Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 04.06/27.L. Du grain à moudre

Aller en bas 
AuteurMessage
Neith Harlow

avatar

Messages : 726
Taille : 1m65
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Attachante petite taupe
Nota Bene:

MessageSujet: 04.06/27.L. Du grain à moudre   Ven 10 Avr - 21:53


L'ensemble des élèves furent convoqués au sein de l'amphithéâtre à la demande des professeurs. Au centre de la pièce, Neith Harlow attendit patiemment que tout le monde ait pris place avant d'allumer d'un geste sur son pupitre de contrôle les écrans centraux.

"Bien, nous allons pouvoir commencer.

Ces dernières semaines, beaucoup de missions orchestrées partiellement par le O.N.E. ont eu lieu. Force est de constaté que les informations qui en découlaient vous ont été cachées. Le vol de données au sein d'une base militaire, ainsi que l'arrestation de Mickael Dill à LongLake nous a permis de récupérer ce qui revenait de droit aux X-men."


Se détachant du pupitre, Neith récupéra sa tablette sur la surface de laquelle elle fit glisser ses doigts. Deux têtes déjà connues de ceux qui se sont rendu à Chicago apparurent alors.


"Sur la base d'un interrogatoire de Prodigy, certains d'entre vous ont été envoyés fouiller l'appartement de monsieur Benedict Watson et son épouse, Rebecca Watson-Lane. Cette dernière a quitté l'hôpital récemment et ne semble pas avoir eu de souvenir précis de l'agression dont elle aurait été victime. Nous savons, suite son altercation avec l'équipe sur place, que cette femme est elle-même une mutante ayant la capacité d'annuler les effets du gêne X.

Les données confisquées par le O.N.E. et récupérées du fait de l'intervention dans une base militaire nous ont fourni les informations suivantes:

Benedict Watson collabore avec un certain André Harton. Ce dernier semble construire des machines ayant pour vocation l'arrestation, voire la destruction des mutants."


Les deux visages disparurent de l'écran pour afficher une succession de plans et imageries 3D.




"Nous n'avons malheureusement pas toutes les données, compte tenu du fait que certaines d'entre elles aient été corrompues ou même détruites dans le vol. Le O.N.E. est parti du principe que ce genre de données sensibles devaient rester cachées, c'est pourquoi nous ne les avions pas obtenues préalablement.
Les boîtes récupérées chez le couple à Chicago contenaient des échantillons biologiques de mutants, mais compte tenu du travail en génétique de Madame Watson-Lane, ceux-ci avaient des raisons de se trouver sur place.

Le lien entre Prodigy et Benedict Watson reste particulièrement flou."


Les précédentes images disparurent au profit d'un autre visage, accompagné d'un logo.



"André Harton, celui qui construit les machines. Il est à la tête de l'Andre & Elena Electronics, un groupe travaillant sur les nouvelles technologies. L'AEE est actuellement sous contrat avec le gouvernement et fourni du matériel à la pointe du progrès à celui-ci. Harton a construit notamment du matériel carcéral visant à retenir des criminels mutants dont les pouvoirs rendraient une incarcération classique impossible. A priori, Harton travail sur ces gros robots à titre privé et ne faisait que demander l'avis du couple Watson-Lane. Le gouvernement n'était pas, et n'est à ce jour toujours pas au courant de l'existence de ce "projet S".

Redoutant que les Pères Fondateurs se soient approprié les plans par le biais de Watson, le O.N.E. avait, par mon biais, envoyé une équipe à Longue Lake où se trouvaient encore des membres de ce groupe. D'après les informations récoltées sur le terrain, nous avons pu faire certaines déductions. Je précise néanmoins qu'il ne s'agit ici que d'extrapolation et que les preuves récoltées sont quasi inexistantes ou tout du moins particulièrement discutables."


Le visage de André Harton disparu au profit de la photographie d'une ferme délabrée facilement reconnaissable pour ceux qui s'étaient rendus à Long Lake.


"En croisant avec les données contenues dans l'ordinateur récupéré à New York, nous avons pu innocenter les mutants rencontrés sur place. Il ne s'agissait pour la plupart effectivement pas de terroristes, mais de jeunes en difficulté hébergés dans ce refuge. Bien que celui-ci servait bel et bien de couverture aux Pères Fondateurs, nous avons pu établir le degré de responsabilité de chacun. Les jeunes retrouvés à Long Lake ne seront donc pas poursuivis. Leur refuge sera reconstruit aux frais de l'Etat, et sous la surveillance du O.N.E. afin de prévenir une nouvelle infiltration des Pères Fondateurs.  

Les sous-sols de Long Lake ont malheureusement été entièrement détruits, mais après débriefing, nous pouvons supposer qu'il s'agissait d'une mine en vue d'extraire les composants rares d'un alliage appelé omnium, et entrant dans la composition des machines du Projet S."


Une fois encore, l'image disparu, et un nouveau visage apparu sur l'écran.



"Mickael Dill, membre reconnu des Pères Fondateurs, blessé lors de la mission à Long Lake, a révélé certains détails. Compte tenu de son jeune âge et de son rôle plutôt limité au sein du groupe terroriste, ses pensées et paroles doivent être considérées avec prudence. Il prétend que les Pères Fondateurs sont sur une position défensive et essaient d'empêcher le gouvernement de s'approprier le Projet S pour le bien des mutants. Mickael est intimement convaincu que les X-men, en collaboration avec le O.N.E., essaient de fabriquer ces machines en vue de forcer, de manière illégale et violente, les mutants à s'intégrer sur le court terme, et à disparaître sur le long terme.

Le O.N.E. a pris position et assure avoir découvert l'existence du Projet X suite à l'intervention chez monsieur et madame Watson-Lane. Cependant la confiscation des données récoltées par nos soins ne nous permet pas de confirmer totalement leur bonne foi.

Bien qu'une ébauche de collaboration soit maintenu, le O.N.E. est à présent totalement écarté des activités des X-men et a perdu toute autorité à l'égard de Graymalkin Industries.
Pour ceux qui se poseraient encore la question, je tiens à confirmer que suite aux informations récoltées, j'ai démissionné de mon poste afin de me consacrer pleinement à cet établissement."


D'une petite tape sur sa tablette, Neith fit disparaître la dernière photographie au profit d'un simple X tournoyant paresseusement sur lui-même en guise d'écran de veille.

"Vous avez des questions?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L. Du grain à moudre   Ven 10 Avr - 23:16

Même si au départ, la succube n'avait guère envie de se coltiner une grosse réunion avec tout le monde, sachant qu'elle ne se sentait pas particulièrement utile dans ces moment là, elle eu pas mal de sueurs froide tout le long de l'exposé de Neith. Elle ne pigeait pas tout, mais arrivait à comprendre l'essentielle : certains confectionnent des robots chargés de les buter, les PF sont persuadés que les X men veulent accélérer le processus et l'ONE n'est plus avec eux. C'est certes plus de libertés, mais c'est aussi plus risqué en cas de pépin. L'australienne s'éclaircit la voix alors avant de poser ses questions.

"On sait à quoi sert ce... métal ? Ses particularité je veux dire.
Quand à ce Harton, s'ils développent des armes sans l'aval du gouvernement, il n'est pas facile de l'arrêter tout simplement et de le mettre en taule ?"


Quoi ? Les lois ? Oula, n'en demandez pas trop, c'est déjà bien que Succubus demandent à faire les trucs dans les règles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clara Wurtz

avatar

Messages : 1760
Taille : 1m65
Poids : 50 a 100

Feuille de personnage
Réputation:
13/15  (13/15)
Connotation: Allumeuse
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L. Du grain à moudre   Ven 10 Avr - 23:51

Cachée derrière ses lunettes roses Clara s'était installée au troisième rang, cotés escalier sur la droite. elle écouta avec attention le briefing de Neith et fronça un peu les sourcils quand on leur parla de Long Lake. mais elle n'intervint pas de suite. Elle laissa Neith terminé et finit par prendre la parole à la suite de Jane.

" Et a propos de Shade et de Nino? on sait ce qu'ils sont devenues vu s'est pouvoir ça semble logique que Nino était la pour extraire votre machin là. l'Osminium? si on les trouve on trouve leur façon principale d'extraire ce métal... et Shade , comme Mike, n'avait pas l'air d'être là en touriste!"

Clara sera le poing en repensant a la fille invisible. Qu'est ce qu'elle aurait aimé lui refaire le portrait a celle là. l'idée de ne pas savoir si elle l'avait eut ou pas était assez troublante. Elle finit par reprendre en repensant aux système de caisson et en jetant un regard vers Lazare et Malo.

" Sinon qu'est-ce qu'on sait sur ses caissons? J'imagine que c'est le même genre de truc qu'on a trouvé sur Utopia et qui a servi a enfermer mamie Lily? "


Elle n'osa pas posé la questions suivante, l'idée de le faire était assez gênante et elle ne voulait pas embéter la directrice avec ça... pas maintenant du moins.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.kitsune-games.fr/personnages/clara-wurtz
Chih-Nii Xing

avatar

Messages : 376
Taille : 1m69
Poids : 45

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L. Du grain à moudre   Sam 11 Avr - 13:45

La jeune chinoise s'était installée un peu près là où elle avait pu, sans y faire plus attention que ça. La place importait peu, après tout. Devant ou dans le fond, son ouïe lui permettait de ne rien louper dans tout les cas et elle avait écouté avec beaucoup d'attention toutes les informations données. Elle était arrivée après tout ces événements, et tout ça lui parlait bien moins à elle qu'aux autres qui y allaient déjà de leurs petites questions. Quant à elle...

"Est-ce qu'on sait comment fonctionnent les machines d'André Harton ?"

Plus que les matériaux, elle était plus intéressée de savoir comment ça marchait. Connaitre son ennemi était important... Si toutefois les plans qu'ils avaient récupérés leur avait permis de savoir ça. Après tout, elle ne savait pas quelles données étaient manquantes, et c'était un concept assez flou s'il n'y avait pas plus de précisions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesna Jovanovic

avatar

Messages : 736
Taille : 1m68
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: A de(ux) bons arguments
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L. Du grain à moudre   Sam 11 Avr - 15:39

Xéna pénétra dans l'Amphithéâtre une petite minute avant le début de la "conférence" lancée par Neith. La pièce était superbe ! La remise à neuf de Graymalkin avait été soigneusement orchestrée et c'était très agréable de se retrouver dans de tels locaux. Après le Old School et les ruines de Graymalkin, le contraste était saisissant !

Vesna s'installa rapidement au deuxième rang, cherchant du regard Timour ou Eden. Ils n'étaient visiblement pas encore arrivés... La Russe salua brièvement les présents et chaussa ses lunettes qu'elle avait l'habitude de sortir en cours pour distinguer plus nettement les écrans. Elle était plutôt satisfaite de se retrouver ici : elle n'aurait pour rien au monde manquer d'entendre la douce voix de la télépathe !

Les explications débutèrent avec une Neith concise et claire alors même que le sujet était des plus ardus. Il y avait là dessous tout un tas de liens complexes et entremêlés qu'il était difficile de distinguer. Vesna éprouvait quelques difficultés à suivre mais elle raccrocha progressivement les wagons. Il manquait clairement de nombreuses informations aux X-men pour émettre des hypothèses plausibles. Cogitant intérieurement, la Moscovite laissa d'autres élèves un peu plus réactifs ouvrir le débat, attendant son tour quelques minutes plus tard.

"Y'a un truc que j'pige pas là."
Commença Vesna en gesticulant sur son siège. "Pourquoi les Pères Fondateurs s'amuseraient à extraire du machin des mines ? Certes, ils sont sur une position défensive mais s'ils extraient le minerai, c'est pour quelle raison? Créer eux aussi les machines ? Et dans ce cas, pourquoi ?"..."Vous êtes sûre que les Pères Fondateurs étaient en train de récupérer ce métal ? J'veux dire... Ca n'a pas de sens ! Ils ne veulent pas créer des machines anti-mutants, je me trompe ?"

Les Pères Fondateurs, les plus extrêmes défenseurs de la cause mutante, ne pouvaient pas créer des robots susceptibles de les annihiler. C'était idiot... Vesna aurait bien vu le gouvernement, après le coup d'état, ou encore le O.N.E, agir ainsi mais pas les Pères Fondateurs...

"Et pis, ce Michaël, il déconne complètement le mec ! Comme si les X-men essayaient de créer ces machines pour intégrer les mutants, puis pour les détruire... C'est stupide. Le O.N.E éventuellement mais comme si, nous, on pouvait être là-dedans... A moins qu'il ait considéré que nous n'étions que des pions entre les mains du O.N.E... Vous avez bien fait de partir d'ailleurs Mme Harlow !" Lança Xéna avec fermeté.

La Russe se tût, réprimant le flot de son monologue qu'elle aurait bien poursuivit encore pendant un moment puisque d'autres questions lui brulaient encore les lèvres. Néanmoins, elle devait d'abord avoir les réponses à ses questions...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.forumactif.org/t379-publicvesna-jovanovic-coup
Damian Allaway

avatar

Messages : 1525
Taille : 1m80
Poids : 78

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Roméo
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L. Du grain à moudre   Sam 11 Avr - 18:28

Damian arriva et remarqua d'emblée l'amphi, qui tirait plus sur la salle de l'ONU qu'à une salle pour conférence d'équipes mutantes. Mais bon... Il rejoint les autres dejà installés, s'asseyant sur un des sièges libres. Il était encore déçu du choix de Mia... Elle voulait conserver et maintenir leur relation malgré la distance. Mais il ne fallait pas pousser la chance... Il ne répondait plus à ses appels et à ses SMS enflammés, depuis plusieurs semaines. Il lui avait dit qu'il n'était pas capable d'assumer cette relation trans-amérique... Elle ne voulait pas l'admettre mais il avait raison...

Il était de nouveau libre.

Vesna était sur le siège juste devant lui au 2eme rang, alors qu'il était au 3e... C'est dingue comme les lunettes lui donnaient un côté sérieux... Neith se mit à leur exposer la situation, agrémentée de photos, et de divers schémas. Damian leva la main pour poser une question... Il était pas sur d'avoir tout suivi, mais autant ne pas paraître idiot...

- Au lieu de supposer, on ferait pas mieux de creuser ou de déblayer pour tenter de mettre à jour les trucs dans les mines? Ce serait mieux de voir en vrai non?


Ca semblait tellement évident, mais bon, vu que l'ONE c'était surtout des bureaucrates persuadés de tout savoir, mieux valait préciser la chose...

Ainsi elle avait démissionné... c'était une bonne chose...


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paulmuabdib.deviantart.com/
Neith Harlow

avatar

Messages : 726
Taille : 1m65
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Attachante petite taupe
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L. Du grain à moudre   Sam 11 Avr - 20:02

Neith recula de quelques pas pour reposer sa tablette sur l'un des pupitres centraux. Son regard balaya les élèves installés en arc de cercle, en quête des premières questions qui ne tardèrent pas à tomber. Elle se tourna tout d'abord vers Jane.

"L'omnium n'est pas un métal, mais un alliage. Il aurait pour particularité première d'être plus résistant que le titane. Actuellement, il n'est pas exploité de manière industrielle et sert à mener des expériences dans les quelques laboratoires qui ont pu se le procurer à travers le monde."

Elle se tourna légèrement pour faire face à Clara avant de poursuivre.

"Le corps de Shade n'a pas été retrouvé, ce qui laisserait à supposé qu'elle a réussi à s'enfuir. Nino ne semble pas avoir été retrouvé non plus, mais aux dernières nouvelles, des éléments organiques porteurs du gêne X ont été retrouvés en grande quantité mélangée à de la terre, ce qui laisse à penser que ce mutant se serait en quelque sorte... Dissout dans son environnement."

Elle marqua un temps d'arrêt avant de répondre à la question suivante.

"L'usage du matériel créé par André Harton n'est destiné qu'à des cellules spéciales tant au sein de l'armée que dans d'autres groupuscules gouvernementaux. Leur emploi est connu des seuls utilisateurs agréés. Effectivement, un le caisson trouvé sur Utopia semble être une de ses créations, mais il s'agit visiblement d'un ancien prototype. Les derniers modèles doivent être nettement plus aboutis, mais ces informations sont pour l'heure particulièrement bien gardées."

En terminant sa réponse, elle avait jeté un regard à Chih-Nii, regrettant de ne pas avoir plus de détails sur le sujet. La voix et surtout le ton et l'attitude plus tonitruante de Vesna attira sur elle l'attention du professeur.

"Pour l'heure nous n'avons que des informations assez peu pertinentes sur les raisons qui poussent les Pères Fondateurs à se fournir en omnium. Quelques investigations dans les souvenirs de Mickael Dill laissent à penser qu'ils sont en train de faire des recherches en vue de trouver des failles exploitables pour contrer le Projet-S et protéger les mutants. Ce serait donc aussi pour cette raison que Mickael pense que les X-Men, en collaborant avec le ONE, collaboraient aussi avec le gouvernement et par extension avec Harton. L'intervention de LongLake a semble-t-il porté de l'eau à son moulin. Malheureusement ces informations sont à prendre avec des pincettes. Mickael Dill n'a aucune place au sein de la hiérarchie des Pères Fondateur et je doute que ces derniers aient pu lui révéler des vérités concernant leurs objectifs. Il est aussi possible de remettre en doute l'intégrité du ONE et donc de leurs informations. Après tout, ils nous ont caché connaître la présence d'omnium sur le site, tout comme ils ont dissimulé les données volées à Benedict Watson. Mais merci pour cette remarque très personnelle, Vesna."

Remarque peu pertinente quant à la discussion en cours, mais tout de même rassurante à entendre de vive voix. Elle en vint à Damian.

"Ce serait mieux, en effet. Malheureusement toute la zone a été placée sous le contrôle gouvernemental et il faut des autorisations spéciales pour s'y rendre. Inutile de préciser que le ONE ne souhaite pas voir s'y promener des X-Men. Madame Beckett a assuré qu'elle nous transmettrait les résultats des recherches au fur et à mesure, comme elle l'a fait concernant les détails sur Nino. Mais je ne conseille pas de la croire sur parole."

Et Neith n'envisageait pas un seul instant de reproduire les dégâts de leur mission en pleine base militaire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Bell

avatar

Messages : 252
Taille : 179 cm
Poids : 73 kg

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L. Du grain à moudre   Lun 13 Avr - 4:58

Aaron s'était assis plutôt loin pour écouter Neith qui leur faisait un monologue considérable. Peu enchanté de retourner ainsi sur les bancs d'écoles, il jouait avec son stylo en le faisant tourner entre ses doigts. De temps en temps, lorsque le discours de la télépathe était plus complexe, le Canadien restait immobile plusieurs secondes, le crayon en équilibre sur sa main. Quelques-uns de ses camarades avaient posés des questions et Aaron était content de voir qu'il n'était pas le seul à s'interroger de la sorte. Si il avait obtenu ainsi une réponse à la plupart de ses interrogations, l'une subsistait. Il leva donc la main en prenant simultanément la parole.

-Comment qu'leur machines font pour détecter les mutants? Comme m'dame Danger, hé? D'ailleurs, comment qu'elle fait, elle?

Et puis bon, il y avait autre chose qui le titillait. Ce n'était probablement pas pour plaire à tout le monde dans l'assemblée, mais peu lui importait. Aaron profita donc de son temps d'antenne pour poursuivre, en rabaissant cette fois sa main.

-Pis, faudrait pas essayer d'co'pérer avec les p'tits-Pères? J'veux dire, ils ont pas tort, hé. Si y'a des machines qui vont viser à détruire les mutants, aussi bien clore le projet vite fait bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frederik Baldrik
Conteur
avatar

Messages : 795
Taille : 167 Cm
Poids : 65

Feuille de personnage
Réputation:
4/15  (4/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L. Du grain à moudre   Lun 13 Avr - 5:48

Fred s’était installé discrètement dans l’amphithéâtre, cette réunion était la bienvenue pour lui permettre de se remettre à jour sur les différentes missions en cours et ce qui en découlait.

Il s’était vraisemblablement passé pas mal d’événement durant les 15 jours de son absence et certain donnée lui paraissaient encore confuse. Le norvégien assimilait tout doucement ce que Neith leur annonçait, cette armure ou ce prototype de robot anti-mutant ne lui disait rien qui vaille. Cela était même un peu terrifiant.

Ce Harton était un individu plus que terrifiant, construire une machine seul, approvisionner en matériel carcéral pour mutant…..le jeune homme retourna cette remarque dans sa tête…, il attendit que tous le monde pose sa question avant d’ajouter la sienne :

« Madame ce Harton est-il en lien avec la prison de Jérusalem ou nous avons trouvé Auroch, cette prison maintenait plusieurs mutants plutôt puissant sans grand problème, comme l’as dit Jane ce Harton devrait être l’une de nos préoccupation, peut-être devrions nous faire un tour chez AEE …. »

Oui clairement cet homme était une menace pour les mutants, et Aaron n’avait pas tort collaborer avec les Pères fondateurs serait surement une bonne idée.

Une autre question chiffonnait Fred et il était curieux de savoir pourquoi Neith n’avait pas encore abordée le sujet :

« Qu’en est-il de Mystique, est-elle relié de près ou de loin a cette histoire ? Son idée était-elle de découvrir ce que l’One nous cachait ? »

Après tout il n’avait pas eut de nouvelles concernant cette sale petite garce qui avait possiblement enlevé ou tout du moins pris la place de la directrice.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vadim Leskov

avatar

Messages : 390
Taille : 1m52
Poids : 41 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Caïd des Récrés
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L. Du grain à moudre   Mer 15 Avr - 12:40

Assis tranquillement, Vadim avait sorti son téléphone portable et en registrait l'intégralité de la conférence tout en prenant des notes sur son cahier, en russe. Il avait surement l'intention de réécouter les choses plus tard, et les mettre à plat. ce n'était toujours pas facile de suivre un cours en anglais, alors avec du langage technique et le parler rapide de certains élèves...

Quelques photos prise des différents éléments projetés à l'écran, et le môme écouta ses camarades intervenir les uns après les autres. Il eut un léger sourire aux question d'Aaron. Perspicace le nouveau...Quant au caisson que Malo, Clara et Lazare avait trouvé sur utopia, neith avait partiellement répondu. On ne savait pas vraiment à quoi servait le caisson, ni ce qu'il était devenu d'ailleurs.

Le petit blond nota le noms des principaux protagonistes, en annotant en russe, à coté de la femme mur "Age?". Elle aurait put faire parti de la première nouvelle génération de mutant, ou des rescapés du jour M.

Attendant un moment de pause dans le flot de question/réponse, Vadim leva la main poliment avant de demander : "Quoi nous savoir exactement sur André Harton et Benedict Watson? Où eux avoir étudier, travailler? Eux avoir spécialités? Autres projets?" Un projet impliquant une entreprise privé et différents service du gouvernement américain, ca ne devait pas passer inaperçu pour des personnes navigants dans les hautes sphères militaires ou du pouvoir.

Une question lui brulait les lèvres, mais, celle-ci, il la poserait plus tard, en face à face avec les profs. Comme à son habitude, il la nota sur son cahier, rempli de questions ouvertes et, parfois, d'éléments de réponse. Il avait enfin pris la décision de faire un entretien frontal. Malo allait être ravi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neith Harlow

avatar

Messages : 726
Taille : 1m65
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Attachante petite taupe
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L. Du grain à moudre   Mer 15 Avr - 21:50

Les questions continuèrent et Neith se tourna naturellement en direction d'Aaron pour poursuivre.

"Comme dit précédemment, ces machines et leur fonctionnement exact ne sont fournies qu'aux ayants droits. Pensez bien que monsieur Harton sait protéger son travail. Mais il est hautement improbable qu'il s'agisse du même système qu'emploie Danger. L'androïde est issu de la technologie Shi'ar, d'origine extra-terrestre."

La proposition qui suivit était plutôt osée à dire vrai. Collaborer avec l'ennemi? Il fallait du culot, et probablement une bonne dose d'inconscience aussi.

"Les informations obtenues sur le sujet l'ont été en partie à travers un jeune qui n'a aucune position stratégique au sein du groupe des Pères Fondateur. Je ne saurais que trop vous conseiller de ne pas y accorder trop de crédit. Les Pères Fondateurs sont des terroristes reconnus, qui ont fait des victimes aussi bien parmi les humains que les mutants. De plus, compte tenu du passif des X-Men à leur égard, il serait assez malvenu, voire même particulièrement dangereux d'envisager une quelconque alliance sur la base d'un témoignage aussi peu fiable."

Elle balaya à nouveau l'amphithéatre du regard en prononçant sa dernière phrase, avant de s'arrêter sur Frederik.

"A priori, André Harton est sous contrat avec le gouvernement américain uniquement. Il est assez peu probable qu'il ait une implication quelconque dans le matériel présent à Jérusalem. Mais compte tenu des agissements des Pères Fondateurs, je ne serais pas étonnée de découvrir que toutes les autorités de ce monde fassent de leur mieux pour s'armer contre des pouvoirs mutants. Quant à faire une visite au sein de l'AEE, d'un point de vue officiel, nous risquons de ne pas apprendre grand chose de neuf. D'un point de vue officieux... Il resterait à définir une approche."

A la dernière question, elle jeta un coup d'oeil en coin à ses collègues assis non loin, mais se tourna en priorité vers Vadim.

"Harton et Watson se sont connu dans le courant de leurs études, en tant que camarde de chambrée, mais ils ont suivis des cursus différents. Le premier a visé plutôt la robotique tandis que le second a suivit des études d'économies en vue de reprendre l'entreprise familiale. Watson est le PDG de Vask Inc., qui oeuvre dans des domaines divers et variés tels que le médical, la communication, les énergies, les transports… Harton, quant à lui, a fondé l'AEE avec son épouse, aujourd'hui décédée. Hormis ses contrats bien évidemment secrets avec le gouvernement, Harton ne semblait pas avoir de projet, du moins jusqu'à la découverte du projet S. Quant à Watson, hormis diriger Vask In., il ne semble pas avoir d'objectif particulier si ce n'est maintenir les bénéfices de l'entreprise et ainsi satisfaire ses actionnaires."

Elle marqua un temps d'attente avant d'enchaîner.

"Concernant Mystique, je vais laisser la parole à messieurs Mancini et Valet."

Elle récupéra sa tablette sur le pupitre et s'éloigna du centre pour rejoindre les sièges du premier rang et s'installa.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenzo Mancini

avatar

Messages : 999
Taille : 1m83
Poids : 72 kg

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: En muto-ménopause
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L. Du grain à moudre   Mer 15 Avr - 22:09

A l'invitation de Neith, Lorenzo se leva et s'avança vers le pupitre. La question de Frederik avait ouvert le débat sur Mystique. Il était légitime que les élèves en apprennent plus sur la métamorphe qui les avait trahi. C'est ainsi qu'en amont, le médecin avait travaillé sur le sujet avec Jean-Christophe pour répondre aux interrogations des élèves. La collaboration entre les deux professeurs avaient au moins permis de mettre un terme à la mésentente que chacun avait entretenu l'un envers l'autre depuis l'incident du parc.

Une fois en place, Claymore salua brièvement les X-men présents et débuta :

"Nous comptions vous informer des derniers agissements de Mystique et des risques que nous avons encourus à la suite de Neith. Mais comme tu as soulevé la question Frederik, nous allons l'aborder maintenant..."


Le professeur racla machinalement sa gorge avant de poursuivre :

"Après avoir demandé à Danger un rapport sur les agissements et les différentes consultations que Mystique a opéré dans la base de données de Graymalkin, nous avons réussi à cibler un peu plus ses centres d'intérêt. Cela nous a en outre, permis de savoir quelles données sensibles avaient fuitées. Cela nous permettra de nous préparer aux éventuelles conséquences de l'usurpation car il est possible qu'elle ait communiqué des informations sensibles à un tiers..."

Claymore marqua une pause et reprit :

"Il semble que dès son arrivée à Graymalkin, Mystique ait consulté toutes les archives X concernant les X-men, les anciens, les disparus, les nouveaux, etc. Sans nul doute a t-elle mémorisé toutes les identités de chacun ainsi que leurs pouvoirs associés. Pour sa couverture mais pas seulement. Nous pensons qu'elle a tenté de discerner chez chacun des élèves ceux qui possédaient des idées...comparables aux siennes. Autrement dit : l'intégration des mutants par la force."


En son for intérieur, le Florentin était plutôt soulagé que les X-men soient parvenus à déjouer ses plans... Qui sait quels élèves auraient pu se rallier à elle, à force de manipulation, au bout de quelques semaines de plus ?

"Elle a en outre consulté les données que nous possédions sur son école. Elle a pu constater que nous ne savions pas grand chose et que nos rapports sur cette question n'était pas à jour. De la même façon, elle a eu accès aux informations que nous possédions sur les Pères Fondateurs. Nous ignorons ce qui a pu l'intéresser dans cette archive ou ce qu'elle a pu apprendre."

Après tout Mystique avait elle aussi infiltré ces extrémistes et devait posséder presque autant, si ce n'est plus d'informations que les X-men sur eux.

"Parallèlement, nous avons fouillé son bureau et sa chambre pour tenter de récupérer quelques indices quant à ses intentions mais aussi pour en apprendre un peu plus sur elle. Nous n'avons trouvé malheureusement que peu de choses... Mystique a pris son rôle très au sérieux et a conservé au maximum toutes les affaires de Lily-Rose. Nous avons seulement retrouvé son téléphone portable mais l'écran était brisé et malgré notre tentative pour récupérer des informations, aucune n'est exploitable. Il semble qu'elle ait activé à distance une sorte de système d'auto-destruction de son smartphone..."


Qu'espérer de plus d'une as de la dissimulation ?

"Nous sommes donc réduits principalement aux supputations quant à la présence de Mystique au sein des X-men. Nous pensons qu'elle a essayé de saper l'influence des X-men et à la discréditer progressivement. Elle souhaitait sans doute récupérer quelques élèves dans sa propre école... Mystique est une ennemie des X-men mais nous n'avons heureusement plus à nous en soucier... Elle se trouve désormais dans la prison du O.N.E à qui nous avons dû faire quelques...concessions."


Concessions nécessaires malheureusement pour une rupture en bons termes avec le O.N.E et le bien-être futur des X-men...

"Si vous avez des questions sur ce sujet, je vous invite à les poser dès maintenant..."
Suggéra l'Italien en faisant porter son poids sur sa jambe gauche. Il se tourna machinalement vers Aurock pour indiquer : "Mais tout d'abord, je laisse Jean-Chritophe compléter les informations..."

_________________


Dernière édition par Lorenzo Mancini le Ven 17 Avr - 15:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Christophe Valet

avatar

Messages : 400
Taille : 1m76
Poids : 70 kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Taureau de Troie
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L. Du grain à moudre   Mer 15 Avr - 22:18

Ayant laissé à Lorenzo le soin d'annoncer les preuves matérielles des agissements de Mystique au sein de Graymalkin Industries et avant de laisser libre cours aux questions des élèves, il revenait au minotaure de rapporter le fruit des interrogatoires que les professeurs avaient menés. Certes, la métamorphe n'avait certainement pas été complètement sincère dans ses propos mais Aurock, l'ayant déjà côtoyé chez les Pères Fondateurs, pouvait déjà se faire une opinion proche de la réalité.

"Vous aurez bientôt la parole mais je vais, tout d'abord, apporter quelques précisions qui risquent de répondre à certaines de vos question. Avant de remettre Mystique entre les mains de l'O.N.E., vous vous doutez bien que nous avons cherché à comprendre ses motivations.", intervint alors l'ancien mercenaire d'un ton neutre. "Elle ne fait jamais rien au hasard et la moindre de ses interventions obéit à un plan précis."

Le regard de Jean-Christophe parcourut les bancs de l'amphi où étaient assis les différents élèves.

"Elle a fini par nous confirmer son désir de fonder sa propre école de mutants mais n'a apporté aucune réponse satisfaisante sur les objectifs de cette école, même si, comme vous l'a laissé entendre monsieur Mancini, nous avons notre idée là-dessus."

Lorenzo allait surement tiquer de se voir donner du "monsieur Mancini", mais Aurock restait très à cheval sur l'étiquette et voulait éviter toute familiarité en présence des élèves.

"Elle avait infiltré les Pères Fondateurs dans le but de trouver des candidats potentiels et, également, dans celui de mettre la main sur les fiches de Prodigy. Nous sommes certains, hélas, qu'elle a pu compléter ses informations avec les données trouvées dans nos archives. Par la suite, Mystique a toujours gardé un oeil sur Graymalkin Industries, surveillant même les lieux avec attention lors de l'abandon des bâtiments suite à votre périple extraterrestre."

Sans s'attarder davantage sur cet épisode rappelant forcément des mauvais souvenirs à certains, l'homme poursuivit.

"Constatant le retour de madame Donowho, elle réussit à la capturer et à l'emprisonner sur Utopia. Voyant l'occasion de faire un test grandeur nature sur une école, elle décide alors de se faire passer pour votre directrice pour pouvoir vous tester et tenter d'en rallier certains à sa cause, tout en essayant de dénigrer les X-men aux yeux du monde extérieur. Elle a également diligenter une mission pour me faire évader de la prison de Jérusalem où je croupissais depuis quelques mois afin que je puisse lui prêter main forte dans la conduite de l'école. Donc, pour parler franchement, oui, j'étais au courant de la véritable identité de Mystique, ou du moins, je l'ai appris dès mon arrivée parmi vous."

Levant la main et haussant légèrement la voix pour couvrir le brouhaha qui commençait à monter, Jean-Christophe eut un léger sourire avant de reprendre.

"Si j'étais parfaitement au courant de  cette identité, j'ignorais quand même une partie de l'histoire. Madame Donowho était prétendument morte et Mystique m'a affirmé n'avoir pris son apparence que pour effectuer une transition en douceur avec les élèves, voulant vous éviter ainsi tout traumatisme. La suite des événement nous a révélé toute la fausseté de cette affirmation mais je n'avais, à l'époque, aucun moyen de le savoir. Si la dissimulation initiale faite à votre égard m'est indifférente, je ne peux pas cautionner le sort infligé à madame Donowho, ni l'utilisation des élèves dans des opérations s'apparentant à des actes de combat."

L'animorphe tourna brièvement la tête vers Lorenzo avant de reprendre le fil de son discours.

"Malgré ce passif, les autres professeurs estiment toujours pouvoir me faire confiance et m'ont demandé de rester pour prendre en charge une équipe. Je ne sais pas si c'est un bien pour vous, mais j'ai décidé d'accepter. Pour en revenir à Mystique, je ne pense pas qu'elle soit un danger pour vous, sauf si vous êtes assez bête pour croire en ses sirènes. De toute façon, comme l'a souligné monsieur Mancini, elle est entre les mains du gouvernement américain qui saura certainement comment la traiter..."

Son petit exposé terminé, l'homme-taureau fixa de nouveau les élèves présents devant eux.

"Voila, vous avez maintenant la parole. Vous pouvez poser librement vos questions."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L. Du grain à moudre   Mer 15 Avr - 23:10

Devant les interventions des deux autres professeurs, la succube ne pu s'empêcher de détourner légèrement le regard... et pour cause, si elle n'avait pas rencontré son mentor koori, elle n'aurait jamais compris que les humains pouvaient être bons et aurait certainement rejoint le mouvement de la mutante ou des PF, la rage au coeur. Mais quelque chose n'allait pas dans le comportement de infiltratrice, elle n'agissait pas en agent double, mais clairement en indépendante. Avait elle des informations que les X men n'avaient pas ? Et surtout, en quoi avait elle besoin de fonder une école ? Il y avait encore trop de zone d'ombres... Et une mutante aussi ancienne que Mystique a certainement l'expérience pour se mouvoir dans les eaux le plus troubles, même en étant emprisonnée.

"A vous entendre, si Mystique n'aurait pas fait de mal à Mask, vous lui auriez fait confiance Monsieur Valet... pourquoi ? Et surtout, pourquoi essayer de fonder une école ? On a pas pu lui arracher d'information même avec la télépathie ?"

Quand à sa façon de recruter... mensonges ou non, parfois il suffit que l'âme souffre pour que l'esprit fasse sa propre sauce. Une chance avec tout les mutants ayant un passé difficile présent qu'elle n'ai pas eu le temps de peaufiner son recrutement.

"Je sais que nous avons plus ou moins coupé les ponts avec l'ONE, mais il serait possible de retenter de l'interroger chez eux ? Un arrangement ou je ne sais quoi ? Je sais que c'est limite de la parano', mais j'ai l'impression qu'elle a un train d'avance sur nous sur quelque chose de précis et ça ne me plait pas..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chih-Nii Xing

avatar

Messages : 376
Taille : 1m69
Poids : 45

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L. Du grain à moudre   Jeu 16 Avr - 0:02

Ils n'avaient visiblement pas beaucoup de chances, parce que le fonctionnement de ses machines semblait être plutôt inconnu. C'était plutôt dommage. Elle écouta donc avec autant d'attention la suite du briefing. Chaque information était importante, et puisqu'elle avait une assez bonne mémoire auditive, écouter attentivement était donc la meilleure des choses à faire. Il semblait surtout que l'ONE n'avait pas été très digne de confiance. Dissimuler certaines informations n'était pas quelque chose de correct lorsqu'on voulait une collaboration. Elle voyait ça d'avantage comme "tricher" et "mentir", et ça ne lui plaisait pas beaucoup. Elle ne voyait pas du tout comment on pouvait espérer accepter ce genre de comportements venant d'un prétendu allié, et elle estimait elle aussi que le professeur Harlow avait bien fait d'en partir. Se laver de tout soupçon était la meilleure des conduites, en général.

Les autres élèves continuait cependant de poser des questions, qui étaient assez intéressantes et elle ne manquait de continuer d'écouter avec tout autant d'attention. Elle n'avait plus de question pour le moment, mais elle ne doutait pas que les réponses qu'elle entendait pourraient être de précieuses informations à exploiter plus tard. Le sujet changea, et Neith Harlow laissa la parole à deux autres professeurs. Le premier, qui était aussi en charge de l'infirmerie d'après ce qu'elle avait pu comprendre, expliqua les événements tels qu'ils avaient été. Elle n'aimait pas beaucoup l'idée qu'une prisonnière plutôt importante se retrouve à l'ONE, mais ce n'était pas non plus comme si elle avait son mot à dire. Le discours du second en revanche pouvait se résumer par :

"Je sais depuis le début qu'il y avait un imposteur ici, qu'on vous as trompé, manipulé et tout, et je m'en fout completement d'avoir été un complice dans cette histoire, mais je vais rester en tant que professeur, comme ça. Sans rancune, bisous."

Elle avait d'ailleurs beau y réflechir, elle ne comprenait pas spécialement en quoi mentir à des élèves sur la mort présumé de quelqu'un était une bonne chose. D'ailleurs, elle ne voyait pas en quoi leur présenter une fausse directrice à la place pourrait atténuer leur peine. En y réflechissant, le choc aurait été le même, et peut-être pire s'ils avaient su la vérité. Les autres professeurs lui faisait peut-être confiance, mais elle ne comprenait toujours pas pourquoi. Elle n'était pas aussi intéressée que Jane sur le lien de confiance entre lui et Mystique, et se décida donc à poser sa propre question :

"Pourquoi doit-on vous faire confiance ?"

Le plus important pour elle résidait entièrement ici. Les autres responsables lui faisaient visiblement confiance, mais ce lien de confiance n'était pas automatiquement acquis auprès des élèves de ce qu'elle en savait. En ce qui la concernait, ce n'était pas du tout le cas. C'était accepter de faire confiance à quelqu'un qui avait mentit et avait caché des choses, et accepter le risque que ça se reproduise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clara Wurtz

avatar

Messages : 1760
Taille : 1m65
Poids : 50 a 100

Feuille de personnage
Réputation:
13/15  (13/15)
Connotation: Allumeuse
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L. Du grain à moudre   Jeu 16 Avr - 0:06

Clara écouta la suite avec attention en préférant laisser les autres réagirent. certaines questions rejoignaient celles qu'elle se posait. Puis le sujet "Mystique" fut déballer par Jean-christophe et Mancini. Janet fut la plus rapide à réagir en posant ses questions. Clara haussa les épaules en disant comme si c'était une évidence.

"Mais non c'est pas elle! Mystique a juste profité de la disparition de Mask pour prendre sa place. Enfin c'est ce qu'ell... euh ce que j'ai compris... Ça explique aussi pourquoi les archives d'Utopia avaient été fouillées et que les ordi étaient vides? "

A moins qu'elle n'ait pas été capable de se servir de ses antiquités. Clara sembla d'un coup gênée et préféra détourner l'attention en se faisant toute petite et s'enfonça dans son siège en baissant la tête.

Dire que jusque là elle pensait ne pas s'être fait grillée par les prof. Peut être que la remarque de Chi-nii allait permettre à sa bourde de passer inaperçue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.kitsune-games.fr/personnages/clara-wurtz
Eden Marshall

avatar

Messages : 2234
Taille : 1m68
Poids : 59 kg

Feuille de personnage
Réputation:
14/15  (14/15)
Connotation: Mariée mais Sainte
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L. Du grain à moudre   Jeu 16 Avr - 16:17

Eden était rentrée parmis les derniers et avait pris place dans les dernières rangées. Aussi idiot que ça puisse paraître, elle préférait voir tout le monde et n'avoir personne dans le dos. Stupide quand il s'agissait d'une sorte de conférence ou il valait mieux être attentif à ce qui se passait. Pour une fois, elle aurait presque fait figure de mauvaise élève et pour cause... Elle avait son téléphone portable en main, et le regard fixé sur l'écran. Pas bien...
... Sauf qu'elle prenait des notes, et visait l'écran pour photographier les différentes choses affichées. Elle n'était pas particulièrement assidue, mais quelque chose lui disait que toute info était bonne à noter. Internet était rempli d'information et elle ne doutait pas un seul instant qu'il y aurait pas mal de détails supplémentaires concernant ce fameux AEE quelque part. Tout à ses annotations, elle ne posa pas de question. Les points les plus importants allaient être posés par ses camarades, et elle préféra se concentrer sur les réponses. Que pourrait-elle en tirer par la suite? Elle n'en savait rien. Mais le fait que les PF's s'intéressent au projet, et pire, qu'ils aient déjà mis les voiles sur un site comportant les matérieux pour de telles machines chasseuses de mutants, ne lui disait rien qui vaille.

Elle ouvrit de grands yeux surpris à la question d'Aaron. Forcément, il s'était pas tapé la destruction du Old School, l'assaut sur la Maison Blanche et le Pentagone, le cassage de gueule en ordre de New York... La californienne ne douta pas un seul instant du fait qu'il révisera cette idée sitôt qu'il se sera fritté du papounet sur le terrain. Si ces trucs pouvaient attaquer les mutants, c'était qu'ils les ciblaient. S'ils pouvaient cibler les mutants... Les possibilités n'étaient limitées que par l'imagination. Recrutement forcé? Extermination des éléments qui cotrariaient leurs plans hors humains lambdas? Verraient-ils débarquer un de ces gros robot à Graymalkin et subir une destruction de plus? A cette pensée elle eut un désagréable frisson avant de reprendre ses notes. Quand madame Harlow termina et céda la parole à ses collègues, elle profita des quelques secondes de latence pour envoyer texte et images sur sa boîte mail, histoire d'en conserver une trace facilement récupérable, puisqu'elle commençait à prendre l'habitude de détruire ses téléphones à chaque altercation...

Le sujet Mystique fut donc lancé, et avec, un intérêt plus marqué de la part de Wraith qui se redressa légèrement et cessa de prendre des notes. Cette saleté de métamorphe avait vraiment eu des objectifs chelous. En bonne espionne, elle n'avait bien entendu laissé que des traces inexploitables. Super... Qui avait-elle déjà pu convaincre de sa bonne foi? Qui avait cru en son idéal? Son regard passa rapidement sur ses camarades avant d'en revenir à Lorenzo. Elle préféra se dire que s'il y avait eu des élèves pour partager ses opinions, ces derniers auraient déjà mis les voiles. Le fait de l'avoir livrée au ONE n'était pas particulièrement rassurant, mais au moins elle ne serait plus ici à chercher un moyen de mieux délivrer son poison. Et surtout à réveiller les envies de meurtre de la californienne.

La prise de parole de Valet ne lui plu pas du tout. Déjà, que faisait-il encore ici, ce traître? Elle avait bien vu qu'il avait su dès le début pour Mystique. Dans le feu de l'action, il avait vendu la mèche. L'avouer à tout le monde après coup était la moindre des choses. Mais ça avait pris du temps. Beaucoup trop pour Wraith. Un sourire aussi sarcastique apparut sur ses lèvres face à l'excuse d'une transition émotionnelle, décès de Lily-Rose, blablabla... Ils avaietn perdu Emily et Walentyn. La mort de Lily-Rose aurait-elle rendu la chose plus choquante? Bien sûr que non. Elle nota cependant avec quel facilité on pouvait faire passer n'importe quel acte d'escroquerie par de la bonne volonté en minimisant ses actes. Et puis c'était toujours sympa de savoir qu'au final, cacher la vérité à des jeunes qui se battaient pour un semblant de justice le laissait "indifférent".

Si les questions de Jane était un reflet de ses inquiétudes secondaires, celle de Chih-Nii lui fit ressentir à l'égard de sa nouvelle colocataire un brusque élan de solidarité doublé de reconnaissance. Dieu soit loué! Enfin quelqu'un qui se posait la question! La remarque de Clara reçu par contre une réflexion quelque peu cinglante de la part d'Eden.

"A en voir le visage de madame Donowho ce jour-là, Mystique a une vision très percutante de l'opportunisme... Monsieur Valet, par-delà la confiance, qu'est-ce qui pourrait bien décider un homme comme vous à rester?"

Déjà c'était un mercenaire, donc il allait falloir que le salaire suive, et elle doutait que les professeurs soient grassement payés, et si c'était par conviction, le fait qu'il ait partagé celles de Mystique lui enlevait toute crédibilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoichi Kinami

avatar

Messages : 2375
Taille : 1m72
Poids : 69

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Mauvais garçon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L. Du grain à moudre   Dim 19 Avr - 12:03

Ryoichi se massait les temps à la fin du briefing de Mme Harlow. Quel espèce de meli-melo entre qui était qui et faisait quoi.
Il résuma les notes, faisant plus facilement les liens tandis que les questions fusaient déjà, des questions que lui même s'était posé, alors que les tenants et les aboutissants connu s'éclairait. Sauf qu'il mettait plus de temps que les autres à percuter.

Il laissa donc les autres parler, continuant à prendre note des réponses au fur et à mesure.

Sa seule intervention fût de parler à la suite de Frederik: "Ils n'étaient pas vraiment enfermé, mais assez sédaté en continue pour pouvoir être gérable Du moins c'est l'effet que ça m'a fait."

.Il ressentit un vague malaise lorsque Lorenzo prit la parole et révéla les objectifs de Mystique. Avec sa façon de penser et son pragmatisme, n'aurait il pas était une recrue de rêve pour la métamorphe? Si elle lui avait donnée une solution, même expéditive d'en finir avec les problèmes que causaient les mutants aux humains, même une solution qui nécessitait d'être considéré comme le dernier des derniers des pires pourris existant, n'aurait il pas signé? Certainement. Mieux valait ne pas trop y penser...

Il sortie de ses idées un brin négative que pour entendre Valet prétendre qu'il était au courant de l'identité de Mystique: *Quel 馬鹿野郎 !!!* songeât il, n'arrêtant l’intervention à haute voix que par la main levée du Belge qui continua... N'apportant pas des masses d'eaux à son moulin.
Ce qui ne manqua pas de faire réagir la plupart des autres jeunes et moins jeunes de Graymalkin, qui remettaient en doute l'intégrité de Valet.

Lui même se renfrogna, gardant le silence en essayant de s'imaginer ce qu'il aurait fait à la place du professeur. Aurait il fermé sa bouche? Peut-être pas. Minimum il aurait dût en parler aux autres profs. Là à deux, c'était pas super crédible cette histoire de transition en douceur. Quand à ne pas représenter de danger, là c'était une vaste blague. La tête de la directrice à son retour était pas belle à voir. Du moins c'est ce qu'on lui avait rapporté.
Au final il était tenté d'abonder dans le sens de ses camarades. Il nota que la petite nouvelle n'avait pas peur de poser les questions qui fâchent, mais son regard passa sur ses notes. Etait on là pour faire le procès de Valet? A la base non. De plus il fallait peut-être se dire que la confiance que les autres lui portait était peut-être dût à une vérification plus claire et nette qu'on ne l'imaginait, son regard se portant sur la télépathe de l'encadrement.

Il soupira, relâchant sa frustration. Un ancien père fondateur qui avait à priori commit une petite trahison dés son arrivée, une ancienne de l'organisme ayant prétendument posée sa démission, un espèce de guerrier créateur de portail ténébreux (même s'il avait suggéré qu'il reste...), un prof qui faisait dans la drogue pour se maintenir à niveau et une vioc qui avait pas toute sa tête. La classe l'équipe d'encadrement.
Maintenant qu'il avait songé à ça, à qui pouvait on se confier? Lequel était le plus digne de confiance? Et du coup JC était il si peu digne de confiance. Il se rencogna dans son siège, se détachant finalement de la "haine de masse" envers le minotaure. Il était pas pire que les autres. Ce qui lui fit repenser à son époque dans les rues: il était seul. Quelque part à sa droite, Eden posa une question: *Peut-être pas tout à fait seul.* pensât il. Oui, certain de ses camarades avait plus de crédit que les profs. Il allait falloir se serrer les coudes... Entre eux.

Il poussa un nouveau soupire, faisant le point et s'écartant définitivement du sujet en cour, laissant les différents intervenant répondre pour se concentrer sur ses notes.
Des robots de l'apocalypse pour casser du mutant? La classe! On se croirait dans un scénario de manga. Faudrait qu'il songe à se faire un petit truc là dessus inspiré de leurs aventures. ça pourrait faire un carton. Il secoua la tête pour se libéré l'esprit de ces pensées divergente, mais ça avait au moins eut l'avantage de le faire sourire. Et il en avait besoin. Les robots donc!

Ils étaient fait dans un alliage et devait détecter les mutants. La question de la détection avait était posé sans réponse satisfaisante. Il revint au couple Watson et sur le fait qu'ils possédaient des échantillons sur les mutants. Il trouvait que cette histoire avait était bien vite écartée pour faire le focus sur les robots, ce qu'il pouvait néanmoins comprendre.

Pour la première fois depuis le début du briefing, il se leva et prit la parole pour tenté de faire avancer le schmilblick: "J'ai plusieurs questions: la composition de l'alliage est il connu? Si oui, y'a t'il des éléments peu communs dedans? Des choses qu'on pourrait tracer. En allant à la source, en écartant les gens qui se fournissent de manière transparente ou du moins qui n'ont pas des besoin particuliers.
Je veux dire par là... Ces robots ça doit être quelque chose, il doit falloir des quantités non-négligeable de cette alliage. Hors vous n'avez parler que des recherches en labo. Il doit bien y avoir un acheteur qui demande une quantité particulière des composés et surtout de manière régulière. Surtout s'ils font ou vont faire une production à grosse échelle."


L'idée avait du sens pour lui. Les flux tendu ça n'existait pas. ça voulait dire que le constructeur devait faire des stock. Ca voulait donc dire qu'on pouvait en recoupant les achats d'un type en particulier, déduire qui il était et où tout ça allait se retrouver.

Il passa ensuite à sa deuxième question: "On a évoqué l'histoire de la détection. Je trouve qu'on a disculpé bien vite le couple Watson. Particulièrement Rebecca. Les faits sont là: elle a en sa possession pleins d'échantillons de mutants. Comme par hasard on parle de détecter des mutants. Font il une recherche sur un critère commun entre les mutants? Ca serait un super moyen de détecter sans faille un mutant que de trouver un truc dans la génétique qui nous... Euh, désigne tous comme "mutant à coup sur". y'a pas un truc à creuser là dedans? Même si je sais pas trop quoi..."

Parce qu'en regardant les choses en face, qui pouvait dire, qui était un mutant. A part pour quelques cas, type la succube ou le louveteau, certains avait même des pouvoirs discrets qui leur permettait de se fondre dans la masse. Une corbeille qui te vole dans la tronche? Qui allait accusée la gentille petite Eden? Pire avec sa belle gueule, un mec n'avait PAS envie que ça soit elle.

Une autre question lui était venue mais il ne savait plus quoi. Il resta quelques instant à regarder ses notes, n'y retrouvant plus son idée et commença à s'assoir, avant de se remettre debout d'un coup: "Ah ouais! Ces robots là, ils ont quoi pour arrêter les mutants? Nan parce que c'est bien jolie un alliage qui résiste, mais c'est pas en gueulant sur un mutant qu'on va l'empêcher de faire sa fête à un robot. En cognant assez longtemps ils vont forcément se faire décapsuler. Ils doivent avoir de l'armement, certainement pas commun, pour faire respecter leur mission première. Y'a un truc là dedans qui permet de deviner quoi et qu'on pourrait là aussi tracer?" fit il en désignant les plans des machines.

Il fini par s'assoir ne trouvant rien à ajouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Christophe Valet

avatar

Messages : 400
Taille : 1m76
Poids : 70 kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Taureau de Troie
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L. Du grain à moudre   Lun 20 Avr - 16:59

Comme il s'y attendait, l'annonce de sa pseudo-trahison suscita moult émotions chez des adolescents habitués à ne réfléchir que jusqu'à l'horizon de leur repas suivant ou, pour les plus âgés, de leur prochain flirt. Sans se laisser démonter, Jean-Christophe laissa passer l'orage des réflexions et questions à l'agressivité sous-jacente.

"Je n'ai eu aucune raison de douter des objectifs de Mystique.", répondit-il, tout d'abord à Jane. "J'ai côtoyé Monk, de même que Steal, chez les Pères Fondateurs, et nous nous étions assez bien entendus, tous les trois, sans que je ne connaisse, à l'époque, leur véritable identité."

Logiquement, les élèves devaient tous être, plus ou moins, au courant des identités d'emprunt de, respectivement, Mystique et Mask alors qu'elles avaient infiltré cette organisation criminelle.

"Madame Donowho a jeté le masque lors de l'expédition qui a valu mon emprisonnement, et celui de Monk d'ailleurs, dans une geôle israélienne. C'est à cette occasion que Mystique m'a révélé sa véritable identité et ses projets d'école pour jeunes mutants avant de parvenir à s'évader avec la promesse de revenir me libérer. Elle a d'ailleurs tenu parole grâce à l'intervention efficace de certains d'entre vous. N'auriez-vous pas tendance à faire confiance à quelqu'un qui vous sort de prison ?"

La question de l'école était pertinente et Aurock se l'était également posé, après coup. L'homme-taureau avait du mal à comprendre l'intérêt de Mystique, qui était foncièrement une solitaire, à s'embarquer dans le rôle de directrice d'école.

"Pour l'école, je ne peux que vous répétez ce que Mystique m'a dit pour me demander de rester avec elle.", poursuivit-il, un peu vexé de devoir avouer son ignorance sur ce sujet. "Avec les méthodes employées pour parvenir à ses fins, je ne crois plus à des objectifs désintéressés. Peut-être désirait-elle se constituer sa propre équipe, à son service exclusif. Malheureusement, Mystique possède la faculté d'établir un barrage mental et nous n'avons pas pu obtenir d'informations supplémentaires. L'O.N.E. parviendra peut-être à de meilleurs résultats…"

L'ancien mercenaire ne faisait pas particulièrement confiance à l'organisme gouvernemental mais il préférait leur avoir transférer le dossier brûlant plutôt que de devoir en laisser la responsabilité à Graymalkin Industries.

Les interventions suivantes amenèrent un léger sourire amusé sur le visage de Jean-Christophe. Il était assez ironique que celles qui posaient la question de la confiance se retrouvent dans l'équipe de celui dont elles se défiaient. Pour le moment, Chih-Nii et Eden ignoraient encore ce dernier point mais leurs réactions seraient intéressantes à analyser. L'interruption spontanée de Clara lui valut un regard appuyé du nouveau professeur. Un de ces regards qui veut dire "Pas la peine de t'enferrer dans tes mensonges, nous sommes au courant de tout et on en reparlera…" et qui se passe aisément de paroles.

"À toi de voir si tu veux me faire confiance, ou pas, Chii-Nii.", répondit-il sans se défaire de son calme. " Après un différend qui aurait pu dégénérer de façon plus virile avec monsieur Mancini, nous avons fait le choix de la discussion et chacun a pu expliquer ses choix, dictés par les circonstances. Je n'ai cherché à aucun moment à me justifier, n'en éprouvant d'ailleurs toujours pas le besoin. À l'issu de cette réunion, les autres professeurs ont décidé de me demander d'intégrer leurs rangs, mais tu n'es pas obligée de leur faire confiance à eux non plus."

"Et, pour te répondre, Eden, j'ai accepté, peut-être pour des raisons futiles. J'estimais avoir une dette envers Mystique pour m'avoir fait libérer mais cette dette était entachée de duperie. Néanmoins, je reste redevable à tes camarades qui ont risqué leur vie pour moi, même s'ils ignoraient mon identité au moment de partir me chercher. J'ai vu certains d'entre vous à l'œuvre et j'ai la faiblesse de croire que je peux vous être utile. Non pas à vous former à la guerre car ce n'est pas la place d'enfants, mais, au contraire, à vous former à réfléchir et à savoir prendre les mesures appropriées pour éviter la guerre…"

Aurock avait-il tari le flux de reproches et de doutes qui convergeaient vers lui ? Rien n'était moins sûr avec son refus de faire acte de repentance envers ses "erreurs" mais le minotaure estimait justement n'avoir commis aucune faute, mésestimant certainement l'impact d'une supposée trahison sur la psyché d'adolescents, toujours prompts à reprocher aux autres ce qu'ils voudraient bien voir oublier chez eux.

"Ryoichi, pour répondre à tes interrogations au sujet des robots.", poursuivit-il à l'intention de l'Asiatique. "N'ayant pas encore eu le temps de décortiquer toutes les données que nous a involontairement fournies l'O.N.E., je vais laisser le soin à madame Harlow de fournir les informations nécessaires. N'ayez pas peur, je reste encore ici pour vous fournir d'autres renseignements si vous le désirez encore…"

D'un geste de la main, le Père Fondateur repenti invita Neith à retrouver sa place sur l'estrade, place qu'elle avait trop hâtivement quittée pour profiter du confort d'un des fauteuils de l'amphithéâtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frederik Baldrik
Conteur
avatar

Messages : 795
Taille : 167 Cm
Poids : 65

Feuille de personnage
Réputation:
4/15  (4/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L. Du grain à moudre   Dim 26 Avr - 23:10

Fred écouta sans broncher les réponses de Neith a ses questions et celles de ses camarades, elle laissa alors la place à Lorenzo et Valet pour parler de mystique. Fred en eut le souffle coupé de savoir que Valet était au courant, il se sentait trahis, mais aussi légèrement coupable, car il avait participé à l’équipe chargée de retrouver Valet. Cependant il fallait également relativiser les événements, bien que l’explication du taureau ne le convainquit pas spécialement, il ne pouvait pas nier que toutes l’équipe enseignante et surtout Lorenzo était au courant dorénavant et acceptait Jean-Christophe. Fred savait pouvoir faire confiance à Lorenzo, pas une confiance aveugle, mais une confiance réfléchie.
Un débat s’échangea alors, ce qui était tout normal du point de vue du Norvégien, c’est alors qu’il entendit Clara intervenir. Sur le coup le Norvégien ne comprit pas la portée des paroles de Clara, cependant quelque chose l’avait interpellé.

Il prêta alors attention au reste des échanges, lorsque finalement il comprit ce qui venait de le déranger :

« Euh Clara, es tu en train de dire que c’est pas mystique qui a enfermé la directrice ? c’est bien cela ? Pourquoi tu pense cela ? »

Fred était curieux d’entendre la réponse de Clara afin de savoir s’il avait encore tout compris de travers ou pas…si ce n'était pas mystique, qui avait alors enfermée la directrice ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neith Harlow

avatar

Messages : 726
Taille : 1m65
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Attachante petite taupe
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L. Du grain à moudre   Lun 27 Avr - 23:38

Assise tranquillement au premier rang, Neith écoutait d'une oreille distraite les explicatifs de ses collègues. Pour elle, il ne s'agissait que de choses connues et ressassées. Les discussions qu'ils avaient eu, en commun ou non, lui avaient déjà apportée toutes les réponses dont elle avait eu besoin pour aller de l'avant. Il était temps que les élèves obtiennent les leurs. Elle ne parut pas spécialement s'intéresser aux interrogations à l'égard de Jean-Christophe. Des mots qui en vérité étaient des accusations qu'elle jugea légitimes. Tout comme il était légitime que le professeur défende ses positions.

Les questions plus tardives de Ryoichi concernait par contre davantage son domaine de compétences, mais là encore, elle n'intervint pas, laissant ses collègues aller au bout de leurs propos. Ses doigts coururent sur le bord de sa tablette pour l'éteindre définitivement. Le reste allait se passer de supports quelconque. Il n'y avait rien à apporter de concret au final. Elle se leva à la suite des paroles d'Aurock et abandonna sa tablette sur son siège pour revenir au centre de l'amphithéâtre où elle fit face à Ryoichi.

"La composition exact de cet alliage est connu, mais le pourcentage des différents matériaux ainsi que les techniques de fabrications sont des secrets bien gardé, compte tenu des possibilité d'exploitations d'un tel produit. Cependant, les différents composants ne sont pas simples à trouver, du moins pas à proximité les uns des autres. Certains d'entre eux sont particulièrement rares. Inutile donc de préciser que les quelques laboratoires à l'analyser respectent des protocoles de suivi et de commande qui nécessitent beaucoup de validations à différents niveaux. Malheureusement, compte tenu de la "souplesse" législative de certains pays, ou du degré de corruptions de certains éléments aux seins mêmes de ces gouvernements, rien n'empêcheraient certaines exploitations d'échapper à tout contrôle, comme c'était le cas pour la carrière cachée de Long Lake."

Connaître les ressources du monde entier était un travail de longue haleine et surtout nécessitait une collaboration que beaucoup de gouvernements n'étaient pas prêts à faire. Compte tenu du fait que les Pères Fondateurs s'étaient, depuis bien des années déjà, infiltré dans différentes sphères à différents niveaux et à différents endroits du globe, elle ne doutait pas un instant qu'il ne devaient certainement que distinguer l'ombre seule de la pointe de l'iceberg.

"Je ne doute pas un seul instant du fait que le ONE surveille probablement déjà les carrières reconnues officiellement, tout comme celles illégales découvertes dans le cadre d'enquêtes plus officieuses. Savoir s'ils en ont déduit des pistes exploitables est une autre histoire. Rien ne nous empêche de nous pencher nous aussi sur le sujet."

Elle marqua un temps d'arrêt, elle-même plutôt dubitative sur ses propres propos. Faire de telles recherches nécessiteraient des heures et des heures de travail acharné derrière un bureau, avec des accès que personnes n'avaient pour fouiller le moindre indice évoquant l'un des métaux utiliser. Un groupe entier de professionnels mettrait probablement plusieurs mois, et c'était probablement même ce que le ONE était déjà en train de faire depuis la découverte des plans dans l'appartement du couple Watson-Lane. Elle en vint plus précisément à ce dernier.

"D'après ce que nous savons du docteur Rebecca Watson-Lane, elle travaille dans un laboratoire en affiliation avec le groupe de son mari. Ses recherches ont un but médical et officiellement, elle travaille sur le développement d'une manière de détecter et stopper le développement de maladies génétiques au stade le plus précoce possible des grossesses. La découverte des échantillons soulève évidemment des interrogations quant à l'exactitude de ces informations. Malheureusement, son laboratoire oeuvrant dans le privé conserve le secret sous couvert de la protecion de ses futures brevets. Quant à en savoir plus sur le projet S, hélas les plans obtenus sont très incomplets, tout comme les informations sur les autres propriétés potentielles de l'omnium étudiées en laboratoire. Ce n'est qu'un avis très subjectif, mais je doute qu'autant de monde ne s'intéresse à se produit que pour sa résistance."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damian Allaway

avatar

Messages : 1525
Taille : 1m80
Poids : 78

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Roméo
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L. Du grain à moudre   Mar 28 Avr - 17:10

Il écouta les questions des uns et des autres, et les réponses que chaque professeur apportait à ses divers questionnements. Il se détendit jusqu'à ce que Neith évoque quelque chose qui le titillait un peu... Il se demandait toujours ce qui allait découler de cette conférence... Des missions? Très certainement...

- Le laboratoire de Rebeccas Watson-Lane est dans le secteur privé? Ca vaudrait peut être le coup de voir ce qu'il y a à l'intérieur voir au sein du groupe de son mari... Mais pour cela il faudrait sans doute un bon informaticien, genre pirate de génie pour éviter de connaître des déboires....

Il se gardait de dire... comme lors de la dernière mission... En y repensant ils n'avaient pas été très doués.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paulmuabdib.deviantart.com/
Clara Wurtz

avatar

Messages : 1760
Taille : 1m65
Poids : 50 a 100

Feuille de personnage
Réputation:
13/15  (13/15)
Connotation: Allumeuse
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 04.06/27.L. Du grain à moudre   Jeu 30 Avr - 1:01

Eden y alla de sa petite remarque aussi et il y eut vu le regard que lui lança Jean christophe et Clara essaya de se faire un peu plus petite dans son siége et ne répondit pas à Eden. Mais Frederick la relança directement en lui demandant des précisions. Clara lui lança un regard noir. Il pouvait pas la lâcher celui-là. Heureusement, Neith prit la parole en reparlant de l'alliage et Damian posa une question qu'elle n'avait pas été sûre de bien comprendre. La Sud africaine décida de répondre quand même a Fred.

" Bah ça me semble logique, non. Vu son age, Mystique a eu tout le temps qu'elle voulait pour venir à Utopia et récupérer les renseignements sur les anciens X-men. Et je ne pense pas que trainer avec une entreprise qui voudrait nous détruire soit dans ses projets surtout qu'elle aurait surement dû leur donner ces dossiers pour faire avancer leur travail. Il y avait plein de truc sur la génétique mutante là-bas, j'ai pas tout compris a ce que j'ai eu le temps de lire."

Clara repensa au dossier sur Magma qu'elle avait récupérer et cacher dans sa chambre. Elle l'avait parcouru plusieurs fois pour en apprendre plus sur son ancêtre et pas mal de choses lui avaient semblé trop compliqué à comprendre à son niveau de connaissance. Elle finit par ajouter en haussa les épaule comme si c'était évident.

" Et puis j'imagine que vu son expérience et son tempérament Mystique ne se serait pas contentée d'amocher et d'enfermer Mask pour prendre sa place. Les risques qu'elle revienne été vraiment énormes. Mais je me demande encore comment ça se fait qu'elle se soit retrouvée sur Utopia?"

Elle demanda aussi à Neith.

" J'y connais pas grand chose en génétique là, mais est-ce qu'il serait possible que cette docteur Watson- truc. Elle bosse pour reproduire son pouvoir au niveau d'arme utilisable par des humains? Parce que là, on pourrait clairement rien y faire."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.kitsune-games.fr/personnages/clara-wurtz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 04.06/27.L. Du grain à moudre   

Revenir en haut Aller en bas
 
04.06/27.L. Du grain à moudre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 04.06/27.L. Du grain à moudre
» Groupe #3 : Un grain de sable ?
» ...et un peu de poivre en grain!
» Comme un grain de sable [quête]
» Quand en ville, le grain se lève, vent de nerf agité. || PV Jared Andrews

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Graymalkin Industries :: Rez-de-chaussée :: Amphithéâtre-
Sauter vers: