Jeu de rôle par forum dans un univers futuriste et alternatif des X-Men.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 03.05/14.L. La porte juste en face de celle de Lily-Rose...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Neith Harlow

avatar

Messages : 726
Taille : 1m65
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Attachante petite taupe
Nota Bene:

MessageSujet: 03.05/14.L. La porte juste en face de celle de Lily-Rose...   Dim 30 Mar - 23:19

... Etait ouverte sur un salle assez vide. La pièce était occupée par un bureau sur lequel trônait un ordinateur allumé, un bloc de feuille et un stylo. Deux chaises, un fauteuil et un grand meuble d'archives se partageaient le reste de l'espace avec des cartons empilés ici ou là. L'endroit manquait encore cruellement de personnalités, mais Madame Harlow y travaillait.

Le fait d'avoir laissé la porte ouverte n'avait pour but que de laisser entendre qu'elle était pleinement disponible pour toute question, discussion, ou juste pour un petit "bonjour" en passant. A l'exact opposé, la porte de la directrice était totalement fermée, ce qui laissait à Neith comme une impression de rejet. Les conversations échangées jusqu'ici avec Lily-Rose avaient toujours été brèves et assez peu amicale, mais la nouvelle venue ne s'en offusquait pas. Après tout, sa venue était plus imposée que souhaitée à Graymalkin. Malgré tout ce n'était pas un mal. Il était plus qu'évident qu'une personne supplémentaire était devenue indispensable ne serait-ce que pour la gestion administrative de l'établissement.

Pleine de bonne volonté et un sourire aux lèvres, Neith chantonnait bouche fermée en attrappant un carton qu'elle déposa sur le bureau pour l'ouvrir et en sortir de gros dossiers qu'elle rangea minutieusement dans un de ces interminables tiroirs d'archives, feuilletant certains d'entre eux au passage, ignorant totalement la pluie agressive qui attaquaient les carreaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mbarou Bop

avatar

Messages : 2522
Taille : 2m29
Poids : 125kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Ecaillractérielle
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/14.L. La porte juste en face de celle de Lily-Rose...   Lun 31 Mar - 23:14

Mbarou c'était faite toute petite... bon d'accord elle essayait de se faire le plus petite possible depuis son intronisation, au concours de miss Graymalkin. Elle s'était réveillé dans la chambre de Ryo, Pedro et Sean avec une gueule de boit du toner. Elle avait été seule dans son lit, mais Ryo avait été présent. Car il c'était lever pour prendre une douche. Elle n'avait pas comprit comment elle c'était retrouver là, mais avait préféré partir sans rien demander.

Avait-elle couché avec Ryo? Où peut-être un des autres garçons? Où bien les trois ensembles? Elle ne se rappelait plus et c'était ça le plus frustrant. Tirer un coup, ce n'était pas bien grave, mais l'oublier, surtout quand ça se passait tous les 5 ans c'était frustrant. Mais elle n'avait pas voulu poser la question à aucun des trois garçons. C'était les trois pires de l'école, elle était sur qu'ils allaient en profiter pour lui raconter des bobards. Alors elle avait essayer de les évités et aussi d'évité le sujet avec les autres élèves.
Dieux sais se que les rumeurs racontaient, mais elle imaginait bien qu'une histoire pareille n'allait pas s'oublier si rapidement.

Heureusement, ils avaient tous d'autre truc à penser avec leur future mission. Tout les élèves se préparaient à partir ou profitait de leur dernière journée ensemble à l'école. Elle promenait tranquillement, sans vraiment aller à un endroit précis, et ruminait les événement passer à la recherche d'une lueur de souvenir.

Quand elle passa devant les bureaux des profs, elle remarqua que celui de Lily était fermé, mais que de la nouvelle dont elle ne se souvenait plus le nom était ouvert. Comme une invitation. Voilà se qu'il lui fallait, une télépathe. Elle pouvait lire dans les pensées et peut-être découvrir se qu'elle avait oublié. C'était aussi une bonne occasion de faire ça connaissance. Bien sur, elle n'allait pas arriver en lui disant: "Bonjours je suis Mbarou, j'ai pris une cuite et j'aimerais savoir se que j'ai fait pour me réveiller dans la chambre des garçons." Mais en y allant subtilement, elle pouvait peut-être mettre le sujet sur le tapis.

Elle frappa à la porte et passa son visage dans l'ouverture.

"Bonjours... Je peux rentrer?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neith Harlow

avatar

Messages : 726
Taille : 1m65
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Attachante petite taupe
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/14.L. La porte juste en face de celle de Lily-Rose...   Lun 31 Mar - 23:40

Un énième dossier en main, Neith se tourna et posa son regard, ou plutôt leva son regard sur une Mbarou à l'air peut-être un peu emprunté. UN large sourire de sympathie vint étirer ses lèves alors qu'elle esquissait un geste de la main pour inviter la géante bleue à prendre ses aises.

"Bien entendu!"

Elle contourna le bureau pour pousser du pieds quelques cartons et libérer plus d'espace afin que Draak puisse s'installer sur l'une des chaises si l'envie lui en prenait.

"Mbarou, c'est bien ça? Je peux te tutoyer?"

Peut-être ne s'agissait-il que d'une demande pour la forme, ou le protocole ordinaire devait aussi être atrocement lassant sur le long terme. Elle refit le chemin inverse pour piocher le dernier dossier de son carton dont elle vérifia d'un coup d'oeil la couverture avant d'aller le ranger avec tous les autres dans le tiroir.

"Que puis-je faire pour toi?"

Le carton vide fut simplement refermé et déposé à même le sol à côté du bureau, sur un début de pile de deux autres boîtes déjà traitées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mbarou Bop

avatar

Messages : 2522
Taille : 2m29
Poids : 125kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Ecaillractérielle
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/14.L. La porte juste en face de celle de Lily-Rose...   Mer 2 Avr - 22:53

La géante se courba pour passer la porte et rentra dans la pièce. Vu les cartons, la nouvelle prof n'avait pas fini de s’installer. D'ailleurs la pièce était encore pas mal vide, malgré les fameux cartons qui obstruait un peu le passage. Mbibi s’installa sur une chaise, trop petite pour elle, comme d'habitude. Ses genoux lui arrivaient presque à la poitrine. Mais elle en avait l'habitude. Toute les pièce n'était pas équipée d'une chaise à ça taille. Ni d'un plafond, ni d'une porte d'ailleurs pensait elle en se frottant la tête.

"Oui bien sur vous pouvez."

Devait-elle la tutoyer elle aussi? Elle n'en savait rien, mais préféra s'abstenir, surtout qu'elle avait oublié son prénom et n’osait pas le lui demander. La vousoyer lui facilitait la vie. Elle chercha néanmoins s'il y avait son nom écrit quelque part, au cas où. Elle aurait du faire attention en rentrant, il y avait peut-être son nom sur la porte, maintenant c'était trop tard. Si elle se faisait prendre, elle allait encore passer pour une idiote.

"Oh non rien..." Mentit-elle. "Je passais devant la porte et je voulais simplement discuter avec vous, pour vous connaitre."

D'un coup, elle imagina que la nouvelle prof était entrain de lui sonder l'esprit. Elle en avait le pouvoir, tout comme Walentyn. Sans qu'elle ne se rende compte de rien. Ce n'était peut-être pas une si bonne idée d'être venue. Bien sur, elle allait lui demander de le faire, mais plus tard, pas maintenant. C'était toujours troublant pour elle d'être devant un télépathe et stressant.

"Vous... Vous lisez pas dans ma tête j'espère..."

Mince, en disant ceci, elle allait comprendre qu'elle avait des choses à lui cacher et elle allait lire dans sa tête. *Penser à la mer. Penser à la mer* se disait-elle.

*Mer. Sénégal. Maison. Maman. Papa. Meurtre. Merde. LA MER. LA MER. La mère. Papa. Tuer. 'tain. LA MER. LA MER...*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neith Harlow

avatar

Messages : 726
Taille : 1m65
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Attachante petite taupe
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/14.L. La porte juste en face de celle de Lily-Rose...   Mer 2 Avr - 23:47

Si Neith lisait en ce moment même dans la tête de Mbarou, elle n'en laissait strictement rien paraître. Son carton posé, elle en prit un autre pour le poser sur le bureau mais ne l'ouvrit pas tout de suite. Elle marqua un temps d'arrêt pour simplement répondre.

"C'est très gentil!"

Croyait-elle vraiment l'excuse poli de la géante? Difficile à dire. Madame Harlow contourna son bureau pour s'appuyer les fesses sur le rebord de ce dernier. Sa petite taille créait presque l'illusion que debout, elle était pile à la même hauteur que Mbarou assise.

"Oh non, j'évite en général. Se faufiler dans l'intimité des gens à leur insu est un manque de savoir-vivre."

Elle posa un regard bienveillant sur la mutante.

"En plus je n'en ai pas besoin, vos dossiers comportent assez d'informations pour me permettre de cerner chacun d'entre vous, dans une certaine mesure."

Elle ne détacha pas un seul instant son attention de la sénégalaise, à croire que rien d'autre n'existait plus dans la pièce.

"S'il s'agit juste de faire connaissance, peut-être as-tu des questions?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mbarou Bop

avatar

Messages : 2522
Taille : 2m29
Poids : 125kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Ecaillractérielle
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/14.L. La porte juste en face de celle de Lily-Rose...   Ven 4 Avr - 22:35

Mbibi était rassurée de savoir que la prof n'allait pas utiliser ses pouvoirs à ses dépens. Elle voulait bien la croire, alors elle se calma et arrêta de se concentrer sur la mer. Par contre, ses sourcilles se relevèrent quand elle appris qu'elle avait déjà lu son dossier. C'était bon, elle l'avait surement déjà fiché dans le groupe des élèves sauvages à avoir à l’œil. Mais d'un côté c'est mieux comme ça. Au moins c'était clair. Ça évitera peut-être que se reproduise l’accident avec Greg.

"Des questions? Comme ça non." Elle réfléchit, son regard alla se perdre dans un coin en haut à gauche. "Vous n'êtes pas venu à notre petite fête l'autre jour. C'est dommage, c'était sympas, surtout que j'ai gagné le concours."

Elle lui sourie avec fierté. "Si vous avez besoin d'aide pour changer un lustre, mettre un crochet à plante verte au plafond, où pour porter un truc lourd, je suis a votre service." Elle jeta un regard aux cartons.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neith Harlow

avatar

Messages : 726
Taille : 1m65
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Attachante petite taupe
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/14.L. La porte juste en face de celle de Lily-Rose...   Sam 5 Avr - 16:17

C'était donc juste le hasard qui avait mené les pas de Mbarou jusqu'ici? Peu probable, mais la justification précédemment donnée prenait un peu de plomb dans l'aile avec l'aveu de l'absence d'interrogation.

"Ah! C'est donc toi la toute première Miss Graymalkin? Félicitations! Je ne voulais pas imposer une quelconque présence. De plus, Lily-Rose vous faisait confiance pour passer une bonne soirée sans accidents, sans compter qu'il s'agissait visiblement de vous permettre à tous de passer du bon temps."

Une référante adulte aurait sans doute empêché pas mal de prises de libertés. Pour la première fois elle détacha son attention de la géante bleue pour suivre son regard vers les cartons.

"Je pense que ça devrait aller. Ce bureau devra rester épuré et strictement professionnel."

Elle imagea ses propos en traçant dans l'air avec ses mains une sorte de carré, appuyant l'aspect très cadré de la chose.

"Il n'y aura rien de lourd à déplacer. Par contre..."

Elle afficha une moue songeuse.

"Je vais refaire ma chambre et il se peut que j'aie besoin d'un coup de main quand les affaires seront toutes arrivées. Je repenserai à ta proposition à ce moment-là. Tu es douée en décoration?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mbarou Bop

avatar

Messages : 2522
Taille : 2m29
Poids : 125kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Ecaillractérielle
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/14.L. La porte juste en face de celle de Lily-Rose...   Sam 5 Avr - 18:49

Elle la félicita pour avoir gagner le concours. Surement une forme de politesse, mais la géante se sentit fier.

"Ouais. C'était chouette, on c'est bien amusé."

Par contre, elle n'avait pas besoin de ses services pour le moment. Peut-être pour sa chambre.

"Heuuuu... Non." Répondit elle. Elle n'avait pas vraiment la sensibilité d'une décoratrice, plus le pouvoir destructif d'un maçon armer d'une pioche. Mais elle imaginait mal la prof demander d’agrandir sa chambre. "Je peux par contre vous aider à repeindre, si vous voulez changer la couleur, ça je sais faire et sans échelle." Elle réfléchit. "Par contre, pour le choix des couleurs, faudrait demander à Mia, elle est beaucoup plus sensible que moi."

C'était une bonne idée pour souhaiter la bien venu à une nouvelle prof que de l'aider à refaire sa chambre. Bien sur ça faisait un peu lèche-botte, mais Mbarou n'en était plus là.

"Vous venez d’où? Vous avez fait quoi comme travail avant?" La curiosité de la géante se montrait raviver d'un coup. "Je n'ai pas votre dossier. Du coup je me permet." Un Sourire coquin illumina son visage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neith Harlow

avatar

Messages : 726
Taille : 1m65
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Attachante petite taupe
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/14.L. La porte juste en face de celle de Lily-Rose...   Lun 7 Avr - 6:49

Savait-on jamais... Ce serait dommage de catégoriser Mbarou sur la base d'un dossier et de la limiter à un statut de grande dame bleue bien solide. Mais non, elle avoua elle-même ne pas être un as dans le domaine de la décoration, proposant une alternative avec Mia.

"Normalement c'est déjà choisi, mais pourquoi pas..."

Ce serait une bonne manière de faire connaissance avec certains jeunes mutants de Graymalkin. Il lui faudrait songer à un moyen de mettre tout ceci en place! A supposer que Lily-Rose ne vienne pas y ajouter sa suspicion pour étouffer le projet dans l'oeuf. A voir!

"Avant Graymalkin, je travaillais pour l'ONE à Washington, tout simplement. Mon travail consistait à analyser des informations pour n'en ressortir que les éléments pertinents ou exploitables. J'étais sorte de gratte-papier, pas de quoi étoffer un dossier j'en ai peur."

Elle fit un petit sourire amusé à Mbarou, appuyant ses dires.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blancpoil Wade

avatar

Messages : 677
Taille : 98 cm
Poids : 21 kg

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Sauvageon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/14.L. La porte juste en face de celle de Lily-Rose...   Lun 7 Avr - 14:39

Blancpoil traversait la rue de Graymalkin a toute allure, d'avantage pressé de retrouver ses amis que d'être incommodé par la pluie battante. Il y avait bien quelques engins vrombissants et à lumière dans lesquels les humains avaient l'habitude de circuler qui croisaient sa route de temps à autres, mais la population semblait plutôt se préoccuper du sale temps que de la présence d'un cabot qui courait a vive allure sur le trottoir. Et tant mieux d'ailleurs ! ça aurait été plus compliqué d'éviter la fourrière un jour de beau temps. Mais les humains, ils préféraient le soleil, c'était bien connu. Une aubaine.

Le louveteau en cavale aperçut bientôt les grilles du terrier des mutants. Ne restait plus qu'à les passer. Il s'arrêta devant les grilles et fit la moue en les voyant fermées. C'est vrai que toutes les fois où il était entré ou sorti, il avait toujours été accompagné. Difficile de savoir comment les autres avaient fait pour qu'elles s'ouvrent comme par magie, il n'y avait jamais prêté attention, se disant qu'il s'agissait surement d'un de leur tour, un de plus, qu'ils savaient faire. Il fallait trouver un autre endroit par ou entrer. Blancpoil réfléchit un instant avant de tilter. Le parc ! C'était parfait. Il contourna toute l'enceinte du bâtiment et passa a l'arrière. Les grilles étaient plus hautes a cette endroit là, mais il avait des arbres ! En réalité, le louveteau aurait très bien pu sauter par dessus l'entrée, mais la perspective de retomber sur du béton ne l'enchantait pas vraiment. Ici, il y avait des arbres pour le réceptionner, et puis c'était plus rigolo. Il ne perdit d'ailleurs pas de temps et conserva son élan pour sauter en un saut courbé dés qu'il vit un arbre suffisamment proche des grilles. Il passa ces dernières sans peine, mais la réception fut plus douloureuse. Les branches étaient plus glissantes qu'il ne s'en était douté. Il trébucha, tomba le ventre sur une autre branche pour s'étaler finalement sur le manteau d'herbe gorgé d'eau. Plus de peur que de mal, il se releva en souriant de toutes ses dents: il était revenu au terrier des mutants ! Ils allaient faire une de ces têtes en le voyant... Blancpoil pouffa de rire rien qu'en y pensant.

Allez pas de temps a perdre ! Un regard a droite, puis a gauche... Tiens ! Une construction en bois... Boarf, tant pis. Blancpoil se dirigea vers le bâtiment principal en trottinant, tout guilleret et ignorant les méfaits de pluie qui aplatissait son pelage blanc et imbibait d'eau le foulard orange, d'un tissu de qualité, noué a son coup et recouvrant une partie de son dos. Vu de l'extérieur, Graymalkin semblait comme neuf. D'ailleurs, ça puait la peinture. Mais force était de constater que c'était plus joli comme ça. C'était plus ordonné, au moins. A cette pensée, le louveteau se demanda s'ils avaient réussi a débusquer le rongeur qui avait tout grignoté...

En traversant le parc, Blancpoil trouva une fenêtre d'où il avait cru discerner des mouvements. Il s'arrêta un instant, se focalisant dessus quelques instants, puis entreprit de se diriger vers elle. C'était peut-être son ticket d'entrée ! Chouette ! Arrivé en dessous, il se ramassa et fit un petit bond pour s'accrocher au rebord de la fenêtre des deux bras, le reste du corps ballottant dans le vide. Le louveteau colla son museau contre la vitre froide, lui dessinant au passage une bien belle grimace en plus de faire un peu de buée. Il y vait bien du monde dedans, deux bipèdes en fait. En se concentrant un peu, il crut reconnaître une silhouette familière. C'était Mbarou !

"Ohé !! Coucou !"

Trop chouette ! Il espérait qu'on lui ouvrirait. C'était pas de tout repos de rester dans cette position inconfortable. ça se voyait que les humains pensaient pas aux autres quand ils faisaient leur constructions. Nul !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jahwa.deviantart.com
Mbarou Bop

avatar

Messages : 2522
Taille : 2m29
Poids : 125kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Ecaillractérielle
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/14.L. La porte juste en face de celle de Lily-Rose...   Lun 7 Avr - 23:57

*Rien comprit!* Se disait la géante. C'était bien des mots du dictionnaire, et qu'elle pouvait comprendre un par un. Mais tous ensembles, comme ça, ça devenait le foutoir. "Une gratte-papier" elle avait dit. La géante essayait d'en saisir le sens, mais non rien a faire. C'était un langage trop particulier pour elle. Elle regarda la prof d'un air ahuri et dit:

"Aaaaaahh... Okéééééé... Pas vraiment sur d'elle. Elle demandera aux filles se que c'est un gratte-papier.

Un bruit derrière la fenêtre attira son esprit. C'était un chien... C'était un chien blanc tout mouillé... C'était un chien blanc tout mouillé qui parle... 'TAIN C’ÉTAIT BLANCPOIL!!!

Elle se précipita sur la fenêtre pour l'ouvrir. Elle attrapa le louveteau et le souleva comme si c'était une plume. Une fois à l’intérieur, elle lui fit un gros câlin mouillé et lui demanda.

"Tu fais quoi ici? Tu as eux un problème? On t'a manqué?" Elle se retourna vers la prof. "Ah! Au faites, je vous présente Blancpoil. Un élève qui avait voulu retourner à la nature. Et je te présente notre nouvelle prof... heuuuuu..." Mince la bourde, elle ne se souvenait pas de son nom.

Vite changement de sujet.
"Mais tu es tout mouillé, va te secouer dans le couloir, ici il y a plein de papier important." Elle sortit avec le petit loup dans les bras, deux seconde le temps qu'il se sèche un peu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neith Harlow

avatar

Messages : 726
Taille : 1m65
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Attachante petite taupe
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/14.L. La porte juste en face de celle de Lily-Rose...   Jeu 10 Avr - 0:09

C'était un peu trop poussé pour être sincère. Neith réalisa qu'elle aurait dû s'y prendre autrement, mais ce n'était pas comme si son passé professionnel avait réellement de l'importance. Le but était surtout de faire connaissance de différentes manières.

Le son d'un légèer grincement humide d'une texture inconnue frottant contre le verre ruisselant de pluie de la fenêtre coupa court à toute discussion plus poussée. Tournant à son tour la tête, madame Harlow afficha une drôle de tête avant de froncer les sourcils d'un air songeur, à croire qu'elle n'accordait qu'une réalité toute subjective à la présence d'un canidé blanc agrippé à la fenêtre de son bureau.

Le mouvement de la géante bleue attira son attention et elle l'observa en se redressant elle-même pour la voir ouvrir sans autre et récupérer la boule de poil sentant le chien mouillé pour le câliner, le laissant répandre de l'eau sur le beau parquet de la pièce. Quel gâchis. Elle baissa les yeux d'un air navré en regardant une flaque s'étendre au pieds de Mbarou. Ma foi... N'était-ce pas les aléas de ce type de métier?

Elle marqua un temps d'arrêt face aux présentations lancée par Mbarou. Blancpoil... L'illumination transparu sur les traits du professeur. Evidemment, le dossier n'avait été que survolé, le mutant ne se trouvant théoriquement plus à Graymalkin. Elle précisa.

"Harlow. Madame Harlow."

Elle contourna le bureau pour s'approcher et au passage, repoussa le dernier tiroir d'archives encore ouvert pour épargner les dossiers.

"Kyle Wade... Blancpoil, bon retour à Graymalkin! Il s'agit d'une réintégration? Il faut vous choisir une chambre que vous puissiez utiliser de quoi vous sécher plus convenablement."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blancpoil Wade

avatar

Messages : 677
Taille : 98 cm
Poids : 21 kg

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Sauvageon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/14.L. La porte juste en face de celle de Lily-Rose...   Jeu 10 Avr - 3:04

Pour son plus grand plaisir, Mbarou se jeta sur la fenêtre pour lui ouvrir. Blancpoil la regarda faire et lui décocha un grand sourire alors que de grosses gouttes d'eau tombaient du bout de ses oreilles a moitié baissées. La géante le souleva, apparemment sans grande difficulté, et lui fit un grand calin, calin que le louveteau lui rendit en une étreinte a la manière des humains.

"Ch'uis content de te revoir Mbabarou."

Il esquissa un nouveau sourire aux questions de Mbarou, d'où l'on pouvait lire une certaine fatigue si l'on était suffisamment rapproché de son visage juvénile. Il répondit néanmoins spontanément.

"Bah oui, vous m'avez manqué ! Y m'est arrivé plein plein de trucs !"

Toujours dans les bras de la géante, celle-ci se tourna avec Blancpoil pour faire face a l'inconnue. La boule de poil avait les pattes arrières ballottant dans le vide comme s'il s'agissait d'une peluche, et ça ne semblait pas le déranger outre mesure. Et fait c'était même marrant pour lui. Il voyait le monde sous un autre angle vu d'ici. C'était d'ailleurs la raison pour laquelle il aimait tout particulièrement monter sur le dos ou les épaules des gens. Jusqu'ici, il n'avait pas prêté grande attention a la mystérieuse humaine, savourant ses retrouvailles avec la dragonne. Mais si elle était là, c'est que ce devait être une copine non ? En tout cas, elle avait l'air d'être consternée. Blancpoil suivit son regard pendant que Mbarou faisait les présentations et tomba sur la flaque d'eau qui s'était formée par terre. Elle aimait pas la flotte ?

Elle disait s’appeler Madame Harlow. Drôle d'idée que de s'appeler "Madame". 'Pis trop long aussi. Lui qui avait l'habitude d'écorcher les noms des humains, ça allait pas être de la tarte de bien le prononcer. En plus c'était un chasseur référent ! Il lui fit quand même un grand sourire en retour, même s'il avait tiqué sur son pseudo nom d'humain qu'il affectait peu.

Il allait ouvrir la gueule pour se présenter a son tour quand il fut secoué par le changement de direction impromptu de la géante, lui arrachant un "Waow" de surprise, pour lui dire d'aller se sécher dans le couloir. Blancpoil ne comprit pas vraiment pourquoi il devrait se secouer la fourrure ici ou dans une autre pièce. ça changeait quoi qu'il y ait du papier ? Pas grand chose a ses yeux. Mais bon... encore une manie d'humain, sans doute. Il s'exécuta sans poser de question une fois de retour sur le sol, éclaboussant les murs et Mbarou au passage. Il n'y avait malheureusement rien a faire en ce qui concernait son foulard, trop imbibé. Il entra a nouveau dans la pièce et saisit l'opportunité de se présenter convenablement avec sa petite révérence habituelle.

"Blancpoil, de la meute de Fortnoir et ambassadeur officiel des loups. La bénédiction de la Mère-Lune sur notre rencontre, Meudame. Mais j'utilise pas trop vos trucs d'humain, moi. Les chambres et pis les lits et tout, c'est pour les bipèdes."

Trois fois qu'il s'annonçait auprès des bipèdes, et cela lui faisait toujours autant d'effet. Ce petit picotement de fierté qui le faisait sourire niaisement, la tête dans les nuages. Oh ! Tant qu'il y pensait:

"Hé Mbabarou, tu sais quoi ? Tu te souviens de l'humaine qu'on avait sauvé avec Jane et Mia ? Et bah, devines ! J'ai retrouvé sa fille, celle qui vivait dans les Terres Blanches, et je l'ai convaincu de venir la voir ici ! C'est ma première bonne action en tant qu'ambassadeur. C'est chouette hein ?"

Bon, c'était peut-être un poil trop décousu, et ça ne répondait pas a leur question. Il ne tarda pas a se reprendre à l'attention des deux humaines.

"Du coup, bah je suis venu aussi. Bon... En fait je suis en mission spéciale."

Il laissa un petit blanc, esquissant un sourire gêné.

"Quand je suis revenu dans ma meute, j'ai fait deux ou trois bêtises. Mais c'était pas ma faute ! Le braconnier qui m'a suivi était plus collant que les autres... Enfin bref, du coup, ils m'ont dit que j'étais mieux chez les humains et qu'ils voulaient me nommer ambassadeur officiel pour en savoir un peu plus sur les bipèdes et surtout sur les mutants. Alors j'ai décidé de faire des bonnes actions pour bien m'intégrer chez vous. Et c'est comme ça que je suis parti a la recherche de l'autre chercheuse. C'était pas facile ! Mais t'aurais vu la tête de sa mère quand elle nous a vu débarquer ! Elle voulait me remercier en me donnant de... euh... comment elle avait dit déjà ? Votre truc là que vous utilisez tout le temps et dont vous arrêtez pas de parler... L'argent, voila. Elle voulait me donner "cinquante mules", sa fille m'a expliqué que ça représentait beaucoup, mais je m'en fichais un peu. Alors elle m'a donné en cadeau ce bout de tissu. Je pouvais pas refuser, ça se refuse pas un cadeau. Et pis après ça, je leur ai dit au revoir et je suis venu ici."

Il regarda sa nouvelle chasseuse référent -c'était la mode chez les mutants d'avoir des femelles en chasseur référent ?- les yeux plein d'espoir.

"Je peux rester un peu ici, dis ? Elle sera pas fâchée grand-mère Lily-Rose ? Et pis je pourrais vous aider ! Vous aussi vous voulez bien vous intégrer chez les humains, non ?"

D'ailleurs, en parlant de ça, si c'était une chasseuse référent, c'était forcément un mutant aussi ! Il ne laissa le temps a personne pour répondre en enchaînant directement sur une autre question, caractéristique de sa vigueur naturelle, malgré la fatigue du voyage.

"T'es comme eux aussi ? C'est quoi ton tour de magie, a toi ? T'es aussi fortiche que les humains-lézards ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jahwa.deviantart.com
Mbarou Bop

avatar

Messages : 2522
Taille : 2m29
Poids : 125kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Ecaillractérielle
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/14.L. La porte juste en face de celle de Lily-Rose...   Sam 12 Avr - 1:38

Mbarou laissa le petit loup parler. C'était chouette de le revoir, toujours aussi innocent et franc.
Si elle avait bien suivit, il c'était fait gentiment jeter de la meute, avec un bon prétexte pour qu'il retourne d'où il était venu. Dieux sait qu'elle bêtises il avait vraiment fait, mais apparemment, c'était pas commode une meute de loup. Le pauvre Blancpoil, s'il était autant à côté de la plaque en compagnie de loup que d'humain, il faisait mieux de rester avec les mutants. Dans un sens, ils étaient là pour faire des erreurs et apprendre. Mais dans le monde sauvage, les erreurs peuvent couter la vie à toute la meute.

Au moins il avait réussi à réunir une famille, en retrouvant la scientifique. Il se montrait démerde quand même. Par contre il avait refusé "50 mules". Mbibi espérait que le petit loup ne se rende jamais compte de se que ça représentait vraiment. Car se jour là, il regrettera d'avoir refusé. L'écharpe, par contre c'était mignon, si elle n'était pas trempe et recouverte de boue.

La géante observa la prof, c'était toujours drôle de voir l'étonnement sur le visage de quelqu'un qui découvrait Blancpoil. Non seulement un loup qui parle c'était pas courant, même ici, mais en plus qui parle comme lui, dans son franc parler perdu habituel, c'était généralement plus que surprenant.

En tous cas il avait bien besoin d'une douche. Mais elle n'en avait pas fini avec la prof, ça la dérangeait un peu de la quitter maintenant. Et elle n'allait pas lui demander de résoudre son problème devant Blancpoil. Nous seulement il comprendrait rien, mais en plus il interpréterait tout à l'envers et risquait de répéter à tout le monde de la façon qu'il avait compris. Elle avait déjà assez de problème comme ceci.

Au pire, elle appellerait Jane pour venir le chercher et lui donner une bonne douche. Elle serait trop heureuse de le retrouver.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/14.L. La porte juste en face de celle de Lily-Rose...   Sam 12 Avr - 20:37

*Pourquoi je me cache moi depuis tout à l'heure ?*

Etant en train de fumer à la fenêtre, la Succube faillit s’étrangler quand elle aperçus un petit lupin blanc se faufiler dans le parc avant de gratter à une fenêtre. Elle était descendu et s'était planquée pour observer et visiblement ne s'était pas trompé. Blancpoil est de retour ! Elle n'en croyait pas ses yeux et ses oreilles. Elle sentit presque les larmes lui monter les yeux mais se calma aussitôt. Allons ! Pas de quoi se conduire de cette façon même si le jeune lupin était de retour.

Celui ci était trempé et semblait avoir besoin d'une bonne douche. Et en plus, il n'avait pas chômé pendant son absence ! Il avait retrouvé la fille de la mère désespéré que Jane et Mbarou ont secouru. En voilà une histoire qui se terminera peut être bien !


*En tout cas ça c'est une âme de héros. Il vivra bien des choses dégueulasse, mais je suis sûre qu'il restera certainement comme ça pendant une bonne partie de sa vie.*

En tout cas, maintenant, si les mutants doivent bientôt rencontrer ceux qu'ils ont aidés, il va falloir se faire propre... Jane était comme d'habitude bien débraillée et tout les deux ont visiblement besoin d'une bonne douche (surtout que la succube s'était entretenu physiquement avec moult exercices physiques). Faisant comme si elle passait dans le coin totalement par hasard elle fint (très très mal) la surprise et s'exclama (pitoyablement avec un son presque monocorde) :

"Salut Mbarou. Blancpoil. Je suis très surprise de te revoir. J'allais me laver tu viens avec moi ? On va nettoyer ton foulard en même temps. Ca te dérange pas Mbarou ?"

Elle se tourna vers le professeur.

"Bonjour Madame.
J’emmène Blancpoil se laver si vous le voulez bien. Surtout si les deux dames se ramènent bientôt."


Première fois qu'elle la rencontrait, mais elle fera la tonne de politesse et de tout le bordel après, elle avait bien mieux à faire maintenant.[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 03.05/14.L. La porte juste en face de celle de Lily-Rose...   Lun 14 Avr - 11:37

C'est en arrivant à Gaymalkin que Lucie avait pris conscience d'à quel point sa vie ne sera jamais vraiment plus la même. Finit la maison au fin fond d'un trou paumé de la campagne. Paris ? Ce n'était décidément plus la peine d'y songer. Et la France non plus. Trop de larmes, trop de sang, et un psychopathe à ses trousses. Elle avait juste pu récupérer un peu de ses affaires que ses parents lui avaient envoyés avant qu'elle ne quitte le pays. En tout et pour tout : une valise rose de taille moyenne qui ne débordait pas spécialement et qu'elle tirait tranquillement. Et vu qu'elle arrivait en pays inconnu, elle avait surtout opté pour une jupe et un tailleur, avec un manteau tout à fait correct. La première impression était souvent la plus importante. Sauf qu'en fait, elle n'en resterait pas moins "la française qui vient se réfugier".

Si toutefois elle pouvait rester ici. Elle n'y était venue que parce qu'elle n'avait eu aucune autre idée et qu'elle ne connaissait personne à l'étranger. Étape n°1 : trouver un responsable. Étape n°2 : réussir à se faire comprendre avec son accent français à couper au couteau. Ce n'était pas gagné... se disait-elle, avant d'entendre des voix dans un couloir. S'approchant pour jeter un coup d’œil, elle pu au moins comprendre qu'elle ne s'était pas trompée d'endroit. Une autre grande bleue, une fille avec une drôle d'apparence : pas de doutes, les mutants ce devait être ici. Et ils étaient regroupés dans un bureau avec une porte grande ouverte, en face d'une autre qui était fermée.

"Heu... Pardonnez-moi", fit-elle, en continuant d'avancer vers eux. "C'est heu...ici, l'accueil ?"

A défaut que ce ne soit pas le cas, au moins, on pourrait mieux l'aiguiller. Et damn it soit cette langue bizarre qu'elle n'avait pas beaucoup pratiqué à l'oral jusqu'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Blancpoil Wade

avatar

Messages : 677
Taille : 98 cm
Poids : 21 kg

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Sauvageon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/14.L. La porte juste en face de celle de Lily-Rose...   Ven 18 Avr - 2:50

Blancpoil attendait toujours la réponse de leur nouveau chasseur référent lorsqu'il sentit une nouvelle odeur. En humant l'air, il tourna la tête et vit Jane débarquer. Ses yeux scintillèrent sous l'effet de la surprise et la joie de retrouver son amie.

"Jane !"

Ni une, ni deux, Le louveteau abandonna sa discussion avec Madame Harlow pour se précipiter sur la succube. Lancé a pleine vitesse sur une courte distance, il lui sauta dans les bras en un bon agile. Bon, autant dire qu'il ne sentait pas la rose avec sa fourrure encore humide, mais l'émerveillement des retrouvailles avait pris le dessus, comme s'il ne les avait pas vu depuis des années.

"On va faire un truc ensemble ? Chouette !"

Il s'arrêta de sourire un instant et regagna la terre ferme, semblant réfléchir.

"Mais j'ai pas le droit d'aller chez les filles. Grand-mère Lily-Rose m'a dit que fallait vous laisser tranquille quand vous étiez dans vos chambres."

Il tiqua également sur une chose.

"Qui c'est qui doit venir ? C'est qui les deux dames ?"

Et voila que quelqu'un d'autre se ramenait. C'était une fille... avec un accent bizarre en plus. Le parallèle fut vite fait dans la tête du louveteau. Il pointa d'un doigt griffu la nouvelle venue.

"C'est elle ?"

Le petit Blancpoil regarda tour a tour tout le monde, cherchant une forme d'approbation, ou d'explication du moins. C'était pas forcément ses oignons, en fait. Il valait peut-être mieux laisser parler les bipèdes entre eux, mais ça ne l'empêchait pas de dévisager la nouvelle. Il jeta un oeil a Jane, prêt a la suivre si elle désirait s'en aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jahwa.deviantart.com
Neith Harlow

avatar

Messages : 726
Taille : 1m65
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Attachante petite taupe
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/14.L. La porte juste en face de celle de Lily-Rose...   Ven 18 Avr - 22:22

En retrait, Neith observa silencieusement le départ... Puis le retour du louveteau non sans un bruit caractéristique de poils préalablement secoués dans le couloir qui arracha à a "prof" un vague sourire nostalgique. Le moins qu'elle pouvait dire était que toute mutation mise à part, Blancpoil était très bien élevé, malgré un explicatif quelque peu insaisissable pour elle. Quant à la perspective d'une chambre, tout ceci resterait à voir. Il lui semblait déjà qu'un autre locataire de Graymalkin préférait vivre la plupart du temps en extérieur, ce qui n'était en rien dérangeant. Ne fallait-il pas de tout pour faire un monde? Pour ce qui était du résumé des événements, Neith renonça à en saisir le sens complet dans l'immédiat, mais nota les détails importants. Sauvetage d'une vie, deux autres mutants impliqués, donc certainement référencé dans un rapport à Graymalkin, pour peu qu'elle obtienne de Lily-Rose les autorisations qu'il lui manquait afin de parfaire ses connaissances des différents exploits des x-men. Elle répondit sans hésitation.

"Je pense que Lily-Rose sera ravie. Bien entendu que tu peux rester."

Puis elle précisa, pour répondre à Blancpoil.

"Je ne sais pas si je vaux un homme-lézard, mais je peux lire dans les pensées."

Ce qui était à son sens un bon début. L'arrivée très très spontanée de Jane ne manqua pas de piquer l'attention de Neith. La succube trouvait une bien bonne excuse pour se retrouver avec son compagnon à quatre pattes qui lui paraissait plus que ravi de retrouver son amie. Néanmoins la perspective d'emmener un garçon dans les dortoirs des filles restait légèrement ambigü. Quoiqu'étant donné la situation du dit garçon, et le fait que le soutient de quelqu'un doté de main ne serait probablement pas de trop pour un nettoyage en règle selon des critères humains faisaient pencher la balance.

"Leur venue ne semble pas prévue, mais si vous désirez profiter de vos retrouvailles je n'y voit absolument aucune objection, tant que les camardes de chambrées sont toutes d'accord. Nous dirons que qu'il s'agit là d'une exception."

Mais déjà une nouvelle tête inconnue au bataillon se présentait à la porte. Elle répondit pensivement à la question de Blancpoil.

"Je ne pense pas."

Puis elle se dirigea elle-même vers la porte, considérant la tenue sobre et la valise rose avant d'en revenir à la jeune femme.

"En quelque sorte. Entrez seulement!"

Elle écarta d'autant plus la porte pour libérer le passage dans lequel se trouvaient partiellement Jane et Blancpoil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mbarou Bop

avatar

Messages : 2522
Taille : 2m29
Poids : 125kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Ecaillractérielle
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/14.L. La porte juste en face de celle de Lily-Rose...   Mar 22 Avr - 2:46

Incroyable. Elle avait pensé à Jane qui pouvait venir chercher le petit loup et la voilà qui arrivait. Mbibi avait peut-être développé une nouvelle faculté. Il lui suffisait de souhaiter quelque chose très fort dans sa tête pour que ça arrive. Plus fort encore que le pouvoir de Damian. Elle allait essayer avec autre chose. *J'ai faim, quelqu'un va me ramener un sandwich.* Se répétait elle dans la tête.

Voilà pas qu'une autre personne rentra dans la pièce. Une nouvelle apparemment, qu'elle n'avait jamais vu. Bien perdue et sans sandwich. Mince, ça ne fonctionnait pas toujours cette faculté. Il fallait l'entrainer tranquillement dans son coin, elle y repenserait.

En attendant, c'était un vrai moulin se bureau. Déjà que ce n’était pas facile pour la géante de demander à la nouvelle prof de lui sonder la tête. Mais en plus si tout le monde venait faire un tour dans le coin, c'était du domaine de l'impossible.

La nouvelle avait tout du moins l'air sympas. Elle ressemblait à un gros bonbon rose. Elle avait aussi un charment accent français. Ça pullulait les français dans l'école. Ils devraient peut-être penser à déménager. Pour se présenté à elle, Mbarou utilisa ça langue maternel.

"Salut, moi je suis Mbarou. Géante mais pas méchante."
Dit elle avec son fort accent Sénégalais, en lui tendant la main.

C'était comique de voir la tête de madame Harlow quand Blancpoil s'exprimait. La mutante bleue y percevait une certaine incompréhension. C'est sur le Blancpoil, fallait si habituer. En faite, c'était la langue la plus simple du monde, puisque elle était franche et directe. Sans aucun filtre. C'était le langage du cœur. Mais plus personne n'y était habitué.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Aden

avatar

Messages : 1520
Taille : 1m87
Poids : 73

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Diffuseur d'embrouilles
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/14.L. La porte juste en face de celle de Lily-Rose...   Mar 22 Avr - 18:57

C'est avec un certain bien être que la succube attrapa le louveteau dans ses bras pour lui faire un câlinou tout doux. Pour une fois, elle ne pu s'empêcher de sourire le temps du contact avant que Blancpoil redescendit sur la terre ferme. Pendant ce temps là, une nouvelle était venue et s'annonçant, l'australienne ne put que constater que c'était une mangeuse de croissant. Elle n'avait rien contre les française, mais déjà qu'avec Mia et Damian, les phéromones volaient partout, mais si on rajoute l'intérêt soudain de beaucoup pour les acrobaties nocturnes et une française en plus, ça ne va pas s'améliorer. Surtout qu'elle était mignonne, Pedro n'allait pas la louper celle là.

"Ah, désolé Blancpoil, je pensais que les dames que tu avais aidé allait nous rendre visite. Mais bon, on est quand même crade, alors on va prendre un bain."

La succube se tourna vers la nouvelle, la mine sérieuse.

"Bienvenu à Graymalkin. Moi c'est Jane, et le loup, c'est Blancpoil. Il est l'un des nôtre. Prend tes aises, mais fais gaffe, y'a des prédateurs dans le coin qui seraient ravis de faire ta connaissance."

Elle se tourna alors vers la nouvelle prof.

"J'espère que vous vous plairez ici. C'est vrai qu'on a besoin de renforts... C'est fatiguant d'essayer de calmer certains, j'ai pas la patience, j'aurai plus à m'occuper de ça."

Non pas que la succube veuille effrayer les arrivantes, mais autant les mettre dans le bain direct, là comme ça, hop. Comme ça, elle seront beaucoup moins surprise en face de certains tsunamis vivants.

"Tu viens Blancpoil ?"

Et sur ce, elle commença à regagner sa chambre pour un bon bain.

 Arrow Chambres des filles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 03.05/14.L. La porte juste en face de celle de Lily-Rose...   Mar 22 Avr - 23:54

Le loup demanda si c'était elle. Elle quoi ? Elle qui ? Elle regarda avec autant de curiosité le loup que lui à son égard. Il parlait en plus. Ce qui éveillait d'avantage sa curiosité ; des mutations de ce genre existait donc ? Fascinant.... Y en avait-ils d'autres comme lui ? Pouvait-il aller d'une forme à une autre ? Jusqu'où était-il un loup ? En avait-il les instincts ? Beaucoup de questions qui lui traversaient l'esprit, mais peu de temps. Une autre femme "ne pensait pas"... ne pensait pas que ce soit elle sans doute. Et là encore, sa curiosité était piqué au vif : qui était cette "elle" aussi attendue.

Et c'était "en quelque sorte" l'accueil. Nouvelle curiosité pour la petite journaliste. Ça en faisait beaucoup des curiosités d'un coup. Et elle n'étais visiblement pas au bout de ses surprises. La grande bleue parlait français avec un accent étranger, plongeant Lucie entre surprise, étonnement, et émerveillement.

"T'es parente avec Abysse ?" demanda-t-elle avec de grands yeux étonnées, tout en s’avançant pour lui serrer la main. "Lucie, forte mais pas géante." Le tout en français.

L'autre mutante se présenta finalement, en profitant pour lui glisser le nom du loup. Blancpoil ?

"Des prédateurs ?" demanda-t-elle les yeux écarquillés, revenant à l'anglais. De quoi elle parlait ? Des prédateurs comme ce Blancpoil ? Est-ce que c'était une mise en garde ou une simple plaisanterie ? Elle avait du mal à suivre. Peu importe, au final, elle se retrouvait plus ou moins seule avec la dame qui semble normale et la grande bleue. La seconde grande bleue qu'elle rencontrait en peu de temps. Elle était un peu perdue ici avec sa petite valise, et cherchait une manière d'expliquer son problème. Elle avait eu le temps d'y réfléchir et pourtant, elle ne savais toujours pas par quel point commencer.

"Heu..." dit-elle en premier, se tournant vers la femme qui avait ouvert d'avantage la porte. "Pour venir dans votre école, il y a des conditions ?" demanda-t-elle de but en blanc, préférant finalement sauter l'étape du racontage de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Blancpoil Wade

avatar

Messages : 677
Taille : 98 cm
Poids : 21 kg

Feuille de personnage
Réputation:
6/15  (6/15)
Connotation: Sauvageon
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/14.L. La porte juste en face de celle de Lily-Rose...   Sam 26 Avr - 10:08

Madame Harlow lui avait répondu sans grande hésitation. Réponse qui ravit au passage le jeune louveteau, qui décocha un grand sourire de satisfaction. Il s'inclina poliment dans sa direction, comme de coutume chez lui.

"Merci ! Je ferai de mon mieux pour être utile a la meute."

Et puis si grand-mère Lily-Rose était d'accord, qui restait avant-tout a ses yeux chef de meute, ça ne pouvait être que bénéfique pour lui. Il faudrait d'ailleurs qu'il se plie d'avantage aux usages des humains et des mutants, histoire de bien s'intégrer. Et puis comme ça, elle serait surement encore plus contente de lui. Ouais ! ça c'était un bon plan. A ce sujet, Blancpoil avait déjà quelques idées. Ne restait plus qu'à les creuser et a en discuter avec les personnes les plus à même de l'aider.

En attendant, la référente lui précisa la nature de son tour de magie. Elle pouvait lire dans les pensées. Blancpoil fit la moue, pas franchement convaincu.

"Ah oui ? ça veut dire que si je pense à... hum.... la montagne de fer où on a sauvé la dame, tu le sauras ?"

Il pensa à une bonne pièce de viande, par esprit de contradiction, et surtout pour voir si elle était vraiment si forte que ça. D'ailleurs, ça lui donnait l'eau a la bouche, il avait un petit creux. Cela dit, il n'avait pas souvenir d'avoir vu un quelconque homme-lézard faire ça lorsqu'ils avaient débarqué dans leur terrier. Ce devait sans doute paraître étrange, mais Blancpoil était plus enclin a croire aux mutations physiques telles que celles de Mbarou, Jane ou Dakota plutôt que celles d'Alexander ou de cette madame Harlow. En même temps, on ne lui avait jamais fait de démonstration.

Jane semblait avoir mal perçu les choses et semblait avoir supposé que les deux humaines qu'il avait réuni allaient leur rendre visite. Blancpoil s'empressa de corriger.

"Ah, mais non, elles m'ont rien dit !"

Mais elle voulait quand même prendre un bain. En y réfléchissant, Blancpoil fit la moue. A quoi ça servait de se sécher si c'était pour se mouiller encore ? Il en avait pas spécialement envie, mais autant faire plaisir a Jane. Il aurait qu'à la regarder faire et puis voilà. Ce devait pas être bien sorcier de prendre un bain.

Mbabarou et la fille avec une seconde peau toute rose se dirent des choses dans une langue complètement inconnue. Les humains, ils avaient plusieurs langues entre eux. Mais ils étaient beaucoup trop compliqués ! Déjà que c'était pas facile de tomber d'accord lors des réunifications de meute, alors si en plus les loups parlaient dans une langue différente, on ne sortait plus ! Heureusement que Jane était là pour parler normalement. Elle fit les présentations. Blancpoil fit un petit signe de main lorsqu'on évoqua son nom. Par contre, en ce qui concernait les prédateurs, le louveteau s'offusqua.

"Meuh non, y'a pas de prédateur ici. Y'a que des chiens et des chats dans le coin. Bon... après, je compte pas Dakota mais lui, c'est un petit démon, c'est pas pareil. Et puis Tonga pourrait pas la manger. Moi non plus, d'ailleurs." pensa-t-il tout haut avec un sourire amusé a cette idée.

Jane partit en l’appelant. Le louveteau acquiesça et lui emboîta le pas. Il s'arrêta au niveau de la fille en rose et y alla lui aussi de son petit conseil. Après tout, elle en demandait et puis tout le monde avait dit le sien. Ce serait nul si c'était réservé qu'aux bipèdes...

"Grand-mère Lily-Rose, elle dit qu'il faut être gentil avec les humains. Tu viendras jouer avec nous, hein ? Tu verras, on s'amuse bien." dit-il avec un sourire.

Puis il trottina pour rattraper la succube.

 Arrow Chambre des filles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jahwa.deviantart.com
Neith Harlow

avatar

Messages : 726
Taille : 1m65
Poids : 54

Feuille de personnage
Réputation:
9/15  (9/15)
Connotation: Attachante petite taupe
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/14.L. La porte juste en face de celle de Lily-Rose...   Mar 29 Avr - 23:14

Bien que dans le bureau, Neith perçu tout particulièrement les paroles de Jane sans pour autant y ajouter quoi que ce soit. Il y avait visiblement quelques dissensions entre les mutants, ce qui n'avait rien d'étonnant en considérant la diversité des âges et des cultures. Sans compter que ma foi, les hormones d'une bande d'adolescents dotés de super-pouvoirs devaient nécessairement provoquer des situations qui si elles pouvaient s'avérer amusantes pour certains, ne l'était assurément pas par d'autre. Lily-Rose s'était-elle déjà souciée de se pencher sur des problèmes d'entente pour prendre le temps de les éclaircir afin de souder au mieux les x-men? Peut-être pas, elle l'ignorait.

La mine dubitative de Blancpoil l'amusa. Il fallait dire que ce genre de réaction était très humaine, enfantine même, rappelant aisément l'innocence sous la fourrure d'un loup. Quel étrange paradoxe.

"Je ne lis pas dans la tête des gens sans leur permission... Mais ça, Blancpoil de la meute de Fortnoir, ce n'est certainement pas du métal."

Elle lui fit un petit clin d'oeil complice, ne s'étant apparemment pas gênée pour relever le défi du louveteau. Quant à l'échange entre Mbarou et la nouvelle venue, c'était une autre histoire. Le français ne faisait hélas pas partie des compétences de Madame Harlow. Elle se pencha donc un court instant dans le couloir, pour voir Jane et Blancpoil s'éloigner, puis se contenta de répondre que quand les mots furent à sa portée.

"Il me semble que la condition principale c'est... En ressentir le besoin. Vous êtes mutante et..."

Ses yeux se baissèrent sur la valise rose fort mignonne.

"Quelque chose me dit que vous allez avoir besoin d'un endroit où vous installer. Venez donc nous raconter ce qu'il vous est arrivé."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mbarou Bop

avatar

Messages : 2522
Taille : 2m29
Poids : 125kg

Feuille de personnage
Réputation:
15/15  (15/15)
Connotation: Ecaillractérielle
Nota Bene:

MessageSujet: Re: 03.05/14.L. La porte juste en face de celle de Lily-Rose...   Jeu 1 Mai - 4:05

Les yeux de Mbarou s’écarquillèrent alors qu'une pression énorme compressait sa main. La nouvelle avait une poigne de fer, malgré la finesse de ses doigts. Quand elle fut finalement libérée, la géante regarda sa main endolorie. L'avait elle fait exprès, où c'était de la maladresse? Dans les deux cas, elle était incroyablement forte. Avec son corps parfait et son petit minois, elle allait attirer tous les mecs de l'école. Mais son pouvoir allait vite les mettre en place. Jane n'avait rien à craindre pour la demoiselle.
Par-contre "Abysse" elle n’en avait jamais entendu parler. Pour continué la discutions et surtout, par respect pour la prof, elle lui répondit en Anglais.

"Abysse? Non pas que je sache. Je ne la connais pas... Temps fait pas pour les prédateurs en question. Juste quelques mecs qui aime "séduire". Mais j'imagine que tu sera les remettre en place s'ils se montrent grossier.""

Bon, c'était foutu pour la discussion secrète avec la prof. Elle allait devoir chercher ses réponses ailleurs où attendre un peu. Elle allait surement devoir accompagner la nouvelle au chambre de fille, se qui ne la dérangeait pas. Elle devait être patiente.

"Si tu sais cuisiner, tu es la bienvenue." Un large sourire illuminait le visage de Mbibi.

Elle tourna la chaise qu'elle avait utilisé avant, en direction de Lucie et l’invitait, d'un geste de la main, à s'assoir dessus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 03.05/14.L. La porte juste en face de celle de Lily-Rose...   Jeu 1 Mai - 21:09

Manifestement, cette grande bleue-là ne connaissait pas Abysse. Dommage quelque part... Elle aurais bien aimé au moins aider un peu cette dernière. Elle n'avait pas été très clean dans ses choix, mais elle avait au moins une raison qui pouvait justifier ça. Et puis elle avait vraiment cherché à éviter de leur faire du mal. Ce n'était pas, du moins pas à ses yeux, son ennemie. Elle se demandait tout de même ce qu'il était advenu d'Abysse et de Soupir. Quand aux "prédateurs", il s'agissait d'une image. Ouf, songea-t-elle. Après tout, ce n'était pas vraiment un problème. En fait, ce serait même plutôt positif pour elle. Pour une fois dans sa vie, elle ne serait plus obligée de couper court à ses relations pour éviter qu'on ne sache ce qu'elle était dans le fond ; non, maintenant, et du moins ici, elle n'aurait pas à se cacher. Elle acquiesça avec un regard un peu désolée. Manifestement, Mbarou semblait avoir compris plus ou moins la nature de son pouvoir.

"Désolée. Je suis un peu maladroite..." bredouilla-t-elle. "Chez moi, on disais souvent que j'étais une miss Clumsy." ajouta-t-elle avec un sourire désolée.

La femme qui semblait être une des responsables se contenta de lui répondre "qu'il fallait en ressentir le besoin". Ce qui était parfait. Elle n'avait jamais autant ressenti le besoin de se réfugier quelque part en fait. Et l'invitait à leur raconter son histoire. Ah... Il allait effectivement qu'elle passe par là. Dans le même temps, Mbarou rajouta que si elle savait cuisiner, elle serait la bienvenue, tout en lui tirant une chaise. Un sourire illlumina son visage.

"Ah oui. Cuisiner, j'adore ça. Je sais faire. Je ne cuisine pas d'animaux par contre.", préféra-t-elle ajouter en prenant place sur la fameuse chaise, pour éviter qu'on ne lui pose par la suite des questions sur la manière de cuisiner telle ou telle viande.

Prenant une inspiration, elle chercha surtout par quel bout commencer son histoire. Elle y avait pourtant pensé en boucle ces derniers temps, s'interrogeant sur ce qu'elle aurait peut-être dû faire ou non, sur les moments où elle avait certainement commis des erreurs.

"Je m'appelle Lucie Roussel, et je suis journaliste. Ma particularité est d'avoir une sorte de force de force surhumaine", choisissant de commencer par un minimum de présentation en jetant un coup d’œil à Mbarou, qui s'en doutait visiblement déjà : et qui en avait donc confirmation ici. "Je peux porter des choses assez lourdes, percer des murs ou des portes, ou même heu.... broyer des mains par accident." ajouta-t-elle un peu plus mal à l'aise sur le dernier exemple. Avant de reprendre. "Je suis donc souvent invitée à des événements. Tout a commencé quand j'ai dû couvrir avec d'autres de mes confrères la visite d'un château fort, qui appartenait autrefois à un baron et qui après un incendie est passé du domaine publique. Après plusieurs rénovations, il était supposé être ouvert au public. Le maire ainsi que l'architecte qui s'était occupé des rénovations étaient d'ailleurs présent. Il s'est avéré durant la visite que de drôles de choses semblaient avoir lieu. Comme des fantômes. Une armure a d'ailleurs tenté de m'agresser en essayant de me frapper avec son épée, et une grande bleue est apparut, pour nous demander de partir. Au même instant, une espèce d'ombre a embarqué notre maire. Un peu près tout le monde est sorti. Pour ma part, j'ai récupéré l'épée factice de l'armure qui avait voulu m'attaquer et que j'ai heu.... explosé en fonçant dessus. Deux amateurs, un confrère travaillant pour le National Geographic ainsi que l'architecte ont choisi de me suivre pour chercher le maire et une autre personne est parti appeler la police. Nous avons donc cherché jusque dans une grotte souterraine dont l'entrée était plus ou moins cachée. Nous avons donc retrouvés la fille bleue que nous avions vu plus tôt, ainsi que deux autres mutants. Le premier, Valentin, qui se fait également appeler "Ink". Son corps était juste une sorte d'ombre, qui pouvait s'étirer et autre, mais avait du mal à se déplacer ou à se tenir sans prendre appui. La seconde était Abysse : elle est invisible et tangible à la lumière, visible mais impossible à toucher dans l'obscurité. Et une fille complètement invisible qu'il n'est possible de voir ou d'entendre qu'avec une caméra ou une micro et une radio, qui s’appelle Soupir. Enfin, il y a eu le baron, qui est arrivé. Durant sa conversation avec ses acolytes, il a déclaré avoir torturé le maire et vouloir le brûler pour l'exemple le lendemain. Puis, il a décidé que l'architecte devait être tué avant qu'il ne puisse nous, le petit groupe que nous étions à ce moment-là, trouver cette grotte. Le fils a donc été envoyé, parce qu'Abysse ne voulait pas trop, et nous avons été malheureusement repéré. Le baron a donc ordonné notre mise à mort. J'ai donc fait peur à la plus jeune, Soupir, mis un coup de poing à Abysse pour l’assommer et l'envoyer plus loin, puis lorsque le baron est devenu totalement fou et incontrôlable, et en voulant le calmer je lui ai... heu.... broyé la main par accident." précisa-t-elle une nouvelle un peu gênée. Mais cette fois, surtout parce que même si elle y avait pensé, seule sa maladresse était en cause. Il avait capitulé avant que cela n'arrive. "Ensuite, son fils... Le fils du baron, Ink, a tenté de m'étrangler. Comme il ne voulait pas me lâcher, j'ai heu... enfoncé une épée factice à travers lui et dans le pilier auquel il était accroché. Du coup, ça les a calmé, mais ils étaient tout de même assez furieux en fait." déglutit-elle. "Par la suite, nous avons découvert que le maire était malheureusement déjà mort. L'un des amateurs qui a eu une jambe cassée dans la bagarre et l'architecte qui avait été poussé dans le lac ont été conduit à l’hôpital, pendant que le baron et son fils ont été embarqués par les policiers. Quant à nous, on a juste conseillé de rester dans la région pendant l'enquête. Mais le baron et son fils se sont libérés en étranglant deux policiers, puis nos deux camarades furent retrouvés mort sur leur lit d'hôpital. Nous avons donc dû nous réfugier chacun chez de la famille éloignée, mais le second amateur et les proches qui l'avait recueilli furent également tués. Avec mon confrère, nous avons donc estimés qu'il était préférable pour nous de quitter le pays. Lui a trouvé un reportage à l'étranger, et moi... Mon confrère m'a parlé de cette école, et je ne savais pas trop où aller... La suite, vous connaissez." termina-t-elle un peu penaude.

Et surtout, attendait le verdict : savoir si elle pourrait rester ici ou si elle devrait se trouver un hôtel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 03.05/14.L. La porte juste en face de celle de Lily-Rose...   

Revenir en haut Aller en bas
 
03.05/14.L. La porte juste en face de celle de Lily-Rose...
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» ATLAS ϟ porter le monde sur son dos est une malédiction
» Juste une mise au point- Lily-Rose
» Porte étendard orque
» Aucun prisonnier n'a pu s'échapper, d'après le porte-parole de la PNH
» Gérard Jean-Juste janbe kafou a

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Héritage :: Graymalkin Industries :: Rez-de-chaussée :: Bureaux des professeurs-
Sauter vers: