cadenas, ceignait la concession. Il devait mesurer entre 2 m et 2,30 m. L'ensemble était éclairé par les lampadaires de la rue, qui était relativement calme à cette heure.

"On y est, les mecs."

"Va falloir escalader, à moins que vous sachiez voler." fit Tahiti Todd, avec un regard insistant vers Cupidon.

"Ring my Bell, on va voir si tu portes bien ton pseudo, man. Tu feras le guet de l'autre côté du grillage." ordonna Tahiti Bob au garçon aux boucles d'oreille, qui après sa surexcitation, commençait à végéter. "Emilio, réveille-le."

Emilio approcha Ring my Bell et lui colla une baffe sonore. Les deux jumeaux pouffèrent de rire tandis que le blanc invectivait le latino.

"Voilà, il est bien réveillé là." conclut Emilio avec un sourire en coin.

"Alors, qu'est-ce que vous en dites, les Muties ?" demanda Tahiti Bob.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Abdullaev

avatar

Messages : 764
Taille : 1m66
Poids : 47 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Ennemi public n°1
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/30.S.Chicago - Dans ma benz, benz, benz   Ven 1 Oct - 19:30

Timour observa les lieux désignés par la bande de racailles, et repéra rapidement un poteau qui offrait une « marche » bien pratique pour escalader la grille. C'était un grand poteau rouge dans le coin gauche de la concession, juste à côté du portail.

Il se tourna vers le groupe, voyant comment Emilio prenait certainement plaisir à sa tâche brutale. Le semi-drogué au poste de guet... ce n'était pas forcément très judicieux. Il faudrait plutôt compter sur la chance que personne ne passe au moment du larcin.

Timour nota le regard appuyé de Todd et sa remarque sertie de sous-entendu. Il ne répondit rien et se tourna seulement vers sa « chef », la belle ado rebelle au teint vert. Il se sentit bien content d'être avec elle, et en même temps il avait le trac de se planter devant ses yeux. Curieusement, il n'était pas aussi stressé par rapport à Clara.

« Moi je peux aller en éclaireur, comme tu avais dit Luz. »

Et aussitôt dit, aussitôt fait. S'il y avait un molosse qui gardait la concession, Timour serait donc celui qui le mettrait à l'épreuve.

L'alien à casquette se dirigea à pas feutrés, après avoir vérifié que la voie était libre, jusqu'à son fameux poteau rouge. Il entreprit de grimper ainsi en deux temps par dessus la grille, en prenant le temps de trouver les bonnes prises pour ne pas trop la faire bouger. Après quelques efforts, Cupidon parvint à passer par-dessus la grille en se servant du plot. La grille frémit légèrement bruyamment lorsqu'il en descendit, mais cela ne sembla rameuter personne.

Une fois de l'autre côté il pourrait se faufiler entre deux voitures pour se cacher dans l'obscurité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org/blogosphere-f37/privetimour-abd
Clara Wurtz

avatar

Messages : 1760
Taille : 1m65
Poids : 50 a 100

Feuille de personnage
Réputation:
13/15  (13/15)
Connotation: Allumeuse
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/30.S.Chicago - Dans ma benz, benz, benz   Sam 2 Oct - 17:15

Clara jeta un regard en coin à Luz qui venait de la donner aux autres. Elle aurait put lui trouver un surnom comme l'avait fait Timour. Sans parler des gars qui s'était moquer de leurs cintre. Boudeuse, Clara resta silencieuse alors que les autres acceptaient de suivre les quatre garçons. De toute façon, il était hors de question qu'elle se sépare des autres et était toutes aussi curieuse de voir ce qui les attendait. Luz semblait avoir pris le rôle de chef au yeux de tahiti. Ça arrangeait la métisse qui avait pu montrer à quel point ses aptitudes de chef d'équipe n'étaient pas au rendez vous.

Elle suivit donc le groupe, légèrement intriguée par le joint que les autres fumaient. Elle n'avait jamais toucher à ses trucs, mais n'osait pas demander d'y gouter afin de pas encore se faire railler par les autres. Mais elle ne manqua pas de rajouter d'une voix boudeuse à propos du cintre.

"M'en fiche, d'abord! Il est très bien ce cintre! Mes vêtements ne seront pas froisser avec!"

Ils arrivèrent à la concession Clara se mit a rire en voyant la claque que se prit Ring my bell. Timour partit en éclaireur et ne rencontra visiblement rien de suspect.

C'était au tour de Clara, elle repéra les vitres de la concession et se dit qu'elle pourrait aller inspecter l'intérieur pour récupérer les clés et aussi vérifier qu'il n'y avait vraiment personnes. Mais l'ennuie pour l'instant, c'était le grillage. Comment l'escalader quand on avait qu'un bras. Se tournant vers les Tahiti Brothers et Emilio elle leur demanda.

"Yo! l'un de vous peut-il me faire la courte échelle pour m'aider à passer? J'ai qu'une main!"

Elle se rapprocha du grillage en attendant de l'aide pour passer au dessus et se déplacer discrètement vers la voiture rouge d'entrée du bâtiment afin de se changer en verre.

Pendant que Ring my Bell se postait en boudant devant le portail verrouillé de la concession pour faire le guet, Emilio aida Clara à passer par-dessus le grillage. Il tendit ensuite les bras vers Luz si elle avait besoin de son aide.

Clara eut quelques difficultés à redescendre du grillage une fois de l'autre côté, et s'écorcha un genou sur le bitume. Elle se métamorphosa ensuite en verre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.kitsune-games.fr/personnages/clara-wurtz
Luz Arriaga



Messages : 168
Taille : 1m78
Poids : 61

Feuille de personnage
Réputation:
10/15  (10/15)
Connotation: Piquée par une ortie
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/30.S.Chicago - Dans ma benz, benz, benz   Lun 4 Oct - 1:14

La mission était un succès. Non, plutôt un triomphe, une victoire absolue et sans équivoque. Luz était tout à fait prête à plier bagage et à laisser ses deux compagnons continuer leur quête sans importance, de son côté, tous les objectifs étaient remplis avec les félicitations du jury. Elle qui espérait sans trop y croire pouvoir tirer quelques taffes, se retrouvait avec le joint en sa possession, en SA possession. Pour un peu, elle aurait embrassé TahitiBob, si le peu de jugeote qui lui restait sur le moment ne l'avait pas avertie qu'il risquait de faire un infarctus en se faisant agresser par un truc vert géant.

Elle tira une longue, looongue bouffée, proportionnelle à l'attente, puis ferma les yeux et se sentit enfin pleinement heureuse, pour la première fois depuis son arrivée aux Etats-Unis. La vie était belle, et le sourire qui lui vint spontanément aux lèvres était loin d'être uniquement du aux cannabinoïdes.

Finalement, elle sortit de sa torpeur féérique, et se souvint que, sans son intelligence et son savoir, Timour risquait de revenir à l'Institut en Hummer surgonflé. En plus, TahitiBob, Jah bénisse sa descendance jusqu'à la treizième génération, lui parlait comme si elle était la cheffe, et il ne fallait pas qu'elle le déçoive, au risque de perdre son précieux sésame.

En compagnie du groupe, elle se rendit jusqu'à la concession que visaient leurs quatre alliés. Timour puis Clara escaladèrent, et elle accepta de bon coeur l'aide que lui offrit Emilio pour passer au dessus du grillage, même si dans l'absolu, elle aurait préféré qu'un des jeunes garçons escalade aussi. Histoire qu'ils ne se retrouvent pas "juste" eux trois à l'intérieur. Mais bon, ils lui avaient offert un joint, ils ne pouvaient pas avoir mauvais fond - et quel intérêt auraient-ils à enfermer trois mutants dans un magasin de voitures visiblement mal gardé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/30.S.Chicago - Dans ma benz, benz, benz   Mar 5 Oct - 20:48

Une fois Luz de l'autre côté, les deux Tahitis et Emilio escaladèrent à leur tour le grillage. Ils marchèrent ensuite recourbés entre les voitures, tout en échangeant des regards ravis.

Ils se mirent alors à débattre à voix basse des voitures sur lesquelles ils allaient jeter leur dévolu.

A en juger par les prix des voitures stationnées à l'extérieur, elles devaient être d'occasion. Devant la vitre, Clara put observer d'un peu plus près l'intérieur du magasin. Un long comptoir de réception était placé sur la gauche. Il était équipé de deux ordinateurs. Derrière le comptoir se trouvait une porte marquée "Privé", fermée. La réception mise à part, l'essentiel du bâtiment servait à abriter quelques modèles neufs. Trois véhicules d'une même gamme étaient exhibés : une décapotable, une berline classique et un monospace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clara Wurtz

avatar

Messages : 1760
Taille : 1m65
Poids : 50 a 100

Feuille de personnage
Réputation:
13/15  (13/15)
Connotation: Allumeuse
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/30.S.Chicago - Dans ma benz, benz, benz   Jeu 7 Oct - 14:26

Clara serra la dent quand elle s'écorcha le genou. Une chance qu'elle n'est pas était en verre avant le passer le grillage, c'était un truc a perdre sa jambe. Une fois vitrifiée, elle se déplaça de façon assez raide et regarda a l'intérieur. En voyant les voitures neuves a l'intérieur, elle se dit qu'ils avaient gagné le gros lot. Se tournant, elle fit signe aux autres qu'elle allait essayer de rentrer. Elle eut une petite pensée pour ses vetement qu'elle allait laisser derriere elle. Et ce dit que Timour avait eut raison de prendre un cintre, mais qu'il fallait quelle trouve un moyen de vitrifié aussi les objets qu'elle portait.


Elle toucha la vitre de la porte d'entrée en espérant qu'elle soit assez grande et essaya de fusionner pour s'y cacher. Une fois dans la vitre, elle essaya de voir si il n'y avait pas des caméra ou un possible système d'alarme qui serait planqué dans un angle mort.

Lens fusionna sans mal dans la porte vitrée, mais cette position ne lui apporta rien de plus sur la configuration des lieux que ce qu'elle avait pu voir en observant l'intérieur de la salle d'exposition des voitures.

Pendant ce temps, un sifflement provenant de l'autre côté du grillage alerta le petit groupe de voleurs. En effet, les gyrophares bleus d'une patrouille de police se reflétèrent bientôt à travers les vitres et sur les carrosseries des voitures qui protégeaient l'alliance Old School-Black Metropolis. La sirène n'était pas enclenchée.
De leur cachette, les mutants purent entendre la voiture ralentir en arrivant à hauteur de la concession.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.kitsune-games.fr/personnages/clara-wurtz
Luz Arriaga



Messages : 168
Taille : 1m78
Poids : 61

Feuille de personnage
Réputation:
10/15  (10/15)
Connotation: Piquée par une ortie
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/30.S.Chicago - Dans ma benz, benz, benz   Sam 9 Oct - 12:40

L'escalade s'était remarquablement passée si on tenait compte des piètres talents sportifs de Luz. Et ses légères craintes de trahison s'étaient envolées lorsque trois des jeunes avaient à leur tour passé la clôture. Ils étaient maintenant six à se déplacer entre les voitures bizarrement arrangées, et l'Espagnole se demanda si certaines des autos ne devaient pas être éliminées d'office de par leur position complètement bloquée. D'autre véhicules étaient à l'abri de l'entrée, et il faudrait compter sur Clara pour avoir une chance d'entrer sans faire hurler toutes les alarmes du lieu.

Elle reprit néanmoins son analyse, tentant de repérer de nouveau le meilleur compromis taille/respect de l'environnement. Mais la chance avait visiblement décidé de les quitter puisque des gyrophares firent leur apparition comme par enchantement. Trahison ou pure poisse ? Pour le moment, Luz ne pouvait que faire des suppositions, et espérer que personne ne soit repéré - elle se camoufla donc du mieux possible derrière une voiture, prenant garde à se placer derrière une roue pour ne pas être visible par dessous. Avec de la chance, tous ses alliés l'imiteraient, et les Bleus repartiraient comme si de rien n'était.

Elle tenta tout de même de réfléchir à un moyen de leurrer les policiers. Peut être qu'en éclairant judicieusement, elle pourrait les pousser à chercher au mauvais endroit ? C'était une idée à développer le moment venu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Abdullaev

avatar

Messages : 764
Taille : 1m66
Poids : 47 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Ennemi public n°1
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/30.S.Chicago - Dans ma benz, benz, benz   Lun 11 Oct - 17:18

Timour se sentait vraiment l'âme d'un cambrioleur. Après tout il avait réussi la première étape, le baptême même : passer le grillage. Et sans aucune égratignure ce qui n'était pas le cas de tout le monde, hé hé. Bon mais les choses sérieuses allaient commencer. La voiture monospace était la plus proche du modèle convoité par Luz. Aussi Timour devait absolument la lui rapporter sur un plateau.

Il fallait compter sur Clara, pour qu'elle entre en premier et trouve le moyen de leur ouvrir. Sans pour autant faire sonner une alarme. Elle avait déjà fusionné avec la vitre, ce qui était mine de rien exotique à regarder. Il en était à ces réflexions d'ordre tactique lorsqu'un sifflement survint.

Timour se figea derrière les bagnoles d'occasion. Une lumière colorée intermittente se fit entrevoir. Le genre de celle qui rappelle irrémédiablement la police. Celle qui précède le plan où l'on voit le héros-voleur américain pousser un juron semi-ironique fort à propos.

"..."

Mais non Cupidon préféra rester recroquevillé soigneusement derrière un véhicule. Il essaya de repérer où étaient les gars de Black Metropolis. Il comptait observer leur méthode quand ils se mettraient à l'ouvrage sur la voiture de leur choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org/blogosphere-f37/privetimour-abd
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/30.S.Chicago - Dans ma benz, benz, benz   Mar 12 Oct - 18:32

Au sifflement, qui provenait certainement de Ring my Bell, tout le monde tenta de se cacher le mieux possible, ce qui était relativement aisé grâce aux enfilades de voitures.
Emilio s'était placé près de Sol, derrière la roue qu'elle n'occupait pas.
Les deux jumeaux s'étaient tous les deux cachés derrière la voiture d'en face.

Pourtant... le gyrophare ne s'éloignait pas. Ils purent entendre l'ouverture puis la fermeture de deux portières, quelques bruits de pas sur le bitume, puis des échanges de paroles. Les mutants étaient un peu trop loin pour entendre distinctement ce qui se disait, mais l'un des interlocuteurs était Ring my Bell.

Tahiti Todd et Emilio échangèrent des regards inquiets derrière leur cachette respective, mais ne bougèrent pas d'un cil. Tahiti Bob, quant à lui, pointa plusieurs fois du doigt en direction de la grille, en regardant Sol et Cupidon avec insistance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timour Abdullaev

avatar

Messages : 764
Taille : 1m66
Poids : 47 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Ennemi public n°1
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 01.01/30.S.Chicago - Dans ma benz, benz, benz   Mer 13 Oct - 13:49

La situation devenait désagréable. Tant que les flics seraient là il serait délicat de faire le moindre bruit de cintre s'agitant dans une portière... Timour vit les gestes insistants de Tahiti bob. Il voulait quoi, qu'ils aillent ouvrir la grille ? la défoncer ? se présenter aux flics en espérant qu'ils seraient pris d'une peur bleue en voyant deux aliens ? Oui le banlieusard pensait sûrement à ça.

Timour ne voulait pas en venir à ces extrémités tant qu'il ne saurait pas mieux de quoi il retourne avec Ring my Bell. Après tout, avec son pouvoir il pouvait bien faire en sorte que les flics embarquent ce drogué et laissent le reste du groupe tranquille. A condition de pouvoir les toucher ce qui certes nécessitait... d'ouvrir la grille.

L'Azéri profita que les flics soient en conversation pour se faufiler comme un souriceau jusque vers la grille. Il arrêta sa progression dès qu'il fut en mesure d'entendre la conversation entre les flics et le guet. Il en profita pour sonder les émotions en présence.

Une fois à portée de voix, Cupidon put entendre ceci :

"Ben euh, je me promène, c'est tout. C'est pas interdit quand même !" s'exclama la voix de Ring my Bell. Il eut un petit rire nerveux.

"Tu te promènes en faisant du surplace à cette heure-ci ? Ne nous prend pas pour des truffes et dis-nous ce que tu fiches ici."
répondit une voix de femme.

"Bon allez, tu l'auras voulu. Contrôle d'identité."
fit une voix d'homme

En sondant les émotions en présence, Cupidon s'aperçut sans surprise que Ring my Bell se sentait pris la main dans le sac. Il était à la fois anxieux et légèrement euphorique.
La policière, condescendante, semblait blasée par ce énième gamin de la cité. Son collègue quant à lui, était excédé par les dérobades du jeune homme et doutait de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org/blogosphere-f37/privetimour-abd
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 01.01/30.S.Chicago - Dans ma benz, benz, benz   

Revenir en haut Aller en bas
 
01.01/30.S.Chicago - Dans ma benz, benz, benz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 01.01/30.S.Chicago - Dans ma benz, benz, benz
» 2-Nikki Benz vs Rogere
» 01.01/29.C.Chicago - Mettre les petits plats dans les grands...
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Terre 616 :: Amérique :: Chicago :: Loop-
Sauter vers: