Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 04.06/27.L.Strengh of Wind

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: 04.06/27.L.Strengh of Wind    Jeu 23 Avr - 12:07

Un peu perturbé par sa discussion avec la jeune américaine, Jane s'était dirigé vers un coin dont elle avait habitude dans le parc. Il avait pour particularité de ne pas avoir trop de passage et d'être éloigné de la petite route et des chemins. C'était pas vraiment une planque, mais souvent elle y était tranquille. La tête trop retourné pour se concentrer sur le bouquin de Lorenzo, elle s'était attelé à la finition de ses boomerang, elle en avait trois, chacun ayant leur particularité :

Le premier était fin et très effilé au bout. Malgré le fait qu'il soit en bois, il était fait pour se planter dans la chair et blessé la victime, ce qui permettait de l'affaiblir et de la traquer ensuite. Son poid et sa forme lui permettait d'être utilisé à longue distance mais pour qu'il soit mortelle, il fallait obligatoirement atteindre un point vitale de la créature avec, ce qui n'était absolument pas chose aisée.

Le second était bien plus gros et lourd. Adapté pour les distances beaucoup plus courtes, il servait à se défendre contre les prédateurs, car sa distance de jet était beaucoup plus limité, ce qui permettait au lanceur de le récupéré rapidement en cas d'urgence. Son poid était idéal pour démettre les os, mais surtout pour ouvrir et briser les crânes de ses adversaires.

Le troisième enfin, semblait être plus polyvalent. Son poid et sa balance atteignait des distances respectable, mais son manque de puissance ne lui permettait qu'assommer ou blesser une éventuelle victime. C'était le boomerang que la succube destinait aux humains ou aux créatures qu'elle ne souhaitait pas tuer et sur celui qu'elle travaille le plus.

Tous sont fait en bois et sont des modèles à deux pâles. Les deux dernier sont polis, contrairement au premier dont il vaux mieux faire attention pour ne pas se couper par mégarde. L'australienne n'aimait pas les modèles modernes qui semblait juste fait pour la frime ou les amateurs du japon avec leur trois ou quatre pales.

Actuellement, elle terminait la conception du second. Elle le lança, et après avoir observé sa trajectoire qui lui semblait imparfaite, prenait son couteau pour le tailler un peu plus avant de le polir. Il fallait être très précis, car sinon, le boomerang pouvait dévier, ce qui pouvait causer la blessure de quelqu'un. Elle était ainsi absorbée par son travail, ne vérifiant juste son entourage qu'avant un lancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Brown

avatar

Messages : 1158
Taille : 1m78
Poids : 79Kg

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L.Strengh of Wind    Jeu 23 Avr - 21:23

Arrow chambre de Morgan

Après la confrontation avec Lazare qui, même si elle n'avait pas été simple, avait permis de conserver un membre dans son équipe, Morgan était passé quelques minutes dans sa chambre. C'était probablement l'un des seuls lieux où il ne risquait pas de tomber sur quelqu'un à Graymalkin. A moins que Ryoichi ou Eden ne se mettent en tête une nouvelle fouille, évidemment.

Profitant d'une bière en toute discrétion, l'homme observa à nouveau les fiches des membres de son équipe. Vesna et Lazare, il venait de les voir. Clara n'avait pas l'air d'être particulièrement difficile à diriger. Il ne resterait que Tonga, éventuellement, qui pourrait poser soucis. Quant à Nadja, ses parents semblaient vouloir récupérer leur progéniture assez rapidement. Cette dernière pourrait donc être rayée de la liste de ses élèves rapidement.

Il se retrouvait soudainement avec un groupe clairement orienté affrontement, si on excluait Clara plus polyvalente. La disparition de la soigneuse de l'équipe remettait en cause le choix de Tonga, songea-t-il agacé. Il faudrait qu'il parle avec celui-ci pour lui demander de calmer ses ardeurs en mission. Réfléchir avant de foncer à répétition dans le tas serait sans doute une bonne chose. Ce conseil vaudrait peut-être pour Lazare plus tard aussi.

Dans l'immédiat, avec sa boisson terminée, Morgan se téléporta dans le parc pour profiter du calme et du beau temps. Les affaires qui animaient Graymalkin avec ces machines rappelaient de mauvais souvenirs à l'homme. Aujourd'hui, ce serait ce Harton. Et demain ? Peut-être devait-il parler de ce qu'il savait. Mais il valait mieux ne chasser qu'un lapin à la fois. Il marcha quelques minutes avant de tomber sur la succube qu'il avait déjà eu le bonheur (?) de rencontrer sur Khane. Elle était occupée à tailler quelque chose avec un couteau, mais il était incapable de voir de quoi il s'agissait depuis sa position. Les mains dans les poches, le professeur s'approcha tranquillement. Il n'avait jamais eu l'occasion de discuter avec Jane.

Remarquant enfin l'objet qu'elle sculptait, il demanda, amusé :

" C'est pas un peu cliché une Australienne qui taille ses propres boomerangs ? "

Il ne manquait plus qu'un kangourou débarque et la boucle serait bouclée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L.Strengh of Wind    Jeu 23 Avr - 21:41

Ayant entendu quelqu'un approcher, la succube avait tout simplement continuer son travail afin de rester concentré. Si la personne voulait lui parler, elle pouvait toujours le faire, elle était toujours ouverte à la discussion. Au pire, elle pouvait fuir avec une excuse quelconque quand elle était mal à l'aise. Lorsqu'elle entendit la voix cependant, elle tourna la tête, légèrement surprise. Tient. L'Empereur vient de lui accorder ses grâces mais pas sa politesse.

"Bonjour Professeur Brown."

Elle était resté polie mais restait quelque peu anxieuse de l'intérêt auquel le professeur semblait lui porter. C'est vrai qu'en même temps, ils n'avaient pas vraiment parler et à leur dernière rencontre, ils l'avaient un peu dépouillé... avec l'aide d'un bon coup de queue sur la main. Et elle était passablement en colère en découvrant la société de Khane basé sur tout ce qu'ils combattaient ici... Mais maintenant qu'il est là... Brown était le professeur dont Jane doutait le plus... si ce n'est le seul pour lequel elle doutait.

"J'ai été pris en charge par un koori quand j'ai été viré de chez moi, alors que je crevais de faim dans le désert. Donc forcément, je pense qu'on peut dire que ça fait cliché. Je maîtrise bien la lance aussi."

Elle disait tout cela sans se venter ou se mettre en avant, elle précisait juste ses compétences.

"Navré de mon coup de sang pour notre première rencontre... Mais... On ne peut pas dire que la société de Khane ai de quoi me ravir."

Elle se gratta la nuque, embarrassée, tout en jonglant mollement avec son oeuvre.

"Je peux vous poser quelques questions sur Khane ? Ca m'embête quand j'ai pas toute les réponses à mes questions."

Elle lui avait demandé cela tout en lui tendant son boomerang qu'elle venait de terminer, l'invitant à l'essayer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Brown

avatar

Messages : 1158
Taille : 1m78
Poids : 79Kg

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L.Strengh of Wind    Jeu 23 Avr - 22:40

Morgan se retrouva quelque peu surpris pas la volonté de politesse dont Jane fit preuve. Ce n'était pas comme s'ils ne s'étaient pas vus le matin même. Malgré tout, elle lui expliqua les raisons de cette maîtrise du boomerang. Les Kooris ne disaient rien à l'homme, mais la précision sur le maniement de la lance faisait suffisamment penser à un peuple primitif d'Australie.

Soudainement, elle se mit même à s'excuser pour ce que les mutants lui avaient fait sur Khane en parlant de "coup de sang". Un coup de sang qui avait failli l'enfermer à tout jamais sur la planète ! Mais la "justification" qui fut donnée était pour le moins déplacée. Ne pas aimer quelque chose chez quelqu'un d'autre lui donnait le droit d'être violente, donc, d'après elle. Surtout que les X-Men n'avaient pas été très bavards.

" Khane a de quoi ne pas plaire à beaucoup de gens, notamment aux Terriens qui n'y voient qu'un peuple attardé par rapport aux connaissances d'ici. " justifia-t-il tout de même à ce pique.

Jane semblait vouloir poser des questions sur Khane. Pourquoi pas. Après tout peu de gens s'intéressaient à ce monde là. Récupérant le boomerang qu'il observa rapidement sans tenter de le lancer, Morgan finit par s'asseoir à côté de la mutante en lui rendant l'objet.

" Si tu veux. " répondit-il en imaginant le risque qu'il prenait. " Une question à tour de rôle. "

Allait-elle l'attaquer sur tout ce qu'elle avait découvert ou au contraire lui lancer quelques gentils mots ? Après tout, elle n'avait vu qu'un chantier en cours de construction. Juger de l'avancement de celui-ci en l'espace de quelques jours seraient sans doute périlleux...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L.Strengh of Wind    Jeu 23 Avr - 23:05

Le professeur lui rendit son arme manufacturé après l'avoir observer un court instant sans l'essayer. Sage décision si on avait pas envie ou si on ne savait pas s'en servir. Elle le repris alors et s'assit à son tour en tailleur, rangeant ses boomerangs et ses outils dans son sac.

"Vous dites ça à une ancienne clocharde qui devait se débrouiller jour après jour pour chasser et survivre... Le tout avec parfois une bande de bouseux qui voulait lui faire la peau. Moi... c'est les rapports de force entre les espèces... ou les peuples plutôt.... qui m'ont... enragé."

Faut dire aussi que la succube s'est toujours trouvé du mauvais côté de la barrière. Elle était du côté des aborigènes qui subissaient parfois les violences racistes de quelques blancs convaincus de leur supériorité. Elle était du côté des mutants dit "difformes" à cause de leur différences physique plus que notable. Et sur Khane, elle s'est retrouvé malgré elle du côté des opprimés, c'est à dire tout ce qui n'était pas humain.

Elle observa le professeur, sentant son poul s'accélérer. Elle jouait un jeu dangereux... Si il s'approchait d'un point sensible, elle sera comme Icare s'étant trop approché du soleil. Mais elle devait savoir... après tout, Tonga était dans équipe... Et il y avait des questions épineuses sur l'Humanité à l'échelle de l'univers et sur cet homme qui avait débarqué dans leur vie. Et qui les avait sauvé plusieurs fois.


"Fort bien. Ca restera entre nous j'imagine de toute manière."

Elle expira avec douceur : par quoi commencer ?

"Les humains de Khane... les..."

Elle ferma les yeux pour farfouiller un instant ses souvenirs.

"Norvaks. Ils sont comme ceux qui vivent sur Terre ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Brown

avatar

Messages : 1158
Taille : 1m78
Poids : 79Kg

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L.Strengh of Wind    Jeu 23 Avr - 23:44

Jane dévoilait son passé de clocharde en précisant ce qu'elle n'aimait pas sur Khane : les rapports de force. C'était plutôt surprenant. Khane était loin d'être le seul monde concerné par ce genre de choses.

" Je l'ai aussi été. " indiqua-t-il vis à vis d'être un clochard. Ca leur faisait un point commun.

Elle acceptait ce jeu de questions/réponses. La mutante semblait espérer que rien ne serait dévoilé de leur échange.

" Je n'ai rien à cacher. " précisa-t-il. Du moins vis à vis de Khane. Il n'y faisait rien dont il pouvait avoir honte à son sens.

Sans détour, Jane commença par une question qui concernait directement les Norvaks. Pour avoir passé si peu de temps sur la planète, il n'aurait pas pensé qu'ils auraient eu le temps d'entendre parler d'eux. Le peuple devait être agité.

" Comme ceux qui vivent sur Terre ? Ce sont des humains comme ceux de l'Ordre. C'est juste une nation indépendante qui représente la principale force d'opposition à l'empire. Ils ont pris des technologies qu'ils maîtrisent partiellement et ont choisi d'évoluer de leur côté, avec les problèmes que ça peut poser quand on ne comprend pas tout. Donc oui, ils sont comme sur Terre. Soif de liberté et d'expérimenter par eux-même. Malheureusement. "

C'était une guerre nécessaire qu'il ne souhaitait pas. L'organisation était chronophage et onéreuse. Sans parler des morts. L'Ordre était au moins uni contre un ennemi commun.

" A moi. Parle-moi de ces Kooris. Comment vivent-ils ? Leur organisation sociale. Leurs chasses, leurs soins, leur nourritures, leurs légendes. "

Morgan aurait au moins l'air de s'intéresser à la vie de Jane, en plus de sa curiosité sincère pour ce qu'il pensait être un peuple primitif.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L.Strengh of Wind    Ven 24 Avr - 10:57

Si le regard de la succube n'exprimait rien dans son flegme tout britannique, sa curiosité fut vivement piqué par l’anecdote d'hobotisation du professeur. Voilà qui leur fait un point commun. La réponse à sa première question sembla indiquer que le nom Norvaks ne désignait que la nation ennemi à l'Ordre. En retour, ils demanda ce qu'était les kooris, voilà un homme bien plus curieux que prévu, mais quand on a connu une planète contenant moult peuple différent à cause des îles volantes, ça semble couler de source.

Sentant que leur jeu va durer un moment avec des questions pouvant mener à de longues réponses, la jeune femme ne se gêna nullement pour s'allonger dans l'herbe, les yeux fermés. Le contact du court duvet de la mère Gaïa était un véritable délice pour ceux ayant connu le manque de confort total au moins une fois dans leur vie.


"Les kooris sont le nom d'origine de ceux que l'on appelle aujourd'hui aborigène d'Australie. C'est le peuple indigène d'Australie. Je ne pourrai pas tout vous dire à leur sujet, j'en ai au final rencontré que trop peu pour ça. Peut être que le Professeur Valet pourra compléter ce que je vous donnerai si vous le juger nécessaire, j'ai entraperçu des objets de décoration tribal que je ne connais pas dans son bureau un matin. Je vais être très scolaire, je le crains, désolé si je vous ennuis.

On m'a dit qu'avant l'arrivé des britanniques, les kooris étaient regroupé en tribus. Le nombre de langue se comptait en centaines, il se peut donc qu'il y eu autant de tribus ou plus. Chaque tribu se divise en clan. Mon mentor faisait partie des Aranda et était l'un des dernier des siens. Les coutumes sont trop variés pour être plus précis, il y avait de tout, autorité parfois matriarcale et parfois patriarcale.

Etant donné que les proies peuvent être rare, on m'a appris à chasser au fusil pour ma part, mais aussi en boomerang. Mais, tout ce qui est lance et autre arme de jet anciens sont plutôt réservés pour les rites de passages. La nourriture se prend où elle se trouve, et les kooris sont des nomades, elle est donc varié. Par contre, il faut souvent la préparer, car même la créature la plus grotesque peut vous tuer."


Elle fit alors une pause pour se dire en elle même que les ornithorynque, ce sont quand même de sacrés saloperies mine de rien, avec leur vitesse improbable et leur aiguillon venimeux planqué sous leur palme.

"La légende la plus intéressante est leur vision de la genèse, appelé dans leur langue "temps du rêve" où on explique la création du monde (enfin... surtout de l'Australie) par l’œuvre de créature géante d'origine cosmique ou onirique, avec pour exemple, le Serpent arc-en-ciel sont l’essence déposé lors de son passage entre les différents élément a permis de créer la vie."

Ayant répondu à sa question et ne sachant quoi ajouter, elle rouvrit les yeux et se tourna vers le professeur.

"Lors de mon cours contact avec les habitants, on m'a raconté que la suprématie des humains de Khane semblait être venu d'un homme leur ayant donné moult technologies ou inventions. J'avais l'impression qu'ils me parlaient d'un homme venu d'ailleurs, c'était vous, un autre extra-terr... extra-khanien, ou un "Einstein" local ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Brown

avatar

Messages : 1158
Taille : 1m78
Poids : 79Kg

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L.Strengh of Wind    Ven 24 Avr - 16:52

Jane se mettait à l'aise en lui parlant du peuple indigène. Rien de très intéressant n'en sortit au final, c'était un groupe comme un autre, ancré dans une époque ancienne. Même la création du monde selon eux était semblable à de nombreuses autres populations, avec un dieu qui serait venu déposer la vie.

Finissant de réciter son cours de façon assez impersonnelle, Jane finit par retourner à ce qu'il l'intéressait, à savoir Khane. Et plus précisément son évolution.

" C'était moi oui. J'ai des connaissances en électronique en plus de celles de la Terre. J'ai profité de celles-ci pour leur apprendre à se servir d'une source d'énergie dont ils ignoraient les usages pour améliorer leur niveau de vie. " commença-t-il.

" Khane avait un niveau de vie particulièrement pauvre, il y a quelques années. La faim, la maladie et l'insécurité étaient leur quotidien. Les gens vivaient rarement au delà de la trentaine d'années. "

Lui-même pouvait d'ailleurs être heureux de ne pas avoir été touché lors des épidémies.

" Avec cette énergie, des véhicules volants ont été créés. On a pu récupérer des îles flottantes aux alentours et les rapprocher. Les peuples se sont unis plus ou moins facilement par quelques manipulations. L'agriculture s'est alors développée grâce à ces nouvelles terres à exploiter. Celles où ils vivaient avant étaient bien trop réduites pour installer des champs. Après, l'hygiène a aidé aussi, notamment en récupérant de l'eau d'autres îles. Ca a changé leurs vies. "

A son tour.

" Comment tu t'es retrouvée à la rue ? T'as été chassée par tes parents ? Anti-mutants ? "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L.Strengh of Wind    Ven 24 Avr - 18:12

Donc c'était bien lui qui leur avait apporté la technologie, mais visiblement, elle avait aussi un peu raison pour le côté Einstein : une avancée scientifique destiné au civil à dû tomber aux mains des militaires qui en ont profité pour faire ce qu'ils leur plaisaient. Enfin, là, c'est ce que se disait Jane sur le coup, elle calma ses esprits pour écouter la question de l'empereur. Ah... son enfance. Ce n'était pas le plus difficile, juste un peu douloureux.

"Fervents catholiques. Mon père m'a mit dehors quand ma mère s'est suicidée. Elle ne supportait pas que sa fille devienne une démone."

Réponse courte, mais hélas, c'est tout ce qu'il y avait à dire. Le plus difficile, c'est le souvenir qui persiste, et pas de prononcer la vérité.

"Si tout semblait mieux aller, pourquoi ce déchirement sociale entre les humains et le reste de la population de Khane ?"

La succube savait pertinemment qu'elle était en train de faire une fixette sur cette disparité, aussi, avant que Brown répondit, elle se permit d'ajouter :

"C'est vraiment dans la nature humaine d'essayer de soumettre ou de détruire ceux qui leur sont différent ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Brown

avatar

Messages : 1158
Taille : 1m78
Poids : 79Kg

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L.Strengh of Wind    Ven 24 Avr - 20:57

Morgan hocha gravement la tête à la présentation des parents de Jane. Etrangement, la religion était souvent source de discorde, autant qu'elle pouvait être une grande force unissant les gens. Sans le vouloir, lui-même avait créé un culte sur sa propre personne. Mais c'était une facilité d'organisation. Inspirer le respect et la gratitude n'était pas toujours suffisant. L'idée de la peur dans un au-delà faisait correctement son oeuvre dans l'esprit des rebelles.

Jane embraya directement sur sa question. L'homme préféra ne pas s'attarder sur le sujet précédent qu'il avait imaginé sensible rien qu'à l'évocation. les tensions sur Khane semblaient en tout cas l'intéresser au plus haut point..

" C'est presque politique. " répondit-il en haussant les épaules.

" Il y a le peuple natif de Khane qui est dirigé par un "dieu" et de l'autre côté ceux qui veulent être libres et continuer leur propre histoire avec ce qu'ils peuvent prendre. Je peux les comprendre. Tout le monde veut prendre son destin en main. J'essaye de les guider avec ce que je leur ai apporté, pour ne pas reproduire les mêmes erreurs que les nôtres. Mais ils font exactement ce que je ne voulais pas pour Khane : utiliser la technologie sans les limitations que je voulais y mettre. Ils veulent utiliser les nouveaux joujous sans limitations."

Morgan s'étira avant d'observer à nouveau Jane.

" Qu'est ce que tu as préféré sur Khane ? "

Ce n'était pas forcément une question sur elle cette fois, réellement. Mais la curiosité était assez forte. Il ne pouvait pas parler de ce sujet très souvent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L.Strengh of Wind    Ven 24 Avr - 22:23

La succube était presque rassurée, mais aussi clairement inquiète. Visiblement, l'Homme, malgré les règles, malgré les Dieux, même avec une autorité encore visible qui peut éventuellement le punir... malgré toute les barrières possible, il veut franchir les interdits pour son propre compte, quitte à empiéter sur la liberté des autres. En un sens, c'était plus ou moins révélateur de ce qui peut se passer sur Terre, et c'était quelque chose qui effrayait un peu la succube. Le professeur venant de loin posa à son tour sa question et l'australienne ne pu s'empêcher de sourire légèrement. La question lui plaisait :

"Je n'ai pas été assez longtemps sur Khane, alors je ne sais pas si je peux répondre correctement à cette question. Quand j'ai découvert les îles volantes, j'ai trouvé ça très beau, très naturel, mais rapidement un vaisseau de l'Ordre nous a capturé et j'ai été vendu à une arène où j'ai découvert à la fois le nombre de peuple pharaonique de la planète... mais aussi l'esclavage et la faune... peu engageante.

Et je pense qu'on a pas à rappeler notre tentative "d'infiltration" où visiblement tout le monde a trouvé très naturelle le fait que ce soit les humains qui dominent les autres espèces au point où Mbarou et moi passions très facilement pour des esclaves."


La démone avait dit tout cela posément, sans haine, sans colère malgré les propos assez dure qu'elle aurait pu éventuellement tenir. Elle n'était pas en colère, mais visiblement curieuse.

"A prendre donc au conditionnel : Je dirai les environnements naturels et les peuples. Peut être que je pourrai voir ça plus tard pour me faire un avis plus précis."

La jeune femme décida d'être fairplay à son tour, et de s'intéresser à sa nouvelle vie sur terre. Ayant aidé comme d'habitude au déménagement comme elle était des plus désœuvrée, elle avait noté que le professeur était des plus spartiate.

"Et vous ? Vous vous faites à votre nouvelle vie sur Terre avec votre équipe ?"

Bien entendu, elle était particulièrement intéressée de son avis sur Tonga.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Brown

avatar

Messages : 1158
Taille : 1m78
Poids : 79Kg

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L.Strengh of Wind    Sam 25 Avr - 20:43

La question sur ce que Jane avait pu aimer sur Khane tourna rapidement au vinaigre, quand après avoir parlé des îles volantes, elle aborda le sujet des esclaves au sens large.

" Il y a une part économique et culturelle à l'esclavage. Mais hormis les hors-la-loi en arène, les esclaves sont plutôt bien traités et peuvent retrouver leur liberté. "

Ca n'excusait pas tout, cela dit. Mais il fallait laisser du temps au temps. Jane sous-entendait qu'elle aurait peut-être l'occasion de retourner sur Khane, mais Morgan n'avait jamais pensé à y emmener des élèves. Ils ne se battaient pas pour ça dans son esprit. Et il était peu probable que certains aient envie d'y retourner. Elle lui retourna la politesse sur sa nouvelle vie "sur Terre".

" C'est juste  une nouvelle vie à San Francisco avec vous. Quant à l'équipe, je ne passe pas ma vie avec. On verra sur le terrain. J'ai pas que des caractères simples à gérer. " laissa-t-il en suspend sans préciser à qui il pensait.

Ca lui faisait aussi un job de remplacement quand il perdrait le sien, dans peu de temps probablement. Mais il se retint bien de le préciser pour éviter des questions et quelques suspicions.

" Tu aimes ton équipe ? " retourna-t-il comme question. Elle connaissait les autres élèves. Elle aurait un avis à donner, sans conséquences.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L.Strengh of Wind    Sam 25 Avr - 22:17

Devant la réflexion sur l'esclavage sur Khane de Morgan, la succube ne pu se retenir de lancer la remarque pourtant très évidente pour n'importe qui ayant une culture moyenne.

"Comme a l'Antiquité sur Terre en somme. Tout dépend du maître."

Il fut néanmoins peu prolixe sur ses sentiments à propos de sa nouvelle vie. Etait ce un homme froid ? Ou blessé au point de renier ses émotions ? Ou peut être qu'il exclu ce genre de chose parce qu'ils lui paraissent superflues. Elle sourit cependant à la notion de caractère simple : le professeur avait pris 3 individus à fortes personnalités dans son équipe. Vesna détestait les hommes, Lazare est un loup solitaire visiblement blessé par la Vie, Tonga fonçait toujours dans le tas pour protéger les autres et Clara avait des soucis de nudité à cause de son pouvoir. Mais ce n'était pas la sud-africaine qui posera le plus de problème à Brown...

Celui ci embraya alors sur le sentiment de Jane par rapport à son équipe.


"Tout va bien pour moi. Blancpoil est un frère pour moi, même si en ce moment, il est un peu grognon et que son identité ne fluctue pas. Il est un Loup, entièrement et il ne laisse toujours pas son identité de mutant faire surface. Le fait qu'il ne soit pas alphabétisé ne l'aide pas... mais on ne peut forcer quelqu'un à choisir une identité au profit d'une autre je pense.

Je connais beaucoup moins Malo, mais c'est un bon gars. Il traînait un peu des pieds à la réunion, mais c'est un ado, il avait d'autres plan en tête."


Elle n'avait plus beaucoup de question en tête sur Khane pour le moment, et elle passait même un moment agréable. C'était pas mal, compte tenu de l'ambiance électrique de leur première rencontre.

"Et vous ? Qu'aimez vous sur Khane ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Brown

avatar

Messages : 1158
Taille : 1m78
Poids : 79Kg

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L.Strengh of Wind    Dim 26 Avr - 16:16

Jane semblait apprécier sa propre équipe, ce qui était déjà positif. Les tensions dans les groupes n'étaient jamais utiles, surtout en situation dangereuse. Sur ce point, Lorenzo aurait énormément de travail à fournir pour ses recrues s'entendent bien. Le plus jeune de sa sélection semblait être en froid avec quelques autres membres.

Néanmoins, Blancpoil semblait avoir du mal à s'adapter à sa vie ici. Sa transformation et son éducation l'avait orienté vers un état d'esprit qui l'éloignait d'eux. Morgan ignorait si Lily-Rose était au courant. Il faudrait lui en toucher deux mots. Finalement, elle lui retourna la question sur Khane.

L'homme resta silencieux quelques secondes en passant les bras autour d'un genou remonté.

" J'ai appris à aimer tout ce qui s'y trouve, ou presque. La science-fiction est devenue réelle avec ces îles. Observer le vide depuis le bord donne presque envie de se jeter pour passer les nuages. On ne sait toujours pas ce qu'il y a en dessous. C'est intriguant. "

Les quelques tentatives d'y faire descendre un objet s'étaient toujours soldées par l'incapacité à le récupérer pour étudier les résultats. La température semblait en tout cas être élevée.

" Les enjeux sont à la fois les mêmes qu'ici et assez différents. Le monde est sans doute plus simple aussi. Les gens n'ont pas à chercher à survivre pour la majorité. J'apporte la connaissance, et ils la consomment. "

Ne pas se soucier du quotidien était probablement une bénédiction. On disait souvent que ceux qui ne savaient rien étaient bienheureux, et il ne pouvait qu'approuver. Si les gens apprenaient tout ce qui se tramait parfois sous leur propre nez, ils n'en dormiraient plus.

" On est loin des flux d'informations permanents. Il n'y a pas vraiment d'actualités. Les gens vivent le jour et dorment la nuit, suivant les soleils. Ils profitent des choses simples du quotidien. Donc je dirai que ce que j'aime le plus, c'est la paix de l'âme, tout simplement. Même si je reste malheureusement connecté à la Terre."

Parfois, il aurait aimé que quelqu'un d'autre guide la planète. Mais en dehors de son intendant, il n'avait confiance en personne pour mener à bien ses projets. On n'était jamais mieux servi que par soi-même, comme on disait.

Il n'avait plus vraiment d'idée de questions. De toute façon, il fallait qu'il trouve un membre de son équipe.

" Tu sais où est Tonga ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L.Strengh of Wind    Dim 26 Avr - 22:03

La façon de vivre des Khaniens semble être ce que préfère leur Empereur. Etant donné que Jane et beaucoup d'autres mutants vivent de la même manière, il va certainement se plaire ici. Mais visiblement, le petit jeu semble toucher à sa fin et c'était plaisant, la succube était à présent détendue. La dernière question ne semblait pas vraiment faire partie de leur échange et certainement, le professeur doit voir le fourmilier. Par contre où était il...

"A cette heure ci, je dirai la forêt. Par contre, comment le trouver, avec sa taille... je ne saurai vous dire. Danger pourrait vous aider je pense."

D'un mouvement souple en s'aidant de ses ailes, bras et queue, elle se releva, se retrouvant accroupie. D'un mouvement fluide, elle attrapa son sac, mit dedans ce qui traînait à elle et en un rien de temps, elle était debout. Elle regarda le voyageur de portail avec un léger sourire.

"Ce fut plaisant. Si vous avez besoin, j'ai toujours mon communicateur sur moi. Et je vous souhaite bonne chance pour Tonga... ah.."

Elle était en train de partir quand elle s'arrêta, Brown n'avait pas vécu les moments gênants de Clara et de Tonga. Autant... lui donner un petit conseil histoire de le prévenir sans prendre de responsabilité clair que le fourmilier prendrait comme une trahison.

"Je vous conseille d'insister sur la tenue de rechange avant une opération ou un entraînement... Faudrait pas qu'ils oublient, un accident, ça arrive vite..."

Ce genre d'information est complètement puérile, il se doutera certainement de quelque chose. Ou bien c'est trop vague et la considérera comme une idiote. Elle se retourna alors et commença à déambuler sans trop de but dans le parc.

[ Arrow Ailleurs]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Brown

avatar

Messages : 1158
Taille : 1m78
Poids : 79Kg

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L.Strengh of Wind    Mer 6 Mai - 22:48

La forêt. Génial ! Ce n'est pas comme si c'était un lieu vaste. Se relevant avec précautions, Morgan fit un signe de tête à Jane, lorsqu'elle lui indiqua qu'il pouvait la recontacter. Pour quelles raisons, l'homme n'en avait aucune idée par contre. Sa remarque sur la nécessité d'avoir une tenue de rechange pour les missions laissa pensif le professeur qui tenta de saisir la raison de cette recommandation.

La mutante prit alors congé avant qu'une réponse évidente ne soit trouvée. C'était doute une référence au grabuge général. Les mains dans les poches, Morgan se dirigea vers la dite forêt, autant pour visiter que pour retrouver Tonga. Peut-être qu'un jour, il aurait besoin de connaître les lieux sur le bout des doigts. On n'était jamais trop prudent...

Arrow Forêt

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Marshall

avatar

Messages : 2234
Taille : 1m68
Poids : 59 kg

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Mariée mais Sainte
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L.Strengh of Wind    Jeu 7 Mai - 12:02

Arrow Piscine

Eden resta silencieuse sur quelques mètres en s'éloignant de la piscine. C'était déjà assez gênant selon elle d'avoir à déranger quelqu'un, alors si en plus c'était pour des histoires aussi puériles que personnelles... Seulement la californienne était en totale zone inconnue et pour ce qu'elle en savait, Vesna avait clairement plus de connaissances qu'elle en la matière.

Bon, d'accord, son attitude avec les hommes pouvait mettre en doute l'objectivité de la russe. Son précédent goût excessif pour l'alcool suite au départ de Roxie aussi. Mais dans le fond, Eden ne voyait pas trop à qui se confier d'autre. Ryo, impossible, il était le principal concerné. Quant aux autres... Elle avait beau apprécier la grande majorité des autres mutants à Graymalkin, elle ne s'estimait pas assez proche de qui que ce soit pour parler de ces choses-là. Sauf Vesna. Partager une chambre, se tenir les cheveux au-dessus des toilettes ou encore (surtout?) se rouler une pelle, ça resserrait les liens, après tout!

Elle finit par s'arrêter pour faire face à Vesna, et demanda franco:

"Tu penses quoi de Ryoichi?"

Bon, déjà tâter vaguement le terrain. Bien qu'elle doute du fait que son opinion sur l'asiatique ne puisse pas être épargnée par son avis général sur la gente masculine, autant commencer de manière détournée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesna Jovanovic

avatar

Messages : 736
Taille : 1m68
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: A de(ux) bons arguments
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L.Strengh of Wind    Jeu 14 Mai - 17:30

Les cheveux gouttant sur sa serviette humide, Vesna accompagna Eden à travers le parc. Elle restait indécise quant à la demande de sa colocataire et piquée par la curiosité, elle la jucha un instant pour tenter de déterminer si c'était grave ou non. Mise a part son silence, son expression n'était pas très évocatrice...

Elle s'arrêta soudainement pour demander de but en blanc ce que la Russe pensait de Ryoichi. C'était donc ça ! Evidemment... Vesna les avaient vu se tourner l'un autour de l'autre depuis un moment déjà... Difficile d'être tout à fait impartiale pour la brune moscovite mais pour sa meilleure amie à Graymalkin, elle tâcherait d'être bonne conseillère.

"J'sais pas trop. J'trouve que Ryo est assez secret, bizarre même... Il m'inspire pas confiance. Mais j'imagine que tu le connais bien mieux que moi."
Marquant une pause pour réfléchir, la Russe reprit quelques secondes plus tard. "Mais ce qu'il faut surtout savoir c'est ce que toi, tu ressens pour lui... J'veux dire : il peut être horrible, idiot, antipathique, mais si tu l'aimes ça change tout..."

Peut-être la télékinésiste n'était-elle même pas sûre de ses sentiments....

"T'as déjà été amoureuse dis-moi ?"


Encore fallait-il reconnaître l'amour quand il se présentait à soi. Les manipulations empathique de Timour ne comptant pas évidemment !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org/t379-publicvesna-jovanovic-coup
Eden Marshall

avatar

Messages : 2234
Taille : 1m68
Poids : 59 kg

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Mariée mais Sainte
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L.Strengh of Wind    Ven 15 Mai - 15:02

La situation paraissait atrocement gênante à Eden. Décidément, c'était pas trop son truc d'aller à la pêche aux informations. La première chose qu'elle ressentit à travers les propos de Vesna était la même chose qu'avec n'importe qui. Quoiqu'il fasse, Ryo avait décidément une sale réputation. Sans doute gagnerait-il à se confier à d'autres personnes. Encore que... Au moins la moscovite avait dit ce qu'elle pensait, du moins en partie. Ses propos paraissaient étrangement tempérés, et aussi chargés de sous-entendus.

D'ailleurs ça se retourna vite contre la californienne. Pour la peine, Eden se sentit quelque peu mitigée. Soit Ryo était définitivement, et pour résumer concrètement, un abruti aux yeux de sa colocataire, soit si elle avait des sentiments, ceux-ci changeaient la donne. Et quoi? Eden n'était pas objective? C'était bien possible. Elle baissa les yeux, plus perplexe qu'embarrassée. Ce fut la dernière question qui lui fit relever les yeux sur la russe. Elle rigola un peu nerveusement.

"Tu as été ma toute première et très brève expérience en la matière."

Aussi intense que soudain. Si c'était vraiment ça l'amour, ça n'avait pas grand chose à voir avec ce qu'elle éprouvait face à Ryo. Sauf peut-être quand leurs lèvres s'étaient touchées, et encore... Elle l'appréciait oui. Enormément même. Mais il n'y avait pas eu cette passion qui écartait la logique qu'elle avait ressenti sous l'influence de l'empathe. Seulement pouvait-elle décemment considérer ceci comme une référence? Et même si c'était ça, est-ce que ça en valait la peine? Au final, elle avait rejoint l'avis de Clara: être amoureux, c'était pas franchement génial quand on était un x-men. Fallait-il pour autant se cantonner dans le rôle de sainte et ne pas profiter d'une occasion de se débaucher un minimum avec une rare personne de confiance? Parce que oui, bizarrement, elle avait confiance en l'asiatique. Assez pour lui avoir fait part de choses qu'elle n'aurait jamais osé partager avec qui que ce soit d'autre.

"J'ai surtout l'impression de voir en Ryo des choses que personne n'a l'air de vouloir voir."

Elle haussa les épaules, pas plus avancée que ça. S'il lui fallait peser le pour et le contre, elle avait nettement moins à perdre en se jetant dans l'aventure qu'en allant risquer sa peau face à des PF's. Pour autant que l'un et l'autre restent parfaitement dissociables.

"Pourquoi tu as embrassée Roxie, à la pendaison de crèmaillière? Qu'est-ce qui t'avait décidé à franchir le pas? C'était seulement l'amour? Parce que j'ai pas l'impression que ce genre de sentiment apporte grand chose de constructif."

Ou alors Roxie ne serait pas partie. Ni Mia. Quant à Jane et Tonga, ils avaient pas franchement l'air complices en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesna Jovanovic

avatar

Messages : 736
Taille : 1m68
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: A de(ux) bons arguments
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L.Strengh of Wind    Ven 22 Mai - 11:27

Vesna ne cacha pas sa surprise quand elle découvrit qu'Eden n'était jamais tombée amoureuse autrement que sous l'action empathique de Cupidon. C'était tout de même étrange pour son âge... Avait-elle vécu en ermite ? Pour autant, la Californienne n'était pas associable, elle avait certes sont caractère mais elle était agréable dans sa conversation, attachante, jolie... Elle avait certainement dû susciter beaucoup plus d'émois chez la gent masculine qu'elle ne l'imaginait. Etrange qu'aucun garçon suffisamment entreprenant n'ait encore fait succombé son cœur pur... Évidemment si elle ne connaissait pas le sentiment amoureux à son âge, ça compliquait pas mal la chose. L'apothéose, l'ivresse, l'euphorie passionnelle et fusionnelle que Vesna avait ressentie pour sa colocatrice et sans doute réciproquement dans le hall de Graymalkin était tout à fait différent du sentiment amoureux. Du moins, la Russe n'avait jamais connu un telle violence dans ses sentiments amoureux, que ce soit pour Roxie ou une autre. Naturellement, les sentiments que devaient porter la télékinésiste à Ouroboros devaient être bien pâles en comparaison de ceux imposés par Timour.

"Ca ne signifie pas nécessairement que tu es amoureuse, c'est surtout que tu le connais bien... Vous êtes amis."
Il était très malaisé pour Vesna d'en dire beaucoup plus à ce sujet puisqu'à ses yeux elle considérait l'amitié homme-femme comme l'aboutissement de leur relation. Elle n'avait jamais été plus loin.

Alors savoir si ce qu'indiquait Eden était le début d'une idylle, elle n'en savait fichtrement rien.

Les questions suivantes de la jolie blonde suivit d'un commentaire plus que désespéré arracha un grimace à la Moscovite. Alors là c'était clair : Eden n'avait jamais connu l'amour.

"Ne dis pas ça... L'amour se termine pas toujours bien, c'est sûr mais ce que l'on vit sur le moment vaut tous les sacrifices... J'ai embrassé Roxie au concert parce que j'l'aimais. J'la trouvais attachante, intelligente et brillante. En peu de temps, elle a fait partie de ma vie et après les missions et les risques qu'on a encouru, je me suis dit qu'il était possible qu'elle ou moi puissions mourir, sans que je n'ai eu le temps de lui exprimer ce que je ressentais pour elle. Ca m'était devenu insupportable... J'ai longtemps craint que ses sentiments ne soient pas réciproques et Timour mes les avaient confirmés. Alors, j'ai donc sauté le pas."


La Russe jeta un regard désabusé au sol. Avait-elle agit au mieux ce soir là ? Tout son être qui avait souffert du départ de Roxie lui criait que non mais une petite partie d'elle-même ne regrettait rien.

"Aimer comporte sa part de souffrance je suppose. Quand tu confies une partie de toi même à quelqu'un et quand tu commences à dépendre de cette personne, tu t'exposes à souffrir..."


Assurément... Mais alors pourquoi prendre le risque ? Interrogea une voix dans la tête de la Moscovite.

"Mais je crois qu'on souffre bien plus lorsque l'on ne prend pas de risques. J'veux dire par là que... la solitude c'est pas chouette. Et puis, à force de trop raisonner avec sa tête, on devient inhumain et on détruit ce qui fait l'intérêt de l'a vie. Faut laisser son cœur s'exprimer... Si tu l'aimes, tu ne dois pas hésiter ou tu finiras par l'regretter et crois-moi, tu souffriras plus encore. Le cœur vit dans le moment présent."
Ajouta Xéna avec philosophie.

Quant à savoir si la Californienne aimait ce jeune homme, ce n'était pas si compliqué que ça...

"Maintenant Eden, si j'te dis que Ryoichi a été tué par les Pères Fondateurs en mission. Il est mort et son nom à rejoint ceux du mémorial... Qu'est-ce que ça t'fait ? Quels regrets éprouves-tu ? Arriverais-tu à le supporter ou au contraire, sa mort te ferait-elle souffrir ? Aurais-tu aimé lui dire quelque chose avant qu'il ne meurt ?"


Malgré les souvenirs que ravivait cette conversation, sa tournure était des plus agréables ; Vesna était elle aussi heureuse de parler de sa propre expérience comme si ça pouvait l'aider à y voir plus clair elle aussi...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org/t379-publicvesna-jovanovic-coup
Eden Marshall

avatar

Messages : 2234
Taille : 1m68
Poids : 59 kg

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Mariée mais Sainte
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L.Strengh of Wind    Ven 22 Mai - 22:34

Toute pensive, Eden attendait un peu, peut-être, la réponse miracle qui lui éclairerait la situation sous un jour nouveau. Vesna devait bien avoir en réserve une solution toute faite, non? Et ben non. Sa première remarque parut tout à fait correcte à la californienne. Oui, ils étaient amis, c'était un fait. En tout cas, elle le considérait comme tel au départ. Ryoichi était, aussi étrange que ça puisse paraître pour la plupart des gens, la personne à laquelle elle pouvait se confier, au-delà même du bon sens probablement. Mais quelque chose lui disait que quoiqu'elle puisse dire d'ignoble sur ce qui lui traversait l'esprit, rien ne choquerait vraiment l'asiatique. Alors que les autres, c'était très différent. Elle n'avait pas besoin de jouer les petites filles modèles avec lui, c'était là une particularité de cette "amitié", sans doute.

Mais ça ne l'avançait pas plus. Et la suite ne l'aida pas vraiment. Au final, si Roxie avait été un merveilleux coup de foudre pour la moscovite, au départ, elle n'avait pas pris de gros risques avec le filet spécial Cupidon. Seulement étant donné le départ de l'ex-Pink Lady, elle en venait à ce se demander si sur ce plan-là aussi, Timour ne s'était pas tout simplement amusé au détriment des deux jeunes femmes. Probablement... Mais le dire à haute voix serait faire preuve de certainement pas mal de mauvaise foi. Surtout que sur le fond, Vesna n'avait pas tort. Quitte à risquer sa peau en mission, ou même simplement en étant parmi les x-men, autant prendre du plaisir là où c'était possible. Ryoichi ne lui avait-il pas sorti un truc dans ce genre d'ailleurs, à leur retour de Khane? Un peu de légèreté pour éviter de péter complètement les plombs... C'était pas si bête. Elle avait bien essayé, avec la musique, les cours, la salle d'entraînement hors de GI où elle préférait se rendre. Mais au final, ça ne lui permettait pas de mieux dormir la nuit. Faudrait-il passer à quelque chose de plus radical maintenant que l'opportunité se présentait? Mais ça ne reviendrait pas à se servir de Ryo pour un truc dont elle doutait de l'efficacité? Eden pinça les lèvres en jetant un petit coup d'oeil circulaire sans trop de conviction. Heureusement que Vesna ne pouvait pas rentrer dans sa tête!

Le positivisme dont faisait preuve sa colocataire restait assez étonnant. Le souvenir de la moscovite revenant ivre morte au petit jour restait très vivace pour Eden. Elle s'était faite du soucis pour son amie, et avait vu de l'extérieur les ravages que les sentiments pouvaient faire. Malgré tout, elle trouvait Vesna agréablement nostalgique à l'évocation du souvenir pourtant douloureux de Roxie, et ça avait un petit quelque chose de touchant qui arracha un sourire à la californienne.
Le reste lui paraissait aussi général que personnel. C'était de belles paroles, mais là aussi, ça ne l'aidait pas vraiment à y voir plus claire. Au moins, Vesna s'ouvrait plus à elle sur le sujet, et rien que pour ça, les propos tenus restaient étrangement beaux. Aimer, c'était être humain... Ces jolis mots firent mouche, à défaut d'avoir un sens concrètement applicable pour l'adolescente qu'était Eden.

Dommage qu'il n'existe pas un simple test pour définir les sentiments ressentis. Ça aurait considérablement simplifié les choses. Au lei de ça, il y avait la méthode Jovanovic de la mort présumée du sujet. N'était-ce pas un peu extrême? Eden haussa un sourcil, quelque peu interrogative. Elle ne se posait pas ce genre de question, parce que partir du principe que d'autres pouvaient mourir empêchaient de se focaliser sur l'action elle-même. Ça par contre, c'était la porte ouverte aux actes inconsidérés et au danger. C'était surtout pour cette pensée-là que la vision de Clara lui avait parut plutôt judicieuse. Elle savait qu'elle avait ressenti du soulagement à la mort de Gregory, en raison de son comportement principalement. Elle avait ressenti de la culpabilité à la mort d'Alyson, parce qu'elle l'avait recrutée. Pour Kitty, c'était un profond sentiment d'injustice qu'elle avait éprouvé, autant pour la fillette que pour ceux qui l'avaient vu mourir et pire, pour Malo et Alex qui l'avaient ramenée. Et si ça avait été le tour de Ryoichi? Eden resta silencieuses de longues secondes, cherchant quelque chose de concret à répondre à sa colocataire, mais rien ne vint. Rien qu'elle ne puisse définir par des mots. Un peu confuse, elle baragouina.

"Je ne sais pas... Ça fait trop de choses à envisager, c'est..."

Ce n'était pourtant pas si improbable que ça, surtout quand l'image très nette du visage torturé de l'asiatique lui revint en tête avec toute la subtilité d'un jump-punch en pleine face, ce qui lui fit perdre le fil de ses mots. Elle essaya tout d'abord de se raccrocher aux questions de Vesna, les unes après les autres. Mais là encore, aucune réponse évidente ne lui vint en tête. Eprouverait-elle des regrets? Indubitablement. De quel genre? Impossible de le définir là comme ça, tout de suite. Elle ferma les yeux quelques secondes pour s'immerger dans ce mauvais souvenir qui, à son sens, la rapprochait le plus de cette désagréable perspective, sans trouver pour autant de mots à placer sur cette atroce sensation de perte totale de contrôle. Heureusement qu'il y avait eu l'intervention de Ryo lui-même pour lui filer quelque chose à y opposer et, malgré elle, Eden rougit quelque peu en rouvrant les yeux.

"La nuit où on a attrapé Mystique, elle s'est transformée en Ryo pour me déstabiliser. Ça a marché. Elle serait sûrement morte si Mancini et Valet ne m'avaient pas remis les pieds sur terre. Elle me l'a montré en train de souffrir et j'ai perdu le contrôle. J'avais jamais perdu le contrôle. Pas à ce point. Alors... Je ne sais même pas si je pourrai réfléchir assez pour penser à des regrets si il se faisait tuer."

Pas de réponse concrète, donc. Voilà qui, du point de vue de la californienne ne devait pas vraiment aider Vesna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesna Jovanovic

avatar

Messages : 736
Taille : 1m68
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: A de(ux) bons arguments
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L.Strengh of Wind    Dim 31 Mai - 15:24

Ca commençait plutôt mal quant aux explications puisque la Californienne avouait être dans l'ignorance. Néanmoins son silence et son hésitation en disaient plus long qu'elle ne laissait l'entendre. C'était peut-être ça le problème chez Eden : elle réfléchissait trop. Vesna n'avait pas le même intellect, elle fonçait tête baissée en matière de sentiments. L'exact opposé de la télékinésiste qui semblait peser le pour et le contre à n'en plus finir... Il fallait bien se lancer un jour ou l'autre ? Qu'importe si la première personne était l'âme sœur ou non. L'essentiel était de faire sa propre expérience : n'était-ce pas comme cela qu'on apprenait ? Était-ce si différent en matière de sentiments ? S'attend t-on toujours à la romance merveilleuse du premier coup ?

Le dos de la main de Vesna frôla négligemment celle d'Eden dans leur marche méditative.

La Russe se remémorait les quelques amis qu'elle avait eu et qui s'étaient mis en couple très tôt... La plupart quand ils osent se l'avouer à eux-même le regrettent. Ceux qui s'enferment précocement dans une relation, regrettent de ne pas avoir expérimenté plus en matière sentimentale. Que sait de l'amour un individu qui n'a connu qu'un seul partenaire dans sa vie ? Certains finissent par se satisfaire de peu de choses sans savoir qu'à côté, il existe beaucoup mieux.

Discerner l'amour par des tests, par des questions comme avait essayé la Moscovite avec Eden était une approche trop intellectuelle. C'est exactement ce que lui rappela sa colocataire dans sa dernière réponse. Si Ryoichi mourrait, elle ne serait sans doute même pas capable de réfléchir... C'est bien à partir de ce moment-là que le cœur prend le pas sur la raison. C'est bien à partir de ce moment-là que l'on mesure la profondeur de son attachement pour un individu. C'est bien à partir de ce moment-là que l'on est libéré de notre prison intellectuelle pour penser seulement avec le cœur.

"Mais c'est justement ça Eden !"
Lança Vesna, satisfaite de trouver dans les propos de sa colocataire un corollaire à ses ses théories. "S'il arrivait quelque chose à Ryo, tu ne pourrais plus penser à rien. Tu perdrais l'contrôle de toi même ! J'veux dire par là, que tu laisserai libre cours à ce que tu ressens. Tu arrêterai d'essayer de déterminer si oui ou non tu aimes ou pas. La vérité s'imposerait à toi..."

Il s'agissait bien évidemment de la théorie puisqu'il n'était pas question de tuer Ryochi pour savoir si en fin de compte, Eden en était amoureuse ou non. Il fallait donc qu'elle trouve le moyen par elle-même de découvrir ce qu'elle éprouve.

"Tu veux que j'te dise ton problème Eden ?"
Intervint la Russe dans une question qui n'appelait pas de réponse. "Tu réfléchis trop !" Retrouvant le fil de sa pensée, Vesna poursuivit : "Tu sais j'crois que tu as peur de lâcher prise. Tu analyses trop les choses et tu les rends tellement plates que malgré tout ce que tu peux ressentir, tu finis par ne plus être sûre de rien."

Vesna détailla un instant la rougeur sur le visage de la Californienne et une bouffée de chaleur étreignit la Moscovite. OUBLIE RYOICHI !

Xéna chassa de son esprit les folles pensées qui la traversaient pour rassembler ses idées.

"Tes...tes...inhibitions
, finit par trouver Vesna qui n'avait pas utilisé ce mot depuis des années, sont trop fortes..." Ok c'était une manière diplomatique de dire qu'elle était trop coincée...

La Moscovite s'arrêta pour se tourner complètement vers la jolie blonde. "L'amour ne se réfléchit pas. Saute le pas et découvre par toi même. Laisse-toi la possibilité d'aimer sans penser aux conséquences. Que ce soit Ryo ou quelqu'un d'autre..."

...LIBERE-TOI !

"Fais ton expérience. En clair, faut que tu vives. Faut pas faire semblant, faut obéir aux élans du cœur même si t'es pas certaine. Y'a rien d'irrémédiable dans la vie."


Tout en suggérant cela, Vesna se voyait bien obéir à ce même principe en embrassant Eden. Car même si les sentiments n'étaient peut-être pas là, le désir, lui, était bien présent. Loin des principes bienséants, la tentation de vivre comme un bête, de réagir à ses instincts bassement primaires était pour Vesna, une séduction de tous les instants.

ENTRAINE TOI AVEC MOI !


Non sans espoir, la Moscovite esquissa un geste à peine perceptible vers Eden mais s'arrêta et attendit bêtement une réponse de sa colocataire. Difficile d’interpréter quoi que ce soit... Mais l'idée de revivre le baiser passionné du hall avait toujours flotté dans l'esprit de la Russe. Etait-il possible d'éprouver à nouveau une telle violence émotionnelle sans les manipulations de Cupidon ? La Californienne se posait-elle aussi cette question ? Avait-elle envie d'essayer de nouveau pour confirmer ou infirmer une telle idée ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org/t379-publicvesna-jovanovic-coup
Eden Marshall

avatar

Messages : 2234
Taille : 1m68
Poids : 59 kg

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Mariée mais Sainte
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L.Strengh of Wind    Jeu 4 Juin - 21:57

Ah, le fait de ne pas avoir de réponse aux questions de Vesna était en soi une réponse? Voilà qui surprit quelque peu Eden. Elle regarda du coin de l'oeil sa colocataire, écoutant avec intérêt ses explications. Même si cela restait de la théorie encore abstraite, la californienne y trouva un commencement de solution. Elle revint fixer le vide quand Vesna commença avec LA grande question rhétorique. Si Eden avait eu le temps de répondre, elle aurait surtout mis en avant le fait que visiblement, elle n'avait pas qu'un seul problème. Mais les propos de la moscovite la firent sourire d'amusement. Comment pouvait-on trop réfléchir? Son père lui reprochait constamment de ne pas assez réfléchir justement, de manquer de jugement, de perdre le bon sens des priorités, d'agir inconsciemment. Ne risquait-elle pas de nuire à toute sa famille tôt ou tard en allant jouer les héroïnes de comics avec des mutants? Mais la suite dissipa un peu l'amusement, quand même.

La californienne devrait peut-être mal le prendre... Mais non. Les avis francs n'étaient pas courants et pour une fois que quelqu'un d'autre que Ryo lui disait ouvertement qu'elle était coincée, et sans alcool en plus, elle pouvait le prendre comme une critique constructive. Elle reporta son regard sur la russe quand celle-ci buta sur un terme avec lequel elle n'était forcément pas très familière. Puis finalement, elle s'arrêta quand sa camarade se planta devant elle.

Et là, elle l'a, son conseil tant attendu, le top départ qu'elle ne savait pas trop se donner. Foncer, essayer, et tant pis pour le reste? Ouais, pourquoi pas après tout. Puisqu'elle était si coincée, et que Ryoichi lui offrait une opportunité non négligeable de chasser ce vilain trait de caractère, en y associant du bon temps, pourquoi se priver? Et puis elle lui faisait confiance après tout. Qui aurait été mieux indiqué qu'un camarade qu'elle était certaine d'au moins bien aimer? Le coeur que Vesna mettait dans ses phrases rassuraient Eden et la motivait à aller de l'avant. Depuis quand la moscovite n'avait pas été aussi directe avec elle? Du moins prête à l'inciter à foncer? Elle n'en savait rien. Mais une telle attitude lui insuffla autant de courage que de gratitude à l'égard de son amie.

"Tu sais quoi? Tu as raison!"

Mue par cette stimulation toute nouvelle, et probablement par l'élan donné par Vesna, la californienne s'avança pour enlacer Xena et la serrer contre elle, dans un geste débordant d'amitié.

"Merci pour ton honnêteté! J'en avais besoin!"

Elle se détacha, un sourire ravi aux lèvres, et sortit son téléphone portable.

"Après tout, c'est vrai, faut bien vivre."

Elle pianota rapidement quelques mots pour les envoyer à Ryo. Son smartphone se mit à vibrer avant d'afficher quelques mots sur son écran:
Citation :
"Il faut que je te parle. Tu es où?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L.Strengh of Wind    Jeu 4 Juin - 23:11

La réponse tarda à venir:

Ryoichi a écrit:
Je suis dans la forêt. Tel cassé, je suis paumé. Je reviens dés que possible. On se voit où?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesna Jovanovic

avatar

Messages : 736
Taille : 1m68
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: A de(ux) bons arguments
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L.Strengh of Wind    Lun 8 Juin - 15:41

L'étreinte impulsée par Eden tira Vesna de sa torpeur fiévreuse. Serrant les dents, la jeune Moscovite tapota gauchement le dos de son amie avant de desserrer en même temps que la jeune femme, cette accolade amicale. C'était clairement une déception mais il ne fallait pas trop en demander après tout... Eden restait...Eden.

Quel cruel dilemme... La Russe avait été sincère avec Wraith et même un peu trop... Il aurait été plus égoïste mais ô combien plus agréable d'inciter Eden à la prudence, de nourrir cette conversation et leur relation d'amitié... N'aurait-il pas été délicieux de la garder pour elle seule ? De la protéger des affres de la gente masculine ? La relation et les espoirs qu'entretenaient Vesna avec Eden étaient étranges et relativement confus. Car après tout, elle n'en était pas amoureuse... Elle l'aimait mais pas de cette manière. Et pourtant, maintenant qu'elle avait réussi à convaincre sa colocataire, Vesna le regrettait presque. Elle doutait d'avoir agi au mieux. D'une part pour elle-même mais aussi pour la télékinésiste. Peut-être que Ryo après avoir profité de la jolie blonde n'hésiterait pas à la larguer...Peut-être avait-il parié avec des potes qu'ils choperait Eden ? Peut-être Vesna venait-elle de jeter son amie dans la gueule du loup ?

Parallèlement, il fallait qu'elle découvre par elle-même. Qu'elle fasse son expérience. Que ça se passe bien ou mal, ainsi en allait la vie... Un rejet de la part de Ryochi la ferait souffrir et qui sait si elle ne viendrait pas trouver du réconfort auprès de Vesna ?

La Russe détailla son amie envoyer son sms alors que des pensées aussi douteuses que contradictoires s'affrontaient dans son esprit. Il était difficile de réfléchir posément avec une telle activité hormonale.

"Il vaut mieux que j'te laisse Eden."
Conclut sombrement Xéna avant de tourner les talons vers la direction opposée.

Oui, il "faut bien vivre"... Mais...

"Je serai là pour surveiller tes arrières...."
Ajouta Vesna en se retournant.  

Que Ryo s'avise de la faire souffrir et Xéna le lui ferait payer...

Ménageant sa sortie théâtrale, la Russe s'enfonça dans la forêt sans savoir vraiment où elle allait. Le plus loin possible de sa colocataire pour le moment...

Arrow Dans les bois

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org/t379-publicvesna-jovanovic-coup
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 04.06/27.L.Strengh of Wind    

Revenir en haut Aller en bas
 
04.06/27.L.Strengh of Wind
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 08. Anyway the wind blows doesn't really matter to me
» ..:: Wind of change ::.. (Pv Einar)
» Wind Horses.
» ~ Wind Horses, RPG équin.
» Wind

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Graymalkin Industries :: Extérieurs :: Parc-
Sauter vers: