Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 03.06/01.C. [Dengfeng, Chine] Choisir son avenir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Chih-Nii Xing

avatar

Messages : 376
Taille : 1m69
Poids : 45

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: 03.06/01.C. [Dengfeng, Chine] Choisir son avenir   Jeu 29 Jan - 2:30

Allongée sur un canapé, une télévision allumée sur une chaine musicale quelconque qui diffusait les derniers tubes sortis, une jeune fille fixait des brochures qu'elle tenait au-dessus de son visage. Sur elle, d'autres brochures s'éparpillaient et certaines avaient déjà glissés jusqu'au sol. Une table basse à proximité présentait pas moins de trois télécommandes, ainsi qu'un cendrier qui n'avait pas été vidé bien qu'il aurait besoin de l'être. Mais la jeune fille ne se préoccupait pas plus de la musique que du ménage, et se demandait surtout ce qu'elle pourrait bien faire de ses études. Une carrière scientifique? Elle savait déjà qu'elle s'ennuierait fermement. Littéraire? Elle n'était pas une lectrice très assidue pour ne pas dire qu'elle n'aimait vraiment pas beaucoup lire, préférant l'écoute, et elle imaginait déjà tout les livres qu'on lui ferait lire. De toute manière, elle n'arrivait déjà pas à s'imaginer un métier. Cuisinière, comme sa mère? Elle savait à peine cuisiner, juste assez pour manger correctement et c'était déjà bien. Serrurier, comme son père? Très peu pour elle. Crocheter, elle savait faire. Ca l'amusait. Mais elle avait déjà accompagné une fois son père à son travail, et après avoir entendu le troisième client tenter de faire la conversation à monsieur Xing, elle était déjà à bout. La patience et l'écoute des autres n'étaient pas du tout son fort. Le contact avec les clients était vivement à oublier. Pas pour elle. Jamais. Hors de question. Ce qui réduisait son champs de possibilités tout en le laissant flou. Savoir ce qui n'était pas fait pour elle ne lui disait malheureusement pas ce qui pouvait être potentiellement fait pour lui convenir.

C'était peine perdue pour aujourd'hui encore, réalisa-t-elle en soupirant bruyamment avant de lâcher les brochures qu'elle tenait. Elle ne trouverait pas ce qu'elle voulait faire. Elle avait beau y penser et ressasser tout ça, ça ne l'avancait pas du tout. Se faisant une raison, elle ramassa ses papiers pour les poser en un tas grossier sur la table basse et éteindre la T.V. Autant sortir prendre l'air et se changer les idées. Elle en profiterait pour s'acheter une ou deux bricoles au supermarché. Elle se contenta de remettre dans le couloir de l'entrée ses cheveux en place rapidement avec la main, et d'attraper son écharpe et son manteau. Et de mettre ses chaussures. Elle vérifia juste avant de sortir, pour être sure, qu'elle avait bien le minimum dans ses poches et referma la porte derrière elle.

L'air bien que froid, était vivifiant. Tant mieux, songea-t-elle, en s'assurant tout de même que son écharpe était tout de même bien mise. Pas question de tomber malade tout de même. Un coup de froid était vite arrivé. Les rues étaient aussi peuplés qu'à l'habitude, bien qu'elle jura croiser quelques étrangers. Des touristes sans doute, et elle n'y prêta pas plus attention que ça. Ce n'était pas comme si elle n'en avait jamais vu. Dengfeng, la capitale chinoise du kung-fu... Ca attirait forcément quelques curieux qui s'y intéressait. Un peu plus long dans la rue qu'elle avait emprunté se trouvait le supermarché. Un des supermarchés de la ville, mais c'était le plus proche. Toutefois, une boutique qui venait d'ouvrir attira son regard. Un magasin d'antiquités. Pourquoi pas. Ouvrant la porte, elle balaya l'intérieur du regard, ouvrant grand ses oreilles pour écouter. A première vue, il n'y avait personne, mais un vendeur n'était probablement pas loin. Elle haussa les épaules et plutôt que d'attendre de voir un quelconque vendeur, commença à se balader à travers les différents articles, cherchant quelque chose qui pouvait éventuellement capter son intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/01.C. [Dengfeng, Chine] Choisir son avenir   Jeu 29 Jan - 20:37

[Bonjour et bienvenue dans ta phase d'introduction! A partir d'ici, je prend en charge les actions et paroles de chaque PNJ. Tu peux d'ors et déjà t'inspirer des actions de couleur citées dans ce topic. J'espère que tu prendra plaisir à jouer ce petit scénario! ^^]


Chih-Nii, pénétra donc chez un nouvel antiquaire. Un petit tintement métallique accompagna l'ouverture de la porte, et, levant les yeux, la jeune fille pu remarquer un petit carillon constitué d'une clochette finement sculptée accrochée à un cordon de soie rouge lui-même travaillé en un entrelac élégant. Une véritable caverne aux trésor s'ouvrait devant elle.

Sur sa gauche, trois imposants buffets en bois, dont la peinture s'écaillaient, étaient alignés côte-à-côtes. Sur leur dessus, quelques sculptures de jades étaient joliment disposées et, plus haut encore, une série d'étagères comportaient des vases visiblement peints à la main, de tout styles, brillants de par un entretien certainement minutieux.
Sur sa droite, quelques mannequins portaient des tenues traditionnelles dont le tissu, par endroit précieux, semblait rendu rigide par les années. Au centre, deux bibliothèques mises dos à dos présentaient des objets divers et variés. Trois services à thé en porcelaine complets côtoyaient des poupées artisanales tandis qu'à l'opposé, des éventails peints étaient disposés entre diverses sculptures de buddha en bois, ou en métal, certaines peintes, d'autres partiellement abimées.
Tout au fond, devant une petite porte menant sans doute à une réserve, un imposant comptoir jouxtait une vitrine où étaient exposés avec soin de vieux ouvrages parcheminés. L'un ouvert n'était autre qu'un très ancien parchemins déroulés sur lequel l'encre déjà passée montrait des postures de kung fu, agrémentés de commentaires.

Tout à son observation, la mutante remarqua que bien que la marchandise semblait d'époque, la boutique en elle-même sentait étrangement le neuf, du fait d'une récente rénovation sans doute. Tendant l'oreille, elle perçu un son probablement inaudible pour le commun des mortels. Un souffle faible et précipité lui parvenait depuis l'une des buffets. Mais à peine avait-elle repéré le bruit qu'une voix lui parvint, dont elle pu distinctement entendre une voix féminine venant de derrière la porte du fond, et parlant... Le cantonais. Jurant et pestant, elle insultait copieusement des personnes qu'elle n'entendait pas immédiatement.

"Bandes d'INCAPABLES!! Mon père saura vous le FAIRE PAYER si vous ne le retrouvez pas! J'ai fait tout le déplacement et il est HORS DE QUESTION que je rentre les mains vides, suis-je CLAIRE??"

De multiples bruits de pas au son croissant arrivèrent jusqu'à Chih-Nii, alors que la porte du fond s'ouvrait à la volée sur une jeune fille d'approximativement son âge. Elle s'immobilisa sur le seul, contemplant la mutante de haut en bas avec un air profondément méprisant.


Flanquée de deux gorilles en costard, elle claqua des doigts de façon arrogante, alors que l'un lui mettait un imposant manteau sur les épaules, tandis que l'autre sortait un téléphone portable. Finalement, un homme sorti à la suite, se confondant en excuses.


"Il n'est pas loin mademoiselle. Je vous le fait livrer dès que je remets la main dessus. Vous serez bien évidemment dédommagée pour le temps perdu... Oh! Bonjour jeune fille!"

Il remarqua la présence de Chih-Nii et contourna prestement le comptoir pour s'approcher d'elle. Ses dernières paroles étaient passé du cantonais au mandarin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chih-Nii Xing

avatar

Messages : 376
Taille : 1m69
Poids : 45

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/01.C. [Dengfeng, Chine] Choisir son avenir   Jeu 29 Jan - 22:39

Un... carillon. Ca faisait plutôt bien dans ce genre de boutique, le genre d'accessoires auquel on pourrait surement s'attendre. La jeune fille leva rapidement les yeux pour y apercevoir une clochette que le propriétaire n'avait pas eu pour quelques pièces à en juger par les fines décorations qui l'ornait. Elle espérait un peu que ce n'était tout de même pas le genre de boutiques d'antiquité avec des prix très chers et qu'on pouvait tout de même dénicher quelques vieilleries à des prix abordables. A sa gauche se trouvait des buffets en bois qui ne l'intéressait pas. Ils avaient déjà les meubles qu'il fallait chez eux, et ils n'étaient pas passionnés par ce genre de choses qui en plus, devait couter son pesant de yuans. Il y avait des sculptures, des vêtements traditionnels qui semblaient avoir souffert du temps. Tout ça, très peu pour elle aussi. Elle laissa ainsi son regard aller d'articles en articles, sans qu'aucun d'eux n'éveille son intérêt, jusqu'à ce qu'elle parvint à un vieux parchemin parmis d'autres dans une vitrine. A ne pas en douter, c'était bien du kung fu dont il s'agissait dessus. Et toujours pas de vendeur à l'horizon, aussi ouvrit-elle les oreilles pour chercher une présence.

Et il y eut un souffle, faible et précipité. Au vu de la provenance, c'était quelqu'un qui se planquait. Ce ne semblait pas être une personne qui se contentait de jouer à cache-cache, si elle en jugeait par le souffle irrégulier. Non, c'était quelqu'un qui voulait sans doute vraiment se cacher. Elle ne savait même pas en quoi en penser. Dangereux? Pas dangereux? Elle n'eut pas le temps de songer à se déplacer jusqu'à la source du souffle pour essayer de surprendre quiconque, qu'une voix féminine hurlait. Sur d'autres gens. Une personne peu aimable qui venait de Hong-Kong, ce qui faisait d'elle une touriste. Et pas une touriste très polie. Une fille à papa semblait-il, à en croire les menaces qu'elle faisait. Quelques secondes après, Chih-Nii eut le loisir de voir la source très bruyante qu'elle venait d'entendre: une jeune fille de son âge, albinos, qui l'examinait d'un air méprisant. Préférant ne pas rentrer dans ce genre de provocation, la jeune mutante resta parfaitement impassible tout du long, jusqu'à ce que l'autre jeune fille ne finisse par sortir accompagnée de deux gorilles. En tout cas, elle avait l'air riche et importante.

Un autre homme l'avait suivi, s'excusant longuement en cantonais avant de passer à la langue locale pour la saluer tout en prenant place derrière le comptoir.

"Bonjour", répondit-elle en mandarin aussi, en faisant semblant de regarder la vitrine. Si elle comprenait toutefois bien la scène, ce qu'ils cherchaient était caché juste ici, dans le buffet où elle avait répéré le souffle. Ca sentait d'ailleurs le roussi pour celui qui était planqué à l'intérieur. Finalement, elle éviterait d'aller voir. Le vendeur avait l'air de mêche tout de même, vu que l'autre fille ne devait pas beaucoup lui laisser le choix. Bon.

"Ils ont l'air vieux vos parchemins", fit-elle, faisant mine d'observer ces derniers. "Ils valent chers? J'en vois un qui m'intéresse, le prix est le même pour chaque? Ou ça dépend? Je voudrais savoir le prix de celui-là s'il vous plait", réclama-t-elle en pointant celui avec les postures de kung fu, en prenant soin de se placer de sorte que le buffet avec le souffle passe derrière elle pour le soustraire à la vue du vendeur pour éventuellement permettre à la personne caché une sortie. Enfin s'il pensait à saisir sa chance.


[Est-ce que c'est bon comme ça, pour le code couleur ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/01.C. [Dengfeng, Chine] Choisir son avenir   Jeu 29 Jan - 23:59

[C'est parfait! Bien qu'il ne soit pas très utile dans un rp à deux joueurs, le but est simplement de te familiariser avec cette règle pour la suite de tes aventures sur le forum.]


La jeune fille aux cheveux blancs passa à côté de Chih-Nii avec l'air tout hautain de ces personnes habituées à obtenir tout ce qu'elles veulent. A l'extérieur, une limousine arriva et s'arrêta juste devant la boutique. L'un des imposants gardes du corps ouvrit la porte, et le second se précipita à l'extérieur pour ouvrir la portière par laquelle tout ce beau monde s'engouffra avant de mettre les voiles, sans même le moindre mot d'au revoir pour l'antiquaire.

Ce dernier offrit un large sourire tout commercial quand la jeune mutante s'intéressa ouvertement à ses articles en vente. Il se pencha pour glisser une main sous le comptoir et ouvrir une sorte de tiroir-caisse pour en sortir un petit trousseau de clé. Avec l'une d'entre elles il ferma la porte de la réserve, puis il revint sur ses pas, sélectionnant une autre clé plus petite.

"Oh! Ils sont anciens, sans aucun doute. Certains sont des éditions uniques, issues de l'histoire même de la région, comme vous pouvez vous y attendre."

Il se plaça à côté de Chih-Nii et glissa la clé dans la serrure de la vitrine pour l'ouvrir. Il récupéra avec précaution le parchemin sur le kung-fu, tournant le dos à la jeune fille qui pu se placer adroitement sans peine aucune. Elle entendit d'ailleurs très subtilement le frottement du bois d'une porte de l'un des buffet s'ouvrir, mais le son restait trop ténu pour que l'homme, occupé à prendre le parchemin puisse l'entendre. Sans se retourner, il se déplaça jusqu'au comptoir pour y poser le parchemin.
Un léger tintement retentit, et l'antiquaire se retourna, mais la porte s'était refermée sur... Du vide à priori. Ou alors l'échappé était vraiment très rapide. Il fronça les sourcils, puis secoua la tête avant d'en revenir à Chih-Nii.

"Chaque parchemin possède son prix, basé sur sa rareté, son état et bien entendu la valeur marchande actuelle. Celui-ci vaut 2'500 Yuan. Mais le prix reste négociable, bien entendu."

Il fit un léger clin d'oeil à la jeune fille pour appuyer ses propos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chih-Nii Xing

avatar

Messages : 376
Taille : 1m69
Poids : 45

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/01.C. [Dengfeng, Chine] Choisir son avenir   Ven 30 Jan - 1:11

Bien, elle avait gagné l'intérêt du vendeur en posant autant de questions à la suite. En temps normal, elle se serait contenté d'une ou deux à peine, pour aller au plus bref, mais elle avait vraiment voulu qu'il ne se préoccupe que d'elle pour le moment. Il attrapa tout sourire son trousseau de clé, du bonheur de celui qui flaire une petite vente se profiler à l'horizon. Pourquoi pas, elle était réellement intéressée par le parchemin. Une action une pierre deux coups qui se concrétisa lorsque le subtil frottement du bois lui parvint par derrière. Bien, au moins celui qui se cachait avait bien compris que c'était le moment idéal pour lui de prendre le large. Le manque de réaction de l'antiquaire lui confirma que l'autre personne était assez discrête. Continuant de porter une attention toute particulière au vieil homme, elle résista tant bien que mal à la tentation de se retourner, sous peine de prendre le risque de trahir le pauvre bougre. La clochette retentit, mais par chance, lorsqu'ils se retournèrent, il n'y avait déjà plus personne. Rapide. Elle en était presque impressionnée. Heureusement, le vendeur ne sembla pas y prêter plus d'attention que ça, et lui annonça le prix.

Cher, évidemment. Mais négociable. Bigre. C'est qu'il était flou le bonhomme dans sa proposition. Son clin d'oeil et sa proposition pouvaient bien dire tout et n'importe quoi et Chih Nii n'était pas particulièrement habituée à négocier. Il fallait donc mettre à plat les réponses à deux questions : 1/ jusqu'à quel point la jeune mutante pouvait avoir envie de ce parchemin? & 2/ qu'est-ce que ce type pouvait attendre d'elle en guise de négociation?

"Je ne sais pas... Ca pourrait m'intéresser." fit-elle, en réfléchissant particulièrement à la première question qui lui était venue à l'esprit. Jusqu'à quel point? Pas à tout non plus. Elle n'était pas riche, et même si elle prenait le kung fu incroyablement au sérieux, elle n'irait pas jusqu'à tout tenter pour un parchemin. Ce n'était pas son objectif premier ; elle voulait maitriser cet art, et ce parchemin bien qu'intéressant, n'était pas non plus une obligation. A lui de savoir rester raisonnable dans ce qu'il pourrait lui suggérer, donc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/01.C. [Dengfeng, Chine] Choisir son avenir   Ven 30 Jan - 20:29

L'antiquaire observa la jeune fille, l'air pensif. Il se passa une main sur sa barbe ridiculement petite et leva les yeux vers le plafond avec un "hm" qui attestait d'une certaine hésitation.

"Je peux baisser le prix, ou troquer une partie du montant contre différentes choses. Quelques objets anciens à échanger et dont vous n'auriez pas besoin par exemple..."

Il fallait croire que le bonhomme n'avait à priori que des idées purement commerciales sans aucun rapprochement possible avec une quelconque compensation en nature. Ses yeux glissèrent sur le parchemin dont il effleura le bord arrondi par le temps que le vieux papier avait passé enroulé dans son écrin.

"Je peux aussi baisser le prix contre des informations. Voyez-vous j'ai à peine ouvert ce magasin et je ne connais pour ainsi dire pas grand chose de la ville. On m'a dit que des mutants vivaient dans la régions, et c'est ce qui m'a attiré! En connaîtriez-vous par hasard?"

Avec un air très avenant, il déplaça sensiblement le parchemin vers Chih-Nii, pour qu'elle puisse mieux le voir, et également le toucher si le coeur le lui en disait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chih-Nii Xing

avatar

Messages : 376
Taille : 1m69
Poids : 45

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/01.C. [Dengfeng, Chine] Choisir son avenir   Sam 31 Jan - 15:17

Pensive à son tour, la jeune fille se mit à réflechir à ce qu'elle pouvait proposer. Des objets anciens...

"J'ai hérité d'un jeu de mah-jong et de livres d'un de mes aieuls. Ca peut faire l'affaire?" proposa-t-elle. Par aieul, elle entendait surtout "arrière-grand-père". Son héritage n'était donc pas récent, mais il n'avait peut-être pas assez de valeur pour un antiquaire... Mais si elle pouvait l'échanger contre ce parchemin, ça lui conviendrait tout à fait. Elle n'était pas plus intéressée par le mah-jong que par les livres. Elle avait pourtant essayée de les lire un peu, mais elle les avait trouvés très ennuyeux et écris dans un style trop vieillot pour pouvoir éveiller l'intérêt de quelqu'un qui n'aimait déjà pas beaucoup la lecture.

Il ajouta plus loin que le prix pouvait aussi être baissé contre des informations sur les mutants. Mutants?

"Mutants? Pourquoi ils vous intéressent?" demanda-t-elle avec un étonnement non feint. Elle était beaucoup surprise d'entendre un antiquaire dire qu'il était attiré par la présence possible de mutants pour penser à jouer la comédie. Mutants et vieilleries, ça n'allait pourtant pas trop ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/01.C. [Dengfeng, Chine] Choisir son avenir   Sam 31 Jan - 16:39

L'antiquaire hocha la tête aux propositions de Chih-Nii. Il parut réfléchir un moment, comme s'il pesait le pour et le contre face à la marchandise suggérée par la jeune mutante.

"Tout dépendra de l'ancienneté de ces objets, ainsi que de leur état, et bien entendu leur degré de rareté. Si vous le souhaitez, vous pouvez me les amener, nous feront alors une estimation."

Il leva un doigt, en prenant un air très professoral.

"Il convient de vérfier ces objets avant tout! On ne sait jamais, je ne voudrais pas vous prendre quelque chose qui pourrait valoir bien plus encore que ce parchemin, ce serait navrant."

Son sourire tout poli s'effaça progressivement, alors qu'il récupérait avec soin le papier pour aller le remettre dans la vitrine. Il en profita pour légèrement déplacer certains objets, certainement pour améliorer la présentation, alors qu'il répondait aux interrogations de la jeune fille sur un ton un peu hésitant tout de même.

"Je suis un passionné de mutants. J'ai commencé à collectionner pas mal de choses en rapport avec eux, allant d'articles de journaux à divers objets que certains ont bien voulu me céder. C'est un pan de notre histoire qui est en train de s'écrire, jeune fille. Et je tiens à en être un témoin privilégié. De plus, j'ai beaucoup de clients fortunés qui partagent ma fascination pour cette nouvelle évolution de la race humaine."

Apparemment l'homme avait l'air de s'emporter dans un élan passionnel. Il referma la vitrine, le regard perdu dans le vague, comme s'il s'était perdu dans un souvenir.

"Ils sont fascinants! Depuis cette histoire de renversement de gouvernement aux Etats-Unis, les mutants sont de plus en plus connus à travers le monde. Mais bizarrement, c'est dans les régions les moins médiatisées qu'on trouve des spécimens aussi uniques qu'originaux tant dans leurs pouvoirs que dans leur apparence."

Il se tourna subitement vers Chih-Nii. Il porta sur la jeune fille un regard légèrement illuminé alors qu'il reposait la clé sur le comptoir.

"Dîtes-moi, en auriez-vous croisé ici? Plus ils sont remarquables physiquement, et plus ils m'intéressent!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chih-Nii Xing

avatar

Messages : 376
Taille : 1m69
Poids : 45

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/01.C. [Dengfeng, Chine] Choisir son avenir   Sam 31 Jan - 22:36

Il était honnête, et peut-être un peu trop. Elle n'y connaissait pas grand chose, mais elle trouvait bizarre qu'il craignait déjà de la faire payer plus que nécessaire. Pessimiste, elle ne voyait pas pourquoi il précisera ça si ce n'était pas pour chercher à la mettre en confiance. Elle hôcha simplement la tête à la suggestion du vendeur d'amener les objets ici. Elle n'y connaissait rien, donc elle serait obligée de lui faire confiance pour les estimations.

Et puis son changement de ton quand il parlait des mutants... Par "clients riches", il parlait de la fille à papa qu'elle avait croisé, elle le jurerait.

"C'est..."

... malsain...

"intéressant", commenta-t-elle après l'avoir écouté avec attention. Tout ça ne sentait pas bon. Peut-être parce qu'il venait de dire "spécimens" en parlant des mutants. Il avait beaucoup trop l'air de les prendre comme des bêtes exotiques pour qu'elle ne puisse lui accorder un minimum le bénéfice du doute. Elle ne lui dirait donc rien. Elle haussa les épaules d'un air nonchalant.

"Mais j'ai jamais entendu parler de mutants ici et j'en ai pas vu. Désolée." Un pan de l'histoire qui s'écrit? Ouais bien sûr. Si ça trouve, il en faisait du trafic de ce "pan de l'histoire qui s'écrit". Ou alors c'était la fille de tout à l'heure, qui devait être en affaire avec l'antiquaire. Elle ne lui avait pas inspiré confiance, avec le mépris dans ses yeux. "Donc vous avez des articles en rapport avec les mutants?" demanda-t-elle. Elle serait tout de même bien intéressée et curieuse de savoir le genre d'objets en rapport avec qu'il avait pu collectionner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/01.C. [Dengfeng, Chine] Choisir son avenir   Dim 1 Fév - 10:54

L'homme marqua un temps d'arrêt en dévisageant Chih-Nii, comme si il observait sa réaction, ou tout du moins son avis sur ce sujet qui semblait le passionner peut-être au-delà du raisonnable. Il parut se calmer quand son expression revint à la normale, sans doute en raison de l'intérêt somme toute très civilisé de la jeune chinoise. Puis il parut étrangement déçu quand elle répondit par la négative. L'air réellement attristé, il se tourna dos au comptoir pour s'appuyer.

"Quel dommage..."

Il eut presque l'air d'un gamin qui ne trouvait aucun cadeau sous le sapin au matin de Noël. Mais il se reprit, et tourna vers la jeune fille un regard scrutateur, la dévisageant des pieds à la tête comme s'il hésitait sur la réponse à donner. Mais finalement, il se décida.

"Hélas je n'ai rien de concret ici. Le gros de ma collection est à Hong Kong. La seule chose que je transporte avec moi est un recueil de copies d'articles de journaux du monde entier, depuis le premier texte médiatisé de 2023. Les pièces les plus anciennes ne sont pas conservées ici. Mais si vous voulez, je peux vous donner une brochure explicative sur le sujet! J'ai même fait un petit résumé que je destine aux néophytes."

Il exécuta un demi-tour pour se pencher sur son comptoir où il étendit un bras pour fouiller à l'aveugle sous ce dernier. Après quelques gesticulations qu'il aurait pu s'éviter s'il avait simplement fait le tour du meuble, il sorti une sorte de petit livre, assez fourni mais semblable à un quelconque support publicitaire, et le tendit à Chih-Nii. La couverture affichait des brins d'ADN entremêlés et le titre "Le gêne X, trésor de l'humanité"."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chih-Nii Xing

avatar

Messages : 376
Taille : 1m69
Poids : 45

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/01.C. [Dengfeng, Chine] Choisir son avenir   Dim 1 Fév - 12:16

Après s'être beaucoup enthousiasmé sur le sujet mutant, l'antiquaire se calma tout aussi soudainement. C'était peut-être sa faute, elle avait eut une réaction très tiède. Tant mieux si c'était à cause d'elle en fait, parce qu'elle n'avait aucune envie d'encourager ce genre d'enthousiasme. Pire, il sembla vraiment triste qu'elle lui réponde par la négative. Mais dans le fond, c'était vrai qu'elle n'en avait jamais vu... en dehors d'elle-même. Et son histoire lui semblait trop risqué pour qu'elle avoue comme ça en être.

Ce fut à son tour d'être déçue. Le reste est à Hong Kong, hein? Qu'est-ce que ça pouvait vouloir dire... Peut-être qu'il ne comptait venir que provisoirement, pour de la pêche aux infos par exemple, ou alors qu'il n'avait pas encore tout pu envoyer. A moins qu'il n'était suffisamment riche pour garder sa boutique à Hong Kong ouverte, en employant quelqu'un ? A la réflexion, elle retira cette dernière hypothèse. Il avait l'air trop passionné pour laisser une personne lambda gérer ce genre d'affaires.

Elle parut vraiment impressionnée quand il évoqua son recueil de copies. Wow. Depuis 2023? Il en voulait en tout cas, pour y mettre vingt-deux ans de sa vie. Elle ne savait pas par contre si c'était admirable ou encore plus malsain. Elle ne savait même pas jusqu'à il était passionné. Il en sortit une brochure destiné aux néophytes. Elle attrapa doucement le petit livre.

"Le gêne X, trésor de l'humanité", lit-elle à voix haute. Spécimens, trésor... C'était pas trop éloigné. Pourtant à première vue, ça ne semblait aussi louche que ça. Tranquillement, elle l'ouvrit pour feuilletter rapidement le contenu. Maintenant qu'elle l'avait en main, ce serait pas terrible de le rendre comme ça à l'antiquaire. Elle ne voulait pas paraitre trop impolie dans la mesure du possible, autant pour éviter de trop attirer l'attention sur elle que pour éviter de le facher alors qu'ils n'avaient rien estimés et rien négociés pour l'instant. En plus, elle avait envie de savoir ce que ça pouvait dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/01.C. [Dengfeng, Chine] Choisir son avenir   Dim 1 Fév - 15:30

L'antiquaire la regarda, amusé.

"Un trésor, oui!"

Voyant Chih-Nii feuilleter la brochure, il la laissa faire et commença plutôt à faire du rangement derrière son comptoir. Il sortit des papiers, qu'il commença à classer, sans se presser pour laisser à la jeune femme tout le loisir de consulter le document.

La brochure semblait plutôt bien conçue. Un petit index à son commencement divisait l'ensemble en trois chapitres. Le premier évoquait le passé mutant, avec quelques citations sorties de différents journaux du monde entier qui reconnaissaient une "réémergence du gêne X" dans les années 2023. Cependant il semblerait que les mutants avaient existé avant avant de s'éteindre, et que des théories mêmes placeraient des apparitions de l'espèce à l'Antiquité déjà. Quelques images de fresques murales grecques et des images de parchemins égyptiens venaient illustrer les propos.

Le second chapitre développait un pan de l'histoire moderne et prenait une bonne partie de la brochure. Divisées en deux sections il parlait, sans chercher particulièrement à entrer dans le débat, de la cause mutante actuelle, évoquant des actes terroristes et la prise de pouvoir à Washington. Le texte ne semblait pas prendre de parti, mais appuyait sur les capacités extraordinaires des mutants comme s'il avait s'agit de spectacles. Une page entière était même dédié à un groupe de mutants qui avaient renversé la tendance aux Etats-Unis et vivaient dans une espèce d'école du côté de San Francisco où les dons mutants étaient officiellement travaillés et développés. Des illustrations montraient deux policiers discuter avec ce qui semblaient être des adolescents, et plus loin une petite carte signalait l'emplacement de l'établissement. La seconde partie parlait de différents types de pouvoirs déjà attestés par des médias quelconques. Un récit anecdotique sur une histoire au Japon où une famille pensait être hantée et où il s'est finalement démontré qu'il s'agissait d'un voisin mutant devenu invisible qui cherchait à attirer leur attention pour avoir de l'aide. Une autre histoire parlait de jumeaux en Thaïlande qui avaient purement et simplement cessé de parler à haute voix, mais ne communiquaient plus que par la pensée entre eux. D'autres pouvoirs plus exotiques montraient des créatures pour le moins inhabituelles, telles qu'une fillettes à quatre bras en train de soulever un piano, ou encore un jeune homme le corps paré de plumes chatoyantes "perché" sur un angle de bâtiment, prêt à prendre son envol, et le tout photographies à l'appui.

Le troisième chapitre était une sorte d'interview avec un scientifique qui supposait que si le gêne X avait disparu des années plus tôt, il était probable que les mutants en tant que tels disparaissent à nouveau un jour ou l'autre et qu'il fallait voir les humains dotés de dons comme une rareté dont il fallait impérativement conserver une trace. Il évoquait des expériences menées par le passé pour chercher à comprendre cette évolution de la génétique. Une séries d'images illustraient les mots, tels des graphiques compliqués, des photographies de laboratoires pour donner certainement une touche plus authentique au texte écrit, et ainsi de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chih-Nii Xing

avatar

Messages : 376
Taille : 1m69
Poids : 45

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/01.C. [Dengfeng, Chine] Choisir son avenir   Dim 1 Fév - 16:15

Elle releva quelques secondes les yeux après avoir lu le titre quand l'antiquaire s'amusa en répétant le mot "trésor". Elle imita son sourire, pour éviter d'avoir l'air trop rabat-joie. Elle ne partageait pas du tout cette joie, craignant le pire avant tout. Mais la tentation était là, aux creux de ses mains, alors elle n'y résista pas et l'ouvrit. Le vieil homme s'occupait de son côté, le moment était idéal pour un peu de lecture. En tout cas, ce n'était pas une brochure qu'il avait fait à la va-vite. L'index soigné dès le début démontrait qu'il avait cherché à faire quelque chose de propre et de sérieux. Ce n'était pas un simple passe-temps pour lui. Il prenait tout ça trop à coeur. Personne ne se déplacerait aussi loin en espérant trouver des mutants ou ne s'embêterait à faire une jolie brochure simplement pour s'occuper.

Il y avait donc trois chapitres. Evidemment et comme toujours, le premier était toujours le plus ennuyeux qui parlait surtout d'Histoire. Tout ça juste pour dire que les mutants ont probablement toujours existé. Rien d'intéressant jusque là. Le second chapitre était déjà plus captivant. Voilà que ça parlait déjà d'une époque un plus récente. Il y avait un espèce de débat sur la cause mutante, et à l'instar de la brochure, Chih-Nii n'avait aucun avis pour le moment. Elle ne voulait pas en avoir. Elle n'avait jamais été une militante dans l'âme. Vivre dans la normalité, se fondre dans la masse et éviter les ennuis au maximum, c'est ce qu'elle avait toujours voulu avant même de se rendre compte de ses mutations. Elle ne voulait pas débattre.

A la différence de la brochure, ce n'était pas un spectacle pour elle mais son quotidien. Mais il y avait quelque chose d'amusant finalement. Jusque là, elle avait l'impression de voir une simple fascination. Etrange, bizarre et à la limite du malsain, mais peut-être qu'elle était trop négative aussi. Elle passa rapidement sur l'étalage des pouvoirs - ça ne l'intéressait pas plus que ça, et s'arrêta brusquement sur la page consacrée à une école de mutants. Apparemment, c'était une école où les gens comme elle pouvaient développer leurs capacités spéciales. San Francisco... Elle fixa le nom pour le garder en mémoire. C'était si loin. Il y avait toutefois une carte avec l'emplacement de l'école. Wow. Il était bien renseigné tout de même. Pourquoi n'avait-il pas envisagé de carrément se déplacer là-bas pour les rencontrer ?

Ensuite vint d'autres articles sur des mutants. Leurs mutations lui semblaient bien plus spectaculaire que les siennes. Enfin... Surtout vis-à-vis de son ouïe. Parce que son agilité le serait peut-être aussi un jour. Elle ne les changerait pour rien au monde de toute façon. C'était pratique et discrêt. Elle plaignait tout de même la fillette avec quatre bras. Ca devait pas être évident comme truc ça. Enfin, elle arriva au troisième et dernier chapitre qui tout d'un coup, lui déplut beaucoup plus. Ce n'était qu'une interview... Mais une interview évoquant des expériences sur des mutants, illustrations à l'appui. Dommage, sans cette partie, elle aurait été presque prête à envisager la possibilité que l'antiquaire n'était pas comme elle l'avait cru. Peu importe sa "passion", les photos de laboratoire étaient tout de même dérangeante. C'était peut-être aussi pour ça qu'il cherchait des mutants. Spécimens, trésor, rareté... Il devait vouloir en garder quelque chose avant que ça ne puisse disparaitre. Si tant est que les mutants finiraient par disparaitre... Mais elle préférait ne pas en savoir plus sur ses activités.

"C'était très intéressant", dit-elle avec un léger enthousiasme en refermant la brochure. "Je peux vous l'emprunter ?"

S'il le voulait bien. Sinon et dans tout les cas, elle retournerait rapidement chez elle pour aller récupérer les livres et le jeu de mah-jong. Elle préférait faire l'estimation aujourd'hui même, n'aimant pas trop trainer quand quelque chose qui l'intéressait était en jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/01.C. [Dengfeng, Chine] Choisir son avenir   Dim 1 Fév - 16:28

Apparemment bien loin d'imaginer ce qui se tramait dans la tête de la jeune mutante, l'homme continuait ses rangements. Il avait mis sur le bout de son nez des petites lunettes en demi-lunes et dépouillait consciencieusement des tickets de caisse, scrutant les chiffres comme un comptable averti. Parfois il relevait la tête vers la porte, quand un passant s'attardait sur sa vitrine, mais ça ne durait jamais plus de quelques secondes et il ne semblait en vérité pas plus intéressé par ce qui se passait à l'extérieur. La première remarque de Chih-Nii lui fit relever la tête. Il lui lança un grand sourire presque paternel, sans même se douter un seul instant du malaise que le dernier chapitre aurait pu causer.

"N'est-ce pas!"

Il reposa ses papiers sur la table avant de répondre à l'interrogation de la jeune fille.

"Oui oui, elle est toute à vous! J'ai plusieurs de ces brochures destinées à la clientèle. Mais je reste à votre disposition si vous avez des questions bien entendu."

Il retira gentiment ses lunettes et récupéra le trousseau de clés sur le comptoir pour le remettre dans le tiroir-caisse.

"Si ce parchemin vous intéresse toujours, je peux vous le réserver. J'accepte de bloquer mes articles pour un délai de 24h."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chih-Nii Xing

avatar

Messages : 376
Taille : 1m69
Poids : 45

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/01.C. [Dengfeng, Chine] Choisir son avenir   Dim 1 Fév - 17:59

Au moins, son léger enthousiasme avait déjà fait plus plaisir au vieil homme. Et elle pouvait garder la brochure. Elle le remercia avec un sourire. C'était encore mieux si elle pouvait garder la brochure, mais s'il en avait vraiment plusieurs, c'était pas forcément si bon signe. Son business dessus devait vraiment être sérieux voir bien rodé. Et à en croire ce qu'elle avait pu entendre, c'était aussi le genre de business qui pouvait apporter des ennuis. En fait, elle envisageait même la possibilité que la personne qui s'était caché était un mutant. Ca lui paraissait avoir du sens.

Pourtant, malgré ça, il avait l'air d'être un vendeur trop honnête et bien consciencieux. Le voilà qui lui proposait de réserver le parchemin. Bon. Ca l'arrangeait bien aussi.

"Oui, s'il vous plait", acquiesca-t-elle. "Je reviendrais avec ce que je vous ai dis".

Puis, rangeant sa précieuse brochure dans son sac, elle prit la porte en lui adressant un signe de la tête. Maintenant, ne restait plus qu'à rentrer chez elle, mais elle ne put s'empêcher au passage de tendre l'oreille en regardant autour d'elle. Est-ce que l'autre avait vraiment fuit d'ici? Il risquait de pas trop passer inaperçu s'il ne parlait même pas le mandarin ici. Elle supposait en tout cas qu'il venait lui aussi de Hong-Kong...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/01.C. [Dengfeng, Chine] Choisir son avenir   Dim 1 Fév - 18:23

L'homme hocha la tête, toujours avec son expression avenante de bon commerçant.

"C'est bien volontiers, jeune fille!"

Il observa ses mouvements par curiosité, sans intervenir d'avantage. Sa vente ne se ferait pas tout de suite, mais bizarrement il paraissait tout de même satisfait. Sans doute par le simple fait de ne pas avoir laisser une cliente potentielle repartir les mains vides. Il lui rendit son signe de la tête, et la regarda sortir dans le tintement du carillon, puis sitôt la porte refermée, il parut se replonger dans ses pensées.

Il y avait moins de monde à présent dans les ruelles, sans doute du simple fait que la journée avançait bien. Un couple de touristes visiblement occidentaux prenaient la devanture d'un restaurant en photographie, tandis qu'un groupe de jeunes filles sortaient d'un magasin de bijoux fantaisie en discutant bruyamment. Chih-Nii, concentrée sur ses sens, entendait tout un tas de choses, allant de lointains klaxons à quelques conversations sur un stand de l'autre côté de la rue.

Mais parmi les chahuts habituels de la ville, un bruit de frottement assez près du sol se faisait entendre. Subtile, il paraissait aller et venir à quelques mètres derrière la jeune fille. Cependant, alors qu'elle eut l'occasion de jeter un coup d'oeil, elle ne parut rien remarquer de particulier. Son bon sens lui assura pourtant qu'elle était bel et bien suivie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chih-Nii Xing

avatar

Messages : 376
Taille : 1m69
Poids : 45

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/01.C. [Dengfeng, Chine] Choisir son avenir   Dim 1 Fév - 18:41

Une bonne chose de faite. Elle n'irait finalement pas au supermarché dans l'immédiat mais à choisir, elle avait certaines priorités. Et puis elle n'avait pas l'impression d'avoir perdu son temps et elle s'était un peu changé les idées. En tendant les oreilles, elle n'entendit pas grand chose d'intéressant au début. Touristes, groupes, klaxons... Beaucoup de sons évidemment, mais ce n'était pas ce qu'elle cherchait pour l'instant.

Pourtant, rapidement, le son un peu espéré lui parvint aux oreilles. Un frottement... Qui lui rappelait celui qu'elle avait entendu dans la boutique. Mais ça ne restait qu'un frottement. Ca pouvait être autre chose. Au moment de traverser à un carrefour, elle en profita pour jeter un coup d'oeil derrière elle. Ses yeux ne voyaient rien mais ses oreilles entendaient et ne pouvait pas la tromper. Elle était donc suivie par quelque chose d'invisible. L'article du mutant japonais devenu invisible qui était dans la brochure lui revenait en tête. Ca ne pouvait être que ça.

Elle se savait suivie, mais si elle se retournait en essayant de parler à ce mutant invisible, les gens la prendrait pour une folle, surtout s'il ne répondait pas. On ne se cachait pas pour se dévoiler aussi facilement. Pour l'instant, elle restait surtout sur ses gardes en restant attentive aux sons, en continuant son chemin pour rentrer chez elle. S'il se rapprochait trop près d'elle ou quoique ce soit, elle pouvait toujours tenter de se défendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/01.C. [Dengfeng, Chine] Choisir son avenir   Dim 1 Fév - 21:25

Son ouïe concentrée sur son poursuivant, Chih-Nii avançait dans la rue. Le son persistait, et elle pu y prêter une attention toute particulière. Chose étrange, elle n'eut pas l'impression qu'il s'agissait de pas. Le frottement s'apparentait plus à une sorte de course précipitée. Une course qui ne durait à chaque fois que quelques malheureuses secondes. Comme si ce qui la suivait la laissait prendre de l'avance, puis rattrapait le retard, puis la laissait avancer encore, puis se précipitait à sa suite.

Pourtant, jamais le son ne lui paraissait suffisamment proche ne serait-ce que pour être touché, comme si son poursuivant s'arrêtait systématiquement à au moins cinq mètres d'elle, d'une manière ou d'une autre. A un instant, elle entendit même le bruit de quelque chose qui tombe, et ne vit qu'une poubelle renversée à la naissance d'une petite ruelle qu'elle avait dépassée. Mais toujours rien de visible.

Finalement, Chih-Nii arriva devant chez elle. Il n'y avait plus grand monde dehors, si ce n'était une petite dame âgée, sac de course en main, qui pénétra dans une autre entrée d'immeuble un peu plus loin. Puis ce fut le silence. Pendant quelques instants, il n'y avait plus personne dans la rue. L'ensemble avait presque l'air angoissant. Puis le frottement repris, beaucoup plus proche. Sur la défensive, la jeune mutante se retourna, prête à en découdre, et ne vit qu'une traînée blanche à deux mètres qui lui bondissait dessus avec une telle vitesse qu'elle fut déséquilibrée et dû faire plusieurs pas en arrière pour ne pas tomber. Accrochée à la lanière de son sac, à quelques centimètres de son visage, deux gros yeux noirs gigantesques la fixèrent et une voix enfantine lui parvint, parlant dans le dialecte local.

"Aide-moi encore!"

Aussi rapidement qu'elle s'était agrippée, la créature relâcha sa prise et fila quelques mètres en arrière ne laissant de son passage qu'un sillage blanc. Cette chose bougeait à une vitesse presque trop rapide pour l'oeil humain. Pourtant il s'arrêta sur le bitume et se laissa voir de Chih-Nii. D'à peine une trentaine de centimètre, la créature était recouverte de fourrure blanche et possédait de grandes oreilles. Au-dessus de ses yeux pointaient deux minuscules petites cornes.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chih-Nii Xing

avatar

Messages : 376
Taille : 1m69
Poids : 45

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/01.C. [Dengfeng, Chine] Choisir son avenir   Dim 1 Fév - 22:52

Le son était tout de même très étrange. Elle avait déjà écouté les gens en train de marcher, mais là, c'était assez différent. Ce frottement lui rappelait un peu la respiration entendu plus tôt : quelque chose d'un peu précipité et pourtant d'assez faible au niveau sonore. C'était rapide, mais ça prenait régulièrement une pause, tout en restant à une distance tout à fait correct. Plus elle se concentrait dessus, plus elle ressentait une certaine angoisse. Elle n'arrivait pas à visualiser exactement ce dont il s'agissait et fit un joli bond quand le son d'une poubelle renversé lui parvint. Mais évidemment, il n'y avait rien lorsqu'elle se retourna. C'était quoi ce mutant...?

Vers son immeuble, l'endroit était à présent limite désert, ce qui ne l'aidait en rien à relativiser alors que quelques films d'horreurs lui revenait en tête. Ce son était trop étrange. Les gens ne se déplacent pas vraiment comme ça en général. C'était invisible et rapide. Elle n'en menait pas vraiment large et lorsque le son se rapprocha soudainement un peu plus, elle se retourna sur le champs, sur la défensive et prête à ne pas se laisser avoir aussi facilement. Mais contraiment à ses attentes, elle n'eut le temps d'apercevoir cette fois qu'une trainée blanche lui sautant dessus avant d'être assaillie par deux yeux noirs absolument immenses alors qu'elle retrouvait tout juste son équilibre. Et ça parlait ! En mandarin en plus !

Avant qu'elle ne réalise vraiment, la chose blanche repartit en arrière comme elle était arrivée, mais restant cette fois immobile pendant que la mutante retrouvait un rythme de respiration un peu plus normal en le dévisageant avec de grands yeux écarquillés. Bon dieu, c'était un... enfant ? Il avait une voix qui s'en rapprochait en tout cas. Et il était plutôt mignon en fait. Il avait pourtant deux petites cornes à bien y regarder, mais elles étaient si petites que ça ne retirait absolument rien de l'air angélique qu'il avait. Il était petit, avec des pattes fines et de grandes oreilles et une fourrure qui avait l'air toute douce. Il ressemblait vraiment à une peluche, mais du genre vraiment adorable. Puis elle réalisa ce qu'il venait de dire. L'aider... encore ? Donc c'était lui qui s'était caché dans un des meubles de l'antiquaire.

Elle n'avait pas envie d'avoir des ennuis et de trop s'en mêler. Mais ne résistant pas devant les grands yeux qui la regardait et surtout, en repensant aux photos des laboratoires dans la brochure, elle ouvrit son sac.

"Viens", dit-elle simplement en se tournant vers la porte de son immeuble, en sortant ses clés pour ouvrir. Les questions viendront après.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/01.C. [Dengfeng, Chine] Choisir son avenir   Lun 2 Fév - 7:34

La "peluche" paraissait un peu sur la défensive tout de même. Il fixait Chih-Nii avec insistance, et peut-être même de la peur, attendant une réponse alors que ses oreilles bougeaient en tout sens. Il se mit légèrement à trembler, sans doute sous l'assaut du froid environnant. Quand elle répondit finalement, ses oreilles se relevèrent droit sur la jeune mutante. Très rapidement, il regarda à gauche, puis à droite, comme s'il fut soucieux lui aussi de ne pas trop vouloir attirer des ennuis à Chih-Nii.

Il fonça toujours à cette vitesse surprenante à nouveau sur elle, pour bondir dans le sac. L'élan fit se balancer l'objet contre la hanche de la jeune fille qui constata que l'imposante queue en blanche dépassait allègrement du contenant. La bestiole parut gratter le fond du sac, exécutant une pirouette dans le fond de celui-ci pour ramener son appendice à l'intérieur également, puis il ne bougea plus du tout, se laissant docilement emmener.

Son nouveau paquetage fait, la jeune fille ouvrit la porte et pu pénétrer dans l'immeuble. L'intérieur était calme, il n'y avait pas un chat. Mais en tendant l'oreille, elle percevait très clairement les bruits des voisins vaquants à leurs occupations derrières les portes fermées.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chih-Nii Xing

avatar

Messages : 376
Taille : 1m69
Poids : 45

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/01.C. [Dengfeng, Chine] Choisir son avenir   Lun 2 Fév - 13:09

Elle faillit attendre, mais le jeune mutant se décida à sauter tête première dans son sac, laissant sa queue en dehors. Il gratta alors à l'intérieur et parvint à faire une sorte de pirouette qui fit disparaitre cette masse blanche. C'était pas comme s'ils avaient beaucoup de chemins à parcourir maintenant, d'ici à son appartement, mais au cas où, il fallait mieux éviter qu'un voisin ne voit ça. Et surtout ne le voit lui, alors qu'il était recherché par certaines personnes un peu bizarres. Laissant ses oreilles trainer, elle constata surtout qu'il n'y avait pas grand chose d'inhabituel. Bien, bien.

Enfin elle arriva chez elle, et par mesure de précaution, laissa volontairement les clés sur sa serrure de sorte que même ses parents ne puissent pas rentrer comme ça. Oh, elle savait très bien qu'aujourd'hui, ils avaient chacun une journée assez chargée, mais vu qu'elle avait ramené un mutant, elle ne se sentait pas non plus très en sureté. Ne retirant que son manteau et son écharpe, elle garda son sac pour l'instant sur elle, et se dirigea vers la cuisine, n'étant pas sure de ce qu'elle devait faire. Mais dans le doute, elle attrapa tout de même un jus de fruit qu'elle bloqua sous son bras avant d'attraper deux verres et direction le salon.

Absolument rien n'avait bougé depuis tout à l'heure, et le tas grossier de ses brochures trônait encore sur la table basse. Posant d'abord son chargement de verres et de boisson, elle déposa délicatement son sac sur le canapé.

"Tu peux sortir, on est que tout les deux", fit-elle à l'attention du mutant pelucheux, tout en remplissant ses verres. Puis elle en poussa un des deux vers ce dernier, s'il daignait sortir de sa cachette. Le laisser souffler deux minutes avant de l'interroger ou de l'écouter s'il ne mettait pas trois heures à raconter ses malheurs lui semblait une bonne idée. Il avait semblé avoir peur après tout et il devait être encore très jeune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/01.C. [Dengfeng, Chine] Choisir son avenir   Lun 2 Fév - 20:18

La petite boule de poils resta d'un calme parfait au fond du sac. Du moins jusqu'à-ce qu'elle retire son manteau. Chih-Nii perçut quelques petits mouvements, de temps à autres, contre sa hanche, mais rien qui ne la déstabilise dans son entreprise bienveillante pour s'armer de jus de fruits. Une fois qu'elle eut déposé son fardeau sur le canapé, elle pu constater que le tissu faisait quelques soubresauts, comme si son contenu vivant cherchait une meilleure position pour s'installer.

Il ne tarda pas à se montrer, à la confirmation de la jeune mutante. Ce fut d'abord la queue, puis le popotin qui sortirent en se dandinant. Puis elle pu constater qu'il s'extirpait avec quelque chose coincé entre les dents. Sans plus se gêner que ça, il ouvrit son butin: le porte-monnaie de la mutante. Il se posa sur son arrière-train et prit l'objet entre ses pattes avant avant de poser sur le verre proposé un regard intrigué. Il en revint à la jeune fille.

"C'est gentil... Chih-Nii?"

Il fit un petit saut sur la table, et fit tomber une brochure au passage.

"Désolé... Et merci de m'avoir aidé. Tu m'as certainement sauvé la vie."

La voix restait étrangement enfantine, en accord avec l'apparence de la créature. Il poursuivit, pour être poli.

"Je m'appelle Lu-Pan."

Il fit quelque chose qui pouvait s'apparenter à un sourire, montrant une série de petites dents pointues.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chih-Nii Xing

avatar

Messages : 376
Taille : 1m69
Poids : 45

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/01.C. [Dengfeng, Chine] Choisir son avenir   Lun 2 Fév - 21:09

Il mit un peu de temps à sortir de son sac, remuant encore un peu à l'intérieur. Et il le fit à reculons, dandinant et en tenant dans sa bouche/gueule/museau/whatever son porte-monnaie. Absolument sans gêne, il l'ouvrit pour le fouiller. Abasourdie devant le culot du jeune mutant, elle reprit son porte-monnaie pour le mettre à côté d'elle. Puis confirma d'un signe de tête son nom. En tout cas, il avait l'air d'avoir du mal à rester en place. Elle ramassa la brochure qu'il avait fait tomber pour la reposer sur la table, et désigna le verre qu'elle lui avait servi.

"Tu peux boire si tu veux, c'est juste du jus de fruits."

Montrant l'exemple, elle buvait déjà son verre en mettant à plat les derniers événements intérieurement, hochant juste la tête quand il se présenta.

"Tu n'es pas encore sorti d'affaire", fit-elle, en reposant enfin son verre. Si elle avait bien compris la situation, il était même encore loin de l'être. Il n'était en sécurité ici que provisoirement.

"Je sais pas si tu sais, mais l'antiquaire négocie ses articles contre des infos sur les mutants. Cette fille albinos t'a "acheté" c'est ça?" demanda-t-elle en fixant à présent Lu-Pan. Le temps des questions était venu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/01.C. [Dengfeng, Chine] Choisir son avenir   Lun 2 Fév - 22:32

Hésitant, le mutant posa son museau au-dessus du verre pour renifler le contenu. Puis, visiblement décidé à faire confiance à Chih-Nii, il tira le récipient entre ses pattes et l'inclina avec précaution pour laper le jus de fruits, envoyant des petites gouttelettes colorées sur le pourtour de son museau. Il se recula pour se lécher les babines, tout en gardant le verre contre lui, Il ne parut pas réagir à la récupération du porte-monnaie, comme si pour lui il était normal d'aller fouiner en toute indiscrétion dans les affaires des autres.

"Je sais..."

Répondit-il sur un ton un peu las. Ses oreilles s'abaissèrent d'avantage encore. Il releva ses grands yeux sombres sur la jeune fille.

"C'est comme ça que je me suis fait attraper. Je travaillais sur le mont Song, au monastère, pour payer mon départ de Chine. Je suis assistant-charpentier. Une touriste a parlé de moi à l'antiquaire. Quand il m'a rencontré, il m'a dit qu'il pourrait m'aider à rejoindre les Etats-Unis, mais... La suite tu la connais dans les grandes lignes... Je ne suis pas le seul. C'est pas franchement beau à voir, comme trafique."

Il releva une oreille en ajoutant, sur un ton presqu'étonné.

"Tu es très perspicace pour une ado! Et très attentive. Je suis discret, d'habitude personne ne me trouve quand je me cache."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chih-Nii Xing

avatar

Messages : 376
Taille : 1m69
Poids : 45

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/01.C. [Dengfeng, Chine] Choisir son avenir   Lun 2 Fév - 23:19

Enfin, et après quelques hésitations, il se décida à boire lui aussi. Et même en s'en faisant une moustache, il gardait son charme de peluche. Et au moins, elle avait pu récupérer son porte-monnaie sans problème et c'était tant mieux. Maintenant qu'ils avaient pris un rafraichissement, ils pouvaient parler des choses sérieuses. Elle avait conscience que ça n'amusait pas Lu-Pan mais il faudrait bien qu'il raconte son histoire s'il voulait qu'elle l'aide. Bien qu'elle fut très surprise d'apprendre qu'il était assistant-charpentier et retint de justesse un pouffement de rire. Le contexte ne s'y prêtait pas. Mais une petite peluche, en charpentier.... Il venait du mont Song, donc vraiment à proximité.

Comme elle s'y attendait, l'antiquaire avait un business bien rodé. Maintenant elle comprenait au moins déjà mieux tout l'histoire. Et elle grimaça, sincèrement dégoutée de savoir que c'était une touriste qui avait littéralement "vendu" un mutant à l'antiquaire. La suite était évidente avec les explications. Il avait manipulé le jeune mutant puis "vendu" à son tour à des clients de Hong-Kong.

"C'était pour rejoindre l'école des mutants que tu voulais partir aux Etats-Unis?" demanda-t-elle. Ca aussi aurait du sens pour la mutante qui n'avait pas oublié la page de la brochure sur cette fameuse école.

Il en arriva d'ailleurs à la complimenter sur sa perspicacité. Puis, il lui fit part de son étonnement, notamment sur le fait qu'elle avait réussi à deviner à le "voir" dans la boutique. Elle soupira. Il fallait donc qu'elle le dise...

"C'est pas très dur à deviner tout ça", répondit-elle en haussant les épaules. "J'ai entendu la fille albinos dire qu'elle avait fait le déplacement pour quelque chose, l'antiquaire m'a proposé de négocier avec des informations sur les mutants, il m'a montré sa brochure "Le gêne X, trésor de l'humanité" , et il n'a pas arrêté d'en parler avec des mots comme "spécimens"... C'est pas dur à deviner." En tout cas, pas très dur pour quelqu'un qui voyait plus facilement le mauvais côté des choses...

Elle haussa de nouveau les épaules en détournant un peu le regard.

"Quand à avoir pu te trouver quand tu te cachais, c'est juste que je suis comme toi. J'ai une ouïe surdeveloppé. Tu avais une respiration un peu anxieuse, donc j'ai pensé que tu te cachais pas trop par plaisir. C'est tout."

Voilà. Pour la première fois, elle le disait à quelqu'un. Mais vu la mutation de Lu-Pan et la situation actuelle, elle pouvait bien lui dire la vérité. Ca ne servait sans doute pas à grand chose de faire ce genre de secrets pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 03.06/01.C. [Dengfeng, Chine] Choisir son avenir   

Revenir en haut Aller en bas
 
03.06/01.C. [Dengfeng, Chine] Choisir son avenir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» 03.06/01.C. [Dengfeng, Chine] Choisir son avenir
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Le Costa Rica abandonne Taiwan et reconnaît la Chine
» Chine: Amérique, va en enfer
» Des nuages inhabituels précèdent le tremblement de terre en Chine: des preuves

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Terre 616 :: Asie-
Sauter vers: