Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 03.06/03.L. Télé, bière et somnolence.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Lazare Favro

avatar

Messages : 471
Taille : 1.80 mètre
Poids : 78 kilos

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: 03.06/03.L. Télé, bière et somnolence.   Mer 28 Jan - 15:44

Arrow Salle d'entrainement.

Finalement, Lazare n'était pas allé dans les douches du sous-sol étant donné qu'il n'avait rien pour se laver. Il a dû aller chercher quelques affaires dans sa voiture et remonter vers les chambres pour y prendre une douche. Cela lui avait fait un bien fou, le défouloir, puis l'alcool et enfin cette eau chaude, il était le plus proche possible du calme, même s'il savait que pour lui le calme était quelque chose de très fragile. Pendant cette douche il repensait à plein de choses, Amy, Dimension et Maman, mais surtout à cet étrange entrainement dont la morale était : Ne faite pas confiance à Neith. Cette directrice jouait à un jeu dangereux et Féral espérait que son message était correctement passé pour la doyenne, à savoir "s'il faut s'en occuper, Lazare pourrait le faire".

Après la douche vint le séchage et le rhabillage. Il avait chopé un t-shirt propre dans sa voiture et le mit rapidement ainsi que son jean et ses chaussures, le tout était assez rapiécé donnant un style très..... vagabond au frenchie, mais bon s'il faisait attention à son image cela se verrait. Il redescendit sans savoir quoi faire, il était peut-être un peu tard pour chercher du boulot et peut-être encore un peu tôt pour aller au bar, non en fait ce n'était pas l'heure le problème, mais les moyens.

Lazare décida donc d'aller chercher son pack de bière dans la voiture, bon elles ne seraient pas fraiches, mais l'avantage quand on est alcoolique c'est qu'on ne pinaille pas sur la qualité, comme si un junkie était difficile sur la qualité de sa drogue. C'est donc armé d'un pack de bière tiède que le français entra dans le salon, la première chose qui le choqua c'était le style. A défaut de rester ici il pourrait toujours se casser avec un camion de déménagement en emportant le plus de mobilier avec lui, il garda cette idée dans un coin de sa tête. Le griffu se posa sur le canapé en face de la télé, il lui fallut à peu près cinq minutes pour comprendre que la télé était à commande vocal, mais il réussi quand même à l'allumer, il décida donc de zapper jusqu'à trouver quelque chose de sympa.

Il finit par trouver un combat de free-fight de l'UFC et décida de rester dessus par défaut, il prit alors une cannette, qu'il décapsula avec ses dents et il but quelques gorgées avant de reposer la bouteille sur la table et le pack en dessous de celle-ci. Finalement, il ferma les yeux, dormait il ? Ou essayait-il de dormir ? Mystère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malo Le Pouhibec

avatar

Messages : 1924
Taille : 1m52
Poids : 39 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Terreur des Préaux
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Télé, bière et somnolence.   Mer 28 Jan - 16:33

Retour de mission Arrow

La mission avait finalement été un succès même si certains d'entre eux en étaient revenus avec quelques blessures légères. On pouvait penser ce que l'on voulait de Vadim mais il avait de l'imagination à revendre, même si cette dernière pouvait, comme aujourd'hui, provoquer quelques dommages collatéraux. Pauvre Tonga quand même qui n'aurait jamais pensé faire un voyage en apesanteur, propulsé par un extincteur... Il fallait vraiment être un X-men pour que ce genre de chose, digne d'un film de science fiction, se produise.

Gageons que les petits bobos physiques ne seraient plus bientôt qu'un souvenir, y compris les ecchymoses que le Breton avait remarquées sur le visage du professeur. Qu'était-il donc arrivé à Lorenzo avant qu'il ne réussisse à les rejoindre ? Le silence de l'homme sur ce détail avait été tel que Malo n'avait pas osé poser directement la question, tout à la joie de leur victoire au cours du petit jeu imposé par les cobayes du centre pharmaceutique.

Par contre, les plaies morales devraient être plus longues à effacer, en particulier celles qui griffaient profondément l'égo. Alex ne s'était pas épanché sur le sujet mais Breizh imaginait sans peine la colère rentrée de son ami. Ce dernier devait être profondément vexé d'avoir été ainsi manipulé sans pouvoir réagir et devait, en ce moment, cogiter pour trouver une solution pour que ça ne se reproduise jamais. Bien que l'Asiatique soit un expert pour masquer ses sentiments, Malo préférait éviter de le titiller dans une telle situation. Déjà qu'il avait eu une parole malheureuse au cours de la mission, parole qui était sortie sans que le gamin ne réalise vraiment ce qu'il disait, pensant juste à plaisanter...

De retour au bercail, il avait suivi Vadim et Tonga jusqu'à l'infirmerie, inquiet quand même de l'état du petit Russe. Puis, rassuré sur sa convalescence supposée rapide, le Breton était repassé ar sa chambre pour prendre une bonne douche avant de songer à se détendre. À cette heure, il devrait y avoir moyen de trouver un match de hockey sur une des innombrables chaînes de télévision américaines.

C'est parfaitement détendu, les cheveux châtains encore plaqués par l'humidité, que Malo se matérialisa dans le salon. En effet, fidèle à son habitude, il considérait que la marche à pieds était un moyen de déplacement totalement "has-been". Pourquoi se fatiguer alors que la Nature, qui fait si bien les choses, l'avait doté d'un pouvoir lui permettant de s'affranchir des distance en un claquement de doigts. Les mauvaises langues prétendraient sans doute que cette paresse aurait des conséquences sur l’embonpoint du garçon mais ce n'était que les jaloux qui parlaient comme ça, ceux qui enviaient le corps d'athlète du jeune Breton. La température relativement clémente qui régnait en cette fin de journée l'avait fat opter pour une tenue légère : short de toile épaisse et t-shirt affichant le dessin d'un korrigan, être mythique hantant les landes bretonnes.

Sifflant avec entrain une chanson de marins (dans laquelle il devait être question de boisson, d'orgie, de batailles et de meurtre pour quiconque identifie l'air - et parle français accessoirement...) commencé naturellement dans sa chambre et qu'il n'allait pas arrêter pour une chose aussi banale qu'une téléportation, le gamin s'interrompit pourtant net en constatant qu'il n'était pas seul au point d'arrivée et donc, qu'il ne pouvait décemment pas continuer son chahut comme si rien n'était. Un peu surpris de voir un visage inconnu, il s'avança tranquillement, un sourire de bienvenue se formant naturellement sur son visage. Qui cela pouvait-il donc être ? Trop jeune pour un être un prof, c'était sûr. Par contre, il possédait cette apparence à mi-chemin entre le clochard et le jeune adulte décontracté. À tout les coup, il s'agissait d'un nouveau pensionnaire arrivé le jour même ou la veille au soir après le départ du commando "opération kick". Un type qui serait certainement à fréquenter, rien d'à en juger le pack de bière qui trônait à ses côtés.

"Salut. Comment va ?", l'interpella-t-il en anglais, avec toujours une légère pointe d'accent français dans la voix. "Tu viens d'arriver, non ? Comment tu trouves la bicoque ?"

Par étourderie, Malo avait omis de se présenter. Pas grave, ça viendrait plus tard... Tout comme la demande un peu directe de se servir pour qu'ils puissent trinquer ensemble. avant de vider une bière de concert,il fallait quand même assurer un minimum de conversation...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://departement-cherub.forumgratuit.org/
Lazare Favro

avatar

Messages : 471
Taille : 1.80 mètre
Poids : 78 kilos

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Télé, bière et somnolence.   Mer 28 Jan - 23:58

Il était fatigué, totalement, mais pourtant il ne pouvait pas dormir c'était impossible, quand il essayait les premières images qui lui revenaient c'était un homme en armure de métal en train de fondre et un autre sans mâchoire inférieur. C'était toujours difficile pour lui de s'endormir sans une haute dose d'alcool, mais peut-être que c'était lui-même qui s'empêchait de dormir, il ne savait pas trop en fait.

Il garda les yeux fermés quand même, il réfléchissait à son futur dans cette maison de fou, arriverait-il à y rester en fait ? Ou allait-il craquer et sortir de ses gonds un jour ? Il s'était déjà vu avoir des colères noires destructrices et auto-destructrices, se mettre à frapper encore et encore jusqu'à ce que ses poings lui fassent mal, ou pire encore jusqu'à ce que ses griffes arrivent au sol. Sa colère avait déjà provoquée la mort, mais pas seulement, c'était aussi elle qui l'avait amené ici au final. La rencontre avec Amy lui avait appris une chose, le destin existe, mais il dépend des choix que nous faisons et tous les choix de Lazare ont été décidés par la colère et la violence généralement, pas tout le temps, mais souvent.

Il fut tiré de ses réflexions par un air qui lui rappelait quelque chose.... un truc breton, peut-être bien soldat Louis, mais il n'était pas trop sûr, ainsi il y avait d'autre français dans le coin ? Enfin d'autre.... il ne se considérait plus comme français, après tout plus rien ne le retenait à ce pays à présent, peut-être même que depuis toujours rien ne le retenait à ce pays. L'animal espérait que la personne présente allait passer son chemin, croyant qu'il dormait, mais ce ne fut pas le cas, cette personne engagea la conversation et au son de la voix sa sentait le minot. Alors que le gamin lui demandait comment il trouvait la bicoque, Lazare ouvrit un œil et le posa sur l'enfant. L’œil jaune scruta le gamin, puis se referma et Lazare répondit :


Bruyante.

Il parlait avec un anglais sans accent, il avait eu une bonne éducation (par bonne entendez cher) et n'avait pas parlé français depuis près de quatre ans alors il n'avait aucun mal à parler sans accent. Lazare se frotta les yeux, il sentait bien que de toute façon il ne pourrait pas dormir, puis il se pencha pour prendre sa bière et en boire quelques gorgées avant de ce réinstaller confortablement devant le match de combat libre qui semblait se terminer, il tourna la tête vers l'enfant pour dire :

Autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malo Le Pouhibec

avatar

Messages : 1924
Taille : 1m52
Poids : 39 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Terreur des Préaux
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Télé, bière et somnolence.   Jeu 29 Jan - 16:11

Et bien. Le moins que l'on puise dire était que le nouveau n'était vraiment pas loquace. Timidité excessive ou attitude délibéré de se poser en rebelle perpétuellement blasé ? D'après l'apparence physique de Lazare, Malo penchait pour la deuxième solution mais il fallait davantage qu'un ours mal léché pour doucher l'enthousiasme du gamin.

Éclatant de rire à la catégorisation sonore de Graymalkin Industries, le Breton ne se formalisa pas d'être, indirectement peut-être mais fort clairement dans son esprit, assimilé à un élément perturbateur particulièrement bruyant.

"Et encore, t'as rien vu !", approuva-t-il dans un nouvel éclat de rire. "Ou plutôt entendu... Là, c'est encore calme mais attends que tout l'monde soit là et tu verras... Quand Mbibi est passé à travers la fenêtre de la tour des garçons, j'suis sûr qu'on a dû entendre l'explosion jusqu'au Golden Bridge..."

Amusé, Malo se garda bien de parler des sérénades qu'il donnait parfois avec sa bombarde. Comment allait réagir le jeune homme aux oreilles fragiles en écoutant ces mélodies particulièrement douces (comparées par certains au son produit par une arme de destruction massive...).

"J'espère que tu t'es pas trop fait chier depuis que t'es arrivé car il e devait pas y avoir grand monde pour t'accueillir.", poursuivit le gamin sans se laisser impressionner par le mutisme de son interlocuteur. "T'as p't-être vu Eden et Ryoichi qu'étaient pas en état de partir en mission. Jane et BlancPoil avaient un entraînement de programmé, donc t'as dû les rater. T'as été reçu par la dirlo, au moins ?"

Se rapprochant du fauteuil, le garçon lança un coup d’œil vers l'écran télé. Bof, ce genre de spectacle ne le passionnait pas vraiment. Ce n'était pas comme le parc de bières sur lequel il jeta un regard un peu appuyé avant de revenir sur Lazare.

"Au fait, j'm'appelle Malo, Malo Le Pouhibec. Spécialiste en transport, déménagement et conneries en tous genres..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://departement-cherub.forumgratuit.org/
Lazare Favro

avatar

Messages : 471
Taille : 1.80 mètre
Poids : 78 kilos

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Télé, bière et somnolence.   Jeu 29 Jan - 17:31

Hé bien il était sacrément loquace et enthousiaste le gamin, certainement un peu trop d'ailleurs au gout de l'alsacien, ce dernier aimait être tranquille et selon le petit blond il semblerait qu'il était très mal tombé pour pouvoir être tranquille sans dérangement aucun. Lazare ce doutait que dans une école bondé d'adolescents mutants il n'était pas rare que cela pète de temps en temps, mais à croire le gamin, c'était très souvent.

De plus l'enfant commençait à le bombarder de prénoms divers est variés, Mbibi, Eden, Ryo, Jane et Blancpoil. S'il connaissait les deux derniers les trois autres ne lui disait rien du tout. Quelqu'un de passionné les retiendraient, mais Lazare n'était pas vraiment dans cet état d'esprit pour le moment. Il se demandait surtout ce qu'il faisait là à écouter un mioche lui rebattre les oreilles.

Il ne fut pas dur pour l'animal de voir que le jeune homme était plus captivé par le pack de bière que par la télévision, généralement c'était plutôt l'inverse à son âge... non ? Pour sa part il était plus occupé à se battre quand il avait l'âge du mioche. Féral aurait put lui répondre qu'il avait participé à la séance d'entrainement avec Jane et Blancpoil, mais cela allait certainement nourrir la conversation. Par contre, il y avait un coup à jouer avec la bière, la Dévil Extra qu'il buvait avait la particularité d'être à 9,5 degrés d'alcool, peut-être que cela suffirait à le faire taire. Le blondinet se présenta finalement, Malo le Pouhibec..... ok c'était à deux cents pour cents breton ça, par contre il ne voyait pas bien de quoi il parlait avec son délire de transport. Avant que le gamin puisse l'ouvrir, Lazare fini cul sec sa bière et en reprit qu'il décapsula de la même manière que la précédente.


Lazare. J'étais à l'entrainement....

Ouais finalement, Lazare était quand même assez poli pour répondre à des questions, mais peut-être pas assez sympa pour vouloir en dire plus. Il estimait aussi qu'une bière ne serait pas assez pour le faire taire, ce serait même certainement l'inverse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malo Le Pouhibec

avatar

Messages : 1924
Taille : 1m52
Poids : 39 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Terreur des Préaux
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Télé, bière et somnolence.   Jeu 29 Jan - 18:14

Lazare subissait stoïquement le verbiage incessant du gamin, encourageant involontairement ce dernier à poursuivre son quasi-monologue. De toute façon, le seul moyen de faire taire Malo était de lui fourrer quelque chose dans la bouche. Une fois occupé à mastiquer (ou à boire), le flux verbal ralentissait un peu, et encore, juste le temps d'avaler la bouchée (ou la gorgée) et de passer à la suivante...

Lorsque le nouveau venu attrapa une nouvelle bière pour la décapsuler d'un manière assez originale, le gamin remarqua un petit éclair blanc à l'intérieur de la bouche de l'animal. Il avait de sacrées dents quand même et il ne devait pas faire bon se faire mordre. Heureusement que le Breton était à jour de ses vaccins antitétaniques, sans cela il aurait pu avoir une légère inquiétude...

Cet intermède eut le mérite de calmer légèrement le flot de paroles. Non pas parce que Malo avait été impressionné par la dentition hors-norme du visiteur (on en voit d'autres quand on côtoie des mutants tous les jours) mais parce que, naïvement, il avait espéré se voir proposer une bière. Devant l'absence de réaction de Lazare, le gamin eut une infime grimace de contrariété mais il ne risqua pas à réclamer pour autant. Il n'avait pas envie de se voir imposer un refus sous un prétexte aussi futile qu'un "tu n'as pas l'âge pour ça". Comme si la consommation d'alcool n'était pas une spécificité régionale...

Au moins, l'inconnu prit la peine de se présenter et apporta une précision qui avait de quoi surprendre.

"Lazare ? Tu veux dire comme la gare ?", demanda-t-il en retrouvant son sourire, un instant estompé par la petite grimace. "Non, laisse tomber, tu dois pas connaître..."

En effet, comment un Américain pourrait connaître le nom d'une gare parisienne...

"T'as fait l'entraînement ?", enchaîna-t-il avec un petit sifflement. "Ben, on peut dire que Mamie a pas perdu de temps pour te mettre au taf. Remarque, c'est assez habituel dans la boutique. Moi aussi, j'étais à peine arrivé que j'me suis retrouvé plongé dans un drôle de merdier."

Epoque révolue où les jeunes mutants étaient logés dans un hôtel miteux de Chicago et où les Pères Fondateurs étaient leurs seuls adversaires connus. De l'eau avait coulé sous les ponts depuis cette période, pourtant pas si éloignée que ça...

"Vous vous êtes bien marré au moins avec les trouvailles de la vieille ?", embraya-t-il naturellement, n'ayant pas encore eu l'occasion de se faire expliquer la nature de la simulation en salle des dangers. "C'était quoi cette fois ? Des zombies cannibales ou des monstres de l'espace baveux ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://departement-cherub.forumgratuit.org/
Lazare Favro

avatar

Messages : 471
Taille : 1.80 mètre
Poids : 78 kilos

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Télé, bière et somnolence.   Jeu 29 Jan - 23:17

Laz' faisait des efforts pour ne pas envoyer chier purement et simplement le gamin, mais il en résultait que le gamin pouvait renchérir sur les propos de Lazare. Tant pis, il pouvait être sociable quand il le voulait ou au pire écouter sans s'énerver, de toute façon l'alcool et la fatigue l'aidait beaucoup à ne pas s'énerver, bien sûr la colère était toujours là en lui, mais ça c'était "normal" pour lui après tout c'était son moteur, ou plutôt son carburant. Le gamin lui demanda si cela avait un rapport avec la gare avant de retirer sa question, apparemment il le prenait vraiment pour un américain, mais franchement... quel américain appellerait son fils Lazare ?

Non comme le saint.

Saint Lazare de Bethanie, l'homme que le Christ aurait ressuscité.... comment un mec comme lui, moitié SDF moitié alcoolique, pouvait savoir cela ? C'était la même raison qui expliquait qu'il connaissait la traduction de Feralis, il avait eu une éducation de riche (et des cours de catéchisme). Il ne faisait pas que se battre et prendre des raclés à l'école, de plus le meilleur moyen pour échapper aux coups de ceintures et aux mégots de Philippe c'était de s'enfermer dans sa chambre et comme il n'avait à l'époque que des livres (de cour ou autre) il était maintenant loin d'être idiot, mais il aurait préféré être inculte à vrai dire....

Malo continua de parler, à l'entendre il devait être là depuis un moment, peut-être même le début allez savoir, quand il lui parla de l'entrainement les yeux de Lazare semblèrent ne plus regarder la télé, mais se perdre un peu dans le vide. Depuis cet entrainement son instinct lui disait que quelque chose puait dans cette école. C'était surtout le sourire de la doyenne à la proposition de Féral qui était de tuer Neith, elle avait répondu trop.... enfin pas assez.... De plus cette histoire de Mystique la mutante métamorphe très puissante... Enfin bref il revint à la réalité à la dernière question du blond, mais il ne voulait pas vraiment répondre. En plus il avait grave la dalle, mais avait la flemme de bouger se chercher à manger.... Et là se fut l'illumination, ce gamin disait être un spécialiste en transport, s'il parlait de son pouvoir cela voulait dire qu'il pouvait voler, ou courir vite peut-être et ce petit regard sur la bière.... il y avait un coup à jouer, Féral posa ses yeux jaunes sur Malo et dit :


J'ai les crocs. Dit moi heu... Malo ? T'veus une bière ? J't'en échange une contre un truc consistant à manger, ça te dit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malo Le Pouhibec

avatar

Messages : 1924
Taille : 1m52
Poids : 39 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Terreur des Préaux
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Télé, bière et somnolence.   Jeu 29 Jan - 23:54

"Va pour le Saint., approuva Malo, pas contrariant pour deux sous. "Mais l'frangin d'Marthe ? Ou l'Prince de Serbie ? Un des moines peut-être ?"

L'avantage d'avoir des grands parents vivants un peu à l'écart de la civilisation était d'avoir eu la tête remplie de toutes sortes de récits durant son enfance. Une grand mère un peu bigote qui adorait raconter des histoires, mêlant allègrement les légendes bretonnes aux aventures merveilleuses des Saints et l'affaire était réglé. Le jeune Malo avait été, tour à tour, Saint Georges pourfendant le dragon, Saint Michel conduisant les légions Divines face au Démon mais aussi Lancelot lancé dans une quête interminable ou son fils Galaad qui la mena à bien. Son passage chez les scouts n'avaient rien arrangé à ce romantisme belliqueux, du pauvre Mowgli qu'il fallait sans cesse arracher des griffes des Bandar-Logs quand il était louveteau, aux marches plus "viriles" à travers des massifs de ronces et de genets lors de sa première année comme scout.

Bref, ce n'était pas le sujet et le dénommé Lazare - comme le Saint, pas comme la gare - venait de faire une proposition qui méritait toute l'attention du Breton. Ce dernier ne put s'empêcher de pouffer devant l'expression employée. Lazare avait les crocs, à prendre au propre comme au figuré d'ailleurs !

"Ça peut s'faire.", acquiesça-t-il en riant, le regard fixé sur les commissures des lèvres de l'homme, cherchant à apercevoir les fameux crocs. "T'aimes quoi ? Attends bouge pas, j'reviens..."

Et sans attendre de réponse, le gamin disparut soudain, s'étant téléporté dans la cuisine voisine. Une vingtaine de seconde plus tard, il réapparaissait les bras bien encombrés.

"Bon, j't'ai pris du pain, du saucisson et du fromage.", proposa-t-il. "J'sais pas si t'aimes mais pour moi ça l'fait. J'ai aussi rapporté du peanut butter si tu préfères..."

Tranquillement, Malo déposait les provisions sur la petite table au fur et à mesure qu'il les énumérait. Il avait accompli sa part du marché. À Lazare de tenir parole maintenant...

_________________


Dernière édition par Malo Le Pouhibec le Ven 30 Jan - 11:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://departement-cherub.forumgratuit.org/
Clara Wurtz

avatar

Messages : 1760
Taille : 1m65
Poids : 50 a 100

Feuille de personnage
Réputation:
13/15  (13/15)
Connotation: Allumeuse
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Télé, bière et somnolence.   Ven 30 Jan - 1:25

Arrow saut temporel

Dés qu'elle était rentrée, Clara avait filer dans sa chambre pour se rhabiller, la housse du siège avant du 4x4 enroulée autour de la taille pour conserver sa nudité cachée car elle n'avait pas réussit à remettre la main sur ses vêtements avant de monter dans le blackbird. après s’être rhabillée elle était restée un instant dans sa chambre pour se reposer avant d'aller faire un tour dans la cuisine.

Aprés avoir essayer de guérir son coude avec son verre, elle avait fini par accepter le fait qu'il était plus facile de se soigner des écorchures que des hématomes. Elle avait prit un torchon avec un peu de glace dedans et se l'était appliquer au coude. Elle avait toujours un peu mal, mais au moins son coude ne gonflait pas trop.

Elle s'en sortait mieux que certains de son équipe, au moins elle n'avait pas été gênée par la poussière. Elle eut une petite pensée pour Sean. Elle avait du mal à imaginer dans quel état d'esprit il pouvait être en ce moment. Elle aurait bien voulu aller prendre de ses nouvelles et aller le rassurer. Mais il avait préféré rester à l'infirmerie avec son cousin. Puis elle repensa a Shade qui lui avait echapper. C'était frustrant de ne pas savoir si elle lui avait fait payer la monnaie de sa pièce. Au moins elle espérait lui avoir fichu suffisamment la frousse pour ne plus jamais la revoir.

Elle venait à peine de sortir de la cuisine, quand elle crut entendre le bruit de la porte du frigo s'ouvrir et se refermer. elle jeta un coups d'oeil dans la cuisine. Personne! Elle s’apprêtait à refermer la porte en haussant les épaules, mais une pensée folle l'assaillit, Et si Shade les avait suivit pour se venger. elle jeta un derniers coups d’œil pour s'assurer que tout semblait en ordre et ne vit rien d'anormal avant de se rendre compte que le pain qui était sur la table avait disparu. Elle finit par s'avancer prudemment dans le couloir en regardant autour d'elle. Attendant avec une certaine appréhension le premier coups de couteau. Elle croisa mamie Lily accompagnée d'un homme qu'elle ne connaissait pas. Elle les salua rapidement en scrutant les réactions de Mask si Shade la suivait, elle aurait surement remarquée son pouvoir, tout comme Danger d'ailleurs.

Rassurée, elle se dirigea vers le salon l'esprit plus tranquille

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.kitsune-games.fr/personnages/clara-wurtz
Lazare Favro

avatar

Messages : 471
Taille : 1.80 mètre
Poids : 78 kilos

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Télé, bière et somnolence.   Ven 30 Jan - 2:50

hrp:
 

Lazare ne put s'empêcher de glisser un regard à Malo lorsqu'il lui parla de Marthe, il avait de la culture le gamin, peut-être même plus que lui tient, mais comme on le dit parfois, ce que Lazare a oublié lui ne la jamais appris, enfin c'était peut-être une façon de se rassurer aller savoir. Il préféra ne rien répondre, pas la peine de jouer à cela pour le moment, il préférait qu'on le considère comme un animal idiot plutôt que comme un mutant instruit.

Sans vraiment le vouloir l'expression de Lazare fit rire quelque peu le jeune garçon, il avait une fraicheur et un entrain qui plaisait assez au griffu fallait bien l'avouer. Pendant près de 5 ans l'alsacien pensait simplement qu'il ne pouvait supporter la présence d'autres personnes, mais Malo était en train de lui rappeler que certaines personnes lui avait beaucoup plu par le passé. Il ne put s'empêcher de faire un petit mouvement de recul quand il vit le garçon disparaitre, un téléporteur.... A peine pensé que déjà des idées germaient dans la tête du bourru et vingt secondes plus tard le voilà revenu, cela allait vite l'énerver cela, mais Féral sentait son esprit devenir plus... brumeux diront nous, donc il n'allait pas se mettre en colère si facilement, les joies de l'alcool sur ses humeurs.

Le garçon ne le savait pas, mais il n'avait pas ramené de la nourriture à la bête, mais un véritable trésor. Entre la bouffe allemande, autrichienne et ces saloperies de goulasch des pays de l'Europe de l'est (sans parler de la nourriture américaine), il fallait avouer que la bouffe française lui manquait énormément, les croissants surtout. Il avait beau se la jouer "j'suis plus français depuis longtemps" certaines choses ne peuvent s'oublier. Un petit grondement animal sortit de la gorge de Lazare, signe de contentement certain pour lui et il ne put s'empêcher de passer sa langue sur ses crocs aiguisés. Ouais c'est un peu glauque, mais il ne contrôle pas tout. Il était peut-être temps de renouer avec sa langue natal pour l'occasion. Il s'exprima alors dans un français clair :


Laisse le beurre de cacahuètes pour les amerloques gamin, j'me contenterais du clakos et du sauciflard. Chose promise.... Il posa sa canette et en attrapa une autre, il coinça le bord de la capsule sur la table et tapa d'un geste fort, mais précis sur le haut de la cannette, décapsulant la bouteille et il la tendit au gamin de treize ans. ...chose due.

Lazare rompit donc le pain et se coupa un bon morceau de fromage avec cela, il ne développa, ni n'expliqua pas plus pourquoi il avait subitement parlé en français alors que le léger accent de Malo supposait qu'il l'était aussi. De toute façon le gamin lui poserait la question bien assez tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malo Le Pouhibec

avatar

Messages : 1924
Taille : 1m52
Poids : 39 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Terreur des Préaux
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Télé, bière et somnolence.   Ven 30 Jan - 18:03

Mais c'est qu'il parlait français, l'animal ! Il aurait pas pu le dire plus tôt ? Bon, OK, Malo n'avait pas indiqué explicitement qu'il venait de la patrie de Peguy, Chateaubriand, ainsi que Surcouf, du Guesclin ou La Rochejaquelein, et parlait parfaitement anglais (du moins il voulait le croire) mais son nom était quand même assez marqué, régionalement parlant, pour indiquer ses origines.

Et d'après ses propos, Lazare n'était pas un Américain qui parlait français mais un amateur de fromage et de pinard... Un vrai.

"Chouette !", s'exclama, en français, le gamin, affichant un enthousiasme non feint. "Toi aussi, t'es d'France. On est plusieurs à parler français ici. Ça fait du bien... Tu viens d'où ? Moi, j'suis d'Brest-même."

Tout à son excitation, Malo retrouvait les intonations traînantes du parler de Basse Bretagne, preuve que même en s'exprimant en français, il y avait toujours moyen de conserver un accent particulier. Saisissant la canette de bière, il adressant un regard reconnaissant à Lazare. Au moins, il n'était pas pris pour un gamin, étant jugé capable de trinquer avec un "grand".

"Merci et yec'hed mat.", ajouta-t-il en approchant sa bouteille pour heurter le goulot de celle de son nouveau compagnon d'aventure - il avait vu ce geste dans les film et trouvait que ça faisait viril de le reproduire.

Et dans la foulé, le garçon avala une gorgée. Son visage se figea une fraction de seconde alors que le liquide coulait dans son estomac. La bière était tiède et le degré d'alcool était quand même supérieur à celui auquel le gamin était habitué. Bref,tout ça n'était pas très agréable finalement mais Malo se serait fait tuer sur place plutôt que de l'avouer.

Affichant de nouveau un sourire destiné à masquer son trouble, le Breton reposa la canette sur la table et coupa quelques tranches de saucissons qu'il glissa dans un morceau de pain.

"T'permets que j'te tienne compagnie ?", demanda-t-il, toujours en français, sans vraiment attendre de réponse - de toute façon, il s'était déjà servi. "C'est qu'moi aussi j'ai les crocs. Pas aussi développés que les tiens quand même. Mais pas mal non plus..."

Et Malo mordit à pleines dents dans son morceau de pain, ce qui eut au moins le mérite de le faire taire. Provisoirement, bien sûr...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://departement-cherub.forumgratuit.org/
Clara Wurtz

avatar

Messages : 1760
Taille : 1m65
Poids : 50 a 100

Feuille de personnage
Réputation:
13/15  (13/15)
Connotation: Allumeuse
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Télé, bière et somnolence.   Sam 31 Jan - 3:14

Clara s’apprêtait à rentrer quand elle entendit parler français dans le salon. Elle crut reconnaitre la voix de Lazare. Il avait finit par arriver. La jeune fille en ressentit une certaine fierté elle aurait tellement voulut pouvoir l’accueillir. Et même si Amy le lui avait prédit, elle espérait vraiment qu'il se plairait ici. Elle reconnut aussi la voix de Malo et hésita a tourner la poignée. l'espace d'un instant elle se dit qu'il ferait mieux qu'elle fasse demi tour. Leur relation s'était pas mal détériorer ses derniers temps. elle n'avait pas envie de le mettre plus mal à l'aise.

En même temps sa présence lui manquait ainsi que les discutions qu'ils pouvaient avoir ensemble. Mais surtout elle n'étais pas retourner au ciné depuis un moment et il y avait certains films qui l’intéressaient pas mal en ce moment. Elle était capable de se battre contre une fille invisible mais pas d'affronter le regard du breton? Ça n'avait pas de sens, elle finit par prendre sur elle et ouvrit le porte tandis qu' un certains stress l'envahissait.

Elle essaya de les saluer dans un français approximatif avec un accent sud africain à couper a la scie sauteuse et un sourire crispé à la glue. En même temps, apprendre par internet n'était vraiment la meilleure solution surtout quand sa propre colocataire était française.

"Beujour, comment bien vas v..."

Elle ne termina pas sa phrase, elle venait d’apercevoir les bouteilles de bière et la nourriture. mais elle se focalisa surtout sur le fait que Malo avait une canette de bière ouverte devant lui. ce qui en soit n'était pas normal et n'était pas juste. Elle faillit lui faire une remrque, si il se faisait attraper par un prof il était dans la merde. Mais elle se ravisa, Ils faisaient ce qu'ils voulaient après tout. Elle se contenta juste de lui jeter un regard étonné avant de sourire de nouveau en disant encore en français.

" Bonne ah petite."

Elle espérait qu'ils ne lui répondraient pas en français afin de comprendre ce qu'il diraient. Tenant son torchon remplis de glace contre son coude, elle alla s'assoir dans un des canapés à cotés d'eux et regarda un moment la télé avant de se désintéresser du combat et de se tourner vers les deux mangeur de sauciflard. Devant eux, elle se mit à fabriquer un verre vide sur dans sa main libre et elle le posa sur la table en disant en anglais.

" Vous voulez peut-être un verre avec votre bière?" elle se mit à fabriquer du verre dans sa main et agrandit le diamètre du récipient avant d'augmenter sa taille et de lui faire une poignée qu'elle colla au verre. "Mais je peux vous faire des pintes si vous préférez?"

Puis sans attendre de réponse, elle observa Malo, faisant mine de l'interroger du regard. avant de former un cylindre qu'elle commença à rouler entre ses doigts pour l’allonger et le creuser.

"Prends une paille Malo!? Ça t’évitera de t'étrangler!."

Bon elle avait essayer de laisser couler, mais un peu par jalousie, elle n'avait pas pu s’empêcher de faire la remarque à Malo. Ce n'était peut-être pas le meilleur moyen de se faire pardonner.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.kitsune-games.fr/personnages/clara-wurtz
Lazare Favro

avatar

Messages : 471
Taille : 1.80 mètre
Poids : 78 kilos

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Télé, bière et somnolence.   Sam 31 Jan - 15:11

Il l'avait voulu, il l'avait eu, un grand coup dans son cul... enfin façon de parler, il se doutait que le gamin déjà bien trop excité le serait encore plus en entendant parler français, mais apparemment il y avait d'autres personnes parlant français dans le coin. De toutes les langues Lazare ne pensait pas que le français serait si populaire.... étrange. Le griffu avait touché juste, le blondin venait bel est bien de Bretagne (Merci captain Obvious).

J'ai vécu en Alsace.

Il n'avait pas envie d'en parler plus que cela, sa voix morose et son visage un peu plus fermer qu'il y a trente secondes montrait bien que ce n'était pas son sujet favori, trop de mauvais souvenir en France. L'animal donna un petit mouvement de poignet pour trinquer avec le gamin et il jeta un regard en biais pour voir la tête qu'il ferait à la première gorgée, cela ne manqua pas d'arracher un petit sourire discret et rapide à Lazare, il l'avait voulu, il l'avait eu. A la question du breton, Lazare haussa un peu les sourcils :

J'ai le choix ?

Quand la porte s'ouvrit Lazare tourna brusquement et rapidement la tête pour voir qui allait entrer, un réflexe et ce fut Clara qui apparut, elle avait un torchon sous le bras, certainement remplit de glaçons. Elle parla dans un français plus qu'approximatif, signe qu'elle ne devait pas maîtriser la langue et qu'elle ne devait pas la comprendre non plus. Lorsqu'elle leur souhaita bon appétit Lazare, la bouche pleine leva sa cannette comme pour la saluer et se rinça le gosier. Elle leur proposa alors de leur faire des verres, ce à quoi Lazare répondit en anglais tout en sortant une cigarette :

Un cendrier m'arrangerait plus.

Non, fumer en compagnie de deux adolescents en pleine croissance ne le dérangeait pas du tout, d'ailleurs il était en train de penser qu'il ne savait même pas si boire ou fumer à l'intérieur était autorisé.... certainement que non. Lazare tilta un peu quand Clara proposa une paille à Malo, Amy lui avait parlé d'un certain Malo ce fameux soir... se pourrait-il que.... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malo Le Pouhibec

avatar

Messages : 1924
Taille : 1m52
Poids : 39 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Terreur des Préaux
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Télé, bière et somnolence.   Dim 1 Fév - 15:33

Mastiquant avec énergie, Malo avala la bouché qu'il venait d'arracher à son sandwich au saucisson. Lançant un regard vers la bouteille de bière, il hésita à en boire à nouveau. En fait, le gamin n'aimait pas trop mais il n'avait pas envie de passer pour une poule mouillée aux yeux du nouveau venu. De toute façon, ce dernier lui offrait un nouvel échappatoire en lui demandant s'il avait vraiment le choix de partager son repas avec le Breton.

"Pas vraiment, non...", approuva Malo dans un nouvel éclat de rire, parlant toujours en français. "Mais, te plains pas ! Ca te donne l'occasion de discuter un peu avec moi..."

Discuter était peut-être de trop finalement. Ecouter un quasi-monologue devait être plus proche de la vérité... La porte s'ouvrit, interrompant le garçon qui tourna la tête pour voir qui venait se joindre à eux. Reconnaissant Clara, il eut une petite grimace de contrariété. Bon, au moins, il ne se retrouvait pas seul avec elle. Heureusement car il n'aurait vraiment pas su quoi lui dire. Depuis le retour de Khane, un froid s'était installé entre les deux adolescents, les amenant à se fuir réciproquement sans qu'aucun d'eux ne sachent comment crever cet abcès. Un "je t'aime, moi non plus" qui pesait au Breton mais dont la fierté (et la timidité maladive devant le sexe opposé) lui interdisait d'y mettre un terme.

"Ah, salut.", répondit-il quand même par politesse, revenant à la langue anglaise.

Un éclair d’inquiétude traversa le regard du gamin lorsqu'il avisa le torchon rempli de glace que la jeune fille tenait plaqué contre son coude. S'était-elle blessée pendant la dernière mission ? Mais pourquoi avait-elle voulu partir sans lui, qui justement était là pour la protéger ?

"Qu... Non rien..."

Il n'allait quand même demander des nouvelles et s’inquiéter de la blessure... S'efforçant d'afficher un air de complète indifférence que démentaient les coups d'oeil inquiets vers le bras meurtri, Malo saisit machinalement la bière pour en boire une gorgée. Dieu que c'était toujours aussi mauvais mais ça avait l'avantage de lui donner une contenance.

"De la bière à la paille ?", s'étonna le garçon avec une grimace dégoûtée devant la proposition, un peu provocatrice, de Clara. "Beurk, c'est encore pire... J'veux bien un verre par contre..."

Allez, Malo faisait un effort pour être gentil mais il restait quand même bien maladroit dans ses propos.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://departement-cherub.forumgratuit.org/
Clara Wurtz

avatar

Messages : 1760
Taille : 1m65
Poids : 50 a 100

Feuille de personnage
Réputation:
13/15  (13/15)
Connotation: Allumeuse
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Télé, bière et somnolence.   Dim 1 Fév - 17:55

Au moins, il n'était pas parti fâché cette fois. il accepta même le verre tandis que Lazare lui demandait un cendrier. Est-ce que ça signifié qu'ils avaient moyen de communiquer sans se tirer la gueule? Elle regarda les deux garçons et bougea en grimaçant un peu. Son bras lui faisait un peu plus mal que prévu. Elle aurait du aller à l'infirmerie en arrivant.

"Ok, si c'est ce que vous voulez!"

La pinte qu'elle venait de fabriquer glissa sur la table vers Malo sans même qu'elle ne l'ait poussée avec la main. Tandis que la paille qu'elle venait de faire se mette a se ratatiner sur elle même pour former une sorte de cercle plein  avec des bord épais. Les deux objets avaient une forme assez basique et n'était pas vraiment detailler. mais ils étaient assez reconnaissables dans leur formes.

Elle tendit le cendrier a Lazare et lui demandant.

" Ca fait longtemps que tu es arrivé, Lazare? J’espère que le voyage n'a pas été trop long."

Sans rien demander et pensant être d'une certaine façon invitée a leur table, Clara attrapa un bout de pain. elle s’apprêtait a le manger avant de se mettre à regarder autour de la pièce commepour s'assurer qu'il étaient bien seul avant de demander.

" Dis Malo, rien te parait bizarre en ce moment? Je veux dire avec la directrice. Je pense que je peux vous faire confiance, Lazare vient d'arriver et toi, tu sembles ne pas avoir tant changé que ça."


En prononçant ses derniers mot son regard se posa sur la bière du jeune breton. Elle serra un peu plus la glace sur son coude.

"Tout à l'heure les PF nous attendez, j'en mettrais mes deux mains à couper et je ne penses pas qu' Auroch soit la taupe. Je l'ai bien surveillé. Je peux pas dire que je lui fasse totalement confiance mais il me parait clean. J'arrête pas de penser à cette metamorphe, cette mystique qu'on a croisé sur Utopia. Valet m'a dit qu'il ne l'avait pas revue après que Lily Rose ne l'ai envoyer dans un portail de téléportation. Ce qui veut dire qu'elle est surement encore dans les parages"


Elle regarda les deux garçons avant de leur dire.

" Je pense qu'on a pas tout fouiller sur Utopia. Tu crois qu'on pourrait y retourner tous les trois? Les premiers x-men y vivaient et j'ai l'impression qu'on pourrait trouver des renseignements sur Mystique là bas"

_________________


Dernière édition par Clara Wurtz le Lun 2 Fév - 10:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.kitsune-games.fr/personnages/clara-wurtz
Lazare Favro

avatar

Messages : 471
Taille : 1.80 mètre
Poids : 78 kilos

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Télé, bière et somnolence.   Dim 1 Fév - 19:27

Lazare écouta d'une oreille distraite les paroles de Malo, non pas que ça ne l'intéressait pas, c'est juste qu'il avait encore cette impression en lui, une très mauvaise e. Il repensait à cette Mystique et à l'entrainement en salle des dangers. Donowho à clairement fait comprendre qu'il fallait se méfier de Neith, c'était une décision idiote, surtout en présence de nouveaux et le français trouvait cela bien étrange de la part d'une femme d'une certaine expérience. Le griffu commençait à se demander si cette vieille dame était bien celle qu'elle prétendait être.

Clara quant à elle créa un cendrier et un verre pour Malo, elle possédait un pouvoir intéressant, utile et elle semblait le maîtriser en plus. Sans même remercier la jeune fille (qui devait s'en douter d'ailleurs), il se mit sa clope dans la bouche et sortit une boite d'allumette pour pouvoir allumer cette clope, puis il répondit :


J'suis arrivé c'matin. Longue si, mais s'pas gênant.

Clara commença alors à parler de la directrice et l'oreille de Lazare ne fut plus aussi distraite bien au contraire. Un scénario hyper-parano se montait dans son crâne et il n'avait pas beaucoup d'information pour prouver quoi que ce soit. Il écouta attentivement les paroles de Clara et après avoir avalé une nouvelle bouché, tirer une nouvelle taffe et bu une nouvelle gorgée il prit la parole.

Vous avez êtes là depuis longtemps tous les deux ? J'me demandais si vous aviez pas perdu de vue votre dirlo à un moment.

Il but une nouvelle gorgée de bière et continua de fumer en expirant la fumée vers le plafond.


La morale de "l'entrainement" de ce matin c'était : Ne faites pas confiance à Neith et l'ONE. Et quand j'ai proposé de m'occuper de Neith à ma façon elle n'a répondue ni oui ni non, comme si elle noyait le poisson. Là tu me dis qu'elle a changé, et on me parle d'une mutante métamorphe très puissante capable de prendre la forme et peut-être même la place de n'importe qui...

Il reposa sa cannette, les yeux de l'animal regardait les deux adolescents l'un après l'autre. Avaient-ils compris où il voulait en venir ? Lazare n'avait pas réellement envie de faire partit d'une équipe ou d'une famille, mais Amy lui a dit qu'il finirait par se sentir chez lui ici et pour le moment il se méfiait de la directrice, pas vraiment le super climat de confiance. Et encore... Féral n'était pas au courant de tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malo Le Pouhibec

avatar

Messages : 1924
Taille : 1m52
Poids : 39 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Terreur des Préaux
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Télé, bière et somnolence.   Lun 2 Fév - 16:06

Décidément, chaque résident de Graymalkin Industries progressait bien dans l'utilisation de son pouvoir et Malo eut une petite lueur d'intérêt, mêlée de fierté, dans le regard lorsque Clara accomplit un geste bénin, certes, mais prouvant qu'elle maîtrisait de mieux en mieux le contrôle du verre. Lueur qui se chargea bien vite d'inquiétude devant la grimace de douleur, preuve que la récente confrontation avec les Pères Fondateurs ne s'était pas passée sans accro.

"T'es sure que ça va ?", ne put s'empêcher de demander l'ancien amoureux maladroit. "T'as montré ton bras à monsieur Mancini ?"

À peine la question posée, le Breton se mordit la lèvre, conscient d'avoir fait une gaffe. Clara lui avait bien signifié que leur rupture récente était essentiellement due à la peur qu'elle avait de mettre en danger le reste de l'équipe s'ils faisaient trop attention l'un à l'autre, au mépris de leur propre sécurité. Ce n'était pas en replongeant dans ce registre que Malo allait réussir à se rapprocher de nouveau de la jeune fille.

"Euh, bizarre… Comment ça ?", demanda-t-il, heureux de changer de sujet. "Vous pensez que y'a un truc qui cloche avec la directrice ?"

Le gamin ne put s'empêcher de penser à la conversation qu'il avait eue avec Vadim, quelques jours plus tôt, où le jeune Russe lui avait fait part de son inquiétude sur les méthodes de terroristes employées par les X-men, plus ou moins sur ordre de Lily-Rose.

"Vadim me disait aussi qu'il trouvait que y'avait un truc bizarre.", murmura-t-il, perplexe. "Qu'on se retrouvait à devoir faire des trucs pas biens alors qu'on devrait être là pour aider les autres…"

Le doute commençait à faire son chemin dans l'esprit du garçon qui se refusait pourtant toujours à envisager le pire. Non, il y avait forcément une explication logique à tout ça…

"On est là quasiment depuis le début.", répondit-il à Lazare. "Enfin, Clara est arrivée un peu avant moi. Ça fait cinq mois environ."

C'était pratiquement hier mais les jeunes gens avaient vécu tant d'aventures depuis, que des années auraient pu s'écouler depuis leur première rencontre. Un petit sourire naquit sur les lèvres de Malo alors que des souvenirs de la virée sur Utopia remontaient à son esprit. Quand il avait été mis dans le bain, à peine débarqué à Chicago, pour aller renforcer, lui dont le pouvoir balbutiait encore, la petite équipe chargée de faire obstacle aux Pères Fondateurs.

"On s'est tous perdu de vue, y'a quelques temps.", poursuivit-il, chassant le moment de nostalgie qui commençait à poindre. "Enfin, on a surtout perdu de vue les profs quand les Csatars nous ont kidnappés. J'sais pas trop c'qu'il s'est passé mais on a finalement réussi à revenir de notre côté et les profs, enfin certains profs, du leur. D'ailleurs, y'a que Mancini et Donowho qu'on put s'en sortir sans trop de dommage."

L'annonce du thème de l'entraînement fit ouvrir des yeux ronds au gamin. Depuis quand, Lily-Rose se permettait-elle d'introduire une telle paranoïa ? D'accord, ceux de l'O.N.E. n'était pas nets et il ne fallait pas leur faire une confiance aveugle mais de là à les désigner comme un ennemi, tout ça était bien loin de la morale de la vieille dame.

Manifestement troublé, Malo prit quelque secondes pour faire couler la bière dans la chope que Clara venait de créer pour lui. Indifférent à la mousse abondante qui se formait, le Breton en but machinalement une gorgée, ne manifestant même plus de surprise face au goût pourtant désagréable pour lui.

"La métamorme ?", murmura-t-il, songeur. "Vous voulez parler de Mystique ? Celle qu'on croit qu'elle était avec les PFs sur Utopia ? C'est vrai qu'ça fait un bail qu'on en a pas entendu parler…"

L'hypothèse qui se faisait jour semblait trop incroyable pour être vraie. Ils auraient forcément remarqué une quelconque substitution. Non, tout cela ne pouvait pas être vrai et, même si ça l'était, comment le prouver ? Ils n'allaient tout de même pas attaquer Lily-Rose sur des suppositions. Que se passerait-il s'ils se trompaient ?

Ou alors, il leur fallait l'aide d'un télépathe pour fouiller dans les pensées de la vieille dame. Mais le seul télépathe à leur disposition, Neith Harlow, était-elle assez fiable pour qu'ils la mettent dans la confidence ? N'allait-elle pas en profiter pour informer l'O.N.E. qui verrait là une occasion en or de mettre les X-men sous leur coupe directe ? Non, ils allaient devoir se débrouiller seul pour enquêter !

"Vous pensez que Mystique a pu prendre la place de Donowho ?", demanda enfin Malo, traduisant le fruit de ses pensées. "Gast ! Ça semble trop gros, quand même… Comment en être sûr ?"

La suggestion de Clara de se rendre sur Utopia pour y chercher des preuves avait de quoi tenter le gamin. Un retour à la première aventure, en quelque sorte mais cette fois, il n'aurait pas à jouer à cache-cache avec la jeune fille pour éviter d'être vu. Il maîtrisait maintenant assez son pouvoir pour être certain de ne pas se retrouver à poil lors d'une téléportation.

"J'peux nous am'ner là-bas sans problème.", affirma-t-il, l'air sûr de lui. "Y'a plein d'endroits qu'on a pas fouillés. Le labo X en particulier… Mais t'es sure qu'c'est prudent d'y aller ? Faudrait en parler à d'autre, savoir c'qu'ils en pensent. Et soigner ton bras aussi, avant…"

La fin de la phrase fut prononcée sur un ton empreint d'inquiétude, mais à voix basse, comme si le gamin craignait instinctivement de braquer sa camarade en manifestant sa sollicitude.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://departement-cherub.forumgratuit.org/
Clara Wurtz

avatar

Messages : 1760
Taille : 1m65
Poids : 50 a 100

Feuille de personnage
Réputation:
13/15  (13/15)
Connotation: Allumeuse
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Télé, bière et somnolence.   Mar 3 Fév - 1:21

Clara eut l'impression de faire mouche en voyant la réaction des deux garçons. Même Lazare semblait être intéressé par ce qu'il se disait. Elle rougit un peu la premiére fois que Malo lui demanda comment aller son bras. Baissant la tête vers son coude pour ne pas qu'il le remarque et se contenta de lui dire.

" Ca va aller, t'inquiètes pas..."


Lazare aussi lui répondit, il était d'arriver au matin. Elle ne s'étonna pas non plus qu'il ne la remercie pas pour le cendrier. Elle pensait avoir pu un peu cerner le personnage lors de leur rencontre. Ça n'avait rien d'étonnant et le regard qui lui avait porté Malo été largement suffisant. Elle fut assez étonner de voir que Vadim en avait aussi parlé à Malo. Si lui aussi avait vu qu'il se passait des choses bizarre peut être qu'ils n'étaient pas les seuls. Ils pourraient surement se trouver d'autres alliés parmi les élèves le temps de comprendre ce qu'il se passait ici, mais qui?

Prise dans ses pensées, Malo fut le premiers a répondre à Lazare qui leur demander quand est-ce qu'ils étaient arriver. Elle se contenta de préciser tout en s'étonnant du temps qu'elle avait passer entre ses murs et ceux du Old School.

" J'ai été parmi la premiére fournée d'arrivant. On devait être une douzaine à ce moment là. C'est mamie Lily qui est venue me recruter en afrique du sud... Cinq mois? Vraiment? la vache!"

Elle ne put s’empêcher de se rendre compte à quel point elle avait changer en 5 mois tandis qu'elle refaisait les comptes sur ses doigts. Avec tout ce qu'il avaient vécu depuis le début, c'était passer à la fois très vite et très lentement. Elle en avait vu passer des nouveaux. Beaucoup n'étaient pas rester, certains n'avait juste pas survécu. Mais la suite la choqua, Lazare leur parla de l'entrainement qu'il avait subit. Mais ce qui la choque le plus c'était le fait que lazare ait proposer a Mask de se débarrasser de Neith. Tandis que Malo lui répondait pour les Csatar et qu'il semblait adhérer à leur point de vue tout en leur demandant confirmation, Clara secoua la tête en baissant le ton et en augmentant le son de la télé pour couvrir leur conversation.

"Attends Lazare, tu veux dire qu'elle t'aurais laisser la tuer? C'est pas possible? C'est pas la Mask que l'on connait? Elle ne t'aurait jamais laisser faire ça, elle à trop la foi pour tuer des gens.La Mamie Lily qu'on connait est un vrai cul béni. C'est quand les dernières fois qu'on l'a entendu râler sur son foutu bon dieu quand quelque chose ne lui plaisait pas? Au début j'aurais parier que c'était Athernadora. Mais je me rends compte que c'est uniquement parce que je l'aime pas... Et ça n'a pas de sens que Mystique s'infiltre en tant qu' élève... Je veux dire elle a plus d’intérêt à devenir Mask."


Clara décida de leur donner les raisons qui l'avait mener à cette conclusion.

" Je veux dire ce sont deux transformistes. L'une et l'autre peuvent prendre l’apparence de qui elles veulent. Et puis quand on y pense qui c'est qui controle Dangers. ça pourrait expliquer pourquoi ce sale robot n'a rien remarquer. Et puis il y a l'autre pouvoir de Mask, c'est qui m'a vraiment mis sur la voie. Elle peut copier n'importe quel pouvoir, alors pourquoi elle serait venue chercher mon groupe avec le Blackbird alors qu'elle a été capable de copier les portails dimensionnels de Nomad sans être en sa présence? Tout en sachant que le cousin de Sean est entre la vie et la mort? j'y crois pas personnellement"

Malo se demandait comment en être sûr. Elle avait aussi sa petite idée là dessus depuis le temps qu'elle cogitait dans son coin. Elle se dit soudain qu'elle aruait surement du en parler avant a quelqu'un.

" Je crois que je sais déjà comment la démasquer, ce serait à moi de le faire. Je l'ai vu avec un type aller dans la salle à manger. Mais faudrait qu'elle soit vraiment seule. il y a moins de risque que je me fasse voir. Son bureau ce serait l'endroit idéal. Elle y passe ses journées en ce moment, alors c'est facile et ça me permettrait aussi de fouiller ses affaires quand elle n'y est pas."

Malo finit par accepter le fait de les emmener sur Utopia, mais il souleva un point cruciale. Qui prévenir. Clara n'en avait pas la moindre idée, Elle pensa à Dakota et Timour. mais ils avaient pas mal douillés pendant leur mission. Sean était trop préoccupé par son frère pour faire attention a quoi que ce soit. Quand aux autres leurs mission respective avaient aussi du laisser leur marques. Puis elle finit par proposer.

" Je pense pas que les autres soit en état, je vois que Blancpoil, Alex ou Jane pour couvrir nos arrières. Mais Alex sera obligatoirement contre et risque de nous retenir. Blancpoil est trop naïf et il risque de faire des gaffes. Quand à Janet, elle est surement entrain de chouchouter Tonga. On va devoir faire ça en cachette je pense. De toute façon on craint rien, l'ile sera vide cette fois!"

elle décida ensuite de mentir à Malo pour son bras. "Quand a mon bras, merci, mais ça va aller. Je suis déjà en train de le réparer, faut juste que la douleur passe et Laissons Mancini se reposer, il a du avoir assez sensation forte aujourd'hui.

Elle ne voulait pas que Malo s'inquiète pour elle. Pas maintenant en tout cas. Le temps d'une seconde elle se rappela pourquoi elle avait rompu avec lui. Est-ce qu'elle avait fait une erreur ce jour-là?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.kitsune-games.fr/personnages/clara-wurtz
Lazare Favro

avatar

Messages : 471
Taille : 1.80 mètre
Poids : 78 kilos

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Télé, bière et somnolence.   Mar 3 Fév - 15:17

Ainsi donc les deux jeunots étaient des "vétérans" dans l'école, c'était bon à savoir ainsi ils étaient plus au courant de lui pour ce qui était de la directrice et des évènements qui c'étaient produits. Le petit manège des deux jeunes confirma ce qu'il pensait à savoir qu'il s'était passé quelque chose entre eux deux, c'est peut-être pour cela qu'Amy avait conseillé à Clara de reparler au petit Malo, mais pour le moment ce n'était pas très important.

Malo ne semblait pas emballer par la théorie de Lazare, ce dernier pouvait comprendre, après tout ça faisait pas un jour qu'il était là et il était déjà complètement paranoïaque, mais la faute à qui après tout ? Ils parlèrent également de Csat-machin et d'Utopia, Lazare ne connaissait rien de tout cela et il s'en foutait un peu, tout ce qu'il voulait savoir c'était s'il avait raison ou non et surtout s'il pouvait faire confiance à un seul des membres de cet institut. Pour le moment Malo et Clara lui semblaient dignes de confiance, pour le moment.

Clara parla un peu moins fort et augmenta le son de la télé, signe que les hypothèses allaient enfin commencer. Quand Clara lui demanda si elle l'aurait laissé la tuer il répondit calmement :


Elle m'a dit que c'était pas dans vos habitudes, mais hormis ça.... la seule chose qu'elle à dit contre c't'idée c'est que Neith pourrait m'laver le cerveau avant que je fasse quoi que ce soit, mais c'est son expression faciale qui m'a dérangé, clairement pas celle d'une femme qui trouve l'idée révoltante.

Clara exposa de nouveaux facteurs que Lazare ignorait, apparemment la vieille pouvait copier les pouvoirs et elle ne s'en était pas servi pour les aider, étrange non ? De plus apparemment un autre élève avait trouvé les missions faite récemment plutôt peu scrupuleuses, mais il était un mauvais juge pour cela. Pour finir Clara parla d'une idée pour la démasquer. Lazare répliqua simplement :

On va faire plus simple... depuis que vous l'avez perdue de vue quelqu'un la vue utiliser un autre pouvoir que la métamorphose ? Le meilleur moyen de voir si c'est elle s'est d'la forcer à utiliser ses pouvoirs.

A savoir en laissant Féral ce lâcher un peu, simuler une engueulade qui en viendrait aux mains est simple et il était du genre très colérique donc quand la vieille viendrait pour les séparer il lui suffirait de lui donner un coup, pour voir comment elle répliquait. L'idée d'Utopia semblait bonne, enfin Lazare ne connaissant pas l'endroit il ne pouvait pas l'affirmer ou l'infirmer, mais au moins cela aurait l'avantage de le faire bouger un peu, quand la déesse du verre parla des alliés potentiels le griffu ajouta :

J'connais pas Alex, mais Blancpoil est trop naïf et il irait directement prévenir Lily-Rose, Aaron est un poil trop mouton pour ça. Par contre, Jane à mal réagit à la simulation, je pense que c'est la seule capable de nous suivre, seulement avec Tonga blessé rien n'est sûr. Il vaut mieux faire cela seul, inutile d'insuffler un vent de parano pour rien, Donowho s'en charge bien toute seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malo Le Pouhibec

avatar

Messages : 1924
Taille : 1m52
Poids : 39 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Terreur des Préaux
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Télé, bière et somnolence.   Mar 3 Fév - 16:40

Plus Clara et Lazare déroulaient leur réflexion et plus Malo se sentait étrangement troublé. Tout semblait tellement cohérent et juste mais, au fond de lui, le gamin se refusait toujours à valider une telle hypothèse, du moins pas sans preuves solides. Les notions même de trahison et de dissimulation étaient insupportables au Breton. De telles choses ne pouvaient pas se produire pas au sein d'une équipe supposée se serrer les coudes et travailler de concert.

L'affirmation de Lazare sur le débriefing de l'entraînement laissait un arrière-goût étrange dans l'esprit du garçon. Si son compatriote avait raison, si réellement Mask avait laissé penser qu'on puisse tuer quelqu'un, alors définitivement, ce ne pouvait pas être la vieille dame, un poil bigote, qu'ils avaient connue. Mais, d'un autre côté, personne ne connaissait vraiment Lazare. Comment se fier, sans hésiter, à sa parole ?

"Mask ne cautionnerait certainement pas un meurtre de sang-froid.", affirma Malo avec toute la certitude de ses treize ans (et demi !). "Si vraiment, c'est ce qu'elle a dit, y'a quelque chose de pas net du tout…"

En y réfléchissant, le garçon ne se souvenait pas avoir vu la directrice utiliser un quelconque pouvoir depuis leur retour de Khane. Elle était revenue sous les traits de Lily-Rose, du moins la Lily-Rose qu'ils connaissaient, mais n'avait plus changé d'apparence depuis. Quant à l'utilisation de la copie de pouvoir, elle n'y avait pas non plus fait usage depuis l'agression csatare.

"J'sais pas trop.", bafouilla un peu Malo devant les arguments de Clara sur la non-utilisation de la copie de pouvoir pour venir les chercher. "J'veux dire : p't'être que y'a une sorte de date de péremption pour copier le pouvoir d'un autre… Sinon, t'imagines un peu la puissance si elle pouvait tout copier tout le temps. Elle serait invincible…"

Oui, l'idéal serait de mettre Mask dans une situation où elle devrait utiliser ce pouvoir spécial. Mais comment faire ?

"C'est quoi le plan pour vérifier l'truc avec Mask ?"; demanda finalement le gamin. "J'veux dire qu'faut pas un truc trop craignos non plus. Qu'elle soit obligé de copier de pouvoir de l'un d'entre nous, pas celui d'un mutant qu'on a croisé un jour. On aura l’air bien con si on s’trompe…"

Malo n'aimait vraiment pas cette solution mais il n'en voyait pas d'autre. Il n'aimait pas non plus se lancer dans ce genre de chose tout seul, sans en référer à quelqu'un d'autre qui pourrait intervenir si ça tournait mal. Mais ses camarades avaient raison : il ne voyait vraiment pas qui mettre dans la confidence.

"Ça craint d'y aller tout seul…", insista-t-il au risque de passer pour plus timoré qu'il n'était. "Mais vous avez raison. J'sais pas qui on pourrait prévenir et qui pourrait nous aider. Vadim est cent pour cent fiable mais il est pas en état après la mission. Il a essayé de voler avec un extincteur dans les bras et a percuté un mur. Damian n'est toujours pas rentré de mission, Fred n’est pas là et Alex va vouloir jouer au protecteur si on le met dans le coup. Soit disant pour notre bien, il va vouloir nous mettre à l'écart…"

Et ça, c'était hors de question que ce soit toujours les mêmes qui s'amusent…

"On fait comment ?", conclut Malo, maintenant décidé à agir. "Quelqu'un sait où est la vieille ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://departement-cherub.forumgratuit.org/
Clara Wurtz

avatar

Messages : 1760
Taille : 1m65
Poids : 50 a 100

Feuille de personnage
Réputation:
13/15  (13/15)
Connotation: Allumeuse
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Télé, bière et somnolence.   Jeu 5 Fév - 3:04

Clara écouta ce que les deux autres avaient à dire en croquant dans le bout pain qu'elle avait pris. Elle haussa un sourcil dubitatif quand Lazare donna un peu de précision sur le comportement de Lily-Rose. Elle ne renchérit pas à la réaction de Malo. Sa réponse se suffisait à elle même. mais elle eut un haussement d'épaule à la question de Lazare sur l'utilisation des pouvoirs de Mask. elle finit par vidait sa bouche avant de se remettre à parler

" Justement j'arrive pas à me rappeler quand elle s'en est servi depuis notre retour de Kahne."

En parlant de Khane, elle jeta un coups d'oeil vers Lazare tandis que Malo parlait de date d'expiration de pouvoir. l'alsacien ne devait rien comprendre a ce qu'il se disait.

" Ah oui je t'expliquerais plus tard, lazare. Ca peut paraitre dingue, mais en gros, on s'est fait enlevé par des extraterrestres... Quand a la date d'expirations des pouvoirs qu'elle peut copier, j'en sais rien. Mais j'ai cru comprendre qu'elle pouvait reprendre les formes des gens qu'elle a croisé bien longtemps après.... donc je me dis que c'est pareil pour nos pouvoirs..."

Lazare parut comprendre l'idée qu'elle avait en tête, mais vu la façon dont il le disait, il avait visiblement envie de le faire lui même. Et ça ce n'était pas une bonne idée. Malo lui demanda carrément quel était son plan.

" Désolée Lazare, mais je t'ai vu a l’œuvre et... Je ne penses pas que tu sois la meilleure personne pour ça. J'ai pas l'intention de la blesser et je préfère ne pas vous dire comment je veux m'y prendre. Mais j'ai cru comprendre qu'elle pouvait repérer les pouvoirs mutants prés d'elle. Donc si j'arrive a la surprendre en utilisant mais pouvoir prés d'elle, j'imagine que j'aurais ma réponse... Mais j'ai besoin d'en savoir plus sur Mystique et sur ce qu'elle sait faire. Ce serait trop griller d'aller demander directement à Mask"

Lazare avait l'air d'être chaud pour aller sur Utopia et penser aussi que Jane était un bon choix tandis que Malo se posait plus de questions. Mais elle le connaissait assez pour savoir qu'il ne reculerait jamais devant un peu d'action. Quand il lui expliqua ce qu'il c'était passer pour Vadim. Clara laissa échapper un petit "Oh" inquiété.

" La vieille est dans la salle a manger avec un type. Il a l'air trop vieux pour devenir un élève et trop jeune pour être son mec. je les ai croisés en sortant de la cuisine..."

Elle finit par tendre la main valide vers Malo en laissant glissé le torchon en glace. elle lui lança un sourire confiant, bien décidée a essayer de ne pas être malade après la future téléportation qui s'annonçait.

" Tu sais quoi, allons-y maintenant. On previendra Jane et alex quand on sera là-bas. Ils on leur defauts, et on se fera surement engueuler en revenant, mais ils ne cafteront pas. et puis on a déjà un adulte avec nous."


Elle regarda Lazare, en souriant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.kitsune-games.fr/personnages/clara-wurtz
Lazare Favro

avatar

Messages : 471
Taille : 1.80 mètre
Poids : 78 kilos

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Télé, bière et somnolence.   Jeu 5 Fév - 13:19

Lazare finissait son sandwich en même temps d'écouter Malo et Clara, apparemment les soupçons de l'alsacien semblaient se concrétiser, ils ne l'avaient pas vu utiliser ses pouvoirs. Bon par contre c'est vrai qu'elle n'avait pas cautionné le meurtre de sang froid, mais pour Lazare elle ne lui avait pas dit de ne pas le faire non plus c'était ça le plus gênant pour lui. Lazare ne répondit rien à Malo quant à la non-utilisation des pouvoirs ou au fait qu'elle devait être invincible si elle gardait les pouvoirs copié à vie. Il finissait d'avaler la dernière bouchée quand Clara lui parla d'extra-terrestre kidnappeurs. Le français fronça un peu les sourcils.

Des extra-terrestres ? Qu'est-ce que.... nan, en fait j'veus même pas savoir.

Peut-être disait elle cela pour se faire faire mousser, mais il avait l'impression que ce n'était pas le genre de la jeune fille. Mais il repensait à cette histoire de pouvoir, avait-elle utilisée sa métamorphose depuis ce truc-là.... heu Ken ? Il se gratta un peu la tête et dit rapidement :

Si elle a vraiment jamais utilisé ses pouvoirs depuis p'tête qu'elle les a perdus, comme un genre de ménopause.... ça expliquerait aussi pourquoi elle a les boules.

En entendant la jeune fille déconseiller à Lazare de s'occuper de la vieille il ne put retenir un petit sourire de requin. Ouais c'est clair que ses méthodes allaient généralement à l'encontre des X-mens, mais elles avaient l'avantages de fournir des résultats. C'est sûr que blesser Lily-Rose serait dommage (encore que), mais si elle n'était pas elle au moins il se débarrasserait de cette Mystique ou autre. Malo parla ensuite d'un Vadim... Vadim, ce nom lui disait quelque chose aussi... enfin bref, ce dernier avait certainement utilisé l'extincteur le plus puissant de l'univers si ce dernier l'avait envoyé contre un mur, c'était plutôt comique en fait, idiot et sans intérêt, mais comique. Clara demanda ensuite à Malo d'aller sur Utopia sur le champ, elle annonça même que comme Lazare (qui était adulte) était là cela serait une bonne excuse, ce dernier rassembla ses affaires à savoir ses clopes et ses allumettes. Il ne savait pas ou était Utopia, mais il espérait juste que ce n'était pas en Arctique, parce qu'avec juste un t-shirt cela ferait light.


Okay, comment ça marche ton truc là ? Faut un contact physique ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Télé, bière et somnolence.   Jeu 5 Fév - 13:33

Les portables de Clara et de Malo sonnèrent.

Message de Jane a écrit:
aamene lorenzoo au ss, ont a un sushi medocal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malo Le Pouhibec

avatar

Messages : 1924
Taille : 1m52
Poids : 39 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Terreur des Préaux
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Télé, bière et somnolence.   Jeu 5 Fév - 20:25

La détermination et l'assurance de Clara eurent raison des derniers doutes de Malo qui retient ses dernières objections. Et si Utopia avait été détruit par les Pères Fondateurs ? Ou alors, si le gouvernement avait pris le contrôle de la base ? Et même sans cela, la base était dans un tel état d'abandon lors de leur dernier passage qu'il semblait peu probable d'y trouver quoique ce soit d'utile. À moins que…

"Y'a p't'être un endroit sur Utopia où qu'on peut trouver des infos…", murmura le gamin, faisant travailler à toute allure ses cellules grises. "Tu t'rappelles le club X qu'était à côté d'l'infirmerie ? Il reste peut-être des dossiers là-bas…"

Pas sûr que Clara se souvienne vraiment de l'inscription sur la porte. Tout avait été si vite et la jeune fille avait surtout été intéressée de savoir ce que faisait le jeune Breton suite à sa téléportation dans une salle sécurisée au cours de la quelle il avait "oublié" ses vêtements derrière lui.

"C'est Vadim qu'on devrait emmener pour un truc comme ça.", poursuivit Malo. "C'est un as pour décortiquer les vieux papiers et trouver des infos utiles. Il a commencé à faire ça avec les dossiers qu'ils ont rapportés d'Israël."

Le garçon eut une nouvelle hésitation, bien légère celle-là, avant de se décider.

"OK, on y va.", approuva-t-il. "J'amène d'abord Clara et je reviens te chercher, Lazare. J'peux emmener qu'une personne à la fois…"

Ça sonnait presque comme une excuse mais Malo était persuadé qu'à force de travail, un jour viendrait où il serait capable de se montrer encore plus utile.

"T'inquiète pas…" Le gamin se voulait rassurant vis-à-vis de son compatriote. "Ca fait pas mal. Du moins pas tout l'temps… Tu peux faire le poirier en attendant, ça facile le déplacement…, conclut-il en pouffant, ne pouvant décidément pas s'empêcher de plaisanter.

Négligeant de consulter le message dont l'arrivée avait été annoncée sur son téléphone, il saisit la main de Clara pour disparaître avec elle. Quelques secondes plus tard, Malo réapparaissait pour toucher le bras de Lazare et l'emmener à son tour sur l'île d'Utopia.

Arrow Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://departement-cherub.forumgratuit.org/
Clara Wurtz

avatar

Messages : 1760
Taille : 1m65
Poids : 50 a 100

Feuille de personnage
Réputation:
13/15  (13/15)
Connotation: Allumeuse
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Télé, bière et somnolence.   Ven 6 Fév - 21:04

Clara eut un petit sourire en voyant la réaction de Lazare quand elle lui parla d'extraterrestre/ sourire qui s'agrandit quand il parla de ménopause. Sachant qu'elle avait passer la plus grosse partie de sa vie en homme, est-ce que l'on pouvait parler d'andropause dans ce cas là.

Malo prévins que Vadim était doué pour fouiller dans les dossiers et qu'il aurait fallut qu'il vienne avec eux. Clara haussa les épaules.

" Pas grave, on lui rapportera des dossiers a fouillé si il faut."

Clara sentit son téléphone portable vibrer et eut le réflexe de le sortir avant que Malo ne l'attrape par la main pour se téléporter ensemble. Sur le coups elle faillit le lâcher avant de disparaitre avec Malo.

Arrow Utopia.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-heritage.kitsune-games.fr/personnages/clara-wurtz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Télé, bière et somnolence.   

Revenir en haut Aller en bas
 
03.06/03.L. Télé, bière et somnolence.
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un pub anglais offre bière et tatouages à ses clients...
» En Norvège, de la bière coule des robinets...
» Reflexions autour d'un bock de Bière
» Quelques Fûts de bière naine - La Rose des Vents Montpellier
» Une énigme pour buveurs de bière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Graymalkin Industries :: Premier étage :: Salon-
Sauter vers: