Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Barcelone - Une aprem place de Catalogne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Barcelone - Une aprem place de Catalogne   Mar 7 Sep - 12:51

La place de Catalogne était le centre névralgique de Barcelone et Raoul savait que beaucoup de touristes y venaient. La Rambla reliait la place au port et aux alentours de cette grande rue se trouvaient la Boqueria, le grand Maremagnum et de nombreuses échoppes, cafés et autres divertissement. La place était, comme à son habitude couverte de monde, mais Raoul aimait ça. Et sa présence de justicier pourrait être requise si d'aventure un pickpocket ou un voleur de sac surgissait. Pour l'heure, il attendait juste Rosita avec qui il avait rendez-vous pour aller se promener.

Il portait un short noir assez ample et qui n'avait clairement pas l'air d'un short de sport. Un débardeur, noir lui aussi et moulant qui mettait en valeur son corps d'athlète et il rehaussait le tout d'une touche de couleur présente par l'intermédiaire de de lunettes d'aviateur avec des verres teintés qui ressortaient en rose mais avaient surtout le mérite de protéger ses yeux clairs du soleil. Néanmoins, pour l'heure, elle pendait de son cou, car Raoul était aux aguets afin de lutter pour la justice si l'occasion se présentait. Il surveillait bien évidemment aussi les parties sensuelles voire érotiques des demoiselles qui pouvaient passer par là dans un rayon de 50 mètres, et notait aussi que certaines jeter parfois un coup d'oeil vers lui. Il n'était pas encore si célèbre, mais il était généralement populaire ce qui était déjà très bien!

Il était pour l'instant en avance, mais dans deux minutes, Rosita serait en retard, et Raoul n'aimait pas ça, la justice ne saurait être en retard. En attendant il se tenait appuyé sur une barrière près de de la route orientée vers la Rambla.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Barcelone - Une aprem place de Catalogne   Mar 7 Sep - 14:37

Et Rosita arriva, une minute pile poil avant l'heure dite. Une minute d'avance, car non, en effet, la justice n'attendait pas. Ses cheveux bruns noués en un chignon sous une résille qu'elle portait d'ordinaire à la danse, une mèche ondulant sur le côté gauche de son visage, elle revenait, justement, d'une répétition et portait une robe à volants de couleurs différentes. Du rose, du vert, du jaune et du violet, ses couleurs de prédilection. Des escarpins à lanières de couleurs tout aussi diverses aux pieds, elle fut certainement entendue par son cousin avant que d'être vue, ses pas martelés sur le dallage de la place. Malgré la chaleur, elle supportait bien les robes longues, elle était habituée au soleil espagnol, et ses yeux sombres ne lui imposaient pas le port de lunettes de soleil, qu'elle n'aimait pas porter, de toutes les manières.

Parvenue auprès de son cousin, elle sourit, et le salua d'un salut militaire, la main en visière, prête à sauver la veuve et l'orphelin.


- Alors, fit-elle finalement en scrutant la place du regard, avons-nous quelque mission à remplir ?

Elle s'installa à ses côtés, appuyée à son tour sur la barrière et observa les gens alentours, attendant visiblement qu'on ait besoin de ses services de justicière. Et en attendant une réponse de son cousin, la brunette sortit un paquet de cigarettes et en alluma une, prenant soin de se placer de sorte que la fumée ne parvint pas aux narines de Raoul.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Barcelone - Une aprem place de Catalogne   Mer 8 Sep - 12:56

Les ramblas étaient animés 365 voire 366 jours par ans, et présentaient la particularité de l'être encore plus lors des jours fériés et des fêtes nationales. Sans doute cela avait-il un lien avec le climat plus que clément qui régnait lors de l'hiver sur les côtes méditerranéennes. Toutes les échoppes traditionnelles, dont la moitié vendant des maillots de l'équipe de football locale, étaient installées sur l'esplanade centrale qui n'était cependant pas encore noire de monde - l'heure de la sortie des bureaux n'était pas arrivée.

Les artistes de rue étaient, eux, de sortie. Plusieurs fausses statues dorées ou argentées et autres mimes combattaient pour occuper les meilleures places, rivalisant de cabrioles ou d'immobilité suivant le but recherché. Quelques peintres plus ou moins talentueux s'intercalaient, tentant de convaincre le badaud de la classe qu'aurait sa salle à manger avec un peu de décoration.

L'un d'eux, un homme d'âge mûr au physique typiquement latin, se montrait particulièrement entreprenant, en particulier lorsque les badauds en question étaient jeunes et de sexe féminin. Son numéro de charme fut interrompu par l'approche d'une femme d'une trentaine d'années qui s'approcha de lui et entama une altercation qui semblait virulente, même si de là où ils étaient, les cousins ne pouvaient en saisir le contenu. Plusieurs passants s'arrêtèrent, amusés, devant la scène, mais reculèrent lorsqu'ils s'aperçurent que la femme avait amené un couteau avec elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Barcelone - Une aprem place de Catalogne   Mer 8 Sep - 14:05

Raoul vit arriver Rosita à l'heure et celle-ci suivit tout le protocole du bon petit soldat. Ça plaisait assez peu à Raoul, mais au moins elle était rigoureuse quand à leurs devoirs de justiciers.

"Salut cousine. Rien pour l'instant." Raoul continuait de scruter la foule et les artistes. "Tu devrais arrêter ça. On doit montrer l'exemple..."

La conversation aurait pu se poursuivre si Raoul n'avait pas repéré plus intéressant. Un artiste de rue insistant semblait avoir forte affaire avec une jeune femme. La situation s'envenimait et les passant se regroupaient.

"Il y a un chou-fleur, ça y est."

Raoul changea d'attitude, il était passé de l'observateur au chasseur. Il ne se retourna même pas pour voir si Rosita le suivait. Elle le suivait. Il l'entendrait de toutes façons si elle ne le faisait pas avec la musicalité de ses escarpins. En s'approchant Raoul remarqua la lame de couteau que possédait la femme, ses rangers étaient renforcées dans l'absolu, il aurait peut-être à s'en servir. Raoul mit ses lunettes.

Il poussa les spectateurs de la scène qui étaient tellement égoïstes et idiots qu'ils ne réagissaient plus en cas de problème et apostropha les belligérants.


"Tatata! On se calme, depuis quand les gens civilisés arrêtent de se respecter et règles leurs comptes à coups de couteau? Essayons de discuter!"

Malgré son approche désinvolte, il se tenait aux aguets d'un geste hostile et savait se défendre plus que correctement avec les années de savate. Dans ce genre de cas il se mettait dans l'état d'esprit des assauts, objectif : ne pas être touché. Si le marchand se retournait contre lui il se débrouillerait pour parer et esquiver, mais si c'était la femme, il fallait qu'il arrive à la désarmer d'un adroit coup de pied dans la main ou le bras. Pour l'heure il les regardait, souriant, les pouces dans les poches de son short et le reste de ses mains à l'extérieur. Il fit signe à Rosita de parer à toute éventualité par l'intermédiaire de ces doigts apparents.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Barcelone - Une aprem place de Catalogne   Dim 26 Sep - 2:44

[Rosita étant absente, je fais avancer la situation.]

De plus près, Raoul put entendre la teneur du débat entre l'homme et la femme.

- Don Juan de pacotille ! Séducteur de bas-étage ! Et tu OSES tenter de te faire de l'argent en vendant des tableaux que JE t'ai inspirés ? Escroc !


L'homme semblait plus à l'aise avec les touristes qu'avec cette femme, et se retrouva rapidement sur la défensive.

- Mais enfin, c'est quand même MOI qui les ai peints, non ? Et qui sait si le résultat n'aurait pas été meilleur avec une autre personne ?

- Ah oui ? Il faut que je te remémore tes "oeuvres" avant que tu me rencontres ? Même dans les toilettes d'un hôtel hongrois pourri ça serait une preuve de mauvais goût !
répondit-elle aigrement.

Tous deux tournèrent la tête simultanément lors de l'apostrophe de Raoul. Le peintre semblait chercher de l'aide, mais la femme avait une lueur très agressive dans le regard. Ce fut elle qui répondit la première.

- Et qu'est-ce qui te fait croire qu'on est pas civilisés, niño ?


Le qualificatif sur l'âge de Raoul était justifié : le couple devait avoir une quarantaine d'années.

- Tu devrais...rester en dehors de ça,
ajouta l'homme, visiblement inquiet, sans doute des conséquences qui pouvaient découler de cette scène, tant pour sa réputation que son intégrité physique.

De plus en plus de passants s'étaient regroupés en cercle autour des belligérants, observant avec fascination l'évolution de la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Barcelone - Une aprem place de Catalogne   Mer 6 Oct - 8:37

Raoul était arrivé sur des entrefaits assez étonnants, il aurait pensé que l'hommme se serait heurté à une touriste véhémente ou pas forcément une touriste d'ailleurs mais les deux individus semblaient se connaître. Quoiqu'il en soit, ça ne changeait pas le problème! La dispute manquait de classe aux yeux de Raoul et aurait dû se faire dans l'intimité et sans armes, même pour un problème d'argent. L'homme avait d'ailleurs l'air complétement opprimé et désespéré. Il conseilla à Raoul de rester en dehors de tout ça, mais Raoul est un héros ! Il ne pouvait donc rester sur la touche ! Le jeune homme bomba le torse alors que la femme lui déversait sa colère à la figure par une question oratoire. Et, gardant la pose à la fois héroique et à la fois défensive afin de pouvoir se permettre de désarmer la femme répondit sur un ton plutôt grandiloquent.

"Je ne peux abandonner quelqu'un dans le besoin! Cela serait renier ma nature même, et si la nature humaine tend vers le conflit, celle d'un héros tend vers la solution de ce conflit! Pour commencer, il faudrait se calmer, la foule d'observateur n'aidera pas vos affaires et l'utilisation d'armes et de cris dans des affaires de négociations tient de coutumes primitives!"

Quand Raoul faisait des discours héroiques il essayait d'utiliser un maximum de mots de plus de 3 syllabes, ça faisait toujours plus classe et cultivé. Bon il y en avait certains qu'il ne comprenait pas bien mais quand il les avait entendus, il les trouvait classe et avait compris le sens général et la façon de l'utiliser. Mais malgré son discours il restait près à riposter en cas de problème.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Barcelone - Une aprem place de Catalogne   Sam 9 Oct - 4:30

La petite diatribe de Raoul eut au moins le mérite de désamorcer le conflit entre l'homme et la femme. Le premier semblait devenir franchement inquiet, tandis que la seconde lançait des regards mauvais au jeune mutant, comme s'il interrompait quelque chose d'important. La foule resta muette durant plusieurs secondes, jusqu'à ce qu'une voix féminine ne s'exclame :

- Mais...mais...mon portefeuille !
- Moi aussi ! Pickpocket !
lui répondit un homme, qui pointait son doigt en direction d'une silhouette qui s'éloignait. C'est elle ! Attrapez-la !

Effectivement, une adolescente était en train de s'enfuir en courant en direction d'une des rues étroites perpendiculaires aux ramblas. La femme flouée, elle, s'intéressait aux belligerants.

- C'est un coup monté, j'en suis sûre ! Ils sont de mèche !


Dans le groupe qui s'était amassé autour du spectacle, des murmures commençaient à retentir, d'autres personnes s'apercevant que leurs effets avaient disparu. Le peintre commença instinctivement à reculer, mais la femme restait bien en place, jetant des regards furieux à ceux qui faisaient mine de s'approcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Barcelone - Une aprem place de Catalogne   Lun 11 Oct - 12:49

Les ramblas étaient animées. Bondées, même. Tout l'année, c'était un point névralgique de la ville de Barcelone, et l'effervescence qui y régnait plaisait à Rosita. Et puis c'était le lieu idéal pour trouver un moyen ou un autre de faire régner l'ordre et la justice, il y avait toujours quelque querelle à calmer. D'ailleurs, les barcelonais ne manquèrent pas de lui donner raison, une fois de plus.

Un artiste de rue se fit haranguer par une femme, tous deux étaient d'âge mûr et la femme brandissait un couteau. Raoul n'hésita pas un instant et s'approcha, et bien évidemment, sa cousine fit de même. Elle écrasa sa cigarette et remit le mégot dans son paquet - elle devait montrer l'exemple, venait de lui dire Raoul, hors de question alors de le jeter à terre comme tout le monde le faisait. Ses talons claquaient sur le sol, et elle s'arrêta juste derrière son cousin qui tentait de calmer le jeu entre les deux belligérants.

Elle avait écouté les vindictes de la femme et les réponses acerbes de l'homme. Et serra des dents quand ils appelèrent Raoul niño. La valeur n'attendait pas le nombre des années, disait-on, et Raoul, au moins, ne menaçait personne d'un couteau. S'il n'y avait que ça, elle aussi pouvait s'y mettre, mais pour l'heure, elle préféra rester en retrait, prête à réagir si on agressait son cousin adoré. Elle le laissa parler. Il était plus fort qu'elle pour ça.

Sauf que de nouveaux cris retentirent : des badauds venaient de se faire voler leurs portefeuilles et instinctivement, Rosita vérifia qu'elle portait toujours sa petite bourse qui ne contenait rien de plus que son paquet de cigarette, un peu de monnaie, sa carte de crédit et une pièce d'identité. Quand on désigna la petite voleuse qui s'éloignait en courant, elle n'hésita plus une seconde et se déchaussa pour se lancer à sa poursuite.
¤ Je suis enfin de retour, désolée... ¤
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Barcelone - Une aprem place de Catalogne   Jeu 14 Oct - 14:57

Raoul avait lâché le fond de sa pensée et cela avait détourné l'attention de la jeune femme de son désir de combat. Ce fut l'occasion dont profita une fille plus jeune pour se faire remarquer en courant après avoir subtilisé la bourse d'un passant. Les badauds semblait penser qu'il s'agissait d'un coup monté, mais Raoul savait, lui, que ce n'était que la conséquence de la société moderne qui avait dû faire peser de bien sinistres augures sur la jeune fille qui l'avait poussé à la cleptomanie afin d'assurer sa survie!

Néanmoins, ce n'était pas une raison suffisante pour délester un innocent de son bien. Raoul se retourna donc vers la femme et l'homme avant que la foule ne leur saute dessus. Il savait que Rosita était déjà partie et il savait qu'elle était rapide. Pas autant que lui, mais rapide. Il ne fallait pas que les passant se fasse emporter par le charisme de la plaignante et se jette sur des gens potentiellement innocents. Raoul ne bougea pas.


"Ne sautons pas les étapes! Il faut des preuves pour se jeter sur quelqu'un sinon vous n'êtes que des animaux!" Il bomba le torse avec un sourire ravi. "C'est vous qui êtes dans le besoin même si la tafiole à vos côtés s'en rend mieux compte. Il cria en direction de "l'artiste" rampant. Homme! Lève-toi et cesse de fuir!"

Il calma rapidement son ton et se demanda ce qu'il devait faire. Il était près à tout, occulter la scène si les gens se montraient trop véhéments, désarmer, désarmer surtout, il ne voulait pas de blessés graves.

"Bon revenons aux raisons de votre dispute! On y trouvera peut-être quelque chose!"
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Barcelone - Une aprem place de Catalogne   Ven 15 Oct - 2:43

[Pour Rosita, la suite est <ici> !]

Les détroussés furent soulagés de voir Rosita s'enfuir en courant derrière la voleuse, et leur attention revint, faute de mieux, sur le couple en pleine dispute. De plus en plus de regards semblaient cependant s'arrêter sur Raoul, tant pour sa tenue que pour sa volonté évidente de jouer les médiateurs.

Cependant, le peintre sembla assez mal prendre l'appellation qu'employa le jeune homme pour le désigner. Alors qu'il avait déjà le dos tourné vers ce qu'il avait visiblement choisi comme le chemin à emprunter pour déguerpir, il s'arrêta brusquement.

- Tu m'as appelé comment, gamin ?


Il se retourna, en remontant les manches de sa chemise jusqu'à ses coudes, devenu brusquement bien moins timoré, la femme regardant Raoul avec ce qui semblait pour la première fois être de l'inquiétude, et baissa la lame de son arme.

- Retire ce que tu viens de dire, vite.


Le peintre se plaça face à Raoul. Contrairement à ce que son attitude laissait supposer, il était bien bâti, et ses avant-bras étaient ceux d'un homme habitué aux travaux manuels.

- Répète-le ! Vas-y, répète !


Les badauds les plus proches s'étaient un peu reculés, plus pour laisser de la place aux combattants que par véritable crainte. En tous cas, aucun ne semblait décidé à prévenir les forces de l'ordre, ni à manquer le show à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Barcelone - Une aprem place de Catalogne   Sam 16 Oct - 10:59

La scène prenait une autre dimension. Raoul n'était pas du genre à soupçonner quelqu'un par défaut mais il semblait que la situation évoluait en défaveur de l'homme. Fou comme une seule réalité collant à son attitude faisait changer son comportement. Et celui de la femme aussi. L'agresseur devenait apeuré et inversement! Raoul, lui avança très légèrement un de ses pieds afin de se placer un peu de trois quart vis-à-vis de l'homme. Objectif : Se positionner pour éviter plus aisément les coups. Il regarda l'homme toujours aussi assuré.

"Je répète que vous vous comportiez comme une lopette. Et cet état de fait n'aurait pas changé si vous n'aviez pas été coupable de quoi que ce soit je pense. Votre comportement à tous deux suggèrerait que vous êtes effectivement de mèche avec la pickpocket qui vient de passer! Vous croyez vraiment que cette nouvelle va faire plaisir aux passants alentours et que vous pourrez lutter contre le nombre ? Après... si vous ne voulez pas discuter, on peut se battre."

Raoul en avait vu des brutes, il en avait vu et effronté des gens avec un plus gros gabarit que lui et bien musclés, sur le ring comme hors du ring. Il était prêt à esquiver, et prêt à en découdre si c'était ce que voulait l'homme.

"Si vous voulez passer pour des gens biens et civilisés, vous devriez vous calmer à nouveau quand même. Parce que pour l'instant votre comportement continue de répondre à la question de la demoiselle armée..."

Il ne quittait pas la femme du regard malgré le fait qu'elle ait baissé sa lame.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Barcelone - Une aprem place de Catalogne   Mar 19 Oct - 4:01

La femme sentait que la situation devenait plus que tendue, et amorça un mouvement de fuite, marchant doucement vers l'arrière. Elle finit par se cogner sur un des spectateurs, et se retourna brusquement, le couteau toujours dans la main, créant une ouverture dans le cercle de badauds dans laquelle elle s'engouffra, prenant la direction de la ruelle empruntée par la fuyarde et Rosita.

L'homme n'en avait cure. Il voulait se battre, et certains des spectateurs - ceux qui n'avaient pas perdu leur portefeuille - s'en réjouissaient presque ouvertement, certains mentionnant que ce genre d'évènement était bien rare dans l'hiver barcelonais.

Il s'approcha de Raoul et se mit en garde à la façon d'un boxeur anglais, même s'il n'était clairement pas un pratiquant régulier de ce sport. Puis il tenta d'asséner un direct du gauche à son adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Barcelone - Une aprem place de Catalogne   Ven 22 Oct - 11:21

Raoul se retrouvait avec plus de place, certes mais pris à parti dans un combat qui ne l'intéressait pas. Il aurait préféré poursuivre la femme pour le coup. En tous cas elle prenait une direction qui indiquait sans équivoque sa complicité avec la pickpocket. Le "peintre" avait peut-être lui aussi les mêmes origines. Le voyant se mettre en garde Raoul fit de même. L'homme avait l'air plutôt bien bâti de fait Raoul décida d'essayer de ne pas se faire toucher. Il prit sa garde sautillante de savate en se plaçant presque de profil et attendit que l'homme prépare son coup. Lorsqu'il vit arriver le direct du gauche il contre-attaqua par un coup de pied bas en utilisant le haut de son corps comme contrepoids en pivotant légèrement et en s'envoyant vers l'arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Barcelone - Une aprem place de Catalogne   Dim 24 Oct - 10:55

La contre-attaque de Raoul déséquilibra le peintre qui tomba lourdement au sol, son poignet prenant un angle pour le moins étrange lorsqu'il heurta le bitume. Il poussa un hurlement qui fit sursauter de nombreux spectateurs, et ne chercha même pas à poursuivre le combat. Après quelques hésitations, un homme dans l'assistance s'approcha en composant un numéro sur son téléphone, numéro qui s'avéra être celui des pompiers. Le retournement de situation avait été tellement rapide que quelques personnes commençaient à regarder Raoul de travers, le considérant comme le responsable de ce qui se passait.

La femme, elle, disparut dans l'allée perpendiculaire prise par Rosita et la fuyarde. Elle ne courait pas très vite, et ne semblait plus se préoccuper de l'avenir du peintre. Celui-ci avait perdu toute combativité, se laissant faire par le spectateur qui avait appelé les secours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Barcelone - Une aprem place de Catalogne   Sam 30 Oct - 18:35

Raoul avait parfaitement esquivé le direct du gauche de son adversaire et sa contre-attaque avait fait des ravages. Ce qui n'aurait dû être qu'un coup qui normalement ne fait chuter qu'au bout de 4 ou 5 de ceux-là avait déséquilibré le peintre à un point impressionnant. Son poignet devait avoir un problème mais Raoul se moquait un peu de ça. Il hurla d'appeler les secours aussitôt qu'il vit ce poignet. Puis regarda l'homme de haut.

"Je vous ai demandé de vous calmer avant de frapper... Pour un "boxeur anglais" votre équilibre est pitoyable... Ne bougez pas et attendez les secours histoire de recevoir des soins adéquat, la blessure la plus grave viendra de votre incapacité à tomber correctement à terre."

Il se retourna pour s'en aller (comme un prince) et regarda les passant devant lui en commençant à marcher vers la ruelle.

"Je vais voir ma soeur pour récupérer votre portefeuille. Celui-là ne fera rien de démesuré. Si ça a été rapide c'est parce que, contrairement à lui, je pratique un sport de combat depuis longtemps."

Et puis assez rapidement Raoul se mit à courir après la jeune femme qui avait emprunté la ruelle. Il ne voulait pas utiliser ses pouvoirs, cela de jouerait probablement pas en sa faveur, mais si les passants le gênaient trop il n'hésiterait pas à les empêcher de le trouver. Pour l'heure il avait juste sur le visage le regarde de quelqu'un qui n'a pas prévu de s'arrêter, il gardait néanmoins un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Barcelone - Une aprem place de Catalogne   Lun 1 Nov - 23:32

Le capital sympathie dont pouvait disposer Raoul s'évapora en deux phrases, et les rares regards qu'il pouvait rencontrer oscillaient entre le mépris mal voilé et la franche antipathie, conséquence sans doute de l'orgueil absolument pas dissimulé dont avait fait preuve le jeune justicier. Néanmoins, personne ne s'opposa à son départ, et il put à loisir prendre la direction de la ruelle empruntée par la femme, dont il se rapprocha rapidement.

Celle-ci prit dans un premier temps la même direction que la voleuse quelques instants plus tôt. Mais en se retournant, elle reconnut Raoul en son poursuivant, et se précipita vers un groupe de quatre hommes qui marchaient tranquillement en riant.

- A l'aide ! Lui, là, il veut m'agresser !

Elle désignait le mutant du doigt. Les quatre hommes arrêtèrent immédiatement leur marche, et regardèrent tous dans cette direction en s'organisant pour barrer le passage. La femme en profita pour poursuivre sa course.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Barcelone - Une aprem place de Catalogne   Jeu 4 Nov - 8:56

La fourbe! La femme qui fuyait son crime avait décidé de le faire passer, lui, le justicier, pour un agresseur. Il ne saurait souffrir un tel affront sans la rattraper et obtenir ses excuses et sa rémission. Désormais il ne laisserait rien lui barrer la route pas même ces quatre hommes. Il pensa un instant à utilisa son pouvoir mais il voulait éviter au maximum d'y recourir pour l'instant.

Il décida de tenter de forcer le passage, il n'avait pas de temps à perdre. Il accéléra le pas et prit une posture plus fine comme un bloc qui voulait absolument traverser. Et il courut de toutes ses forces pour essayer de repousser ou renverser les hommes qui étaient désormais au milieu. Lors de l'impact il crierait :


"Je ne suis pas un mécréant, je suis un justicier !!!!"

Et verrait ce qui allait advenir de lui
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Barcelone - Une aprem place de Catalogne   Ven 5 Nov - 6:53

Les quatre hommes s'attendaient à voir le poursuivant cesser sa course, et ceux qui se trouvaient au centre parurent surpris de le voir tenter de passer en force. Si l'un d'eux fut bousculé, l'autre était bien mieux bâti et attrapa l'épaule de Raoul pour le forcer à s'arrêter.

- C'est ça, et la dame, là, elle veut détruire le monde ?


Il désignait de sa main libre la position où se trouvait la fuyarde, avant de tourner la tête et de s'apercevoir qu'elle avait poursuivi sa course. Cela dut éveiller une lueur de doute dans son esprit, car il ne fit que repousser Raoul, qui se retrouva entouré par les trois hommes encore debout, le quatrième se relevant. Ils n'avaient pas l'air agressifs, mais méfiants.

- T'as intérêt à avoir une bonne explication.


Plusieurs passants s'étaient arrêtés pour assister à ce nouveau regroupement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Barcelone - Une aprem place de Catalogne   Sam 13 Nov - 14:49

Raoul ne réussit pas à passer les 4 hommes. Il jura intérieurement lorsqu'il fut bloqué. Et le fait qu'ils le prirent pour un rigolo n'arrangea pas leur situation. Ils ne le retenaient désormais plus. Il semblait que la fuite de la femme leur ait fait prendre conscience du fait qu'ils s'étaient fait avoir. Raoul leur fit front de tout son haut posant ses poings fermés sur ses hanches.

"Cette femme a agressé un homme avec un couteau sur la place de Catalogne et est complice d'une petite pickpoket qui a fait les poches de tous le monde. Qui plus est, ma soeur les a poursuivit et je m'inquiète de sa santé. Maintenant laissez-moi passer s'il vous plaît il est hors de questions que ces gens s'en tirent et s'en prennent à ma soeur !"

Il était bien sûr moins préoccupé par Rosita que par la fuite de la femme, il avait toute confiance en sa soeur mais on ne savait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Barcelone - Une aprem place de Catalogne   Dim 14 Nov - 10:32

Visiblement, les quatre hommes ne semblaient pas avoir vu passer Rosita et sa proie, sans doute absorbés par leur conversation. Mais un spectateur du rassemblement hocha la tête en signe d'approbation suite à ce qu'avait dit Raoul.

- C'est vrai, j'ai vu deux gamines qui se couraient après dans la rue y'a pas longtemps.


Une autre voix s'éleva en faveur du jeune mutant.

- Vous devriez le laisser passer.


Il s'agissait d'une femme asiatique qui avait assisté à la scène.


Elle se tourna ensuite vers le jeune homme.

- Elles ont pris la première à gauche, puis la deuxième à droite.


Les hommes hésitèrent, puis s'écartèrent finalement pour laisser passer Raoul.

- Désolés. On savait pas.
, objecta leur porte-parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Barcelone - Une aprem place de Catalogne   Dim 14 Nov - 17:41

Raoul venait d'être sauvé par le bon sens humain. Incroyable, il n'y croyait désormais presque plus et pourtant il avait, une fois encore, était surpris! Il regarda les 4 jeunes hommes maintenant désolés avec son regard spécial qui donnait tellement l'impression qu'il se croyait supérieur.

"Je vous excuse!"

Il se tourna vers les passants ici présents qui venaient de lui prêter main forte.

"Merci beaucoup pour votre aide."

Et se tournant vers l'asiatique il continua.

"Vous les avez vus ? Il y a combien de temps ? Comment vous savez qu'elle est la rue suivante ?"
Revenir en haut Aller en bas
Emily Wong

avatar

Messages : 1344
Taille : 1m62
Poids : 50

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Tête en l'air
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Barcelone - Une aprem place de Catalogne   Mer 17 Nov - 9:41

Les quatre hommes décidèrent de s'éloigner sans répondre, celui qui avait parlé ayant pris un air bougon et maugréant dans sa barbe de trois jours. Voyant que la femme asiatique semblait mieux s'y connaître que lui, le premier homme à être intervenu fit de même après un bref signe de tête.

Emily scruta le visage de Raoul durant plusieurs secondes, comme pour y chercher quelque chose, avant de répondre.

- Oui, je les ai vues, il y'a quelques minutes. J'étais intriguée, alors je les ai suivies. Ensuite, elles ont passé un porche, et j'ai décidé que ça ne me regardait plus.


Son demi-sourire s'élargit quelque peu.

- Mais peut-être avais-je tort sur ce dernier point ! Pourquoi les poursuis-tu, jeune homme ? Elles t'ont volé quelque chose ?


Elle se retourna et commença à marcher dans la direction qu'elle avait elle-même indiquée, afin d'éviter à Raoul de trépigner sur place.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Barcelone - Une aprem place de Catalogne   Mer 17 Nov - 10:10

Raoul regardait toujours la jeune femme qui s'expliqua. Forcément elle les avait vues. Il pensait quoi? Qu'elle avait des pouvoirs juste parce qu'elle avait croisé deux jeunes filles en train e courir.

"Tonto! Bien sûr que vous les avez vues..."

Il se calma un peu, elle n'avait pas l'air complice en tous cas. Il sourit lorsqu'elle demanda s'il avait été volé mais réagit d'abord à la mention des mots "jeune homme"

"Raoul! Mon nom c'est Raoul. C'est plus simple. Maaaah non, je n'ai pas été volé, juste que moi est ma soeur avons été béni par le ciel,alors on en profite pour aider les gens quand on peut! Et ce n'est pas que ma vitesse de course."

Il suivit la femme dans la direction de la ruelle en discutant comme elle commençait à le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Emily Wong

avatar

Messages : 1344
Taille : 1m62
Poids : 50

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Tête en l'air
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Barcelone - Une aprem place de Catalogne   Lun 22 Nov - 9:15

[Mea culpa maxima pour le délai]

Emily pencha la tête sur le côté, comme si un changement d'angle lui donnerait de nouvelles informations sur la personnalité du jeune mutant. Elle gardait un sourire enigmatique.

- C'est intéressant. Et généreux !


Elle continuait à marcher à un bon rythme, s'alignant sur le pas de Raoul malgré sa taille très nettement inférieure.

- Tous ceux qui sont bénis, comme tu le dis si bien, n'ont pas la même réaction que ta soeur...ta cousine, pardon, et toi. Ce qui est plutôt malheureux.


Elle bifurqua à une intersection vers une ruelle encore plus étroite, semblant parfaitement savoir où elle allait. Ils finirent par passer devant une maison délabrée, devant laquelle se trouvait un jardin minuscule où trois hommes étaient en train de fumer en conversant à voix basse. L'un d'eux décrocha son téléphone tandis que Raoul s'approchait du grillage à côté de lui. Il parlait d'une voix de stentor, sans se soucier le moins du monde d'être écouté.

- Qu'est-ce qui vous arrive, encore ?


...

- Une mutante ? Merde. On va se la faire, on est là dans deux minutes.


...

Il raccrocha après quelques secondes, et fit signe à ses condisciples de se lever.

- Bougez-vous. Y'a une mutante qui nous gêne. On va chez Francesco.


Les trois hommes poussèrent le portillon bas qui tenait miraculeusement en place, et sortirent tous ensemble dans la ruelle juste derrière les deux marcheurs. La femme asiatique s'arrêta et les regarda avec méfiance, mais resta silencieuse, tandis que les hommes faisaient signe de s'écarter car ils étaient pressés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Barcelone - Une aprem place de Catalogne   Mar 23 Nov - 8:12

Raoul regarda Emily marcher et s'étonna de sa rapidité malgré sa taille. Il se sentait un peu bête en tant qu'athlète de n'avoir aucun mal à être suivit par une petite asiatique. Néanmoins elle semblait savoir où elle allait ce qui permis à Raoul de ne pas trop chercher. Dans le petit jardin de la maison devant laquelle ils arrivèrent trois hommes discutaient normalement (à savoir fort) L'un d'entre eux décrocha son téléphone apparemment la courte conversation semblait indiquer que certains de leurs amis avaient des problèmes avec une mutante.

C'était sûrement l'indication "On va se la faire" qui énerva Raoul. Que la mutante soit Rosita ou pas n'était pas le problème, mais comme c'était sûrement elle il ne réfléchit pas plus longtemps et quand les trois hommes voulurent les écarter il leur fit face de toute sa hauteur, poings fermés sur les hanches.


"Hola, Messieurs! Qu'entendez-vous par vous la faire. Cette femme qui vous gêne est un être humain aussi, il ne devrait pas y avoir de tels recours que "se la faire" entre personnes de la même espèces. C'est contre les lois de la nature, de ce pays, de la paix et de l'amour!"

Raoul, ses lunettes d'aviateur teintées en rose toujours sur le visage regardait fixement l'homme qui avait parlé au téléphone en lui laissant comprendre qu'il ne se pousserait pas. Et en se préparant à plonger leur monde, à savoir le jardin et la ruelle autour de lui, dans l'obscurité s'ils faisaient mine de vouloir l'attaquer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Barcelone - Une aprem place de Catalogne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Barcelone - Une aprem place de Catalogne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Barcelone - Une aprem place de Catalogne
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» La place d'Haïti dans le monde
» Essais Hivernaux Barcelone II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Terre 616 :: Europe-
Sauter vers: