Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bureau de Neith Harlow

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Neith Harlow

avatar

Messages : 726
Taille : 1m65
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Attachante petite taupe
Nota Bene:

MessageSujet: Bureau de Neith Harlow   Mar 23 Juin - 10:21

04.06/27.L.

ArrowCuisine

Neith appréciait beaucoup son bureau. Le fait qu'elle ait pu l'aménager selon ses propres souhaits devait y être pour beaucoup. Une bonne partie du mobilier était tout simplement le sien. La séparation des biens comportait certains avantages. Revenant de la cuisine, elle entra avec une satisfaction certaine, malgré un petit reste de fatigue que la théine chassait progressivement. Soutenir Lily-Rose n'était pas une activité de tout repos, mais les progrès n'en demeuraient pas moins encourageants.

Le professeur se dirigea tout d'abord vers la vitrine de droite qu'elle ouvrit pour y déposer sa tasse propre, l'alignant parfaitement avec les autres déjà présentes sur l'étagère. Le meuble refermé, elle jeta un rapide coup d'oeil dans la bouilloire électrique posée sur la commode à côté pour s'assurer que cette dernière était bien vide avant de la débrancher. Puis elle fit quelques pas jusqu'à la fenêtre, se glissant entre un fauteuil et la petite table basse pour écarter les rideaux et ouvrir en grand. Il y avait un petit courant d'aiir plutôt agréable et changer l'air de la pièce lui sembla nécessaire avant de se remettre au travail. Son regard passa sur le parc, et plus loin sur les arbres du commencement de la forêt. Mine de rien, le cadre professionnel de Graymalkin lui paraissait autrement plus idyllique que celui terne et limite aseptisé des locaux du ONE.

Finalement, laissant porte et fenêtres ouvertes, Neith alla reprendre place à son bureau sur lequel elle posa sa tablette. D'un geste rapide, elle récupéra sur le dessus des dosser en attente une série de feuilles agraphées. Dessus se trouvaient les noms des membres de son équipes, et une référence informatique qu'elle s'empressa de pianoter sur son ordinateur portable. Une image 3D d'un théâtre apparu à l'écran et elle s'arma d'un stylo qu'elle fit pivoter quelques secondes entre ses doigts.

Les choses pouvaient vite changer à Graymalkin...

Elle fit glisser les feuilles contre le côté de son ordinateur et, après un court instant où elle parut se perdre dans ses pensées, elle traça le nom de Lucie. Quelque chose lui disait dans ce qu'elle avait perçu que le test qu'elle avait préparé allait nécessiter quelques ajustements. Elle survola le document papier suite à ça. Oh, il n'y avait rien qui puisse permettre à un regard indiscret de trouver quoi que ce soit d'exploitable. Il ne s'agisait que de notes, remarques personnelles, basé sur ce qu'elle avait observé des membres de son équipe au cours des précédents entraînements et séminaires. Tout avait été observé, décortiqué, afin d'établir un scénario qui puisse mettre au défi avec précision ces jeunes mutants. Tester leurs limites et leur objectivité avait ce petit côté divertissant qui donnait à Neith l'impression non pas de travailler, mais d'excercer simplement une activité de loisir. Souriant à cette pensée, elle ouvrit une seconde fenêtre sur son ordinateur et commença à reporter ses notes écrites, pianotant à une vitesse digne d'un concours de secrétaires.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blancpoil Wade

avatar

Messages : 677
Taille : 98 cm
Poids : 21 kg

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Sauvageon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Bureau de Neith Harlow   Mer 24 Juin - 18:01

Blancpoil, après avoir quitté Morgan, s'enfonça un peu plus profondément dans la forêt. Après quelques minutes d’errance, il trouva finalement un clairière reculée, baignée dans un point d'eau. Satisfait de sa nouvelle trouvaille, il marqua son territoire fraichement acquis avant de reprendre la route en direction de l'institut. Il avait maintenant du travail, et non des moindres, s'il voulait conclure son marché.

Arrivé a l'entrée du parc, il prit le temps de s’asseoir a l'abris des arbres bordant la forêt. L'esprit vagabond du quadrupède recherchait toujours une bonne âme charitable qui aurait la patience de lui apprendre ce dont il avait besoin pour continuer son entrainement. Tout le monde pouvait faire office de candidat, mais le lupin était résolu a trouver LA bonne personne.

Une fenêtre s'ouvrit, au loin. De sa vue fine, le lupin n'eut pas de mal a distinguer Neith Harlow prenant une bouffée d'air frais depuis son bureau. Neith Harlow... Blancpoil ne la connaissait pas très bien, hormis les rares échanges interposés, notamment lorsque Grand-Mère Lily-Rose était au plus mal. Il avait du passer par elle pour espérer arriver a son chevet et lui tenir compagnie. De ce qu'il avait compris, ce nouveau professeur a part entière était plutôt a l'aise pour cerner les gens, sans compter qu'il la voyait la plupart du temps le nez fourré dans des dossiers. Elle devait bien savoir lire, elle !

Le petit lupin scruta les alentours, avant de se diriger vers la fenêtre ouverte d'un pas rapide, sans bruit. S'appuyant sur le mur, il passa discrètement sa petite tête poilue au dessus du rebord. Neith était en train de tapoter quelque chose sur des boutons. De mémoire, c'était pour écrire des choses sur des écrans. Voila qui tombait a pic ! Il était pile au bon endroit, au bon moment. Et personne aux alentours ! L'occasion était rêvée.

Blancpoil se ramassa, et en un petit bond, sauta pour passer la moitié du corps par dessus le rebord de la fenêtre.

"Salut !" lança-t-il d'un ton guilleret. Salutation qui aurait été accompagnée de sa traditionnelle révérence si sa posture inconfortable le lui avait permis.

"Alors... Grand-Mère Lily-Rose a fini de se reposer ?" demanda-t-il en guise d'entrée en matière. Et puis de toute façon, elle aussi était concernée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jahwa.deviantart.com
Neith Harlow

avatar

Messages : 726
Taille : 1m65
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Attachante petite taupe
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Bureau de Neith Harlow   Mer 24 Juin - 20:09

Il pouvait exister tout types d'imprévus dans la vie. Mais un loup entrant par une fenêtre du premier étage ne faisait pas vraiment parti de ceux que Neith aurait pu envisager ces derniers temps. Le louveteau en atterrissant à moitié sur le rebord, bouscula table et fauteuils, provoquant un grincement au sol qui fit sursauter la télépathe plongée dans son travail. Elle se redressa tendue, dans un regard de pure impuissance quand elle vit basculer, comme au ralenti, la lampe qui se trouvait sur la petite table. Bien trop loin, et sans compétence mutante pour empêcher ça, elle écarquilla les yeux et... Poussa un frêle soupire quand l'objet tomba mollement sur le fauteuil d'à-côté.

Elle sourit, aussi prise par la situation probablement inconfortable du louveteau que par sa réaction purement instinctive. Elle avait pourtant accepté de relativiser sa notion de matérialisme dans un établissement rempli de jeunes mutants aux hormones en folies. Elle se rassit donc calmement, apaisée aussi par l'engouement de Blancpoil. Sa réputation de sauvageon n'était pas usurpée! Mais là où beaucoup y verraient sans doute de l'agacement, la télépathe y voyait une part de... Divertissement.

"Bonjour Blancpoil. Entres donc entièrement pour être plus à l'aise!"

Elle pianota encore quelques mots, puis son doigt glissa et tapota le touchpad. Les fenêtres se refermèrent et elle rabattit l'écran de son ordinateur portable, pour plus de savoir-vivre.

"Lily-Rose a reprit le travail. Tu peux la voir quand tu veux à présent. Mais il lui faut encore se ménager, par précaution."

Elle écarta son ordinateur et observa le lupin quelques instants. Le jeune mutant ne dépendait pas d'elle, mais le savait-il seulement? Neith en doutait. Difficile pour un loup de prendre connaissance d'un tableau d'affichage.

"Que puis-je faire pour toi?"

En règle générale, il s'agissait rarement d'un hasard quand un élève entrait dans le bureau d'un professeur, aussi peu conventionnelle que puisse être son entrée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blancpoil Wade

avatar

Messages : 677
Taille : 98 cm
Poids : 21 kg

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Sauvageon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Bureau de Neith Harlow   Jeu 25 Juin - 1:12

[On est pas au rez-de-chaussé ? oO]

Neith s'était redressée sur son siège comme si elle avait vu quelque chose de terrifiant. Blancpoil la dévisagea, sans comprendre de quoi il était question. Avait-elle peur de lui ? Il avait fait quelque chose de mal ? Et puis son regard fut attiré par un bibelot de bipède qui tomba sur un fauteuil. Le petit lupin le fixa pendant un instant et se rendit compte alors de la raison du petit sursaut de la bipède. Elle avait sans doute eu peur qu'il se casse. Il reporta son attention sur la référente.

"Désolé !" dit-il en un sourire gêné, même s'il avait parfois du mal a comprendre certaines notions telles que le décoration ou tout simplement l'attachement que l'on pouvait accorder a des choses a priori sans grand intérêt. Quoique lui aussi maintenant avait une possession de ce genre. Mais c'était pas pareil ! C'était un cadeau !

A l'invitation de Neith, Blancpoil ne se fit pas prier pour remonter en s'aidant de ses pattes arrières. En résulta une galipette malencontreuse sur l'accoudoir du fauteuil qui avait réceptionné avec brio la lampe, puis qui se finit sur le parquet. Un peu sonné, Le petit lupin secoua la tête pour reprendre ses esprits tandis que les fenêtre se refermaient derrière lui. Il regarda avec attention toutes ces choses bizarres qui se trouvaient dans le bureau, qu'il n'avait que trop rarement visité. Son esprit évasif fut rapidement recentré sur l'état de santé de Lily-Rose, dont Neith lui donnait des nouvelles.

"Oui, oui, oui. Je l'ai vu tout à l'heure." dit-il en opinant vivement du chef. "Même qu'elle a dit qu'on formerait une équipe... Avec Jane... Pis avec Malo, aussi."

Trêve de bavardage ! Neith lui demandait ce qui l’amenait ici. Bonne question ! Blancpoil sourit de toutes ses dents, content qu'on lui pose cette question aussi vite.

"Faut que tu m'aides !" dit-il de manière théâtrale et excentrique. Il se faufila derrière le bureau, a l'opposé de Neith et laissa dépasser sa frimousse, comme pour illustrer ce qu'il allait dire. "Je suis en pleine mission super, super secrète ! Et j'ai besoin que tu m'aides. Mais chuuuut ! Faut en parler a personne d'accord. En fait j'ai besoin que tu..." Sa tête disparut derrière le bureau, puis Blancpoil surgit en un éclair pour s'étaler a moitié sur le bureau.... M'apprenne a lire ! Tu veux bien, hein ? Dis, tu veux ? C'est super méga important !" demanda-t-il en une petite bouille qui se voulait attendrissante.

Et comment ne pas craquer face à cette boule de poil aux yeux grands ouverts et implorants ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jahwa.deviantart.com
Neith Harlow

avatar

Messages : 726
Taille : 1m65
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Attachante petite taupe
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Bureau de Neith Harlow   Jeu 25 Juin - 16:21

[Si si, c'est moi qui suis à l'ouest. Je corrige, désolée. ^^']

Neith eut un petit sourire rassurant face à l'embarras du louveteau. Les accidents arrivaient, ce n'était pas un drame, surtout quand il ne s'agissait que de dégâts matériels aussi mineurs qu'une lampe.

"Ce n'est rien. je dois apprendre à être moins matérialiste."

Surtout avec ce qu'elle avait lu de l'historique de Graymalkin. Les frais dûs aux emportements mutants étaient considérables. En y ajoutant les impondérables extra-terrestres, son coeur avait manqué quelques battements quand elle était arrivée au chiffre final auquel le ONE avait participé suite à l'accord maintenant révolu. Heureusement qu'ils avaient payé au préalable!

Elle observa la gestuelle hasardeuse de Blancpoil pour arriver, avec une grâce toute relative, sur le parquet de son bureau. Au moins il était parvenu à entrer entièrement, c'était déjà pas mal. Elle posa les coudes sur son bureau et croisa les doigts devant sa bouche, dissimulant un amusement preque moqueur. Aaah, les enfants...
Neith hocha la tête à la réponde du jeune mutant. Lily-Rose avait déjà pris en charge son équipe, c'était du rapide! La doyenne se reprenait avec encore plus d'efficacité qu'elle ne l'avait estimé.
Le reste lui parut plus étrange. La manège très théâtral du louveteau l'indtriga quelque peu, mais son sursaut sur le bureau bouscula quelque peu son arrangement. Si rien ne chuta de justesse, son stylo entreprit une roulade pour attérir sur ses genoux alors qu'elle s'était reculée pour esquiver, de justesse d'ailleurs, un coup de boule qui l'aurait envoyée admirer le tissage de son tapis de très près.

"Calme-toi, jeune loup..."

Etrange qu'il vienne le lui demander. Compte tenu du lien qui existait entre Blancpoil et sa grand-mère Lily-Rose, Neith aurait plutôt pensé que ce serait vers celle-ci qu'il se tournerait. Elle tapota légèement le dessus du crâne poilu avant de remettre son stylo en place.

"C'est pour faire une surprise à Lily-Rose que tu veux apprendre? En tous les cas c'est une excellente initiative. Si je peux t'aider, c'est avec plaisir, Blancpoil."

Elle connaissait la différence culturelle du louveteau avec la grande majorité des élèves de Graymalkin, et aussi les quelques inquiétude que son rejet partiel de l'humanité pouvait causer à sa référrente. Il fallait encourager tout pas qu'il ferait en leur direction.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blancpoil Wade

avatar

Messages : 677
Taille : 98 cm
Poids : 21 kg

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Sauvageon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Bureau de Neith Harlow   Mar 30 Juin - 19:06

L'attitude quelque peu excessive du louveteau eut pour effet de provoquer un autre effet de recul sur Neith, qui en avait également profité pour éviter un coup de tête malencontreux. Elle lui demanda de se calmer avant de récupérer son truc pour écrire, qu'elle tapota contre la tête de Blancpoil. Il plissa les yeux sous le "choc", ne sachant pas a quoi pourrait bien servir un geste pareil, ni même quel effet cela aurait sur lui. Mais de toute évidence, il n'y avait rien de particulier a noter de côté-ci.

Et contre toute attente, après une supposition sur la raison d'uns telle résolution, l'enseignante accepta d'apporter sa pierre a l'édifice tout en encourageant le petit lupin. Les yeux de ce dernier se remplirent d'étoiles, a mesure qu'il saisissait toutes les portes qui pouvaient s'ouvrir a lui.

"C'est vrai ? Promis, tu vas m'aider ?" demanda-t-il, n'en croyant pas ses oreilles.

Il s'écarta du bureau et bondit plusieurs fois dans la pièce, laissant éclater sa joie.

"Ouaiiiiis ! Trop bien ! Jeee-vais-avoir-mon-entrainement-euuuuh !" s'exclama-t-il. Cette perspective avait au moins le mérite d'égayer sa torride journée.

Réalisant soudain qu'il en avait peut-être trop dit, il se retourna en direction de la prof, d'un air déconfit. Il se rapprocha a nouveau du bureau et s'appuya dessus pour faire dépasser sa tête, d'une mine inquiète.

"C'est pas pour grand-mère Lily-Rose... enfin, si un peu... Mais c'est Morgan qui m'a dit qu'il m'apprendrais plein de trucs si je voulais bien lire. Alors j'ai dit oui. Mais tu le dis pas, hein ? D'accord ? Si les autres sont au courant, ils vont être super jaloux."

Son inquiétude fit place a une certaine réjouissance, voire même de l'impatience caractéristique des enfants de son âge.

"Alors, on commence quand ? On va faire quoi ? Hein ? Dis ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jahwa.deviantart.com
Neith Harlow

avatar

Messages : 726
Taille : 1m65
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Attachante petite taupe
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Bureau de Neith Harlow   Mar 30 Juin - 20:00

Le point positif était que le lupin semblait vouloir apprendre avec un intérêt qui n'était clairement pas présent quelques temps plus tôt. Si elle ignorait la cause de ce revirement, elle n'allait en tout les cas pas le dénigrer. Les traits de Blancpoil en paraissaient même risibles. Il avait une palette d'expression proprement impressionnante pour un loup.

"Oui, promis."

La suite éclaircit quelque peu les éventuelles interrogations du professeur. Le désir d'apprentissage de Blancpoil n'était pas aussi désintéressé que le louveteau aurait pu le laisser penser. Lui qui pourtant affichait une attitude toute intègre ciblait cette fois-ci une satisfaction tierce très égoïste. Un détail qu'elle éluderait certainement quand elle évoquera les désirs de progrès du jeune mutant avec Lily-Rose. Elle croisa les mains sur son bureau, en poussant un petit "hm..." qui voulait clairement dire "tu t'es dévoilé, vile manipulateur!". Neith n'eut pourtant pas besoin d'en demander d'avantage que Blancpoil avouait tout d'un bloc ou presque.

"Quel professeur intelligent, ce Morgan..."

Doublement intelligent. Imposer indirectement un apprentissage à un élève tout en s'épargnant le travail du dit apprentissage n'était pas très digne d'un représentant du corps enseignant. Surtout compte tenu du fait qu'étant donné les compétences de l'intéressé, ce n'était certainement pas l'art du macramé qu'il allait apprendre au louveteau.

"Ils n'ont pas à être jaloux. C'est le travail d'un professeur d'enseigner. Prendre du temps à la demande d'un élève est le minimum."

Ce qui n'empêchera certainement pas Neith de toucher un mot sur la méthode quelque peu douteuse de Morgan. Pourquoi ne pas simplement avoir proposé ses services jusqu'au bout? Redoutait-il les limites de sa pédagogies? Pourtant les professeurs aussi pouvaient apprendre. Elle reposa son stylo sur le côté avant de poursuivre.

"Nous commencerons pas les bases. Reconnaissance des lettres et de leurs sons associés, avec quelques exercices. Je dois trouver du matériel adapté, mais ça ne sera pas long. Je te propose de commencer demain matin, par exemple. Cela me laissera la soirée pour préparer ta première leçon. Je te propose de faire tous les jours quelques exercices, pas nécessairement longs. Nous adapterons en fonction de ton intérêt et de la rapidité de tes progrès. Qu'en penses-tu?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blancpoil Wade

avatar

Messages : 677
Taille : 98 cm
Poids : 21 kg

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Sauvageon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Bureau de Neith Harlow   Lun 13 Juil - 9:05

Neith acquiesçait a toutes ses demandes, en semblant lui reprocher quelque chose dans le ton de sa voix. Ou peut-être semblait-elle déçu ? Blancpoil n'aurait su trancher sur la question, ni même savoir pourquoi. Elle tenta de le rassurer quant à la réaction des autres élèves, en se basant sur le fait qu'un professeur devait au minimum se rendre utile envers eux. C'était leur travail. Le lupin ne comprenait pas vraiment cette notion, une de plus, mais il ne démordait pas sur cette condition.

"Oui, mais c'est super super important ! Je veux pas que les autres soient au courant ! J'veux leur faire la surprise ! J'veux qu'ils voient que j'peux me rendre utile..." dit-il en baissant la tête, comme s'il n'y croyait pas lui-même.

Après quoi, Neith lui proposa un programme d'apprentissage. Blancpoil écouta avec attention. ça avait l'air moins compliqué que la dernière fois que grand-mère Lily-Rose avait essayé de le faire lire. En fait, ça avait tout à fait l'air abordable. Ce à quoi le petit lupin répondit d'un sourire.

"D'accord. Alors je viendrai demain matin."

Il faudrait tout de même ne pas arriver trop tôt. Les humains avaient l'habitude de dormir un peu plus longtemps que lui. Il n'était pas rare qu'il observe l'institut s'éveiller bien après lui. Quand bien même, cela lui donnerait un peu de temps pour faire ce qu'il avait a faire dans les bois. De toute manière, il en avait terminé pour aujourd'hui. D'une patte en avant, Blancpoil s'inclina respectueusement, comme de coutume, avant de se diriger cette fois-ci vers la porte, puisque les fenêtres étaient fermées. S'aidant de ses pattes avant pour s'élever et atteindre la poignée, il n'eut pas de mal a entre-ouvrir le passage. Il jeta un coup d'oeil dehors, vérifiant qu'il n'y ait personne dans le couloir, puis s'engagea dans le couloir. Après un court instant, la tête du lupin passa dans le bureau, un sourire enjôleur au visage.

"Salut !" lança-t-il a Neith avant de disparaître pour de bon.

Arrow Ailleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jahwa.deviantart.com
Neith Harlow

avatar

Messages : 726
Taille : 1m65
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Attachante petite taupe
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Bureau de Neith Harlow   Jeu 16 Juil - 17:47

Il y avait quelque chose d'attendrissant dans les mimiques expressives du louveteau. Sous son apparence animale, ses mots et sa tonalité trahissaient l'enfant bel et bien humain qu'il était, au fond. Neith ne chercha pas à rassurer particulièrement Blancpoil. Elle doutait que des paroles soient le plus appropriés. Les progrès qu'il ferait, que ce soit en lecture ou en formation spécial Morgan, seraient assurément bien plus efficaces pour booster sa confiance en lui.

En tous les cas, le jeune mutant semblait motivé pour se lancer dès que possible dans l'apprentissage fastidieux de la lecture. Sera-t-il tout aussi motivé quand il faudra passer à la leçon à proprement parlé? C'était une autre histoire. Mais sur ce plan, ce serait aussi à Neith de faire ses preuves. Si ses propres professeurs lui avaient dit qu'elle finirait dans l'enseignement enfantin, elle aurait sûrement éclaté de rire. Il fallait un début à tout, probablement. Cela faisait parti de son nouveau métier.

La télépathe eut un sourire amusé face à la révérence. Décidément les loups avaient des coutumes aussi étranges que respectueuses. Sans doute y avait-il là quelques choses qu'il serait bon qu'elle apprenne aussi. En attendant, elle se redressa et suivit, étonnée, le départ de Blancpoil... Et son retour pour faire les choses plus humainement formelles. Définitivement un enfant.

"A demain, Blancpoil."

Elle secoua la tête, définitivement divertie par cet intermède imprévu. Il était temps pour elle de se remettre au travail. Elle attrapa le stylo et ajouta sur son brouillon de papier les mots "cahiers d'écriture et abcédaire basique" pour classifier ses activités à venir. Mais tout d'abord, elle avait un entraînement à fignoler. Elle releva son écran et repris son activité première avec zèle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neith_Harlow

avatar

Messages : 2426
Taille : 1m72
Poids : 70 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Sur répondeur
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Bureau de Neith Harlow   Lun 20 Juil - 16:37

Arrow Salle des dangers

Lorsque Lily-Drown quitta Jean-Christophe, il/elle parcourut d'un pas viril les couloirs métalliques des sous-sols. La métamorphe n'était pas partie l'esprit vide de cette rencontre avec son collègue ex-terroriste. Mais le cerveau emprunté au brutal Pakistanais ne lui permettait pas de réfléchir à toutes ces informations et recommandations. Des sentiments contradictoires l'animaient à l'égard du Belge : envie de se moquer, espoir d'amour, gratitude, admiration, rivalité.

Il/elle remarqua de nombreux bruits infimes qu'elle ne percevait pas avant. Si Lorenzo était peut-être dans son laboratoire, son odeur rôdait assurément dans les parages. On pouvait presque dire que "ça puait le Claymore", ce qui n'était pas étonnant vu le temps qu'il passait dans ces lieux pour ses expériences.

Lily-Drown humait cet air, de plus en plus odorant. Elle capta les sueurs encore persistantes d'Hawkeye et de Féral du côté de la salle d'entraînement. Bien avant d'atteindre l'infirmerie elle sentit l'odeur familière du sang, associée à celle de Féral. Mais l'empreinte olfactive du Florentin était également présente. Tout cela était tellement clair pour lui/elle que son cerveau pouvait presque refaire le film. Pourtant les sous-sols paraissaient déserts. Ce pouvoir était fascinant.

En passant près du labo, sans même s'en rendre compte, il/elle avait changé de nouveau d'apparence.

Il/elle attendit l'ascenseur tout en essayant de rassembler ses esprits.

Arrivée eu rez-de-chaussée, il/elle avait réussi à prendre une résolution.

Une odeur de loup imprégnait fortement le couloir mais la métamorphe se concentra sur son fil rouge: aller rendre visite à Neith.

D'un air très concentré il/elle se dirigea vers son bureau, frappa sèchement et poussa la porte déjà entre-ouverte.


L'homme qui entrait était de forte carrure, bien plus large et musclé que Lorrenzo et pourtant une bonne partie de son visage semblait appartenir au Florentin. Le regard doré en revanche n'était pas de lui. L'individu connaissait néanmoins bien les lieux puisqu'il vint s'asseoir devant le bureau de Neith, en tirant le second fauteuil à roulettes comme s'il était chez lui.

Il prit ses aises et soupira en massant sa mâchoire... mal agencée sur ce visage déformé.

"Salut la grosse ! J'ai encore fait une connerie ça tourne dans tous les sens. Tu m'fiches un coup d'pied au cul du crâne ?"


Sa voix était bien celle du médecin de Graymalkin. Il grimaça et se pinça le nez, qui se cassait à mi-chemin  entre l'Italie et le Pakistan.

"Tain ça pue grave le vieux clébard chez toi. C'est ton nouveau parfum ou t'as choppé une triméthylaminurie en allant aux chiottes ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neith Harlow

avatar

Messages : 726
Taille : 1m65
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Attachante petite taupe
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Bureau de Neith Harlow   Mer 22 Juil - 11:05

Le travail de Neith était terminé. Du moins elle avait fait tout ce qui était nécessaire à l'entraînement prévu pour les élèves qui seraient sous sa responsabilité. Ce qui ne l'empêcha pas de paufiner certains détails. Après avoir récupéré sur une étagère un pavé traitant de la psychologie, domaine dans lequel elle se voyait depuis quelque temps contrainte de se former un minimum, elle afficha sur son écran le visuel en trois dimmension d'une fillette métissée aux boucles dorées. Ouvrant le livre, elle feuilleta les premières pages, traitant du développement de l'enfant et de sa relation au langage pour prendre quelques notes. Le touches du clavier étaient alors le seul son qui se faisait entendre dans le bureau redevenu silencieux après le passage de l'expressif louveteau.

Du moins jusqu'à-ce que quelques coups se fassent entendre sur la porte entrouverte. Le regard de Neith quitta instantanément son écran pour se reporter sur... Qui? Une expression d'étonnement passa sur les traits du professeur. Avant même qu'elle n'arrive au bout de son interrogation sur l'absence d'annonce d'un nouveau venu, ses pensées qui avaient effleurées celles de l'inconnu familier lui avait déjà apporté sa réponse avant même que Lily-Rose ne démontre toute l'étendue poétique de l'une de ses personnalités.

Elle ne répondit rien, et se contenta de fermer son ordinateur portable, puis son livre qu'elle posa par-dessus alors que la doyenne poursuivait. Neith huma l'air, sans percevoir d'odeur de canidé. A qui Lily-Rose avait-elle emprunté ce pouvoir olfactif qui lui échappait? Sur un ton très calme, elle se décida à parler, apportant une première réponse.

"Blancpoil est passé."

Elle observa silencieusement la caricature assise en face d'elle. Jusqu'à maintenant, Lily-Rose avait repris un contrôle sur ses personnalités. C'était d'ailleurs bien la raison pour laquelle Neith n'avait pas fait d'opposition à ce que la doyenne prenne des élèves sous sa responsabilité. Aurait-elle commis une erreur de jugement? Ou quelque chose avait-il perturbé la matriarche?

*Que s'est-il passé, Lily-Rose?*

La voix avait résonné en douceur directement dans le crâne du franco-italo-pakistanais-(ajouter autre origine si nécessaire). Elle cherchait la personnalité légitime de ce corps, égarée dans une foule, mais en superficialité tout d'abord. Neith ne voulait certainement pas mettre un "coup de pied au cul de la tête" de Lily-Rose tant que ça ne s'avérait pas définitivement nécessaire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neith_Harlow

avatar

Messages : 2426
Taille : 1m72
Poids : 70 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Sur répondeur
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Bureau de Neith Harlow   Mer 22 Juil - 19:21

Le colosse croisa ses deux bras sur sa large poitrine et fronça le nez. Ses yeux jaunes jetèrent un regard agressif sur la bureaucrate qui venait de fermer ordinateur et livre.

"Ah ouais ? Il foutait quoi ici j'peux savoir ?"

Cette récurrence de "Blancpoil" dérangeait fortement le métamorphe. Il se souvenait vaguement de la discussion avec Aurock mais n'en retenait qu'une solution floue et sans doute inefficace. Le loup essayait-il de lui planter un couteau dans le dos en allant voir un autre référent ?

Comme Neith s'y était préparée, beaucoup de pensées s'entre-choquaient dans le cerveau de la doyenne. La personnalité légitime de ce corps était sûrement quelque part, à chercher le fil rouge qu'elles avaient tissé ensemble après des heures de travail. Mais la foule unanime et grondante répondit vigoureusement à la question télépathique. Une pensée bourrue domina le vacarme. Et elle résonna en chœur.

*Taintain fais pas chier toi aussi avec ta LiRose en plaque de mes deux deux ! Vous nous faites chier chier !*

Une autre pensée prit le relai pour répondre à la communication. C'était Lorenzo. Clair, concis et franc.

*Je le regrette mais Drown a raison. Neith je te remercie de ton travail thérapeutique, tu as vraiment fait de ton mieux. C'est le médecin qui parle mais aussi l'ami. Ne crois-tu pas que Mask ait le droit de choisir sa personnalité ? Je pense qu'elle mérite un peu plus de respect, y compris de ta part.*

C'est une pensée avatar de Jean-Christophe qui prit la suite, tout en "poussant" mentalement l'intruse vers la sortie.

*Nous avons tous admis que Lily-Rose avait fait son temps. Je viens d'avoir une longue discussion avec Kate qui est du même avis que nous. Dans le troupeau, les vieux bovins s'excluent d'eux-mêmes pour ne pas ralentir le groupe. C'est ce que Lily-Rose a décidé et nous devons respecter cela.*

"Alors c'est quoi le nouveau délire de Chianpoil ?"

Ajouta impatiemment l'hybride devant le regard observateur de la fouineuse de cerveau. Des images de bières et d'apéro vinrent encombrer les pensées superficielles, estompant la foule.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neith Harlow

avatar

Messages : 726
Taille : 1m65
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Attachante petite taupe
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Bureau de Neith Harlow   Jeu 23 Juil - 9:35

Le ton en disait long sur l'émotivité liée à Blancpoil. La frustration de voir son élève se tourner vers un autre professeur devait certainement être difficile à ignorer dans le flot instable de personnalités. Surtout qu'elle ne devait certainement pas posséder les plus pacifistes en surface, à en croire le regard jaune qui renforçait l'aspect imposant de son apparence. Dans l'embroglio de pensées qui la heurtèrent, elle failli presque pourtant ne pas entendre les propos énoncés à haute voix. Neith ferma un court instant les yeux, établissant rapidement la démarche qu'il lui faudrait employer. D'abord, éviter que la personnalité dominante du moment ne prenne d'avantage de pace en exprimant agressivité et violence.

"Il passe par les fenêtres, comme d'habitude. Au moins il a eu la politesse d'échanger quelques superficialités et de s'excuser. Il semble que tu aies une bonne influence sur ce petit."

Elle inclina la tête vers la fenêtre encore ouverte, où un courant d'air soulevait mollement quelques voilures. C'était là que le plus dur allait maintenant se profiler. Si l'esprit de Neith était resté silencieux et se laissait pousser tout d'abord vers la sortie, cela n'allait pas durer. Sa passivité première n'était dûe qu'au fait qu'elle analysait les réponses et, surtout, qu'elle ne considérait pas ces paroles comme celles de ses collègues. Il ne s'agissait que de facettes de Lily-Rose.

"Comment choisir une personnalité quand on s'efface en abandonnant?"

Le recul de Neith se stoppa brutalement. Physiquement, le professeur se releva et contourna le bureau pour repousser de quelques centimètres les accessoires qui s'y trouvaient. Elle s'appuya les fesses contre le meuble, pour se retrouver à côté de la doyenne, mais en restant debout, accentuant de par sa position temporairement plus haute sa volonté de reprendre les rênes de la situation.

"Il y a tant de contradictions Lily-Rose. Mais je n'y vois que de la lassitude et de la fatigue. Trouver des raisons sous le couvert de pensées empruntées ne rendra pas un abandon plus légitime."

L'agressivité liée au passage de Blancpoil n'était clairement pas le propos. Pour Neith, cet écart était passé. Sa pensée s'imposait à présent, sous le rappel d'apéro qui, sans qu'elle n'ait de contrôle dessus, lui donnait étrangement faim. Elle balaya les images d'un souffle mental et, à défaut de repousser les personnalités, elle les écartait, à la recherche de celle, terrée quelque part, de Lily-Rose.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neith_Harlow

avatar

Messages : 2426
Taille : 1m72
Poids : 70 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Sur répondeur
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Bureau de Neith Harlow   Jeu 23 Juil - 23:13

"Quelques superquoi ??" S'étonna l'homme multiple en écarquillant les yeux. Puis il se frotta la joue déformée avec perplexité.

"Bonne influence... tu m'fais marrer. Des trucs de gonzesses ça..."

Gromella-t-il en hésitant. La lueur agressive disparut de son regard qui alla se perdre vers les voiles paresseux de la fenêtre.

De l'autre côté du rideau mental, Neith créa la surprise au milieu des ombres qui s'étaient retirées avec son recul tactique. Ses communications télépathiques avaient jeté un froid. Des pensées courraient confusément qui approuvaient l'abandon, les contradictions, la fatigue et la lassitude, puis d'autres aussitôt réfutaient les mêmes choses. Après avoir chassé les images d'apéro, la télépathe jouait des coudes dans la polémique mentale de Mask. Elle fut stoppée par une femme d'âge vénérable, qu'elle put prendre un bref instant pour Lily-Rose mais qui prit la figure d'Eve Beckett.  

*Tu me déçois beaucoup Neith. Qui te parle d'abandon ? De pensées empruntées ? C'est ta solitude qui te fait dire des bêtises pareilles. Retourne chez tes nouveaux amis, puisque tu t'es détournée de moi comme on change de chemise.*

Comme une balle de flipper la pensée de Neith fut repoussée contre l'entité Lorenzo qui l'enveloppa.

*Tu dis vrai mais tu n'en tires pas le bon diagnostic. C'est l'ami qui parle, mais aussi le médecin. Pourquoi n'as-tu pas confiance ?*

Une autre pensée forte rayonna, avec cette même tendance à repousser l'incursion télépathique. C'est l'empreinte fougueuse de Vesna qui s'exprima soudain.

*Tu veux que j'te dise ton problème Neith ? J'en ai juste la claque d'être une vieille peau sans personnalité, chiante à mourir, handicapée mentale, qui ramène toujours sa morale à deux balles, qui n'a pas d'amis ! La looseuse totale ! On veut tous changer d'film sauf toi ! J'peux être belle, jeune, rebelle, rejeune...*

"Gouaha, t'sais qu't'es bien roulée ? Tu t'es dopée à l'estradiol ? Si t'étais pas aussi relou tu m'exciterais..."

Dit l'hybride de Drownrenzo en ricanant grassement, comme l'Américaine s'était appuyée debout contre la table près de lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neith Harlow

avatar

Messages : 726
Taille : 1m65
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Attachante petite taupe
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Bureau de Neith Harlow   Ven 24 Juil - 10:26

Quel chaos! Si elle voulait obtenir des résultats, il allait falloir qu'elle se concentre un peu plus sur ce qu'elle faisait à l'intérieur même de la tête de Lily-Rose. La discussion à haute voix devait passer au second plan. Elle avait obtenu l'essentiel: la caricature s'apaisait sensiblement. Même si la gouaille dominante de Drown semblait rester comme pour tenter d'alléger (à coup d'humour lourd certes) la situation visible, celle qui se jouait dans les méandres de l'esprit de la doyenne était autrement plus compliquée.

Son pouvoir resta présent, mais à nouveau elle garda le silence. Tentative de déstabilisation, bousculade, agression verbale... Lily-Rose déployait un système de défense presque désespérée. Pourtant, il semblait à Neith qu'elle n'avait rien à protéger. Rien hormis elle-même mais l'ex employée du ONE n'avait-elle pas déjà prouvé qu'elle ne cherchait qu'à l'aider?

"C'est parce que je suis relou que tu m'aimes bien. Je vais avoir besoin de ton aide pour la suite. Essaie de te concentrer sur tes pensées."

Et ça risquait bien d'être particulièrement difficile. Drown tenait plus du gosse dissipé que du vieux yogi. Neith s'appuya d'avantage contre son bureau, pour avoir un appui suffisant afin de ne plus trop se soucier du monde réel.

*Tu te trompe d'ennemi, Lily-Rose. Je ne suis pas celle qui t'agresse. Ne gaspille pas ton énergie à essayer de me déstabiliser, tu ne fais que prolonger ta propre peine.*

Au lieu d'avancer, Neith se contenta de fixer ses propres pensées dans celles de Lily-Rose. Stable, elle ne se laissa plus balader par les personnalités multiples. Il lui fallait déjà imposer son imperméabilité à toute tentative d'endoctrinement, avant de pousser sa volonté.

*Tu peux être qui tu veux, c'est vrai. Mais si tu n'es plus là pour maintenir le contrôle, tu ne seras plus personne.*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neith_Harlow

avatar

Messages : 2426
Taille : 1m72
Poids : 70 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Sur répondeur
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Bureau de Neith Harlow   Sam 25 Juil - 15:27

En réponse à sa demande, Neith obtint seulement un bâillement blasé de l'hydrokinésiste partiellement médecin.

"Ok trop merdique quoi..."

Ses narines hyper-sensibles semblèrent agitées par quelque-chose et il afficha un air renfrogné.

Dans son crâne d'oeuf, l'hybride rebondissait comme toujours sur les mots télépathiques de la visiteuse. Le "tu te trompes d'ennemi" et le "tu ne seras plus personne" causèrent une vague de murmures indignés et des protestations.

Comme Though s'installait sur ses positions, un cercle d'ombres se forma à distance. Rien de très différent de ce qu'elle avait pu expérimenter par le passé. N'avait-elle pas déjà scruté et fendu cette foule, pour chercher Lily-Rose ou pour débusquer et chasser un doublon perturbateur ? N'avait-elle pas déjà fait le ménage des Mystiques et autres Csatars ? Et remis telle ou telle personnalité à sa juste place ? Il y avait sans doute encore des "marquages" au "sol", relatifs à ses interventions. Elle était connue ici. On l'écoutait et on l'attendait au tournant.

Cependant un voile gris, comme un léger brouillard, l'empêcha de scruter ce petit monde. Une voix posée, calme et grave de vieil Afro-Américain résonna.

*Je sais très bien qui est mon ennemi. C'est toi-même.. qui m'a aidé à m'en débarrasser pour retrouver le chemin de la raison.*


La télépathe aperçut au premier rang, Prodigy lui-même assis sur un fauteuil roulant, estampillé "X". Il affichait un visage goguenard, puis poursuivit.

*Tu as tort. Le contrôle est loin de nécessiter d'avoir Lily-Rose Donowho à la tête. Bien au contraire. Une fille quelconque, qui n'a laissé aucun souvenir à ses anciens camarades X-Men, qui s'est terrée parmi les humains pendant la plus grande partie de sa vie, sous une autre personnalité, gâchant ainsi le don magnifique qu'elle avait reçu. Qui a joué un rôle insignifiant chez les Pères Fondateurs comme chez les nouveaux X-Men. Ce gaspillage ne peut plus durer. Elle n'a plus aucune légitimité ici.*

Le vieil homme avait derrière lui et à ses côtés, à tous les coups, plusieurs Pères Fondateurs, mais d'autres ombres aussi que l'idée de plus en plus présente de TOXICITÉ estompait.

*Tout démontre qu'un autre administrateur-réseau peut et doit être désigné. N'avez-vous pas fait la même chose à Graymalkin Industries, pour la survie des X-Men ?*

Un sourire rusé se peignit sur ses traits arides. Plusieurs silhouettes, dont les voix d'Aurock et de Claymore, répondirent par l'affirmative à cette question toute rhétorique.

*Nous lui garderons un rôle honorifique. Nous avons pris la décision de choisir ce nouvel administrateur aujourd'hui-même.*


"Jme fais chier... j'sais même pas pourquoi j'suis..."  

En surface, les narines de l'impatient Drownrenzo frétillaient et son visage se braquait à nouveau vers la fenêtre.

"Tain je rêve, tu sens cette petite odeur de delta9-tetra-hydro-cannabinol de merde ?? Quelqu'un fume du chichon dehors bordel ?!"

Une odeur très fine, très subtile, très lointaine. Inexistante pour Neith en tout cas. Sans doute provenait-elle <de la forêt>, où Dreams avait fini par constituer et allumer son joint. Une brise fugace l'avait poussée dans les parages, sans penser à mal pour le mélancolique garçon.

Drownrenzo eut les yeux jaunes brillants et se redressa, dans un mouvement pour se lever. Sans doute allait-il éclaircir cette situation car l'idée de toxicité de la substance avait bizarrement envahi son cerveau.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neith Harlow

avatar

Messages : 726
Taille : 1m65
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Attachante petite taupe
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Bureau de Neith Harlow   Lun 27 Juil - 18:37

Ce qui se déroulait dans le bureau demeurait très secondaire aux yeux de Neith. Le vrai travail se déroulait en ce moment-même dans le crâne hybride de Drownrenzo. La télépathe semblait presque s'y perdre, tant ce qui l'entourait n'était plus visible à ses yeux. Comment conserver la concentration d'un esprit aussi égarer? Cela lui paraissait peine perdue. Surtout compte tenu du fait que Drown était davantage connu pour sa gouaille que pour une quelconque volonté inflexible.

Quelque chose voulait lutter plus sérieusement dans cet amalgame de pensées et si Neith fut surprise, c'était avant tout de ne pas avoir vu cet aspect-là de Lily-Rose s'exprimer plus tôt. Pourtant, même sans pouvoir, Prodigy restait une référence de bon sens et d'esprit. Un bon sens qui, ici, parut quelque peu défaillant à la télépathe. Elle ne bougea pas, et laissa le phénomène parader dans une position qui ne serait immanquablement jamais la sienne.

*En voilà un jugement bien cruel, Lily-Rose. Serait-ce la culpabilité qui te fait prendre le masque de Prodigy? Mais tu ne peux vraiment te voiler la face. Un homme aussi cultivé n'aurait pas offert un rapprochement aussi simpliste entre la complexité d'un esprit biologique et le fonctionnement atrocement logique d'une machine. Mais je dois reconnaître que cette charmante tentative apporte de l'eau à mon moulin.*

Elle s'avança dans cet esprit, défiant ces avatars de menace inexistante. Il ne s'agissait que de défense mentale, de tentative de dissimuler ces choses qui incitaient Lily-Rose à rendre les armes, à perdre un peu de terrain. Comme si elle ignorait un fait pourtant d'une radicale importance.

*Soit. Partons sur une logique plus terre-à-terre. Prodigy, Claymore, Aurock, Drown... Tant de personnalités ne sont que des facettes, des représentations de traits particuliers assimilés grâce à un pouvoir lié à un seul et unique esprit. Ce même esprit qui maintient l'ensemble. Une Lily-Rose qui s'efface, et c'est la perte de toutes ses facettes qui va immanquablement se profiler. Nous le savons très bien, le chaos mène à la destruction. Tu ne l'aurais pas oublié, si tu avais réellement été Prodigy. Seulement voilà, tu n'est que Lily-Rose. Vous l'êtes tous. Mystique t'a forcé à te terrer pour te protéger, et surtout à protéger les enfants, et c'était très malin. Mais cette menace passée, ce sont ces mêmes enfants que tu mets en danger en restant sur la déf...*

La voix de la caricature s'éleva de façon perturbatrice pour Neith. Elle avait besoin de pouvoir s'immerger totalement dans l'esprit de la doyenne et les conséquences de son déséquilibre rendait les aléas de l'apparences de la métamorphe particulièrement perturbateur pour le travail de la télépathe. Allait-elle devoir agir là-aussi?

"Ne laisse pas tes pouvoirs te déconcentrer. Ce qui se passe à l'extérieur ne pourra pas être pris en charge si ce qui se passe à l'intérieur n'est pas sous ton contrôle."

En attendant cela nuisait déjà à sa concentration. Si Drownrenzo se laissait encore distraire, ou pire, s'il choisissait d'ignorer ses propos, elle allait devoir employer la manière forte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neith_Harlow

avatar

Messages : 2426
Taille : 1m72
Poids : 70 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Sur répondeur
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Bureau de Neith Harlow   Mer 29 Juil - 23:08

L'assemblée intra-cranienne de Mask écouta comme un seul homme (une seule femme ?) les pensées émises par la télépathe pour contrer celles de Prodigy. L'ancien chef des Pères Fondateurs posa ses coudes sur ses accoudoirs et son menton sur ses mains jointes. Il arbora une expression d'étonnement intéressé, puis un léger sourire. Il goûtait visiblement la joute cérébrale.

Pourtant le brouillard toxique que Drownrenzo produisait avec sa nouvelle idée fixe rendait le tableau très opaque.

Lorsque Neith s'avança, la foule lui céda le passage avec réticence, et se refermait immanquablement derrière elle. Des murmures désapprobateurs s'entrechoquaient. Claymore, Aurock et Drown gardèrent un air sombre et renfrogné quand elle les cita comme de simples "facettes". Ils reculèrent dans les ombres.

C'est quand la télépathe évoqua l'idée que le chaos menait à la destruction que le plus d'indignations fusèrent, ainsi que quelques cris de panique et un seul cri de victoire, du type "je vous l'avais bien dit". Bien sûr, lorsqu'elle affirma que tous ici étaient Lily-Rose, on râla de plus belle, et il y eut quelques rires. La "tension" était palpable.

Les mots chaos et destruction résonnaient, mais la concentration de Neith vacilla au milieu de son discours, la ramenant toute entière près de son collègue hybride. Celui-ci la toisait de son air mi-stupide mi-vexé.

"Parle à mon cul ma poule, jte dis que j'ai senti dla drogue putain... si je choppe les ptits cons qui fument... Jsuis ami camé et médecin camé bordel je sais cque ça fait ces pharmaconneries..."

Drownrenzo se leva d'un geste impétueux et se dirigea vers la fenêtre pour l'ouvrir en grand. Il poursuivit de sa voix italienne déformée par un accent pakistanais.

"Le chaos mène à la destruction. Faut l'mater tout d'suite."

Dans sa tête envahie par les images de fumée, de drogue, de drogués, de laboratoire, de forêt, de cancéreux, de nécrose, de Neith, d'herbe, de clochards, d’adolescents... l'assemblée des copropriétaires menée par Prodigy avait glissé dans une strate inférieure de la conscience. Là où il faudrait un peu plus de concentration encore à la télépathe pour opérer.

Toujours en scrutant le parc, Drownrenzo ajouta avec gravité :

"Tu as raison Neith, j'ai besoin d'un autre pouvoir, plus destructeur, plus puissant. Voyons ce qu'il y a en kick dans le secteur..."

Neith lu clairement que Mask activait sa faculté de détection des pouvoirs mutants.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neith Harlow

avatar

Messages : 726
Taille : 1m65
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Attachante petite taupe
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Bureau de Neith Harlow   Dim 2 Aoû - 12:21

Et le voilà, ce commencement de chaos. Aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur, le désordre s'installait, rendant le travail bien compliqué pour un seul esprit. Neith allait devoir faire un choix qui l'embêtait quelque peu. Elle n'aimait pas contraindre les gens qu'elle était supposée aider. Mais étant donné l'état des pensées de Lily-Rose, elle se demandait si ça ne risquait pas de devenir dangereux de laisser une caricature influencée également par certaines personnalités extrêmes aller "mater" un ou plusieurs élèves. Il risquait d'y avoir le genre de dégâts que la doyenne pourrait suffisamment regretter pour se retrancher encore plus profondément derrière une foule de personnalités volées et illusoirement protectrices.

"Je suis vraiment désolée, Lily-Rose. Mais il va falloir mettre de côté tes principes d'éducation. Ils sont faussés par ton pouvoir et risque de mettre la sécurité des enfants en danger."

Activant son pouvoir secondaire, elle figea tout d'abord les gestes physiques de Drownrenzo pour l'immobiliser. Cela ne suffira pas à arrêter son pouvoir, ni ne l'empêchera de la contrer, mais au moins, elle se positionnait en tant qu'adversaire temporaire et gagnait quelques précieuses secondes.
Des secondes qu'il lui fallait mettre à profit pour essayer de bousculer cette strate. Tant pis pour la finesse, il lui fallait retourner aux sources même des pouvoirs de la métamorphe pour pouvoir les bloquer au besoin. Mais aussi et surtout pour rappeler à Lily-Rose ce qu'elle était au départ, à la base même, avant de ressentir le besoin de se retrancher. Avec une délicatesse très modérée, Neith privilégia l'efficacité à la douceur en bousculant l'esprit de la matriarche pour reculer progressivement dans ses souvenirs, avant Mystique, avant l'attaque Csatar. A l'aube du Old School.

*N'oublie pas... Tu es venue me demander mon aide, Lily-Rose. Alors montre-toi*

Elle savait que ça n'allait pas être simple. Il y avait de bonnes défenses et l'évolution même de la situation le prouvait. Les pensées de la métamorphe se perdaient entre sa discussion en profondeur, ses sensations extérieures, ses propos tenus dans le bureau, sa volonté de veiller sur les jeunes, biaisée par les personnalités qui se chevauchaient.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neith_Harlow

avatar

Messages : 2426
Taille : 1m72
Poids : 70 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Sur répondeur
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Bureau de Neith Harlow   Mer 5 Aoû - 21:25

Neith figea Drownrenzo qui se retrouva immobile à scruter le parc. Les mains appuyées au bord de la fenêtre il exprima sa colère par un grondement de révolte.

Les pensées de Mask se focalisèrent sur cette "nouvelle traîtrise" et firent tourner en boucle les paroles que Neith venait de prononcer pour justifier son attaque... tout en se mélangeant au magma précédent. Mais la télépathe n'en eut cure et bouscula cette marmelade mentale pour remonter les souvenirs de la métamorphe. Nul ne répondit à son appel adressé à Lily-Rose.

Elle balaya les avatars qui se dressaient devant elle sans même leur laisser l'opportunité d'en placer une. Parmi eux, pléthore de Lorenzo et de Drown qu'elle laissa derrière elle vociférant ou se justifiant.

Plus loin, elle dépassa Mystique et les Csatars, des cases déjà bien explorées et nettoyées pendant la thérapie de la doyenne. La voie semblait libre, rien ne la contrait ici.

Arrivée dans la zone des souvenirs du Old School, Neith ne perçut tout d'abord qu'une image dominante. Il s'agissait du bâtiment lui-même et du quartier populaire de l'ancien Chicago industriel où il était implanté. Sans doute la première chose qui venait à l'esprit de Mask quand elle pensait à cette période. D'ailleurs quelque chose indiquait que l'image avait été convoquée assez "récemment". Le lieu respirait la paix et la sécurité. Ou tout le contraire ? Un malaise planait. Une contradiction. Un bug.

La télépathe ne parvenait pas à passer ce souvenir, afin de se rendre à "l'aube du Old School". L'ancien hôtel en briques, avec son petit panneau accroché à l'entrée et balloté au vent, interdisait à toute pensée de le survoler ou le contourner.

En revanche, une pensée enveloppante émanait du bâtiment et disait en substance : "Vous avez une minute? Faut que j'vous parle..."

La pensée était insistante, omniprésente, et autoritaire. Elle se répétait au point de rendre la télépathe incapable de passer outre. Pourtant des lumières et des sons vagues laissaient penser que d'autres souvenirs persistaient dans le bâtiment et sans doute au-delà. Mais cette barrière les dérobait à l'investigation. A quoi bon ?

En surface Drownrenzo ruminait de ne plus pouvoir remuer le petit doigt. Il s'était représenté la carte mentale de tous les pouvoirs mutants présents aux alentours immédiats. Empathie... Super-agilité, super-audition... super-vision... Il les passait en ne s'y arrêtant qu'un bref instant.

"Putain que des pouv de merde!!!" Prononçait-il en s'énervant et en s'agitant pour tester la résistance de la contrôleuse mentale. La concentration de Though était mise à rude épreuve.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neith Harlow

avatar

Messages : 726
Taille : 1m65
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Attachante petite taupe
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Bureau de Neith Harlow   Dim 9 Aoû - 0:39

S'enfonçant dans les pensées de Mask, Neith laissait son pouvoir secondaire maintenir encore quelques temps Drownrenzo. La perspective de voir la doyenne s'éloigner était en soi assez peu problématique, elle savait que sa télépathie pouvait couvrir une large zone. Non, le soucis majeur était cet amalgame de personnalités qui pourrait faire ressortir de la brutalité face au jeune mutant qui s'était théoriquement adonné à des activités illégales.

Face à cette représentation du Old School imposant, elle ne pouvait plus avancer. Il y avait donc là matière à travailler, quelque chose qu'il allait falloir bousculer. La pensée qui dominait tournait en boucle, de façon obsédante, à la manière d'un mantra récité encore et encore afin d'apporter une substance à travers des mots, sans qu'elle ne puisse en discerner l'origine exacte. Elle en était à découvrir le porche, consciente que pour que cette étape s'impose, son importance était nécessairement majeure, quand sa concentration fut troublée par un Drownrenzo énervé. Elle-même contrariée, elle lâcha un "chut" vindicatif alors qu'elle s'asseyait dans le fauteuil laissé à l'abandon par la matriarche. Il lui fallait sa pleine concentration, et puisque celle-ci serait immanquablement perturbée par la caricature, autant faire des économies d'activité de son côté à elle. Silencieuse, elle s'enfonça dans le fauteuil, jusqu'à ce caler pour limiter le travail de son attention inconsciente sur son propre corps avant de s'avancer à nouveau dans l'esprit de Lily-Rose.

*Allons-y, Lily-Rose... Que s'est-il passé ici? Quelle pensée te tourmente?*

Elle se figea quelques instants, portant non plus son intention sur le décor, mais plus sur la pensée tournante. Qui avaient prononcé ces paroles initialement? Lily-Rose elle-même? Ou quelqu'un à qui elle avait accordé cette fameuse minute?

*Montre-moi, s'il te plait. Permet-moi de t'aider.*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neith_Harlow

avatar

Messages : 2426
Taille : 1m72
Poids : 70 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Sur répondeur
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Bureau de Neith Harlow   Dim 9 Aoû - 13:38

La télépathe n'eut aucun mal à découvrir que les paroles initiales avaient été prononcées par Xéna. Comme en réponse à la requête de Neith, la porte d'entrée du vieil hôtel s'ouvrit et le vent virtuel s'y engouffra comme autant de soupirs.

La voix identifiée lâcha sa logorrhée bien rodée.  

*Quand nous nous sommes rencontrés en Russie, vous m'aviez indiqué que si je rejoignais les X-men, j'aurais à affronter les Pères Fondateurs. Jusque-là j'étais d'accord mais si j'avais su qu'ils connaissaient notre planque et qu'ils étaient susceptibles de nous attaquer n'importe quand, je ne vous aurai jamais rejoint! ... Je pensais que nous étions protégés, que vous nous aviez assuré un endroit sécurisé! ... Nous avons eu beaucoup de chance cette nuit. Les Pères Fondateurs nous ont sous-estimés mais nous aurions pu tous y rester... Je viens juste d'arriver et j'ai déjà failli me faire buter. J'ai plaquée toute mon ancienne vie pour affronter des terroristes mais je pensais que je le faisais avec un minimum de moyens et d'assurances! Comment avez-vous pu laisser cette nuit nous arriver?*

Le souvenir était bien gravé dans ses détails : un hangar désaffecté, les pallettes de bois vermoulues, le X-Jet, le regard noir de Vesna, ses cheveux électriques, sa jeunesse insolente, les murmures accusateurs et plaintifs des enfants dans le van défoncé... Pas de représentation de Lily-Rose puisque la scène étaient enregistrée à travers ses yeux. Mais la bobine du film déroula ses paroles.

*Je suis sincèrement désolée de t'avoir déçue. Tu es arrivée à un moment où j'étais en grandes difficultés. ... Je ne suis pas une grande tacticienne, Vesna. J'ai du prendre des décisions. Les pires, ou le moindre mal. Il fallait que nous soyons au Old School, pour accueillir les mutants comme toi. J'ai pris ce risque alors que le Old School n'était plus sûr.*

*La belle affaire ! ... Vous avez l'air de dire que vous saviez que ce genre "d'attaque surprise" était possible. Avez-vous prévenu les élèves alors? Parce que, pour ma part, je n'ai pas eu vent de cette information capitale. Si je l'avais su, je n'aurai certainement pas fermé l’œil de la nuit et puis peut-être aurais-je mis mes affaires à l'abri... Tout ce qu'il me restait de Russie, de chez moi, se trouve à présent sous une tonne de gravats. Il ne me reste plus rien, exceptés le tee-shirt et le short que je portais cette nuit. Pour le coup, c'est sûr, je recommence une nouvelle vie! ... Comment puis-je me sentir en sécurité si je ne peux pas vous faire confiance? Comment puis-je vous faire confiance si vous prenez les risques à notre place? ... Mais cette nuit, j'ai été surprise...énervée parce que j'ai eu l'impression de m'être engagée dans quelque chose de désorganisé et de complétement suicidaire, d'avoir tout plaqué pour quelque chose qui n'en valait pas le coup. Ça m'a foutu les j'tons et ça craint toujours encore maintenant.

*Je suis la seule responsable de ce merdier. A tout hasard tu n'aurai pas une pommade pour les coups et un cachet d'aspirine ?*

*Je n'en ai pas. Dieu te jugera au moment du Jugement dernier, mais cela n'empêche pas certaines personnes de juger tes actes entre temps.*

*C'est vrai, ce que j'ai entrepris est sûrement une énorme erreur. Vous vous attendiez à ce que je sois en mesure de repousser Hellion et les autres. ... Je suis désolée de ne pas avoir été à la hauteur de vos attentes mais quelque part c'est une bonne chose. Je sais que je n'ai pas l'étoffe d'un Xavier ou d'un Cyclope et je ne l'aurai jamais. Autant que vous le sachiez aussi.*

*Charles-Xavier et Cylcope n'ont fait que des choses biens et leurs décisions à eux étaient vraiment héroïques, j'imagine...*

La suite se brouillait dans les limbes jusqu'à ce qu'à nouveau, la même phrase retentisse : *Vous avez une minute? Faut que j'vous parle...*

Neith s'était assise dans le fauteuil de bureau laissé libre par Mask et pouvait ainsi se concentrer sur ses perceptions et actions mentales. Drownrenzo n'avait plus fait de bruit pendant une minute environ, mais son état physique se modifia.

La silhouette rétrécit jusqu'à atteindre un peu plus d'un mètre soixante en taille. La chevelure brune s'allongea de quelques dizaines de centimètres et gagna en volume. Une jupe crayon noire taille haute, un chemisier bleu pâle et de hauts talons noirs vinrent compléter la copie fidèle de Neith Harlow. Appuyée à la fenêtre dans l'exacte position de l'ancien Drownrenzo, elle s'adressa à elle avec beaucoup plus de civilité que son prédécesseur Italo-Pakistanais.

"Tu as raison il n'y a que toi qui puisses m'aider, ce n'est pas un hasard si je t'ai choisie parmi tous les autres. Mais j'aimerais que tu le fasses sans utiliser tes pouvoirs contre moi. Qu'en penses-tu ?"

La télépathe sentit que Mask avait finalement trouvé dans la zone un pouvoir qui lui convenait : le sien. Logiquement elle perçut le déploiement simultané d'un bouclier psychique ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenzo Mancini

avatar

Messages : 999
Taille : 1m83
Poids : 72 kg

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: En muto-ménopause
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Bureau de Neith Harlow   Dim 9 Aoû - 15:38

Arrow Chambre de Lorenzo

Un coup sec se fit entendre contre la porte du bureau de Neith. Pivotant lentement sur ses gonds la porte ouverte révéla une silhouette décharnée et vieillie : son regard étaient vitreux, ses lèvres absentes et l'individu avait l'air particulièrement hagard.


Le torse était nu et le côté droit où la peau et la chair n'existaient plus laissait les côtes à la vue de tous. Lorenzo portait un jogging gris et impeccable qui contrastait avec l'ensemble répugnant.

Avec cette arrivée, une odeur rance de putréfaction envahit rapidement la pièce. Outre le physique en décomposition, l'attitude de Claymore semblait indiquer qu'il n'était pas tout à fait dans son état normal. Ses bras - ou du moins ce qu'il en restait - étaient tendus à mi-hauteur devant lui et ses yeux ne semblaient voir personne.

Sa démarche était saccadée, presque hésitante. Alors qu'il venait d'entrer pleinement dans le bureau, il émit un son grave et guttural peu engageant. Il se dirigea lentement vers le double de Neith Harlow. Sa tête penchée pivota mécaniquement vers la véritable télépathe avant de revenir sur Lily-Neith.

Rapidement la doyenne ressentit une démangeaison sur ses bras comme de légers chatouillements. Après quelques secondes, cela commença à gratter... Ça en devenait vraiment irritant.

Un nouveau son guttural sortit de la gorge du cadavre vivant et d'un geste vif il s'empara de la main de Lily-Neith. Le contact était glacial et répugnant puisque Mask ressentait les os sous la peau du professeur et distinguait très bien les ongles jaunis lorsqu'ils n'étaient pas absents. Lorenzombie commença à soulever le membre de sa collègue pour le rapprocher de son visage. La main de Mask était désormais à portée de ses dents noircies...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neith Harlow

avatar

Messages : 726
Taille : 1m65
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Attachante petite taupe
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Bureau de Neith Harlow   Dim 9 Aoû - 22:49

Le souvenir gagnait en netteté, émergeant du flou émotionnel causé par les pensées chaotiques précédentes. Elle entend les voix, et les reconnais à présent. Mais les avatars sont bien loin et seul ne reste que la représentation de faits bien réels qui se sont produits à Chicago. Un souvenir marquant, car certainement en cause dans les remises en questions de la doyenne. Neith ressentit le froid d'une manufacture désaffecté, et les courants d'airs s'engouffrant par des carreaux brisés. Les murmures, bâillements, lamentations se perdaient dans un van au loin. Elle percevait l'attente, et les pensées quant à l'arrivée prochaine d'un soutient local. Les températures s'adoucirent, sous l'effet probable d'un pouvoir mutant, celui de la moscovite très probablement. Il y avait de l'énervement dans le ton de la voix, chargée de reproches. Mais par-delà tout ça, Neith imaginait surtout la peur, ou la terreur éprouvée par le fait de se faire attaquer en pleine nuit, dans un environnement pourtant censé être rassurant. La discussion allait bon train, et elle comprit toutes les implications de ces souvenirs.

Le manque d'informations, les conséquences d'actes précédents, beaucoup de choses avaient provoqué la destruction de la Old School à Chicago. Au centre de tout ça se trouvait immanquablement Lily-Rose qui, responsable de ceux qu'elle avait réuni, se trouvait face à la détresse d'enfants qui avaient tout perdu. Des enfants qui pourtant avaient affronté des menaces qui en auraient détruit plus d'un. Il y avait eu du bon dans cette mésaventure et c'était à ces points qu'elle voudrait que Lily-Rose se raccroche pour ne pas perdre le fil de sa propre personnalité. Les erreurs permettaient de grandir sur bien des plans. Mais alors que la première phrase se répétait, une désagréable odeur de mort vient emplir les narines de Neith. Un autre souvenir venant se mêler à l'ensemble? Elle ressenti un choc, comme si on lui claquait une porte en plein sur la figure, associée à un haut-le-coeur qui la saisit un court instant.

Dans la réalité physique, sa propre voix lui parvint avec une netteté troublante. Mais ce ne fut pas ça qui la repoussa hors de l'esprit de Lily-Rose. La protection induite par son propre pouvoir lui fit l'effet d'une bourrasque qui la chassa violemment de son travail, coupant net sa concentration avec une brutalité douloureuse. Prise d'un sursaut, Neith se redressa rapidement, avant que l'odeur ne la frappe de plein fouet. Une violente migraine associée à un début de nausée la saisit et elle plaque une main contre sa bouche en fermant les yeux pour contrer ce premier pique de malaise qui s'estompa partiellement dans les premières secondes. Sa tête se tourna vers sa copie conforme qui l'avait rejetée. Si la défense restait justifiée, il n'en demeurait pas moins que le rejet restait contradictoire avec la demande d'aide. Cependant, il restait plus plaisant d'avoir à communiquer avec quelqu'un de similaire à soi-même plutôt qu'un italo-pakistanais caractériel.

"Je n'ai pas eu le choix, tu te dispersait trop. Et je sais que tu comprend très bien mon geste, puisque selon toi je suis la plus indiquée..."

Mais était-ce vraiment le cas? Non. Neith était surtout la seule télépathe dans les environs prête à aider, parce qu'au final il lui restait ici aussi à faire ses preuves. Elle n'était pas nécessairement la plus indiquée pour ce travail, elle qui se retrouvait psychologue par besoin, sans antécédents adéquats. Mais elle ne pu pousser ses réflexions. Si la migraine s'installait avec un pique de douleur moins conséquent, la nausée avait tendance à persister. Mais d'où venait une telle puanteur? Neith voulu se relever, mais renonça, encore trop chancelante. Elle tâchait de réunir sa réflexion pour poursuivre, mais un coup sec retentit et la porte s'ouvrit, laissant une vision d'horreur se profiler en même temps que l'odeur venait prendre pleinement possession du bureau.

Lorenzo... Aucun doute sur le sujet, c'était un aspect de son pouvoir. Mais l'apparence n'en demeurait pas moins répugnante et pendant un très vague instant surréaliste, Neith se demanda combien de bâtons d'encens elle allait devoir brûler pour chasser cette pestilence de SON bureau. Elle pivota sur son siège pour ne plus fixer que le médecin, dont la gestuelle paraissait lui échapper. Depuis quand agissait-il comme un véritable zombie? Des souvenirs luis revinrent en mémoire. Ceux-là même où, encore enfant, elle était blottie au milieu de ses frères et soeurs alors que tous se gavaient de bonbons devant le trente-sixième retour des morts-vivants en couinant de peur entre deux éclats de rires le soir d'Halloween.

Mais elle était bien loin d'avoir envie de rire. S'accrochant à son bureau, elle se redressa finalement pour se relever entièrement. Le zombie choisi de se diriger vers sa version copiée, sans que Neith ne puisse s'interposer. Elle en était encore à réunir ses pensées, se demandant si il restait quelque chose d'exploitable pour elle dans un cerveau putréfié. Les pensées pouvaient-elles moisir? Avant même de se poser d'avantage de question, la main de Lily-Rose s'était retrouvé à quelques centimètres de la bouche entrouverte de Lorenzombie.

"Non!"

Une vieille peur primitive saisit Neith qui, dans un premier réflexe de protection, voulu bloquer les agissements physiques du médecin, et éviter que la doyenne ne perde quelques doigts. Oui, les films d'horreur renforçaient la paranoïa.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neith_Harlow

avatar

Messages : 2426
Taille : 1m72
Poids : 70 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Sur répondeur
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Bureau de Neith Harlow   Lun 10 Aoû - 19:11

Mask retrouva toute sa capacité de mouvement au moment où Neith fut brutalement éjectée de son esprit. Mais comme elle, une odeur abjecte la frappa de plein fouet. Un début de nausée la saisit et elle plaqua une main contre sa bouche en fermant les yeux pour contrer ce premier pique de malaise qui s'estompa partiellement dans les premières secondes. Elle se tourna vers sa copie conforme qui lui répondait. Elle lui tendit un sourire crispé. Crispée elle l'était aussi contre le fenêtre, car l'odeur putréfiée devenait de plus en plus étourdissante.

Neith² voulu se décoller de la fenêtre, mais renonça, encore trop chancelante. Elle tâchait de réunir sa réflexion pour poursuivre, mais un coup sec retentit et la porte s'ouvrit, laissant une vision d'horreur se profiler en même temps que l'odeur venait prendre pleinement possession du bureau.

Lorenzo... Aucun doute sur le sujet, c'était un aspect de son pouvoir. Mais l'apparence n'en demeurait pas moins répugnante et pendant un très vague instant surréaliste, Neith² se demanda combien de bâtons d'encens elle allait devoir brûler pour chasser cette pestilence de SON² bureau.

Elle se redressa pour ne plus fixer que le médecin, dont la gestuelle paraissait lui échapper. Depuis quand agissait-il comme un véritable zombie ? Des souvenirs lui revinrent en mémoire. Ce fameux jour dans le salon de Graymalkin, où Lorenzombie s'était attaqué à ...  des démangeaisons ?

Éberluée par le physique d'outre-tombe de son collègue, et alarmée par l'action évidente de son pouvoir destructeur sur elle, Neith² se frotta vigoureusement les bras et imprima un pas sur le côté. Mais ses mouvements se glacèrent sous le son inhumain que poussa la créature infernale. Neith² faillit tourner de l'oeil et sentit son cœur faire un bond quand la main décharnée se posa sur elle. Le torse squelettique, la figure innommable et les chairs pendouillantes face à elle la saisissaient d'horreur. La panique fut totale quand l'immondice porta sa propre main à ses dents pourries, sous son haleine fétidissime...

"Non!"

S'écria à son tour Neith² avec la même peur primitive que son double. Elle décida de bloquer les gestes du dément, et bizarrement cela fonctionna ! Il stoppa son mouvement infâme. Les yeux sombres de la mutante scrutèrent avec angoisse les orbites cadavériques.

"Jésus tout puissant ... Que.. que puis-je faire pour toi ?"

Bégaya-t-elle, avant de lancer un grappin télépathique dans le cerveau en décomposition de son collègue.

*Que s'est-il passé, Lorenzo ?*

La voix avait résonné en douceur directement dans le crâne du zombie. La télépathe² n'attendit bien sûr pas la réponse pour regarder elle-même ce que le monstre drogué avait derrière la tête.

Elle n'était pas psychologue ni médecin légiste de formation mais étant (nouvellement) télépathe, elle se sentait la responsabilité de l'aider. D'autant que son attitude le présentait comme un danger potentiel pour les élèves (et pour elle-même dans l'immédiat). Elle ne retira pas sa main crispée des griffes osseuses qui la retenait mais jeta un bref regard appuyé à sa copie dans le fauteuil.

"Ne laissons pas ses pouvoirs nous déconcentrer. Ce qui se passe à l'extérieur ne pourra pas être pris en charge si ce qui se passe à l'intérieur n'est pas sous notre contrôle."

Informant ainsi sa copie de la stratégie, elle espéra que les fourmillements irritants cesseraient avec le blocage des mouvements de Lorenzombie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bureau de Neith Harlow   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bureau de Neith Harlow
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Neith Harlow
» 03.05/31.L.Alaska+faits+divers+Neith+Harlow+14+heures
» Bureau du maire
» Inauguration du Bureau Haitien du Droit d'Auteur
» Le bureau des assignations

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Graymalkin Industries :: Rez-de-chaussée :: Bureaux des professeurs-
Sauter vers: