Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vers son destin

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Vers son destin   Jeu 12 Juin - 8:18

Tout avait été très vite, bien trop vite... En l'espace de quelques minutes, le jeune Nathan Ford avait vue sa vie basculer vers un avenir incertain. La raison? Ses "dons" que cette fois, il n'avait pas pu cacher à ses parents d'adoptions. Depuis déjà deux années qu'il avait découvert qu'il était un mutant, le jeune garçon n'avait cessé de cacher ses pouvoirs, non pas qu'il avait voulu renier son gêne X, bien au contraire mais parce que six ans plutôt, il avait été adopté par un couple qui ne soutenait vraiment pas la cause mutante. Un des avantages pour les mutants qui résidaient la côte ouest, était la tolérance des gens "normaux" envers eux mais il y avait hélas toujours quelques exceptions. C'était ainsi que du haut de ses douze ans fraîchement atteint, ce petit mutant s'était retrouvé à fuir sa famille d'adoption, pendant un pique-nique qui avait mal tourné. A cause de sa claustrophobie, Nathan n'avait pas pu contenir ses pouvoirs quand sa mère d’adoption l'avait recouvert sous une nappe et cette partie d'amusement s'était alors transformé en cauchemar. Devant la peur, les cris de cette femme, la colère et la haine de son père adoptif qui jusque-là avaient pourtant été des parents attentionnés et aimants, le jeune garçon avait du prendre la fuite.

Nathan avait dans un premier temps couru jusqu'à en perdre halène, sans savoir où aller, simplement couru et marqué le plus de distance possible, avec ceux qui ne seraient désormais qu'une grosse partie de son passé, des gens qu'il avait aimé et aimerait toujours mais qu'il avait peu de chance de revoir dans l’immédiat. Au dessus de la tête du gamin, la pluie avait commencé à tomber, tendit que les grondements du tonnerre amorçaient maintenant un bon orage. Au bout d'un moment, Nathan s’arrêtait finalement de courir, complètement dans l'impossibilité d'aller plus vite et reprenait son souffle. Effrayé à l'idée de se retrouver seul et de ne plus revoir sa famille, le jeune garçon ne cherchait pas à retenir les larmes qui coulaient sur ses joues et tandis que la pluie commençait sérieusement à le tremper, il se décidait finalement à trouver un abri, avant de finir trempé jusqu'au os, même si c'était en réalité déjà un peu le cas. Le jeune mutant n'avait aucune idée de l'endroit où il se trouvait et même s'il était plutôt courageux et débrouillard, il était encore très jeune et n'avait pas pour habitude de traîner n'importe où et seul. Faute de ne plus avoir la force de courir, il marchait tout de même rapidement sous la pluie battante qui achevait de le tremper et le tonnerre qui le faisait sursauter. Après être passé devant un groupe de jeunes adultes qui tentaient de l'intimider en l'appelant, Nathan ne se retournait pas et s'abritait alors dans un tunnel.

Une fois à l'abri dans le tunnel faiblement éclairé, le jeune garçon s'assit sur l'un des bancs en piètre état qui se trouvait sur l'un des coté de ce tunnel, près d'un distributeur de boissons hors service et de ce qui semblait être une carcasse de voiture brûlée. Nathan qui était complètement perdu dans ses pensées et tentait de sécher ses larmes, regardait à l’extérieur la pluie qui tombait en cette fin d'après midi et les éclairs qui éclairaient d'avantage le tunnel, que les pauvres éclairages qui ne fonctionnaient que partiellement. Le jeune garçon n’avait alors aucune idée de l'endroit où il se trouvait et ne savait d’ailleurs même pas s'il était encore à San Francisco. De temps à autres, une ou deux voitures traversaient le tunnel et quelques passants dont certain vraiment peu fréquentables, venaient s'abriter de la pluie, dérangeant au passage, ce qui semblait servir de triste logement quotidien aux sans abris. Nathan, dont les pleures s'étaient changés en de simples sanglots qui résonnaient dans le tunnel, n'était vraiment pas rassuré dans cette endroit et seul le fait de penser qu'il avait des pouvoirs plutôt utiles, le réconfortait, encore fallait-il qu'il sache s'en servir quand il le désirait. Il se recroquevillait alors ensuite en ramenant ses genoux près de lui sur le banc et en y cachant sa tête dedans, s’efforçant d’ignorer tous les étranges bruits qui émanaient de ce tunnel et cette très mauvaise odeur, sans doutes dû aux nombreux déchets et autres excréments, qui ne semblaient jamais être ramassé.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Vers son destin   Jeu 12 Juin - 23:39

[Bienvenue dans ta phase d'introduction. A partir de maintenant, la suite des événements sera scénarisé et adaptée en fonction des paroles et actes de ton personnage. Si tu as des questions, n'hésite pas à m'en faire part!]

L'endroit n'était clairement pas fait pour les enfants. Aux odeurs d'excréments se mêlaient parfois ceux tout aussi peu souhaitables de l'alcool. Parfois, des conversations insaisissables tels des borborygmes parvenaient jusqu'aux oreilles du pauvre Nathan, recroquevillé sur un banc grinçant dont la stabilité laissait bien trop à désirer. Malgré les températures acceptables, la pluie absorbée par ses vêtements lors de sa course effrénée le faisait gelotter. Quelques sans abris, plus soucieux de ce qui les entouraient que d'autres, posaient sur le gamin des regards peu avenants. Prêt de l'entrée du tunnel, un vieil homme chauve et barbu tournait régulièrement la tête vers Nathan sans rien dire, tandis qu'un autre, allongé conre des sacs de jute non loin, ouvrait parfois un oeil pour regarder l'enfant comme si les sanglots dérangeaient son sommeil.




Un autre, bien plus inquétant, faisait de constants allées et retours, insultant les véhicules qui, à son goût, se rapprochaient trop près du trottoir. Au boude d'un moment, il vint s'asseoir sur le banc, faisant dangereusement chanceler ce dernier, avait de poser sur Nathan un regard lourd tout en baragouinant sur un ton colérique chargé d'alcool.

"Dégage sale mioche! C'est mon banc"


Mais à peine avait-il finit sa phrase qu'une voix juvénile vint lui rentrer dedans sans le moindre ménagement.

"Fous-lui la paix Joe! C'est le banc de Los Locos!"

Un enfant, dont l'âge devait avoisiner celui de Nathan, fit un geste peu poli à l'égard du SDF en s'interposant, bousculant même le vieux au passage en exposant fièrement des tatouages qui paraissaient déplacés sur ses bras juvéniles.


Le garçon se tourna vers Nathan en lui attrapant le bras.

"Lèves-toi, on dégage d'ici."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers son destin   Ven 13 Juin - 11:22

Nathan restait un moment recroquevillé sur le banc et commençait sérieusement à frissonner. Il y avait certes une grosse partie qui était dû à ses vêtements complètement trempés, mais la principale raison était tout simplement, qu'il était effrayé. Depuis qu'il était devenu claustrophobe, six ans plutôt en restant enfermé dans un placard de l'orphelinat, le jeune mutant ne supportait pas d'être enfermé et ce tunnel sombre n'aidait en rien sa phobie. Au bout d'un moment, il finissait par lever un peu la tête et en observant son environnement et il remarquait le sans abris barbu, qui le dévisageait au loin. Il y avait aussi cet autre homme qui ne dormait que d'un œil, mais ce qui effrayait désormais Nathan, c'était l'homme qui venait de s'asseoir près de lui. Le petit mutant priait au fond de lui pour que cette personne malodorante s'en aille, mais quand l'homme ouvrit la bouche, Nathan sursautait et n'osait pas le regarder. Manifestement, il s'était assit là où il ne fallait pas et d'ailleurs il n'avait sa place nul-part dans cet endroit. La famille d'accueil du jeune garçon n'était pas spécialement aisé, mais elle résidait dans une zone pavillonnaire assez loin des bas-quartiers. Ainsi, Nathan n'avait pas l'habitude de se retrouver dans un tel endroit mais au-delà de sa peur, il ne pouvait pas s'empêcher d'éprouver de la pitié pour toutes ces personnes qui n'avaient pas d'abris.

Le gamin allait se lever, s'excuser et tenter de trouver un meilleur endroit, quand un enfant d'à peu près son âge, venait d'arriver devant lui et sans la moindre retenue, s'adressait au sans-abri, qu'il semblait connaitre. En d'autre circonstance, Nathan aurait sans doute trouvé ce gamin tatoué plutôt amusant mais pour l'heure, il se contentait de le laisser l'emporter loin de cet endroit. Il s'était laissé tiré par le bras, mais au bout de plusieurs mètres, il décidait tout de même d'en savoir un peu plus sur les intentions de l'autre gamin.

"Hey! Attend! Tu m'emmènes où là? Et t'es qui d'abord ? Et c'est qui Los Locos ?!"

Nathan commençait soudainement à paniquer en s'imaginant se retrouver embarqué dans un gang ou à faire je ne sais trop quoi pour le compte de mauvaises personnes. Si de mauvaises personnes découvraient son "don" elles pourraient le forcer à voler ou à faire de pires choses encore et ce n'était pas dans ses intentions. Le jeune garçon allait probablement devoir trouver une nouvelle vie et il le savait, mais au fond de lui, il savait aussi que sa place était auprès de bonnes personnes et sans doutes parmi des mutants, tel que ceux qui faisaient régulièrement de bonnes actions. Alors, non! Nathan ne se laisserait pas faire et même si le gamin l'avait tiré d'un mauvais pas, il n'était pas question qu'il se laisse engrener par n'importe qui. Avec tout ce stress en lui et cette peur mélangée à de la colère et à de l'incompréhension, le jeune mutant sentait son pouvoir qui cherchait à se manifester en lui.

*Pitié....non....pas maintenant....*

Nathan avait découvert son pouvoir depuis environ deux ans, mais il ne l'avait pas utilisé régulièrement et pour le moment, il échappait bien trop souvent à son contrôle. Cette vague d'émotions qui le submergeaient n'aidait en rien son contrôle sur son pouvoir et tandis qu'il regardait le garçon tatoué, Nathan tentait d'extirper son bras, avant qu'il ne le fasse d'une autre façon.

"-Lâche moi le bras s'teuplais..."

Hélas, le petit mutant ne semblait pas parvenir à se contrôler et tendit qu'il respirait fortement, son pouvoir semblait bien décidé à se manifester. Le problème était que son don n'était pour le moment pas réellement stable et qu'il se manifestait de bien différentes façons.

[ Merci pour le bienvenu et merci aussi de t'occuper de mon intégration. J'ai marqué ma dernière ligne en orange parce que je pense que le fait que le pouvoir de Nathan risque de se manifester, peut être considéré comme une action. Dit moi si jamais je me trompe et si je dois changer des choses.]
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Vers son destin   Ven 13 Juin - 20:43

[Le choix de l'orange se prête d'avantage à un action souhaitée par le personnage, avec un objectif en particulier. Par exemple, le fait de tirer pour libérer son bras. Néanmoins ton choix correspond à la psychologie du personnage et aux risques qui en découlent, donc ça reste approprié! ^^]

Le gamin qui traînait Nathan parut d'abord ignorer les objections de ce dernier, maintenant d'une poigne ferme le bras du jeune mutant pour l'éloigner du barbu parfumé à la piquette. Au fur et à mesure des quelques mètres parcouru, il parut tirer moins fort et s'arrêta même carrément quand Nathan lui demanda poliment de le relâcher. Ce qu'il ne fit pas tout de suite, jusqu'à-ce que ses doigts "traversent" subitement la chaire du garçon. Il fit un bond en arrière sous la surprise et regarda sa propre main avec un air d'incrédulité.

"C'était quoi ça? C'est toi qui a fait ça?"

Etrangement loin d'être horrifié, le gamin des rues se rapprocha même de Nathan avec un air de franche curiosité qui fut vite douchée par l'entrée dans le tunnel d'un véhicule des forces de l'ordre qui roulait à la vitesse du pas.


A l'intérieur, le policier qui conduisait semblait prêter plus d'attention au trottoir de son côté, tandis que son collègue sur le siège passager scrutait sans gêne aucune les sans abris. Ils paraissaient chercher quelque chose mais étaient pour l'heure à sage distance enfants. Le môme tatoué se reprit.

"Ecoute-moi bien... Ici, t'es sur le territoire des Locos. Et sans vouloir te filer les boules, un petit bourgeois comme toi ça vaut de l'or. Si tu tiens à tes miches, tu ferais mieux soit de me suivre, soit d'aller voir les deux volailles là-bas pour qu'ils te ramènent dans ton petit palace."

Il mis les mains sur les hanches, affichant une attitude sans doute un peu trop sûr de lui.

"J't'oblige à rien, mais t'as pas la tête d'un gosse que ses vieux laisseraient se perdre par ici. Donc tu dois fuir quelque chose, si tu vois c'que j'veux dire..."

Il agita sa main qui avait traverser le bras de Nathan sous le nez de ce dernier, avec un petit air provocateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers son destin   Sam 14 Juin - 10:20

La sensation qui suivait, Nathan commençait à la connaitre, de petits chatouillements, une impression de légèreté et son pouvoir s'enclenchait. Le bras du jeune mutant était l'espace de quelques secondes, devenu intangible et la main de l'autre gamin s'était alors heurtés à du vide. Le petit mutant avait craint le pire en voyant son pouvoir se déclencher, il venait d'être rejeté par sa famille et la vérité était qu'il ne voulait pas se retrouver seul. Alors, oui Nathan avait voulu empêcher ce garçon tatoué de l'amener plus loin parce qu'il avait peur de l'inconnu mais il n'avait aucunement l'intention de rester dans ce tunnel et peut-être devrait-il lui faire un peu plus confiance. Nathan regardait l'autre gamin en craignant sa réaction, mais ce dernier ne semblait nullement effrayé et bien au contraire il semblait même intéressé.

"Heuu..ouai, c'est moi qui ai fait ça, mais j'ai pas fait exprès et j'te ferais pas de mal, c'est promis!"

Cela faisait beaucoup de bien à Nathan de ne pas se sentir rejeté et l'espace d'un moment, il oubliait qu'il était égaré et  se disait que se retrouver ainsi séparé de sa famille d'adoption, lui permettrait peut-être d'assumer ce qu'il était, sans avoir peur d'être rejeté ou comparé à un terroriste mutant. Il allait tendre sa main vers son nouveau compagnon en tentant de lui montrer une fois de plus son pouvoir, mais une voiture de police venait de surgir à l'entrée du tunnel. A cet instant, le coeur de Nathan s'accélérait et il comprenait très bien où voulait en venir son petit sauveur. Il n'avait rien à faire ici et si les policiers l'arrêtaient, ils le ramèneraient là où il n'avait pas sa place et il n'était pas questions qu'il se retrouve capturé ou qu'il doive continuer à devoir faire semblant de ne pas avoir de don extraordinaire. Non! Cela faisait deux ans qu'il cachait son gène X et si Nathan voulait se rendre utile au monde, il devait s'accepter tel qu'il était et pour le moment, il n'était pas question qu'il se rende à la police. Il soupirait alors et tendit une main vers son compagnon en lui faisant un petit sourire, bien décidé de repartir sur de bonnes bases.

"Bon! D'accord ! J'te suis. Je m'appelle Nathan, mais tu peux m'appeler Nath! Je suis un...un mutant et j'ai besoin de toi. Si la police me trouve, ils me ramèneront dans ma famille d'adoption et eux, ils aiment pas les gens comme moi et j'suis sûr qu'ils voudront se débarrasser de moi. Tu peux m'aider? Tu connais un endroit où ont pourraient se cacher?
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Vers son destin   Sam 14 Juin - 23:52

Malgré sa curiosité, et la bonne volonté de Nathan, le gamin eut tout de même un léger mouvement de recul quand le mutant avança sa main dans sa direction. Heureusement pour eux deux, la voiture de police avait détourné leurs attentions. Tout satisfait de la réponse du garçon, le môme tatoué se redressa un peu plus, quand il évoqua le fait d'avoir besoin de lui, faisant ressortir sans doute l'ébauche d'une petite fierté à l'idée de secourir quelqu'un dans le besoin.

"T'es mal barré."

Le gamin répondit au nouveau geste de Nathan en lui saisissant la main pour une série de poignées de mains semblable à une chorégraphie des doigts incompréhensible avant de s'immobiliser, réalisant sans doute que les us et coutumes des résidences de la classe moyenne ou des beaux quartiers n'avait rien à voir avec la culture du ghetto.

"Moi c'est Vasco, mais vaudrait mieux pas trop rester par ici si tu veux vraiment éviter la flicaille."

Il tourna le dos à la voiture qui grimpa à moitié sur le trottoir pour s'arrêter, et passa un bras par dessus les épaules du jeune mutant, faisant mine d'être un pote de longue date, masquant ainsi en bonne partie Nathan

"Fais genre un s'connait bien, et on s'barre. Chais pas si je peux t'aider, mais j'connais une ou deux personnes qui pourraient faire quelque chose."

Il jeta un coup d'oeil derrière lui pour voir un des policier sortir du véhicule et se diriger vers le premier sans-abris venu. Progressivement, Vasco incita Nathan à se mettre en marche dans la direction opposée à la voiture des forces de l'ordre, murmurant à peine sur un ton aussi interrogatif qu'admirateur.

"T'as fait quoi pour que tes vieux essaie de te ramener? C'est pas logique s'ils aiment pas les mutos!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers son destin   Dim 15 Juin - 19:58

Les choses semblaient se corser quand la voiture de police finissait par s'arrêter. Soit les gardiens de la paix s'accordaient une pause Donut, soit ils avaient repéré quelque chose. Quoi qu'il en était, cela n'avait rien de rassurant pour les deux enfants et le petit mutant comptait bien obéir à son compagnon d'infortune, qui semblait bien plus alaise que lui, dans ce milieu. De toute sa courte vie, Nathan n'avait jamais volé quoi que ce soit et en finalité, il se retrouvait quand même dans en situation délicate alors s'il voulait avoir une chance de s'en sortir, il n'avait pas d'autre choix que d'obéir à un enfant des rues. Nathan n'avait pas trop aimé que ce dernier le juge comme un fils de riche qui vivait dans le luxe et loin de toutes misères, mais les reproches devraient attendre et pour le moment, il se contentait de passer un bras sur les épaules de Vasco, en adoptant une attitude faussement amical, voir fraternel. Il marchait alors côte à côte avec l'autre gamin et tentait de lui répondre en chuchotant à son tour et en essayant d'être le plus calme possible, pour ne pas que ses pouvoirs se réveille encore.

"J'sais pas si c'est eux qui veulent me retrouver.. Peut être que des gens dans le parc mon vue utiliser mon pouvoir et que ça leur a fait peur. Ou peut être que des personnes veulent me capturer pour me forcer à faire de mauvaises choses. J'suis pas méchant moi et je veux aider les gens. Il y a ce groupe de gentil mutants qui a sauvé la maison blanche, tu t rappelles? peut être que je pourrais essayer de les trouver.."

Derrière les deux enfants, les voix des policiers se rapprochaient de plus en plus et Nathan commençait alors à accélérer le pas en tenant la main de son camarade. En tournant dans une impasse, le petit mutant aperçu une des sorties de secours du tunnel. Il montrait alors la porte à Vasco, d'un air interrogateur. Nathan ne savait pas où cela menait, mais il se doutait que l'autre garçon devait probablement le savoir. Il restait tout de même un petit détail, il y avait devant la porte un groupe de trois hommes qui ne semblaient avoir aucune envie d'être dérangé.

"Vasco, tu sais où cette porte mène?"

[ A la fin de ce post, je mentionne la présence d'un groupe de trois personnes, mais je ne sais pas si j'avais le droit de le faire. Si ce n'est pas le cas, dit le moi et dans ta réponse, fait comme si  je ne l'avais pas mentionné et j'éditerais ensuite. Je voulais te demander aussi, est-ce que je peux prendre en compte le diagramme de mes pouvoirs, maintenant qu'on me la posté sur ma fiche de présentation?]
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Vers son destin   Dim 15 Juin - 22:13

[L'intégrations de personnages, changement de décors et conclusions d'actions (déterminantes) sont intégralement prises en charge par le MJ, soit par moi. Mais ne change pas ton post pour autant, ce n'est pas grave du tout et je peux rebondir dessus sans mal. Quant à ton diagramme, oui. Une fois les points placés tu peux te baser dessus sans autre pour toutes tes actions qui en nécessiteront l'usage.]

Vérifiant régulièrement par-dessus son épaule, Vasco répondit à la suite de Nathan.

"Quoi, les super-héros de Graymalkin? Rien que ça? Je sais tout sur eux, je suis leur plus grand fan!"

Jetant une nouvelle fois un regard peut-être un peu nerveux derrière lui. Vasco constata que les second policier était descendu du véhicule et jetait maintenant un regard dans leur direction avec un froncement de sourcils. Il alpagua son camarade au moment où, prenant les devants, Nathan guida son camarade du moment dans la petite allée menant à la porte. Appuyés contre le mur à côté de l'allée avant leur passage, trois hommes s'étaient déplacés et se trouvaient maintenant devant l'issue de secours.


Vasco se pencha vers le jeune mutant, pour apporter un semblant de réponse.

"Ça sort soit sur le métro d'un côté, soit sur une rue qui appartient à Los Locos de l'autre. Mais ils prennent aussi le tunnel maintenant."

au derniers mots, il fit un petit signe discret à l'intention des trois gugus entre eux et la sortie. Le plus tatoué des trois se tourna de sorte à être bien en face des enfants et afficha un sourire qu'il essaya de rendre sympathique, en vain.

"Hey! Niños! Qu'est-ce que vous foutez ici, c'est pas un endroit pour les enfants."

Vasco grinça des dents en faisant une petite grimace pas très rassuré à l'intention de Nathan.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers son destin   Dim 15 Juin - 23:34

Nathan avait le regard rivé sur les trois adultes qui se tenaient près de l'issu de secours. Il ne semblait pas y avoir d'endroit où se cacher et si comme le disait Vasco, il connaissait des gens qui pourraient les aider, ils allaient devoir emprunter cette sortie. Cet endroit était gardé par trois hommes des Locos et le jeune mutant déglutissait en les regardants. Jusqu'à présent, il n'avait vu que des membres de gangs en regardant la télévision où en lisant quelques articles de journaux de son père adoptif, mais maintenant il se retrouvait au coeur de cette réalité. Pour la première fois peut être depuis son arrivée dans ce tunnel, le jeune garçon commençait à regretter sa fuite. A dire vrai, il doutait surtout de ses capacités à réussir à s'en sortir seul et à s'intégrer dans des groupes étrangers. Alors certes, Nathan n'avait pas l'intention d'intégrer un gang tel que les Locos, mais il se demandait à cet instant en les regardants, ce qu'il se passerait si même les siens décidaient de le rejeter et de ne pas l'accepter parmi eux. Le jeune mutant commençait sérieusement à douter de ses choix et tendit que son compagnon s'adressait à lui, il semblait un moment absent et perdu dans ses pensées, pleines d'interrogations. Il finissait toutefois par reprendre un peu ses esprits quand l'un des membres du groupe s'adressait à eux pour leur demander ce qu'ils fichaient dans le coin.

"Heuu...ont...à l'abri...et..."

Tendit que Vasco grimaçait, Nathan avait tenté de s'adresser aux trois hommes, mais il n'avait fait que balbutier et ses paroles avaient été incompréhensible. Par la suite, ce dernier ne cessait de regarder derrière lui, dans l'espoir que les policiers les auraient oubliés ou qu'il n'étaient pas venus pour eux. C'était ça! Une idée fusait alors dans l'esprit malin de Nathan, qui pensait peut-être avoir trouvé un moyen de contourner les trois membres du gang ou du moins de ne pas se prendre de coups. Le jeune mutant avait certes en ce moment très peur, mais son esprit avait toujours été plutôt habile et malin. Ainsi, s'armant de beaucoup de courage, il faisait un petit clin d’œil à Vasco et s'avançait doucement vers les adultes en se positionnant devant l'homme qui s'était adressé à eux. Le gamin qui était plutôt petit et frêle pour son âge, regardait l'homme en tentant de ne pas trembler et s'efforçait de ne pas fuir.

"On est des Locos nous aussi! Et on est venu vous prévenir que la police est dans le tunnel et qu'elle se dirige vers vous!"

Nathan n'était pas certain que son mensonge fasse de l'effet, mais il n'avait rien d'autre en tête et si sa diversion pouvait marcher, alors il pourrait se sauver par l'issu de secours avec Vasco et peut-être même se trouver des alliés supplémentaires.

"faut pas traîner les gas! Faut heuu..foute le camp de ce bordel de fou!"

En d'autres circonstances, la situation aurait sans doutes pu être assez ironique, car les paroles du petit mutant apparaissaient sans doute un peu fausse, quand il s'efforçait de jouer les petits durs et d'employer des termes qui ne lui appartenait pas, pour amadouer les trois adultes. Tendit qu'il parlait, Nathan faisait dans son dos, des petits signes à Vasco pour lui demander d'avancer et de se diriger vers la sortie. Après tout, si la police venait vraiment pour chercher Nathan, ce dernier ne voulait pas que son compagnon se fasse prendre à sa place, alors s'il pouvait le sauver au moins lui, il s'estimerait heureux et pas totalement inutile.
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Vers son destin   Lun 16 Juin - 21:22

Les deux autres hommes à l'arrière ne dirent pas un mot et se contentèrent de croiser les bras en étant bien sur le passage. Le tatoué plus en avant éclata d'un rire qui résonna dans la petite allée d'une manière assez peu discrète.

"T'as pas la tête de l'emploi gamin. Tu devrais déjà commencer par ne pas traîner avec le Vasco. C'est pas franchement idéal pour se faire passer pour membre de notre famille."

Le type afficha une mine légèrement plus mauvaise, non sans perdre un rictus amusé qui n'avait rien de franchement engageant. Vasco afficha une mine dépitée, et certainement honteuse à côté de Nathan, mais il tâcha de se reprendre pour surenchérir. Seulement avant qu'il n'ait eu le temps de proférer le moindre mot, l'homme répliqua.

"Deux flics contre trois ex-taulars, je pense pas que la volaille ait la moindre chance. Par contre mon petit doigt me dit que l'un de vous ne voudrait pas se faire attraper par la police... Allez, je vais être généreux et vous laisser passer... Mais avec une condition."

Le type souleva son T-shirt et laissa apparaître un semi-automatique très probablement chargé, à la crosse suffisamment usagée pour témoigner d'un usage intensif, ainsi qu'une petite sacoche en toile qu'il sorti, avant de rabattre son haut sur l'arme pour la dissimuler.

"On ouvre, à droite, tout droit, sortie côté rue, l'un de vous balance ça dans le premier container et tout va bien dans le meilleur des mondes. Dans le cas contraire... Tu sais très ben ce qu'on fait aux héros, Vasco..."

Le Môme déglutit et regarda Nathan comme s'il attendait que son camarade prenne une décision qu'il ne voulait pas assumer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers son destin   Lun 16 Juin - 23:03

Les rires de l'homme tatoué faisaient sursauter Nathan, qui jetait un regard inquiet à Vasco. Comme il aurait du sans douter, le jeune mutant n'avait pas été trop crédible et en plus de son innocence flagrante, sa tenu d'enfant qui ne manquait de rien, ne laissait vraiment pas penser qu'il aurait pu faire partie d'un gang ou résider dans un tunnel puant et humide. Tout en regardant Vasco, Nathan espérait que ce dernier avait une meilleure idée et les sortes de ce pétrin. D'un coté, il y avait les deux policiers qui allaient rappliquer d'une minute à l'autre et de l'autre, trois hommes peu fréquentables et qui ne semblaient pas très inquiet. A cet instant, Nathan avait l'impression de se retrouver dans l'une des séries télé que son père adoptif adorait. Généralement, les choses ne finissaient pas très bien et avec quelques effusions de sang et le jeune garçon n'avait aucune intention de se retrouver dans cet état et comptait bien vivre encore de très nombreuses années. Il se demandait alors comment la situation allait bien pouvoir être plus grave, mais en finalité, l'homme en face d'eux semblait près à les aider, ne serait-ce que pour sauver sa peau et ne pas retourner en prison. En voyant apparaître l'arme de l'ex-taulard, Nathan regardait son nouvel ami d'un air inquiet et mit un certain temps avant de se décider à obéir à l'homme. Le petit mutant regardait alors derrière lui et en apercevant au loin, les ombres des policiers qui approchaient, il se décidait à passer à l'action et attrapait d'une main hésitante, la petite sacoche que leur tendait l'homme.

"Heuu..d'a..d'accord..on va le faire.."

N'ayant pas l'envie de rester une minute de plus dans cet endroit, le jeune Ford attrapait Vasco par le bras et l'entraînait avec lui vers la sortie de secours. Les deux gamins marchaient alors vers la sortie et une fois à l'air libre, Nathan grimaçait en constatant que la pluie s'était encore amplifié et qu'un bon orage était en train de tomber. N'ayant rien pour s'abriter, le gamin accélérait le pas et en passant devant une grande benne à ordure, il marquait un temps d'arrête avant de lancer la sacoche dedans. Ce simple geste raisonnait étrangement dans la tête du jeune mutant qui n'avait pas l'habitude de commettre des infractions et il se doutait très bien que la sacoche ne renfermait rien de très légal. Quoi qu'il en était, ce n'était pas le moment de penser à la morale et Nathan entraînait alors son compagnon sous le petit porche d'une brasserie et le regardait ensuite en frissonnant, trempé de la tête au pied.

"Je commence à être gelé! T'as dit que des gens pouvaient nous aider, tu sais où les trouver? J'aimerais bien être un peu à l'abri de la pluie et changer de vêtements, j'suis trempé jusqu'au doigts de pieds là! J' crois qu'un chocolat chaud serait vraiment bien, tu penses pas? J'crois que j'ai un peu de monnaies dans ma poche au cas où..."

Nathan continuait de grelotter en attendant la réponse de Vasco et même si la température extérieur n'était pas très basse, toute cette pluie qui tombait, suffisait à rafraîchir l'atmosphère et ce n'était pas les chaussure en toile de Nathan, qui avait protégé ses pieds de toute cette pluie. A cet instant, il pensait à la chaleur de sa maison, au bain chaud qu'il aurait pu prendre chez lui et à ses vêtements secs qui l'attendaient dans son armoire.

"Si on était plus près de chez moi, j'aurais pu utiliser mon pouvoir pour y rentrer sans me faire voir et nous ramener quelques vêtements secs..."
Revenir en haut Aller en bas
Le Gardien
Conteur
avatar

Messages : 2451

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Pourriture d'MJ sadique
Nota Bene:

MessageSujet: Re: Vers son destin   Mar 17 Juin - 20:32

[Hola! Doucement, jeune homme! Comme je l'ai signalé précédemment, les changements de décor et validations des actions se font par le MJ. Peut-être qu'il y aurait eu quelque chose dans l'accès menant à la sortie, peut-être que la porte aurait été coincée, peut-être qu'il y aurait eu du monde à l'extérieur, Peut-être que Vasco aurait choisi de ne pas suivre Nathan dans cette voie. Je comprends ton impatience, mais rien ne sert de courir.]

Le chemin jusqu'à la sortie fut particulièrement long et surtout sombre. Alors que la plus élémentaire des sécurité voulait que le chemin soit balisé, le couloir était dénué de tout éclairage. Une main contre le mur humide, Nathan dû s'avancer avec prudence, sentant dans son autre main celle de Vasco se serrer sans que le gamin ne dise quoi que ce soit. Un mélange d'odeurs âcres leur parvenait aux narines, bien plus dégoûtant encore que les effluves jusque-là acceptable du tunnel. Après quelques minutes, une ligne de lumière crue finit par leur apparaître, témoignant d'une porte de sortie. Celle-ci n'émit aucune résistance quand Nathan la poussa, révélant l'arrière d'une ruelle au décor pas franchement engageant. Un container se trouvait à peine quelques mètres après la porte, posé grande ouverte sous une échelle de secours du bâtiment sur la droite. Nathan jeta la sacoche en toile dedans sans ménagement, entendant le son caractéristique de choses molles qui se heurtes associées au bruit humide de la pluie qui s'accumulait à l'intérieur, noyant les poubelles.

Cherchant un endroit où s'abriter, les garçons ne trouvèrent rien dans un périmètre proche. Nathan dû s'avancer jusqu'à une avenue au bout de la ruelle. Celle-ci était peu fréquentée, la pluie aidant sans doute. Des boutiques gardaient ostensiblement leurs rideaux métalliques baissés, ornés de multiples graffitis aux motifs parfois de mauvais goût. Ils repérèrent néanmoins une entrée de ce qui semblait être un bar, leur donnant assez d'espace sous un porche pour s'abriter. Contre le mur, à côté de Nathan, une sorte de panneau lumineux déjà abimé par des coups affichait des horaires devenus illisibles. Au-dessus, la silhouette d'une femme en néon ne s'allumait plus que partiellement. La porte restait fermée, mais au les deux enfants avaient un abris de fortune pendant quelques minutes. Sautillant d'un pied sur l'autre, ses baskets émettant un bruit de vieille éponge sur le sol, Vasco essaya de frimer.

"Petite nature!"

Sans doute aurait-il été plus convaincant s'il ne tenait pas ses bras serrés contre son corps en relevant les épaules pour garder un peu de chaleur.

"Heu... Ouais, j'connais un type, il s'appelle Marcus. Quand j'veux pas rentrer chez moi, il m'laisse crécher dans un p'tit bureau de sa salle d'entraînement. C'est un type trop cool! Si y'a une personne dans c'quartier qui peut aider quelqu'un, c'est bien lui. Et il a souvent des fringues pour se changer, même si c'est un peu grand."

Le gosse regarda autour de lui en commençant à grelotter.

"Vu ce que tu m'as dit de tes vieux, vaudrait mieux que t'y remette plus les pieds, même discrètement."

Il finit par décroiser les bras et tendit un bras pour pointer du doigts un des rideaux métallique au-dessus duquel trônait une enseigne affichant quelques noms de marques de vêtements.

"Avec ton pouvoir, ce s'rait facile d'entrer dans un endroit comme ça, non? Ce serait pas du vol, juste... Un échange. Et on sera bien plus à l'abri que dans la rue, le temps que la pluie se calme."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vers son destin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vers son destin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vers son destin
» Le hasard nous entraîne vers le destin qui nous attend. [PV: Ethan Schwartz]
» En route vers notre Destin!
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Comment arrêter l'exode vers P.A.P

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: San Francisco :: La ville :: Bas-fonds-
Sauter vers: