Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 03.06/02.Sc. Cock en stock

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Alexander Conowell

avatar

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/02.Sc. Cock en stock   Sam 27 Déc - 20:12

La question de Tonga ne trouva aucune réponse. Comment voulait-il que ça puisse aller correctement ? Aliéné par un autre mutant, il pouvait mieux imaginer ce qu'avait ressenti Mbarou, encore que pour cette dernière le soucis provienne davantage du fait d'avoir blessé d'autres élèves. Pour Alex, seule la première étape suffisait à le rendre dingue.

Le petit mutant essaya même de lui signaler qu'il pouvait comprenait ce qu'il avait vécu en parlant d'avoir aussi été manipulé. Mais le contrôle était implacable. Ce n'était pas une duperie mentale mais bel et bien une possession totale.

Les bras croisés, Dreams toisa le couloir qui apparaissait devant eux. Métalliques et futuristes, les lieux où ils se rendaient aurait probablement été hostile dans d'autres conditions. Une femme au teint étonnamment pâle s'approchait d'eux. Avec ses cheveux blancs, il était difficile de lui donner un âge, d'autant que sa peau ne possédait encore aucune ride.

Particulièrement calme, elle leur indiqua qu'elle les attendait avant de s'étonner de ne pas voir Vadim à leurs côtés. Difficile de se retenir de lui lancer une réponse cinglante sur la situation que leur "jeu" avait provoqué, mais dans l'immédiat, il valait mieux prendre ce pour quoi ils avaient infiltré ce bâtiment. Pourtant, il répondit quant à sa remarque de ne pas être rejetée.

- " Les gens aiment rarement qu'on leur grouille dessus sans qu'ils nous aient invité à le faire. " indiqua-t-il laconiquement alors qu'il allait à suivre la femme.

Vivement que leur mission se termine et qu'il récolte ce Kick, autant pour Lorenzo que pour lui-même.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malo Le Pouhibec

avatar

Messages : 1924
Taille : 1m52
Poids : 39 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Terreur des Préaux
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/02.Sc. Cock en stock   Dim 28 Déc - 13:43

À l'ouverture des portes (sous-sol : ustensiles de laboratoire, produits pharmaceutiques, lingerie féminines ?), Malo resta un instant sans voix (chose suffisamment rare pour le mentionner) devant l'imposant complexe souterrain qui se devinait. Écarquillant les yeux, le gamin, bouche bée, sortit lentement de la cage d'ascenseur, regardant autour de lui avec fébrilité.

Une fois nez-à-nez avec la femme, il referma rapidement son bec pour essayer d'afficher une assurance qu'il ne ressentait pas.

"Euh, ouai... C'est nous...", répondit-il d'une voix qu'il espérait ferme, tout en tentant de la baisser de quelques octaves, histoire de paraître plus vieux. "Le petit est un peu fatigué mais, vous inquiétez pas, j'vais l'chercher. Attendez-nous..."

Sans vraiment attendre l'autorisation, le Breton se téléporta aussitôt à l'étage où se trouvaient ses camarades. Informant brièvement leur professeur que la suite se passait plus bas mais qu'il savait pas s'il était invité, il saisit le bras de Vadim pour revenir devant leur "hôtesse".

Espérons que le jeune Russe ne leur fasse pas honte en s'évanouissant comme une fillette avant la fin de l'histoire...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://departement-cherub.forumgratuit.org/
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/02.Sc. Cock en stock   Mar 30 Déc - 14:24

Lorenzo observait Vadim d'un air soucieux avant de répondre calmement :

"Oui, tout va bien... Le "jeu" semble terminé."

Malo arriva au même moment, informant l'Italien de ce qui se passait en bas et acquiesça avant d'indiquer :

"Je ne crois pas que ce soit raisonnable de prendre Vadim dans son état... Mais surtout, soyez prudents, je soupçonne ces individus d'être mentalement assez instables..."

Le professeur observa pensivement le mutant qui semblait contrôler la mousse. Il était inconscient, étendu sur le sol, nu comme un ver. C'était sans doute un élémentaire de mousse. Le mutant énergétique reposait toujours dans l'ascenseur mais pour combien de temps ? Quelque chose disait au Florentin qu'il ferait mieux de ne pas se trouver dans les parages à son réveil... Un peu plus loin, le chien jappait sinistrement aux côté de son maître, parfaitement immobile. Il était étonnant que les gardes ne reprennent pas conscience d'eux-même ou qu'ils soient tous actuellement contrôlés... Les pouvoirs de cette mentaliste devait être très puissant... Le kick était plus que prometteur.

Pendant ce temps-là, Breizh téléporta ZeroG dans les sous-sols, et l'arrivée brutale du jeune homme dans les sous-sols, ne le laissa pas de marbre. Il hoqueta avant de rendre tout son repas de la veille à même le sol... Une flaque brune et peu ragoutante agrémentait désormais le décor sobre du couloir. La tête du jeune Russe lui tournait furieusement et il lui faudrait encore quelques instants avant de pouvoir marcher à la suite de ses camarades.

Chacune des respirations de Tonga, l'élançait douloureusement. Il laissa à plusieurs reprises échapper un gémissement et sentait ses forces le quitter un peu plus à chaque pas.

A la réplique d'Alexander, la femme sourit légèrement :

"Je n'ai jamais eu l'intention de vous faire du mal..."
Elle observa Vadim pâle comme la mort et lui lança : "Oh, ne t'inquiète pas... Ca fera un repas de choix pour mes amis... Les fourmis sont mes amies les plus proches, elles sont travailleuses et très efficaces... Elles sont de parfaits éclaireurs car en général les gens les apprécient... Tu as été bien gentil de l'accepter sur toi, tout à l'heure..."

Son regard était perdu dans le vague comme si elle ne s'écoutait même pas parler.

Les X-men suivirent tranquillement l'étrange mutante à travers les couloirs et se retrouvèrent dans une large pièce qui ressemblait à un laboratoire très sophistiqué. Il y avait des plans de travail un peu partout, des béchers, des becs bunzen, des alambics, et plusieurs ordinateurs derniers cris qui ronronnaient doucement sur les établis. Le décor était toujours aussi métallique mais les lumières étaient beaucoup plus fortes. Dans cette pièce se trouvait aussi, une autre personne :


Nul doute que les X-men se trouvaient en présence de la mentaliste... Il était difficile de savoir s'il s'agissait d'un homme ou d'une femme quand on la regardait. Les traits semblaient féminins mais elle n'avait aucune poitrine. Les cheveux courts, les pommettes saillantes accentuaient d'autant plus cette ambiguïté du genre. Ses expression faciales ne cessaient de changer entre la surprise, l'épouvante, la démence, la joie, la sérénité... L'individu semblait clairement perturbé comme les X-men avaient pu s'en douter lors du "jeu".

"Hahahaa" S'exclama-t-elle dans un rire excessif. "Vous êtes encore plus comiques face à moi!"

La contrôleuse d'insectes rejoignit sa compère et indiqua sombrement :

"Voici ce que vous cherchez..."
Elle désigna un ordinateur actuellement en veille. "J'imagine qu'il suffit de prendre le disque dur..."

La mentaliste décrocha un sourire étrange et souffla :

"Le Kick est une substance fascinaaaaaante. Mais, j'vous conseille d'en prendre tous les jours sinon vl'a comment ça fouette le cul !"



[HJ : Nous arrivons dans notre dernière phase de jeu. Je vous conseille d'user et d'abuser des actions rouge autant que faire se peu si vous souhaitez mener à terme la mission."]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonga Boudawa

avatar

Messages : 1154
Taille : 1m79/90cm
Poids : H:67kg F:6kg900 P:12kg300 D:4kg800

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Chair d'Assaut
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/02.Sc. Cock en stock   Mer 31 Déc - 0:17

Tonga observait sans parler. Il avait vachement mal. Bien plus que ce qu'il ne voulait bien l'admettre. Se péter une côte, ça lui était déjà arrivé. Il devait y en avoir un peu plus d'une. Ou alors, une hémorragie interne. Il respirait doucement. Il avait besoin de repos. Décidément. Il les enchaînait.

Ils arrivèrent devant une blonde. Putain de bonnasse. Elles contrôlaient les cafards. A l'entendre, en fait non. Elle contrôlait les insectes. La fourmi du début de parcours. C'était une indic'. On aurait mieux fait de la bouffer. Trop tard. Bon dieu ce que ça tire.

Apparut ensuite un mec. Non, une fille. Bizarre. A sa voix, une femme. La contrôleuse. Il aurait été à la place d'Alex, il l'aurait frappé. En plus, elle avait une rire de merde. La bonnasse pointa l'ordi du doigt. On avançait. Le Kick était là. Ouf, respiration courte. Du mal à respirer. Et l'autre grognasse souriait comme une conne. Tonga détestait sa voix.

- Chef ? On l'a.

Difficile de parler. Ca s'entendait. Il avança doucement vers l'ordi. Extraire un disque dur ? Il avait déjà fait une fois. Il pouvait le refaire. Mal au ventre. Il sortit une griffe. Il tira la tour et fit sauter d'un coup de griffe la façade métallique. Mal aux côtes. Il checka l'intérieur et chercha à faire sortir le disque dur sans l'abîmer. Quitte à couper des fils. Putes, toutes les deux. Mal au bide. On aurait commencé par là, on serait pas dans cet état.

Le Kick c'est d'la drogue. Et la drogue, c'est pour les losers. S'il n'avait pas autant besoin d'elles, il-. Grosse douleur. -il les aurait planté. Genre griffe dans le bide. Sévère. Il avait mal.

Passant outre sa douleur et sans prendre le temps de détailler l'unité centrale dont seule la façade avant était visible, Salvador décrocha un coup de griffe sur le côté de l'appareil ronronnant. La griffure entailla légèrement la paroi mais celle-ci ne se rompit pas. Toutefois, une vis retenant la paroi se détacha dans un vol plané aussi furtif qu'éphémère. Le mouvement arracha un cri de douleur à Tonga non seulement à cause de son abdomen mais aussi parce que la matière sous sa griffe était décidément plus résistante que ce à quoi il s'attendait. Heureusement que la vis avait cédé auquel cas, la griffe se serait sans doute cassée net.

Les X-men étaient un peu plus avancé mais pas beaucoup plus ; la façade métallique de l'unité centrale était détachée en haut à droite mais les autres vis étaient toujours en place. Le (ou les) ventilateur(s) de l'ordinateur semblai(ent) beaucoup plus bruyant(s).

"Vous vous y prenez vraiment comme des bleus..."
Décréta sèchement la mentaliste étonnamment grave.

Dans l'oreillette des quatre garçons, Lorenzo indiqua :

"Peut-être, pouvez-vous vous servir du pied de biche ou trouver un tournevis sur place ? J'en ai un pour ma part mais j'ai laissé la boite à outils dans le camion..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survivor.forumactif.ws/
Malo Le Pouhibec

avatar

Messages : 1924
Taille : 1m52
Poids : 39 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Terreur des Préaux
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/02.Sc. Cock en stock   Mer 31 Déc - 14:27

Avec subtilité, Tonga avait tenté d'extraire le disque dur de l'ordinateur qui le contenait. Mais pourquoi vouloir à tout prix découper la fine paroi métallique avec ses griffes ? L'ouvrir normalement ne serait-il pas, comme le faisait remarquer Lorenzo, plus facile ?

D'ailleurs, comment être sûr que ce qu'ils recherchaient se trouvait bien à cet endroit ? Ce n'était pas avec ses maigres connaissances en biologie que Malo allait pouvoir être d'une grande aide...

Tout est là-dedans ?", demanda ce dernier à miss Cafards qui semblait quand même bien plus saine d'esprit que son acolyte. "Vous avez pas des échantillons du produit également ?"

Non pas que le gamin ait une envie particulière de tester directement le kick (de toute façon, la drogue, c'est mal. Surtout quand on voyait l'état de la consommatrice régulière de kick...) mais Danger pourrait certainement l'analyser et cette étude compléterait efficacement la lecture des équations présentes dans le disque dur.

D'ailleurs, en parlant d'équations, à priori seul leur médecin de professeur était en mesure de juger de leur pertinence...

"M'sieur...", poursuivit-il dans son communicateur à l'intention de Lorenzo. "Vous voulez pas nous rejoindre pour nous aider ? J'vais chercher les outils pendant ce temps."

Et, en évitent encore de perdre du temps en recevant un éventuel conseil de prudence, Breizh se téléporta dans le camion pour y chercher les outils qui devaient s'y trouver, et revenir immédiatement avec.

Breizh se téléporta rapidement dans le camion, qui n'était alors plus garé à la même place et y trouva, malgré l'obscurité, la boite à outils. L'instant d'après, il revint auprès de ses camarades avec tout ce qu'il fallait pour ouvrir l'unité centrale. Dans la boîte se trouvait, des tournevis, des pinces, une mini perceuse, des vis, etc..

La mentaliste sauta à deux reprises en s'exclamant :

"C'est trop chouette ton pouvoir !"

La contrôleuse d'insectes indiqua plus calmement :

"L'homme qui est avec vous peut nous rejoindre, nous ne lui ferons pas de mal."

Dans le communication des X-men, Lorenzo informa qu'il rejoignait les sous-sols. Il serait là d'un instant à l'autre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://departement-cherub.forumgratuit.org/
Vadim Leskov

avatar

Messages : 390
Taille : 1m52
Poids : 41 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Caïd des Récrés
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/02.Sc. Cock en stock   Ven 2 Jan - 16:48

Vadim écouta le prof, l'air légèrement absent, avant qu'un deuxième silhouette familière s'approche de lui. "M-malo?", eut-il le temps de marmonner d'une voix faiblarde. Et Pouf! D'habitude, les téléportations de Malo sur de courtes distances ne gênaient pas le jeune russe outre-mesure. Le mal de la téléportation et celui de l'apesanteur avait en commun le plaisir des envies de vomir.
 
Mais, cette fois, l'ado toujours commotionné avait le cœur au bord des lèvres avant le décollage. C'est donc tout naturellement qu'il vomit ce que contenait son estomac à l'atterrissage. La tête qui tourne, les vomissements, du mal à se concentrer et les cheveux qui poussent dans la tête : c'était pareil que lors de sa première cuite à la vodka avec son grand frère pour ses 13ans. Cela avait été aussi sa dernière!
 
Fermer les yeux n'arrangeaient rien, et le môme se contenta de rester sur place, blanc comme un linge, en respirant fort par la bouche le temps que quelqu'un stoppe la centrifugeuse dans laquelle sa tête se trouvait. Il n'avait pas tout compris dans les paroles de la contrôleuse d'insecte, mais bon... "Fourmis  etrre cool...", lâcha-t-il dans un demi-râle essoufflé.
 
Au bout d'un moment, zero-G se leva, ou plutôt tenta de se lever, et, après plusieurs reprises, arriva a tenir debout tel un poivrot moyen. Une main sur le front, il tituba vers l'ordinateur, uniquement pour s'assoir sur la chaise à coté. Son dos lui envoyé des sensations nouvelles, en guise de souvenirs de sa rencontre avec le mur du couloir. Un pur moment Nutella! Au moins, il ne s'évanouissait pas, pour le plus grand bonheur de son pote français.
 
Il observa vaguement le fourmilier s'esquinter les griffes sur la paroi de la tour, avant que Malo se téléporte encore ailleurs. Heureusement que le breton n'avait pas le don d'ubiquité, sinon, il en deviendrait dur à suivre! S'essuyant les lèvres d'un revers de manche, le glazovite reporta son attention sur l'ordinateur en veille et décida de taper sur une touche du clavier pour voir ce qui apparaitrait sur l'écran. Après tout, avant de vouloir débrancher une machine, autant voir ce qu'elle faisait. Et puis, l'éteindre serait plus facile de manière "normale" via le menu "démarrer".
 
"Alors... si quelqu'un commencer prendre kick, lui jamais s'arrêter? Même si lui vouloir arrêter, ca pas être possible?", demanda-t-il d'une voix lancinante et atone typiquement russe.

Le jeune Russe pianota un instant sur le clavier et l'ordinateur s'activa. L'écran affichait une page bleutée et design dont le centre était occupé par un texte : "NewVision". Juste en dessous, il y fallait entrer un mot de passe. De toute évidence, l'ordinateur était sécurisé. Fait intéressant, en bas à droite de l'écran, il y avait trois autres images d'écrans, comme s'il y en avait des subalternes. Ils affichaient tous le même texte "NewVision" avec la possibilité d'entrer un mot de passe.

"Cet ordinateur coordonne tout ceux qui sont dans la pièce..." l'Insect girl cligna une bonne vingtaine de fois les paupières avant de se calmer pour reprendre : "Toutes les données sur le kick se trouvent là... Durant les expériences, nous avons eu l'occasion de les voir..."

A la question de "l'ami des fourmis", la mutante répondit :

"C'est possible mais c'est très difficile. Albert était en sevrage... Je crois que le corps finit par s'habituer à la substance, et comme elle modifie notre physique et sans doute notre comportement, nous en passer est un processus douloureux. Nous n'en savons pas grand chose... Je suis la plus épargnée car j'arrive à projeter régulièrement ma conscience dans des insectes mais je crois que les effets du Kick sont différents selon chaque mutant..." Elle désigna de nouveau l’ordinateur dépliant et repliant son doigt à plusieurs reprises. Tout doit être raconté ici."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Conowell

avatar

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/02.Sc. Cock en stock   Sam 3 Jan - 22:41

Ignorant Malo qui essayait, encore et toujours, de se vieillir, Alexander suivit le groupe alors que le Breton jugeait utile de ramener de force Vadim avec eux. Ce dernier étant dans les vappes, à quoi pourrait-il bien servir ? Si combat il devait à nouveau y avoir, il ne serait qu'un poids.

Le résultat ne se fit pas attendre. Le Russe rendit ce qu'il devait rester de son repas le plus récent, trop secoué par la téléportation inutile. La manipulatrice des insectes précisa que son pouvoir s'étendait même aux fourmis, parlant d'elles comme ses amies. Etaient-elles liées par une relation empathique ? Peu importe.

Rejoignant finalement le laboratoire, le groupe découvrit enfin le ou la manipulatrice mental, aux traits androgynes. Malgré tout, quelques caractères légèrement féminins orientaient sur son genre. Mais ce n'était finalement qu'un détail. Alex ne prendrait pas davantage de gants s'il devait s'en débarrasser. Ses attitudes montraient clairement qu'il lui manquait quelques cases émotionnelles.

La copine des insectes indiqua que ce qu'ils cherchaient était sur un disque dur. Tonga s'employa à tenter de le récupérer, ce qui laissa l'asiatique dans l'expectative.

- " Et téléporter directement la tour dans la voiture ou chez nous... non ? " demanda-t-il ironiquement.

Quand on avait un téléporteur avec soi, il n'y avait pas besoin d'opérer certains objets inertes sur place, surtout sans avoir les bons éléments pour le faire. Même si Malo venait de revenir avec les outils pour travailler, ils n'avaient peut-être pas de temps à perdre. Les gardes pourraient finir par leur tomber dessus à force.

- " Est-ce qu'il y a des échantillons ou du Kick en flacon que l'on peut récupérer ici ? " interrogea-t-il l'une des deux mutantes shootées.

Avoir la substance pure leur éviterait de revenir bredouille s'il n'y avait pas la possibilité d'avoir des informations sur le Kick à partir du disque dur, ou qu'ils étaient incapables de le recréer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/02.Sc. Cock en stock   Lun 5 Jan - 13:45

Agité de spasme compulsif, la mentaliste observait tout ce petit monde s'affairer autour de l'unité centrale et accueillit la suggestion d'Alexander non sans un petit rire agaçant.

"Décidément, vous z' êtes pas très compétents..." Remarqua-t-elle en faisant le tour de la table.

Dreams essaya d'en savoir plus concernant d'éventuels échantillons et elle indiqua :

"C'la fait une semaine qu'ils testent sur nous l'Kick aérien... Ca dure moins longtemps mais c'est moins douloureux."

La mutante blonde pointa du doigt plusieurs armoires vitrées :

"Vous devriez pouvoir trouver ça là..." Et à son amie de renchérir : "Sur place ou à emporter ?"

Lorenzo arriva à point nommé du couloir, ayant déjà pénétré dans plusieurs pièces pour s'y retrouver. Cette visite inopinée des sous-sols lui en avait appris un peu plus sur les activités illicites de NewVision mais les exposer aux X-men n'était pas le plus urgent pour le moment. Les deux femmes regardèrent le Florentin entrer avec circonspection.

"Bonjour Mesdames..."


L'androgyne pointa du doigt le visage blessé du professeur et indiqua :

"C'était un coup de traître, tout à l'heure."

Après s'être enquis de l'état de ses élèves d'un simple regard, l'Italien répondit sèchement :

"J'imagine que lorsqu'on risque un coup de taser, on est soudainement plus imaginatif..."


La jeune femme sourit stupidement et le médecin la laissa entortiller ses cheveux du bout de ses doigts, pour se tourner vers ses étudiants :

"Ne perdons pas une minute de plus. Breizh, Dreams a raison, téléportons l'unité centrale, nous ne laisserons aucune trace. ZeroG et Salvador auront peut-être besoin d'être téléportés pour revenir dans la camionnette. Pendant ce temps-là, Dreams et moi allons récupérer les échantillons."


L'Italien fila donc vers l'armoire et localisa l'étagère où devait se trouver des doses de kicks dans des petites fioles à l'aspect bleuté.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Conowell

avatar

Messages : 1343
Taille : 1m65
Poids : 58 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
8/15  (8/15)
Connotation: Discrétion assurée
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/02.Sc. Cock en stock   Ven 9 Jan - 22:22

Ignorant royalement la remarque désobligeante de la mentaliste, Alexander observa la direction pointée du doigt. Ce qu'ils cherchaient se trouvait dans ces armoires. Se retenant de lancer une remarque sur la tentative d'humour de l'androgyne, l'asiatique s'approcha du Kick tandis que Lorenzo débarquait dans la pièce. Ils allaient enfin toucher au but et pouvoir rentrer dans quelques minutes.

Après un rapide échange avec les sujets de tests et quelques directives pour son groupe, la récolte put démarrer. Accompagné cette fois par un référent, Alex devrait la jouer fine pour tenter de détourner quelques fioles. Pour l'occasion, il utilisa diverses poches pour se saisir d'autant de doses que possibles suivant la quantité que l'Italien voudrait prendre.

Lorsqu'il faudrait les rendre, il serait toujours possible d'oublier, par erreur, quelques échantillons de Kick au fond de certaines poches. L'inattention pouvait toucher n'importe qui après tout...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malo Le Pouhibec

avatar

Messages : 1924
Taille : 1m52
Poids : 39 kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Terreur des Préaux
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/02.Sc. Cock en stock   Ven 9 Jan - 23:26

Enfin quelqu'un s'extasiait sur le pouvoir hors du commun du jeune Breton... Le seul inconvénient était que cette reconnaissance provienne d'une personne dont l'équilibre mental n'avait pas donné, jusqu'alors,des signes de très grande stabilité.

Esquissant un sourire à la fois poli et gêné à l'attention de la mentaliste, Malo se concentra plutôt sur la suite des événements. Ainsi, des échantillons de la substance qu'ils étaient venus chercher se trouvait à proximité.

Tournant machinalement le regard dans cette direction, le garçon vit son camarade, toujours aussi économe de ses gestes et paroles, se diriger vers l'armoire pour embarquer des fioles contenant le produit. Haussant les épaules, il laissa Alex faire son travail,n'ayant aucune envie de tester le fameux produit. De toute façon, le gamin possédait un pouvoir tellement "chouette" (ce n'était pas lui qui le disait, en plus) qu'il n'avait aucun besoin d'artifice ou de boost pour être, contrairement à d'autres peut-être, totalement opérationnel.

Acquiesçant aux consignes de Lorenzo, Breizh se dirigea vers l'ordinateur et, fort de sa dernière expérience en matière de piratage informatique, débrancha et rassembla soigneusement tous les fils. Le "cambriolage" de l'appartement de Benedict Watson lui aurait au moins appris ce genre de chose.

"Bon, j'emporte l'ordi à l'abri et je reviens chercher les blessés ?", demanda-t-il par acquit de conscience. "Bougez pas, je reviens."

Empoignant l'unité centrale et ses périphériques, le jeune mutant se téléporta une nouvelle fois à l'arrière du camion. Il prit le temps de dissimuler sommairement les équipements sous des couvertures avant de revenir dans le laboratoire pour proposer son aide en cas de difficulté ou, tout simplement, accélérer par des téléportations successives l'évacuation des lieux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://departement-cherub.forumgratuit.org/
Vadim Leskov

avatar

Messages : 390
Taille : 1m52
Poids : 41 Kg

Feuille de personnage
Réputation:
7/15  (7/15)
Connotation: Caïd des Récrés
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/02.Sc. Cock en stock   Dim 11 Jan - 23:01

Lorenzo avait donné ses consignes. Les valides prenaient le kick et l'ordinateur. Et les moins valides ben... Il ne faisaient pas grand chose. Vadim eut un haut-le-cœur en entendant la suggestion du prof : Malo devrait téléporter Tonga et lui à nouveau. "J-je pouvoirr bouger... doucement...", grimaça-t-il, voulant éviter de redonner un repas gratuits aux fourmis. Évidement, le Malo-Express était surement le plus rapide et raisonnable. Mais quand même!
 
Son regard se leva vers le breton lors de son retour, tel le russe bourré à la sortie d'un bar essayant de prouver qu'il peut rentrer chez lui tout seul. Pas très convaincant. "Ok...ok...", se résigna-t-il dans un soupir. Il jetta un dernier regard à la mentaliste et à Mme fourmi "A plus tarrd...", dit il avec un faible sourire avant de tendre son bras pour une nouvelle téléportation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.06/02.Sc. Cock en stock   Mer 14 Jan - 13:38

Claymore et Dreams se dirigèrent vers l'armoire vitrée d'où ils purent récupérer aisément quelques fioles. Alexander en plaça quelques uns dans ses poches sous le regard malgré tout...attentif du médecin. Ce dernier se rappelait bien évidemment la recommandation de Lily-Rose concernant les élèves et le Kick. La tentation d'en user serait pour eux naturellement très forte. Mais au vue des dommages mentaux qu'il semblait causer, ce n'était pas très judicieux de s'en servir sans une analyse poussée...

Breizh téléporta Vadim qui se laissa emporter dans la camionnette où il put s'asseoir confortablement pour reprendre ses esprits. La seconde téléportation fut moins éprouvante mais le jeune Russe gardait sa pâleur cadavérique. Sa tête lui faisait un mal de chien. Le téléporteur revint aussitôt et rapidement ce fut Tonga, immobile, tel une statue, qui se retrouva dans la camionnette. Il ne parlait pas et regardait fixement devant lui, tentant probablement de gérer la douleur à l'abdomen... Malo se reposa un petit peu dans le véhicule après l'usage intensif de son pouvoir pour laisser les deux autres mutants encore valides rejoindre le fourgon par eux-même.

Lorenzo, aux cotés d'Alexander, se tourna vers les deux mutantes et proposa :

"Nous pouvons vous faire quitter cet endroit et vous trouver un refuge si vous le désirez..."


La mentaliste tapa du poing sur la table, soudainement énervée :

"Non ! Non ! Je ne partirai pas d'ici ! On s'occupe bien de nous ici !"

La contrôleuse d'insectes se rapprocha du Florentin et lui murmura :

"Ne vous inquiétez pas pour nous. Nous sommes volontaires et très bien payés pour nos services... Vous avez eu ce que vous vouliez, partez maintenant, ça vaut mieux..."

L'Italien n'insista pas et se tournant vers Alexander l'invita à le suivre pour quitter le laboratoire. Ils prirent l'ascenseur, passèrent par les couloirs puis le hall et arrivèrent finalement dehors où plus aucun garde ne se trouvait. Ils purent remonter dans la camionnette, leurs doses de kicks sur eux et l'unité centrale dans le coffre du petit fourgon. Claymore félicita chaudement ses élèves et fila en trombe en direction de Graymalkin...


[HJ : La mission se termine ici ! Félicitations ! J'espère que vous avez pris autant de plaisir à la jouer que moi à la meujeuter. Je regrette une certaine passivité, surtout à la fin de la mission. A ce moment-là, des questions d'importance auraient pu être posées aux mutantes, ce qui n'a été fait que par Vadim (1 seule question). Quant au début de la mission, elle n'a pas été gérée correctement. Passer par le conduit de ventilation était une bonne idée mais à la première difficulté (grille que Tonga n'a pas réussi à ouvrir) vous avez abandonné. Or, vous aviez un pied de biche à votre disposition. Tenter de la faire céder avec cet outil aurait pu être utile.

La répartition des points a été effectuée en considérant l'originalité des actions, l'usage judicieux des pouvoirs, l'activité, l'impact de votre PJ dans la mission, la "prise d'objectifs" et l'utilisation de tout ce qui était à votre disposition pour réussir.

Voici pour la répartition des points :

Tonga : 1 pt. Jeu passif. Si je reprends les points ci-dessus pour la notation, tu n'as brillé dans aucun d'eux. C'est dommage et décevant car ta taille et ton pouvoir te rendait éminemment utile dans cette mission d'infiltration. Tu as manqué trois tours et tu n'as jamais été confronté ou presque aux ennemis. En outre, tes actions ont eu un impact très faible sur la mission, voire même lui ont porté préjudice (le cri sur le toit n'était clairement pas judicieux). Rappelez-vous que tout dans vos posts et non votre seule action est utilisé par le MJ. Tu as dépassé à deux reprises les limites de ton diagramme. Bref, dans cette mission, tu as presque été simple spectateur. Au vue de ton expérience de jeu et du PJ, le MJ attend désormais beaucoup plus de ta part. Activité insuffisante.

Malo : 2 pts. Bon jeu. Un bon usage du pouvoir. Bonne activité.

Alexander : 2 pts. Bon jeu. La maîtrise avancée de ton pouvoir a permis au groupe de s'en sortir face aux ennemis. Bonne activité.

Vadim : 2 pts. Bon jeu. Quelques erreurs mais tu es celui qui s'est le plus démarqué dans la mission du fait de l'originalité de tes actions. De bonnes initiatives et une utilisation très judicieuse de ton pouvoir pourtant encore peu développé. La fourmi du début alors que tu étais en attente aurait pu être mieux exploitée. Elle n'était pas présente à chaque post par hasard... Penser à l'alarme anti-incendie était une excellente idée car cela a achevé le "jeu". . Le coup de l'extincteur était un risque conséquent qui n'était pas à la hauteur du résultat escompté ; c'est notamment pour cette raison que je ne peux pas t'accorder un autre point. Bonne activité malgré un tour manqué.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 03.06/02.Sc. Cock en stock   

Revenir en haut Aller en bas
 
03.06/02.Sc. Cock en stock
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Pas mal de stock de gaming à vendre ou échanger
» Stock de préhistoriques à écouler !
» Stock de l'animalerie
» Programme national de cantine scolaire...
» Pour mieux comprendre la crise alimentaire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: San Francisco :: La ville :: Banlieue-
Sauter vers: