Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 04.06/29.L : Une raclée on the rocks s'il vous plait !

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lazare Favro

avatar

Messages : 471
Taille : 1.80 mètre
Poids : 78 kilos

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: 04.06/29.L : Une raclée on the rocks s'il vous plait !   Dim 4 Oct - 17:44

C'était la merde…. À cause de ces X-dioties Lazare avait perdu son travail il y a deux jours, en même temps expliquer au patron qu'on ne peut pas venir travailler à cause d'une large entaille à la jambe due à des délires mutants, ça n'aidait pas. Du coup le français a dû trouver un autre moyen pour ce faire de l'argent et il avait très vite trouvé quelque chose : le combat amateur. C'était quand même l'avantage de l'Amérique : proposer des combats amateurs rémunérés avec comme seul besoin un bilan de santé à donner.

Son premier combat avait eu lieu hier et il s'en souviendra toute sa vie, il n'eut que deux ou trois échanges avant que son adversaire lui mette un direct du droit tellement violent qu'il a réussi à coucher l'animal directement, la honte. L'avantage c'est que Lazare avait touché ses 50 dollars de prime au perdant et qu'il n'avait pas eu de blessures voyantes ou incapacitantes. Il avait donc tenté de réitérer l'expérience le lendemain (aujourd'hui). Il y avait plusieurs combats de prévus dans le milieu de la journée, Lazare y était donc retourné.

Niveau blessure le bilan fut plus lourd : Une arcade légèrement ouverte et gonflée à présent, une petite bosse sur la mâchoire inférieure, son œil droit allait également bientôt virer au noir, mais le résultat était mieux, car il avait gagné son combat et avait empoché les deux cents dollars du vainqueur, moins vingt pour les frais médicaux (les pansements pour l'arcade et les aspirines).
Il était rentré assez tôt finalement, il était assez content de sa journée, deux cents billets pour moins de quinze minutes dans la cage c'était pas mal, enfin en oubliant la journée de douleur et les courbatures le lendemain. Une chose était sûre : Il n'irait pas combattre demain. En plus il crevait de chaud dans sa voiture, malgré la clim', il avait hâte de rentrer pour se mettre une poche de glace sur la gueule, il s'étonna d'ailleurs d'avoir hâte de rentrer à Graymalkin.

Il s'engagea sur la propriété mutante et il alla garer sa voiture dans le garage comme à son habitude, puis il remonta au rez-de-chaussé pour ensuite aller au premier étage chercher des glaçons dans le congélateur de la cuisine, il les plaça dans un torchon et frappa plusieurs fois sur le rebord de la table de travail, faisant un sacré bruit par la même occasion. Puis il versa le tout dans un sac de congélation en plastique et hermétique, il le ferma et se le colla contre le visage (le côté droit) en soupirant de plaisir.

Il se dirigea ensuite vers le salon où il s'affala sur le canapé, il alluma la télé, pour pouvoir se déconnecter un peu. Il prit également deux cachets d'aspirines avec une gorgée de whisky pour faire passer, puis il s'installa confortablement ans le canapé en gardant le sac de glace contre son visage, c'était lui ou il n'y avait pas grand monde aujourd'hui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Conowell

avatar

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/29.L : Une raclée on the rocks s'il vous plait !   Sam 17 Oct - 16:14

La déprime avait laissé place au changement durant ces derniers jours. Alexander était entré dans une seconde phase de je-m'en-foutisme aigu. Pourquoi se pourrir constamment la vie à faire semblant et à être timoré pour ne pas oser répondre et être naturel. Pour ce que lui avait apporté dans la vie sa retenue, autant se laisser aller aux instincts plus spontanés, en parlant avant de réfléchir notamment, comme le faisaient si bien ses comparses mutants qu'il avait tendance à juger régulièrement comme immatures. Jusqu'ici, ils semblaient tous êtres bien plus heureux que lui. Mais il avait entendu dire que seuls les idiots étaient bienheureux, ce qu'il ne pouvait certainement pas atteindre volontairement.

Même s'il était resté encore isolé, sans doute par habitude, il avait finalement décidé de sortir de sa tanière. Le temps étant particulièrement chaud, il n'avait aucune envie de se rendre dans la forêt où à la piscine dans l'immédiat. Son humeur fatiguée recherchait davantage une fraîcheur relative que le bâtiment aux épais murs conservait, et un siège agréable dans lequel s'enfoncer. C'est avec le même roman sur l'histoire asiatique qu'il lisait depuis quelques jours qu'Alexander apparut dans le salon, vêtu d'un habituel pantalon noir et d'une chemise blanche.

Lazare était présent, dans un sale état. Étrangement, rien ne l'étonnait. Il avait encore dû chercher quelqu'un et se retrouver dans une situation hostile. Ca le regardait. L'asiatique voyait en lui un Gregory bis : autrement dit, il n'aurait aucune peine à le voir se faire descendre. Dommage qu'MBarou ne soit plus là, songea-t-il avec sarcasme et égoïsme. Il connaissait la douleur que ce meurtre avait causé à son amie. Enfin, pensa-t-il distrait, le fauve n'avait encore agressait personne ici. Et si c'était le cas, Dreams lui réglerait son compte personnellement s'il le fallait.

Etant donné que Lazare était vautré en travers du canapé, Alex alla s'asseoir sur un fauteuil isolé et entrouvrit son livre là où son marque-page avait interrompu sa précédente lecture. Avec dédain, il lança tout de même à son camarade, pour le titiller :

- " J'espère pour toi que celui qui t'a foutu une raclée n'est pas à Graymalkin. "

Un sourire moqueur au visage, il plongea son regard dans son livre et commença à lire les premières lignes de sa page, tout en s'attendant à une réponse plus ou moins cordiale de son interlocuteur de fortune.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Dill

avatar

Messages : 714
Taille : 1m80
Poids : 75 kg

Feuille de personnage
Réputation:
3/15  (3/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/29.L : Une raclée on the rocks s'il vous plait !   Mar 20 Oct - 0:31

Après les cours du matin, il avait débauché pour trois petites heures en remplacement d’un employé indisposé. Ce n’était pas grand-chose mais ça mettait du beurre dans les épinards.

En entrant dans le complexe commercial de Mission Bay, il avait découvert son visage faussement extatique trônant au-dessus du comptoir de la section électronique du Wal-Mart qui l’employait. Le « Sean pour vous servir » avait remplacé le trop commun « meilleur employé du mois ». Putain, tu m’étonnes, avait pensé Sean en découvrant la surprise de son chef de section. Avec ses aptitudes, il avait eu tôt fait de trouver toutes les pannes possibles et imaginables se lovant au sein des ordinateurs et autres appareils électroniques.

Quel bonheur, donc, de voir sa photo d’identité, qui autrefois accompagnait son CV, agrandie au format A3. A vomir, vraiment.

Sous son portrait, Woodlouse, vingtenaire dans la tête, quinqua dans son corps et quadra sur sa carte d’identité, embobinait une pauvre mère de famille perdue par le faux jargon de l’employé. Cette ordure faisait payer un max pour une broutille, prêt à empocher la différence lors de la restitution de l’appareil.

Sans vraiment savoir ce qu’il venait de dire, Sean s’était interposé, calculant l’appareil et soumettant son diagnostique : ça serait tout comme le collègue avait dit mais avec 100 dollars de moins. La femme soulagée avait remercié le jeune homme. Elle pourrait dépenser l’argent économisé dans une partie de poker en ligne.

S’en était suivi une dispute avec le cloporte, une draguouille avec la jolie caissière, une accolade bien trop amicale du chef de section, Théodore Blomsky, et la fin de la journée avait sonné la libération de notre jeune X-man.


Il avait rejoint Graymalkin en milieu d’après-midi. L'endroit semblait abandonner. Un bon petit entrainement le titillait mais il lui fallait bosser le foutu Shakespeare. Le programme était simple. Avant tout, un coup au salon pour mater la téloche avant de rejoindre sa chambre et bosser sur l’anglais. Ensuite, après le repas, il se ferait quelques exercices dans la salle de gym. Demain, avant de partir en cours, après son footing matinal, il s’isolerait dans son Arrowcave pour une séance de tir.

Satisfait par son planning, il se dirigea vers le salon, un coca à la main. Il y découvrit le français mal entretenu (pléonasme) vautré dans le canapé et le petit asiatique, Alex, qu’il rencontrait si rarement.

- Hola les mecs, faites pas attention, je vais me faire discret.

Il se cala dans le canapé qu’occupait le frogman, assez loin pour ne pas sentir son haleine, mais assez proche pour créer un creux gênant son condisciple. il allongea les pied à la recherche d'une table basse confortable. Il saisit la télécommande et zappa frénétiquement à la recherche d’un match de basket ou plus si affinité…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.kitsune-games.fr/personnages/sean-dill
Lazare Favro

avatar

Messages : 471
Taille : 1.80 mètre
Poids : 78 kilos

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/29.L : Une raclée on the rocks s'il vous plait !   Mar 20 Oct - 15:58

La poche de glace lui faisait réellement un bien fou et en plus cela éviterait à son visage de gonfler comme un ballon de baudruche, il gardait un œil sur la télé sans vraiment y faire attention, c'était juste pour lui occuper un peu l'esprit. Sa dernière conversation avec Brown c'était plutôt mal passé et Lazare a bien faillit se faire virer la dernière fois, le vieux lui avait dit de faire des efforts et il avait séché un entraînement il y à quelques jours. Depuis il attendait simplement qu'on vienne le foutre à la porte, mais personne n'était encore venu, peut-être qu'une situation plus grave et urgente occupe le vieux et les autres profs aussi d'ailleurs.

L'animal entendit bientôt quelqu'un entrer, il fut assez surpris de voir Alex et surtout de ne pas le voir rebrousser chemin après qu'il ait identifier Lazare sur le canapé. Monsieur politesse devait certainement jubiler en voyant le frenchie dans cet état, bon après il n'avait que l'arcade et le bas de la mâchoire de bien toucher, mais le sac de glace et l'apparente fatigue de l'animal montraient bien que plus que douloureux, ce fut éreintant. L'asiatique se posa dans un fauteuil et balança une petite pique à Lazare sur son état, peut-être même qu'il se voulait menaçant, Lazare ne savait pas trop avec lui et sa ''politesse''.


T'inquiète, quand j'tabasserais l'un d'entre vous, j'resterais pas r'garder la télé.

Sa phrase sonnait d'une manière étrange, un peu comme si c'était plus ou moins prévu qu'il en vienne aux mains avec certains d'entre-eux. Bien sûr il n'avait pas pour objectif de le faire, mais parfois on ne contrôle pas tout, surtout pour lui qui a tendance à exploser parfois. D'ailleurs ce mec pourrait facilement lui faire péter un câble, plus il y réfléchissait et plus il se demandait s'il arriverait à se maîtriser, il songeait de plus en plus à en parler à quelqu'un, mais les profs ne sont pas hyper dispo ces derniers temps et il ne connaissait personne qui voudrait en parler avec lui.

Les deux mutants furent bientôt rejoins par un black dont le nom échappait totalement à Lazare, il lui semblait l'avoir déjà entrevue quelque part, mais à part ça. Le jeune homme les salua et les prévint qu'il se ferait discret, Lazare laissa échapper dans un soupire :


C'est raté, mec.

Bien entendu il l'avait dit assez fort pour que le jeune homme l'entende. D'ailleurs il fut obligé de bouger l'une de ses jambes pour laisser ghetto-boy s'asseoir. Il se cala plus confortablement dans le canapé en posant l'un de ses pieds sur la table basse et en reposant sa tête. Il retira un instant le sac pour ne pas se choper des gelures non plus et regarda distraitement ce que Sean allait zapper. Il se demandait d'ailleurs pourquoi il n'utilisait pas la commande vocal de la télé pour trouver le programme qu'il veut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Conowell

avatar

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/29.L : Une raclée on the rocks s'il vous plait !   Jeu 22 Oct - 22:22

L'animal marquait un point. Rester dans Graymalkin tranquillement à regarder la télé après avoir massacré l'un d'eux serait pour le moins insouciant, ou au contraire fort téméraire. Amusé, Alexander eut à peine le temps de relever le nez vers Lazare pour observer son expression que Sean arrivait à son tour dans le salon.

L'asiatique le salua d'un mouvement de tête poli alors qu'il indiquait qu'il se ferait discret... ce qui n'était visiblement pas vraiment le cas. Celui-ci alla s'asseoir sur le trône du français, prit ses aises pour placer ses jambes, et commença à pianoter nerveusement sur la télécommande à la recherche d'une image qui capterait son attention en une fraction de seconde.

Lazare de son côté décida de déposer son sac de glace, ce qui laissa toute la latitude à Alex pour jeter un oeil aux dégâts. Une arcade abîmée, un contour d'oeil à la couleur douteuse... peut-être aussi quelque chose à la mâchoire, difficile à dire. Et ce n'était que le visage ! Etait-ce l'oeuvre d'un combat d'ivrognes ? Ca ne l'aurait pas étonné.

Perçant un instant du regard l'homme, l'asiatique tourna les yeux vers Sean un rapide instant, très concentré sur la télé, puis retourna à son livre sans dire un mot. Mais il ne manquerait pas pour autant de capter ce qu'il se dirait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbie Brabi

avatar

Messages : 291
Taille : 1m58
Poids : 45kg

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/29.L : Une raclée on the rocks s'il vous plait !   Lun 26 Oct - 3:46

Voilà seulement deux jours qu'elle était arrivée dans l'école, mais ça avait été surement les deux jours les plus denses de sa vie. Le voyage, les rencontres et surtout l'entrainement. Tout ceci allait très vite et aurait pu larguée la première venue. Mais Barbie n'était pas du genre à se laisser dépasser par les événements, ou tout du moins, elle ne l'aurait jamais montré. Elle laissait la faiblesse pour les autres. Malgré toutes ses nouvelles émotions, elle n'avait jamais aussi bien dormit de la nuit, la fatigue peut-être mais aussi le réconfort de se trouvé dans un lieux ou elle n'était plus la seule de bizarre.

D'ailleurs, en parlant de bizarre, Jane c'était montrer une colocataire plutôt réservée et solitaire. Ce qui ne dérangeait pas particulièrement l'Argentine. C'était les compagnons de la démone qui la dérangeait plus. Bon, la succube pouvait trainer avec qui elle voulait, mais ramener des animaux poilu dans la chambre, n'était pas pour plaire à mutant verte. Elle n'avait rien dit pour le moment, mais il faudrait qu'elle lui en touche un mot.

Barbie avait croisé chaque mec de l'école et avait remarqué qu'il y avait du choix. A par, quelques gamins, deux poilus, un trop bizarre, les autres était tous intéressant. Le mieux, c'est qu'il y avait peu de fille, donc elle était en position de force. Ils allaient devoir se battre pour l'avoir.
Mais elle devait rencontrer et parler avec chacun d'eux pour voir qui était le meilleur partit. Elle connaissait déjà Ryoichi, Aaron, Damian, Tonga et Timour. Mais pas du tout les autres. Où pouvaient-ils se cacher? Il y avait d'ailleurs un mec dans son groupe qui ne c'était pas présenté à l'entrainement. Fallait-il voir ceci en un esprit rebelle, ce qui pouvait être bien ou en un je-m’en-foutiste qui laissait tomber son équipe?

Elle voulait le rencontrer mais avait vite remarqué qu'il était sortit de l'école. Peut-être qu'il c'était fait viré. Mais quand elle découvrit sa voiture dans le parking l'après midi, elle comprit qu'il était sortit. C'était donc le bon moment pour le rencontrer. Elle le chercha dans le bâtiment et le trouva en compagnie d'autre mec dans le salon.

"¿Hola, qué tal ?"

Dit-elle en rentrant dans la pièce, à l'intention de tout le monde.

Il y avait Alex, un asiatique qui avait l'air très réservé. Sean un afro-américain qui avait l'air sympas et Lazare la tête amochée. Elle ne devait pas faire comme si elle l'avait cherché, elle devait lui faire croire qu'il se croisait par hasard. En même temps, elle pourrait aussi apprendre à connaitre les autres.

Elle s’avança et s'assit aux milieux du canapé, entre les deux garçons.

"Vous regardez quoi?"

Elle se retourna vers Lazare et lui regarda attentivement.

"T'es arrivé quoi? Le prof qui t'en a collé une? Tu me rappelleras de ne jamais rater un de ses cours."

Elle s’esclaffa de rire et écarta les bras pour se lover dans le canapé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Dill

avatar

Messages : 714
Taille : 1m80
Poids : 75 kg

Feuille de personnage
Réputation:
3/15  (3/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/29.L : Une raclée on the rocks s'il vous plait !   Mar 27 Oct - 22:28

Il ignora la réflexion de Lazare et continua à zapper frénétiquement à la recherche d'un match. Il tomba sur la rediffusion d'un match des playoffs des Lackers contre les Timberwolves.

- Ha, on va passer un bon moment, copain, dit-il au français.

Tout à coup, Barbie avait fait son apparition et lancer son regard carnassier sur la gente masculine présent dans la pièce. Elle avait forcément écarté Alexander - à cause de ses préférences certainement - et s'était dirigé vers le canapé. Sean avait ignoré son approche et n'avait pas quitté la télévision des yeux. Il avait déjà vu le match mais ne voulait pas en raté une seconde.

Il s'était légèrement décalé pour laisser la jeune fille verte s'installer entre Lazare et lui. A son aise, semblait-il, elle se lança dans une conversation avec Lazare ignorant du coup le new-yorkais. Il ne fallait guère se formaliser sur le choix de la sud américaine. Caramba, elle était chaude la chica !

Après avoir tenté d'affoler le jongleur de Graymalkin et avoir fait se désespérer l'ET empathe - au point qu'il avait disparu du paysage -, elle s'attaquait désormais à la faune française. Rien ne semblait l'arrêter. Dans son quartier, elle aurait eu une méchante réputation. Pour son âge, il trouvait qu'elle s'habillait plutôt vulgairement. Pas que ça ne lui allait pas. Pas que ça ne pouvait pas en exciter quelques uns. C'est juste que c'était pas des choses à faire.

Et puis des filles bien, il y en avait suffisamment sur GM pour éviter de tomber dans la caricature bimbo. Tiens, ces deux coéquipières, par exemple. Eden, la blonde, et Chih-Nii, l'asiatique. On ne pouvait pas faire plus différent en terme de physique. Pourtant, elle partageaient toutes les deux la faculté d'être délicates et fortes à la fois. Et de pas en faire des tonnes alors que franchement, elles pourraient se le permettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.kitsune-games.fr/personnages/sean-dill
Lazare Favro

avatar

Messages : 471
Taille : 1.80 mètre
Poids : 78 kilos

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/29.L : Une raclée on the rocks s'il vous plait !   Mer 28 Oct - 15:12

Lazare zieuta un peu la télévision quand Sean trouva la chaîne qu'il cherchait, un match de basket ? Pourquoi pas l'animal aimait assez ce sport, en tout cas il l'aimait assez pour en regarder souvent quand il était plus jeune. Il n'avait pas vu ce match, mais il se doutait qu'il était assez ancien, car il lui semblait que les Timberwolves avaient été sortis de la ligue pour une équipe plus vendeuse. En même temps leur maigre résultat années après années n'avaient pas aidés, sans compter les stars qui s'y étaient enterrés, comme Garnett, Love ou même Rubio.

Minnesota ? Ils ont pas été sortit de la ligue eux depuis le temps ?

Après tout il voulait savoir et cela lui permettait d'engager une conversation tranquille et amicale pour une fois, la fatigue l'aidait beaucoup à ne pas s'énerver et en plus pour le moment rien ne semblait pouvoir le faire rager. Bientôt une nouvelle voix ce fit entendre, les yeux jaunes de l'animal se posèrent sur la nouvelle venue, une inconnue total pour lui. Il lui semblait bien l'avoir vu ces deux derniers jours, mais il ne la connaissait pas du tout. Au premier abord elle semblait enjoué, amusé et Lazare sentait aussi un brin d'emmerdement dans l'arrivée de Barbie, par contre il ne crachait pas sur la plastique de la latino. En plus son côté « alien » n'était pas pour lui déplaire non plus. A la question sur le programme télé Lazare répondit simplement :

Une raclée signée Lakers je pense.

Puis elle lui posa directement une question et Lazare se demandait bien pourquoi, pourquoi lui ? Elle lui parla d'un prof, mais duquel ? Peut-être Brown, alors cela voudrait dire qu'elle est dans son ''équipe'' ? Était-ce Nadja ? Peu de chance cette nana parlait en espagnol, Lazare était un peu perdu il fallait bien l'avouer, il sortit sa flasque pour prendre une nouvelle rasade avant de la refermer, puis il replaça son sac de glace sur le côté abîmé.

Tu m'parles de Brown ? Bah on est les meilleurs amis du monde, échange de num', soirées arrosées et cassage de gueule sont notre quotidien.

Lazare reporta son attention un instant sur le match, mais il fallait bien avouer que la jeune femme à côté de lui était bien plus agréable à regarder que dix hommes en train de suer comme des bœufs. Il hésita un instant, il allait encore passer pour un débile gros bourrin, mais bon il aimait quand même savoir à qui il parlait.

Heum… t'es qui au juste en fait ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Conowell

avatar

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/29.L : Une raclée on the rocks s'il vous plait !   Lun 2 Nov - 20:37

Lentement, le salon se remplissait. Si Sean s'était arrêté sur un match de basket et tous les deux avec Lazare le commentaient parfois, Barbie était venue avec l'objectif, semblait-il, de papoter. Cette dernière était arrivée récemment et Alex n'avait pas vraiment cherché à en savoir beaucoup sur elle. Il avait eu d'autres priorités égoïstes que de s'intéresser aux nouveaux membres.

Si les difformités mutantes étaient souvent étranges, il commençait étrangement à s'y habituer, et un simple regard aussi neutre que pour observer qui arrivait lui avait suffit pour capter l'essentiel du personnage sans avoir à s'y attarder de façon exagérée. Toujours était-il qu'elle ne prit aucun détour pour demander à Lazare ce qui l'avait mis dans cet état. Comme quoi, il suffisait d'attendre pour avoir des réponses parfois, sans y aller frontalement. Mais elle apportait une piste de réponse assez orientée en parlant de Brown.

Sans surprise, le Français ne manqua pas de rebondir dessus avec ironie, affirmant qu'ils étaient les nouveaux meilleurs amis au monde. Mais la vraie raison de ses blessures fut habilement esquivée et il retourna une question sur l'identité de Barbie, sans gêne. La réponse intéressait cette fois-ci beaucoup moins l'asiatique qui fit une pause dans sa lecture en pointillée et releva les yeux vers le match après un cri du public annonçant une action importante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbie Brabi

avatar

Messages : 291
Taille : 1m58
Poids : 45kg

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/29.L : Une raclée on the rocks s'il vous plait !   Mer 11 Nov - 3:15

Lazare avait un humour particulier, mais il avait l'air du genre de type qu'il ne fallait pas emmerder. Ça présence aurait été apprécier pendant l'exercice, c'était dommage qu'il n'y ai pas participé. Mais il avait raison, elle ne c'était pas présentée et personne ne la connaissait ici.

"Je suis Barbara, mais appelez moi Barbie. Je suis la dernière arrivée et je suis dans ton équipe. Apparemment." Lui répondit-elle.

"Toi tu es Lazare Favro... Elle se retourna. Toi Sean Dill... Elle leva la tête pour regarder derrière le canapé. "Et toi Alexander Conowell... Elle se lova de nouveau et regarda son coéquipier. "J'ai bonne mémoire. Dit-elle avec un sourire amusée.

Elle porta son attention à la télévision, le basket se n'était pas son truc. Mais en même temps, elle n'était pas là pour regarder la télé. Ce qui ne l’empêchait pas de s'amuser un peu. Elle se concentra sur le téléviseur et si connecta. Un frison agréable la parcouru. Puis elle changea de chaine pour mettre la première. Elle ne connaissait pas encore les numéro des chaines dans se pays, sur 001 elle était sur de trouver quelque chose.

"Ah... Tien pourquoi ta changé? Ton équipe perdait?" Demanda elle en toute innocence à Sean. "J'y comprend rien au basket, j'préfère le foot."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Dill

avatar

Messages : 714
Taille : 1m80
Poids : 75 kg

Feuille de personnage
Réputation:
3/15  (3/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/29.L : Une raclée on the rocks s'il vous plait !   Dim 15 Nov - 22:42

Les références du français semblait... datées.

- Hey, mec, c'est un match de la saison dernière. Où t'as vu que les Timber étaient sortis de la ligue ? C'est la meilleure équipe depuis 10 ans au moins ! Je sais pas d'où tu sors mais...

Ha oui, la France. Sean eut pitié de Lazare. Comment apporter un tant soit peu de civilisation dans un pays où la sainte religion du basket américain, le vrai, n'avait pas fait son office... ou trop tard. Quelle tristesse...

- Ha, laisse tomber, se radoucit-il. Vois plutôt ça, dit-il en regardant l'action soudaine et magnifique du meneur des Timberwolves.

Il se tut, admirant l'agilité des joueurs. Putain, s'il avait continué, peut-être aurait-il pu être à leur place. Mais non, il avait tout misé sur un sport dont tout le monde se foutait. Quel con, quand même...

Il écoutait donc d'une oreille distraite la mutante verte. Tout à coup, sur une action, l'image disparue pour être remplacée par le visage et la voix bêtifiante d'une animatrice de jeu.

- Putain, mais c'est quoi ça ???

Il s'acharna sur la télécommande à la recherche de son match. Plus réceptif aux propos de Barbie, il lui lança agacé :

- Quoi, tu parles du soccer, c'est ça ? Ce jeu de baballe avec des mecs qui joue en short ras les burnes ? Pffff... Oui, ça m’étonne pas, tu vois, qu'on aime ça dans les pays un peu moins... évolués. Nous, quand on parle de football, c'est avec des mecs en armure qui se foncent dans le lard. Pas toujours fin, mais super jouissif. Rien à voir avec un jeu de jambes pour midinette. Le soccer... pfff... J'me marre... Et pourquoi pas la nage synchronisée pendant qu'on y est ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.kitsune-games.fr/personnages/sean-dill
Lazare Favro

avatar

Messages : 471
Taille : 1.80 mètre
Poids : 78 kilos

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/29.L : Une raclée on the rocks s'il vous plait !   Jeu 19 Nov - 17:14

Apparemment Minnesota était l'une des meilleures équipes depuis 10 ans… cinquante années de disettes totale puis soudain la montée vers la gloire ? Décidément le sport américain sentait l'argent plus que la sueur, voilà pourquoi Lazare n'aimait pas le sport en Amérique, ou pourquoi il n'aimait pas le foot en général. Il préférait les petites ligues, universitaires ou amateurs là où les gens jouent pour jouer. Il préféra ne rien répondre à Sean, ce mec avait déjà ses aprioris, inutile d'essayer de lui ouvrir l'esprit, après tout…. Il était américain.

La mutante verte finie par se présenter. Barbara ? Joli nom mais drôle de diminutif par contre : Barbie. Bien entendu tout le monde pensait à la très célèbre petite poupée et son monde rose remplie de licorne chiant des arcs-en-ciel. Comme il se doutait, c'était la dernière arrivée, par contre elle lui avoua être dans son équipe et il fallu quelques secondes à Lazare pour comprendre de quoi elle parlait.


Ma quoi ? Ha oui la Brown-team. Tu parles , après avoir zappé l'entraînement tu peux être sûr que Brown va me virer d'la baraque alors…

Inutile de retenir son nom en bref. En effet il ne voyait pas Brown le garder dans l'équipe après la discussion qu'ils avaient eue tous les deux, d'autant plus que Féral n'avait aucune bonne excuse pour cela. D'ailleurs il se demandait ce qu'il faisait encore ici, car après tout ce n'est pas comme s'il avait aimé cet endroit au premier coup d'œil en plus il sait que cette épée de Damoclès va lui tomber dessus à un moment donné, ouais il valait mieux qu'il parte, il attendrait que sa gueule se remette et il reprendrait la route après.

Barbie présenta tour à tour toutes les personnes dans la pièce, Lazare écouta d'une oreille distraite, les noms de tout le monde et il accorda même un petit sourire en coin pour la jeune femme une fois qu'elle eu fini d'énumérer les noms, heureusement pour tout le monde il était fatigué et pas enclin chercher la merde. Donc quand le ghetto-boy commença à reparler sport comme un américain (ce qui veut dire glorifier les sports américains et descendre les autres), Lazare se garda bien de lui expliquer que le foot américain venait d'un mélange entre le soccer et le rugby et il se garda bien de l'enfoncer plus que jamais à propos d'autres petites choses. Il préféra soupirer en réponse aux paroles de Sean.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Conowell

avatar

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/29.L : Une raclée on the rocks s'il vous plait !   Dim 22 Nov - 14:50

La nouvelle se présentait rapidement. Comme les autres, l'asiatique pensa que le surnom de Barbie était pour le moins surprenant tant la poupée n'était pas forcément un modèle agréable à suivre. Il semblait qu'elle soit en équipe avec Lazare. C'était regrettable pour elle. Alexander n'aurait eu aucune envie d'être avec lui tant il semblait être imprévisible. Puis Barbara fit le tour des présents pour vérifier leur identité. Il répondit à son appel d'un signe de tête, c'était un sans faute.

D'un côté, Lazare se plaignait qu'il allait se faire jeter, ce qui n'était pas pour déplaire à Dreams, de l'autre, Sean défendait le football américain face à l'autre football. Il paraissait être particulièrement chauvin.

- " C'est vrai que le soccer est un petit peu trop subtil pour le peuple américain. Dès qu'il s'agit de réfléchir, ça devient compliqué à gérer. " taquina-t-il Sean.

En réalité, il se moquait bien des gueguerres de sport. Même s'il suivait l'actualité, il ne supportait pas particulièrement une équipe de quoi que ce soit. Il se tenait au courant, tout au plus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbie Brabi

avatar

Messages : 291
Taille : 1m58
Poids : 45kg

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/29.L : Une raclée on the rocks s'il vous plait !   Ven 27 Nov - 2:18

La jouissance de voir la surprise se lire sur le visage Sean quand elle changea de chaine fut de courte durée. Le jeune homme s'énerva et commença carrément à l'insulter. Peut-être qu'il voulait juste la provoquer, mais elle n'aimait vraiment pas qu'on lui parle sur se ton et surtout qu'on attaque son sport préféré.
Le pire c'est que les autres mecs ne c'était même pas pris la peine de la défendre. Alex un petit peu, sous forme de blague, mais la situation n'était pas drôle. Elle c'était fait insulter gratuitement.

"QUE!!!" Dit-elle en se relevant d'un bon et en éteignant la télé. "¿Que te pasa pelotudo? T'as un problème. Tu me parles pas sur se ton."

Elle se plaça devant lui les jambe écarté. S'il essayait de se relever elle le repousserait en arrière.

"J'vais t'apprendre à parler à une fille, surtout à une latine. Car dans mon pays les femmes on plus de "Bolas" qu'un Yankee."

Elle se retourna en direction de Lazare.

"Et toi tu pourrais me défendre un peu, je suis dans ton équipe quand même."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Dill

avatar

Messages : 714
Taille : 1m80
Poids : 75 kg

Feuille de personnage
Réputation:
3/15  (3/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/29.L : Une raclée on the rocks s'il vous plait !   Dim 29 Nov - 23:27

Aux paroles d'Alexander, Sean approuva un peu trop rapidement :

- Ouais, c'est exactement ç...

La fin de la phrase resta coincée au fond de sa gorge. On se foutrait pas de lui, là ?

- Nan, c'est ce que j'ai voulu d...

Tout à coup, du haut de ses 1m60, la sud-américaine s'emporta violemment. Sean ne comprit pas pourquoi. Quand l'avait-il injurié ? Au lieu de clarifier la situation, il prit la mouche.  Il se carra dans le canapé, croisa les jambes et renifla bruyamment :

- Hey, hija, remballe-moi tes bolas. Déjà, c'est pas propre et puis ton caractère latino, là, c'est un prout comparé aux filles de mon quartier. Allez, vire tes fesses pas assez couvertes de ma télé...

Il appuya sur la télécommande pour rallumer le poste. Tandis qu'elle cherchait de l'aide auprès de Lazare, le jeune black, agacé, ajouta un ton plus bas mais forcément audible :

- Ben mon vieux, entre le prof et elle, il donne vachement envie ce groupe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.kitsune-games.fr/personnages/sean-dill
Lazare Favro

avatar

Messages : 471
Taille : 1.80 mètre
Poids : 78 kilos

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/29.L : Une raclée on the rocks s'il vous plait !   Lun 7 Déc - 12:57

Lazare n'écoutait que d'une oreille distraite ce qu'il se disait, Sean s'était fait avoir gentiment par Alex et soudain la latine monta sur ses grands chevaux et l'animal ne pu s'empêcher d'afficher un petit air surpris. Sean répliqua, maladroitement, mais il répliqua, trop fier certainement pour faire autre chose, mais Lazare ne pouvait lui donner totalement tord.

''C'est un prout'' ? Franch'ment, t'es sérieux là Annette?

Il ne pouvait s'empêcher de se dire qu'il aurait pu trouver mieux que ''prout'', mais bon peut-être pas allez savoir il ne le connaissait pas et peut-être qu'il n'avait pas fait d'études (oui Lazare aussi aime pioché dans les stéréotype). La jeune femme semblait toujours aussi remontée et étrangement elle demanda de l'aide à Lazare.

T'aider ? T'as pas b'soin d'moi pour le mater va. Dans une semaine c'est ton caniche.

Avec un air fatigué et blasé Lazare reporta son regard sur la télé, qui étrangement était éteinte, mais que Sean ralluma bien vite. Ce dernier ajouta en demi teinte une petite phrase qu'il semblait réserver à Lazare, ce dernier lui répondit en se relevant sans même le regarder.

J'ai rien contre un prof qui a des couilles et une nana qui en a autant. Ca change…

Les yeux de l'animal se posèrent sur Sean puis Alex, finalement il sortit sa flasque et après quelques gorgées et l'avoir rangé il se dirigea vers la sortie.

J'te laisse les enfants chérie.

Dit il a l'attention d'Alex avant de sortir de la pièce, en maintenant le reste de sa poche de glace sur une partie de son visage.

Arrow Ailleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Conowell

avatar

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/29.L : Une raclée on the rocks s'il vous plait !   Mer 9 Déc - 17:31

Sean avait cru trouver un allié un peu trop rapidement en Alexander. Malheureusement pour lui, tout le monde semblait se liguer, même si dans le cas de l'asiatique, c'était surtout une boutade étant donné son désintérêt pour les gueguerres de sports. Tant que tout le monde s'amusait, c'était dans le fond tout ce qui comptait.

Barbie semblait en tout cas avoir quelque chose à prouver, puisqu'elle sauta sur ses deux camarades pour tenter de les intimider, non sans lancer une pique au peuple américain assez gratuite. Etrangement, elle chercha soudainement du soutien du côté de Lazare qui devait se sentir lui aussi bien loin de cette rivalité, même s'il aimait tacler pour agacer.

Sean ne manqua pas de répondre évidemment, avec le même sang chaud. C'était à celui qui avait le plus de caractère et personne ne comptait se laisser devancer. Il conclut même par une pique envers le groupe de Brown. Le plus drôle fut sans doute de voir Sean être traité d'un caniche en devenir par Lazare qui comme prévu se moquait un peu de l'altercation mais qui protégea tout de même les deux principales cibles de l'attaque de son équipe, à savoir Brown et Barbie.

Lazare semblait sur le départ et lâcha une phrase à Alex qui pouvait être mal interprétée... ou correctement, selon le sens qui y était mis. Impassible, les mots du français lui glissèrent dessus alors qu'il lui était demandé de surveiller les "enfants". Rebondissant sur la phrase, Dreams ajouta à l'adresse de ses camarades :

- " Ne vous battez pas les enfants, sinon vous serez privés de télévision. Vous savez comme il est. "

Alex referma son livre avec un sourire entendu. De toute façon il lui serait impossible d'avancer avec ces deux là dans la même pièce, surtout s'ils continuaient à se disputer. Enfonçant le clou, il en remit une couche :

- " Si vous vous chamaillez trop, on va croire que vous vous tournez autour. A moins que ça soit réellement le cas, cela dit."

Lequel allait réagir le premier pour se défendre, avec un air outré ? Dans le fond, deux esprits sanguins pouvaient parfois bien s'entendre, même s'ils risquaient d'être assez bruyants...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbie Brabi

avatar

Messages : 291
Taille : 1m58
Poids : 45kg

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/29.L : Une raclée on the rocks s'il vous plait !   Ven 11 Déc - 3:47

[J'ai oublié de changer mes habits, je me rattrape maintenant.]

Barbie était vêtue d'un t-shirt noir qu'elle avait raccourcit aux ciseaux pour laisser son ventre à l'air. Elle portait aussi un mini sort doré qui lui m'était en valeur son derrière et des sandales compensées assortit au reste. Sans oublie un petit sac à main avec ses affaires personnelles.

Sean voulait faire croire qu'il était un habitué des gonzesses à caractères, mais Barbie avait de la peine à le croire. Avec son attitude, il devait se prendre des claques toutes les deux secondes. A moins que les filles de se pays soient vraiment débiles et moins couillu que le garçon voulait le faire croire.

Lazare ne semblait pas vouloir si mêler. Peut-être qu'il était déjà ami avec Sean, surtout qu'elle était la petite dernière qu'il ne connaissait pas. Ce qui voulait déjà dire qu'elle ne pouvait pas compter sur lui. Alex prenait tout ceci calmement avec humour. Ils devaient tous en avoir vu d'autre, avec une telle diversité et surtout des jeunes armées de pouvoir.

Bon, elle n'allait pas perdre son temps inutilement ici à ce battre contre une tête de mule. Elle devait partir voir ailleurs, mais elle savait déjà comment avoir le dernier mot.

"J'ai de la peine à croire que tu t'y connaisse vraiment en chicas. J'me casse, pierdo mi tempo aca."

Elle profita aussi pour répondre à Alex et ça blague de couple avec Lazare.

"Maman, profites d'être seul avec lui pour éduquer ton fils."

Elle se dirigea en direction de la porte, mais avant de l'ouvrir elle se concentra sur la télévision pour si connecter. Elle prit une grosse voie et parla à travers des hauts parleurs de la télévision.

télévision a écrit:
"Et profites de regarder ses fesses, car tu n'en touches pas souvent. Et repenses y se soir quand tu te toucheras."

Elle sortit sans se retourner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Dill

avatar

Messages : 714
Taille : 1m80
Poids : 75 kg

Feuille de personnage
Réputation:
3/15  (3/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/29.L : Une raclée on the rocks s'il vous plait !   Lun 14 Déc - 22:43

A la réflexion sur le caniche, Sean répliqua grognon :

- C'est pas les caniches qui l'intéressent, mec. Ça serait plutôt les bouledogues français, son truc...

Lazare s'était donc enfui, couilles rabattues. Mouais, bon, pour être sincère, pas vraiment. Il les avaient renvoyés tous les deux à leurs chamailleries...

Alexander continua de se foutre d'eux. En même temps, on ne pouvait pas vraiment lui en vouloir : Sean aurait fait la même chose.

Sa dernière pique sur un amour à la sitcom lui retourna l'estomac :

- Nan, nan, nan, ya pas moyen...

Après une diatribe qu'on pourrait remplacer par "gnangnangnan", Barbie décida de quitter la pièce. N'avait-elle pas mis en doute le nombre innombrable de filles qu'il avait eu ?? Enfin, qu'il aurait pu avoir s'il n’avait pas été autant accaparé par... heu... autre chose ? Les yeux rivés sur l'écran, Sean l'accompagna d'une phrase d’encouragement :

- Ouais, casse-toi. Et t'en fait pas pour ma vie sexuelle. T'oublie pas de fermer la porte derrière toi, herma...

Il fut coupé par le poste télé. Le visage verdâtre de l'insupportable gamine y surgit pour lui donner un dernier conseil. Le jeune homme en resta complètement coi. Un moment juste. Son agacement reprit le dessus :

- Je me branlerai sur toi quand j'aurai une vraie fille en face, et pas un bébé habillé en pétasse ! cria-t'il, furieux.

Il comprit son erreur, mais trop tard.

- Pétasse...

Acte gratuit puisque l'adolescente avait disparu. Il était désormais seul avec lui-même. Ha, non. Il restait quelqu'un.

- J'espère que tu t'es bien amusé, mec ? dit-il sans agressivité à Alexander. C'est marrant mais j'ai l'impression que je me suis pas fait une amie, là. On comprend toujours pas pourquoi, d'ailleurs...

Il tendit la télécommande et éteignit la télévision, faisant taire le journaliste sportif qui avait succédé à la mutante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.kitsune-games.fr/personnages/sean-dill
Alexander Conowell

avatar

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/29.L : Une raclée on the rocks s'il vous plait !   Jeu 17 Déc - 1:20

Barbie s'attaquait à la connaissance de Sean envers les filles, probablement pour déranger sa virilité qui devait être un point sensible. Ce dernier s'était bien sûr défendu de la moindre amourette avec la fille tandis que celle-ci s'en allait en suivant la remarque de Lazare sur la gestion des "mômes".

Puis soudainement, Barbie apparut sur l'écran, lâchant un dernier pique à son camarade en touchant une fois de plus à la virilité du garçon. Décidément. La réponse criée par Sean arracha un sourire à Alex devant le ridicule de la situation. Ils s'engueulaient vraiment comme des gamins.

Finalement, Sean lâcha un dernier juron contre la fille comme l'aurait d'ailleurs fait Dakota, puis réalisa qu'il n'était pas seul. Est-ce qu'il s'était bien amusé ? Il ne fallait pas exagérer.

- " Vous êtes distrayants, tout au plus. " plaisanta-t-il en remontant son livre qui glissait sur ses cuisses.

Etrangement, le fait de ne pas se faire une amie semblait le toucher davantage qu'il n'avait semblé vouloir le faire croire en lui criant dessus. C'est sûr qu'hurler sur les gens était rarement la voie la plus facile pour se rapprocher. Mais certaines relations alambiquées fonctionnaient parfois par ce biais. Quant à savoir à quel moment la situation avait commencé à dégénérer, il l'avait déjà oublié pour sa part.

- " Vous aimez bien tenir tête aux gens tous les deux. " se contenta de répondre l'asiatique, s'orientant davantage sur le pourquoi que sur le comment.

- " On ne peut pas plaire à tout le monde de toute façon, même en étant le plus neutre du monde. Alors à moins de vouloir lui plaire spécifiquement... " laissa-t-il planer sans avoir besoin de terminer sa phrase pour être compris.

Paradoxalement, c'était pour éviter les critiques qu'il avait adopté lui même une attitude sans vagues contrairement à nombre d'autres de Graymalkin. Mais au final, ça ne le rendait pas bien plus heureux ou mieux vu, malheureusement. L'utilité de continuer était donc limitée, même si les habitudes avaient la vie dure à présent.

_________________


Dernière édition par Alexander Conowell le Lun 21 Déc - 16:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Dill

avatar

Messages : 714
Taille : 1m80
Poids : 75 kg

Feuille de personnage
Réputation:
3/15  (3/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/29.L : Une raclée on the rocks s'il vous plait !   Sam 19 Déc - 0:53

Lui ? Tenir tête aux gens ? Non, il ne voyait pas trop...

- Pourtant je comprends pas. Je suis une crème. Il se peut que de temps en temps je m'entête sur un ou deux sujets. Mais, bon, quoi, chui comme ça, mec... Peut-être un peu maladroit, quoi...

Il leva les épaules, ne sachant quoi ajouter.

Quant à plaire à la jeune fille, Sean répliqua sèchement :

- Ha non, moi je m'en fou de cette fille. Faut pas croire que parce qu'elle me roule son popotin sous le nez, je vais m'arracher le jean et la...

Sean marqua une pause. Il se gratta la tête, la tourna vers Alexander, revint vers l'écran, balbutia quelque chose, tourna de nouveau la tête vers son camarade.

- pffff... Bon ok.

Il éteignit la télévision et se plaça dans le canapé de tel sorte qu'il pouvait faire face au jeune asiatique :

- Bon, ok, peut-être - je dis bien peut-être ! - que son foutu arrière train ait réveillé quelque chose chez moi. J'veux dire, c'est bien beau l'amour qui va dans un sens (il pensa à Eden) ou une attirance platonique-machin (Chih-Nii traversa son esprit) mais ya un moment où un homme a besoin de... comment on dit encore... heu... Enfin, tu sais bien, quoi... libérer ses besoins. Chui pas un prêtre, quoique ces derniers temps, j'ai pu le croire.

Il partait sur une séance déballage intégrale. Depuis combien de temps n'avait-il pas vidé son sac à quelqu'un ? Pauvre Alexander, tiens :

- Moi, on m'a élevé dans la croyance que toute relation doit être assortie d'un sentiment amoureux. Allez, au moins vaguement amical, tu vois. Baiser pour baiser, avec des putes ou des filles faciles, je devrais pas. Et j'ai jamais vraiment fait, en fait. Bon, bref, tout ça pour te dire qu'ici, je suis confronté à un tas de possibilité mais que j'en saisie aucune... ou trop tard. J'y arrive plus, bon dieu ! Et ça me fou dans une rage, t'as pas idée !...

Il regarda Alexander intensément et reprit :

- Si je te déballe tout ça c'est que je te vois souvent seul, l'air plutôt calme, pas toujours hyper concerné, mais... zen quoi. Tu fais comment ? Dans ta situation, le sentiment amoureux c'est pas hyper facile, non ?

Sean, sentit qu'il risquait d'être gauche avec Alex. Il essaya de faire un effort :

- J'veux dire, j'imagine que trouver quelqu'un à Graymalkin qui aime les hommes, c'est pas hyper fastoche. Statistiquement parlant, j'entends. Alors oui, tu me diras qu'on est à San Francisco. T'es pas vilain dutout. T'as au moins la chance de pas avoir une mutation physique dérangeante. Donc, niveau rencontre avec des mecs, ça doit pas poser de problèmes. Mais comment tu fais pour gérer côté cœur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.kitsune-games.fr/personnages/sean-dill
Alexander Conowell

avatar

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/29.L : Une raclée on the rocks s'il vous plait !   Lun 21 Déc - 19:00

Alexander ne put s'empêcher de sourire à la façon dont Sean se voyait lui-même. Une crème, rien que ça ! L'innocence en était presque touchante. Tout juste concédait-il une maladresse occasionnelle. Le plus drôle fut le retournement de situation quant à la potentialité de considérer Barbie comme une partenaire par le simple fait de "remuer le popotin". Le garçon n'était visiblement pas très à l'aise avec cette remise en question, mais finit tout de même par admettre la vérité : ça lui faisait de l'effet.

Soudainement, Sean coupa la télé et se tourna plus précisément vers Alex. Ca sentait la discussion personnelle à plein nez ! L'idée fut dévoilée et les tensions sexuelles honteuses semblaient titiller le camarade qui était bel et bien émoustillé par Barbie. Jamais Dreams n'aurait imaginé être si près de la vérité en parlant de chamaillerie d'amoureux quelques minutes plus tôt. Le tout restait assez amusant et s'il l'avait voulu, il aurait pu devenir une vraie commère.

Le déballage continuait. Alexander tentait de paraître concerné par les affaires de coeur et d'autre chose que Sean partageait, écoutant docilement ce qui était livré : sexe, sentiments, relations amoureuses. Le principal soucis semblait être de réussir à draguer quelqu'un et qu'il y avait comme un blocage.

- " Peut-être que l'idée d'une conquête amoureuse qui pourrait te pulvériser littéralement d'un regard te paralyse. " suggéra l'asiatique pour essayer de dédramatiser le soucis réel.

Puis Sean tenta d'expliquer pourquoi il déballait tout soudainement à quelqu'un qui, finalement, n'était pas si proche que ça de lui. Même si la preuve de confiance était pour le moins agréable et touchante, il fallait aussi avouer qu'elle était définitivement inattendue et injustifiée. La raison semblait pourtant assez simple : il avait l'air zen et peu concerné par la chose. Était-ce pour autant logique ? Pas vraiment. En quoi quelqu'un qui ne semblait pas du tout concerné par les affaires amoureuses pouvait-il conseiller quelqu'un en manque de quelque chose qui touchait davantage aux pulsions sexuelles ? Alex était loin d'être le plus expérimenté...

"Dans ta situation, le sentiment amoureux, c'est pas hyper facile" venait de lui dire Sean. La "situation" avait sans doute à voir avec la solitude apparente, et réelle, d'Alexander à Graymalkin.

- " J'ai du mal à m'attacher. " admit Dreams sans avoir beaucoup à réfléchir. Ces derniers temps, il avait cogité sur ce genre de relations et la souffrance qu'elle lui insufflé par sa présence et son manque.

Mais des détails étaient nécessaire pour saisir ce que l'américain cherchait comme réponses, et ce dernier essaya de se mettre à la place d'Alex pour imaginer son quotidien. Etait-il tellement à part pour qu'on ait besoin de s'imaginer être lui ? Difficile de savoir si la démarche était flatteuse...

Comme Sean le disait, trouver quelqu'un qui aime les hommes, ce n'était pas forcément évident ici étant donné que la plupart des élèves étaient masculins. Mais visiblement, Sean semblait croire des choses que l'asiatique n'avait pas encore comprises.

Après quelques considérations d'ordre physique dans lesquelles Alexander apprenait qu'il n'était pas vilain du tout, une ambiguïté ne tarda pas à naître dans le discours. "Rencontrer quelqu'un qui aime les hommes.",  "Rencontrer des mecs.", "Gérer côté coeur" : il le croyait gay ? Laissant doucement transparaître une incompréhension, mesurée toutefois, l'asiatique tenta de déterminer s'il interprétait ce qui lui était dit ou si c'était bien ce qu'il comprenait.

- " Niveau mec ? " répéta le garçon pour marquer un début d'incompréhension du discours de son camarade, en plissant légèrement les yeux.

- " Je ne cherche pas particulièrement de relation amoureuse en fait. Et encore moins avec un mec. Si c'est ce que tu veux dire... " tenta de répondre Alex tout en précisant la méprise.

Soudainement pas très à l'aise sur la question, et commençant nettement s'interroger sur les signaux qu'il avait pu envoyer en ce sens, Dreams demanda :

- " Tu as cru que j'étais... ? Enfin qu'avec les... mecs ? Pourquoi ? "

Est-ce que parce qu'il était calme, mesuré, propre sur soi, poli ou quelque chose d'autre, il laissait croire qu'il chercher à sortir avec des garçons ? C'est vrai qu'il ne parlait jamais de sexe, ne fixait jamais un fessier ou une poitrine, ou n'avait jamais été pris avec un magazine osé comme ses camarades de chambrées aux hormones en ébullition, mais de là à en tirer de telles conclusions ! S'il ne courrait pas après les filles, est-ce que ça signifiait qu'il courrait forcément après les garçons ?

Peut-être même que c'était ce qui faisait que les autres se liaient moins facilement d'amitié avec lui ? Non, ce serait étrange. Dans le fond, ce n'était si important qu'on pense qu'il était gay. Ce n'était pas une tare et Gabriel, son frère de lait, l'était bien et de façon très affichée. Ce n'était pas important. Ce n'était pas mal. C'était juste étrange, et sans importance en réalité, puisqu'il ne courrait après personne. Mais ça le gênait tout de même. Et il ne savait pas du tout pourquoi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Dill

avatar

Messages : 714
Taille : 1m80
Poids : 75 kg

Feuille de personnage
Réputation:
3/15  (3/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/29.L : Une raclée on the rocks s'il vous plait !   Dim 27 Déc - 19:08

Pourquoi ? Pourquoi les oiseaux volaient-ils ? Sean n'en savait rien, c'était comme ça. Mais, comme de bien entendu, il ne se sentit pas d'explorer la question. Il détestait faire le psy à 2 balles. Ce qui le gênait, c'était que le jeune asiatique ne semblait pas se rendre compte de sa nature ou ne voulait pas en parler avec lui.

- Pourquoi ? Ben ça me semblait... évident, quoi. Non, mais bon, si c'est un sujet qui te gêne mec, je comprendrais. Je croyais que c'était de notoriété public en fait. J'veux pas qu'il y ait de malaise avec ça. T'es comme tu es. Une copine... non amie plutôt... avait les mêmes goûts...

Il réfléchit quelques instants se rendant compte de la stupidité de ce qu'il venait de dire.

- Non, enfin, non pas les mêmes goûts que toi. Sinon, elle aurait été... Enfin, bon, bref, voilà quoi.

Il leva les yeux au ciel.

- Bon, je fais le gros lourd, je m'en rends compte. Mais tu sais (il mit amicalement une main sur l'épaule d'Alex), faut pas t'inquiéter. Je suis là si t'as besoin de causer. J'ai l'impression que c'est pas trop ton genre mais faut pas hésiter. On est solidaire tous ici..

Il stoppa quelques instants et reprit :

- Enfin, sauf avec Ryo. Lui il est solidaire avec son nombril.

Et presque pour lui-même, il ajouta, renfrogné :

- Et avec Eden maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.kitsune-games.fr/personnages/sean-dill
Alexander Conowell

avatar

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/29.L : Une raclée on the rocks s'il vous plait !   Ven 1 Jan - 15:17

Le moins qu'on pouvait dire, c'était que Sean ne l'aidait absolument pas à comprendre la situation. C'était juste "évident", ce qui en soit n'avait rien de rassurant. Comment pouvait-il faire croire des choses "évidentes" et pourtant fausses ? Alex ne comprenait vraiment pas. Si entendre parler de sexe ne le gênait pas particulièrement, devoir lui même parler de ce sujet était une autre affaire.

- "La seule chose qui me gêne, c'est que tu te trompes sur moi. "
tenta d'objecter le garçon alors que l'autre continuait, ancré dans son idée.

Une amie avait les mêmes goûts ? Qu'est ce qu'il devait comprendre ? Quels goûts de quoi ? Sean soudainement faisait demi tour. Son amie n'avait plus les mêmes goûts.

- " Je ne comprends pas ce que tu veux me dire. Je suis précieux ? " demanda-t-il, essayant de voir en quoi il pouvait avoir un comportement jugé féminin.

Au moins, l'autre admettait être particulièrement "lourd", ce qui était assez plutôt réaliste. La main qu'il lui déposa sur l'épaule le mit mal à l'aise. Ca y est, Sean avait réussi à gêner encore davantage l'asiatique qui verrait à présent dans le moindre contact qu'il aurait avec quelqu'un un risque de faire croire des choses fausses.

- " Ce n'est pas parce que je ne parle pas beaucoup, que je prends soin de moi, que j'aime lire, que je suis calme et que je ne cours pas après les filles que je cours forcément après les garçons. Ton raisonnement est juste bizarre. Ca ne serait pas plutôt toi qui essayerait au contraire de cacher quelque chose en faisant semblant de courir après les filles ?"

Alex baissa les yeux vers la main de Sean de façon insistante pour lui retourner la méprise, volontairement, et qu'il réalise peut-être la situation inconfortable dans laquelle une telle théorie pouvait mener. En réalité, ce n'était pas du tout quelque chose qu'il pensait - il n'y avait pas réfléchi du tout et s'en moquait - mais s'il pouvait se venger discrètement, ce n'était pas de refus.

- " Ca se tiendrait en fait. Tu joues bien le jeu. Si je n'avais pas compris aujourd'hui, je pense que je me laisserai berner. Et là tu tentes ta chance avec moi pour savoir si tu peux espérer quelque chose de moi ou si je ne suis pas intéressé. C'est ça ? Ou c'est toi qui aimerais quelqu'un à qui en parler et tu sais que je suis discret sur le sujet, alors tu tâtes le terrain ! "

Alexander partait dans des réflexions à voix haute pour s'amuser et mettre mal à l'aise Sean. La théorie se tenait même s'il n'y avait absolument aucun fondement. Lui-même ne croyait pas du tout aux pensées qui s'enchaînaient dans sa tête.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean Dill

avatar

Messages : 714
Taille : 1m80
Poids : 75 kg

Feuille de personnage
Réputation:
3/15  (3/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/29.L : Une raclée on the rocks s'il vous plait !   Mar 5 Jan - 22:18

Sean réfléchit quelques instants :

- Oui... Oui, tu dois avoir raison. Ça doit être ça. Moi aussi je suis dans mon placard et j'arrive pas à en sortir...

Il libéra enfin l'épaule d'Alex, totalement ignorant de la gêne physique qu'éprouvait le jeune homme et retourna s’asseoir sur la canapé :

- Peut-être bien que c'est ça, oui. Ça expliquerait pourquoi je peux pas avoir de relations suivies avec une fille...

Il reprit sur un ton conciliateur :

- Bon en tout cas, excuse-moi si j'ai pas compris que t'étais un hétéro pur et dur. Après, moi, c'était pas pour te vexer, hein. J'veux pas que tu le prennes mal. Ouais, ok, tu traînes pas avec les filles, t'as un côté un peu précieux et fragile (si,si), t'aime les plantes, les fleurs et ton nom est... ambigu. Ça veux rien dire mais ça m'a trompé.

Il se gratta ostensiblement le menton :

- Bon après, on peut faire entrer n'importe qui dans ce genre de critères, j'imagine. Tiens, moi par exemple. J'aime les plantes aussi. A tel point que mon QG est un tas de broussailles. J'me sens bien qu'entouré par les herbes depuis que je suis en Californie. Je traîne pas trop avec les filles, sauf en mission. Je préfère allez faire le fou dans les bois avec un japonais. Je pense pas faire précieux, mais, hé, après tout, si on est toujours le con de quelqu'un, ça doit être aussi vrai pour d'autres choses : ya bien quelques personnes dans mon quartier qui trouvent que faire de l'arc, ça fait un peu pd. Et mon pseudo... un oiseau. Un petit oiseau. Tout mignon. Ya plus viril, c'est clair...

Semblant se rappeler soudainement quelque chose, il ajouta :

- Ha mais oui, mais oui, je suis con. Chui pas un bon exemple. Moi chui dans un placard. Pris sur le fait... Merde.

Il se leva du canapé et s'étira :

- Allez, mec. J'ai du boulot moi.

Il leva un doigt vers le ciel, soudainement assailli pour une vérité :

- Ou bien il s'agit juste de fuir cette conversation qui en révèle un peu trop pour moi. En 5 minutes, t'as fait un sacré boulot ! Efficace et tout et tout. On dirait... moi, tiens.

S'apprêtant à sortir, il lança un malicieux :

- Encore un point de convergence... Tu vas voir qu'on va finir par sortir le drapeau tout les deux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.kitsune-games.fr/personnages/sean-dill
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 04.06/29.L : Une raclée on the rocks s'il vous plait !   

Revenir en haut Aller en bas
 
04.06/29.L : Une raclée on the rocks s'il vous plait !
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chaleur de fin de journée, et une bonne raclée.
» 01. [St James's] Scrabble face
» Brock Lesnar en a marre
» Grammaire et conjugaison
» Noob, je suis un noooob!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Graymalkin Industries :: Premier étage :: Salon-
Sauter vers: