Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 03.06/03.L. Frappe, frappe et frappe encore.

Aller en bas 
AuteurMessage
Lazare Favro

avatar

Messages : 471
Taille : 1.80 mètre
Poids : 78 kilos

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: 03.06/03.L. Frappe, frappe et frappe encore.   Dim 25 Jan - 15:49

Juste après le pseudo dé-briefing/apéro, le français était parti en ville pour manger un bout histoire de ne pas tomber de fatigue et il était parti acheter une bouteille de rhum et un pack de bière puis il était revenu à Graymalkin, il avait laissé l'alcool dans son coffre avec ses affaires et il était directement descendu au sous sol pensant avoir vu une salle d'entrainement et il se rendit rapidement compte qu'il ne c'était pas trompé. Cette salle allait certainement devenir l'une de ses préférés, encore habillé de ses fringues habituelles, Lazare retira sa veste en cuir pour rester en T-shirt et il retira ses chaussures et chaussette il fallait qu'il soit le plus confortable possible.

La salle était pourvue de pas mal de matos sympathique, mais pour le jeune français c'était le sac de frappe au fond qui lui faisait les yeux doux. Après une petite recherche le mutant griffu trouva des bandes blanches à placers autour de ses poignets, doigts et pied afin de protéger les articulations des coups et le voilà prêt.

Il se plaça devant le sac et il commença à frapper, crochet, direct, coup de pied latéral, retourné ect... Le français était sérieusement en train de se dépenser son souffle était en accord avec chacun de ses coups de poings comme tout combattant qui se respecte un minimum. Parfois le griffu s'arrêtait pour stopper le balancement du sac et pour reprendre son souffle, mais il recommençait encore et encore, le bruit de ses poings sur le sac ressemblait à une sorte de claquement, signe qu'il y mettait la force et la vitesse.

La soirée commençait maintenant et Lazare le sentait, il était fatigué et en sueur, mais il continuait de frapper, parfois agrémentant le coup d'un petit grognement ou rugissement bestial, cette dépense d'énergie lui faisait un bien fou et cela allait aider pour la suite également. Avec lui l'alcool tassait sa colère et sa haine, mais se défouler c'était encore mieux pour évacuer cela, même si cela revenait toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Frappe, frappe et frappe encore.   Lun 26 Jan - 10:52

Jane était resté gamberger dans le parc en attendant le retour des autres. Elle était suffisamment angoissée pour en perdre l'appétit. Quoi qu'elle avait dit à la directrice, elle se rendit compte qu'effectivement, un membre du gouvernement entre les murs de l'Institut était source d'inquiétude mais il en va de même pour l'ancien des Père Fondateur. La succube allait devoir se faire son propre avis, et pour l'instant, son avis est qu'elle ne connaît pas l'ancien PF et que Harlow a essayé de l'aider. Le soucis, c'est que Harlow pense du mal de l'organisation de la
directrice et c'est pareil pour l'autre parti.

Mais rapidement, les autres groupes étaient revenus et Jane avait aidé comme elle pouvait Lorenzo revenu en premier a s'occuper des blessés. Heureusement, la plupart n'avait que des bleus, et elle n'avait pas eu grand chose à faire. Mais Tonga avait les côtes fêlées et un nouvel arrivant était arrivé dans le coma. Une fois qu'elle avait assisté Lorenzo et qu'elle n'avait pas eu grand chose à faire, elle a passé un peu de temps avec Tonga avant de se rendre à la salle de sport pour se défouler.

En arrivant, elle constata que le sac de frappe était déjà pris... Par Féral. Décidément, ils avaient pas mal de point en commun tout les deux. Il était couvert de sueur, mais rien ne semblait pourvoir l'arrêter. En silence, la jeune femme s'installa à l'une des machines et entreprit de faire travailler ses bras, puis ses ailes. Après, peut être qu'elle ira chercher Eden et Vesna pour travailler sur ses phéromones si tout allait bien pour elles. Mais bon, avec le retour des missions, ce ne sera pas la priorité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lazare Favro

avatar

Messages : 471
Taille : 1.80 mètre
Poids : 78 kilos

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Frappe, frappe et frappe encore.   Lun 26 Jan - 18:57

Cela faisait combien de temps qu'il était là à taper ce stupide sac ? Une heure ? Deux heures ? Il avait bien entendu fait quelques pauses à certains moment après tout il n'avait pas de super endurance ou de truc comme cela, donc il ne pouvait pas frapper non-stop sur ce truc. Ce qui était bien dommage soit dit en passant, car tout le monde gagnait à ce que l'animal soit fatigué, lui y compris.

Féral n'avait même pas entendu la succube entrer il était trop occupé à ...... bah faire ce qu'il faisait, mais la fatigue commençait à nettement prendre le pas sur le reste, de plus il n'avait pas fait de sieste conséquente et vu la route qu'il avait mangé en venant ici, il était bien normal qu'il commence à sérieusement fatiguer à ce moment-là. De plus la soirée commençait et il lui faudrait aller acheter à manger, ou se faire quelque chose soyons fous.

Lazare termina donc son défoulement en donnant près de neuf coups de poing les uns à la suite des autres en terminant par coup fort et puissant agrémenter d'une p'tit rugissement maison, il stoppa le balancement du sac et posa son front dessus en respirant bruyamment, puis il se retourna et vit non sans une certaine surprise la succube qui semblait entrainé ses ailes.... on ne voit pas ça tous les jours fallait bien l'avouer. Féral indiqua le sac derrière lui avec son pouce et dit :


T'peux l'utilisé si t'veux.


Il s'assit alors et commença à retirer les bandes de tissus de ses pieds, il avait encore le souffle un peu court, mais il était bien plus zen maintenant comme quoi un sac de sable et tout va tellement mieux. Il jeta les bandes une fois retirée et sortit de la poche de sa veste de cuir sa fidèle flasque de whisky et après une petite lampé avalé le frenchie entreprit de retirer les bandes autour de ses mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Frappe, frappe et frappe encore.   Lun 26 Jan - 21:16

Le goût de l'effort pour se maintenir en forme et pour se développer n'est pas ce qu'il y avait de meilleur, mais la succube apprécier, elle avait au moins le sentiment de ne pas perdre son temps à ne rien faire. En tout cas, le français méritait bien son nom de code, il semblait efficace au combat, mais avec un élan sauvage qu'il semble contrôler de lui même. Une bête domptée, mais de lui seul, elle en était limite surprise de ne pas voir le sac se déchirer sous les coups violent de Féral.

Celui ci remarqua enfin sa présence au bout de plusieurs minutes et lui proposa la place. Elle lui adressa un signe de tête avant de lui adresser la parole.


"Merci."

Simple, mais efficace. Elle commença à frapper le sac de coups de poing et de pieds régulier, ajoutant parfois aussi un bon coup de sa queue qui claquait comme un véritable fouet sur le sac. Elle était beaucoup plus technique que le jeune homme, et pour cause, elle ne frappait pas le sac pour se défouler, mais elle visualisait un être humain sur ce sac et frappait de manière précise les zones sensibles ou fragile. Elle l'entendit boire une gorgé de son whisky et se contenta de dire d'une voix calme.

"Je connais un magasin en ville où il vende de l'alcool pas cher si tu veux. Je te l'indiquerai."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lazare Favro

avatar

Messages : 471
Taille : 1.80 mètre
Poids : 78 kilos

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Frappe, frappe et frappe encore.   Mar 27 Jan - 14:55

Les phrases des deux mutants étaient vraiment très peu développées en même temps il semblait à Féral qu'elle était un peu comme lui, bourru, sauvage, survivaliste, encore que ce dernier terme pouvait certainement convenir à tous ceux vivants içi. Tout en enlevant ses bandes il la regardait faire, des coups précis et juste, comme si elle visait des points bien définis contrairement à lui qui avait utilisé le sac juste pour se défouler. Néanmoins, croire que Féral n'était qu'un bourrin était une érreur, il s'était entrainé pour utiliser son pouvoir du mieux possible en utilisant les points faibles du corps humain, artère, tendons et nerfs, seulement parfois il perdait le contrôle de sa propre colère et se mettait à trancher dans le tas.

Lazare observait encore la succube frapper le sac et fut assez intéressé par l'utilisation de la queue de la jeune femme, l'utiliser comme un fouet en voilà une bonne idée c'était assez amusant et dangereux. Malgré ses humeurs Lazare savait s'extasier et apprécié les choses incroyables, comme il avait été scotcher par Amy et Dimension. Après la lampée de whisky la jeune femme lui dit qu'elle connaissait un magasin d'alcool pas trop cher, un nouveau bon point pour elle, décidément Lazare ne pensait pas qu'il pourrait commencer à apprécier quelqu'un aussi vite ici. Ce qui lui avait plu c'était l'absence de jugement, il n'en avait pas besoin il savait qu'il avait un "problème" avec l'alcool, mais n'était pas décidé à le surmonter, parce que déjà qu'à jeun il était intenable, mais en situation de manque il serait carrément dangereux.


Ouais j'dis pas non.

Lazare préféra ne pas lui demander si elle connaissait des clubs strip-tease ou l'underground de San Fransisco, elle ne devait pas se balader souvent la-bas et encore moins fréquenter ce genre d'endroit. Alors qu'il finissait d'enlever ses bandes il se releva et but une nouvelle gorgée avant de demander :

Intéressant ta façon de te servir de ta queue comme d'une arme... tu te sers aussi de tes ailes comme ça ?


Ce n'était pas une question anodine, il était réellement intéressé par la réponse de la jeune femme, pour tout dire il se ferait bien une séance en salle des dangers avec elle pour qu'ils puissent se battre à fond tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Frappe, frappe et frappe encore.   Mar 27 Jan - 17:05

Il ne fallut pas longtemps pour que le gaulois a moitié sauvage vienne tenter de tenir une conversation. Progrès ! Dommage qu'il faille parler de son corps, chose qu'elle n'aimait pas mais dont elle comprenait l'intérêt du jeune homme. Avant de lui répondre par la voix, elle décida de lui montrer, après tout, les mots valaient parfois moins que les actes. Elle donna un bon coup de pied retourné, ce qui fit reculer le sac de beaucoup et lui donna de l'élan. Normalement, avec ce poid, il valait mieux s'écarter pour ne pas prendre un retour de plein fouet et être dans le même état que le cousin de Sean. Cependant, Jane avait des ailes solides qui pouvait soutenir son poid et celui d'un passager tant qu'elle arriver à le porter. Elle fit alors une barrière avec l'une de ses ailes qu'elle renforça avec ses bras et stoppa dans un grand bruit mat le sac, la faisant certes bien reculé, mais elle était à peine sonné.

"Uniquement comme bouclier... mais seulement contre les armes contondantes... mais je préfère limiter ça aux adversaires se battant à mains nues, je ne veux pas risquer de les abimer."

Elle vérifia aussitôt que le choc n'avait pas trop abimer son aile.

"Quand on a une arme pour corps, autant le maîtriser. Ma queue peut non seulement saisir et fouetter, mais je peux transpercer un corps humain avec aussi.

Elle préféra ne pas trop frimer tout de même, elle a eu plus qu'un moment de faiblesse lors de la simulation et elle préfère encore ne pas trop en reparler. Ne sachant pas trop quoi ajouter, elle se contenta d'un regard poli vers le français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lazare Favro

avatar

Messages : 471
Taille : 1.80 mètre
Poids : 78 kilos

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Frappe, frappe et frappe encore.   Mer 28 Jan - 1:16

Féral ne pensait pas que la jeune femme allait directement tout lui expliquer, ou presque, après tout ne fallait-il pas garder une part de mystère ? Bon après tout ils étaient dans la même équipe (même si Féral se demandait parfois s'il n'était pas mieux chez les pères fondateurs au final) donc il était peut-être normal qu'elle lui parle de ses pouvoirs, après tout ils allaient faire certainement équipe. Féral était, quant à lui, pas sur de vouloir tout dévoiler, surtout qu'il n'y avait pas grand-chose à dévoiler non plus même si au final la succube n'avait rien vu du pouvoir de Féral.

Fallait avouer qu'entre ses ailes et sa queue Féral était un peu jaloux, elle pouvait transpercer un corps humain et se protéger en même temps, déjà plus que lui, sans compter les cornes et un éventuel autre pouvoir d'ailleurs, décidément il se sentait bien faible comparer à certain, comme ce petit lupin d'ailleurs, après tout il possédait des griffes et crocs en plus du reste. Lazare avait quand même bon espoir de pouvoir développer un peu plus son pouvoir, peut être se montrerait-il un peu plus létale ou utile par la suite.


Féral se releva finalement et il détailla le coin avec une certaine attention avant de dire finalement :

Y'a des douches dans c'te salle ?

Oui il n'avait pas vraiment envie de continuer à faire la causette là maintenant, il voulait simplement prendre une bonne douche, se changer et aller faire une petite sieste devant une bière et une télé allumée peut importe le programme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonga Boudawa

avatar

Messages : 1154
Taille : 1m79/90cm
Poids : H:67kg F:6kg900 P:12kg300 D:4kg800

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Chair d'Assaut
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Frappe, frappe et frappe encore.   Mer 28 Jan - 11:06

Tonga s'était fait soigner ce matin, par Lorenzo. Jane était là. Le pauvre bonhomme était pas en bon état, son inaction l'avait fait se laisser blesser par les bêtises de Vadim. Son plan avait été bon, mais pauvrement exécuté, et Tonga ne pouvait pas lui en vouloir (bien qu'il aurait agi autrement).
Il soufflait un peu beaucoup, mais s'efforçait de paraître normal, habitué à ne pas se laisser abattre par une blessure, quelle qu'elle soit. Parce qu'il était nécessaire que Tonga reste Tonga. Et l'image de Tonga, c'est un fourmilier solide, à défaut d'être un homme.
Normal.

Bref, Jane était passé le voir à l'infirmerie, et il avait apprécié de la voir autant qu'il avait détesté qu'elle le voit une nouvelle fois abîmé. A force, elle finirait par penser que Tonga est incapable de se protéger lui-même, et par extension de protéger qui que ce soit. C'est logique.
Il fallait donc réajuster sa réputation passive, la rediriger sur le surnom de "Chair d'Assaut" qui avait soufflé le mois dernier dans un bruit de couloir, et qu'il était bien content d'avoir entendu, tant ça reflétait plutôt bien ce qu'il était.

Refusant de se reposer plus longtemps, le fourmilier insista pour quitter l'infirmerie. Par "insister", je veux dire "filer à l'anglaise dès que tout le monde avait le dos tourné". La discrétion, il sait faire quand il veut. Et puis, quel est le pire qui puisse arriver ? Ce n'est pas comme si il allait se battre de toutes façons, si ? Il reprendrait son entrainement quand il pourra marcher à deux pattes sans que cette douleur aux côtes ne se fasse sentir.

Demain, donc.

Il descendait l'escalier à quatre pattes, le bandage toujours enroulé sur le torse, quand il arrivait à proximité de la salle d'entrainement. On dira ce qu'on voudra, l'acoustique des ces salles est toujours dégueulasse et caverneuse. Tout en avançant, il écoutait. Jane était là, comme le laissait penser son comportement à l'infirmerie. Elle avait besoin de se défouler: normal. Il ne comprenait pas la totalité des phrases qui arrivait à ses oreilles, mais ça discutait de l'anatomique caudale de Jane.
Sa queue, pour les andouilles qui ont la flemme de sortir un dico pour savoir ce que caudal veut dire. Non, mais sérieusement, c'est quoi cette question ?

Il arriva dans la salle quand Lazare posait sa question.

- Tu sors dans le couloir et c'est les portes à gauche. Prend pas la deuxième, l'arrivée d'eau chaude est pétée.

Ah oui et "Bonjour" au passage. Il tourna autour de Lazare alors qu'il lui répondait et après avoir effectué les trois-quarts d'un tour autour de lui, grimpa sur un des bancs posés le long du mur et s'assit dessus pour regarder la succube s'entraîner.

- Alors comme ça, tu dragues des beaux jeunes hommes nimbés de sueur quand je me fais recoudre ?, piqua-t'il à Jane, d'un ton que le mot "sarcastique" ne suffirait pas à décrire tellement il était écrit "DOUZIÈME DEGRÉ" dessus. Enfin, vous voyez le genre, quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survivor.forumotion.com/
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Frappe, frappe et frappe encore.   Mer 28 Jan - 12:22

Ce soir, réunion des sauvages au gymnase du sous sol de Graymalkin ! Il ne manque plus que la dragonne et le lupin et le club serait au complet. Enfin, entre Féral et Tonga qui venait d'arriver, c'était la succube qui avait le plus de conversation, même si elle était largement battu par Blancpoil quand il était présent. Enfin, au moins, il semblait être capable de se déplacer et de plaisanter.

Elle se tourna alors vers lui, un air puéril sur le visage avant de répondre à son tour.


"Tu sais bien que je préfère les dragonnes et les femmes musclés voyons."

Elle repris alors son sérieux, sentant le noir lui monter aux joues alors qu'il fallait sans doute expliquer au nouveau venu qui était l'animal qui venait là avec son gros bandage autour du corps.

"Lazare, je te présente Tonga. C'est mon petit ami. Il est pas jaloux, mais fais gaffe, il réagit parfois un peu mal à mes phéromones."

Elle se posa alors à côté du fourmilier et se mit à son aise.

"Oublie pas de verrouiller derrière toi, certains des pensionnaires sont trop vivace pour vérifier qu'une douche est occupée ou non."

Elle regarda ensuite au plafond, espérant percevoir la lumière d'une caméra de danger avant de se saisir de sa pipe et de son tabac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lazare Favro

avatar

Messages : 471
Taille : 1.80 mètre
Poids : 78 kilos

Feuille de personnage
Réputation:
1/15  (1/15)
Connotation: N/A
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Frappe, frappe et frappe encore.   Mer 28 Jan - 15:03

Ce ne fut pas la succube qui lui répondit, mais un..... fourmilier bandé ? Sérieux c'était une mutation ça ? Enfin Féral connaissait un peu le topo, en gros les mutants étaient le prochain stade de l'évolution non ? Fallait qu'on lui explique ou était l'évolution si ça transformait les gens en fourmiliers. Le fourmilier parla alors d'un air sarcastique à la succube, comme s'ils étaient ensemble et la jeune femme répondit en parlant de dragonne et de femme musclées..... cela voulait dire qu'il y avait une dragonne ici ? Un loup, une démone, un fourmilier et une dragonne.... cela sonnait comme le début d'une blague, ou d'un titre de film X inter-racial.

Et comme si cela ne suffisait pas voilà qu'elle le présentait au dénommer Tonga qui était son petit ami. Okaaaaaaaaay, bon il avait vu plus étrange, bon peut-être pas plus, mais pas moins en tout cas. Jane lui dit aussi qu'il n'était pas jaloux, mais qu'il devait faire gaffe quand même, les yeux jaunes de Lazare se posèrent sur Jane et il répondit de manière impassible à l'image de son visage :


Ouais, c'est clair qu'il me fout les jetons là..... la trouille de ma vie.

Le ton de sa voix tellement monocorde semblait au même niveau de degrés de sarcasme que la phrase précédente de Tonga. Après tout c'était un fourmilier, un bon coup de pied la-dedans et on le transforme en ballon de foot en fourrure. Jane lui donna un dernier conseil auquel Lazare répondit par un simple "grumpf" avant de sortir de la salle d'entrainement, il avait décidément besoin d'une douche et l'amour animal façon fourmilier-satanique ne lui disait rien du tout. Déjà que les élans d'amour n'était pas son fort, mais en mode Fuck'in Graymalkin ça n'arrangeait rien.

Arrow A la douche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonga Boudawa

avatar

Messages : 1154
Taille : 1m79/90cm
Poids : H:67kg F:6kg900 P:12kg300 D:4kg800

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Chair d'Assaut
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Frappe, frappe et frappe encore.   Ven 30 Jan - 19:32

Le gars était à la limite entre l'impolitesse fatiguée et l'impertinence d'enfoiré. Tonga ne releva pas. Des gens qui n'avaient pas peur de lui à cause de sa taille et de son aspect ridicule, il en avait croisé. A la pelle. La tractopelle, même. Voyez, le genre gros massif avec une PUTAIN de pelle de 8m sur 4 devant ? Et en plus la pelle sur grue qui vient tourner à 360 degrés comme une super tourelle armée d'une pelle en acier carbone ? Ce genre de pelle.

Je disais quoi, déjà ?
Peu importe.

Il avait une gueule qui plaisait pas à Tonga. La barbe, p'tet. Peu importe. Enfoiré de beau gosse hollywoodien. Il reporta son attention sur Jane, qui sortait déjà sa pipe. La fumée et le tabac étaient des choses qui ne plaisaient pas des masses à Tonga, mais qu'importe. C'est pas ça qui le tracassait.

- Bah alors ? Tu arrêtes déjà de frapper ? Je relayerais bien, mais je vais préférer attendre un peu. Pas envie de retourner voir Lorenzo.

Il s'appuya sur ses petites pattes mignonnes. Ses petites patounes de fourmilier. Toutes douces. Il s'appuya dessus. Si. Il se hissa d'un ou deux centimètres. Pas plus. P'tet trois, mais vraiment max, quoi. Avec ses p'tites pattes. Et il se poussa en arrière jusqu'à ce que son fessier touche le banc à nouveau. Il sentit le mur contre son dos. Avec ses poils. De fourmilier. Si.
Et il relâcha son appui. Oui.

- Dis. C'est quand ton anniversaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survivor.forumotion.com/
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Frappe, frappe et frappe encore.   Ven 30 Jan - 23:00

Lazare parti, la succube mit sa pipe au bec, y plaça du tabac et s'apprêta à l'allumer quand Tonga lui fit remarquer qu'elle avait arrêté de frapper le sac, elle en noircit de gêne tout en rangeant sa pipe. Il fallait avouer qu'elle n'avait pas encore fumer de la journée et la moindre parcelle d'inactivité semblait donner à sa main un automatisme honteux et inacceptable. Elle n'était pas une droguée ah mais oh !

"Oui tu as raison, je m'y remet."

Elle se leva alors et après un instant de reconcentration, recommença son ouvrage sur le sac, alternant cette fois coups de poings, coups de latte et coups de queue fouet. Le fourmilier lui posa alors une question bien étrange : son anniversaire ? Oula... bonne question, ça fait si longtemps qu'elle n'en avait eu cure qu'elle avait un peu oublier cette donnée. Un peu pensive, elle faillit louper un coup.

"Euh... ben je dirai en Mai. Et toi ?"

Elle frappa encore plusieurs coups avant de continuer.

"Oui effectivement, ne te blesse pas plus que nécessaire... "

Elle en soupira de tristesse avant d'arrêter le sac pour le regarder.

"Tu me raconte ce qui s'est passé ? Avec tout les blessés qui sont arrivés en même temps, on a pas eu le temps d'en parler."

Jane avait aidé Lorenzo a géré le flux de blessés en s'occupant des cas les plus léger, le médecin en avait bien besoin. Afin de l'écouter sans trop faire de bruit, au cas où il y aurai beaucoup à dire, elle prit dans sa queue un poid de 5 kilos et la fit travailler. Quand il faut travailler son corps, autant travailler tout les muscles. Elle en profita pour s'assoir à côté de lui.

La vérité, c'est qu'avec ses côtes, elle était terriblement inquiète de le laisser tout seul au cas où il voudrait remuer un peu. Ou bien elle voulait le coller et avait trouvé une excellente excuse pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonga Boudawa

avatar

Messages : 1154
Taille : 1m79/90cm
Poids : H:67kg F:6kg900 P:12kg300 D:4kg800

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Chair d'Assaut
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Frappe, frappe et frappe encore.   Sam 31 Jan - 10:54

Le fourmilier nota dans un coin de sa mémoire le "Peut-être en Mai". Visiblement, Jane n'était pas plus au courant que ça de son propre anniversaire. Pas cool. Trous de mémoire ? Enfance difficile ? Vu la forme qu'a pris sa mutation, gageons sur l'enfance difficile.
Tonga esquiva le retour de question, en haussant les épaules. Il n'avait, à l'heure actuelle, AUCUNE idée de la date de son anniversaire, en fait. La mémoire, ce fléau.

Alors qu'elle s'arrêta pour s'asseoir à coté de Tonga, elle continuait ses exercices pour muscler sa queue. Queue préhensile, le panard. La queue du fourmilier lui sert qu'à son équilibre. Se retenir vaguement contre un arbre. Pas grand chose, quoi.

- Ce qui s'est passé ?, répéta-t'il. Il était pas super heureux de la tournure des évènements lors de sa dernière mission.

- C'était censé être une mission d'infilitration. Au bout de 5 minutes, alors qu'on s'était fait repérés, les gardes se sont stoppés, des cobayes mutants super chelous se sont révélés. Ils contrôlaient plus ou moins la zone, les gardes, la sécurité, tout ça. Et ils ont décidés de nous défier en duel pour gagner ce qu'on est venus chercher.

Dit comme ça, ça a l'air fun, en fait. Entrez dans l'arène, gagnez un lot ! Tabassez des mecs qui ont encore moins de bol dans la vie que vous ! Affrontez des monstres de la nature ! Mangez un chien ! Ah non, ça on l'a pas fait, tiens.

- Au moins, ta séance avec la salle des Dangers aura été plus tranquille, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survivor.forumotion.com/
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Frappe, frappe et frappe encore.   Sam 31 Jan - 13:00

Jane ne savait pas trop quoi penser des événements de la mission de la récupération du kick. D'un côté, il semble que les mutants n'aient fait que de se défendre, mais sans plus d'informations, elle n'était pas en droit de juger. Demander à Lorenzo était plus sage. Et vu dans quel état se trouvait son petit ami a l'heure actuel, les combats n'avaient pas dû être simple, loin de là. Cependant, Tonga jugea utile de déterrer comme sujet l'entraînement de ce matin. L'air neutre, elle ne laissa pas paraître son trouble, se demandant s'il était possible d'en parler avec lui. Elle se rappela alors que Tonga était un peu comme elle, la Suisse de l'institut, assez neutre pour se foutre un peu de tout tant que tout allait bien pour lui et les autres.

"On s'est à peine entraîner en vérité. Je pense que Donowho est en train de péter un câble niveau paranoïa. On a eu 10 minutes d'entraînement et une heure de scénario parallèle dans lequel on ne pouvait rien faire parce que Neith nous avait trahit et qu'on allait être juger pour terrorisme.

Et je comprend qu'elle s'inquiète, mais franchement, si c'est pour nous créer des ennemis à l'intérieur de nos murs au lieu de nous préparer à les affronter, c'est inutile."


Elle expira alors de frustration.

"J'espère que Lorenzo ne va pas se tuer avec ses expériences... parce qu'on risque d'avoir beaucoup plus besoin de lui qu'on ne se l'imagine."

Elle repris néanmoins son calme et s'autorisa à caresser du bout du doigt le visage du fourmilier.

"Si l'ONE ou les PF arrivait à convertir Graymalkin à leur image... je ne pense pas rester... Tu viendrais avec moi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonga Boudawa

avatar

Messages : 1154
Taille : 1m79/90cm
Poids : H:67kg F:6kg900 P:12kg300 D:4kg800

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Chair d'Assaut
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Frappe, frappe et frappe encore.   Mar 3 Fév - 20:22

Diantre.Tonga aurait réellement aimé participer à ce genre de scénario. Il était le plus parano de Graymalkin et se rendait compte qu'il passait en second après Lily-Rose. Franchement, on avait recruté un agent du Gouvernement, deux anciens ennemis, on se battait contre les Pères Fondateurs, à peine soutenu par l'ONE (voire même l'inverse) et le fourmilier avait toujours peur du retour des aliens mutants. Sans compter les ennemis qu'on ne connaissait pas, comme les cobayes mutants du centre pharmaceutique qui avait recréé le Kick, pour ne citer qu'eux.

- Tu noteras que l'équipe de Neith est toujours pas rentrée, d'ailleurs.

Les télépathes, il aimait pas. En avoir un avec soi, c'est cool, mais avoir un télépathe à allégeance inconnu à coté de soi ? Mauvais plan. De sûr, on avait la directrice et un mutant avec des pouvoirs à mi-temps. En potentiellement ennemi, y'avait un mec capable de tous nous prendre au combat et de gagner et un mutante qui peut sans doute nous éteindre par la pensée. Et un troisième aux capacités inconnues de Tonga.
Dit comme ça, ça a l'air terrible.

- Lily-Rose ne les laisserait pas faire. C'est pas possible. Mais je refuse de me séparer de toi pour le moment.

La sensation du doigt de Jane sur sa peau lui fit une impression bizarre. C'était réchauffant au début. Pas chaud comme dans "Oh putain la chaudière", mais chaud comme une bonne couette. Tout doux. Il aimait bien.
Il colla sa tête contre le ventre de la succube. Il appréciait la proximité et la chaleur de Jane. Il avait de plus en plus chaud, d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survivor.forumotion.com/
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Frappe, frappe et frappe encore.   Mar 3 Fév - 23:01

Au rappel du fourmilier sur le manque de nouvelle de l'équipe de Neith, la succube ressentit une bouffée d'angoisse pointer du bout de son nez. Il faut avouer que leur retard commence à durer ! Presque tout le monde est rentré, il ne manquait qu'eux à l'appel. Donowho doit avoir tord, Neith est en train de faire de son mieux certainement pour les ramener au bercail... Elle ne les a pas trahit. Jane le savait pour une raison....

Quand la succube s'était fait prendre pour son abus de médicament, elle a menti à la télépathe, et celle ci l'a cru, tout simplement. C'était peut être une tactique, mais il n'empêche qu'elle ne lui avait pas espionné son esprit. Par contre, elle a mis en doute les méthodes de l'institut, mais normalement, avec le début des entraînements, ça allait changer. Cependant...


"Oui... je suis inquiète pour les autres. J'espère qu'ils ont juste... des problèmes de transports ?"

Elle avait dit ça d'une voix mal assurée, mais ne pu s'empêcher de sourire en sentant le fourmilier s'installer contre elle. Elle y jeta un coup d'oeil discret avant de le couvrir partiellement de son aile. On dirait une petite peluche. Ca a l'air de gigoter d'ailleurs, faudra qu'il s'occupe de ses puces un jour tout de même ! Redevenant sérieuse, l'australienne observa un silence pensif de quelques instants avant de reprendre.

"Lily-Rose m'inquiètes... Je pense vraiment qu'elle a pété les plomb. Je ne saurais dire exactement pourquoi... Faudrait que je demande aux autres pour savoir..."

Elle regarda alors le fourmilier dans les yeux avant de conclure.

"Mais après... Là, je me pose un peu."

D'ailleurs, elle arrêta de faire travailler sa queue.

"Tu voudra un coup de main pour retourner a l'infirmerie ou manger un morceau après ? T'avais l'air de galérer rien que pour venir ici."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonga Boudawa

avatar

Messages : 1154
Taille : 1m79/90cm
Poids : H:67kg F:6kg900 P:12kg300 D:4kg800

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Chair d'Assaut
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Frappe, frappe et frappe encore.   Mer 4 Fév - 18:28

Les temps de pause, c'était pas souvent, quand même. En soi, Tonga ne s'en faisait pas pour l'équipe. Entre Lucie et Mbarou, pas grand chose doit pouvoir les retenir. Et Vesna et Damian se chargent du reste. Le vrai souci que relevait Tonga était ailleurs. Pourquoi est-ce que c'est Neith qui dirige une équipe chargée d'exfiltrer des données de son propre travail d'origine. Est-ce que c'était vraiment l'idée de Donowho ? Ou alors est-ce que la télépathe avait mis cette idée là dans la tête de la directrice ? Ca soulevait plus de questions que ça n'y répondait.
A force, le fourmilier entendait l'écho de Jane lui demander "et si l'ONE refaisait Graymalkin ?" et il se demandait à lui-même si ce n'était pas le cas. Et si Neith était la vraie directrice ? Ou la contrôlait, du moins. A force de s'énerver tout seul, Tonga sentit une goutte de sueur perler sur son front. Il avait chaud.

- Nan., répondit-il à la dernière question de Jane, alors que sous ses poils il sentait de la sueur lui couler le long du dos. J'arrive à marcher.

Son corps chauffait de plus en plus et il se demandait bien pourquoi. Il n'avait pas souvenir que quelque chose du même niveau lui soit déjà arrivé. Sa peau commençait à passer du beige au rosé et la sueur lui dégoulait jusque sur l'aile de Jane. Il avait un peu de mal à respirer.

- Je crois que je vais prendre une douche, j'ai super chaud.

Il adjoint l'acte à la parole en se levant en direction de la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survivor.forumotion.com/
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Frappe, frappe et frappe encore.   Mer 4 Fév - 19:40

Jane acquiesça légèrement de de la tête en entendant son petit ami affirmer qu'il peut marcher. Certes, mais elle le raccompagnera au moins, et sans lui demander, parce que voilà, on ne sait jamais. Et pis... il commençait à chauffer pas mal aussi. Un peu inquiète, la succube retira son aile avant de poser sa main sur le front du fourmilier. Il avait de la fièvre ! Et pas une petite. Et merde, c'est dans ces moments là qu'elle regrettait de ne pas avoir pris le numéro de Lorenzo...

De toute manière, Tonga se leva et commença à se diriger vers les douches. Se levant à son tour, Jane remarqua un truc là où le fourmilier avait le moins de poil : il semblait... changer de couleur ? Et sur son ventre... Ca semblait être mouillé... de la sueur ? Mais depuis quand un animal sue ? Ils ne peuvent pas normalement, ils ont souvent un autre système, comme le chien qui ouvrait grand la gueule pour respirer afin de se refroidir.


"Hum... t'es sûr pour la douche ? Je pense que tu es un peu malade là en plus, tu as certainement une infection, tu devrais...."

Argh, il était parti. Jane le suivit mais resta à la porte de la douche, les bras croisé, posée contre le mur, un peu embarrassée. S'il ne donnait pas signe de vie dans les vingt minutes, elle défonce la porte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonga Boudawa

avatar

Messages : 1154
Taille : 1m79/90cm
Poids : H:67kg F:6kg900 P:12kg300 D:4kg800

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Chair d'Assaut
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Frappe, frappe et frappe encore.   Mer 4 Fév - 21:28

Ca faisait des mois qu'il n'avait pas sué. Pourtant, il avait l'habitude de faire du sport. De l'entraînement. De lui-même ou forcé à courir, poursuivi par un chien. Mais là, ce n'était pas de la fièvre. C'était autre chose. Un effet des phéromones de Jane ? Peut-être. Un dysfonctionnement sudoripare ? Peut-être, mais d'où ce mot sort-il ?

Tonga perdait quelques poils avant d'entrer dans la douche. Sa copine le suivait, visiblement inquiète. Ils étaient deux. Il verrouilla la porte, par habitude. Comme si ça allait arrêter la succube si elle avait envie d'entrer. Franchement. Quel euphémisme.

D'où il sort, ce mot là aussi ? Ca fait des années que Tonga n'avait pas eu un vocabulaire aussi fleuri dans son esprit.
Il ouvrit l'eau, tirant une douche tiède qui tombe sur ses poils. Il ferme les yeux, sentant l'eau qui évacue la sueur. Et d'autres trucs, aussi.
Il rouvre les yeux et regarde l'évacuation de l'eau. Elle est pleine de poils. Ses poils à lui, c'est sûr. Merde. Merde merde. C'est jamais arrivé avant, ça. Il se passe quoi ?

Il pose un genou au sol pour prendre dans sa main une touffe de poils. C'est pas normal, ça.
Un court instant après, une forte douleur le prend dans le dos, les jambes et les bras. Comme si on lui écrasait ses os dans un étau.

- Humpf, lâche-t'il, tentant de rester discret autant que possible. S'il a encore les idées claires, il tient à ne pas inquiéter Jane. Surtout pas. Déjà, parce qu'il est pas encore prêt pour qu'elle le surprenne sous la douche. Ensuite parce qu'il n'a pas envie qu'elle s'inquiète s'il n'y a pas lieu.
Mais la douleur marque un pic et il crie.

- WAAAAAAAAAAAAAAAARG ! CA FAIT PUTAIN DE MAL !

Et il s'évanouit dans la douche.
Humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survivor.forumotion.com/
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Frappe, frappe et frappe encore.   Jeu 5 Fév - 13:29

Nerveuse, la succube joua avec sa pipe, la faisant danser entre ses doigts, attendant patiemment le retour de Tonga. Tout d'abord, elle entendit l'eau couler et se rassura en se disant que s'il arrivait à atteindre les robinet malgré les quelques handicaps qu'il avait, c'est que ça pouvait encore aller. C'est vrai quoi, c'est pas comme s'il s'effondrait en hurlant de douleur après tout.

" WAAAAAAAAAAAAAAAARG ! CA FAIT PUTAIN DE MAL ! "

Ah ben si. Elle en faillit même faire tomber sa pipe en sursautant avant de la ranger dans sa poche. Se secouant les puces, la démone tambourina à la porte verrouillée en criant :

"Tonga ? Que se passe t-il ? Tonga ? TONGAAAA !"

N'obtenant pas de réponse, elle prit du recul avant de se jeter contre la porte, dans le but de la défoncer. Première impact. Pas grand chose, mais la porte cédera si elle continu. Elle se tourna alors vers l'infirmerie, près de là et cria à plein poumon.

"LORENZO ! ON A UN PROBLEME ICI !"

Elle se jeta une seconde fois sur la porte. Elle bougea un peu. Ignorant la douleur, elle se rendit compte qu'on ne lui répondait pas. Où était il ? Il était parti se faire à manger ? En tout cas, ça tombait mal. Elle se reprit, inspira un grand coup et répéta l'opération pour la troisième fois, défonçant cette fois la porte pour de bon. C'était pas bien malin, surtout que Danger aurai pu l'ouvrir à sa demande, mais passons, pas le temps tout ça. Elle pénétra dans la pièce et recula avec un hoquet de surprise, découvrant un homme, nu, gisant sur le sol.

"Bordel... C'est quoi ces conneries ?"

Elle s'apprêta à se jeter sur l'inconnu quand elle aperçu la masse de poil qui bouchait l'évacuation d'eau. Jane se massa la tempe, se sentant fortement mal à l'aise et analysa la situation.

Masse de poil suffisant pour boucher la canalisation.
Couleur semblable à celle de Tonga.
Pas de bruit de lutte.
Pas de sang.
Situation étrange pré-douche.


"Oh putain...."

Elle s'accroupit alors près de l'homme et le retourna pour qu'il évite de se noyer dans l'eau qui commençait à monter. D'ailleurs, elle en coupa l'arrivé. Les sentiments de la succube commencèrent à devenir trop complexe pour qu'elle puisse le comprendre, mais une chose semblait être sûr : Tonga était redevenu humain. L'australienne se souvenant que l'on prenait ses douches à poil, se rendit compte enfin de l'état de nudité de son compagnon évanouie, et, les joues noircies d'une couleur rappelant le jais ou le charbon, prit une serviette qu'elle posa sur l'intimité du jeune homme.

Bon... elle faisait quoi maintenant ? Elle vérifia la température du supposé Tonga tout en se saisissant son téléphone. On lui avait appris un peu à composer avec le clavier numérique, aussi, avec la panique, elle envoya un message à tout les contacts sans le faire exprès :


Message de Jane a écrit:
aamene lorenzoo au ss, ont a un sushi medocal

Oups... bourde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonga Boudawa

avatar

Messages : 1154
Taille : 1m79/90cm
Poids : H:67kg F:6kg900 P:12kg300 D:4kg800

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Chair d'Assaut
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Frappe, frappe et frappe encore.   Jeu 5 Fév - 21:37

Tonga ne resta pas out pour bien longtemps.
Il émergea alors que Jane le couvrait, ressentant le froid du carrelage bien plus qu'à l'accoutumée. Autour de lui, il avait une vision différente, bien plus en profondeur que ce dont il avait l'habitude. Et il avait horriblement froid, d'un coup. Son nez le grattait, alors il voulut le frotter.

- Waaah !, s'écria t'il alors que Jane ne le regardait plus. Qu'est ce que putain de quoi ?

Il était humain. Genre avec des mains, des doigts, des trucs. Pas de poils. Pas de bouche de trois kilomètres de long. Pas de griffes. Juste un humain. Il regarda Jane et ne savait pas trop quoi dire.
Il remarqua alors qu'il était nu ou presque, devant la femme qu'il aimait.

Oui, forcément, une réaction TOUT A FAIT NATURELLE prit le pas pour la suite et il en fut fort gêné.
Craignant qu'elle ne s'en rende compte, il paniqua, gesticulant un peu et se relevant, embarquant la serviette avec lui.


- Jane ? Il se passe quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survivor.forumotion.com/
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Frappe, frappe et frappe encore.   Ven 6 Fév - 10:25

La démone se tourna vers l'ancien fourmilier déjà réveillé. Un peu perplexe, elle se gratta la nuque en se tournant vers le jeune homme.

"Je me doutais un que c'était toi Tonga. Ce qui se passe par contre..."

Elle remarqua un signe discret relativement embarrassant et se détourna, extrêmement gênée. Elle toussa tout en farfouillant les placard pour trouver une serviette plus longue sans se rendre compte qu'elle lui avait déjà filé la plus longue disponible.

"J'avoue ne pas savoir, j'ai demandé à ce que l'on nous ramène Lorenzo pour t'examiner, tu avais une forte fièvre avant de te transformer."

N'ayant rien trouvé de mieux, elle se contenta de poser une autre serviette (ou plutôt de la laisser tomber de quelques centimètres) sur l'élément gênant avant de reprendre sa position, les joues noircit.

"Mais comme ça, je dirai que tu maîtrise ton pouvoir à présent. Tu va pouvoir recommencer à vivre de manière un peu plus confortable. Mais avant ça, je propose qu'on te trouve des fringues."

Elle le laissa digérer un peu sa nouvelle condition avant de poser une question :

"Comment tu te sens ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonga Boudawa

avatar

Messages : 1154
Taille : 1m79/90cm
Poids : H:67kg F:6kg900 P:12kg300 D:4kg800

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Chair d'Assaut
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Frappe, frappe et frappe encore.   Ven 6 Fév - 19:06

De façon confortable ? Tonga était habitué à son statut d'animal. Il aimait farfouiller le sol, manger des fourmis et vers. Il aimer sentir l'humus sous ses pattes, le souffle du vent sur ses poils. Et là, il n'avait pas eu l'impression de contrôler son pouvoir.

- Je sais pas. J'ai pas l'impression de "contrôler", comme tu dis. Je sais même pas si je peux redevenir Tonga.

Le froid le prit d'un coup. Un bail qu'il n'avait eu que très peu froid.
La dernière fois, c'est l'hiver d'il y a deux ans, où un clodo l'avait ramassé, à moitié gelé et posé contre une poubelle métallique enflammée pour le réchauffer. Il était sympa ce clodo. Tonga avait passé l'hiver avec lui. Il lui avait fait goûté à un truc qu'on est pas sûr de pouvoir qualifier d'alcool.
Et au printemps, alors qu'il revenait d'une balade en solo, Tonga n'avait pas retrouvé son clodo. Disparu.
Tout ça pour dire quoi ? Tonga était perdu, assez perdu.
Son état de fourmilier lui conférait des avantages, mais aussi un affreux inconvénient. Il pensait qu'en redevenant humain, il retrouverait miraculeusement sa mémoire d'avant. Mais ça ne se passait pas comme ça. Il n'avait rien de nouveau dans sa tête qu'il n'avait pas avant d'entrer dans cette douche. Aucun souvenir d'avant sa transformation.
Pour le moment ?

- Je suis redevenu humain. C'est grâce à toi, je crois., répondit-il à Jane. Il lâcha la serviette qu'il tenait dans ses mains et attrapa sa partenaire pour la serrer dans ses bras. Il retint une larme en ajoutant: Je crois que je t'aime encore plus.

C'est pas ma main qui vient de taper ta cuisse, désolé..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survivor.forumotion.com/
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Frappe, frappe et frappe encore.   Ven 6 Fév - 20:55

Jane ne pouvait pas savoir ce que ressentait le nouveau Tonga, a part le fait de se retrouver du jour au lendemain transformé sans le vouloir. La différence, c'est que maintenant, il a un corps beaucoup plus banal et passe partout, au moins il pourra sortir dans la rue sans se faire castrer.

"Mais si tu pourra, on travaillera sur ça. Tu verra, tout ira bien."

Enfin, tout ira bien sauf s'il lui saute dessus, ce qu'il fait au moment où Jane était en train de penser ça. Sur le coup elle se raidit instantanément, surprise, mais parvint à se retenir de le frapper, de le repousser ou de l'empaler direct avec sa queue comme une bestiole de Ridley Scott. Et en plus, il lui disait des mots gentils, des mots d'amour. Elle sentit une grande chaleur lui monter à la tête alors que son visage prenait une teinte charbonneuse, incapable de parler, d'inspirer ou même d'expirer. En fait, dans la tête de Jane, deux pensées contradictoire luttait tels des guerriers spartiates pour la conquête d'une prise de décision :

D'un côté nous avons l'idée qui était présente chaque fois qu'un homme essayait de la toucher : "Oh non, je ne veux pas que cette chose arrive encore comme quand j'étais adolescente".
De l'autre côté, son challenger : "Oh oui, la personne que j'aime, en plus de m'aimer et en train de me donner ce que je recherche en partie au fond de moi depuis que j'ai été viré de mon foyer."

Le soucis, c'est que visiblement, c'est bon pour terminer comme un match de ligue un français, ce qui donna le résultat suivant :


"Moi.. je... ah... a...."

Et la succube s’évanouit alors contre le jeune homme, l'écrasant au passage. Fort heureusement, la perte de conscience de la jeune femme lui évita de diffuser des phéromones, elle avait déjà une réputation pourri a cause de ça, autant ne pas aggraver son cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonga Boudawa

avatar

Messages : 1154
Taille : 1m79/90cm
Poids : H:67kg F:6kg900 P:12kg300 D:4kg800

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Chair d'Assaut
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Frappe, frappe et frappe encore.   Sam 7 Fév - 16:24

Y'a des câlins bien.
Y'a des câlins ratés.
MAIS ALORS CELUI-LA !

Je crois que notre fourmilier -wait, update: humain- a pété un record en ce qui s'agit de câlin loupé. On peut lui décerner une palme. Non, cette palme n'est pas une deuxième transformation. Pour les autographes, la file est à gauche.
Bref, la succube, sous le coup de l'émotion (oui, c'est ça, on va dire l'émotion, rien à voir avec je cite "ce que je recherche au fond de moi"), vint d'évanouir dans les bras de Tonga, un poil surpris tout de même.

Doué d'une force proportionnelle d'un humain (normale, quoi), il réussit à la rattraper pour éviter qu'elle ne vienne s'écraser contre le carrelage de la douche. Et là, il se dit un truc. Si jamais quelqu'un arrivait, genre là maintenant, il tomberait sur Jane évanouie dans les bras d'un homme nu dont l'apparence est inconnue de tout le monde.
Pas du tout de quoi tomber dans un quiproquo monstrueux et risque de se faire arracher la tête d'un rayon laser d'un des étudiants, non.

- Merde.

Il la posa contre le mur, vérifiant sa respiration. Bon, déjà, elle respirait. Juste l'émotion, donc.
Il attrapa la serviette qui était tombée dans la vasque (du coup, mi-mouillée, mi-pleine de poils) et la serra à la taille, de sorte à ce qu'elle ne retombe pas. Puis il attrapa sa douce en princesse (une main sous les genoux, l'autre au niveau des omoplates), laissant traîner sa queue et choir ses ailes et entreprit de la porter jusqu'à l'infirmerie. Il n'avait aucune idée de quoi faire pour elle, et il y aurait sans doute du monde là-haut pour l'aider.

Est-ce que vous avez déjà essayé de grimper un étage et demi d'escalier, en portant une jeune femme ailée et caudalée dans les bras, tout en faisant votre maximum pour ne pas perdre ni votre serviette, unique vêtement porté alors, ni votre équilibre que vous appréhendez encore avec un peu de mal, ni votre dignité.

Tonga dût en laisser tomber l'un des trois, forcément. Tenant bien trop à Jane et à sa serviette, il laissa tomber sa dignité, quoiqu'il arrive.

Arrow Infirmerie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survivor.forumotion.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 03.06/03.L. Frappe, frappe et frappe encore.   

Revenir en haut Aller en bas
 
03.06/03.L. Frappe, frappe et frappe encore.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vitesse de Frappe :)
» Ne frappe surtout pas le visage, c'est trop visible ! [Valentin]
» Dico des fautes de frappe débile~
» la foudre frappe une maison draeni
» Quand le malheur frappe une nouvelle fois [Loup]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Graymalkin Industries :: Sous-sols :: Salle d'entraînement-
Sauter vers: