Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 03.05/28.C. Suède - Les voies du Seigneur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/28.C. Suède - Les voies du Seigneur   Ven 12 Déc - 17:38

[HRP. Toutes mes excuses pour le retard !! Je me suis laissée déborder.]

Le journaliste remarqua bien l'embarras de Nadja. Un doux sourire se peignit sur son visage pour la rassurer.

"Tu as le temps d'y réfléchir ne t'inquiète pas. Il y a des solutions. Mais j'ai remarqué que pour beaucoup de mutants, le don en lui-même devient la préoccupation principale de leur vie."

Il sirota son thé avec délicatesse. Il hocha bien sûr la tête à la résolution de la jeune fille, qui venait d'empocher la nouvelle carte de visite.

"Il répond rapidement aux e-mail, tu auras vite de ses nouvelles et je suis vraiment certain qu'il t'aidera. Ou s'il n'est vraiment pas disponible il te le dira. C'est la personne la plus fiable que je connaisse."

Il avait à peine fini sa phrase que Robert remarqua le petit geste amical de Nadja à son égard et se rendit droit vers leur table. Robert avait la réputation d'être gâté par ses parents et de caractère assez effronté. Il négligea totalement la politesse à l'égard de Karl-Erik et s'adressa directement à Nadja d'un air important.

"Le Père Magnus te demande. Il savait que tu étais là. Il dit que c'est très urgent alors bouge tes fesses ! Tu te fais payer à boire par des inconnus ?"

Dit-il d'un ton de petit coq impertinent, suscitant un haussement de sourcil surpris de la part de Karl-Erik. Celui-ci secoua légèrement la tête avec un sourire renard avant de revenir sérieusement sur Nadja.

"C'est peut-être Caducée que le père Magnus cherche ?"

Il lui fit un clin d’œil encourageant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 03.05/28.C. Suède - Les voies du Seigneur   Lun 19 Jan - 14:34

{HRP. Je suis sincèrement, vraiment, vraiment, désolée du retard que j'ai pris. Toutes mes excuses, vraiment.}


Evidemment, le journaliste avait raison car elle était encore jeune. Elle avait amplement le temps de grandir et de réflechir avec plus de soin à l'utilisation de son don; mais il lui semblait tout de même hors de propos de garder ce talent de guérison pour elle. Elle ne pouvait pas même se soigner avec son pouvoir par ailleurs, donc ce serait tout à fait inutile: elle avait un pouvoir fait pour être partagé et cela tombait bien, car la fillette aimait déjà partager. Mais elle ne pouvait pas ignorer les conseils de quelqu'un qui en savait manifestement un peu plus qu'elle sur le sujet, surtout qu'elle devait bien reconnaitre que ça avait du sens. Dans tout les cas, elle avait désormais de quoi contacter le fameux Ludvig et elle avait très hâte de pouvoir le faire. Car après tout, elle ressentait désormais une légère curiosité: il lui semblait que ce dernier aurait beaucoup de choses à lui apprendre, de par son expérience certainement plus importante qu'elle, qui s'était jusque là contentée de soigner tout le monde sans y réflechir d'avantage.

Et alors qu'elle s'était retournée pour faire un geste à Robert, ce dernier ne se fit pas prier et se dirigea sans plus tarder vers elle. Toujours effronté qu'à son habitude, ce dernier lui annonca de but en blanc le message qu'il était venu délivrer en faisant une remarque sur sa présence ici avec celle du journaliste. Robert avait toujours été ainsi, et ce n'était pas Nadja qui se permettrait de le critiquer. Toutefois, elle prit le temps et la peine de faire rapidement les présentations entre les deux par politesse, juste après avoir négativement la tête en disant;

"Ce n'est pas un inconnu. Voici Karl-Erik Holsner. Il est journaliste. Et voici Robert, il est dans la chorale avec moi. C'était une interview", ajouta-t-elle pour le jeune garçon.

Néanmoins, si le père Magnus l'avait envoyé jusqu'ici pour aller la chercher, ce n'était pas pour rien et elle estima alors qu'il était inutile de trainer d'avantage. Le sourire de cette dernière s'élargit par ailleurs à la remarque du journaliste.

"Oui, peut-être." D'une certaine façon, elle esperait que ce soit le cas. Malgré tout, elle désirait toujours soigner pour le plaisir de le faire autant que pour entrainer son don. Alors elle se leva de sa chaise, remerciant le journaliste au passage pour la carte, et fit quelques pas avant de se tourner vers Robert. "Tu viens aussi?" demanda-t-elle, par courtoisie, car elle ne savait pas s'il restait ici, repartait de son côté ou bien retournait à l'église. Si tel était le cas, la moindre des politesses serait de l'attendre pour ne pas le laisser derrière; et dans tout les cas, elle irait avec ou sans lui.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/28.C. Suède - Les voies du Seigneur   Jeu 29 Jan - 8:50

"Une interview ? Depuis quand t'es une star toi ?"

Grimaça le gamin, jaloux forcément et toujours aussi peu respectueux.

"Bien sûr que j'viens ! Tu crois quoi ?"

Et Robert la précéda jusqu'à l'extérieur de l'établissement. Le journaliste fit un sourire d'adieu à la jeune fille.

La voiture verte-pomme de l'ecclésiastique attendait, moteur allumé, sur la rue. Caducée monta mais le prêtre refusa la présence de Robert et le renvoya à l'église. Celui-ci piqua une colère noire mais sans effet sur Magnus qui démarra promptement à son nez et à sa barbe.

Il veilla à ce que Nadja mette la ceinture de sécurité et lui expliqua.

"Il y a un problème avec Björn. Nous avons découvert qu'il a un pouvoir ... mutant. Comme toi. Sauf qu'il le vit très mal, et c'est sans doute lui qui est la cause des problèmes de Paulina et de sa fille aujourd'hui."

Le prêtre restait prudent au volant. Alors qu'il s'arrêtait à un feu rouge, son téléphone vibra et contre le code de la route il le saisit et décrocha.

Au bout de quelques instants il enclencha le haut-parleur pour que Nadja puisse entendre. C'était la voix de Paulina, mais déformée par les pleurs et l'angoisse.

"... ambulance. Markus ... il est sorti comme un fou avec Lotta ... et renversés par une moto ... *hoquets et respiration saccadée* ... au ... au secours P... ère Magnus, il m'interdit de sortir ... *sanglots*"

Le Père Magnus essaya de tranquilliser la chef du choeur mais cela semblait impossible. Il obtint tout de même d'elle la confirmation qu'une ambulance était là. On entendait d'ailleurs la sirène dans le combiné. Ensuite Paulina semblait prostrée et ne répéter que des appels au secours.

Le Père Magnus accéléra autant que possible. Peu avant le dernier tournant, ils croisèrent une ambulance toutes sirènes allumées. Enfin la maison de la famille Vilks était en vue.


Sur la chaussée une moto était couchée par terre et son conducteur, le casque toujours sur la tête, semblait transi.

La Père Magnus se gara non loin, sortit et ouvrit la porte à Nadja.

Il y avait une trainée de sang sur la route. Le motard piétinait.

"Oh mon Dieu, mon Dieu, c'est moi, je les ai renversés, je ne les ai pas vus, ils sont sortis sans regarder, je n'ai pas pu freiner, je reste, j'attends la police, j'ai appelé les secours, je n'ai presque rien, que des égratignures, mon Dieu ..."

Il tournait comme un lion en cage autour de sa moto couchée, tâchée de poussière et de sang.

Le prêtre appuya sa main sur l'épaule de Nadja. Il lui murmura, avec assurance et calme.

"Nadja, il faut que tu saches que Björn est très en colère contre l'église, contre nous. Le père Lars n'a pas réussi à répondre à ses angoisses. Je pense que toi seule peut raisonner Björn. As-tu le courage d'essayer ? Il faut tenter d'agir avant que la police n'arrive."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 03.05/28.C. Suède - Les voies du Seigneur   Jeu 29 Jan - 14:01

La fillette se contenta de sourire à la réponse de Robert, ne trouvant guère mieux à répondre face à sa franchise très particulière, et emprunta le chemin de la sortie en sa compagnie, tout en lui expliquant rapidement en quelques mots la raison de l'interview. Même si dans les faits, le journaliste lui en avait beaucoup plus appris qu'elle n'avait répondu; mais elle avait l'excuse d'être encore jeune et de découvrir son pouvoir, sans nul doute. Rapidement, le jeune garçon et elle parvinrent dehors, et la température changea du tout au tout brusquement, lui faisant presque regretter l'intérieur plus chaud et douillet. Le Père Magnus était déjà présent sur place cependant, et elle réalisa alors qu'il devait vraiment une raison très importante pour la faire rappeler; il n'aurait jamais quitté son église aussi facilement pour de simples broutilles. Le fait même par ailleurs qu'il renvoie Robert directement à l'église plutôt que de le prendre indiquait à la fillette que le père Magnus devait être particulièrement préoccupé.

Sans un mot, elle s'était néanmoins glissé dans la voiture d'un vert plutôt vif pour mettre sa ceinture de sécurité; sécurité, toujours. Et en démarrant, le père Magnus lui expliqua enfin de quoi il retournait; manifestement, les nouvelles étaient plutôt très mauvaises. Björn était donc un mutant? Cela aurait pu être une très bonne nouvelle si ce dernier ne le vivait pas aussi mal; d'ailleurs, quel pouvoir pouvait-il donc avoir pour être si mal à l'aise et pour le prendre si mal? Elle ne pouvait à l'heure actuelle que repenser à ce que le journaliste lui avait appris sur les mutants. Est-ce que le fils de Paulina avait donc un pouvoir potentiellement destructeur, qu'il aurait du mal à maitriser? Ca pourrait facilement expliquer la panique de ce dernier; se découvrir capable de choses très spéciales pouvant blesser quelqu'un d'autre par exemple, c'était vrai que ça pouvait destabiliser.

Alors qu'elle réfléchissait à tout ça, le père Magnus répondit à un appel avant de mettre le haut-parleur, laissant la fillette écouter Paulina supplier ce dernier de l'aider. Tétanisée, la jeune Sjöberg avait malgré elle les yeux embuées de larmes devant la détresse de sa chef de chorale; si elle était non seulement suffisamment émotive pour se sentir mal en entendant ça, elle l'était d'autant plus vis-à-vis de quelqu'un qu'elle connaissait. Surtout que Lotta et son père étaient certainement blessés eux aussi; si cela renforcait le desespoir de Paulina, cela s'ajoutait à la peine éprouvée par la fillette. La situation était donc devenue si grave en si peu de temps? Ce n'était pas de la fillette que la père Magnus pu obtenir de l'aide dans l'immédiat pour calmer la chef de choeur, celle-ci ne sortant de sa torpeur qu'à la vision de l'ambulance lorsqu'ils arrivèrent.

A proximité se trouvait la maison des Vilks, et juste devant sur la chaussée, se trouvait une moto couchée à terre pendant que son conducteur semblait transi. Le père Magnus lui ouvrit la porte et elle s'empressa de sortir pour mieux voir la scène qui se déroulait sous ses yeux écarquillés. Le pauvre homme était lui-même sous le choc, tournant comme un fauve en cage en se ressassant l'accident. Nul doute qu'il n'avait vraiment pas pu prévoir ça, ni qu'il n'avait pas pu esquiver un tel choc ou même qu'il était vraiment indemne; même s'il n'avait que quelques égratinures, le traumatisme qu'il témoignait n'était pas ce qu'on pouvait qualifier de "rien". Mais elle n'eut guère le temps de s'inquièter également pour Markus et Lotta, sentant une main ferme s'appuyer sur son épaule; et se retournant, elle pu entendre le père Magnus lui avouer la colère de Björn contre eux et l'église.

Le pauvre... Il n'avait pas pu trouver le soutien qu'il recherchait. Voilà donc pourquoi il l'avait conduite jusqu'ici: il espérait que le jeune garçon écoute la fillette, à défaut de mieux. Après tout, ils étaient tout les deux mutants; il n'était effectivement pas idiot de supposer qu'il l'écouterait. Mais elle n'en était pas certaine, car après tout, il l'avait croisé en sortant de l'église et elle était certaine à présent que c'était bien lui. Et il n'avait pas pris la peine de lui parler ou même de tenter de s'adresser à elle... Alors est-ce qu'il voudrait l'écouter maintenant? C'était incertain. Regardant d'un air absent la maison qui lui faisait face, elle n'était même pas sure de pouvoir réussir là où un homme d'église venait d'échouer. Jusqu'à ce qu'un éclair de lucidité face son apparition dans son esprit: elle avait une chance de pouvoir l'aider pourtant, si toutefois Björn acceptait de l'écouter, elle. Prenant une profonde inspiration, elle se retourna souriante vers le père Magnus:

"Laissez-moi faire, je vais essayer."

Et sur ces paroles, elle s'avança vers la porte; mais elle mentirait si elle affirmait être en confiance. Car elle ne savait pas ce qui pouvait arriver maintenant, ni même s'il accepterait de l'écouter ou s'il se mettrait directement en colère contre elle aussi. Pourtant, elle le voulait: parce qu'elle avait envie de l'aider et parce que Paulina était là-dedans et était terrifiée. Rassemblant son courage à deux mains, priant silencieusement Dieu de lui venir en aide, elle finit par sonner à la porte.

"Björn?", appela-t-elle tout en posant sa main sur la poignée. Est-ce que c'était ouvert? Est-ce qu'il allait répondre? Tout ça lui semblait être une attente interminable et particulièrement insoutenable, notamment parce qu'elle n'avait strictement aucune idée de ce qui allait se produire maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/28.C. Suède - Les voies du Seigneur   Ven 30 Jan - 17:46

C'était ouvert. Un silence pesant accueillit Caducée et répondit à sa question. Elle perçut néanmoins des sanglots, qu'elle identifia rapidement comme étant ceux de Paulina.

La jeune mutante passa le vestibule de la maison, où était suspendu un manteau d'homme et un manteau de femme. Elle déboucha ainsi dans le salon aux murs blancs et au parquet blond.

Ce n'était pas l'ordre parfait. Une lampe de chevet était renversée, des coussins par terre, et l'air sentait le renfermé et la transpiration. La tension était presque palpable malgré la lumière qui baignait la pièce.


Au bout du canapé blanc se trouvait Paulina, en tenue de ville mais le visage enfoui entre ses mains crispées.

Devant le fauteuil se trouvait le jeune homme blond qu'elle avait vu, encapuchonné, un peu plus tôt. C'était Björn, ce fils que Paulina avait eu d'un premier lit, à ce que Nadja en savait, puisque Lotta était sa demi-sœur. Il semblait occupé à fermer son sac à dos posé sur le fauteuil. Il avait néanmoins suspendu ses gestes et dardait sur la jeune fille un regard furieux.

"Qu'est-ce que tu fiches ici toi ? C'est ce connard de Père Lars qui t'envoie ? Casse-toi tout de suite ! Ouste !"

Le ton était très clairement menaçant. Paulina, femme brune et ronde, releva en tremblant la tête vers Nadja. Sa figure était décomposée par l'angoisse, la panique, ou quelque chose approchant. Ses traits étaient tirés, ses yeux rougis, et chacun de ses gestes était secoué de tremblement. Sa lèvre inférieure trembla alors qu'elle ouvrait la bouche, mais aucun son n'en sortit. Son regard exprimait le plus total désarroi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 03.05/28.C. Suède - Les voies du Seigneur   Lun 2 Fév - 14:58

A sa grande surprise, la porte était resté ouverte. Elle se souvint alors des paroles de Paulina qu'elle avait entendu dans la voiture; après tout, elle avait effectivement dit que Markus était sorti "comme un fou". Personne n'avait répondu à son coup de sonnette, et pourtant, elle savait qu'il y avait au moins sa chef de chorale et son premier fils. Un peu tremblante et hésitante, elle se décida pourtant à entrer dans une demeure qui n'était point la sienne et sans y être vraiment invité. Les manteaux présents dans le vestibule le lui rappelait bien et elle continua d'avancer, parfaitement intimidée par l'atmosphère qui l'oppressaient intérieurement. Tant bien que mal, elle arriva devant le salon; des murs blancs au sol d'un teint léger, la pièce était pourtant parfaitement lumineuse et agréable vu ainsi. Pourtant celle-ci était également en désordre, témoignant de la sorte des turbulences que la famille de Paulina était en train de vivre.

Rapidement, la fillette trouva Paulina qui était prostrée à l'autre bout de son canapé blanc; le visage enfoui dans ses mains, elle n'avait donc pas vu sa jeune élève venir. Mais juste avant et devant le fauteuil se trouvait celui qu'elle était venu voir: Björn, le premier né de Paulina avec un autre homme que son mari actuel. Au vu de sa tenue, elle avait la confirmation de ce qu'elle avait déjà deviné: c'était donc bien lui qui était sorti l'air furieux de l'église un peu plus tôt. Or, il était aussi en train de faire un sac; et sitôt qu'il se rendit compte de sa présence, lui adressa un regard tel qu'elle se sentait un peu comme un lapin apeuré devant un prédateur. Déglutinant, elle ne voulait pourtant tout de même pas faire demi-tour; même si elle était fortement intimidée par le jeune homme, elle se sentirait honteuse de partir au courant maintenant.

"N...Non", dit-elle finalement. "Personne m'envoie". En soit, ce n'était pas un mensonge: elle avait accepté de son plein gré de venir jusqu'ici pour essayer de lui parler et elle n'avait même pas vu le Père Lars. "Il était inquiet alors il est venu me voir, mais il ne m'a pas envoyé ici", préférant dans le doute ne pas dire que c'était plutôt le Père Magnus qui était venu la voir; peut-être qu'il ne serait pas très ravi de savoir que ce qu'il avait confessé avait été raconté à plusieurs personnes, surtout si l'autre personne était elle aussi un homme d'église. Mais elle doutait que ça suffise à calmer le jeune homme; car c'était comme le Père Magnus lui avait dis dans la voiture: Björn était vraiment très en colère contre l'église à l'heure actuelle. "Je ne sais pas ce que tu comptes faire...." ajouta la fillette, inquiète, en regardant le sac qu'il était en train de faire, "mais tu n'es pas tout seul tu sais. Il y a moi... et je sais où on peut joindre un adulte comme nous si tu veux. Je connais aussi un journaliste qui connait bien le sujet. Tu... Tu voudras pas d'abord essayer de leur parler?" finit-elle, en le suppliant presque. Elle était sure qu'eux, ils parviendraient beaucoup mieux à le comprendre et à le rassurer que les prêtres, bien que le regard furieux de Björn ne la rassurait vraiment, vraiment pas.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/28.C. Suède - Les voies du Seigneur   Lun 2 Fév - 16:50

Rassemblant son courage, Nadja tenta d'amadouer l'adolescent qui la dépassait de trente bon centimètres. Il eut un sourire narquois quand elle évoqua l'inquiétude du Père Lars.

"Mais bien sûr, parle à mon cul ma tête est malade."

Il ricana franchement, de façon presque agressive et en tout cas hostile, quand elle continua son discours.

"C'est donc le journaliste, qui était avec toi ? T'es pas du genre à connaître un journaliste autrement ... ça t'a fait plaisir de jouer les petites starlettes ? Ha ha ! Tout à coup, toi la pourrie gâtée, tu connais plein de monde capable de m'aider ? Wooooow !"

Il ferma vigoureusement la fermeture de son sac.

"J'me casse. Cette famille de merde peut aller se faire foutre. Et toi aussi."

Paulina repartit dans un accès de sanglots.

"Nadj... Na... je t'en pr..."

Ses yeux en larmes fixaient sur la jeune choriste un regard plein de détresse. Son fils, la figure en feu, l'interrompit sèchement.

"Toi la ferme, j'aimerais mieux qu'tu crèves."

Sa voix avait néanmoins tremblé au fond de sa gorge, trahissant son émotion.

Soudain Paulina poussa un cri aigu. Elle regarda ses bras avec horreur, poussa encore un autre cri, et se mit à griffer frénétiquement sa peau. Elle hurlait de terreur et déjà des traces de sang frais suivaient ses ongles. Elle semblait creuser la peau de ses bras pour en retirer quelque chose ... de parfaitement invisible ou imperceptible pour Nadja, tout en criant à la fois de peur et de douleur.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 03.05/28.C. Suède - Les voies du Seigneur   Lun 2 Fév - 19:12

Sa tentative de le calmer ne semblait pas très efficace; voilà qu'il en devenait grossier, lui lancant des piques et se moquant allégremment. Mais il lui semblait beaucoup moins imposant d'un coup malgré ses trentes bons centimètres en plus; et la scène lui sembla tout d'un coup différente. Il était colère; on l'avait prévenu avant qu'elle n'entre, aussi faisait-elle plutôt le vide dans son esprit en n'écoutant que d'une oreille. Il était parfaitement inutile, et elle le savait, de répondre à sa colère; car elle savait que ça ne ferait qu'empirer la chose. C'était une des choses qu'on lui avait apprise, et qu'elle avait au moins parfaitement retenu.

Finalement, et alors qu'il referma d'un geste vif son sac, elle sortit de sa poche les deux cartes de visites que Karl-Erik lui avait remise; l'une d'elle portait une inscription manuscrite et celle-là retourna dans sa poche. Relevant la tête vers l'adolescent en lui adressant un regard triste et compatissant, elle lui tendit alors l'autre carte de visite.

"Tu peux nous détester si tu veux et si tu penses que ça te rendras heureux, mais si tu changes d'avis, tu pourras toujours appeler ici si tu veux", se contenta-t-elle de dire, espérant qu'au moins, à défaut d'une meilleure réaction, il prendrait le papier en question. Elle ne voyait guère ce qu'elle pouvait faire de plus, car comme l'avait bien dit le Père Magnus un peu plus tôt: "il est très important de rester à l'écoute de ceux que nous aimons, mais s'imposer à eux peut créer plus de mal que de bien". Ainsi, elle préférait autant ne pas trop insister s'il n'était pas disposé à écouter pour le moment; il était bien trop en colère et le forcer à ce stade n'était sans doute pas une bonne idée.

Paulina dans son coin, était toujours prostrée, et pourtant elle l'appelait à l'aide maintenant au lieu du Père Magnus. Et même si Björn lui souhaiter de mourir, la fillette entendit indiscutablement la voix de ce dernier trembler légèrement. Est-ce que sa colère allait donc jusque là? Car elle était presque sure qu'il ne pensait pas une telle chose en réalité. Soudainement, sa chef de chorale poussa un cri aigu, faisant sursauter la fillette qui lacha la carte si Björn ne l'avait pas prise. Elle n'avait aucune idée de ce qui se passait, et pourtant, sa chef de chorale regardait à présent avec terreur ses bras avant de se griffer avec frénésie. Ce comportement brusque et dément effraya dans un premier temps la jeune Nadja qui exprima à son tour son désarroi.

Dans le même temps pourtant, elle se précipitait vers elle donc le sang coulait déjà pour attraper ses bras. Elle ne savait pas ce qu'elle avait, ce qui se passait ou même ce qu'elle cherchait à faire en se griffant au sang comme ça, et dans l'immédiat, pensait d'abord à la soigner et à la soulager comme elle le pouvait en maintenant ses mains sur les bras de Paulina.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/28.C. Suède - Les voies du Seigneur   Mar 3 Fév - 14:12

L'adolescent prit machinalement la carte, l'air pour le coup un peu destabilisé, mais il l'écrasa rapidement dans son poing avec mépris.

"Occupe-toi de tes affaires merde ! Tu m'donnes la gerbe avec tes bondieuseries !"

Éructa Björn lorsqu'il vit Nadja s'empresser vers Paulina. La mutante fit appel à son don de guérisseuse et vit que les griffures sanguinolentes de Paulina commencèrent à se refermer. Les doigts de la mère en pleurs perdirent un peu de leur crispation douloureuse grâce au traitement surnaturel de la jeune fille.

Mais soudain Paulina eut comme un hoquet, un spasme incontrôlé et elle déversa sur ses jambes, et les bras de Nadja, un vomi acide, brûlant et répugnant. A la fois glaireux, sanglant et putride, le liquide frappa les sens de la jeune fille qui eut elle aussi une forte nausée. Mais ce n'était rien comparé au hurlement bestial qui s'échappa de la gorge nauséabonde de Paulina.

Sous le choc, Nadja vit la figure déformée de Paulina, le teint rouge, les yeux dorés comme enflammés, les narines dilatées, et une bouche qui découvrit des crocs acérés. Un sifflement strident, démoniaque, sortit de la gorge de Paulina méconnaissable. Et ce que Nadja pouvait redouter de pire se passa : la main couverte de vomi de Paulina se referma comme un étau sur la sienne, en même temps que le visage de la chef de chœur fondait sur son propre visage, toutes dents dehors, avec l'intention évidente d'en arracher une partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 03.05/28.C. Suède - Les voies du Seigneur   Ven 6 Fév - 22:56

Au moins elle avait réussi à lui donner une des cartes et peu lui importait qu'il la froisse avec mépris; après tout, elle ne s'attendait pas à ce que Björn se calme soudainement et prenne la carte de visite avec respect et calme. En revanche, elle espérait qu'il se souviendrait être en possession de cette fameuse carte plus tardivement, et aurait l'idée d'appeller le journaliste. A défaut d'une meilleure idée, elle avait l'espoir que l'adolescent essayerait de se tourner vers d'autres personnes lorsque sa colère serait un peu retombée. Et lorsque Paulina devint démente, se griffant frénétiquement jusqu'au sang, elle ignora les paroles de ce dernier; elle ne voyait toujours intérêt à relever le fiel de l'adolescent nouvellement mutant, car seul le fait de soigner sa chef de chorale lui importait.

Les soins apportés par la fillette semblèrent faire effet, et la mère de Björn en pleurs se décrispa légèrement. L'inquiétude de la guériseuse retomba également, voyant qu'elle parvenait à arranger les dégâts; et pourtant, elle fut surprise par Paulina qui se mis à rendre par le haut sans crier guère. C'était un vomi atroce, horrible et puant; et le cri que poussa la mère désespérée glaça le sang de la fillette tant il lui semblait inhumain et relativement bestial. Pétrifiée, le souffle court, la fillette assista impuissante à la transformation de Paulina; et son coeur s'emballa tellement devant une terreur pareille qu'elle cru être proche de faire une crise cardiaque. A présent, sa chef de chorale semblait tout droit sortir d'un de ces films qu'elle n'avait jamais pu voir l'esprit tranquille; mais pire que dans ces oeuvres imaginaires, celle-ci était bien réelle et lui enserra comme un étau la main en se penchant à toute vitesse sur elle.

Les cordes vocales de la fillette semblèrent enfin réagir en même temps qu'elle; et tout en criant pleinement son effroi à pleine gorge en pleurant de terreur, elle se laissa choir en arrière en essayant sans doute dans un instinct incertain de survie d'envoyer ses pieds dans le visage de Paulina qui avait l'air d'avoir bien envie de lui grignoter un morceau.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/28.C. Suède - Les voies du Seigneur   Sam 7 Fév - 13:08

Nadja hurla en se reculant, autant que la longueur de son bras lui permettait car Paulina ne l'avait pas lâché. Instinctivement Caducée se contorsionna pour interposer ses pieds entre la gueule béante de Paulina et son propre visage. Mal à l'aise dans sa position, elle parvint tout de même à frapper et pousser son agresseuse au niveau du cou et du torse.

Paulina partit alors dans un rire dément qui glaça la jeune fille jusqu'au fond des os. La panique emplissait le cœur de Nadja et elle se débattit autant que possible en prolongeant ses hurlements de terreur, mais le monstre qu'elle avait en face d'elle lui serrait atrocement le poignet, au point de causer une vive douleur.

Totalement indifférente aux coup de pieds qui la meurtrissaient, Paulina ouvrit la bouche dans un sourire carnassier baveux d'acide et porta l'innocente main rose de la guérisseuse à ses lèvres...

Nadja avait beau hurler et se débattre, tordre son propre bras pour tenter de s'enfuir, griffer ou taper l'engeance, elle vit avec horreur sa propre main crispée glisser entre les dents acérées qui se refermèrent sauvagement sur lui comme un morceau de viande. Déchirements et craquements sinistres s'ensuivirent. Un flot de sang et de douleur innommable assailli Caducée au comble de l'horreur.

Son cœur, sembla-t-il, lâcha dans un dernier spasme. Ce fut le noir.

*  *
*

La voix masculine et pressante du Père Magnus la secoua.

"Nadja ! Nadja ! Comment vas-tu ? Réveille-toi !"

Quand elle ouvrit les yeux, Nadja était toujours étalée sur le tapis moelleux du salon blanc. Elle tremblait, son cœur battait la chamade, mais aucune trace de blessure sur elle. Sa main était intacte.

Paulina était assise à la même place, l'air tout aussi choquée qu'avant et même plus, mais elle avait son aspect humain habituel. Ses bras ne portaient plus les traces de griffure depuis l'intervention de la jeune fille. Aucune trace de sang, ni de vomi. En revanche autour d'elle Nadja avait renversé les petites tables et autres bibelots à portée.

Le prêtre était accroupi à côté d'elle et lui tenait la main.

La fenêtre qui donnait sur la jardin était grande ouverte, laissant entrer une brise fraiche dans cette pièce confinée.

"Que s'est-il passé ? Je suis venu en entendant tes cris." Demandait l'homme d'église avec beaucoup d'inquiétude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 03.05/28.C. Suède - Les voies du Seigneur   Sam 7 Fév - 17:15

Sans cesser un seul instant d'exprimer verbalement sa terreur, pas plus que ses larmes ne cessèrent, elle gigotait, essayait de remonter ses jambes pour éloigner le monstre qu'était devenu Paulina. Rien d'autre n'occupait son esprit que cette vision cauchemardesque, bien trop sous l'emprise de la terreur pour pouvoir penser de manière rationnelle. Enfin pourtant, elle réussi à pousser et frapper cette créature si horrible, qui parti alors d'un rire démoniaque qui lui glaça le sang et redoubla ses cris. Et alors qu'elle ne s'était concentrée que pour protéger son visage, Paulina lui enserrait encore plus fortement le poignet, avant de se pencher sur la main de la fillette, qui étonnament, pu encore monter d'un cran dans l'effroi. Se débattant d'avantage encore pour tenter d'échapper à la dentition si pointue de Paulina, son coeur s'embellait de plus en plus. Et ce qu'elle avait craint depuis le début arriva; la bouche de sa chef de chorale se referma toute entière sur sa main, pendant que la fillette criait à présent toute la douleur innomable qu'elle ressentait en plus de l'horreur de voir son propre sang, avant de finalement défaillir.

Ce fut alors le noir complet, et elle entendit soudainement la voix du Père Magnus qui lui parlait. Pour autant, sa première réaction fut alors de s'écrier "Ma main!" tout en se relevant d'un coup brusque, le coeur battant et la bouche sèche. Tremblante et encore sous le choc de la scène précédente, elle put au moins se réjouir de voir qu'elle était intacte, serrant sa main contre elle en pleurant de soulagement. Enfin, elle sembla finalement comprendre ce que disait le Père Magnus quand elle avait repris connaissance. Ce dernier lui demandait d'ailleurs à présent ce qu'il s'était passé, lui qui était venu en entendant les cris de la fillette qui frissonna alors; s'il l'avait entendu crier, c'était alors qu'elle n'avait pas rêvé tout ça. Des objets et des petites tables avaient été renversées, et attestaient également qu'il s'était bien produit quelque chose. La fillette sursauta finalement en voyant Paulina; et même si celle-ci avait de nouveau une apparence normale et humaine, et semblait même choquée, elle évoquait trop encore de terreur auprès de Nadja qui agrippa le prêtre en tout en gardant la main qui avait été mangé mais pas vraiment, contre son coeur encore agité tout en regardant sa chef de chorale d'un oeil terrorisé.

"M... Mon père, Paulina m'avait mangé la main!" dit-elle finalement, tremblante et encore un peu traumatisée. "Ses dents étaient des crocs", ajouta-t-elle, la peur teintant clairement sa voix. "Et il y avait du sang, du vomi..." précisa-t-elle, se sentant alors un peu nauséeuse en se souvenant de l'odeur particulièrement putride de ce dernier.

Pour autant, il semblait ne plus en avoir pas plus qu'il ne semblait y avoir de sang. L'air était même un peu plus frais qu'auparavant, et elle se rendait alors enfin compte que la fenêtre était maintenant grande ouverte.

"Et Björn?" demanda-t-elle d'un coup, se rappelant aussi qu'il était présent avant dans la pièce. Avait-il fini par partir pendant que Paulina était en train de s'en prendre à la fillette?
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/28.C. Suède - Les voies du Seigneur   Sam 7 Fév - 17:52

Le Père Magnus essaya de rassurer Nadja en la serrant contre lui et frottant son épaule et son bras avec tendresse. Il paraissait néanmoins très affecté par son état et celui de Paulina. Son regard était un peu fiévreux, en tout cas très inquiet.

"C'est... ce n'était qu'un cauchemar, je t'assure. Tu vas bien ..."

Sa voix n'était pourtant pas assurée.

"Björn a du partir par la fenêtre. La police est arrivée, ils sont dehors. Nous allons tout leur raconter et ils se mettront à sa recherche."

Paulina poussa un profond soupire quand elle vit la réaction de sa choriste à son égard.

"Nadja ... je suis désolée ... j'étais couverte de ... vers qui sortaient ... je ... aah ... c'est un grand malheur ...

Elle regarda ses bras de tous côtés, et s'affala contre le dossier du canapé, complètement épuisée.

Le Père Magnus essaya de se ressaisir.

"Björn est mutant lui aussi, il a du provoquer tout cela. Pauvre enfant. Nous n'avons pas su l'aider ... Dieu l'ait en Sa garde, Dieu lui vienne en aide ... oui, seul notre Seigneur peut l'aider à présent ..." Murmurait-il, ébranlé.

Il encouragea Caducée à se lever pour voir si elle allait bien. Un policier entra, prudemment, pour s'enquérir de ce qui se passait. Visiblement, le Père Magnus hésita sur la réponse à lui donner et resta tout d'abord silencieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 03.05/28.C. Suède - Les voies du Seigneur   Sam 7 Fév - 20:38

Peu à peu, la fillette se remettait de ses précédentes émotions et retrouvait un peu son calme. Pour sûr, ça avait été un cauchemar dans tout les sens du terme. Elle qui n'avait jamais supporté le moindre film angoissant, elle avait été servi et elle aurait aimé ne jamais vivre ça; et pour sûr, ce ne serait pas demain la veille qu'elle pourrait visionner de telles choses. Quand à Björn, il en avait donc profité pour partir, bien que le Père Magnus ne l'avait pas vu faire. Il avait certainement pris la poudre d'escampette en même temps que l'homme d'église se précipitait à l'intérieur en entendant les cris de la fillette. Pire, la police était maintenant présente; et elle n'avait aucune idée de ce qu'il allait se passer.

Quand à Paulina, elle s'excusa en expliquant son comportement démentiel tantôt. Elle comprenait à présent mieux la raison qui l'avait effrayée au point de se blesser elle-même: elle aussi, aurait réagi de la sorte devant une telle vision, et elle hocha la tête dans un signe de compréhension.

"Vous vous êtes griffé jusqu'au sang et je vous ai soigné. Mais ensuite, vous m'avez vomi dessus... Et vous aviez des crocs."

Sans doute parce qu'elle avait irrité Björn; il semblerait après tout que ce genre de scènes digne de films d'horreur soient provoqués quand il était en colère. Après tout, il avait été furieux de la voir se précipiter pour soigner Paulina alors qu'il lui désirait ardemment qu'elle s'en aille. Le Père Magnus lui, en venait à espérer que Dieu le garde, aussi la fillette crut-elle bon de lui répondre:

"Mon Père, je lui ai donné la carte du journaliste avant qu'il parte... Celui qui était à l'église. Il a rencontré plein de mutants, alors j'ai pensé qu'il pourrait aider Björn. Mais Björn ne voulait pas d'aide pour le moment", ajouta-t-elle en baissa la tête et tout en se relevant.

Que pouvait-elle bien dire de plus devant sa chef de chorale après tout? Paulina qui avait surement dû subir plusieurs visions cauchemardesques, tout en ne sachant pas comment aider son fils; fils qui venait de faire une fugue pendant que son mari et sa fille était dehors et avaient été renversés par une moto. Finalement, réussissant à passer outre sa vision cauchemardesque précédente, elle adressa un regard désolée à Paulina:

"Je suis désolée... Je n'ai rien pu faire d'autre." C'était tout ce qu'elle pouvait dire, malheureusement. D'autant plus qu'un policier venait d'entrer, et par chance pour lui, il arrivait suffisament tardivement pour ne pas subir les terribles visions engendrées par la seule colère de Björn. Quand à elle, elle se contenta de regarder avec inquiétude ses deux ainées, préférant les laisser parler en premier avec le policier, puisqu'étant des adultes.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/28.C. Suède - Les voies du Seigneur   Dim 8 Fév - 14:36

"Oh mon Dieu ... tout cela vient donc de Björn ..."

Se lamenta encore Paulina, désespérée. Le Père Magnus écouta les explications de Nadja et hocha lentement la tête.

"Tu as fait l'essentiel, sans doute. Que pouvais-tu faire d'autre ? Tu as eu le bon réflexe et il ne servait à rien d'insister, dans son état."


Il paraissait néanmoins très contrarié, une mine que la jeune fille ne lui connaissait pas, le prêtre étant d'un naturel jovial.

Il prit sur lui d'expliquer au policier la probable fuite de Björn, et sa probable responsabilité - indirecte - dans l'accident de son beau-père et de sa petite soeur. Le policier considéra qu'une enquête serait ouverte et les personnes présentes amenées à témoigner. Il lança par radio un avis de recherche.

Le prêtre emmena Paulina et Nadja dans sa voiture. Il conduisit la chef de choeur à l'hôpital où se trouvaient déjà Markus et leur fille. Ils apprirent que les blessures étaient sérieuses mais que leurs vies n'étaient pas en danger.

Le Père Markus reprit ensuite la voiture avec Nadja. Il lui demanda d'une voix triste.

"Je n'aurais peut-être pas du te demander d'aller seule voir Björn. C'était une mauvaise idée, tu n'aurais pas du vivre ça."

Il poussa un soupir, lourd de remords.

"Je te ramène chez toi, afin de prévenir tes parents et leur expliquer ce qu'il s'est passé."

Il tourna la tête vers elle une fois arrêté à un feu rouge.

"Que penses-tu de tout cela ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 03.05/28.C. Suède - Les voies du Seigneur   Dim 8 Fév - 16:52

Etrangement, Paulina semblait brusquement réaliser la vraie nature de Björn et l'origine de ses hallucinations épouvantable; Nadja croyait pourtant que cette dernière le savait déjà. Quoiqu'il en soit, le Père Magnus avait l'air particulièrement contrarié, et la fillette le pris pour elle, pensant alors qu'elle avait déçu l'homme d'église, et se répandit en excuses. Suite à ça, il pris sur lui de tout expliquer au policier qui venait d'arriver; et ce dernier parla de l'ouverture d'une enquête avant de lancer un avis de recherche, qui inquiéta Nadja. Elle craignait les réactions de Björn à présent, autant que ce qu'il pourrait faire vivre aux gens qui le rechercherait.

A cela, le Père Magnus les conduisit à l'hôpital où ils apprirent qu'à défaut de mieux, les deux accidentés s'en sortirait; avec des blessures sérieuses, mais au moins toujours en vie. Elle se sentait sincèrement désolée pour sa chef de choeur, mais elle ne savait pas quoi rajouter de plus; à présent, elle voudrait sans doute s'occuper d'eux en attendant des nouvelles de Björn. Ils la laissa sur place à l'hôpital, et de retour dans la voiture à la couleur si particulière, le prêtre s'excusa de l'avoir envoyé et elle se senti de nouveau désolée en ayant le sentiment de l'avoir fortement déçu.

"Ce n'est pas grave. Je suis désolée de ne pas avoir pu aider mieux que ça...", dit-elle, bien que le souvenir de Paulina aux dents pointues la hantait encore. Malgré ça, elle aurait réellement voulu pouvoir aider Björn qui était en colère et perdu devant certaines nouveautés dans sa vie. Et lorsqu'il évoqua l'idée de la ramener, elle s'inquiéta pour sa soeur ainée: "Et Dagmar? Elle doit aller me chercher à l'église normalement." Car après tout, ni elle ni leurs parents ne pouvaient se douter de quoique ce soit; qu'il s'agisse du journaliste, de Paulina et de Björn ou même du reste. Mais du moment que sa soeur ne se retrouvait pas prise de court en se demandant où était passé sa soeur cadette, tout lui convenait, même de rentrer dès maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/28.C. Suède - Les voies du Seigneur   Dim 8 Fév - 18:19

Le Père Magnus sourit devant la réponse toute chrétienne de son ouaille. Il la rassura.

"Ne t'inquiète pas Dagmar sera prévenue, à l'église, que je t'ai ramené chez toi et que ce n'est pas pour une raison alarmante. Du moins, rien d'alarmant en ce qui te concerne."

Dit-il en prenant le chemin de la maison de Nadja.

Comme prévu le prêtre prit le temps de discuter avec les parents de le jeune fille, ou seulement l'un d'eux s'ils n'y étaient pas tous les deux. Après cette conversation le Père Magnus remercia encore Nadja pour son aide et son courage. Il repartit ensuite dans sa voiture verte pomme.

[Je te laisse le volant pour la suite, à toi de me dire ce que fait Nadja de particulier (je te laisse gérer les réactions de sa famille) Very Happy]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 03.05/28.C. Suède - Les voies du Seigneur   Dim 8 Fév - 20:50

La réponse de l'homme d'église eut tôt fait de rassurer la fillette, et elle se laissa ramener chez elle bien sagement, là où ses parents rentraient tout juste. Ceux-ci furent d'ailleurs particulièrement étonnés de la voir revenir à la maison avec le Père Magnus, et le père de la fillette ne manqua pas de discuter avec lui avant de les conduire dans la cuisine où certains de leurs enfants étaient en plein goûter. Le prêtre s'isola alors avec les deux parents Sjöberg pendant que Nadja pouvait rester avec ses frères et soeurs; tout était comme d'habitude, et même si une partie de ses pensées étaient encore tournées vers la famille de Paulina, elle se surpris à profiter bien plus que d'habitude la présence de sa propre famille, tout en se demandant si un de ses frères ou soeurs n'étaient pas mutants également.

Peu après, le Père Magnus ne revint dans la pièce que pour dire au revoir aux enfants Sjöberg; quand à leur mère, elle serrait les lèvres, les sourcils froncés, pendant que le père semblait juste un peu anxieux. Lorsque chacun reparti de son côté, retournant vaquer à ses occupations à travers la maison, seul sa mère resta dans la cuisine pour l'interroger sur le journaliste que le prêtre n'avait pas manqué de mentionner. Ecoutant silencieusement sa fille lui raconter l'interview, elle fixa ensuite la fameuse carte de visite comportant les coordonnées pour joindre le fameux mutant pendant un certain moment, avant de la redonner à la fillette en lui demandant de lui écrire tout de suite. La jeune fille en avait bien eu l'intention, aussi le fit-elle immédiatement, bien qu'elle dû d'abord déloger Jens qui semblait particulièrement occupé à fouiner sur des sites de jeux vidéos.

La fillette n'était pas la personne la plus à l'aise sur un ordinateur; sans doute parce qu'elle ne les utilisait que pour le strict minimum en général. Tout du moins, elle possédait au moins une adresse mail et puis écrire au fameux Ludvig Strömbald, bien qu'elle hésitait longuement à chaque phrase, si ce n'était pas à chaque mot. Finalement, elle parvint tout de même à lui expliquer que c'était Karl-Erik Holsner qui lui avait donné cette adresse mail, avant de se présenter et d'expliquer de facon sommaire les raisons qui avait poussé le journaliste à lui donner ses coordonnées. Et, après avoir envoyé son mail, libéra l'ordinateur pour se chercher une occupation en attendant.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/28.C. Suède - Les voies du Seigneur   Lun 9 Fév - 17:54

La réponse parvint environ une heure après l'envoi du mail.

Contenu du message :

Bonjour Nadja,

Karl-Erik m'a tout juste prévenu que tu m'écrirai. Je suis très occupé et m'excuse si ma réponse est un peu écrite sur le vif. J'aurai à peine le temps de me relire.

Pour un mutant qui débute dans la pratique de ses pouvoirs, l'idéal est d'être entouré d'autres mutants, pour se sentir à l'aise et progresser dans les meilleures conditions. Je te conseille chaudement de t'adresser à Mme Lily-Rose Donowho, alias Mask, directrice d'un Institut à San Francisco qui forme les jeunes mutants comme toi. Voici l'adresse complète :

Graymalkin Industries
Marin Headlands, Comté de Marin, San Francisco, Etat de Californie, Etats-Unis.

Et voici le mail de Mask :

mask@ixm.net

Tu peux lui écrire de ma part. Je crains qu'elle ne soit pas très joignable par téléphone, pour ma part j'utilise le mail, mais voici le téléphone [...].

Tu verras c'est une école un peu particulière car ils font des missions parfois dangereuses, toujours pour la bonne cause : celle de la paix et la fraternité. Mask applique en toute occasion ses valeurs chrétiennes et c'est une femme d'une grande douceur et pédagogie. Elle-même est une mutante de grande expérience, tu en as peut-être entendu parler à la télévision sur l'affaire des Pères Fondateurs et d'autres. Ils opèrent surtout aux Etats-Unis.

Bien sûr aucun des pensionnaires n'est obligé de s'engager dans de telles opérations, je crois que certains se contente d'être formés au maniement de leur pouvoir et mènent à côté de cela une vie presque "normale".

C'est sans aucun doute ta meilleure option. En tout cas je ne connais pas d'autre établissement de ce genre et de cette qualité.

Bien sûr cela fait loin pour toi, alors si tu es dans le besoin, je t'offre le billet d'avion aller-retour. Tu n'as qu'à m'envoyer tes dates et ton numéro de passeport.

Tu as un don merveilleux qu'il faut absolument développer ! S'il est toujours là tu trouveras même à Graymalkin un mutant du nom de Lorenzo Mancini alias Claymore dont le pouvoir est très similaire au tien.

Tiens-moi au courant et passe le bonjour à toute l'équipe ! Je dois filer mais n'hésite pas à me recontacter notamment pour le billet.

Bien cordialement,

Ludvig.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 03.05/28.C. Suède - Les voies du Seigneur   Lun 9 Fév - 20:52

Avec une famille composée de neuf membres dont sept enfants, l'incluant par ailleurs, la fillette ne récupera pas l'ordinateur familial une heure après; et il lui fallu attendre un peu plus avant de pouvoir lire la réponse du fameux mutant évoqué par le journaliste. Il était certes très occupé, et elle n'en doutait pas de la part d'un homme travaillant dans l'humanitaire; il devait déjà avoir fort à faire, aussi s'estimait-elle déjà heureuse de pouvoir obtenir une réponse dans la journée même. Toutefois, ce dernier lui envoyait à son tour de nouvelles coordonnées, encore plus lointaine que les siennes: voilà que celui-ci l'adressait à une femme, une mutante, vivant en amérique. Pourtant, il semblait qu'elle tenait une école permettant précisement aux jeunes comme elle de pouvoir gérer leurs capacités si particulières.

Son père fut rassurée de voir que la directrice partageait des valeurs chrétiennes; tandis que sa mère était assez séduite par l'idée d'une école qui lui semblait être d'une aide plus concrête et rassurante qu'ils pourraient apporter à leur cadette, et l'offre de Ludvig pour le billet aller-retour les convainqua également. Etant des parents avant tout, ils s'occupèrent eux-mêmes d'écrire cette fois le mail à cette Lily-Rose Donowho, en se présentant ainsi qu'en parlant de leur fille et de sa capacité à soigner, avant de lui poser plusieurs questions sur le fonctionnement de l'école, les frais de scolarité et d'autres petites broutilles techniques; car s'ils n'étaient pas tout à fait réticent à l'idée de l'envoyer aussi loin, ils tenaient à s'assurer d'en savoir un minimum avant de l'autoriser à aller dans une terre lointaine et inconnue.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/28.C. Suède - Les voies du Seigneur   Mar 10 Fév - 14:01

Tout fut bientôt convenu entre la directrice et les parents, qui obtinrent les réponses à la plupart de leurs questions. Bien sûr, concernant le développement des capacités mutantes de Nadja et l'évolution politique aux États-Unis, elle ne pouvait s'engager. La venue de la guérisseuse était attendue avec plaisir et il était espéré qu'elle s'épanouirait pleinement dans la communauté des X-Men.

La jeune fille eut le temps de faire ses préparatifs, recevoir comme promis le billet d'avion financé par Ludvig, et profiter de sa famille avant le départ.

*  *
*



Le jour J, un taxi la déposa à la nuit tombée, avec ses bagages, devant l'imposant portail du complexe "Graymalkin Industries". Quand la jeune Suédoise sonna, le portail s'ouvrit et une voix électronique retentit.

"Signature mutante détectée. Bienvenue à Graymalkin, Caducée."

La jeune fille avait le champ libre pour se rendre jusqu'à la bâtisse.


[Ta mission de contact se termine ici, j'espère qu'elle t'a plu. Tu peux ajouter 2 points à ton diagramme <dans ce sujet.>

Je te laisse choisir d'ouvrir un sujet (Parc ou Hall) ou de poster dans un sujet déjà existant dans le forum <de Graymalkin Industries>

Bonne chance à Nadja et bon jeu à toi ! Very Happy ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 03.05/28.C. Suède - Les voies du Seigneur   

Revenir en haut Aller en bas
 
03.05/28.C. Suède - Les voies du Seigneur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les voies de la damnation - les cendres de Middenheim
» Liste des prérequis pour les 6 voies
» Les Voies de la Damnation (2) - Les Tours d'Altdorf
» [Stockholm - Suède] Attaques des minotaures noirs
» Deux nouvelles voies !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Terre 616 :: Europe-
Sauter vers: